Apprendre les Nombres – Comment Écrire les Chiffres en Lettres Facilement

Pourquoi apprendre à écrire les chiffres et les nombres en lettres ?

Les chiffres et les nombres sont écrits en toutes lettres quand les textes sont non techniques ou peuvent faire l’objet de falsification.

Comment écrire un chiffre ou un nombre en lettres ? Quelles sont les règles d’orthographe des nombres ? Comment bien écrire un nombre ?

Vous devez écrire des chiffres en toute lettres sur un chèque ou dans un texte administratif ? Vous avez un doute ? Vous ne savez pas comment écrire un nombre en toutes lettres ?

Vous cherchez un cours de français gratuit en ligne pour apprendre à écrire les chiffres et les nombres facilement ?

Lisez cet article du blog éducatif Apprendre 5 minutes pour savoir comment écrire les nombres en lettres sans faire d’erreur.

Exemples :

2018  en lettres s’écrit « deux mille dix-huit ».

Le nombre PI (3,14) s’écrit en toutes lettres « trois virgule quatorze ».

Le montant 5,25€ s’écrit en toutes lettres « cinq euros vingt-cinq centimes ».

Vous trouverez également dans cet articles de nombreux exemples, exercices et corrigés et des jeux mathématiques avec les chiffres et les nombres pour bien apprendre et assimiler les règles d’écriture des nombres.

Écrire les chiffres et les nombres en lettres deviendra pour vous un jeu d’enfant.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Comment écrire les nombres en lettres facilement.
Comment écrire les nombres en lettres facilement.

Sommaire

  • Pourquoi écrire un nombre en lettres.
  • Définitions.
  • Règles d’orthographe des nombres.
  • Les mots simples.
  • Les mots composés.
  • Les nombres de 0 à 100 en lettres.
  • Exemple : le poème de Jacques Prévert « Inventaire ».
  • Exercices et corrigés.
  • Les rectifications de l’orthographe de 1990.
  • Jeux pour apprendre à écrire les nombres en lettres.
  • A découvrir aussi.

Pourquoi écrire un nombre en lettres.

Il est d’usage d’écrire les chiffres ou les nombres en lettres dans les textes non techniques, en particulier, dans les textes littéraires.

Dans les documents pouvant faire l’objet de falsification comme les chèques, les contrats, les actes notariés, les nombres sont souvent écrits à la fois en chiffres et en nombres.

Un nombre employé comme nom s’écrit en toutes lettres.

Exemples :

  • Il remporte le pli avec le dix de trèfle.
  • Pour son anniversaire, il se met sur son trente-et-un.
  • Jean FOURASTIER a publié en 1979 le livre « Les Trente Glorieuses, ou la révolution invisible de 1946 à 1975″.

Une période historique s’écrit en toutes lettres.

Exemples :

  • Les chansons des années quatre-vingt.
  • La guerre de Cent ans.

Un nombre en début de phrase s’écrit en toutes lettres.

Exemples :

  • Dix personnes attendent leur tour.
  • Quarante quatre pays africains ont signé le 21 mars 2018 l’accord établissant la ZLEC, zone de libre-échange continentale,à Kigali, au Rwanda.

Un nombre, qui exprime une durée ou une distance, employé sans symbole, s’écrit en toutes lettres.

Exemples :

  • Le cours de français durera deux heures.
  • La Lune est à environ trois cent quatre-vingt-quatre mille quatre cents kilomètres de la Terre.

Les nombres en millions ou en milliards s’écrivent en toutes lettres dans un texte pour faciliter la lecture.

Exemples :

  • La France compte environ soixante-sept millions deux cent mille habitants au 1er janvier 2018.
  • L’Univers est âgé de presque quatorze milliards d’années.

Les fractions d’heures relatives aux mots midi et minuit s’écrivent en toutes lettres.

Exemples :

  • Midi dix.
  • Minuit quinze.

Les nombres s’écrivent en toutes lettres dans les textes juridiques et littéraires.

Exemples :

  • Le loyer est fixé à six cents euros (600 €).
  • La réparation de votre vélo s’élève à trente euros (30 €).

Définitions.

Nombre cardinal.

Un nombre cardinal – appelé adjectif numéral cardinal en linguistique -est un nombre exprimant une quantité.

Exemple : quatre mousquetaires.

Nombre ordinal.

Un nombre ordinal est un nombre indiquant un ordre, un rang.

Exemples :

  • La page deux cent.
  • Le roi Louis quatorze.

Règles d’orthographe des nombres.

Règle 1 : Zéro s’accorde. Il prend un « s » au pluriel.

Exemple : mille est un nombre avec trois zéros.

Règle 2 : Un peut s’écrire au féminin.

Exemple : un garçon, une fille.

Règle 3 : Les nombres à deux chiffres s’écrivent avec un trait d’union pour séparer les mots sauf les nombres se terminant par un entre vingt et un et soixante et onze.

Exemple : soixante-quinze, quatre-vingt-un, quatre-vingt-dix-neuf. Trente et un, cinquante et un.

Règle 4 : Vingt et cent prennent un « s » s’ils sont multipliés mais restent invariables s’ils sont suivis d’un autre nombre.

Exemple : quatre-vingts, trois cents. Quatre-vingt-dix, quatre cent vingt-cinq.

Règle 5 : Mille est invariable.

Exemple : deux mille hommes, trente mille cinq cents euros.

Règle 6 : Milliers, millions et milliards s’accordent.

Exemple : cinq milliers, un million, dix millions, trois milliards.

Règle 7 : Un nombre ne prend pas de « s » lorsqu’il indique un ordre, un rang.

Exemple : je suis garé à la place quatre-vingt. J’en suis à la page deux cent.

Les mots simples.

Les mots simples correspondent aux nombres qui s’écrivent avec un seul mot.

Les nombres de 0 à 16.

  • 0 = zéro.
  • 1 = un.
  • 2 = deux.
  • 3 = trois.
  • 4 = quatre.
  • 5 = cinq.
  • 6 = six.
  • 7 = sept.
  • 8 = huit.
  • 9 = neuf.
  • 10 = dix.
  • 11 = onze.
  • 12 = douze.
  • 13 = treize.
  • 14 = quatorze.
  • 15 = quinze.
  • 16 = seize.

Zéro est un nom et s’accorde au pluriel. Le nombre Zéro prend un S au pluriel.

Le nombre un est le seul déterminant (adjectif) numéral cardinal qui peut varier en genre.

Exemples :

  • Un homme,
  • Une femme.

Les dizaines de 20 à 60.

  • 20 = vingt.
  • 30 = trente.
  • 40 = quarante.
  • 50 = cinquante.
  • 60 = soixante.

100 et 1000.

  • 100 = cent.
  • 1000 = mille.

Particularités locales.

Dans certains pays ou régions, il existe des nombres simples pour désigner les dizaines de 70 à 90 :

  • 70 = septante.
  • 80 = huitante ou octante.
  • 90 = nonante.

Les mots composés.

Les mots composés correspondent aux nombres qui s’écrivent avec plusieurs mots.

Les nombres de 17 à 19.

Les mots sont séparés par un trait d’union.

  • 17 = dix-sept.
  • 18 = dix-huit.
  • 19 = dix-neuf.

Les nombres de 20 à 99.

Les mots sont séparés par un trait d’union, sauf les nombres se terminant par 1 entre 21 et 71 qui, eux, sont séparés par la conjonction et.

Exemples avec un trait d’union :

  • 22 = vingt-deux.
  • 39 = trente-neuf.
  • 45 = quarante-cinq.
  • 70 = soixante-dix.
  • 74 = soixante-quatorze.
  • 80 = quatre-vingts.
  • 81 = quatre-vingt-un.
  • 98 = quatre-vingt-dix-huit.

Exemples avec la conjonction et :

  • 21 = vingt et un.
  • 31 = trente et un.
  • 71 = soixante et onze.

Vingt et cent – les accords.

Les nombres vingt et cent prennent la marque du pluriel s’ils remplissent les deux conditions suivantes :

  • Les nombres vingt et cent sont multipliés par un nombre.
  • Les nombres vingt et cent ne sont pas suivis d’un autre adjectif numéral

Par contre, si les nombres vingt et cent sont utilisés dans des nombres ordinaux, ils restent invariables.

Les nombres 20 et 100 s’accordent quand ils sont multipliés par un nombre.

Il faut ajouter un S à 20 ou à cent quand ils sont multipliés.

Exemples :

  • 80 = quatre-vingts.
  • 200 = deux cents.
  • 400 = quatre cents.

Les nombres 20 et 100 ne s’accordent pas quand ils sont suivis par un autre nombre.

Exemples :

  • 84 : quatre-vingt-quatre.
  • 480 : quatre cent quatre-vingts.
  • 481 : quatre cent quatre-vingt-un.

Les nombres vingt et cent ne s’accordent pas quand ils sont utilisés dans des nombres ordinaux.

Si les nombres vingt et cent sont utilisés dans des nombres ordinaux, ils restent invariables.

Exemples :

  • « Ouvrez le manuel de français à la page deux cent quatre-vingt.« 
  • « Merci de lire la page deux cent. »

Les nombres de 100 à 999.

Il ne faut pas mettre de trait d’union entre cent et le mot qui suit.

Exemples :

  • 101 : cent un.
  • 130 : cent trente.

Par contre, il faut conserver le trait d’union du nombre qui suit.

Exemples :

  • 152 : cent cinquante-deux.
  • 498 : quatre cent quatre-vingt-dix-huit.

Les nombres de 1000 à 999 999.

Le nombre 1000 est invariable. Le mot mille ne se termine pas par S.

Exemples :

  • 1918 = mille neuf cent dix-huit.
  • 2000 = deux mille.
  • 2018 = deux mille dix-huit.
  • 10 000 = dix mille.
  • 100 000 = cent mille.

Les grands nombres (million, milliard, billion, etc).

Les grands nombres (million, milliard, billion, etc) sont des noms. C’est pourquoi ils s’accordent et prennent un S au pluriel.

Exemples :

  • 1 000 010 = un million dix.
  • 500 000 000 = cinq cents millions.
  • 2 530 848 918 = deux milliards cinq cent trente millions huit cent quarante-huit mille neuf cent dix-huit.
  • 80 000 000 000 = quatre-vingt milliards.
  • 149 597 870 700 = cent quarante-neuf milliards cinq cent quatre-vingt-dix-sept millions huit cent soixante-dix mille sept cents. Ce nombre correspond à la distance moyenne en mètres entre la Terre et le Soleil.
  • 1 000 000 000 000 = mille milliards = un billion.

Les nombres de 0 à 100 en lettres.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Les chiffres et nombres en lettres de 0 à 100.
Les chiffres et nombres en lettres de 0 à 100.

Les chiffres en lettres de 0 à 9.

  • 0 en lettres : zéro.
  • 1 en lettres : un.
  • 2 en lettres : deux.
  • 3 en lettres : trois.
  • 4 en lettres : quatre.
  • 5 en lettres : cinq.
  • 6 en lettres : six.
  • 7 en lettres : sept.
  • 8 en lettres : huit.
  • 9 en lettres : neuf.

Les nombres en lettres de 10 à 20.

  • 10 en lettres : dix.
  • 11 en lettres : onze.
  • 12 en lettres : douze.
  • 13 en lettres : treize.
  • 14 en lettres : quatorze.
  • 15 en lettres : quinze.
  • 16 en lettres : seize.
  • 17 en lettres : dix-sept.
  • 18 en lettres : dix-huit.
  • 19 en lettres : dix-neuf.
  • 20 en lettres : vingt.

Les nombres en lettres de 21 à 30.

  • 21 en lettres : vingt et un.
  • 22 en lettres : vingt-deux.
  • 23 en lettres : vingt-trois.
  • 24 en lettres : vingt-quatre.
  • 25 en lettres : vingt-cinq.
  • 26 en lettres : vingt-six.
  • 27 en lettres : vingt-sept.
  • 28 en lettres : vingt-huit.
  • 29 en lettres : vingt-neuf.
  • 30 en lettres : trente.

Les nombres en lettres de 31 à 40.

  • 31 en lettres : trente et un.
  • 32 en lettres : trente-deux.
  • 33 en lettres : trente-trois.
  • 34 en lettres : trente-quatre.
  • 35 en lettres : trente-cinq.
  • 36 en lettres : trente-six.
  • 37 en lettres : trente-sept.
  • 38 en lettres : trente-huit.
  • 39 en lettres : trente-neuf.
  • 40 en lettres : quarante.

Les nombres en lettres de 41 à 50.

  • 41 en lettres : quarante et un.
  • 42 en lettres : quarante-deux.
  • 43 en lettres : quarante-trois.
  • 44 en lettres : quarante-quatre.
  • 45 en lettres : quarante-cinq.
  • 46 en lettres : quarante-six.
  • 47 en lettres : quarante-sept.
  • 48 en lettres : quarante-huit.
  • 49 en lettres : quarante-neuf.
  • 50 en lettres : cinquante.

Les nombres en lettres de 51 à 60.

  • 51 en lettres : cinquante et un.
  • 52 en lettres : cinquante-deux.
  • 53 en lettres : cinquante-trois.
  • 54 en lettres : cinquante-quatre.
  • 55 en lettres : cinquante-cinq.
  • 56 en lettres : cinquante-six.
  • 57 en lettres : cinquante-sept.
  • 58 en lettres : cinquante-huit.
  • 59 en lettres : cinquante-neuf.
  • 60 en lettres : soixante.

Les nombres en lettres de 61 à 70.

  • 61 en lettres : soixante et un.
  • 62 en lettres : soixante-deux.
  • 63 en lettres : soixante-trois.
  • 64 en lettres : soixante-quatre.
  • 65 en lettres : soixante-cinq.
  • 66 en lettres : soixante-six.
  • 67 en lettres : soixante-sept.
  • 68 en lettres : soixante-huit.
  • 69 en lettres : soixante-neuf.
  • 70 en lettres : soixante-dix.

Les nombres en lettres de 71 à 80.

  • 71 en lettres : soixante et onze.
  • 72 en lettres : soixante-douze.
  • 73 en lettres : soixante-treize.
  • 74 en lettres : soixante-quatorze.
  • 75 en lettres : soixante-quinze.
  • 76 en lettres : soixante-seize.
  • 77 en lettres : soixante-dix-sept.
  • 78 en lettres : soixante-dix-huit.
  • 79 en lettres : soixante-dix-neuf.
  • 80 en lettres : quatre-vingts.

Les nombres en lettres de 81 à 90.

  • 81 en lettres : quatre-vingt-un.
  • 82 en lettres : quatre-vingt-deux.
  • 83 en lettres : quatre-vingt-trois.
  • 84 en lettres : quatre-vingt-quatre.
  • 85 en lettres : quatre-vingt-cinq.
  • 86 en lettres : quatre-vingt-six.
  • 87 en lettres : quatre-vingt-sept.
  • 88 en lettres : quatre-vingt-huit.
  • 89 en lettres : quatre-vingt-neuf.
  • 90 en lettres : quatre-vingt-dix.

Les nombres en lettres de 91 à 100.

  • 91 en lettres : quatre-vingt-onze.
  • 92 en lettres : quatre-vingt-douze.
  • 93 en lettres : quatre-vingt-treize.
  • 94 en lettres : quatre-vingt-quatorze.
  • 95 en lettres : quatre-vingt-quinze.
  • 96 en lettres : quatre-vingt-seize.
  • 97 en lettres : quatre-vingt-dix-sept.
  • 98 en lettres : quatre-vingt-dix-huit.
  • 99 en lettres : quatre-vingt-dix-neuf.
  • 100 en lettres : cent.

Exemple : le poème de Jacques Prévert « Inventaire ».

Le poème de Prévert « Inventaire » est un moyen mnémotechnique faisant appel à la mémoire auditive pour aider les enfants à mémoriser l’écriture des nombres en toutes lettres.

Le poème « Inventaire » de Jacques Prévert, extrait du recueil de poèmes « Paroles »  (1946), contient sur presque toutes les lignes un ou plusieurs nombres en toutes lettres.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Inventaire - poème de Jacques Prévert.
Inventaire – poème de Jacques Prévert.

« Une pierre
deux maisons
trois ruines
quatre fossoyeurs
un jardin
des fleurs

un raton laveur

une douzaine d’huîtres un citron un pain
un rayon de soleil
une lame de fond
six musiciens
une porte avec son paillasson
un monsieur décoré de la légion d’honneur

un autre raton laveur

un sculpteur qui sculpte des Napoléon
la fleur qu’on appelle souci
deux amoureux sur un grand lit
un receveur des contributions une chaise trois dindons
un ecclésiastique un furoncle
une guêpe
un rein flottant
une écurie de courses
un fils indigne deux frères dominicains trois sauterelles un strapontin
deux filles de joie un oncle Cyprien
une Mater dolorosa trois papas gâteau deux chèvres de Monsieur Seguin
un talon Louis XV
un fauteuil Louis XVI
un buffet Henri II deux buffets Henri III trois buffets Henri IV
un tiroir dépareillé
une pelote de ficelle deux épingles de sûreté un monsieur âgé
une Victoire de Samothrace un comptable deux aides-comptables un homme du monde deux chirurgiens trois végétariens
un cannibale
une expédition coloniale un cheval entier une demi-pinte de bon sang une mouche tsé-tsé

un homard à l’américaine un jardin à la française
deux pommes à l’anglaise
un face-à-main un valet de pied un orphelin un poumon d’acier
un jour de gloire
une semaine de bonté
un mois de Marie
une année terrible
une minute de silence
une seconde d’inattention
et …

cinq ou six ratons laveurs

un petit garçon qui entre à l’école en pleurant
un petit garçon qui sort de l’école en riant
une fourmi
deux pierres à briquet
dix-sept éléphants un juge d’instruction en vacances assis sur un pliant
un paysage avec beaucoup d’herbe verte dedans
une vache
un taureau
deux belles amours trois grandes orgues un veau marengo
un soleil d’Austerlitz
un siphon d’eau de Seltz
un vin blanc citron
un Petit Poucet un grand pardon un calvaire de pierre une échelle de corde
deux sœurs latines trois dimensions douze apôtres mille et une nuits trente-deux positions six parties du monde cinq points cardinaux dix ans de bons et loyaux services sept péchés capitaux deux doigts de la main dix gouttes avant chaque repas trente jours de prison dont quinze de cellule cinq minutes d’entracte

et …

plusieurs ratons laveurs. »

Exercices et corrigés.

Pour vous exercez, voici quelques exercices avec leurs corrigés sur les chiffres et nombres en lettres.

Exercice 1

Écrire les nombres suivants en lettres :

25, 53, 139, 2018

25 en lettres : vingt-cinq.

53 en lettres : cinquante-trois.

139 en lettres : cent trente-neuf.

2018 en lettres : deux mille dix-huit.

Exercice 2

Écrire les nombres suivants en chiffres :

Vingt-six, mille sept cent quatre-vingt-neuf, deux mille dix-huit, cent quarante-neuf milliards cinq cent quatre-vingt-dix-sept millions huit cent soixante-dix mille sept cents.

Vingt-six en chiffres : 26.

Mille sept cent quatre-vingt-neuf en chiffres : 1789.

Deux mille dix-huit en chiffres : 2018.

Cent quarante-neuf milliards cinq cent quatre-vingt-dix-sept millions huit cent soixante-dix mille sept cents en chiffres : 149 597 870 700.

Exercice 3

Ranger les nombres dans l’ordre croissant :

Cinq cents millions, quatre-vingt-douze, quatre-vingt mille, cent cinquante.

Cinq cents millions = 500 000 000.

Quatre-vingt-douze = 92.

Quatre-vingt mille = 80 000.

Cent cinquante = 150.

92 < 150 < 80 000 < 500 000 000

Résultat : quatre-vingt-douze, cent cinquante, quatre-vingt mille, cinq cents millions.

Exercice 4

Ranger les nombres dans l’ordre décroissant :

Quarante-cinq, soixante et onze, vingt, deux mille cinq cents, deux cent soixante-trois.

Quarante-cinq = 45.

Soixante et onze = 71.

Deux mille cinq cents = 2500.

Deux cent soixante-trois = 263.

2500 > 263 > 71 > 45

Résultat: Deux mille cinq cents, deux cent soixante-trois, soixante et onze, quarante-cinq.

Les Rectifications de l’orthographe de 1990.

Les Rectifications de l’Orthographe ont pour origine un rapport du Conseil supérieur français de la langue française, approuvé en 1990 par l’Académie française.

Les Rectifications de l’Orthographe du français de 1990 recommandent une nouvelle orthographe afin de simplifier certains mots du français ou de supprimer certaines incohérences.

Les rectifications orthographiques vont, en particulier, simplifier l’écriture des nombres.

« Les rectifications de l’orthographe » sont publiées au journal officiel de la République française : JO du 6 décembre 1990 (paragraphe II.1).

« Trait d’union : on lie par des traits d’union les numéraux formant un nombre complexe, inférieur ou supérieur à cent.
Exemples : elle a vingt-quatre ans, cet ouvrage date de l’année quatre-vingt-neuf, elle a
cent-deux ans, cette maison a deux-cents ans, il lit les pages cent-trente-deux et deux-cent-soixante-et-onze, il possède sept-cent-mille-trois-cent-vingt-et-un francs. »

Il s’agit de recommandations. Elles ne sont pas obligatoires.

La nouvelle orthographe et l’ancienne orthographe – appelée également orthographe traditionnelle – sont toutes les deux admises.

Lors de la Présentation du Rapport, devant le Conseil supérieur de la langue française, le 19 juin 1990,  Maurice Druon, Secrétaire perpétuel de l’Académie française, président du groupe de travail, précisait :

« Il a été entendu que les propositions des experts devraient être à la fois fermes et souples : fermes, afin que les rectifications constituent une nouvelle norme et que les enseignants puissent être informés précisément de ce qu’ils auront à enseigner aux nouvelles générations d’élèves ; souples, car il ne peut être évidemment demandé aux générations antérieures de désapprendre ce qu’elles ont appris, et donc l’orthographe actuelle doit rester admise. »

Tous les adjectifs numéraux composés sont séparés par un trait d’union.

Avec la recommandation orthographique de 1990, la nouvelle orthographe des nombres devient :

  • 31 : trente-et-un.
  • 599 : cinq-cent-quatre-vingt-dix-neuf.
  • 2018 : deux-mille-dix-huit.
  • 10 500 : dix-mille-cinq-cents.

Jeux pour apprendre à écrire les nombres en lettres.

Une des meilleures façons de d’apprendre et de retenir l’orthographe des nombres, c’est de les utiliser.

Les jeux sont un bon moyen pour retenir ce que nous voulons apprendre sans effort et avec plaisir.

Apprendre à écrire les chiffres et les nombres en s’amusant c’est possible et c’est facile à faire.

Voici quelques exemples de jeux pour apprendre à écrire les nombres en toutes lettres.

Ces jeux peuvent se jouer seul ou avec plusieurs joueurs.

A vous de laisser libre cours à votre imagination.

Le jeu de dés.

  • Le premier joueur lance le dé.
  • Il écrit le chiffre en toutes lettres.
  • Vérifier qu’il est écrit correctement.
  • Si le chiffre est écrit correctement, marquer le nombre de points obtenu.
  • Les joueurs suivants lancent le dé à leur tour.
  • Le premier joueur lance à nouveau le dé.
  • Il écrit le chiffre en toutes lettres.
  • Vérifier qu’il est écrit correctement.
  • Si le chiffre est écrit correctement, additionner le nombre de points obtenu avec celui du premier lancer.
  • Les joueurs suivants lancent le dé à leur tour et procèdent de même.
  • Continuer ainsi.
  • Le premier joueur qui obtient cent points ou plus a gagné.

L’inventaire de Prévert. Découvrez le nombre caché.

Le poème « Inventaire » de Jacques Prévert contient sur presque toutes les lignes un ou plusieurs nombres en toutes lettres.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Inventaire - poème de Jacques Prévert.
Inventaire – poème de Jacques Prévert.

« Une pierre
deux maisons
trois ruines
quatre fossoyeurs
un jardin
des fleurs

un raton laveur

une douzaine d’huîtres un citron un pain
un rayon de soleil
une lame de fond
six musiciens
une porte avec son paillasson
un monsieur décoré de la légion d’honneur

un autre raton laveur

un sculpteur qui sculpte des Napoléon
la fleur qu’on appelle souci
deux amoureux sur un grand lit
un receveur des contributions une chaise trois dindons
un ecclésiastique un furoncle
une guêpe
un rein flottant
une écurie de courses
un fils indigne deux frères dominicains trois sauterelles un strapontin
deux filles de joie un oncle Cyprien
une Mater dolorosa trois papas gâteau deux chèvres de Monsieur Seguin
un talon Louis XV
un fauteuil Louis XVI
un buffet Henri II deux buffets Henri III trois buffets Henri IV
un tiroir dépareillé
une pelote de ficelle deux épingles de sûreté un monsieur âgé
une Victoire de Samothrace un comptable deux aides-comptables un homme du monde deux chirurgiens trois végétariens
un cannibale
une expédition coloniale un cheval entier une demi-pinte de bon sang une mouche tsé-tsé

un homard à l’américaine un jardin à la française
deux pommes à l’anglaise
un face-à-main un valet de pied un orphelin un poumon d’acier
un jour de gloire
une semaine de bonté
un mois de Marie
une année terrible
une minute de silence
une seconde d’inattention
et …

cinq ou six ratons laveurs

un petit garçon qui entre à l’école en pleurant
un petit garçon qui sort de l’école en riant
une fourmi
deux pierres à briquet
dix-sept éléphants un juge d’instruction en vacances assis sur un pliant
un paysage avec beaucoup d’herbe verte dedans
une vache
un taureau
deux belles amours trois grandes orgues un veau marengo
un soleil d’Austerlitz
un siphon d’eau de Seltz
un vin blanc citron
un Petit Poucet un grand pardon un calvaire de pierre une échelle de corde
deux sœurs latines trois dimensions douze apôtres mille et une nuits trente-deux positions six parties du monde cinq points cardinaux dix ans de bons et loyaux services sept péchés capitaux deux doigts de la main dix gouttes avant chaque repas trente jours de prison dont quinze de cellule cinq minutes d’entracte

et …

plusieurs ratons laveurs. »

 

Le principe du jeu du nombre caché est le suivant :

  • Extraire tous les nombres écrits en toutes lettres du poème.
  • Déterminez le nombre caché derrière chaque ligne du poème en additionnant les nombres.
  • Déterminez le nombre caché derrière chaque paragraphe du poème en additionnant les nombres cachés derrière chaque ligne du poème de Jacques Prévert.
  • Additionnez les nombres cachés derrière chaque strophe du poème de Jacques Prévert.
  • Écrire en toutes lettres le nombre obtenu.
  • Vous avez trouvez le nombre caché.

Nous allons chercher le nombre caché derrière chaque ligne :

Une pierre = 1
deux maisons = 2
trois ruines = 3
quatre fossoyeurs = 4

un jardin = 1
des fleurs = 0

un raton laveur = 1

une douzaine d’huîtres un citron un pain = 1
un rayon de soleil = 1
une lame de fond = 1
six musiciens = 6
une porte avec son paillasson = 1
un monsieur décoré de la légion d’honneur = 1

un autre raton laveur = 1

un sculpteur qui sculpte des Napoléon = 1
la fleur qu’on appelle souci = 0
deux amoureux sur un grand lit = 2 + 1 = 3
un receveur des contributions une chaise trois dindons = 1 + 1 + 3 = 5
un ecclésiastique un furoncle = 1 + 1 = 2
une guêpe = 1
un rein flottant = 1
une écurie de courses = 1
un fils indigne deux frères dominicains trois sauterelles un strapontin = 1 + 2 + 3 + 1 = 7
deux filles de joie un oncle Cyprien = 2 + 1
une Mater dolorosa trois papas gâteau deux chèvres de Monsieur Seguin = 1 + 3 + 2 = 6
un talon Louis XV = 1
un fauteuil Louis XVI = 1
un buffet Henri II deux buffets Henri III trois buffets Henri IV = 1 + 2 + 3 = 6
un tiroir dépareillé = 1
une pelote de ficelle deux épingles de sûreté un monsieur âgé = 1 + 2 + 1
une Victoire de Samothrace un comptable deux aides-comptables un homme du monde deux chirurgiens trois végétariens = 1 + 1 + 2 + 1 + 2 + 3 = 10
un cannibale = 1
une expédition coloniale un cheval entier une demi-pinte de bon sang une mouche tsé-tsé = 1 + 1 + 1 + 1 = 4

un homard à l’américaine un jardin à la française = 1 + 1 = 2
deux pommes à l’anglaise = 2
un face-à-main un valet de pied un orphelin un poumon d’acier = 1 + 1 + 1 + 1 = 4
un jour de gloire = 1
une semaine de bonté = 1
un mois de Marie = 1
une année terrible = 1
une minute de silence = 1
une seconde d’inattention = 1
et … = 0

cinq ou six ratons laveurs = 5 + 6 = 11

un petit garçon qui entre à l’école en pleurant = 1
un petit garçon qui sort de l’école en riant = 1
une fourmi = 1
deux pierres à briquet = 2
dix-sept éléphants un juge d’instruction en vacances assis sur un pliant = 17 + 1 + 1 = 19
un paysage avec beaucoup d’herbe verte dedans = 1
une vache = 1
un taureau = 1
deux belles amours trois grandes orgues un veau marengo = 2 + 3 + 1 = 6
un soleil d’Austerlitz = 1
un siphon d’eau de Seltz = 1
un vin blanc citron = 1
un Petit Poucet un grand pardon un calvaire de pierre une échelle de corde = 1 + 1 + 1 + 1 = 4
deux sœurs latines trois dimensions douze apôtres mille et une nuits trente-deux positions six parties du monde cinq points cardinaux dix ans de bons et loyaux services sept péchés capitaux deux doigts de la main dix gouttes avant chaque repas trente jours de prison dont quinze de cellule cinq minutes d’entracte = 2 + 3 + 12 + 1001 + 32 + 6 + 5 + 10 + 7 + 2 + 10 + 30 + 15 + 5 = 1 140

et… = 0

plusieurs ratons laveurs. = 0

Nous allons chercher le nombre caché derrière chaque strophe du poème de jacques Prévert.
1 + 2 + 3 + 4 + 1 + 0 = 11
1
1 + 1 + 1 + 6 + 1 + 1 = 11
1
1 + 0 + 3 + 5 + 2 + 1 + 1 + 1 + 7 + 1 + 6 + 1 + 1 + 6 + 1 + 1 + 10 + 1 + 4 + 2 + 2 + 4 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 0 = 67
11
1 + 1 + 1 + 2 + 19 + 1 + 1 + 1 + 6 + 1 + 1 + 1 + 4 + 1 140 = 1 180
0
0
Nous allons maintenant additionner les nombres associés à chaque strophe.
11 + 1 + 11 + 1 + 67 + 11 + 1 180 + 0 + 0 = 1 282
Le nombre caché du poème Inventaire de Jacques Prévert est
1 282 = Mille deux cent quatre-vingt-deux.

A découvrir aussi.

Si cet article du blog éducatif  Apprendre 5 Minutes vous a plu, faites le connaitre autour de vous.

Apprendre les Nombres – Comment Écrire les Chiffres en Lettres Facilement

Abonnez-vous pour être informé des nouvelles parutions d’articles.

 

 

 

Publicités

Comment Apprendre Par Cœur le Texte du Préambule de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789

Vous devez apprendre par cœur un texte ? Vous cherchez une méthode simple et efficace pour mémoriser un texte vite et facilement ?

Vous avez peur de ne pas arriver à retenir un texte ?

La méthode du Texte à Compléter est une technique de mémorisation simple et efficace pour retenir à toute vitesse un texte.

Découvrez la méthode du Texte à Compléter en lisant cet article d’ Apprendre 5 minutes et appliquez cette technique de mémorisation sur un exemple concret et détaillé :

« Comment apprendre par cœur le Préambule de la Déclaration des Droits de l’homme et du Citoyen de 1789 ? »

Vous pourrez l’utiliser pour tout type de texte : texte de droit, texte de théâtre, poème, chanson, écrit religieux, etc.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Comment apprendre par cœur le Préambule de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789.
Comment apprendre par cœur le Préambule de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.

Sommaire

  • Préambule de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.
  • Technique de mémorisation : la méthode du Texte à Compléter.
    • Principe.
    • Méthode.
  • Retenir définitivement.
  • Exemple pratique : mémoriser le Préambule de la Déclaration de 1789.
  • A découvrir aussi.

Préambule de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789.
Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.

Les Représentants du Peuple Français, constitués en Assemblée Nationale, considérant que l’ignorance, l’oubli ou le mépris des droits de l’Homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des Gouvernements, ont résolu d’exposer, dans une Déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l’Homme, afin que cette Déclaration, constamment présente à tous les Membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif, et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés ; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous.

En conséquence, l’Assemblée Nationale reconnaît et déclare, en présence et sous les auspices de l’Être suprême, les droits suivants de l’Homme et du Citoyen.

Technique de mémorisation : la méthode du Texte à Compléter.

Pour mémoriser un texte, il existe plusieurs techniques de mémorisation.

Si vous voulez les apprendre, lisez les articles suivants :

Nous allons découvrir dans ce cours la méthode du Texte à Compléter.

Vous pouvez l’utiliser seule ou la combiner avec les techniques de mémorisation vues précédemment.

Principe.

La méthode du Texte à Compléter est dérivé de deux techniques de mémorisation :

  • Le texte à trous.
  • Les acronymes.

Texte à trous.

Définition : Un Texte à Trous, appelé également texte lacunaire est un texte où il manque des mots et qu’il faut compléter.

Acronymes.

Définition : Un acronyme est un sigle qui se prononce comme un mot. Un acronyme est une suite d’initiales ou de premières lettres de plusieurs mots qui forme un mot unique.

Exemples :

Texte à Compléter.

La technique de mémorisation du Texte à Compléter consiste à retrouver un texte après avoir lu et mémorisé un texte ne comportant que la première lettre de chaque mot.

Retrouver les mots du texte à partir de la première lettre de chaque mot facilite la mémorisation car votre cerveau va chercher à faire une association entre la lettre et son emplacement dans le texte et le mot à retrouver.

Méthode.

La méthode du Texte à Compléter comprend les étapes de mémorisation suivante :

  • Se motiver en cherchant l’intérêt pour vous d’apprendre le texte par cœur.
  • Déterminer le moment de la journée où vous êtes le plus en forme et le plus favorable à la concentration.
  • Se détendre, oxygéner son cerveau en respirant ou en faisant quelques pas.
  • Se concentrer.
  • Lire le texte complet une première fois.
  • Comprendre le texte.
  • Lire 2 fois le texte complet.
  • Écrire en majuscule sur une feuille de papier la première lettre de chaque mot.
  • Sélectionner un premier bloc de lettres.
  • Essayer de deviner les mots correspondant à chaque lettre.
  • Lire plusieurs fois le bloc de mots jusqu’à le lire naturellement et sans effort.
  • Mémoriser le texte court correspondant au bloc de lettres.
  • Faire une courte pause (5 minutes) pour se détendre et s’oxygéner.
  • Réviser le texte court du premier bloc de lettres.
  • Reprendre la même technique pour apprendre et mémoriser le deuxième bloc de lettres.
  • Réviser les 2 premiers blocs de lettres.
  • Faire une courte pause (5 minutes) pour se détendre et s’oxygéner.
  • Réviser les 2 premiers blocs de lettres.
  • Reprendre la même technique pour apprendre et mémoriser le troisième bloc de lettres.
  • Continuer ainsi jusqu’à la fin du texte à apprendre par cœur.

Retenir définitivement.

Une fois que vous connaissez le texte du Préambule de la Déclaration de 1789, répétez-le jusqu’à vous sentir plus à l’aise.

Dites ensuite le texte de plus en plus vite en veillant à bien articuler jusqu’à ce que vous arriviez à le répéter sans avoir à réfléchir.

Vous pouvez également enregistrer le texte, l’écouter attentivement pour bien vous concentrer dessus et mémoriser, puis l’écouter en boucle, même en faisant autre chose.

Révisez le Préambule de la Déclaration de 1789 avec la méthode des répétitions espacées pour mémoriser définitivement.

La méthode des répétitions espacées – appelée également SRS  ou « Spaced Repetition System » – est une technique de mémorisation basée sur des révisions à intervalles réguliers, espacés de plus en plus dans le temps.

Plus l’information à apprendre est présente dans notre mémoire, plus les révisions peuvent être espacées dans le temps.

La méthode des répétitions espacées consiste à réviser une information juste avant le moment où vous allez commencer à l’oublier.

Ensuite, plus vous réviserez l’information, plus l’intervalle entre les séances de répétitions sera espacé.

Au début, vous devrez réviser souvent et de façon rapprochée, puis de façon de plus en plus espacée.

Selon Hermann EBBINGAUS, seuls 7 rappels espacés suffiraient pour ne plus oublier totalement.

En s’appuyant sur la courbe de l’oubli d’EBBINGAUS, vous pouvez, par exemple, utiliser la table des rappels espacés suivants :

  • 10 minutes après.
  • Avant la fin de la journée.
  • 1 jour après.
  • 3 jours après.
  • 1 semaine après.
  • 1 mois après.
  • 6 mois après.

Procédez ensuite à un rappel tous les 6 mois.

Essayez la table des rappel espacés. Adaptez la en fonction de votre capacité à retenir.

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il faut réviser souvent au début, puis de façon de plus en plus espacée, juste avant d’oublier.

Exemple pratique : mémoriser le Préambule de la Déclaration de 1789.

Nous allons appliquer la méthode du Texte à Compléter en l’appliquant au texte du Préambule de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.

Le texte complet du Préambule de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 à apprendre par cœur est le suivant :

« Les Représentants du Peuple Français, constitués en Assemblée Nationale, considérant que l’ignorance, l’oubli ou le mépris des droits de l’Homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des Gouvernements, ont résolu d’exposer, dans une Déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l’Homme, afin que cette Déclaration, constamment présente à tous les Membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif, et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés ; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous.

En conséquence, l’Assemblée Nationale reconnaît et déclare, en présence et sous les auspices de l’Être suprême, les droits suivants de l’Homme et du Citoyen. »

Écrire manuellement le texte à compléter va faciliter le travail de mémorisation en faisant appel à la mémoire scripturale. Une fois écrit, il se présente comme suit :

« L R D P F, C E A N, C Q L’I, L’O O L M D D D L’H S L S C D M P E D L C D G, O R D’E, D U D S, L D N, I E S D L’H, A Q C D, C P A T L M D C S, L R S C L D E L D; A Q L A D P L, E C D P E, P E A C I C A L B D T I P, E S P R; A Q L R D C, F D S D P S E I, T T A M D L C E A B D T.

E C , L’ A N R E D, E P E S L A D L’E S, L D S D L’H E D C. »

Décomposez en blocs de lettres à apprendre.

Vous pouvez, par exemple, utiliser le découpage en blocs de lettres suivant :

« Les Représentants du Peuple Français, constitués en Assemblée Nationale, »

« L R D P F, C E A N »

« considérant que l’ignorance, l’oubli ou le mépris des droits de l’Homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des Gouvernements, »

« C Q L’I, L’O O L M D D D L’H S L S C D M P E D L C D G, »

« ont résolu d’exposer, dans une Déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l’Homme, »

« O R D’E, D U D S, L D N, I E S D L’H, »

« afin que cette Déclaration, constamment présente à tous les Membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; »

« A Q C D, C P A T L M D C S, L R S C L D E L D; »

« afin que les actes du pouvoir législatif, et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés ; »

« A Q L A D P L, E C D P E, P E A C I C A L B D T I P, E S P R; »

« afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous. »

« A Q L R D C, F D S D P S E I, T T A M D L C E A B D T. »

« En conséquence, l’Assemblée Nationale reconnaît et déclare, en présence et sous les auspices de l’Être suprême, les droits suivants de l’Homme et du Citoyen. »

« E C , L’ A N R E D, E P E S L A D L’E S, L D S D L’H E D C. »

A découvrir aussi.

Si cet article vous a plu, faites le connaitre autour de vous.

Comment Apprendre Par Cœur le Texte du Préambule de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789

Abonnez-vous pour être informé des nouvelles parutions d’articles.

 

Comment apprendre par cœur facilement la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789

Vous voulez apprendre par cœur et retenir facilement les 17 articles de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 ?

Vous cherchez une méthode infaillible, rapide et amusante pour apprendre par cœur et mémoriser une liste d’articles de droits, de règlements, etc. ?

Vous ne savez pas comment vous y prendre pour retenir efficacement la Déclaration de 1789 ?

Pas de panique ! Lisez cet article d’ Apprendre 5 minutes pour apprendre par cœur la Déclaration des Droits de l’homme et du Citoyen de 1789.

En appliquant cette méthode de mémorisation simple, facile et amusante vous saurez comment retenir des séries d’articles de droits, de règlements ou de citations.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Comment apprendre par cœur la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789.
Comment apprendre par cœur la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.

Sommaire

  • Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.
  • Technique de mémorisation.
  • Cas pratique : mémorisation des 17 articles de la Déclaration de 1789.
  • Retenir définitivement.
  • A découvrir aussi.

Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789.
Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.

Les Représentants du Peuple Français, constitués en Assemblée Nationale, considérant que l’ignorance, l’oubli ou le mépris des droits de l’Homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des Gouvernements, ont résolu d’exposer, dans une Déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l’Homme, afin que cette Déclaration, constamment présente à tous les Membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif, et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés ; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous.

En conséquence, l’Assemblée Nationale reconnaît et déclare, en présence et sous les auspices de l’Être suprême, les droits suivants de l’Homme et du Citoyen.

Art. 1er. Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune.

Art. 2. Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l’oppression.

Art. 3. Le principe de toute Souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d’autorité qui n’en émane expressément.

Art. 4. La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l’exercice des droits naturels de chaque homme n’a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi.

Art. 5.  La Loi n’a le droit de défendre que les actions nuisibles à la Société. Tout ce qui n’est pas défendu par la Loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu’elle n’ordonne pas.

Art. 6. La Loi est l’expression de la volonté générale. Tous les Citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs Représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse. Tous les Citoyens étant égaux à ses yeux sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.

Art. 7. Nul homme ne peut être accusé, arrêté ni détenu que dans les cas déterminés par la Loi, et selon les formes qu’elle a prescrites. Ceux qui sollicitent, expédient, exécutent ou font exécuter des ordres arbitraires, doivent être punis ; mais tout citoyen appelé ou saisi en vertu de la Loi doit obéir à l’instant : il se rend coupable par la résistance.

Art. 8. La Loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires, et nul ne peut être puni qu’en vertu d’une Loi établie et promulguée antérieurement au délit, et légalement appliquée.

Art. 9. Tout homme étant présumé innocent jusqu’à ce qu’il ait été déclaré coupable, s’il est jugé indispensable de l’arrêter, toute rigueur qui ne serait pas nécessaire pour s’assurer de sa personne doit être sévèrement réprimée par la loi.

Art. 10. Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi.

Art. 11. La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi.

Art. 12. La garantie des droits de l’Homme et du Citoyen nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l’avantage de tous, et non pour l’utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée.

Art. 13. Pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable : elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés.

Art. 14. Tous les Citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi, et d’en déterminer la quotité, l’assiette, le recouvrement et la durée.

Art. 15. La Société a le droit de demander compte à tout Agent public de son administration.

Art. 16. Toute Société dans laquelle la garantie des Droits n’est pas assurée, ni la séparation des Pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution.

Art. 17. La propriété étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé, si ce n’est lorsque la nécessité publique, légalement constatée, l’exige évidemment, et sous la condition d’une juste et préalable indemnité.

Technique de mémorisation.

Pour mémoriser les 17 articles de la Déclaration de 1789, nous allons appliquer une méthode simple à mettre en œuvre.

Nous avons 2 types d’information à retenir pour chaque article :

  • Le numéro de l’article.
  • Le texte de l’article.

Nous avons vu, dans l’article Comment mémoriser facilement les chiffres ou les nombres, que pour mémoriser facilement des nombres, nous devions les rendre concrets. Notre cerveau retient plus facilement les informations concrètes que les informations abstraites.

Nous utiliserons la table de rappel du grand système pour associer le numéro de l’article à un personnage ou un objet facile à retenir.

  • 1 : toit.
  • 2 : noix.
  • 3 : mât.
  • 4 : roi.
  • 5 : lion.
  • 6 : chat.
  • 7 : cou.
  • 8 : feu.
  • 9 : pied.
  • 10 : tasse.
  • 11 : tête.
  • 12 : tonneau.
  • 13 : diamant.
  • 14 : taureau.
  • 15 : étoile.
  • 16 : donjon.
  • 17 : ticket.

Nous avons vu, dans l’article Mémoriser un texte court ou une citation facilement, plusieurs techniques de mémorisation pour apprendre par cœur des textes courts.

Utilisez celle qui s’adapte le mieux à votre type de mémoire. Vous pouvez également en combiner plusieurs pour renforcer la mémorisation.

Dans ce article, nous appliquerons, comme exemple, la méthode écrite pour mémoriser un texte.

  • Écrire et lire en même temps le texte.
  • Observer  la structure du texte.
  • Comprendre le texte.
  • Associer les mots-clés à des images mentales.
  • Créer des histoires mentales faciles à mémoriser.

Chaque histoire mentale constitue un repère mémoriel pour vous rappeler le texte de l’article.

Vous pouvez maintenant apprendre par cœur chaque article de la Déclaration de 1789 en vous appuyant sur vos repères mémoriels.

Avant de commencer à apprendre le texte des 17 articles, vous devez savoir quel est le moment de la journée où vous êtes le plus en forme et le plus favorable à la concentration.

Détendez-vous, oxygénez votre cerveau en respirant ou en faisant quelques pas.

Commencez par apprendre la première phrase du premier article à voix haute, sans intonation particulière.

Ne cherchez pas à retenir l’article du premier coup. Lisez la première phrase, récitez la. Lorsque vous l’avez retenue, lisez la deuxième et ainsi de suite.

Faites des pauses de quelques minutes entre chaque article pour vous détendre et vous oxygéner.

Apprenez de la même manière l’article 2.

Révisez ensuite l’article 1er et l’article 2.

Faites une pause.

Apprenez ensuite l’article 3.

Faites une pause.

Révisez les 3 premiers articles avant de passer à l’article 4.

Appliquez la même méthode pour  les articles suivants, puis révisez l’ensemble des articles de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.

Prenez le temps. Évaluez le temps dont vous disposez. Répartissez le nombre d’articles à apprendre en fonction du temps dont vous disposez.

L’important pour réussir à apprendre, c’est la régularité. En divisant vos efforts, vous éviterez de vous fatiguer, vous réduirez le stress et resterez motivé.

Réussir à mémoriser les premiers articles renforcera votre motivation, votre confiance en vous et votre envie d’apprendre.

Créer des images pour les idées-clés et des histoires mentales est un moyen amusant et efficace pour retenir.

Cas pratique : mémorisation des 17 articles de la Déclaration de 1789.

Pour mémoriser les 17 articles de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, nous allons faire appel à notre mémoire visuelle. Nous allons associer les mots-clés à des images mentales et imaginer des histoires faciles à retenir.

Le personnage ou l’objet associé au numéro de l’article constituera notre accroche mémorielle.

L’accroche mémorielle nous servira à associer l’histoire mentale à l’article.

Art. 1er. Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune.

Art. 1er : la table de rappel du grand système associe le nombre 1 au mot toit.

« Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. »

Comme nous l’avions appris dans l’article Mémoriser un texte court ou une citation facilement , nous allons chercher les mots-clés, les idées clés et les associer à des images qui nous marquent pour retenir plus facilement la phrase.

Mémoriser la phrase « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. »

Nous allons imaginer, par exemple, l’histoire mentale suivante :

« Sur le toit, deux bébés viennent de naitre. Une sage-femme leur enlève les chaines des poignets et dépose les bébés sur une balance de la justice. »

Le toit est notre accroche mémorielle. L’accroche mémorielle permet de relier le numéro à la phrase à retenir.

Les bébés symbolisent le groupe de mots « Les hommes naissent« .

L’enlèvement des chaines symbolise le groupe de mots « demeurent libres« .

La balance de la justice symbolise le groupe de mots « égaux en droits« .

Mémoriser la phrase « Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune. »

Nous allons imaginer, par exemple, l’histoire mentale suivante :

« Deux hommes jouent au golf dans la cour de l’école. »

Le golf symbole « les distinctions sociales ».

L’école symbolise « l’utilité commune« .

Mémoriser l’article 1er de la déclaration de 1789.

« Art. 1er. Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune. »

Pour mémoriser l’article 1er de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, nous allons construire une histoire à partir des deux phrases mnémotechniques précédentes.

Nous pouvons visualiser mentalement l’histoire suivante :

« Sur le toit, deux bébés viennent de naitre. Une sage-femme leur enlève les chaines des poignets et dépose les bébés sur une balance de la justice. Ils aperçoivent deux hommes en train de jouer au golf dans la cour de l’école. »

Nous utiliserons la même méthode pour mémoriser les autres articles de la déclaration de 1789.

Art. 2. Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l’oppression.

Pour mémoriser l’article 2 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, nous allons utiliser les associations mentales suivantes :

  • Article 2 : noix.
  • But : cible.
  • Association politique : palais Bourbon (bâtiment qui abrite Assemblée nationale française).
  • Conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’Homme : congélateur.
  • Liberté : statue de la Liberté.
  • Propriété : copyright (symbole copyright).
  • Sûreté : coffre-fort.
  • Résistance à l’oppression : croix de Lorraine (symbole de la Résistance intérieure française pendant la Deuxième Guerre Mondiale).

Nous pouvons mémoriser l’histoire mentale suivante :

« Une noix atteint une cible accrochée sur le palais Bourbon. La cible se décroche et tombe sur un congélateur. La porte du congélateur s’ouvre. La statue de la Liberté sort du congélateur, coiffée du symbole copyright. Elle porte un coffre-fort quelle dépose au pied de la croix de Lorraine. »

« Art. 3. Le principe de toute Souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d’autorité qui n’en émane expressément. »

Pour mémoriser l’article 3 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, nous allons utiliser les associations mentales suivantes :

  • Article 3 : mât.
  • Principe : molécule (principe actif ou substance active en pharmacologie).
  • Souveraineté : couronne.
  • Nation : foule (une nation est une population vivant sur un même territoire et sous les mêmes lois).
  • Individu : homme.
  • Autorité : écharpe d’autorité.

Nous pouvons mémoriser l’histoire mentale suivante :

« En haut d’un mât flotte un drapeau représentant une molécule et une couronne. Au pied du mât, se rassemble une foule. Un homme portant une écharpe tricolore harangue la foule. »

Procédez ainsi pour les 17 articles de la de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.

Retenir définitivement.

Une fois que vous connaissez le texte des 17 articles de la Déclaration de 1789, répétez-le jusqu’à vous sentir plus à l’aise.

Dites ensuite le texte de plus en plus vite en veillant à bien articuler jusqu’à ce que vous arriviez à le répéter sans avoir à réfléchir.

Vous pouvez également enregistrer le texte, l’écouter attentivement pour bien vous concentrer dessus et mémoriser, puis l’écouter en boucle, même en faisant autre chose.

Révisez les articles de la Déclaration de 1789 avec la méthode des répétitions espacées pour mémoriser définitivement.

La méthode des répétitions espacées – appelée également SRS  ou « spaced repetition system » – est une technique de mémorisation basée sur des révisions à intervalles réguliers, espacés de plus en plus dans le temps.

Plus l’information à apprendre est présente dans notre mémoire, plus les révisions peuvent être espacées dans le temps.

La méthode des répétitions espacées consiste à réviser une information juste avant le moment où vous allez commencer à l’oublier.

Ensuite, plus vous réviserez l’information, plus l’intervalle entre les séances de répétitions sera espacé.

Au début, vous devrez réviser souvent et de façon rapprochée, puis de façon de plus en plus espacée.

Selon Hermann EBBINGAUS, seuls 7 rappels espacés suffiraient pour ne plus oublier totalement.

En s’appuyant sur la courbe de l’oubli d’EBBINGAUS, vous pouvez, par exemple, utiliser la table des rappels espacés suivants :

  • 10 minutes après.
  • Avant la fin de la journée.
  • 1 jour après.
  • 3 jours après.
  • 1 semaine après.
  • 1 mois après.
  • 6 mois après.

Procédez ensuite à un rappel tous les 6 mois.

Essayez la table des rappel espacés. Adaptez la en fonction de votre capacité à retenir.

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il faut réviser souvent au début, puis de façon de plus en plus espacée, juste avant d’oublier.

A découvrir aussi.

Si cet article vous a plu, faites le connaitre autour de vous.

Comment apprendre par cœur facilement la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789

Abonnez-vous pour être informé des nouvelles parutions d’articles.

 

 

 

 

Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789

Vous voulez apprendre la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 ?

Vous cherchez le texte complet de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 ?

Vous voulez connaitre le contexte historique, les grandes principes, les droits qu’elle reconnait et son influence  en France et dans le monde ?

Lisez cet article d’ Apprendre 5 minutes pour apprendre l’essentiel sur la déclaration de 1789.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789 - Sommaire.
Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 – Sommaire.

Sommaire

  • Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.
    • Contexte historique.
    • Qui a écrit la Déclaration de 1789 ?
    • Texte complet de la Déclaration de 1789.
  • Les grandes principes de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.
  • Les droits reconnus par la Déclaration de 1789.
    • Les Droits de l’Homme.
    • Les Droits du Citoyen.
  • Influence de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.
  • A découvrir aussi.

Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.

Contexte historique.

La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, appelée également Déclaration de 1789 ou DDHC, a été adoptée pendant la Révolution française.

Le 5 mai 1789, la France connait une grave crise. Le roi de France Louis XVI convoque à Versailles les États généraux.

Le 17 juin 1789, les députés du Tiers État se proclament Assemblée nationale.

Le 20 juin 1789, réunis dans la salle du jeu de paume à Versailles, les députés prêtent serment de ne se séparer que lorsque la constitution du royaume sera établie.

Le 14 juillet 1789, le peuple de Paris prend la Bastille. La prison de la Bastille étant un symbole du pouvoir absolu du roi et de la privation de liberté.

Le 04 août 1789, l’Assemblée nationale abolit les privilèges et les droits féodaux, entrainant la fin de l’Ancien Régime. Tous les citoyens ont les mêmes droits.

L’Ancien Régime n’existe plus juridiquement. L’Assemblée nationale décide de rédiger une constitution.

La France sera organisé sur de nouveaux principes.

La déclaration de 1789 sera une charte sur les libertés.

Le 26 août 1789, l’Assemblée nationale constituante vote la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen.

La Déclaration de 1789 affirme les droits et libertés de tout être humain et consacrent la disparition des inégalités de l’Ancien régime.

Elle pose les principes d’un nouvel ordre juridique, politique et social.

Si vous voulez apprendre l’essentiel sur la période de la Révolution française et mémoriser les grandes dates, lisez notre article Comment retenir les dates clés de la révolution française (1789-1799).

Qui a écrit la Déclaration de 1789 ?

La Déclaration de 1789 a été écrite collectivement par l’Assemblée constituante.

Elle va donner naissance à une monarchie constitutionnelle.

La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 est un texte de compromis, après de nombreuses discussions.

De nombreux projets ont alimentés les débats avant d’aboutir au texte final de la Déclaration de 1789.

Ses principaux contributeurs furent :

  • Le marquis de La Fayette (1757-1834).
  • Le comte de Mirabeau (1749-1791).
  • Jean-Joseph Mounier (1758-1806).
  • L’abbé Sieyès (1748-1836).

Texte complet de la Déclaration de 1789.

Vous trouverez ci-dessous le texte complet de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.

La Déclaration de 1789 comprend un préambule et 17 articles.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789.
Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.

Les Représentants du Peuple Français, constitués en Assemblée Nationale, considérant que l’ignorance, l’oubli ou le mépris des droits de l’Homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des Gouvernements, ont résolu d’exposer, dans une Déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l’Homme, afin que cette Déclaration, constamment présente à tous les Membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif, et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés ; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous.

En conséquence, l’Assemblée Nationale reconnaît et déclare, en présence et sous les auspices de l’Être suprême, les droits suivants de l’Homme et du Citoyen.

Art. 1er. Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune.

Art. 2. Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l’oppression.

Art. 3. Le principe de toute Souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d’autorité qui n’en émane expressément.

Art. 4. La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l’exercice des droits naturels de chaque homme n’a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi.

Art. 5.  La Loi n’a le droit de défendre que les actions nuisibles à la Société. Tout ce qui n’est pas défendu par la Loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu’elle n’ordonne pas.

Art. 6. La Loi est l’expression de la volonté générale. Tous les Citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs Représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse. Tous les Citoyens étant égaux à ses yeux sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.

Art. 7. Nul homme ne peut être accusé, arrêté ni détenu que dans les cas déterminés par la Loi, et selon les formes qu’elle a prescrites. Ceux qui sollicitent, expédient, exécutent ou font exécuter des ordres arbitraires, doivent être punis ; mais tout citoyen appelé ou saisi en vertu de la Loi doit obéir à l’instant : il se rend coupable par la résistance.

Art. 8. La Loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires, et nul ne peut être puni qu’en vertu d’une Loi établie et promulguée antérieurement au délit, et légalement appliquée.

Art. 9. Tout homme étant présumé innocent jusqu’à ce qu’il ait été déclaré coupable, s’il est jugé indispensable de l’arrêter, toute rigueur qui ne serait pas nécessaire pour s’assurer de sa personne doit être sévèrement réprimée par la loi.

Art. 10. Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi.

Art. 11. La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi.

Art. 12. La garantie des droits de l’Homme et du Citoyen nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l’avantage de tous, et non pour l’utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée.

Art. 13. Pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable : elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés.

Art. 14. Tous les Citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi, et d’en déterminer la quotité, l’assiette, le recouvrement et la durée.

Art. 15. La Société a le droit de demander compte à tout Agent public de son administration.

Art. 16. Toute Société dans laquelle la garantie des Droits n’est pas assurée, ni la séparation des Pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution.

Art. 17. La propriété étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé, si ce n’est lorsque la nécessité publique, légalement constatée, l’exige évidemment, et sous la condition d’une juste et préalable indemnité.

Les grandes principes de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.

La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, inspirée des philosophes des Lumières et de la Déclaration d’indépendance américaine de 1776 proclame que « tous les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits ».

Adoptée le 26 août 1789, la Déclaration  de 1789 a été rédigée par l’Assemblée nationale constituante pendant la Révolution française.

L’Assemblée nationale constituante est issue des trois assemblées – noblesse, clergé et tiers état – convoquées par le roi dans le cadre des États généraux.

La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, inspirée des principes de la philosophie des Lumières, définit les droits naturels de l’homme :

  • liberté,
  • égalité,
  • propriété

et les droits politiques du citoyen.

La Déclaration de 1789 fait apparaitre de nouvelles notions juridiques et politiques. sur lesquelles s’appuiera le modèle républicain français :

  • Égalité des droits entre les citoyens.
  • Reconnaissance des libertés de chacun (liberté d’aller et venir, liberté de pensée, liberté d’expression, etc.).
  • Souveraineté de la Nation.
  • Séparation des pouvoirs (exécutif, législatif et judiciaire).
  • Etc.

Les droits reconnus par la Déclaration de 1789.

Les droits de l’homme.

Parmi les « droits naturels, inaliénables et sacrés de l’homme », la Déclaration de 1789 reconnaît les droits suivants :

  • Article 1er : Égalité des hommes en droits.
  • Article 2 : Liberté, propriété, sûreté et résistance à l’oppression.
  • Articles 7 à 9 : Protection des hommes contre l’arbitraire et à garantie du respect de leurs droits par des juridictions impartiales qui :
    • Appliquent les principes et les peines définis par la loi.
    • Respectent le principe de la présomption d’innocence.
  • Article 10 : Liberté d’opinion.
  • Article 11 : Liberté d’expression et de communication.
  • Article 12 : Droit à la sûreté appelé actuellement sécurité.
  • Article 17 : Droit à la propriété.

Les droits du citoyen.

Les droits du citoyen reconnus par la Déclaration de 1789 portent sur l’organisation politique de la société.

L’organisation politique de la société se fonde sur le principe de la Souveraineté nationale.

  • Article 3 : Les pouvoirs émanent de la Nation, une et indivisible.
  • Article 6 : Égalité devant la loi et devant la justice.
  • Article 6 : Égalité d’accès aux emplois publics.
  • Article 13 : Égalité devant les charges publique.
  • Article 14 : Droit au consentement à l’impôt.
  • Article 15 : Droit de demander compte à tout agent public de son administration.
  • Article 16 : Le principe de la séparation des pouvoirs est garanti (art. 16).

Influence de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.

Le texte de la Déclaration des Droits de l’Homme rédigé dans un délai très court a servi de référence à de nombreux mouvements de libération dans le monde tout au long des XIXe et XXe siècles. Il a notamment inspiré les auteurs de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme de 1946.

La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 a inspiré de nombreux mouvements de libération au  XIXe et XXe siècle, et servi de référence à un grand nombre de textes équivalent en Europe et en Amérique latine.

La déclaration de 1789 a notamment inspiré la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies le à Paris.

La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 est un des piliers de notre système juridique, politique et social.

Elle figure dans le préambule de la Constitution de 1958.

« Le peuple français proclame solennellement son attachement aux Droits de l’homme et aux principes de la souveraineté nationale tels qu’ils ont été définis par la Déclaration de 1789, confirmée et complétée par le préambule de la Constitution de 1946, ainsi qu’aux droits et devoirs définis dans la Charte de l’environnement de 2004.

En vertu de ces principes et de celui de la libre détermination des peuples, la République offre aux territoires d’Outre-Mer qui manifestent la volonté d’y adhérer des institutions nouvelles fondées sur l’idéal commun de liberté, d’égalité et de fraternité et conçues en vue de leur évolution démocratique. »

A découvrir aussi.

Si cet article vous a plu, faites le connaitre autour de vous.

Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.

Abonnez-vous pour être informé des nouvelles parutions d’articles.