pi – mémorisation – comment retenir les décimales de pi facilement

Comment mémoriser pi, comment apprendre et retenir vite et facilement le nombre pi et ses décimales ?

La mémorisation de pi est un jeu mental, une excellente gymnastique du cerveau qui fait appel à différents moyens mnémotechniques.

Cliquez sur cette article de Apprendre 5 minutes et vous saurez comment mémoriser facilement 100, 1000 décimales de pi ou plus.

5 minutes suffisent pour apprendre et retenir les premières décimales. Avec de l’entrainement, vous en connaitrez plusieurs dizaines.

Si vous voulez aller plus loin, Apprendre 5 minutes vous fera également découvrir des techniques de mémorisation exceptionnelles pour mémoriser plusieurs milliers de décimales.

Sommaire

Le nombre pi

Pi est le rapport constant entre la circonférence d’un cercle et son diamètre.

Son nombre de décimales est infini, ce qui en fait un excellent moyen pour tester les capacités de calcul des ordinateurs.

Les 1000 premières décimales du nombre pi sont les suivantes :

3,
14 15 92 65 35
89 79 32 38 46
26 43 38 32 79
50 28 84 19 71
69 39 93 75 10
58 20 97 49 44
59 23 07 81 64
06 28 62 08 99
86 28 03 48 25
34 21 17 06 79
82 14 80 86 51
32 82 30 66 47
09 38 44 60 95
50 58 22 31 72
53 59 40 81 28
48 11 17 45 02
84 10 27 01 93
85 21 10 55 59
64 46 22 94 89
54 93 03 81 96
44 28 81 09 75
66 59 33 44 61
28 47 56 48 23
37 86 78 31 65
27 12 01 90 91
45 64 85 66 92
34 60 34 86 10
45 43 26 64 82
13 39 36 07 26
02 49 14 12 73
72 45 87 00 66
06 31 55 88 17
48 81 52 09 20
96 28 29 25 40
91 71 53 64 36
78 92 59 03 60
01 13 30 53 05
48 82 04 66 52
13 84 14 69 51
94 15 11 60 94
33 05 72 70 36
57 59 59 19 53
09 21 86 11 73
81 93 26 11 79
31 05 11 85 48
07 44 62 37 99
62 74 95 67 35
18 85 75 27 24
89 12 27 93 81
83 01 19 49 12
98 33 67 33 62
44 06 56 64 30
86 02 13 94 94
63 95 22 47 37
19 07 02 17 98
60 94 37 02 77
05 39 21 71 76
29 31 76 75 23
84 67 48 18 46
76 69 40 51 32
00 05 68 12 71
45 26 35 60 82
77 85 77 13 42
75 77 89 60 91
73 63 71 78 72
14 68 44 09 01
22 49 53 43 01
46 54 95 85 37
10 50 79 22 79
68 92 58 92 35
42 01 99 56 11
21 29 02 19 60
86 40 34 41 81
59 81 36 29 77
47 71 30 99 60
51 87 07 21 13
49 99 99 98 37
29 78 04 99 51
05 97 31 73 28
16 09 63 18 59
50 24 45 94 55
34 69 08 30 26
42 52 23 08 25
33 44 68 50 35
26 19 31 18 81
71 01 00 03 13
78 38 75 28 86
58 75 33 20 83
81 42 06 17 17
76 69 14 73 03
59 82 53 49 04
28 75 54 68 73
11 59 56 28 63
88 23 53 78 75
93 75 19 57 78
18 57 78 05 32
17 12 26 80 66
13 00 19 27 87
66 11 19 59 09
21 64 20 19 89

Si vous voulez vous amuser à épater vos amis, par exemple lors de la journée de pi, le 14 mars – 3/ 14 en notation anglaise, l’approximation habituelle à trois chiffres 3,14 du nombre pi -, voici plusieurs méthodes simples et faciles pour mémoriser les décimales de pi.

Sommaire.

Retenir pi avec un poème

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

poème de pi - moyen mnémotechnique pour retenir les décimales de pi
Poème de pi – comment retenir les décimales de pi – moyen mnémotechnique.

Si vous vous souvenez facilement des paroles d’une chanson, des conversations que vous entendez, si vous connaissez un grande nombre de mots ou que vous apprenez assez vite les langues étrangères, c’est que vous avez probablement une bonne mémoire auditive.

Un des moyens mnémotechniques pour se souvenir des premières décimales de pi consiste à retenir un poème. Ce type de poème s’appelle un « piem ».

Le  poème de Maurice Decerf, permet de retenir plus de 120 décimales de pi.

Le premier vers est un excellent moyen pour retenir les 10 premières décimales de pi très rapidement.

Que (3) j’ (1) aime (4) à (1) faire (5) apprendre (9) ce (2) nombre (6) utile (5) aux (3) sages (5)

Le nombre de lettres de chaque mot donne le chiffre correspondant.

Une particularité : pour représenter le chiffre 0, le poète utilise un mot de 10 lettres.

Voici le poème de Maurice Decerf à retenir, avec les décimales de pi correspondantes.

Que j’aime à faire apprendre ce nombre utile aux sages !
3,1415926535
Immortel Archimède, artiste ingénieur,
8979
Qui de ton jugement peut priser la valeur ?
32384626
Pour moi, ton problème eut de pareils avantages.
43383279
Jadis, mystérieux, un problème bloquait
50288
Tout l’admirable procédé, l’œuvre grandiose
4197169
Que Pythagore découvrit aux anciens Grecs.
399375
O quadrature ! Vieux tourment du philosophe !
105820
Insoluble rondeur, trop longtemps vous avez
974944
Défié Pythagore et ses imitateurs.
59230
Comment intégrer l’espace plan circulaire ?
781640
Former un triangle auquel il équivaudra ?

628620

Nouvelle invention : Archimède inscrira
8998
Dedans un hexagone; appréciera son aire
628034
Fonction du rayon. Pas trop ne s’y tiendra :
825342117
Dédoublera chaque élément antérieur ;
0679
Toujours de l’orbe calculée approchera ;
821480
Définira limite; enfin, l’arc, le limiteur
8651328
De cet inquiétant cercle, ennemi trop rebelle !
2306647
Professeur, enseignez son problème avec zèle !
093844

Il existe des variantes de ce poème. Vous pouvez également inventer votre propre poème de pi. Le plus important est de vous l’approprier et de le rendre le plus mémorable pour vous. Idéalement, en faisant appel à plusieurs de vos sens.

Si vous voulez en apprendre plus sur les techniques de mémorisation d’un poème ou d’une chanson, lisez l’article comment apprendre une chanson rapidement et facilement .

Cette méthode a toutefois ses limites si vous souhaitez apprendre un grand nombre de décimales.

Nous allons voir ci-après d’autres méthodes pour aller plus loin et retrouver plus vite les décimales de pi.

Sommaire.

La méthode des articulations chiffrées

La méthode des articulations chiffrées, appelée aussi code chiffres-sons, système majeur (major system en anglais) ou grand système est un moyen mnémotechnique très efficace pour mémoriser les suites de chiffres.

La méthode des articulations chiffrées consiste à :

  • Convertir les chiffres en consonnes significatives ou en sons suivant un code défini,
  • A les associer à des mots en rajoutant des lettres pour les rendre concrets et les visualiser,
  • A créer une phrase ou une histoire.

A chaque chiffre de zéro à neuf, correspond une consonne ou un son. Voici le tableau complet des articulations chiffrées :

  • 0 : c (ce), s (se), z (ze), t (tion), x (ex : dix).
  • 1 : t, d.
  • 2 : n, ne, gne.
  • 3 : m, me.
  • 4 : r, re.
  • 5 : l, lle.
  • 6 : g (ge), j (je), ch (che), sh (sche).
  • 7 :  g (gue, ga), k (ke, ka), q (que), cue (cas).
  • 8 : f (fe), v(ve), ph (phe).
  • 9 : b, p.

Un moyen mnémotechnique pour retenir la table des codes-sons est la phrase rythmique de M. Aimé PARIS qui indique les principales articulations chiffrées. La première consonne de chaque mot reprend le code-son dans l’ordre.

Sot Tu Nous Mens. Rends Les Chants Que Fit Pan.

Prenons les 10 premières décimales de pi : 3,1415926535

Pour retenir la suite de décimales de pi 1415 926 535:

  • La découper en série de 2, 3 ou 4 chiffres.
  • Construire un mot avec la méthode des articulations chiffrées. On commence avec trois ou quatre chiffres et si l’on ne trouve pas de mot, on passe à deux.
  • Passer au groupe de chiffres suivant.
  • Trouver un mot correspondant.
  • Continuer ainsi jusqu’au nombre de décimales à retenir.
  • Construire une histoire avec les mots trouvés.
  • Retenir l’histoire mentale.

Nous obtenons les 3 mots suivants :

1415 = T (ou D), R, T (ou D), L (ou LLE). Nous prendrons par exemple le mot tarentule. Nous pourrons nous représenter une grosse araignée pour symboliser les 4 premier chiffres.

926 = P (ou B), N, CH (ou J ou G(e) ou SH). Nous obtenons le mot panache. Nous prenons comme image un casque avec un bouquet de plumes.

Remarque : vous pourriez également utiliser le mot péniche.

535 = L (ou LLE), M, L (ou LLE). Nous utiliserons le mot limaille. Nous voyons de la limaille de fer.

Il ne nous reste plus qu’à imaginer une histoire avec les mots tarentule, panache et limaille à l’aide la méthode des associations imagées.

Une grosse araignée (la tarentule) saute sur un casque à plumes (panache) qui se décompose et se transforme en un tas de limailles de fer.

Nous avons une histoire très visuelle et facile à retenir.

Nous connaissons dans l’ordre les 10 premières décimales de pi.

Notez, que si vous vouliez, vous pourriez également les réciter dans le désordre.

Il ne vous reste plus qu’à appliquer cette méthode pour les autres décimales.

Sommaire.

La table de rappel du grand système

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

table de rappel
Exemple de table de rappel, appelée aussi grand système, pour mémoriser facilement les chiffres.

La table de rappel du grand système est une extension de la méthodes articulations chiffrées.

Elle a pour but d’automatiser l’association entre le chiffre et le code-son.

Avec la table de rappel, vous définissez une fois pour toute le codage des chiffres de 0 à 99.

Une fois mémorisée et avec un peu d’entrainement, vous trouverez immédiatement le mot code correspondant au chiffre entre 0 et 99 à mémoriser.

Pour en savoir plus sur la table de rappel du grand système et la méthode des articulations chiffrées, cliquez sur l’article comment mémoriser facilement les chiffres ou les nombres.

Sommaire.

La méthode des loci

Pour accroitre vos performances de mémorisation, vous pouvez combiner la méthode des articulations chiffrées avec la méthode des loci, appelée également méthode des lieux, art de mémoire, palais de la mémoire, chambre romaine ou méthode du chemin d’éléphant.

La méthode des loci ou méthode des lieux ou chambre romaine, consiste, comme son nom l’indique à associer une idée, une histoire ou un objet à un lieu que vous pouvez visualiser facilement et immédiatement. Ce peut être votre maison, votre appartement ou une pièce comme votre chambre, un musée que vous connaissez bien, le supermarché où vous faites vos courses, le chemin que vous empruntez pour aller au travail ou prendre des cours, etc.

Il s’agit de découper ce lieu ou ce chemin en plusieurs parties que vous connaissez bien et d’y placer vos images mentales.

Il est important, ensuite, de reparcourir ce chemin dans le même sens pour retrouver dans l’ordre vos images.

Vous avez créé des histoires mentales avec les mots que vous avez formé avec les décimales de pi.

Placez chaque histoire dans chaque partie, chaque emplacement de votre chemin.

Puis, parcourez mentalement votre votre chemin. Vous trouvez à chaque étape l’histoire que vous y avez placé, les mots que vous avez formé. Vous avez reconstitué les décimales de pi.

Sommaire.

Mémoriser 100 décimales de pi avec la table de rappel et la méthode des loci.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

apprendre les décimales de pi avec la table de rappel du grand système
comment apprendre 100 décimales de pi avec la table de rappel du grand système.

Pour retenir les 100 premières décimales de pi à l’aide de la table de rappel et de la méthode des loci nous allons procéder comme suit :

  • Décomposer les décimales en séries de 4 nombres de 2 chiffres. Ce qui donne « 14 15 92 65 » pour les 8 premières décimales.
  • Convertir en mots les nombres de 2 chiffres à l’aide de la table de rappel. Nous obtenons : taureau, étoile, bonnet, chalet.
  • Placer les 4 mots dans le premier point de passage de votre palais de la mémoire.
  • Créer une histoire mentale avec ces 4 mots et le point de passage. Par exemple, si le premier point de passage est un jardin, vous pouvez imaginer dans le jardin, un taureau qui frissonne en regardant une grande étoile dans la nuit, qui se met un bonnet sur la tête et qui s’avance vers un chalet pour s’abriter du froid.
  • Procéder de même pour les autres décimales.

A titre d’exemple, voici les mots de la table de rappel correspondant aux 100 décimales de pi :

3,
(14 15 92 65) : taureau étoile bonnet chalet
(35 89 79 32) : moulin vapeur cape moine
(38 46 26 43) : mauve rocher niche rame
(38 32 79 50) : mauve moine cape lasso
(28 84 19 71) : nef forêt taupe couteau
(69 39 93 75) : chapeau myope pomme clou
(10 58 20 97) : tasse louve noce bague
(49 44 59 23) : robot rire lapin cinéma
(07 81 64 06) : sac fête chariot singe
(28 62 08 99) : nef chaine savon papa
(86 28 03 48) : vache nef sumo ravin
(25 34 21 17) : nouille marin natte ticket
(06 79) : singe cape.

Entrainez-vous à trouver vos propres histoires pour les décimales de pi. C’est un excellent exercice mental que vous pouvez rendre amusant par le choix de vos histoires.

Sommaire.

Le tableau de la mémoire ou MemoryChart – mémoriser 2600 décimales de pi

Si vous voulez mémoriser plus de 1000 décimales de pi, la méthodes des articulations chiffrées, combinée à la méthode des loci commence à trouver ses limites. Il faut trouver un chemin suffisamment long pour y placer toutes les histoires mentales.

La méthode du tableau de la mémoire ou MemoryChart en anglais permet de lever cette barrière et de mémoriser au moins 2600 décimales de pi.

Le principe est le suivant :

  1. Constituer un tableau de :
    • Colonnes numérotées de 0 à 99 (ou moins selon le nombre de décimales à retenir).
    • De lignes numérotées de A à Z.
    • De cellules constituées, par exemples de 10 décimales.
  2. Nommer chaque cellule. Il s’agit d’associer à chaque cellule à un mot à l’aide de la méthode des articulations chiffrées. Par exemple AS pour la cellule A0, ADO pour la cellule A1, ANE pour la cellule A2, etc.
  3. Placer, dans chaque cellule, l’histoire mentale associée à chaque série de décimales. Par exemple, pour la cellule A0, pour les dix premières décimales de pi – 1415 926 535 – nous avions les mots tarentule, panache et limaille. La cellule A0 s’appelle AS. Nous pouvons imaginer l’histoire suivante : nous voyons une carte à jouer immense représentant un AS de pique. De dessous de cette carte sort une grosse araignée (la tarentule). Elle saute sur un casque à plumes (panache) qui se décompose et se transforme en un tas de limailles de fer.

Vous pouvez mémoriser ainsi jusqu’à 2600 décimales de pi.

Sommaire.

La technique du SEM cube – en route vers le record du monde

La technique SEM cube – Self Enhanced Memory en anglais – est une extension de la méthode du tableau de la mémoire ou MemoryChart, qui devient un cube, une matrice, un tableau en trois dimensions.

Un tableau en deux dimensions est constitué de dix colonnes et de 10 lignes, représentant 100 cellules.

Le cube est constitué de 100 tableaux de 100 éléments.

Ce qui donne une matrice constituée de 100×100 = 10 000 éléments ou cellules.

Comme pour le tableau de la mémoire – MemoryChart -, il s’agit de trouver une règle de nommage des cellules. Dans chaque cellule, nous placerons dix décimales de pi pour lesquelles nous inventerons une histoire mentale.

En utilisant cette technique , vous saurez comment retenir 100 000 décimales de pi.

Sommaire.

Autre technique

Plutôt que de créer un SEM cube, il est également possible de créer un mot supplémentaire représentant un groupe de nombre (une centaine ou un millier par exemple) et de compléter l’histoire en plaçant ce mot en premier.

En utilisant systématiquement ce mot pour représenter le groupe de nombres, vous pourrez mémoriser plus facilement un plus grand nombre de décimales avec moins d’effort.

Sommaire.

Mémoriser définitivement les décimales du nombre nombre pi avec la technique des répétitions espacées.

Maintenant que nous avons créé nos histoires et que nous savons comment les retrouver, il nous reste à les mémoriser et les retenir définitivement.

Nous allons utiliser pour cela, comme technique de mémorisation, les répétitions espacées.

Pour ne pas surcharger notre cerveau, nous oublions naturellement les informations que nous recevons de plus en plus vite au fur et à mesure que le temps passe.

Toutefois, au bout d’un certain temps, certaines informations restent présente dans notre mémoire. En rafraichissant nos connaissances régulièrement et de façon espacée dans le temps, l’oubli est de plus en plus lent.

Pour mémoriser de façon optimale, nous devons ancrer nos images dans notre mémoire en les visualisant souvent au début, puis les réviser juste avant d’oublier. Nous prolongeons ainsi le temps de rétention et nous transférons les images dans la mémoire à long terme.

Pour mémoriser la série de décimales du nombre pi, une fois que vous aurez réussi à la réciter une fois, vous pouvez procéder de la manière suivante :

  • Répéter de suite.
  • Recommencer une minute après.
  • Répéter encore une fois la minute qui suit.
  • Répéter 10 minutes après.
  • Recommencer une heure après.
  • Recommencer 10 heures après (ou avant de vous endormir).
  • Recommencer 10 heures après (ou au réveil).
  • Répéter un jour après.
  • Laisser passer un jour sans répéter.
  • Réviser le lendemain.
  • Répéter une autre fois dans la semaine (3 jours après par exemple).
  • Réviser une semaine après.
  • Laisser passer une semaine.
  • Réviser la semaine suivante.
  • Réviser le mois suivante.
  • Laisser passer un mois.
  • Réviser le mois suivant.
  • Réviser un semestre après.
  • Rafraichir la mémoire tous les semestres.

En procédant ainsi, votre mémorisation à long terme deviendra très forte.

Au fur et à mesure des rappels, les images mentales que vous aviez créées vont apparaitre sans effort de plus en plus rapidement et facilement.

Sommaire.

A découvrir aussi.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s