Comment mémoriser rapidement et facilement une liste de courses

Comment mémoriser une liste de courses facilement et rapidement, sans note et se souvenir sans rien oublier peut sembler compliquer voire impossible pour la plupart des gens. Même ceux qui ont une excellente mémoire ne peuvent retenir instantanément que quelques mots et cela pendant quelques secondes. Se souvenir d’une liste de courses ou de n’importe quelle liste de mots peut sembler un défi insurmontable et pourtant il existe des techniques de mémorisation, des moyens mnémotechniques efficace pour se rappeler d’une liste facilement et rapidement.

Apprendre 5 minutes va vous apprendre comment mémoriser une liste de courses sans effort en moins de 5 minutes.

Faisons un test. Prenez la liste de courses suivante :

  1. Journal.
  2. Pain.
  3. Lait.
  4. Coton.
  5. Chocolat.
  6. Biscuit.
  7. Confiture.
  8. Café.
  9. Sucre.
  10. Poisson.
  11. Pâtes.
  12. Steak.
  13. Petit pois.
  14. Yaourt.
  15. Tomates.
  16. Jambon.
  17. Oeuf.
  18. Salade.
  19. Mouchoir.
  20. Orange.
  21. dentifrice.

Essayez de mémoriser la liste de courses en 2 minutes avant de lire la suite cet article. Si vous avez essayé, à moins de connaitre les techniques de mémorisation que nous allons vous expliquer, vous avez certainement réussi à vous souvenir d’une partie de la liste de commissions mais pas de tout.

C’est normal, notre mémoire à court terme est limitée. Elle ne permet de retenir qu’un nombre limité d’informations pendant un temps court. elle sert à retenir une information importante sur le moment.

Faire appel à la mémoire visuelle et aux associations

Si nous voulons conserver cette information, nous devons mettre en place un processus d’apprentissage pour faire passer, dans notre cerveau, l’information de la mémoire à court terme à la mémoire à long terme. Dans tout ce que nous verrons, nous allons faire appel aux deux clés principales d’une bonne mémorisation qui sont l’imagination et l’association.

En faisant appel à un maximum de nos sens, nous retiendrons plus facilement la liste de courses.

Le principe de base est le suivant :

  • Visualiser les commissions en les transformant en objets ou personnages remarquables :
    • Les faire grands.
    • Leur donner de la couleur.
    • Les rendre bizarres, étranges.
    • Leur donner du mouvement.
  • Imaginer une histoire pour passer de l’un à l’autre.

Plus votre histoire, vos images seront inhabituelles, marquantes et chargées en émotions et plus facilement vous vous en souviendrez. Faites bougez vos personnages pour rendre votre histoire plus intéressante et facile à retenir.

Nous allons présenter plusieurs moyens mnémotechniques que vous pourrez combiner, si vous le souhaitez, pour vous souvenir de la liste des courses.

Le système des liaisons

Le système des liaisons (Link Method) est la première technique de mémorisation à notre disposition pour se souvenir d’une liste de commissions. Vous l’avez peut-être utilisée dès l’école. Elle trouve une application pratique très efficace pour se rappeler une liste de courses ou de mots.

Il est toujours difficile de mémoriser des informations qui n’ont aucun rapport entre eux. En reliant les informations entre elles, par exemple au moyen d’une histoire ou d’une phrase, vous créez une chaine qui relie les éléments entre eux. Votre cerveau adore les histoires. Il retiendra plus facilement les courses à acheter.

Il s’agit d’une technique basée sur l’image. En imaginant une histoire courte qui relie une course à la suivante, vous faites appel à votre mémoire visuelle. Créer une image qui relie les deux commissions, permet à votre cerveau de les retenir.

  • Trouvez une image mémorable qui correspond à votre liste, par exemple, vous vous garez sur le parking, vous prenez un caddy et entrez dans le supermarché. Cette image correspond au point de départ de la liste et de l’histoire associée. Elle associe la liste à un contexte.
  • Reliez le premier élément de la liste à l’image. Pensez à quelque chose de marquant, d’insolite pour faciliter la mémorisation.
  • Pensez à une nouvelle image pour relier le premier élément au suivant.
  • Continuez à créer des images dans votre esprit pour relier les unes aux autres vos courses.

Prenons, comme exemple, notre liste de courses. Nous allons commencer par associer le journal au pain. Nous pouvons imaginer un journal qui s’enroule autour d’un pain comme s’il s’agissait d’un manteau. Nous allons ensuite associer le pain avec le lait. Nous pouvons imaginer le pain comme un personnage avec des jambes et des bras en train de se verser du lait dans un bol et de le boire. Vous pouvez continuer ainsi jusqu’à la dernière course de la liste.

Si maintenant vous refaites le test, vous allez certainement vous rappeler la plupart des courses grâce à ce moyen mnémotechnique qu’est le système des liaisons.

Vous allez reprendre votre première image mémorable, suivre le lien pour retrouver le premier élément de la liste, suivre le lien pour retrouver le deuxième, etc.

Il s’agit d’une technique de mémorisation très utile pour retenir facilement une liste. Plus vous la pratiquerez et plus vous serez à l’aise et retiendrez facilement grâce à cette technique facile et amusante.

Tant que vos images seront claires dans votre esprit, vous les retiendrez et retrouvez les courses à faire instantanément. Et ce sera d’autant plus facile que c’est vous qui les avez créées.

Pratiquez le système des liaisons jusqu’à ce que cela devienne une habitude, que ce soit pour faire vos courses ou pour mémoriser n’importe quelle liste de mots. Les images dans votre esprit viendront de plus en plus facilement et cela deviendra un jeu pour vous.

Le système de la chambre romaine.

Il s’agit d’une méthode qui remonte à l’antiquité. Les orateur romains visualisaient mentalement une pièce de la maison qu’ils connaissaient bien pour y placer les idées clés de leur discours.

Nous allons utiliser ce principe pour retenir les éléments de la liste de courses à acheter.

  • Choisissez une pièce de votre maison, votre appartement que vous connaissez bien.
  • Choisissez des endroits précis où vous placerez les courses.
  • Parcourez la pièce mentalement dans l’ordre pour retrouver les courses.

Reprenons notre liste de courses comme exemple :

Vous marchez dans le salon. Le mur est couvert d’un papier peint dont les motifs représentent des pages de journal. Vous voyez ensuite deux personnages – un pain et une boîte de lait – en train de discuter assis sur un canapé recouvert d’un plaid en coton de couleur chocolat.

Continuez ainsi jusqu’à la dernière course.

Entrainez-vous d’abord en utilisant une liste de courses pas trop longue, puis quand vous serez plus à l’aise, vous augmenterez le nombre de commissions.

La méthode des lieux ou palais de la mémoire

La méthode des lieux, appelée également art de mémoire, palais de la mémoire, méthode des loci , méthode des chemins ou Grand Système peut être considérée comme une extension du système de la chambre romaine particulièrement efficace pour les longues listes.

Avec la méthode des lieux  vous allez associer chaque course à un lieu que vous connaissez bien et que vous visualisez mentalement.

  • Commencez par mémoriser un endroit que vous connaissez bien (votre maison ou appartement, le quartier ou vous habitez, le jardin public, etc) ou un parcours que vous connaissez bien (le trajet entre votre domicile et votre travail, par exemple).
  • Choisissez autant d’étapes que de commissions à mémoriser.
  • Examinez toujours dans le même ordre chacune des étapes du lieu ou du parcours.
  • Visualisez le chemin que vous parcourez pour passer d’une étape à l’autre.
  • Recommencez de plus en plus vite jusqu’à ce que vous arriviez à vous rappeler mentalement l’ordre de passage dans les différentes étapes.
  • Placez, dans l’ordre, chaque course dans chaque endroit correspondant à une étape. Chacun de ces endroits constitue un point de passage. Créez une image mentale associant le point de passage et la commission.
  • Parcourez mentalement votre chemin et visualisez dans chaque point de passage les courses que vous avez déposées mentalement. En réactivant chaque image mentale associant la course au le point de passage, vous avez réussi à mémoriser dans l’ordre la liste des courses.

Reprenons encore une fois notre liste de courses.

Vous ouvrez la porte de votre appartement ou de votre maison. Vous posez le journal sur le meuble à l’entrée et mettez le pain dans le porte parapluies. Dirigez vous vers la cuisine et versez du lait dans le bol du chat.  Vous renversez du lait par terre et l’essuyez avec du coton. Vous prenez ensuite une plaque de chocolat et un paquet de biscuits que vous mangez. Continuez ainsi en passant d’une pièce à l’autre.

 Répétez et entrainez-vous

Quel que soit le moyen mnémotechnique utilisé pour se souvenir d’une liste de courses, visualisez à nouveau vos images mentales dans l’ordre pour les imprégner dans votre cerveau et vous en souvenir facilement lorsque vous ferez vos courses.

Entrainez vous d’abord avec des listes courtes. Avec le temps, vous allez vous constituer une bibliothèque d’images avec vos commissions transformées en objets ou personnages à laquelle vous ferez appel pour constituer vos images mentales.

Lorsque vous serez plus à l’aise, augmentez progressivement le nombre d’éléments à vous rappeler, jusqu’à constituer de longues listes.

En utilisant ces techniques de mémorisation, vous serez en mesure de vous rappeler facilement et rapidement d’une liste de courses.

 A découvrir aussi.

 

Publicités

Comment mémoriser facilement les dates d’histoire.

Comment se souvenir des dates en histoire ? La plupart des personnes ont du mal à se rappeler les dates historiques à moins de pouvoir les relier à quelque chose de spécifique. Les séries de chiffres sont des notions abstraites qui n’ont pas forcément de signification pour vous. Pourtant, se souvenir des dates est plus facile que cela en à l’air. Apprendre 5 minutes va vous apprendre en quelques minutes comment mémoriser les dates de l’histoire sans effort.

Par exemple, la guerre de cent ans commence en 1337 pour se terminer en 1453. Mais, à moins de vous intéresser à la guerre entre les Plantagenêts et les Valois, il n’y a a priori rien de spécial à associer à ces deux dates.

Pour mémoriser les dates, il existe des moyens mnémotechniques qui vont stimuler votre cerveau et vous aider à vous rappeler. Nous allons vous apprendre comment se souvenir des dates en histoire.

Créer des rimes pour se souvenir des dates.

Pour retenir une date, vous pouvez faire appel à votre mémoire auditive. En associant la date à un son proche, vous créez un lien, une association, une phrase, une image, une histoire qui prend du sens pour vous.

Vous pouvez inventer des rimes pour vous souvenir des dates de l’histoire. Pour être efficace, une rime doit être :

  • Facile à retenir.
  • Associée à l’événement.
  • Courte.

Par exemple :

  • 1643 : En seiZE cent quarante trOIs, Louis quatorZE est fait rOI.
  • 1715 – 1774 : Louis QUINZE a régné de QUINZE à presque soixante QUINZE.

Associer un mot à chaque chiffre de la date.

Mémoriser c’est associer des objets et des informations. Une technique efficace consiste à

  • trouver des mots dont le nombre de lettres correspond à un chiffre de la date à retenir,
  • puis à réunir les mots entre eux en inventant une phrase. Plus la phrase sera originale, plus elle sortira de l’ordinaire, plus elle vous marquera et plus vous la mémoriserez facilement. Faites preuve d’imagination.
  • Répétez la phrase plusieurs fois en la visualisant dans votre esprit jusqu’à ce vous vous en souveniez.
  • Rafraichissez périodiquement votre mémoire. Utilisez la méthode des uns pour la mémoriser définitivement dans votre cerveau : une heure après, un jour après, une semaine après, un mois après, etc.

Voici un exemple pratique. Ce qui est important, c’est de construire une phrase que vous appartienne et que vous retiendrez facilement. Si ce n’est pas le cas, changer la jusqu’à ce que vous en reteniez une facilement.

1643 : sacre de Louis XIV, dit le roi soleil = O (1 lettre) Soleil (6 lettres) Fait (4 lettres) roi (3 lettres).

Associer une lettre à chaque chiffre de la date.

Le système des articulations chiffrées, appelé également système nombre-lettre correspond parfaitement à notre système décimal. Il permet de transformer chaque chiffre du système décimal en son, chaque son correspondant à une lettre.  Il rend de réels services pour mémoriser les dates. Avec un peu d’habitude, vous allez enregistrer les dates sous forme de mots construits de manière à les retrouver facilement.

A chaque chiffre de 0 à 9 nous allons faire correspondre une ou deux consonnes :

  • 0 : c (ce), s (se), z (ze), t (tion), x (ex : dix).
  • 1 : t, d.
  • 2 : n, ne, gne.
  • 3 : m, me.
  • 4 : r, re.
  • 5 : l, lle, y (lle).
  • 6 : g (ge), j (je), ch (che), sh (sche).
  • 7 :  g (gue, ga), k (ke, ka), q (que), cue (cas).
  • 8 : f (fe), v(ve), ph (phe).
  • 9 : b, p.

Prenons comme date mille quatre cent cinquante trois. La guerre de cent ans prend fin en 1453 après la victoire de l’armée française lors de la bataille de Castillon et la reconquête de l’Aquitaine quand le roi de France Charles VII s’empare de Bordeaux. Convertissons la en consonnes significatives t/d, r, l/lle/y, m. Il s’agit ensuite de combiner des mots qui présentent un rapport avec l’évènement pour lequel nous voulons retenir la date.

Vous avez à disposition deux techniques particulièrement efficaces :

  1. Assembler les consonnes pour construire un mot ou deux. Par exemple :
    • « Du/Ton RoYauMe ». Vous pouvez par exemple retenir ensuite la phrase « Charles VII boute les anglais hors Du RoYaume en 1453 ».
    • Pour Napoléon, la bataille de Waterloo esT FaTaLe en 1815.
  2. Trouvez une série de mots commençant par chaque consonne significative et imaginez une histoire : « Toit, Roi, Lion, Mat ». Par exemple, depuis un Toit, le Roi  Charles VII regarde le drapeau représentant un Lion anglais qui flotte en haut d’un Mat d’un navire qui s’éloigne.

Pour mémoriser la date, pensez à votre scène imaginaire en respectant l’ordre pour retrouver les chiffres dans le bon sens.

Mémoriser la date en l’associant à un événement.

Une date historique à retenir correspond toujours à un événement historique, à quelque chose de marquant qui s’est passé. Ce n’est pas une simple date.

Pour se souvenir facilement d’une date de l’histoire, il faut l’associer à un événement, un personnage, un lieu en rapport avec la date historique.

En associant votre image mentale au contexte historique vous allez construire une histoire que va s’imprégner dans votre cerveau, que vous allez retenir rapidement. Vous serez capable de dire instantanément à quel événement correspond une date de l’histoire.

Reprenons notre exemple avec l’année 1453 : depuis un Toit, le Roi  Charles VII regarde le drapeau représentant un Lion anglais qui flotte en haut d’un Mat d’un navire qui s’éloigne.

Nous avons imaginé une scène associant le roi Charles VII au le départ des anglais, symbolisant la fin de la Guerre de cent ans.

En appliquant cette technique, vous serez en mesure de mémoriser en quelques minutes plus dates de l’histoire.

Ce qu’il faut retenir pour mémoriser les dates de l’histoire.

Quel que soit le moyen mnémonique que vous utilisiez, pour être efficace, vous devez vous l’approprier. Vous mémoriserez la date plus facilement s’il respecte les règles suivantes :

  • Il doit marquer votre esprit pour attirer votre attention.
  • Il comprend une association simple.
  • Il est construit de façon à être facile à retenir.
  • Il a un sens pour vous.

Bonus 1 : comment mémoriser facilement une date complète avec le système des articulations chiffrées.

Vous avez envie envie d’apprendre comment mémoriser une date comprenant le jour, le mois et l’année facilement et rapidement ?

Une technique simple consiste à utiliser le système des articulations chiffrées vu précédemment, directement pour le jour et l’année qui sont composés de chiffres.

Le mois est un mot. Nous allons utiliser une consonne significative du mot pour coder le mois dans le système des articulations chiffrées.

Pour le mois, vous pouvez, par exemple, utiliser le système de notation codé suivant :

  • Janvier : G(e).
  • Février : F.
  • Mars : R.
  • Avril : V.
  • Mai : M.
  • Juin : CH.
  • Juillet : J.
  • Août : T.
  • Septembre : S.
  • Octobre : K/QU/GU.
  • Novembre : N.
  • Décembre : D.

Vous pouvez ensuite utiliser une des deux techniques vues précédemment :

  1. Assembler les consonnes pour construire quelques mots. Par exemple : 19 octobre 1453 : D, P, QU, T, R, Y, M. « DéPart, QUiTtes RoYauMe ». Vous pouvez par exemple retenir ensuite la phrase « Anglais, c’est le DéPart, QUiTtes (le) RoYauMe ».
  2. Trouvez une série de mots commençant par chaque consonne significative et imaginez une histoire :  7 octobre 1337, le roi d’Angleterre Edouard III revendique la couronne de France. Le roi de France Philippe VI de Valois confisque le duché de Guyenne et Gascogne aux anglais. C’est le début de la guerre de cent ans. « Guyenne, Gascogne, Duc, Mat, Marche, Guerre ». Vous pouvez imaginer une histoire autour de ces mots. Par exemple, en Guyenne et Gascogne, le Duc aperçoit les Mats de navires  qui se rapprochent, puis les soldats anglais qui  Marchent vers les troupes françaises et leur font la Guerre.

Pour vous souvenir facilement de la date, vous devez mémoriser votre histoire mentale dans  l’ordre pour la retrouver rapidement et l’associer au contexte historique.

Bonus 2 : comment mémoriser rapidement une date avec le grand système et les tables de rappel.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

table de rappel
Exemple de table de rappel, appelée aussi grand système, pour mémoriser facilement les chiffres.

Nous avons vu dans un article précédent comment mémoriser rapidement les chiffres en utilisant le code chiffres-sons ou grand-système qui permet de coder les chiffres de zéro à neuf et de se constituer une table de rappel pour les chiffres de 0 à 99.

Il s’agit d’une extension de la méthode de articulations chiffrées.

Pour mémoriser la date, nous allons procéder comme suit :

  • Jour : utiliser un mot-code entre 0 (ou 00) et 31.
  • Mois : utiliser un mot-code entre 0 (ou 00) et 12.
  • Siècle : utiliser un mot-code entre 0 (ou 00) et 10.
  • Année : utiliser un mot-code entre 0 (ou 00) et 99.
  • Créer une histoire mentale avec les quatre mots.

Reprenons notre exemple du 19 octobre 1453 , qui correspond à la prise de la ville de Bordeaux par le roi de France Charles VII, marquant ainsi la fin de la guerre de cent ans qui opposait les français et les anglais depuis 1337.

La table de rappel ci-dessus indique :

  • 19 : taupe.
  • Octobre – 10 : tasse.
  • 14 : taureau.
  • 53 : lama.

Il ne reste plus qu’à trouver une histoire mentale pour retenir cette date historique.

Vous pouvez par exemple imaginer une TAUPE  à Bordeaux,devant la place de la Bourse, qui trempe une TASSE dans le miroir d’eau, puis qui voit un TAUREAU avec une cocarde tricolore et une couronne sur la tête, symbolisant le roi de France, fonçant sur un LAMA portant sur son dos un drapeau anglais.

Nous avons notre image mentale et nous l’avons raccroché au contexte historique. Il ne reste plus qu’à nous la représenter dans notre esprit pour retrouver facilement et rapidement la date historique.

A découvrir aussi.

 

Comment mémoriser un texte facilement ?

 

Mémoriser un texte peut sembler difficile à la majorité des gens. Pourtant, il existe des moyens simples et rapides pour apprendre un texte par cœur et s’en souvenir. Dans cet article,  Apprendre 5 minutes vous explique comment mémoriser un texte à l’aide de quelques techniques facile à apprendre et à mettre en pratique.

Se détendre et se concentrer.

Avant de commencer à apprendre le texte, vous devez savoir quel est le moment de la journée où vous êtes le plus en forme et le plus favorable à la concentration.

Commencez par éliminer ce qui vous empêche de vous concentrer : bruit, distraction, stress, manque de sommeil, mauvaise alimentation, etc.

Trouvez un endroit confortable, éclairé correctement pour stimuler votre cerveau et adoptez une posture qui facile votre circulation sanguine pour bien irriguer votre  corps.

Pensez à faire régulièrement des pauses pour vous détendre, respirer et faire quelques pas pour oxygéner votre cerveau.

Lire complètement le texte pour bien le comprendre.

Prenez le temps de comprendre la signification et le message central du texte. Choisissez un endroit calme et lisez complètement le texte une ou plusieurs fois, à voix haute si possible pour faire appel à la fois à votre mémoire visuelle et à votre mémoire auditive.

Pour bien comprendre le texte, réfléchissez à son objectif, au message à faire passer, à qui il s’adresse.

Imprégnez-vous du texte. Si vous le voulez, faites également appel à votre mémoire scripturale en écrivant le texte et en le disant en même temps. Cela laissera le temps à votre cerveau de faire des associations d’idées pour chaque mot. Des images vont prendre forme dans votre esprit. Le plus est important, c’est de faire attention à chaque mot ou groupe de mots pour vous l’approprier.

Observez comment est construit le texte, sa structure, sa rythmique, si des phrases, des mots reviennent. En comprenant comment il est bâti, vous retiendrez plus facilement le texte et les images.

Faire appel à ses sens et aux émotions pour mémoriser le texte.

Pour mieux vous souvenir, utilisez au maximum vos différents sens.

  • Déplacez vous, faites des gestes, faites votre les émotions véhiculées par le texte. Votre corps se souviendra ainsi plus facilement. Bouger oxygènera votre cerveau et améliorera votre concentration.
  • Faites appel à votre mémoire auditive en prêtant attention aux rimes, aux sonorités.
  • Mobilisez votre mémoire visuelle en vous représentant sous forme d’images les mots, les messages véhiculés par le texte.
  • Utilisez des moyens mnémoniques comme les acronymes ou les concaténations pour mémoriser certaines phrases ou un enchainement de phrases.

Diviser le texte en idées clés.

Décomposez le texte en plusieurs parties, paragraphes de petites tailles; une par idée clé. Il est plus facile de se souvenir des idées clés associées à chaque paragraphe.

Le cerveau adore les histoires et les retient plus facilement. Trouvez une image forte pour mémoriser chaque idée clé. Cherchez les mots qui évoquent en vous des images et servez vous en pour retenir le texte.

Utilisez par exemple la méthode des lieux pour vous souvenir des idées clés dans l’ordre. Disposez chaque image associée à une idée clé tout au long d’un parcours que vous connaissez bien. Autant que possible, essayez de trouver un parcours en rapport avec le texte pour faciliter la mémorisation. En refaisant mentalement ce parcours, vous retrouverez dans l’ordre chacune des idées clés. Ces lieux, vous les connaissez parfaitement. Ils vous aiderons à retrouver les idées clés. Si vous ne retrouvez pas facilement certaines images, remplacez les par d’autres.

Apprendre chaque paragraphe, les uns après les autres.

Commencez par apprendre les premières lignes du texte à voix haute, sans intonation particulière, les unes après les autres. Ne cherchez pas à retenir une partie de texte trop importante du premier coup. Lisez la première ligne, récitez la. Lorsque vous l’avez retenue, lisez la deuxième, récitez les deux premières et ainsi de suite.

Faites des pauses de quelques minutes entre chaque paragraphe ou partie de texte pour vous détendre et vous oxygéner.

Recommencez pour chaque paragraphe, puis pour le texte entier.

Prendre le temps.

Évaluez le temps dont vous disposez pour apprendre le texte et utilisez le au mieux. N’attendez pas le dernier moment pour l’apprendre. Inutile de vous stresser : essayez d’en apprendre une partie chaque jour.

Répéter le texte.

Une fois que vous connaissez le texte, répétez-le jusqu’à vous sentir plus à l’aise.

Dites ensuite le texte de plus en plus vite en veillant à bien articuler jusqu’à ce que vous arriviez à le répéter sans avoir à réfléchir.

Vous pouvez également enregistrer le texte, l’écouter attentivement pour bien vous concentrer dessus et mémoriser, puis l’écouter en boucle, même en faisant autre chose.

A découvrir aussi.

Si cet article vous a plu, faites le connaitre autour de vous.

Comment mémoriser un texte facilement ?

Abonnez-vous pour être informé des nouvelles parutions d’articles.