Chiffre romain – comment apprendre la numération romaine facilement

Les chiffres romains sont utilisés en histoire, en chimie, dans la numérotation des films ou des pages, sur les cadrans des horloges ou des montres, etc.

Lisez cet article d’ Apprendre 5 minutes pour apprendre comment lire, écrire et mémoriser vite et facilement les chiffres et les nombres romains grâce à notre cours de mathématiques en ligne gratuit.

La numérotation romaine est un système de numérotation additive à partir de 7 lettres représentant des chiffres.

Vous trouverez également dans cet articles de nombreux exemples, exercices et corrigés et des jeux mathématiques avec les chiffres romains pour bien comprendre, apprendre et retenir le système de numération romaine.

Les chiffres romains deviendront un jeu d’enfant.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Comment apprendre les chiffres romains
Comment apprendre les chiffres romains

Sommaire

  • La liste des chiffres romains.
  • Comment mémoriser la liste des chiffres romains.
    • Le poème de Jacques Prévert « Les belles familles ».
    • La phrase mnémonique.
    • La technique de l’arc-en-ciel.
    • Le système de crochets mnémoniques couleur.
    • Le système des liaisons.
    • Techniques de mémorisation kinesthésique.
  • Le système de numération romain.
    • Règles de composition des nombres romains de 1 à 4999.
    • Les grands nombres romains.
    • Les fractions.
  • Les chiffres romains de 1 à 100.
  • Exercices et corrigés.
  • Jeux avec les chiffres romains.
    • Le message codé.
    • Autres jeux.
  • A découvrir aussi.

La liste des chiffres romains.

Le système de numérotation romaine se base sur la combinaisons de 7 lettres permettant de composer les nombres.

Les chiffres romains composent les nombres romains par addition ou soustraction de lettres.

Les 7 lettres composant les chiffres romains sont les suivantes :

  • I : 1.
  • V : 5.
  • X : 10.
  • L : 50.
  • C : 100.
  • D : 500.
  • M : 1000.

Comment mémoriser la liste des chiffres romains.

Il existe plusieurs moyens mnémotechniques simples pour mémoriser dans l’ordre la liste des chiffres romains.

Le poème de Jacques Prévert « Les belles familles ».

Le poème de Prévert « Les belles familles » est un moyen mnémotechnique faisant appel à la mémoire auditive pour aider les enfants à mémoriser les premiers nombres écrits avec des chiffres romains.

Le poème « Les belles familles » de Jacques Prévert, extrait du recueil de poèmes « Paroles »,  permet de retrouver les principaux chiffres romains et d’écrire et compter jusqu’à 18 en chiffres romains de façon ludique avec les rois de France dont le nom commencent par Louis.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Les belles familles - poème de Jacques Prévert.
Les belles familles – poème de Jacques Prévert.

« Louis I

Louis II

Louis III

Louis IV

Louis V

Louis VI

Louis VII

Louis VIII

Louis IX

Louis X (dit le Hutin)

Louis XI

Louis XII

Louis XIII

Louis XIV

Louis XV

Louis XVI

Louis XVII

Louis XVIII

et plus personne plus rien…

qu’est-ce que c’est que ces gens-là

qui ne sont pas foutus

de compter jusqu’à vingt ? »

La phrase mnémonique.

Vous pouvez, par exemple, apprendre l’une des phrases mnémotechniques suivantes :

« Il voit exploser le chiffre des milliers. »

  • I : il.
  • V : voit.
  • X : exploser.
  • L : le.
  • C : chiffre.
  • D : des.
  • M : milliers.

Si vous voulez une accroche mémoire plus importante, vous pouvez créer une association mentale entre le chiffre romain I et la déesse de la mythologie romaine et grecque Iris. Iris est « la messagère de tous les dieux éternels ».

 Les poètes considéraient l’arc-en-ciel comme la trace du pied de la déesse Iris descendant rapidement de l’Olympe vers la terre pour porter un message.

Elle est représentée souvent avec un arc-en-ciel. C’est la déesse de l’arc-en-ciel. Iris personnifie l’arc-en-ciel.

Vous pouvez retenir la phrase mnémonique :

« Iris voit exploser le chiffre des milliers. »

ou

« Iris va explorer les couleurs du monde. »

  • I : Iris.
  • V : va.
  • X : explorer.
  • L : les.
  • C : couleurs.
  • D : du.
  • M : monde.

La technique de l’arc-en-ciel.

La technique de l’arc en ciel fait appel à la mémoire visuelle et à la mémoire kinesthésique.

Pour mémoriser avec la technique de l’arc-en-ciel, il s’agit de créer une association mentale entre les 7 lettres symboles représentant les chiffres romains I, V, X, L, C, D, M et les 7 couleurs de l’arc-en-ciel rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo, violet.

Vous pouvez faire l’association mentale en prenant les couleurs de l’arc-en-ciel de la droite vers la gauche – rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo, violet – ou de la gauche vers la droite – violet, indigo, bleu, vert, jaune, orange, rouge.

Il existe un moyen mnémotechnique basé sur les acronymes – mot formé par les initiales – pour se souvenir des couleurs de l’arc-en-ciel de gauche à droite :

« VIBUJOR.« 

  • V : violet.
  • I : indigo.
  • B : bleu.
  • U : vert (utilisé pour le vert au lieu de V par l’euphonie, pour que le mot soit plus facile à prononcer).
  • J : jaune.
  • O : orange.
  • R : rouge.

Pour créer une association mentale en un chiffre romain et une couleur de l’arc-en-ciel, vous pouvez imaginer par exemple le chiffre romain en haut de l’arc-en-ciel, placé sur un couleur. Le chiffre romain se sert de l’arc-en-ciel comme un toboggan, glisse jusqu’en bas et renverse le nombre correspondant.

« Le chiffre romain X est placé sur la couleur bleu, glisse sur le toboggan et renverse le nombre 10. »

Le système de crochets mnémoniques couleur.

Si mémoriser une couleur, une lettre ou un chiffre est trop abstrait pour vous et que vous avez du mal à vous les représenter mentalement, vous pouvez les associer à un animal, un personnage ou un objet.

Pour la couleur, vous pouvez utiliser les images mentales suivantes :

  • Violet : violette.
  • Indigo : passerin indigo (oiseau d’Amérique du Nord dont le mâle a un plumage bleu indigo en été).
  • Bleu : ciel ou mer.
  • Vert : forêt ou prairie.
  • Jaune : jaune d’œuf ou œuf à la poêle.
  • Orange : orange (fruit).
  • Rouge : coquelicot.

Pour les chiffres romains I, V, X, L, C, D, M vous pouvez utiliser l’alphabet forme que nous avions vu dans l’article Comment mémoriser rapidement avec l’alphabet.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Table de rappel alphabet-forme
Table de rappel alphabet-forme

(Conception graphique : TinaRebou.com)

  • I : bougie.
  • V : oiseau en vol.
  • X : ciseaux.
  • L : équerre.
  • C : lune.
  • D : arc.
  • M : pont.

Pour les nombres 1, 5, 10, 50, 100, 500, 1000 vous pouvez utiliser la table de rappel du grand système que nous avions vu dans l’article Comment mémoriser facilement les chiffres ou les nombres.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

table de rappel
Exemple de table de rappel, appelée aussi grand système, pour mémoriser facilement les chiffres.
  • 1 : toit.
  • 5 : lion.
  • 10 : tasse.
  • 50 : lasso.
  • 100 : danseuse.
  • 500 : alsacienne.
  • 1000 : (dix) des saucisses, dissociation.

Pour créer une association mentale entre le chiffre romain et le nombre, vous pouvez imaginer une histoire avec images mentales les symbolisant.

Si nous reprenons l’exemple pour le nombre 10, nous devons imaginer une histoire avec une paire de ciseaux – qui symbolise le chiffre romain X – et une tasse – qui symbolise le nombre 10. Pour renforcer la mémorisation, nous pouvons rajouter le ciel ou la mer – qui symbolisent la couleur bleu – comme accroche mémorielle.

« Une paire de ciseaux tombe du ciel sur une tasse et la brise en morceaux. »

Vous procéder de même pour les autres chiffres romains.

Le système des liaisons.

Vous pouvez utiliser d’autres techniques de mémorisation. Utilisez celle qui vous permettra de retenir le mieux les chiffres romains.

Vous pouvez par exemple, utiliser comme moyen mnémotechnique le système des liaisons.

Le système des liaisons – appelé également méthode des chaînes ou méthode des liens – est une technique de mémorisation permettant de retenir une liste d’informations en créant une association mentale, appelée lien, entre les éléments consécutifs de la liste.

Chaque élément de la liste est relié au suivant.

La méthode des chaînes permet de mémoriser n’importe quel groupe d’informations dans l’ordre.

Nous allons associer chaque chiffre romain à une image concrète facilement mémorisable.

Puis, nous allons relier les informations, rendues concrètes, entre elles pour créer une histoire.

Cette histoire va nous permettre de retrouver dans l’ordre les chiffres romains.

Nous allons reprendre les images de l’alphabet forme.

  • I : bougie.
  • V : oiseau en vol.
  • X : ciseaux.
  • L : équerre.
  • C : lune.
  • D : arc.
  • M : pont.

« Nous voyons une bougie allumée. La flamme de la bougie se détache de la bougie et se transforme en oiseau qui vole. L’oiseau tient dans ses pattes une paire de ciseaux. L’oiseau se pose, coupe une équerre en deux avec les ciseaux, prend les morceaux de l’équerre et les emporte jusqu’à la lune. Puis, il prend un arc et se sert d’un morceau de l’équerre comme d’une flèche qu’il envoie sur un pont. »

Nous avons imaginez une histoire facile à visualiser et à retenir.

Si vous voulez mémoriser également les valeurs, il suffit d’intercaler entre chaque chiffre romain l’image mentale qui correspond à la valeur du chiffre romain.

Techniques de mémorisation kinesthésique.

La mémoire kinesthésique, c’est la mémoire du mouvement, des émotions.

L’intelligence kinesthésique, c’est l’intelligence du mouvement et des émotions. C’est percevoir, maitriser et interpréter les émotions, les mouvements du corps, c’est manipuler des objets avec soin, faire des expériences.

Elle se développe par la pratique intense et l’expertise.

Les danseurs, les chirurgiens, les artisans, les artistes la développent et y recourent fréquemment.

Apprendre avec la mémoire kinesthésique, c’est apprendre en faisant appel à la stratégie de mémorisation BARMAN :

  • B : Bouger.
  • A : Être actif.
  • R : Ressentir.
  • MAN : Manipuler.

Vous pouvez apprendre les chiffres romain naturellement, en vous amusant et sans effort de plusieurs manières :

  • Apprendre en marchant.
  • Écrire, dessiner, colorier, découper les lettres et les nombres correspondant aux chiffres romains.
  • Fabriquer un toboggan arc-en-ciel pour y faire glisser les chiffres romains jusqu’au nombre correspondant.
  • Créer des cartes mémoire, un jeu de questions-réponses, des quiz et jouer avec.
  • Jouer au maître ou au professeur en essayant à votre tour d’apprendre aux autres les chiffres romains.
  • Etc.

Le système de numération romain.

Pour représenter les nombres romains à partir des 7 lettres symboles I, V, X, L, C, D, M, le système de numération romaine, basé sur l’addition et la soustraction,  utilise les règles suivantes.

Règles de composition des nombres romains de 1 à 4999.

  • Un nombre romain se lit de la gauche vers la droite.
  • Un symbole romain ne peut être utilisé quatre fois de suite, sauf le M (1000).
  • Un symbole romain qui suit un symbole romain de valeur supérieure ou égale s’ajoute à celui-ci : par exemple, VI s’écrit 6 en nombre arabe (VI = 5 + 1 = 6).
  • Un symbole romain qui précède un symbole romain de valeur supérieure se soustrait à celui-ci : par exemple, IV s’écrit 4 en nombre arabe (IV = -1 + 5 = 5 – 1 = 4).
  •  Ne pas soustraire un symbole romain à un autre symbole romain d’une valeur plus de dix fois supérieure : par exemple, 49 s’écrit XLIX (XLIX = -10 + 50 -1 +10 = 40 + 9) et non IL (IL = -1 + 50 = interdit).
  • Les symboles romains sont groupés par ordre décroissant. Un nombre romain s’écrit de la gauche vers la droite : Les milliers, puis les centaines, puis les dizaines, puis les unités. Par exemple,
    • Pour convertir 1666 en chiffres romains, vous allez écrire MDCLXVI (MDCLXVI = 1000 + 500 + 100 + 50 + 10 + 5 + 1 = 1666).
    • Pour convertir 2017 en chiffres romains, vous allez écrire MMXVII (MMXVII = 1000 + 1000 + 10 + 5 + 1 + 1 = 2000 + 10 + 7 = 2017).
    • Pour convertir 4999 en chiffres romains, vous allez écrire MMMMCMXCIX (MMMMCMXCIX = MMMM CM XC IX = 1000 + 1000 + 1000 + 1000 – 100 + 1000 – 10 +100 -1 +10 = 4000 + 900 + 90 + 9 = 4999).

Les grands nombres romains.

Pour les grandes nombre supérieurs ou égal à 5000, il existe une extension de la notation romaine.

  • Un symbole romain surmonté d’un trait horizontale indique que le nombre doit être multiplié par mille.
  • Un symbole romain surmonté de deux traits horizontaux indique que le nombre doit être multiplié par un million.
  • Un symbole romain surmonté de trois traits horizontaux indique que le nombre doit être multiplié par un milliard.

Par exemple :

____
VIII =  8 000
_
X    = 10 000

Les fractions.

Le système de numération romain pour noter les fractions est un système duodécimal est un système de numération en base 12.

12 se divise plus facilement que 10. 12 se divise par les entiers 2, 3, 4, 6 et 12 et facilite le partage – moitié, tiers, quart, sixième, douzième.

10 ne se divise qu’en 2, 5 et 10.

En notation romaine, les fractions s’écrivent de la manière suivante :

  • 1/12 : . (uncia)
  • 2/12 = 1/6 : .. (sextans)
  • 3/12 = 1/4 : (quadrans)
  • 4/12 = 1/3 : …. (triens)
  • 5/12 : ….. (quincunx)
  • 6/12 = 1/2 : S (semis)
  • 7/12 : S. (septunx)
  • 8/12 = 2/3 : S.. (bes)
  • 9/12 = 3/4 : S… (dodrans)
  • 10/12 = 5/6 : S…. (decunx)
  • 11/12 : S….. (deunx)
  • 12/12 = 1 : I (as)

Les chiffres romains de 1 à 100.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Les chiffres romains de 1 à 100.
Les chiffres romains de 1 à 100.

Les chiffres romains de 1 à 10.

  • 1 en chiffre romain s’écrit I.
  • 2 en chiffre romain s’écrit II.
  • 3 en chiffre romain s’écrit III.
  • 4 en chiffre romain s’écrit IV : soustraire 1 (I) de 5 (V). Une exception sur les cadrans des horloges et des montres : le chiffre 4 s’écrit IIII.
  • 5 en chiffre romain s’écrit V.
  • 6 en chiffre romain s’écrit VI : additionner 5 (V) et 1 (I).
  • 7 en chiffre romain s’écrit VII.
  • 8 en chiffre romain s’écrit VIII.
  • 9 en chiffre romain s’écrit IX : soustraire 1 (I) de 10 (X).
  • 10 en chiffre romain s’écrit X.

Les chiffres romains de 11 à 20.

  • 11 en chiffre romain s’écrit XI.
  • 12 en chiffre romain s’écrit XII.
  • 13 en chiffre romain s’écrit XIII.
  • 14 en chiffre romain s’écrit XIV : écrire 10 (X), puis soustraire 1 (I) de 5 (V).
  • 15 en chiffre romain s’écrit XV.
  • 16 en chiffre romain s’écrit XVI : écrire 10 (X), puis additionner 5 (V) et 1 (I).
  • 17 en chiffre romain s’écrit XVI.
  • 18 en chiffre romain s’écrit XVIII.
  • 19 en chiffre romain s’écrit XIX : écrire 10 (X), puis soustraire 1 (I) de 10 (X).
  • 20 en chiffre romain s’écrit XX.

Les chiffres romains de 21 à 30.

  • 21 en chiffre romain s’écrit XXI.
  • 22 en chiffre romain s’écrit XXII.
  • 23 en chiffre romain s’écrit XXIII.
  • 24 en chiffre romain s’écrit XXIV.
  • 25 en chiffre romain s’écrit XXV.
  • 26 en chiffre romain s’écrit XXVI.
  • 27 en chiffre romain s’écrit XXVII.
  • 28 en chiffre romain s’écrit XXVIII.
  • 29 en chiffre romain s’écrit XXIX.
  • 30 en chiffre romain s’écrit XXX.

Les chiffres romains de 31 à 40.

  • 31 en chiffre romain s’écrit XXXI.
  • 32 en chiffre romain s’écrit XXXII.
  • 33 en chiffre romain s’écrit XXXIII.
  • 34 en chiffre romain s’écrit XXXIV.
  • 35 en chiffre romain s’écrit XXXV.
  • 36 en chiffre romain s’écrit XXXVI.
  • 37 en chiffre romain s’écrit XXXVII.
  • 38 en chiffre romain s’écrit XXXVIII.
  • 39 en chiffre romain s’écrit XXXIX.
  • 40 en chiffre romain s’écrit XL : soustraire 10 (X) de 50 (L).

Les chiffres romains de 41 à 50.

  • 41 en chiffre romain s’écrit XLI.
  • 42 en chiffre romain s’écrit XLII.
  • 43 en chiffre romain s’écrit XLIII.
  • 44 en chiffre romain s’écrit XLIV.
  • 45 en chiffre romain s’écrit XLV.
  • 46 en chiffre romain s’écrit XLVI.
  • 47 en chiffre romain s’écrit XLVII.
  • 48 en chiffre romain s’écrit XLVIII.
  • 49 en chiffre romain s’écrit XLIX.
  • 50 en chiffre romain s’écrit L.

Les chiffres romains de 51 à 60.

  • 51 en chiffre romain s’écrit LI.
  • 52 en chiffre romain s’écrit LII.
  • 53 en chiffre romain s’écrit LIII.
  • 54 en chiffre romain s’écrit LIV.
  • 55 en chiffre romain s’écrit LV.
  • 56 en chiffre romain s’écrit LVI.
  • 57 en chiffre romain s’écrit LVII.
  • 58 en chiffre romain s’écrit LVIII.
  • 59 en chiffre romain s’écrit LIX.
  • 60 en chiffre romain s’écrit LX.

Les chiffres romains de 61 à 70.

  • 61 en chiffre romain s’écrit LXI.
  • 62 en chiffre romain s’écrit LXII.
  • 63 en chiffre romain s’écrit LXIII.
  • 64 en chiffre romain s’écrit LXIV.
  • 65 en chiffre romain s’écrit LXV.
  • 66 en chiffre romain s’écrit LXVI.
  • 67 en chiffre romain s’écrit LXVII.
  • 68 en chiffre romain s’écrit LXVIII.
  • 69 en chiffre romain s’écrit LXIX.
  • 70 en chiffre romain s’écrit LXX.

Les chiffres romains de 71 à 80.

  • 71 en chiffre romain s’écrit LXXI.
  • 72 en chiffre romain s’écrit LXXII.
  • 73 en chiffre romain s’écrit LXXIII.
  • 74 en chiffre romain s’écrit LXXIV.
  • 75 en chiffre romain s’écrit LXXV.
  • 76 en chiffre romain s’écrit LXXVI.
  • 77 en chiffre romain s’écrit LXXVII.
  • 78 en chiffre romain s’écrit LXXVIII.
  • 79 en chiffre romain s’écrit LXXIX.
  • 80 en chiffre romain s’écrit LXXX.

Les chiffres romains de 81 à 90.

  • 81 en chiffre romain s’écrit LXXXI.
  • 82 en chiffre romain s’écrit LXXXII.
  • 83 en chiffre romain s’écrit LXXXIII.
  • 84 en chiffre romain s’écrit LXXXIV.
  • 85 en chiffre romain s’écrit LXXXV.
  • 86 en chiffre romain s’écrit LXXXVI.
  • 87 en chiffre romain s’écrit LXXXVII.
  • 88 en chiffre romain s’écrit LXXXVIII.
  • 89 en chiffre romain s’écrit LXXXIX.
  • 90 en chiffre romain s’écrit XC : soustraire 10 (X) de 100 (C).

Les chiffres romains de 91 à 100.

  • 91 en chiffre romain s’écrit XCI.
  • 92 en chiffre romain s’écrit XCII.
  • 93 en chiffre romain s’écrit XCIII.
  • 94 en chiffre romain s’écrit XCIV.
  • 95 en chiffre romain s’écrit XCV.
  • 96 en chiffre romain s’écrit XCVI.
  • 97 en chiffre romain s’écrit XCVII.
  • 98 en chiffre romain s’écrit XCVIII.
  • 99 en chiffre romain s’écrit XCIX.
  • 100 en chiffre romain s’écrit C.

Exercices et corrigés.

Pour vous exercez, voici quelques exercices avec leurs corrigés sur les chiffres romains.

Exercice 1

Convertir les nombres suivants en chiffres romains.

25, 53, 139, 2018

25 = 10 + 10 + 5 = XXV

53 = 50 + 3 = LIII

139 = 100 + 30 + 9 = CXXXIX

2018 = 2000 + 10 +8 = MMXVIII

Exercice 2

Convertir les nombres suivants en chiffres arabes.

XXVI, LXVIII, MCCXXVII MCMXCIX

XXVI = 10 + 10 + 5 + 1 = 26

LXVIII = 50 + 10 + 5 + 1 + 1 + 1 = 68

MCCXXVII = 1000 + 100 + 100 + 10 + 10 + 5 + 1 + 1 = 1227

MCMXCIX = 1000 + 900 ( CM = -100 + 1000 = 900) + 90 ( XC = -10 + 100 = 90) + 9 (IX = -1 + 10 = 9) = 1999

Exercice 3

Écrire les années en chiffres romains.

2017 en chiffres romains = MMXVII.

2018 en chiffres romains = MMXVIII.

2019 en chiffres romains = MMXIX.

2020 en chiffres romains = MMXX.

2021 en chiffres romains = MMXXI.

2022 en chiffres romains = MMXXII.

2023 en chiffres romains = MMXXIII.

2024 en chiffres romains = MMXXIV.

2025 en chiffres romains = MMXXV.

Exercice 4

Écrire une date de naissance en chiffre romain.

L’écriture d’une date en chiffres romains n’a pas de règle autre que de séparer le jour, le mois et l’année.

Les séparateurs les plus utilisés sont

  • L’espace : 25 décembre 2017 en chiffres romains s’écrit XXV XII MMXVII.
  • La barre oblique / : 01 janvier 2018 en chiffres romains s’écrit I / I / MMXVIII.
  • Le tiret – : 24 juin 1987 en chiffres romains s’écrit XXIV – VI – MCMLXXXVII (date de naissance du célèbre joueur international de football argentin Lionel Messi).

Exercice 5

Convertir les dates des événements suivant en chiffres romains.

Date d’ouverture des jeux olympiques d’hiver de 2018 à PyeongChang en Corée du Sud : 9 février 2018.

9 février 2018 en chiffres romains : IX II MMXVIII.

Date de la cérémonie de clôture des jeux olympiques d’hiver de 2018 à PyeongChang en Corée du Sud : 25 février 2018.

25 février 2018 en chiffres romains : XXV II MMXVIII.

Date de la première croisade : 27 novembre 1095 – Le pape Urbain II lance la première Croisade.

27 novembre 1095 en chiffres romains : XXVII II MXCV.

Date de la prise de la Bastille : 14 juillet 1789 – événement emblématique de la Révolution française.

14 juillet 1789 en chiffres romains : XIV VII MDCCLXXXIX.

Date de début de la première guerre mondiale : 3 août 1914 – L’Allemagne déclare la guerre à la France.

3 août 1914 : III VIII MCMXIV.

Armistice de 1918 : 11 novembre 1918 – Capitulation de l’Allemagne à Rethondes : fin des combats de la Première Guerre mondiale.

11 novembre 1918 : XI XI MCMXVIII.

Date de début de la cinquième république : 4 octobre 1958 – Régime politique actuel de la France.

4 octobre 1958 : IV X MCMLVIII.

Jeux avec les chiffres romains.

Une des meilleures façons de d’apprendre et de retenir les chiffres romains, c’est de les utiliser.

Les jeux sont un bon moyen pour retenir ce que nous voulons apprendre sans effort et avec plaisir.

Comprendre les chiffres romains en s’amusant c’est possible et c’est facile à faire.

Le message codé.

Le jeu du message codé est un exemple ludique, facile à réaliser.

Pour rappel, les 7 lettres symboles représentant les chiffres romains ont  les valeurs suivantes :

  • I : 1
  • V : 5
  • X : 10
  • L : 50
  • C : 100
  • D : 500
  • M : 1000

Nous allons coder en chiffre romain les 26 lettres de l’alphabet d A à Z en fonction de leur numéro d’ordre dans le système alphabétique.

  • A = 1 = I
  • B = 2 = II
  • C = 3 = III
  • D = 4 = IV
  • E = 5 = V
  • F = 6 = VI
  • G = 7 = VII
  • H = 8 = VIII
  • I = 9 = IX
  • J = 10 = X
  • K = 11 = XI
  • L = 12 = XII
  • M = 13 = XIII
  • N = 14 = XIV
  • O = 15 = XV
  • P = 16 = XVI
  • Q = 17 = XVII
  • R = 18 = XVIII
  • S = 19 = XIX
  • T = 20 = XX
  • U = 21 = XXI
  • V = 22 = XXII
  • W = 23 = XXIII
  • X = 24 = XXIV
  • Y = 25 = XXV
  • Z = 26 = XXVI

Voici un exemple de jeu avec la solution.

Le jeu : déchiffrez le message codé ci-dessous.

« II XVIII I XXII XV

XX XXI

I XIX

XX XVIII XV XXI XXII V »

Pour trouver le message codé qui se cache derrière les nombres écrits en chiffres romains,

  • Prendre chaque nombre écrit en chiffres romains.
  • Le convertir en nombre en chiffre arable.
  • Trouver la lettre de l’alphabet correspondant.
  • Former un mot avec les lettres trouvées.
  • Passer à la ligne suivante pour décoder le mot suivant.
  • Procéder comme précédemment pour trouver le deuxième mot codé.
  • Passer à la ligne suivante pour décoder le troisième mot et ainsi de suite.
  • Les mots trouvés formes le message codé.

Nous allons décoder la première ligne écrite en chiffres romains.

  • II = 2 = B (B est la deuxième lettre de l’alphabet)
  • XVIII = 18 = R (R est la dix huitième lettre de l’alphabet)
  • I = 1 = A (A est la première lettre de l’alphabet)
  • XXII = 22 = V (V est la vingt deuxième lettre de l’alphabet)
  • XV = 15 = O (O est la quinzième lettre de l’alphabet)

Les lettres trouvées forment le mot BRAVO.

Nous allons maintenant décoder la deuxième ligne écrite en chiffres romains.

  • XX = 20 = T
  • XXI = 21 = U

Les lettres trouvées forment le mot TU.

Nous allons maintenant décoder la troisième ligne écrite en chiffres romains.

  • I = 1 = A
  • XIX = 19 = S

Les lettres trouvées forment le mot AS.

Nous allons maintenant décoder la dernière ligne écrite en chiffres romains.

  • XX = 20 = T
  • XXVIII = 18 = R
  • XV = 15 = O
  • XXI = 21 = U
  • XXII = 22 = V
  • V = 5 = E

Les lettres trouvées forment le mot TROUVE.

Nous allons maintenant rassembler les mots décodés pour trouver le message codé.

« BRAVO TU AS TROUVE »

La solution du jeu du message codé est « Bravo, tu as trouvé. »

Amusez-vous à créer des jeux pour retenir facilement et sans effort les chiffres romains.

Autres jeux.

Le message codé est un exemple de jeu. Ce n’est pas le seul. Laissez libre cours à votre imagination.

Vous pouvez, par exemple,

  • Lancer un dé et convertir le nombre trouvé en chiffre romain. Lancer à nouveau le dé, additionner le nombre trouvé avec le premier nombre, puis convertir le résultat en chiffre romain. Continuer ainsi jusqu’à avoir lancé le dé une dizaine de fois. Celui qui a obtenu le plus grand nombre à gagné.
  • Prendre une image, un tableau ou le créer vous même, compter les différents éléments et les écrire en chiffres romains.
  • Prendre un mot du dictionnaire, extraire les lettres correspondant à des chiffres romains et les convertir en nombres.

A découvrir aussi.

Si cet article du blog éducatif  Apprendre 5 Minutes vous a plu, faites le connaitre autour de vous.

Chiffre romain – comment apprendre la numération romaine facilement

Abonnez-vous pour être informé des nouvelles parutions d’articles.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s