Les 7 Merveilles du Monde Antique – Résumé, Moyens Mnémotechniques

Bref résumé.

Les 7 merveilles du monde antique – la pyramide de Khéops à Gizeh en Égypte, les Jardins suspendus de Babylone en Irak, la statue de Zeus à Olympie en Grèce, le temple d’Artémis à Éphèse en Turquie, le mausolée d’Halicarnasse en Turquie, le colosse de Rhodes en Grèce et le phare d’Alexandrie en Égypte – sont situées autour de la Méditerranée, seule partie du monde connue par les grecs pendant l’Antiquité et ont été érigées par les sculpteurs et architectes les plus doués de leur époque.

Les sept merveilles du monde sont les sept chefs d’œuvre architecturaux et artistiques du monde considérés comme les plus extraordinaires de l’Antiquité.

La pyramide de Khéops, la plus ancienne des sept merveilles du monde antique est le seul chef d’œuvre qui existe encore et qui est relativement intact.

Les autres chefs d’œuvre – la statue de Zeus, le temple d’Artémis, le mausolée d’Halicarnasse, le colosse de Rhodes et le phare d’Alexandrie – ont disparu suite aux tremblements de terre, aux inondations, aux incendies ou aux destructions humaines. La localisation des Jardins suspendus de Babylone reste inconnue et son existence est même remise en doute.

Cliquez sur cet article du blog éducatif Apprendre5minutes pour apprendre comment mémoriser les sept merveilles du monde antique et trouver un résumé sur ces chefs d’œuvre de l’Antiquité, un classique des quiz en culture générale.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Les 7 Merveilles Du Monde Antique : Résumé, Moyens Mnémotechniques.
Les 7 Merveilles Du Monde Antique : Résumé, Moyens Mnémotechniques.

Sommaire.

Moyens mnémotechniques.

Astuce mémoire la plus connue.

Mostapha ! J’attends ta copie !

est la phrase mnémotechnique la plus connue pour retenir les noms des sept merveilles du monde antique.

Chaque syllabe correspond au début du nom d’une des sept merveilles du monde.

  • Mo : Mausolée d’Halicarnasse.
  • Sta : Statue de Zeus à Olympie.
  • Pha : Phare d’Alexandrie.
  • J’a : Jardins suspendus de Babylone.
  • Tends : Temple d’Artémis à Éphèse.
  • Co : Colosse de Rhodes.
  • Pi : Pyramide de Khéops.

Mémoriser les 7 merveilles du monde suivant leur localisation.

Les sept merveilles du monde antique sont situées autour du bassin méditerranéen, en partant de la Grèce avec la statue de Zeus à Olympie, jusqu’à l’Égypte avec le phare d’Alexandrie.

  • La statue de Zeus à Olympie (Grèce).
  • Le temple d’Artémis à Éphèse (Turquie).
  • Le mausolée d’Halicarnasse (Turquie).
  • Le colosse de Rhodes (Grèce).
  • Les jardins suspendus de Babylone (Irak).
  • La pyramide de Khéops (Égypte).
  • Le phare d’Alexandrie (Égypte).

Les 4 premières appartiennent au monde hellénique.

Pour mémoriser les 4 merveilles du monde hellénique vous pouvez retenir l’acronyme STAR.

  • S : Statue de Zeus.
  • T : Temple d’Artémis.
  • A : Mausolée d’Halicarnasse. Halicarnasse contient 3 fois la lettre A.
  • R : Colosse de Rhodes. R est la première lettre de Rhodes.

Pour mémoriser les 3 merveilles du monde n’appartenant pas au monde hellénique, vous pouvez retenir l’acronyme JPP.

  • J : Jardins suspendus de Babylone.
  • P : Pyramide de Khéops.
  • P : Phare d’Alexandrie.

STAR JPP.

© apprendre5minutes.wordpress.com.

Mémoriser les 7 merveilles du monde dans l’ordre de la liste officielle.

La liste officielle (canonique) des sept merveilles du monde antique est la suivante.

  1. La pyramide de Khéops à Memphis (Gizeh aujourd’hui) en Égypte.
  2. Les Jardins suspendus de Babylone, en Mésopotamie (Irak actuellement).
  3. La statue chryséléphantine de Zeus à Olympie, en Grèce.
  4. Le temple d’Artémis à Éphèse en Ionie (Turquie actuellement).
  5. Le tombeau de Mausole, à Halicarnasse, appelé mausolée d’Halicarnasse en Carie (Turquie actuellement).
  6. La statue en bronze d’Hélios, appelée colosse de Rhodes, en Grèce, sur l’île grecque de Rhodes.
  7. La tour-fanal de Pharos, appelée phare d’Alexandrie, en Égypte.

Pour mémoriser les 7 merveilles du monde antique dans l’ordre de la liste canonique vous pouvez retenir la phrase mnémotechnique suivante, facile à visualiser.

Cabot et Ara!

© apprendre5minutes.wordpress.com.

  • CA : associé au son K de Khéops.
  • B : Première lettre de Babylone.
  • O : Première lettre d’Olympie.
  • ET : Associé au É de Éphèse.
  • A : Associé au son HA d’Halicarnasse.
  • R : Première lettre de Rhodes.
  • A : Première lettre d’Alexandrie.

Si vous préférez ne pas avoir plusieurs fois la lettre A (ARA), vous pouvez mémoriser la phrase.

Cabot et harfang.

© apprendre5minutes.wordpress.com.

L’ harfang des neiges est un hibou de couleur blanche.

  • CA : associé au son K de Khéops.
  • B : Première lettre de Babylone.
  • O : Première lettre d’Olympie.
  • ET : Associé au É de Éphèse.
  • HA : Premières lettres d’Halicarnasse.
  • R : Première lettre de Rhodes.
  • FA : associé au son PHA de phare.

Résumé sur les 7 merveilles du monde antique.

Les 7 merveilles du monde antique, situés dans l’Est de la Méditerranée et réparties à travers le monde Hellénique, désignent les 7 chefs d’œuvre de l’architecture et de l’art qui ont marqué l’histoire de l’Antiquité par leur nature exceptionnelle et leur dimension.

L’origine de la liste des 7 merveilles du monde est incertaine et plusieurs variantes ont existé au cours des siècles mais de nombreux écrits et récits parlent de leur existence, même si la Pyramide de Khéops est le seul monument encore existant.

La liste canonique des sept merveilles du monde antique est la suivante.

  1. La pyramide de Khéops à Memphis (Gizeh aujourd’hui) en Égypte.
  2. Les Jardins suspendus de Babylone, en Mésopotamie (Irak actuellement).
  3. La statue chryséléphantine de Zeus à Olympie, en Grèce.
  4. Le temple d’Artémis à Éphèse en Ionie (Turquie actuellement).
  5. Le tombeau de Mausole, à Halicarnasse, appelé mausolée d’Halicarnasse en Carie (Turquie actuellement).
  6. La statue en bronze d’Hélios, appelée colosse de Rhodes, en Grèce, sur l’île grecque de Rhodes.
  7. La tour-fanal de Pharos, appelée phare d’Alexandrie, en Égypte.

Les sept merveilles du monde ont été construites dans l’Antiquité entre environ 2560 av. J.-C. pour la pyramide de Khéops et le début du IIIe siècle av. J.-C. pour le phare d’Alexandrie.

Le poète grec Antipatros de Sidon qui vécut au IIe siècle av. J.-C., a écrit, dans un poème, vers 140 av. J.-C., une des premières versions de la liste des Sept Merveilles du monde.

J’ai posé les yeux sur le rempart de la vaste Babylone surmontée d’une route pour les chars, sur la statue de Zeus par Alphéos, sur les jardins suspendus, sur le Colosse du Soleil, sur l’énorme travail des hautes pyramides, sur le vaste tombeau de Mausole ; mais quand je vis la maison d’Artémis s’élevant jusqu’aux nuages, ces autres merveilles perdirent leur éclat, et je dis ‘hormis l’Olympe, jamais le Soleil ne vit si grande chose.

Citation d’Antipatros de Sidon – Anthologie palatine.

  • Statue de Zeus: Statue de Zeus à Olympie.
  • Jardins suspendus : Jardins suspendus de Babylone.
  • Colosse du Soleil : Colosse de Rhodes.
  • Pyramides : Pyramide de Khéops.
  • Tombeau de Mausole: Mausolée d’Halicarnasse.
  • Maison d’Artémis : Temple d’Artémis à Éphèse.

Seul le phare d’Alexandrie manque à la liste des 7 merveilles du monde antique.

Les remparts de Babylone étaient alors considérés comme une des merveilles du monde.

Situé sur l’île de Pharos, en Égypte, le phare d’Alexandrie ne figurera que plus tardivement sur la liste canonique des 7 merveilles du monde, à la place des remparts de Babylone, à cause de

  • sa hauteur d’environ 135 mètres,
  • son architecture,
  • la puissance de l’Égypte pendant l’Antiquité car Alexandrie était le centre commercial, social et intellectuel du royaume égyptien IIIe siècle av. J.-C. et la plus grande ville du monde grec à l’époque hellénistique.

Si la pyramide de Khéops est la seule merveille du monde qui existe encore, les autres chefs d’œuvre ayant disparu suite aux tremblements de terre, aux inondations, aux incendies ou aux destructions humaines, les sept merveilles du monde continuent d’inspirer et d’être célébrées comme des témoignages exceptionnels de la créativité et de l’habileté des premières civilisations de la Terre.

La statue de Zeus à Olympie.

Statue de Zeus à Olympie.
Gravure extraite de "Le Jupiter olympien, ou l'art de la sculpture antique" de Quatremère de Quincy.
Statue de Zeus à Olympie.

Bref résumé.

La statue chryséléphantine de Zeus à Olympie est l’œuvre en or et en ivoire représentant le dieu des dieux, Zeus, assis sur son trône, réalisée vers 436 av. J.-C. par le sculpteur athénien Phidias.

La statue colossale de Zeus en Olympie, qui mesurait environ 12 mètres de haut, fut édifiée dans un temple d’Olympie dédié à Zeus pour célébrer les Jeux Olympiques qui étaient très populaires chez les grecs.

Pourquoi la statue de Zeus à Olympie est une des 7 merveilles du monde.

La statue de Zeus à Olympie est une des merveilles du monde antique car

  • Elle a une taille importante (12 mètres).
  • C’est une statue chryséléphantine. Elle utilise l’or (chrysos en grec) pour les cheveux, la barbe, la draperie, les sandales et l’ivoire (elephantinos en grec) pour la peau du dieu Zeus.
  • Les matériaux précieux et la réalisation parfaite par l’un des plus grands sculpteur de l’Antiquité l’ont rendu célèbre et ont suscité l’admiration dans l’ensemble du monde grec.

Comment a disparu la statue de Zeus à Olympie.

Déplacée à Constantinople, la statue chryséléphantine de Zeus aurait été détruite lors d’un incendie en 461, au Ve siècle.

Le temple d’Artémis à Éphèse.

Bref résumé.

Le temple d’Artémis, appelé également l’Artémision d’Éphèse, situé à Éphèse, en Asie Mineure (Turquie actuellement) est un des plus importants sanctuaires de l’Antiquité dédié à Artémis, la déesse grecque de la Chasse et de la Nature sauvage, de la Lune, des accouchements et protectrices des jeunes enfants.

Le temple d’Artémis à Éphèse a été construit vers 560 av. J.-C. par les architectes et sculpteurs grecs Théodore de Samos, Chersiphron et Métagénès et financé par Crésus, le riche roi de Lydie, un ancien pays d’Asie mineure.

Incendié volontairement le 21 juillet 356 av. J.-C. par Érostrate, le jour de naissance d’Alexandre le Grand, le temple d’Artémis sera reconstruit sous les ordres d’Alexandre le Grand avec des dimensions encore plus importantes.

Pourquoi le temple d’Artémis à Éphèse est une des 7 merveilles du monde.

Le temple d’Artémis à Éphèse est une des merveilles du monde antique car

  • Dimensions colossales du temple. Elles dépassent tout ce qui était connu à l’époque. Le temple mesurait environ 115 mètres de long, 55 mètres de large et possédait 127 colonnes ioniques de 18 mètres de haut. Reconstruit après avoir été incendié par Érostrate, il sera encore plus grand (environ 137 mètres de long et 71 mètres de large).
  • Harmonie des proportions. Grâce au rapport des proportions, aux formes des colonnes et des chapiteaux, le temple d’Artémis à Éphèse est considéré comme un modèle de l’architecture religieuse de l’Antiquité.
  • Richesse de la décoration. Des matériaux plus nobles sont utilisés de façon massive (marbre, bois précieux, or, etc.). Certaines colonnes sont recouvertes d’or et d’argent. Les artistes grecs les plus réputés vont embellir le temple et l’autel principal avec, par exemple,un grand nombre de sculptures.
  • Rayonnement. Puissant, doté d’un important financement et d’une certaine autonomie, pouvant accordé le droit d’asile, l’influence du temple d’Artémis s’exerçait sur l’ensemble du monde antique.

Comment a disparu le temple d’Artémis à Éphèse.

Le temple d’Artémis a disparu suite au

  • Pillage par l’empereur romain Néron, puis par une expédition des Goths vers 262.
  • Tremblements de terre.
  • Destruction en 399 de notre ère, comme les autres temples païens, sous les règnes des empereurs romains Arcadius et Honorius.

Le mausolée d’Halicarnasse.

Mausolée d'Halicarnasse.
Lithographie de Ferdinand Knab.
Mausolée d’Halicarnasse.

Bref résumé.

Le mausolée d’Halicarnasse est le tombeau de Mausole, satrape (gouverneur perse) de Carie (Asie Mineure), mort en 353 av. J.-C..

Le mausolée, situé à Halicarnasse (Bodrum actuellement) en Turquie, au bord de la mer Égée, a été réalisé en 350 av. J.-C. par l’architecte grec Pythéos de Priène.

Pourquoi le mausolée d’Halicarnasse est une des 7 merveilles du monde.

Le mausolée d’Halicarnasse est une des merveilles du monde antique car

  • Dimensions importantes (45 mètres de haut environ). La grandeur du monument funéraire est à l’origine du mot mausolée pour désigner un tombeau de grande dimension.
  • Décoration : Le tombeau reposait sur une structure rectangulaire, entourée de 36 colonnes encadrant des statues dans l’intervalle, surmonté d’une structure pyramidale, au sommet duquel se trouvait un quadrige en marbre.

Le tombeau d’Halicarnasse était aussi connu pour la richesse de ses ornements, réalisés par les plus grands artistes de son époque. Par exemple, outre les statues encadrées par les colonnes, il comprenait des bas reliefs représentant des scènes de la mythologie.

Comment a disparu le mausolée d’Halicarnasse.

Détérioré par les guerres, les intempéries et les tremblements de terre, le mausolée d’Halicarnasse tomba en ruine.

Au XIVe siècle, les chevaliers de Rhodes, appelés également Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, récupèreront des statues en bon état et à l’aide des pierres du mausolée d’Halicarnasse construiront un château, le château Saint-Pierre de Bodrum, pour y cacher les statues.

Le colosse de Rhodes.

Bref résumé.

Le colosse de Rhodes est une statue gigantesque en bronze représentant le dieu soleil Hélios, situé sur l’île de Rhodes, en Grèce, en Méditerranée, dans la mer Égée, à proximité du port, réalisée en 292 av. J.-C. par le sculpteur grec Charès de Lindos.

La statue du colosse de Rhodes qui mesurait plus de 30 mètres de hauteur a été réalisée en souvenir de la résistance victorieuse au général macédonien Démétrios Ier Poliorcète vers 305 av. J.-C., lors du siège de Rhodes.

Pourquoi le colosse de Rhodes est une des 7 merveilles du monde.

Le colosse de Rhodes fait partie des sept merveilles du monde antique car

  • Dimensions colossales du monument grec : environ 33 mètres de haut, faisant du colosse de Rhodes la plus haute statue de l’époque.
  • Durée de la construction : 12 ans, entre 280 et 292 av. J.-C.
  • Prouesse technique très pointue : socle en marbre, structure recouverte de grandes plaques de bronze – le bronze est un mélange de fer et de cuivre, utilisation de moules en terre cuite pour couler le colosse.

Comment a disparu le colosse de Rhodes.

Des sept merveilles du monde, le colosse de Rhodes est celle qui dura le moins longtemps, avec seulement 66 années.

La statue du colosse de Rhodes a été détruite suite au tremblement de terre qui a eu lieu vers les années 227 et 226 av. J.-C. et qui sectionna la statue en exerçant une torsion au niveau des genoux, entrainant sa chute.

Le colosse de Rhodes a ensuite été définitivement détruit vers l’an 654 suite à l’invasion de l’île de Rhodes par une expédition des troupes arabes du calife Othman ibn Affan qui emportèrent les débris pour vendre le bronze et le fer à un marchand juif d’Émèse, en Syrie.

Les jardins suspendus de Babylone.

Les Jardins suspendus de Babylone.
Gravure de Maarten van Heemskerck.
Les Jardins suspendus de Babylone.

Bref résumé.

Les Jardins suspendus de Babylone sont un ensemble de jardins exotiques d’agrément répartis sur plusieurs terrasses, situé Mésopotamie, en Irak, qui auraient été construits au VIe siècle av. J.-C par Nabuchodonosor II, le roi de l’Empire néo-babylonien, pour que son épouse, Amytis de Médie, puisse se rappeler les montagnes boisées de son pays natal qu’elle regrettait, d’après le prêtre babylonien Bérose.

Des sept merveilles du monde, les jardins suspendus de Babylone est la seule pour laquelle la localisation n’a pas été établie. Son existence est parfois remise en cause.

Les fouilles archéologiques de Babylone n’ont pas permis pour l’instant de retrouver l’emplacement des jardins.

Pourquoi les Jardins suspendus de Babylone sont une des 7 merveilles du monde.

Les Jardins suspendus de Babylone font partie des sept merveilles du monde antique car ils sont considérés comme les plus beaux jardins artificiels créés par l’homme.

  • Beauté des jardins exotiques (éléments architecturaux, sculptures, bassins, etc.), situés dans une région désertique.
  • Prouesse technique, donnant l’impression que les jardins flottent dans les airs.
    • Jardins artificiels permettant la culture d’arbres et de fleurs.
    • Construction en degrés.
    • Hautes terrasses en pierre.
    • Les jardins sont soutenus par des galeries voûtées et des colonnes de soutènement.
    • Les racines se trouvent aux dessus des têtes des visiteurs.
    • Jardins irrigués à partir de l’Euphrate au moyen d’une pente artificielle et de systèmes complexes pour faire monter l’eau jusqu’aux terrasses.

Comment ont disparu les Jardins suspendus de Babylone.

Les Jardins suspendus de Babylone auraient disparus à partir du IIIe siècle av. J.-C., suite au déclin et à l’abandon de la cité antique de Babylone.

La pyramide de Khéops.

Pyramide de Khéops.
Pyramide de Khéops.

Bref résumé.

La pyramide de Khéops, appelée également grande pyramide de Gizeh – la plus ancienne et la plus grande des trois pyramides du complexe pyramidal situé à Gizeh, à l’Ouest de la ville du Caire, la capitale de l’Égypte, et près de la rive gauche du Nil – est la pyramide à base carrée, tombeau du pharaon Khéops, roi de l’Égypte antique, construite vers 2560 av. J.-C. par l’architecte Hémiounou, vizir de Khéops et petit-fils de Snéfrou, le père de Khéops et roi fondateur de la IVe dynastie de l’Égypte sous l’Ancien Empire.

La pyramide de Khéops est la seule merveille du monde antique encore visible de nos jours et également la plus ancienne.

La grande pyramide est également la plus ancienne des merveilles du monde antique et n’appartient pas au monde grec.

Et moi, cria Chéops, je suis l’éternité.
Et je vis, à travers le crépuscule humide,
Apparaître la haute et sombre pyramide.

Citation de Victor Hugo – La Légende des siècles.

Pourquoi la pyramide de Khéops est une des 7 merveilles du monde.

Soldats, songez que, du haut de ces pyramides, quarante siècles vous contemplent.

Citation de Napoléon Bonaparte.

La pyramide de Khéops fait partie des sept merveilles du monde antique car

  • Dimensions gigantesques. La Grande Pyramide est l’édifice le plus vaste et le plus massif de l’Histoire de l’Humanité. La pyramide de Khéops fut également durant des millénaires la plus haute et la plus volumineuse.
    • Monument le plus haut de l’Antiquité, avec une hauteur de près de 147 mètres.
    • Périmètre de 922 mètres avec des côtés d’environ 230 mètres.
    • Surface de 53 mille mètres carrés (53 056 m2).
    • Volume de 2,6 millions de mètres cubes (2 592 341 m3).
    • Masse de 5 millions de tonnes. 2,3 millions de blocs de pierre en granit, certains pesant jusqu’à 80 tonnes, auraient été utilisés d’après l’estimation traditionnelle.
  • Exploit technique architectural pour construire la pyramide de Khéops en une vingtaine d’années, pendant le règne du pharaon Khéops. Au XIXe siècle, les savants s’estimaient même incapables de reproduire les prouesses techniques de la pyramide de Khéops.

Disparition partielle de la pyramide de Khéops.

La pyramide de Khéops, qui mesure encore 137 mètres de haut, existe depuis plus de 4 500 ans alors que la ville du Caire, à quelques kilomètres de la Grande Pyramide a été rasée par les séismes, car

  • La surface de contact au sol est importante (environ 53 millions de mètres carrés).
  • Les 2,3 millions de blocs de pierre en granit ont des formes et des tailles différentes, pour une meilleure imbrication et une plus grande stabilité du monument.

Seul le parement de calcaire poli reflétant la lumière, qui recouvrait la surface de la pyramide, a disparu ainsi qu’une partie des pierres; la pyramide étant exploitée en carrière.

Le revêtement de calcaire a commencé à être prélevé au XIIIe siècle, après le séisme qui a détruit une partie de la ville du Caire, pour construire en particulier de nouvelles mosquées.

Le phare d’Alexandrie.

Phare d'Alexandrie.
Gravure sur bois de Sidney Barclay.
Phare d’Alexandrie.

Bref résumé.

Le phare d’Alexandrie est le phare de grande taille, haut de plus de cent mètres, situé à Alexandrie, la ville d’Égypte fondée par Alexandre le Grand, à l’Ouest du delta du Nil, construit en une quinzaine d’années au début du IIIe siècle av. J.-C. sous les règnes des rois d’Égypte Ptolémée Ier et Ptolémée II.

Le phare d’Alexandrie est la plus récente des sept merveilles du monde antique et fut pendant de nombreux siècles l’une des plus hautes structures artificielles du monde.

L’évêque Grégoire de Tours, au VIe siècle, ajoute le phare d’Alexandrie à la liste officielle des merveilles du monde.

Le phare d’Alexandrie est définitivement ajouté à la liste canonique des merveilles du monde antique à la Renaissance à la place des remparts de Babylone.

Pourquoi le phare d’Alexandrie est une des 7 merveilles du monde.

Le phare d’Alexandrie est une des sept merveilles du monde car

  • Plus grand phare et plus haute tour du monde antique avec une hauteur de plus de cent mètres (estimée à 135 mètres de haut environ), ce qui était un défi considérable dans l’Antiquité.
  • Architecture remarquable et solidité du bâtiment de 3 étages.
    • Premier étage pyramidal, creux et de forme carrée, d’environ 70 mètres de hauteur et de 30 mètres de côté, reposant sur une plateforme d’une dizaine de mètres de hauteur et comprenant une rampe pour accéder au second étage et une cinquantaine de pièces. Au sommet du premier étage se trouvait une terrasse et quatre tritons soufflant dans des cornes sculptés aux angles.
    • Deuxième étage creux de forme octogonale haut de 34 mètres et équipé d’un escalier intérieur.
    • Troisième étage de forme cylindrique haut de 9 mètres, équipé d’un escalier intérieur menant au sommet où brulait un feu la nuit et surmonté d’une statue.
  • Incarne la puissance architecturale et commerciale de la ville égyptienne d’Alexandrie durant l’Antiquité.

Fondée par Alexandre le Grand en 331 av. J.-C., Alexandrie d’Égypte était sous les Ptolémées, souverains hellénistiques, la plus grande ville hellénophone du monde antique et dépassait Athènes par son activité culturelle.

Le phare d’Alexandrie était le monument le plus remarquable de la ville qui était réputée également pour ses bibliothèques, son musée et son Scrapeum (temple du dieu gréco-égyptien Séparis).

Comment a disparu le phare d’Alexandrie.

Le phare d’Alexandrie a été fortement endommagé par trois tremblements de terre en 956, 1303 et 1323, sombrant peu à peu dans la mer.

Bien qu’en ruine, il survécut en partie jusqu’en 1480, lorsque les dernières pierres furent utilisées pour construire la citadelle de Qaitbay sur le site de l’ancien phare d’Alexandrie, c’est-à-dire sur la côte est du nord de l’île de Pharos.

Le poème de Victor Hugo.

Pour retenir le noms des sept merveilles du monde antique, vous pouvez faire appel à votre mémoire auditive et retenir le poème de Victor Hugo, qui se trouve dans le recueil de poèmes la Légende des siècles.

Rhode est fière, Chéops est grande, Éphèse est rare.
Le Mausolée est beau, le Dieu tonne, le phare
Sauve les mâts penchés,
Babylone suspend dans l’air les fleurs vermeilles,
Et c’est pour moi que l’homme a créé sept merveilles,
Et Satan sept péchés.

Citation de Victor Hugo – La Légende des siècles.

  • Rhode : Colosse de Rhodes.
  • Chéops : Pyramide de Khéops.
  • Éphèse : Temple d’Artémis à Éphèse.
  • Mausolée : Mausolée d’Halicarnasse.
  • Dieu : Statue de Zeus à Olympie.
  • Phare : Phare d’Alexandrie.
  • Babylone : Jardins suspendus de Babylone.

A découvrir aussi.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Histoire.

Techniques de Mémorisation.

Plan du blog Apprendre5minutes.

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en
téléchargeant gratuitement nos livres numériques
pour vous aider à apprendre et retenir facilement.

Cliquez ici !

2 réflexions sur “Les 7 Merveilles du Monde Antique – Résumé, Moyens Mnémotechniques

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s