Les 7 Merveilles Du Monde Antique : Résumé, Moyens Mnémotechniques.

Les 7 Merveilles du Monde Antique – Résumé, Moyens Mnémotechniques

Bref résumé.

Les 7 merveilles du monde antique – la pyramide de Khéops à Gizeh en Égypte, les Jardins suspendus de Babylone en Irak, la statue de Zeus à Olympie en Grèce, le temple d’Artémis à Éphèse en Turquie, le mausolée d’Halicarnasse en Turquie, le colosse de Rhodes en Grèce et le phare d’Alexandrie en Égypte – sont situées autour de la Méditerranée, seule partie du monde connue par les grecs pendant l’Antiquité et ont été érigées par les sculpteurs et architectes les plus doués de leur époque.

Les sept merveilles du monde sont les sept chefs d’œuvre architecturaux et artistiques du monde considérés comme les plus extraordinaires de l’Antiquité.

La pyramide de Khéops, la plus ancienne des sept merveilles du monde antique est le seul chef d’œuvre qui existe encore et qui est relativement intact.

Les autres chefs d’œuvre – la statue de Zeus, le temple d’Artémis, le mausolée d’Halicarnasse, le colosse de Rhodes et le phare d’Alexandrie – ont disparu suite aux tremblements de terre, aux inondations, aux incendies ou aux destructions humaines. La localisation des Jardins suspendus de Babylone reste inconnue et son existence est même remise en doute.

Cliquez sur cet article du blog éducatif Apprendre5minutes pour apprendre comment mémoriser les sept merveilles du monde antique et trouver un résumé sur ces chefs d’œuvre de l’Antiquité, un classique des quiz en culture générale.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Les 7 Merveilles Du Monde Antique : Résumé, Moyens Mnémotechniques.
Les 7 Merveilles Du Monde Antique : Résumé, Moyens Mnémotechniques.

Sommaire.

Lire la suite
Comment mémoriser les nombres premiers facilement.

Comment Mémoriser les Nombres Premiers facilement

Comment mémoriser facilement les nombres premiers 2, 3, 5, 7, 11, 13, 17, 19, 23, 29, 31, 37, 41, 43, 47, 53, 59, 61, 67, 71, 73, 79, 83, 89, 97, etc. ?

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Vous voulez déterminer rapidement si un nombre est un nombre premier ? Par exemple, pour résoudre des exercices de mathématique

Vous avez du mal à retenir les nombres et les séries de chiffres (numéro de téléphone, code, numéro de carte bancaire, etc).

Retenir des chiffres est un véritable casse-tête pour vous.

Pas de panique ! Il existe des techniques de mémorisation efficaces et faciles à apprendre et utiliser pour se souvenir de n’importe quelle séquence de chiffres rapidement et facilement.

Lisez ce cours gratuit de mémorisation en ligne du blog éducatif Apprendre 5 minutes pour apprendre comment retenir vite et facilement les 25 premiers nombres premiers jusqu’à 100 et plus encore.

A la fin de cet article, vous connaitrez les meilleures techniques de mémorisation pour retenir la liste des nombres premiers et vous pourrez vous entrainer grâce à nos exemples complets faisant appel aux principaux types de mémoire.

Vous trouverez des exemples détaillés, faciles à utiliser.

Vous trouverez également un jeu mathématique pour apprendre les nombres premiers en s’amusant.

Vous saurez reconnaître et lister les nombres premiers immédiatement et sans effort.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Comment mémoriser les nombres premiers facilement.
Comment mémoriser les nombres premiers facilement.

Sommaire

  • Définition d’un Nombre Premier.
  • Comment déterminer si un nombre est premier.
    • Règle générale.
    • Déterminer si un entier naturel inférieur à 100 est un nombre premier.
      • Observation.
      • Explication.
      • Calcul mental.
      • Méthode pour mémoriser les nombres premiers inférieurs à 100.
  • Comment mémoriser les nombres premiers.
    • Le principe.
    • La Méthode des Articulations Chiffrées.
      • La technique de mémorisation.
      • Mémoriser les nombres premiers jusqu’à 100.
    • Le Poème Numérique.
      • La technique de mémorisation.
      • Mémoriser les nombres premiers jusqu’à 100.
    • La stratégie de mémorisation Kinesthésique BARMAN.
      • La technique de mémorisation.
      • La marelle des nombres premiers.
  • A découvrir aussi.

Définition d’un Nombre Premier.

Un nombre premier est un entier naturel qui admet exactement deux diviseurs distincts entiers et positifs : 1 et le nombre lui-même.

Un nombre premier ne possède pas d’autres diviseurs.

Exemple : Le nombre 7 est un nombre premier car 1 et 7 sont les seuls diviseurs entiers positifs du nombre 7.

Article détaillé : Les Nombres Premiers jusqu’à 1000000 (un million)

Comment déterminer si un nombre est premier.

Règle générale.

Pour déterminer si un entier naturel supérieur ou égal à 2 est un nombre premier, il suffit de chercher un diviseur de l’entier naturel parmi les nombres premiers successifs inférieurs à la racine carrée de l’entier naturel.

S’il n’y a aucun diviseur parmi les nombres premiers jusqu’à la racine carré de l’entier naturel, celui-ci est premier.

Déterminer si un entier naturel est un nombre premier peut paraître long mais il existe une astuce simple et facile à utiliser pour déterminer rapidement si l’entier naturel est un nombre premier.

A part les entiers naturels 2 et 3 qui sont les deux premiers nombres premiers, tous les autres nombres premiers sont des multiples de 6 à plus ou moins 1 près, c’est-à-dire qu’ils sont de la forme 6n ± 1.

Soit p un nombre premier.

p > 3 ⇒ p = 6n ± 1

Déterminer si un entier naturel inférieur à 100 est un nombre premier.

Observation.

Par exemple, si nous observons les 25 nombres premiers jusqu’à 100 – 2, 3, 5, 7, 11, 13, 17, 19, 23, 29, 31, 37, 41, 43, 47, 53, 59, 61, 67, 71, 73, 79, 83, 89 et 97 – nous pouvons voir, que, tous les multiples de 6 ont au moins un nombre voisin qui est premier.

  • 5 = 6 – 1
  • 7 = 6 + 1
  • 11 = 12 -1 ( 12 = 6 x 2 )
  • 13 = 12 + 1 ( 12 = 6 x 2 )
  • 17 = 18 – 1 ( 18 = 6 x 3 )
  • 19 = 18 + 1 ( 18 = 6 x 3 )
  • 23 = 24 – 1 ( 24 = 6 x 4 )
  • 29 = 30 – 1 ( 30 = 6 x 5 )
  • 31 = 30 + 1 ( 30 = 6 x 5 )
  • 37 = 36 + 1 ( 36 = 6 x 6 )
  • 41 = 42 – 1 ( 42 = 6 x 7 )
  • 43 = 42 + 1 ( 42 = 6 x 7 )
  • 47 = 48 – 1 ( 48 = 6 x 8 )
  • 53 = 54 – 1 ( 54 = 6 x 9 )
  • 59 = 60 – 1 ( 60 = 6 x 10)
  • 61 = 60 + 1 ( 60 = 6 x 10 )
  • 67 = 66 + 1 ( 66 = 6 x 11 )
  • 71 = 72 – 1 ( 72 = 6 x 12)
  • 73 = 72 + 1 ( 72 = 6 x 12 )
  • 79 = 78 + 1 ( 78 = 6 x 13 )
  • 83 = 84 – 1 ( 84 = 6 x 14 )
  • 89 = 90 – 1 ( 90 = 6 x 15 )
  • 97 = 96 + 1 ( 96 = 6 x 16)

Explication.

Les nombres premiers supérieurs à 3 ( p > 3), respectent les conditions suivantes.

  • Nombres impairs : ils ne sont pas divisibles par 2.
  • Ils ne sont pas divisibles par 3.
  • 4 étant un multiple de 2, les multiples de 4 ne sont pas des nombres premiers.
  • Les multiples d’un nombre premier ne sont pas premiers.

Il reste à éliminer les nombres divisibles par 5 ou par 7.

10 est la racine carré de 100.

Le plus grand nombre premier inférieur à 10 est 7. Le travail d’élimination est terminé.

Calcul mental.

  • Un nombre est divisible par 2 si le dernier chiffre est 0, 2, 4, 6 ou 8.
  • Un nombre est divisible par 3 si la somme des chiffres qui le compose est un multiple de 3.
  • Un nombre est divisible par 5 si le dernier chiffre est 0 ou 5.
  • Un nombre est divisible par 7 si les dizaines (d) diminuées par deux fois les unités (u) forment un multiple de 7 (d – 2u). Par exemple 91 d = 9; u = 1; d – 2u = 9 – 2 x 1 = 7.

Méthode pour mémoriser les nombres premiers inférieurs à 100.

Pour utiliser la méthode basée sur l’observation pour retenir les nombres premiers inférieurs à 100, nous procédons comme suit:

  • 2 et 3 sont les 2 premiers des nombres premiers.
  • 5 et 7 sont des nombres premiers car ils ne sont pas divisibles par 2 ou 3.
  • Éliminer les nombres divisibles par 2, 3, 5 ou 7.

Trouver les multiples de 7 parmi les nombres inférieurs à 100 peut paraître difficile pour certaines personnes mais si nous faisons encore appel à l’observation, nous constatons, qu’une fois que nous avons éliminé les multiples de 2, 3 ou 5, il ne reste que trois multiples de 7 : 49, 77 et 91.

  • 49 = 7 x 7. 49 est le carré de 7. Il est facile à repérer.
  • 77 = 7 x 11. Il est évident à repérer.
  • 91 = 7 x 13. Il est un peu plus difficile à trouver mais si vous utilisez l’astuce vue dans le paragraphe  » Calcul mental » (d – 2u) – 91 d = 9; u = 1; d – 2u = 9 – 2 x 1 = 7 – nous le trouvons de suite.

Une astuce supplémentaire pour retenir les nombres premiers jusqu’à 20.

Tous les multiples de 6 jusqu’à 20 ont deux nombres voisins qui sont des nombres premiers.

2 nombres premiers jumeaux sont deux nombres premiers s’il ne diffèrent que de 2.

  • 6 x 1 = 6 5 et 7.
  • 6 x 2 = 12 11 et 13.
  • 6 x 3 = 18 17 et 19.

Comment mémoriser les nombres premiers.

Le principe.

Pour retenir les nombres premiers il existe plusieurs techniques de mémorisation.

Sans technique de mémorisation, les chiffres et les nombres sont difficiles à retenir car il s’agit de concepts abstraits.

Notre cerveau retient plus facilement ce qu’il peut appréhender avec nos cinq sens ou qu’il peut associer à une sensation ou à une émotion.

Pour retenir les nombres premiers, nous allons les associer à des personnages, des êtres vivants ou des objets concrets, plus faciles à appréhender, à se représenter.

Notre cerveau adore les histoires et les retient facilement.

Pour mémoriser les nombres premiers nous allons imaginer une ou plusieurs histoires avec les personnages et les objets associés aux nombres premiers.

Nous allons expliquer quelques techniques de mémorisation particulièrement efficaces.

A vous d’utiliser celle qui vous convient le mieux.

Si c’est plus efficace pour vous, vous pourrez mélanger plusieurs techniques de mémorisation.

Pour aller plus loin dans les techniques de mémorisation des nombres, lisez l’article Comment mémoriser facilement les chiffres ou les nombres.

Vous en trouverez des exemples d’utilisation dans les articles suivants :

La Méthode des Articulations Chiffrées.

La technique de mémorisation.

La méthode des articulations chiffrées, appelée aussi code chiffres-sons, système majeur (major system en anglais) ou grand système est un moyen mnémotechnique très efficace pour mémoriser les suites de chiffres.

La méthode des articulations chiffrées consiste à :

  • Convertir les chiffres en consonnes significatives ou en sons suivant un code défini,
  • A les associer à des mots en rajoutant des lettres pour les rendre concrets et les visualiser,
  • A créer une phrase ou une histoire.

A chaque chiffre de zéro à neuf, correspond une consonne ou un son. Voici le tableau complet des articulations chiffrées :

  • 0 : c (ce), s (se), z (ze), t (tion), x (ex : dix).
  • 1 : t, d.
  • 2 : n, ne, gne.
  • 3 : m, me.
  • 4 : r, re.
  • 5 : l, lle.
  • 6 : g (ge), j (je), ch (che), sh (sche).
  • 7 :  g (gue, ga), k (ke, ka), q (que), cue (cas).
  • 8 : f (fe), v(ve), ph (phe).
  • 9 : b, p.

Un moyen mnémotechnique pour retenir la table des codes-sons est la phrase rythmique de M. Aimé PARIS qui indique les principales articulations chiffrées. La première consonne de chaque mot reprend le code-son dans l’ordre.

Sot Tu Nous Mens. Rends Les Chants Que Fit Pan.

Mémoriser les nombres premiers jusqu’à 100.

Les nombres premiers jusqu’à 100 sont 2, 3, 5, 7, 11, 13, 17, 19, 23, 29, 31, 37, 41, 43, 47, 53, 59, 61, 67, 71, 73, 79, 83, 89 et 97.

Nous allons créer une association mentale pour chaque nombre premier à l’aide la méthode des articulations chiffrées.

Nous utiliserons, par exemple, la table de rappel du grand système vue dans l’article Comment mémoriser facilement les chiffres ou les nombres.

  • 2 : noix.
  • 3 : mât.
  • 5 : lion.
  • 7 : quille.
  • 11 : tête.
  • 13 : diamant.
  • 17 : ticket.
  • 19 : taupe.
  • 23 : cinéma.
  • 29 : nappe.
  • 31 : mouton.
  • 37 : Mickey.
  • 41 : râteau.
  • 43 : rame.
  • 47 : requin.
  • 53 : lama.
  • 59 : lapin.
  • 61 : château.
  • 67 : chèque.
  • 71 : couteau.
  • 73 : camion.
  • 79 : cape.
  • 83 : femme.
  • 89 : vapeur.
  • 97 : bague.

Pour retenir la liste des nombres premiers jusqu’à 100, nous allons imaginer une histoire avec ces associations mentales.

Pour créer une histoire facile à retenir, nous allons combiner la méthode des articulations chiffrées avec une autre technique de mémorisation : le système des liaisons.

Le système des liaisons – appelé également méthode des chaînes ou méthode des liens – est une technique de mémorisation basée sur l’image.

Le système des liaisons consiste à relier dans l’ordre les informations, rendues concrètes, entre elles en créant une histoire.

Par exemple

Sur la première marche du podium, une noix grimpe sur le mât où se trouve perché, tout en haut, un lion en train de jongler avec des quilles.
Sur la tête du lion se trouve un diamant qui tombe par terre sur un ticket, à côté d’une taupe.
La taupe prend le ticket et se rend au cinéma. Le film commence. On aperçoit une nappe qui flotte sur la mer et sur laquelle montent un mouton et Mickey.
Mickey prend un râteau posé sur la nappe, le transforme en rame qu’il utilise ensuite pour se défendre contre un requin.

Finalement, ils accostent sur une plage où se trouve un lama chevauché par un lapin qui se rend au château pour payer avec un chèque un couteau.

Puis, il s’approche d’un camion, découpe une cape qu’il donne à une femme qui traverse la vapeur pour aller chercher une bague.

Nous avons une histoire très visuelle et facile à retenir.

Vous pouvez renforcer le travail de mémorisation en créant une histoire faisant appel au maximum à vos sens, à ce qui déclenche une émotion forte en vous, en mettant du mouvement, de la couleur, de l’humour.

Le Poème Numérique.

La technique de mémorisation.

Le poème numérique est une technique de mémorisation permettant de se souvenir des informations en faisant appel à la mémoire auditive au moyen de phrases qui riment.

Pour favoriser le travail de mémorisation, vous pouvez apprendre le poème numérique en inventant ou mélodie ou en reprenant un air de chanson connu.

Si vous vous souvenez bien de la mélodie, vous retrouverez plus facilement les informations que vous avez associées.

C’est le principe des comptines que nous avions apprises dans notre enfance et que nous avons retenu naturellement.

Un exemple connu, pour illustrer la technique du poème numérique, est la comptine, la chanson pour enfant  « 1, 2, 3, nous irons au bois ».

« 1, 2, 3, nous irons au bois.

4, 5, 6, cueillir des cerises. »

7, 8, 9, dans un panier neuf.

10, 11, 12, elles seront toutes rouges. »

Mémoriser les nombres premiers jusqu’à 100.

Les nombres premiers jusqu’à 100 sont 2, 3, 5, 7, 11, 13, 17, 19, 23, 29, 31, 37, 41, 43, 47, 53, 59, 61, 67, 71, 73, 79, 83, 89 et 97.

La technique du poème numérique va nous permettre de retenir dans l’ordre les 25 nombres premiers.

A titre d’exemple, voici un exemple de poème numérique.

Comptine des nombres premiers.

2, 3, 5, voilà une cassette (7).
11, 13, 17 et un disque neuf (19).
23, 29, 31 pour le bal musette (37).
41, 43, 47 en l’honneur des cinq grands rois (53).
59, 61, 67 qui se reposent (71).
73, 79, 83 dans une cave neuve (89).
de l’attaque de quatre bandits celtes (97).

  • Cassette rime avec le nombre 7.
  • Disque neuf rime avec le nombre 19.
  • Musette rime avec le nombre 37.
  • Cinq grand rois rime avec le nombre 53.
  • Se reposent rime avec le nombre 71.
  • Cave neuve rime avec le nombre 89.
  • Quatre bandits celtes rime avec le nombre 97.

La stratégie de mémorisation Kinesthésique BARMAN.

La technique de mémorisation.

L’intelligence kinesthésique, c’est l’intelligence du mouvement et des émotions. C’est percevoir, maitriser et interpréter les émotions, les mouvements du corps, c’est manipuler des objets avec soin, faire des expériences.

Une personne qui a un profil kinesthésique a besoin de bouger, ressentir, manipuler, expérimenter pour apprendre et retenir.

Apprendre avec la mémoire kinesthésique, c’est apprendre en faisant appel à la stratégie de mémorisation BARMAN :

  • B : Bouger.
  • A : Être actif.
  • R : Ressentir.
  • MAN : Manipuler.

Avec la stratégie de mémorisation kinesthésique BARMAN, vous pouvez apprendre la liste des nombres premiers naturellement, en vous amusant et sans effort de plusieurs manières :

  • Apprendre en marchant.
  • Écrire, dessiner, colorier, découper, assembler les chiffres correspondant aux nombres premiers.
  • Jouer à la marelle.
  • Créer des cartes mémoire, un jeu de questions-réponses, des quiz et jouer avec.
  • Jouer au maître ou au professeur en essayant à votre tour d’apprendre aux autres les nombres premiers.
  • Etc.

La Marelle des Nombres Premiers.

Pour mémoriser les nombres premiers jusqu’à 100, nous pouvons apprendre les 25 nombres premiers jusqu’à 100 en jouant à la marelle des nombres premiers.

Les nombres premiers jusqu’à 100 sont 2, 3, 5, 7, 11, 13, 17, 19, 23, 29, 31, 37, 41, 43, 47, 53, 59, 61, 67, 71, 73, 79, 83, 89 et 97.

Il s’agit des mêmes règles de jeu que pour une partie de marelle classique.

  • Dessiner une aire de jeu la cas « terre »,  25 cases avec écrit dans chaque case un nombre premier (de 2 à 97) et la case « ciel ».
  • Le premier joueur se place sur la case « terre ».
  • Il lance le caillou sur la case marquée 2.
  • S’il a réussi, il saute à cloche pied au dessus de la case marquée 2 pour atterrir sur la case marquée 3.
  • Il passe ensuite à cloche pied sur les cases suivantes.
  • S’il arrive sur les cases doubles, il pose un pied sur chaque case en même temps.
  • Il repart ensuite à cloche pied sur les cases uniques et ainsi de suite.
  • Une fois arrivé sur les cases marquées 89 et 97 il fait volte-face et revient en sautant de la même manière qu’à l’aller.
  • Arrivé à la case marquée 3, il se penche pour ramasser le caillou se trouvant sur la case marquée 2.
  • Il saute alors par-dessus la case marquée 2 et se retrouve sur la case « terre ».
  • Recommencer ainsi jusqu’à ce qu’un des joueurs atteigne la case marquée 97 avec son caillou.
  • Pour gagner, le joueur lance le caillou sur la case « ciel » et refait le parcours aller / retour.

Vous pouvez, par exemple, utiliser les cases doubles pour les nombres premiers jumeaux, c’est-à-dire pour

  • 5 et 7.
  • 11 et 13.
  • 17 et 19.
  • 29 et 31.
  • 41 et 43.
  • 59 et 61.
  • 71 et 73.

En jouant à la marelle des nombres premiers, vous allez apprendre sans vous en rendre compte les 25 nombres premiers jusqu’à 100.

A découvrir aussi.

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

Vitesse de la lumière : 299 792 458 m/s.

Mémoriser la Vitesse de la Lumière : 299 792 458 m / s

Mémoriser la vitesse de la lumière : 299 792 458 m/s.

La vitesse de la lumière dans le vide est de 299 792 458 mètres par seconde, soit environ 3 × 108 m/s ou 300 000 kilomètres par seconde.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Comment retenir la vitesse de la lumière grâce à la mnémotechnie ?

Lisez cet article du blog éducatif Apprendre 5 minutes pour apprendre vite et facilement comment mémoriser la vitesse de la lumière dans le vide.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Vitesse de la lumière : 299 792 458 m/s.
Vitesse de la lumière : 299 792 458 m/s.

Sommaire

  • Quelle est la valeur de la vitesse de la lumière dans le vide.
    • Vitesse de la lumière en mètres par seconde.
    • Vitesse de la lumière en kilomètres par heure.
    • Vitesse de la lumière en années-lumière.
  • Pourquoi mémoriser la vitesse de la lumière dans le vide.
  • Mémoriser la vitesse de la lumière.
    • Retenir la vitesse de la lumière avec un poème.
    • Retenir la vitesse de la lumière avec la méthode des articulations chiffrées.
  • A découvrir aussi.

Quelle est la valeur de la vitesse de la lumière dans le vide.

En 1983, la Conférence générale des poids et mesures a défini la valeur exacte de la vitesse de la lumière dans le vide.

Vitesse de la lumière en mètres par seconde.

c = 299 792 458 m/s ou c = 2,99792458 x 10 8 m/s.

La vitesse de la lumière dans le vide est d’environ 300 000 km/s.

c ≈ 3 x 10 8 m/s ou c ≈ 3 x 10 5 km/s.

Vitesse de la lumière en kilomètres par heure.

Exprimée en kilomètres par heure, la valeur exacte de la vitesse de la lumière est

c = 1 079 252 848,8 km/h ou c = 1,0792528488 x 109 km/h.

c ≈ 1,08 x 109 km/h.

La vitesse de la lumière dans le vide parcourt un peu plus d’un milliard de kilomètres par heure.

c ≈ 109 km/h.

Vitesse de la lumière en années-lumière.

L’Union astronomique internationale a défini l’année-lumière (al), c’est-à–dire la distance parcourue par la lumière en une année julienne – une année julienne dure 365,25 jours.

al = 9 460 730 472 580,8 km ou al = 9 460,730 x 109 km.

La vitesse de la lumière dans le vide parcourt un peu moins de 10 000 milliards de kilomètres en une année.

Pourquoi mémoriser la vitesse de la lumière dans le vide.

La vitesse de la lumière est un constante physique très importante. Elle permet de définir des distances ou d’effectuer des calculs d’une grande précision.

Quelques exemples d’applications concrètes de la vitesse de la lumière :

  • Définition du mètre : Le mètre est la longueur parcourue dans le vide par la lumière pendant une durée de 1/299 792 458 secondes.
  • Distance entre la Terre et le soleil en minutes-lumière : 8 minutes et 19 secondes.
  • L’étoile la plus proche du système solaire, Proxima Centauri, est à 4,23 années-lumière de la Terre.
  • Formule d’équivalence masse – énergie d’Albert Einstein : E = mc2
  • formule de calcul de la longueur d’onde : c=λν .
    • λ (la lettre grecque lambda) est la longueur d’onde (en mètres).
    • ν⁡ (la lettre grecque nu) est la fréquence (en Hertz).
    • La constance physique c est la vitesse de la lumière dans le vide.
    • Dans le vide, le rayonnement électromagnétique se propage à la vitesse de la lumière, quelque soit sa longueur d’onde et sa fréquence.

Mémoriser la vitesse de la lumière.

Retenir la vitesse de la lumière avec un poème.

Si vous vous souvenez facilement des paroles d’une chanson, des conversations que vous entendez, si vous connaissez un grande nombre de mots ou que vous apprenez assez vite les langues étrangères, c’est que vous avez probablement une bonne mémoire auditive.

Un des moyens mnémotechniques pour se souvenir de la vitesse de la lumière consiste à retenir un poème.

La technique de mémorisation du poème numérique consiste à compter le nombre de lettres de chaque mot pour connaitre le chiffre correspondant.

Le chiffre zéro est un mot de 10 lettres.

Voici quelques exemples de phrases mnémotechniques pour retenir la vitesse de la lumière en mètres par seconde.

c= célérité = vitesse de la lumière dans le vide = 299 792 458 m/s.

« Ah, messagère admirable, lumière éclatante, je sais votre célérité. »

  • Ah : 2 lettres.
  • messagère : 9 lettres.
  • admirable : 9 lettres.
  • lumière : 7 lettres.
  • éclatante : 9 lettres.
  • je : 2 lettres.
  • sais : 4 lettres.
  • votre : 5 lettres.
  • célérité : 8 lettres.

Cette phrase mnémonique est facile à mémoriser car elle comporte deux crochets mémoriels : lumière, célérité.

La célérité de la lumière est la constante physique, notée c, synonyme de vitesse de la lumière dans le vide.

Voici un deuxième exemple de poème numérique pour retenir la vitesse exacte de propagation de la lumière dans le vide.

« La constante lumineuse restera désormais là, dans votre cervelle. »

  • La : 2 lettres.
  • constante : 9 lettres.
  • lumineuse : 9 lettres.
  • restera : 7 lettres.
  • désormais : 9 lettres.
  • là : 2 lettres.
  • dans : 4 lettres.
  • votre : 5 lettres.
  • cervelle : 8 lettres.

Retenir la vitesse de la lumière avec le méthode des articulations chiffrées.

La méthode des articulations chiffrées, appelée aussi code chiffres-sons, système majeur (major system en anglais) ou grand système est un moyen mnémotechnique très efficace pour mémoriser les suites de chiffres.

La méthode des articulations chiffrées consiste à :

  • Convertir les chiffres en consonnes significatives ou en sons suivant un code défini,
  • A les associer à des mots en rajoutant des lettres pour les rendre concrets et les visualiser,
  • A créer une phrase ou une histoire.

A chaque chiffre de zéro à neuf, correspond une consonne ou un son. Voici le tableau complet des articulations chiffrées :

  • 0 : c (ce), s (se), z (ze), t (tion), x (ex : dix).
  • 1 : t, d.
  • 2 : n, ne, gne.
  • 3 : m, me.
  • 4 : r, re.
  • 5 : l, lle.
  • 6 : g (ge), j (je), ch (che), sh (sche).
  • 7 :  g (gue, ga), k (ke, ka), q (que), cue (cas).
  • 8 : f (fe), v(ve), ph (phe).
  • 9 : b, p.

Pour retenir que la vitesse de la lumière dans le vide est de 299 792 458 mètres par seconde, nous allons utiliser la méthode suivante :

  • La découper en série de 2, 3 ou 4 chiffres.
  • Construire un mot avec la méthode des articulations chiffrées. On commence avec trois ou quatre chiffres et si l’on ne trouve pas de mot, on passe à deux.
  • Passer au groupe de chiffres suivant.
  • Trouver un mot correspondant.
  • Continuer ainsi jusqu’au derniers chiffres à retenir.
  • Construire une histoire avec les mots trouvés.
  • Retenir l’histoire mentale.

Nous obtenons les 3 mots suivants :

  • 299 = N (ou NE ou GNE), B (ou P), B (ou P). Nous prendrons par exemple le mot nabab. Nous pourrons nous représenter un gouverneur de l’Inde ou un homme très riche faisant étalage de sa richesse pour symboliser les 3 premier chiffres.
  • 792 = G (ou K ou Q ou CUE), B (ou P), N (ou NE ou GNE). Nous prendrons par exemple le mot cabane.
  • 458 = R, L (ou LLE), F (ou V ou PH). Nous prendrons par exemple le mot Ralph. Nous prenons comme image le personnage Ralph La Casse du dessin animé « Les mondes de Ralph » des studios Disney. Nous aurions pu également utiliser le mot relief.

Il ne nous reste plus qu’à imaginer une histoire avec les mots nabab, cabane et Ralph à l’aide la méthode des associations imagées.

« Un nabab court à toute vitesse vers une cabane, poursuivi par Ralph La Casse. »

Nous avons une histoire très visuelle et facile à retenir.

A découvrir aussi.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Système solaire.

Conquête spatiale.

Techniques de mémorisation.

Plan du blog Apprendre5minutes.

 

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

 

Comment écrire les nombres en lettres facilement.

Apprendre les Nombres – Comment Écrire les Chiffres en Lettres Facilement

Apprendre les nombres. Comment écrire les chiffres et les nombres en lettres facilement : Règles d’orthographe, Exemples, Poème de Jacques Prévert « Inventaire », Exercices et corrigés, Jeux, etc.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Pourquoi apprendre à écrire les chiffres et les nombres en lettres ?

Les chiffres et les nombres sont écrits en toutes lettres quand les textes sont non techniques ou peuvent faire l’objet de falsification.

Comment écrire un chiffre ou un nombre en lettres ? Quelles sont les règles d’orthographe des nombres ? Comment bien écrire un nombre ?

Vous devez écrire des chiffres en toute lettres sur un chèque ou dans un texte administratif ? Vous avez un doute ? Vous ne savez pas comment écrire un nombre en toutes lettres ?

Vous cherchez un cours de français gratuit en ligne pour apprendre à écrire les chiffres et les nombres facilement ?

Lisez cet article du blog éducatif Apprendre 5 minutes pour savoir comment écrire les nombres en lettres sans faire d’erreur.

Exemples :

2018  en lettres s’écrit  » deux mille dix-huit ».

2020  en lettres s’écrit  » deux mille vingt ».

2021 en lettres s’écrit  » deux mille vingt et un ».

Le nombre PI (3,14) s’écrit en toutes lettres  » trois virgule quatorze ».

Le montant 5,25€ s’écrit en toutes lettres  » cinq euros vingt-cinq centimes ».

Vous trouverez également dans cet articles de nombreux exemples, exercices et corrigés et des jeux mathématiques avec les chiffres et les nombres pour bien apprendre et assimiler les règles d’écriture des nombres.

Écrire les chiffres et les nombres en lettres deviendra pour vous un jeu d’enfant.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Comment écrire les nombres en lettres facilement.
Comment écrire les nombres en lettres facilement.

Sommaire

  • Pourquoi écrire un nombre en lettres.
  • Définitions.
  • Règles d’orthographe des nombres.
  • Les mots simples.
  • Les mots composés.
  • Les nombres de 0 à 100 en lettres.
  • Exemple : le poème de Jacques Prévert « Inventaire ».
  • Exercices et corrigés.
  • Les rectifications de l’orthographe de 1990.
  • Jeux pour apprendre à écrire les nombres en lettres.
  • A découvrir aussi.

Pourquoi écrire un nombre en lettres.

Il est d’usage d’écrire les chiffres ou les nombres en lettres dans les textes non techniques, en particulier, dans les textes littéraires.

Dans les documents pouvant faire l’objet de falsification comme les chèques, les contrats, les actes notariés, les nombres sont souvent écrits à la fois en chiffres et en nombres.

Un nombre employé comme nom s’écrit en toutes lettres.

Exemples :

  • Il remporte le pli avec le dix de trèfle.
  • Pour son anniversaire, il se met sur son trente-et-un.
  • Jean FOURASTIER a publié en 1979 le livre « Les Trente Glorieuses, ou la révolution invisible de 1946 à 1975″.

Une période historique s’écrit en toutes lettres.

Exemples :

  • Les chansons des années quatre-vingt.
  • La guerre de Cent ans.

Un nombre en début de phrase s’écrit en toutes lettres.

Exemples :

  • Dix personnes attendent leur tour.
  • Quarante-quatre pays africains ont signé le 21 mars 2018 l’accord établissant la ZLEC, zone de libre-échange continentale,à Kigali, au Rwanda.

Un nombre, qui exprime une durée ou une distance, employé sans symbole, s’écrit en toutes lettres.

Exemples :

Les nombres en millions ou en milliards s’écrivent en toutes lettres dans un texte pour faciliter la lecture.

Exemples :

  • La France compte environ soixante-sept millions deux cent mille habitants au 1er janvier 2018.
  • L’Univers est âgé de presque quatorze milliards d’années.

Les fractions d’heures relatives aux mots midi et minuit s’écrivent en toutes lettres.

Exemples :

  • Midi dix.
  • Minuit quinze.

Les nombres s’écrivent en toutes lettres dans les textes juridiques et littéraires.

Exemples :

  • Le loyer est fixé à six cents euros (600 €).
  • La réparation de votre vélo s’élève à trente euros (30 €).

E-book Gratuit :  ‘ Les Chiffres en Lettres de 0 à 5 000’  au format PDF.

Les Chiffres en Lettres de 0 à 5 000.
Les Chiffres en Lettres de 0 à 5 000.

 

Cliquez sur le lien ou sur l’image pour recevoir gratuitement le livre ‘ Les Chiffres en Lettres de 0 à 5 000‘ au format PDF, ainsi que d’autres livres gratuits.

JE VEUX LE LIVRE

 Les Chiffres en Lettres de 0 à 5 000

et les autres livres gratuits.

Note : nous n’aimons pas le spam. Votre adresse ne sera jamais partagée.

Définitions.

Nombre cardinal.

Un nombre cardinal – appelé adjectif numéral cardinal en linguistique -est un nombre exprimant une quantité.

Exemple : quatre mousquetaires.

Nombre ordinal.

Un nombre ordinal est un nombre indiquant un ordre, un rang.

Exemples :

  • La page deux cent.
  • Le roi Louis quatorze.

Règles d’orthographe des nombres.

Règle 1 : Zéro s’accorde. Il prend un « s » au pluriel.

Exemple : mille est un nombre avec trois zéros.

Règle 2 : Un peut s’écrire au féminin.

Exemple : un garçon, une fille.

Règle 3 : Les nombres à deux chiffres s’écrivent avec un trait d’union pour séparer les mots sauf les nombres se terminant par un entre vingt et un et soixante et onze.

Exemple : soixante-quinze, quatre-vingt-un, quatre-vingt-dix-neuf. Trente et un, cinquante et un.

Règle 4 : Vingt et cent prennent un « s » s’ils sont multipliés mais restent invariables s’ils sont suivis d’un autre nombre.

Exemple : quatre-vingts, trois cents. Quatre-vingt-dix, quatre cent vingt-cinq.

Règle 5 : Mille est invariable.

Exemple : deux mille hommes, trente mille cinq cents euros.

Règle 6 : Milliers, millions et milliards s’accordent.

Exemple : cinq milliers, un million, dix millions, trois milliards.

Règle 7 : Un nombre ne prend pas de « s » lorsqu’il indique un ordre, un rang.

Exemple : je suis garé à la place quatre-vingt. J’en suis à la page deux cent.

Les mots simples.

Les mots simples correspondent aux nombres qui s’écrivent avec un seul mot.

Les nombres de 0 à 16.

  • 0 = zéro.
  • 1 = un.
  • 2 = deux.
  • 3 = trois.
  • 4 = quatre.
  • 5 = cinq.
  • 6 = six.
  • 7 = sept.
  • 8 = huit.
  • 9 = neuf.
  • 10 = dix.
  • 11 = onze.
  • 12 = douze.
  • 13 = treize.
  • 14 = quatorze.
  • 15 = quinze.
  • 16 = seize.

Zéro est un nom et s’accorde au pluriel. Le nombre Zéro prend un S au pluriel.

Le nombre un est le seul déterminant (adjectif) numéral cardinal qui peut varier en genre.

Exemples :

  • Un homme,
  • Une femme.

Les dizaines de 20 à 60.

  • 20 = vingt.
  • 30 = trente.
  • 40 = quarante.
  • 50 = cinquante.
  • 60 = soixante.

100 et 1000.

  • 100 = cent.
  • 1000 = mille.

Particularités locales.

Dans certains pays ou régions, il existe des nombres simples pour désigner les dizaines de 70 à 90 :

  • 70 = septante.
  • 80 = huitante ou octante.
  • 90 = nonante.

Les mots composés.

Les mots composés correspondent aux nombres qui s’écrivent avec plusieurs mots.

Les nombres de 17 à 19.

Les mots sont séparés par un trait d’union.

  • 17 = dix-sept.
  • 18 = dix-huit.
  • 19 = dix-neuf.

Les nombres de 20 à 99.

Les mots sont séparés par un trait d’union, sauf les nombres se terminant par 1 entre 21 et 71 qui, eux, sont séparés par la conjonction et.

Exemples avec un trait d’union :

  • 22 = vingt-deux.
  • 39 = trente-neuf.
  • 45 = quarante-cinq.
  • 70 = soixante-dix.
  • 74 = soixante-quatorze.
  • 80 = quatre-vingts.
  • 81 = quatre-vingt-un.
  • 98 = quatre-vingt-dix-huit.

Exemples avec la conjonction et :

  • 21 = vingt et un.
  • 31 = trente et un.
  • 71 = soixante et onze.

Vingt et cent – les accords.

Les nombres vingt et cent prennent la marque du pluriel s’ils remplissent les deux conditions suivantes :

  • Les nombres vingt et cent sont multipliés par un nombre.
  • Les nombres vingt et cent ne sont pas suivis d’un autre adjectif numéral

Par contre, si les nombres vingt et cent sont utilisés dans des nombres ordinaux, ils restent invariables.

Les nombres 20 et 100 s’accordent quand ils sont multipliés par un nombre.

Il faut ajouter un S à 20 ou à cent quand ils sont multipliés.

Exemples :

  • 80 = quatre-vingts.
  • 200 = deux cents.
  • 400 = quatre cents.

Les nombres 20 et 100 ne s’accordent pas quand ils sont suivis par un autre nombre.

Exemples :

  • 84 : quatre-vingt-quatre.
  • 480 : quatre cent quatre-vingts.
  • 481 : quatre cent quatre-vingt-un.

Les nombres vingt et cent ne s’accordent pas quand ils sont utilisés dans des nombres ordinaux.

Si les nombres vingt et cent sont utilisés dans des nombres ordinaux, ils restent invariables.

Exemples :

  • « Ouvrez le manuel de français à la page deux cent quatre-vingt.« 
  • « Merci de lire la page deux cent. »

Les nombres de 100 à 999.

Il ne faut pas mettre de trait d’union entre cent et le mot qui suit.

Exemples :

  • 101 : cent un.
  • 130 : cent trente.

Par contre, il faut conserver le trait d’union du nombre qui suit.

Exemples :

  • 152 : cent cinquante-deux.
  • 498 : quatre cent quatre-vingt-dix-huit.

Les nombres de 1000 à 999 999.

Le nombre 1000 est invariable. Le mot mille ne se termine pas par S.

Exemples :

  • 1918 = mille neuf cent dix-huit.
  • 2000 = deux mille.
  • 2018 = deux mille dix-huit.
  • 10 000 = dix mille.
  • 100 000 = cent mille.

Les grands nombres (million, milliard, billion, etc).

Les grands nombres (million, milliard, billion, etc) sont des noms. C’est pourquoi ils s’accordent et prennent un S au pluriel.

Exemples :

  • 1 000 010 = un million dix.
  • 500 000 000 = cinq cents millions.
  • 2 530 848 918 = deux milliards cinq cent trente millions huit cent quarante-huit mille neuf cent dix-huit.
  • 80 000 000 000 = quatre-vingt milliards.
  • 149 597 870 700 = cent quarante-neuf milliards cinq cent quatre-vingt-dix-sept millions huit cent soixante-dix mille sept cents. Ce nombre correspond à la distance moyenne en mètres entre la Terre et le Soleil.
  • 1 000 000 000 000 = mille milliards = un billion.

Les nombres de 0 à 100 en lettres.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Les chiffres et nombres en lettres de 0 à 100.
Les chiffres et nombres en lettres de 0 à 100.

Les chiffres en lettres de 0 à 9.

  • 0 en lettres : zéro.
  • 1 en lettres : un.
  • 2 en lettres : deux.
  • 3 en lettres : trois.
  • 4 en lettres : quatre.
  • 5 en lettres : cinq.
  • 6 en lettres : six.
  • 7 en lettres : sept.
  • 8 en lettres : huit.
  • 9 en lettres : neuf.

Les nombres en lettres de 10 à 20.

  • 10 en lettres : dix.
  • 11 en lettres : onze.
  • 12 en lettres : douze.
  • 13 en lettres : treize.
  • 14 en lettres : quatorze.
  • 15 en lettres : quinze.
  • 16 en lettres : seize.
  • 17 en lettres : dix-sept.
  • 18 en lettres : dix-huit.
  • 19 en lettres : dix-neuf.
  • 20 en lettres : vingt.

Les nombres en lettres de 21 à 30.

  • 21 en lettres : vingt et un.
  • 22 en lettres : vingt-deux.
  • 23 en lettres : vingt-trois.
  • 24 en lettres : vingt-quatre.
  • 25 en lettres : vingt-cinq.
  • 26 en lettres : vingt-six.
  • 27 en lettres : vingt-sept.
  • 28 en lettres : vingt-huit.
  • 29 en lettres : vingt-neuf.
  • 30 en lettres : trente.

Les nombres en lettres de 31 à 40.

  • 31 en lettres : trente et un.
  • 32 en lettres : trente-deux.
  • 33 en lettres : trente-trois.
  • 34 en lettres : trente-quatre.
  • 35 en lettres : trente-cinq.
  • 36 en lettres : trente-six.
  • 37 en lettres : trente-sept.
  • 38 en lettres : trente-huit.
  • 39 en lettres : trente-neuf.
  • 40 en lettres : quarante.

Les nombres en lettres de 41 à 50.

  • 41 en lettres : quarante et un.
  • 42 en lettres : quarante-deux.
  • 43 en lettres : quarante-trois.
  • 44 en lettres : quarante-quatre.
  • 45 en lettres : quarante-cinq.
  • 46 en lettres : quarante-six.
  • 47 en lettres : quarante-sept.
  • 48 en lettres : quarante-huit.
  • 49 en lettres : quarante-neuf.
  • 50 en lettres : cinquante.

Les nombres en lettres de 51 à 60.

  • 51 en lettres : cinquante et un.
  • 52 en lettres : cinquante-deux.
  • 53 en lettres : cinquante-trois.
  • 54 en lettres : cinquante-quatre.
  • 55 en lettres : cinquante-cinq.
  • 56 en lettres : cinquante-six.
  • 57 en lettres : cinquante-sept.
  • 58 en lettres : cinquante-huit.
  • 59 en lettres : cinquante-neuf.
  • 60 en lettres : soixante.

Les nombres en lettres de 61 à 70.

  • 61 en lettres : soixante et un.
  • 62 en lettres : soixante-deux.
  • 63 en lettres : soixante-trois.
  • 64 en lettres : soixante-quatre.
  • 65 en lettres : soixante-cinq.
  • 66 en lettres : soixante-six.
  • 67 en lettres : soixante-sept.
  • 68 en lettres : soixante-huit.
  • 69 en lettres : soixante-neuf.
  • 70 en lettres : soixante-dix.

Les nombres en lettres de 71 à 80.

  • 71 en lettres : soixante et onze.
  • 72 en lettres : soixante-douze.
  • 73 en lettres : soixante-treize.
  • 74 en lettres : soixante-quatorze.
  • 75 en lettres : soixante-quinze.
  • 76 en lettres : soixante-seize.
  • 77 en lettres : soixante-dix-sept.
  • 78 en lettres : soixante-dix-huit.
  • 79 en lettres : soixante-dix-neuf.
  • 80 en lettres : quatre-vingts.

Les nombres en lettres de 81 à 90.

  • 81 en lettres : quatre-vingt-un.
  • 82 en lettres : quatre-vingt-deux.
  • 83 en lettres : quatre-vingt-trois.
  • 84 en lettres : quatre-vingt-quatre.
  • 85 en lettres : quatre-vingt-cinq.
  • 86 en lettres : quatre-vingt-six.
  • 87 en lettres : quatre-vingt-sept.
  • 88 en lettres : quatre-vingt-huit.
  • 89 en lettres : quatre-vingt-neuf.
  • 90 en lettres : quatre-vingt-dix.

Les nombres en lettres de 91 à 100.

  • 91 en lettres : quatre-vingt-onze.
  • 92 en lettres : quatre-vingt-douze.
  • 93 en lettres : quatre-vingt-treize.
  • 94 en lettres : quatre-vingt-quatorze.
  • 95 en lettres : quatre-vingt-quinze.
  • 96 en lettres : quatre-vingt-seize.
  • 97 en lettres : quatre-vingt-dix-sept.
  • 98 en lettres : quatre-vingt-dix-huit.
  • 99 en lettres : quatre-vingt-dix-neuf.
  • 100 en lettres : cent.

Exemple : le poème de Jacques Prévert « Inventaire ».

Le poème de Prévert « Inventaire » est un moyen mnémotechnique faisant appel à la mémoire auditive pour aider les enfants à mémoriser l’écriture des nombres en toutes lettres.

Le poème « Inventaire » de Jacques Prévert, extrait du recueil de poèmes « Paroles »  (1946), contient sur presque toutes les lignes un ou plusieurs nombres en toutes lettres.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Inventaire - poème de Jacques Prévert.
Inventaire – poème de Jacques Prévert.

« Une pierre
deux maisons
trois ruines
quatre fossoyeurs
un jardin
des fleurs

un raton laveur

une douzaine d’huîtres un citron un pain
un rayon de soleil
une lame de fond
six musiciens
une porte avec son paillasson
un monsieur décoré de la légion d’honneur

un autre raton laveur

un sculpteur qui sculpte des Napoléon
la fleur qu’on appelle souci
deux amoureux sur un grand lit
un receveur des contributions une chaise trois dindons
un ecclésiastique un furoncle
une guêpe
un rein flottant
une écurie de courses
un fils indigne deux frères dominicains trois sauterelles un strapontin
deux filles de joie un oncle Cyprien
une Mater dolorosa trois papas gâteau deux chèvres de Monsieur Seguin
un talon Louis XV
un fauteuil Louis XVI
un buffet Henri II deux buffets Henri III trois buffets Henri IV
un tiroir dépareillé
une pelote de ficelle deux épingles de sûreté un monsieur âgé
une Victoire de Samothrace un comptable deux aides-comptables un homme du monde deux chirurgiens trois végétariens
un cannibale
une expédition coloniale un cheval entier une demi-pinte de bon sang une mouche tsé-tsé

un homard à l’américaine un jardin à la française
deux pommes à l’anglaise
un face-à-main un valet de pied un orphelin un poumon d’acier
un jour de gloire
une semaine de bonté
un mois de Marie
une année terrible
une minute de silence
une seconde d’inattention
et …

cinq ou six ratons laveurs

un petit garçon qui entre à l’école en pleurant
un petit garçon qui sort de l’école en riant
une fourmi
deux pierres à briquet
dix-sept éléphants un juge d’instruction en vacances assis sur un pliant
un paysage avec beaucoup d’herbe verte dedans
une vache
un taureau
deux belles amours trois grandes orgues un veau marengo
un soleil d’Austerlitz
un siphon d’eau de Seltz
un vin blanc citron
un Petit Poucet un grand pardon un calvaire de pierre une échelle de corde
deux sœurs latines trois dimensions douze apôtres mille et une nuits trente-deux positions six parties du monde cinq points cardinaux dix ans de bons et loyaux services sept péchés capitaux deux doigts de la main dix gouttes avant chaque repas trente jours de prison dont quinze de cellule cinq minutes d’entracte

et …

plusieurs ratons laveurs. »

Exercices et corrigés.

Pour vous exercez, voici quelques exercices avec leurs corrigés sur les chiffres et nombres en lettres.

Exercice 1

Écrire les nombres suivants en lettres :

25, 53, 139, 2018

25 en lettres : vingt-cinq.

53 en lettres : cinquante-trois.

139 en lettres : cent trente-neuf.

2018 en lettres : deux mille dix-huit.

Exercice 2

Écrire les nombres suivants en chiffres :

Vingt-six, mille sept cent quatre-vingt-neuf, deux mille dix-huit, cent quarante-neuf milliards cinq cent quatre-vingt-dix-sept millions huit cent soixante-dix mille sept cents.

Vingt-six en chiffres : 26.

Mille sept cent quatre-vingt-neuf en chiffres : 1789.

Deux mille dix-huit en chiffres : 2018.

Cent quarante-neuf milliards cinq cent quatre-vingt-dix-sept millions huit cent soixante-dix mille sept cents en chiffres : 149 597 870 700.

Exercice 3

Ranger les nombres dans l’ordre croissant :

Cinq cents millions, quatre-vingt-douze, quatre-vingt mille, cent cinquante.

Cinq cents millions = 500 000 000.

Quatre-vingt-douze = 92.

Quatre-vingt mille = 80 000.

Cent cinquante = 150.

92 < 150 < 80 000 < 500 000 000

Résultat : quatre-vingt-douze, cent cinquante, quatre-vingt mille, cinq cents millions.

Exercice 4

Ranger les nombres dans l’ordre décroissant :

Quarante-cinq, soixante et onze, vingt, deux mille cinq cents, deux cent soixante-trois.

Quarante-cinq = 45.

Soixante et onze = 71.

Deux mille cinq cents = 2500.

Deux cent soixante-trois = 263.

2500 > 263 > 71 > 45

Résultat: Deux mille cinq cents, deux cent soixante-trois, soixante et onze, quarante-cinq.

Les Rectifications de l’orthographe de 1990.

Les Rectifications de l’Orthographe ont pour origine un rapport du Conseil supérieur français de la langue française, approuvé en 1990 par l’Académie française.

Les Rectifications de l’Orthographe du français de 1990 recommandent une nouvelle orthographe afin de simplifier certains mots du français ou de supprimer certaines incohérences.

Les rectifications orthographiques vont, en particulier, simplifier l’écriture des nombres.

« Les rectifications de l’orthographe » sont publiées au journal officiel de la République française : JO du 6 décembre 1990 (paragraphe II.1).

« Trait d’union : on lie par des traits d’union les numéraux formant un nombre complexe, inférieur ou supérieur à cent.
Exemples : elle a vingt-quatre ans, cet ouvrage date de l’année quatre-vingt-neuf, elle a
cent-deux ans, cette maison a deux-cents ans, il lit les pages cent-trente-deux et deux-cent-soixante-et-onze, il possède sept-cent-mille-trois-cent-vingt-et-un francs. »

Il s’agit de recommandations. Elles ne sont pas obligatoires.

La nouvelle orthographe et l’ancienne orthographe – appelée également orthographe traditionnelle – sont toutes les deux admises.

Lors de la Présentation du Rapport, devant le Conseil supérieur de la langue française, le 19 juin 1990,  Maurice Druon, Secrétaire perpétuel de l’Académie française, président du groupe de travail, précisait :

« Il a été entendu que les propositions des experts devraient être à la fois fermes et souples : fermes, afin que les rectifications constituent une nouvelle norme et que les enseignants puissent être informés précisément de ce qu’ils auront à enseigner aux nouvelles générations d’élèves ; souples, car il ne peut être évidemment demandé aux générations antérieures de désapprendre ce qu’elles ont appris, et donc l’orthographe actuelle doit rester admise. »

Tous les adjectifs numéraux composés sont séparés par un trait d’union.

Avec la recommandation orthographique de 1990, la nouvelle orthographe des nombres devient :

  • 31 : trente-et-un.
  • 599 : cinq-cent-quatre-vingt-dix-neuf.
  • 2018 : deux-mille-dix-huit.
  • 10 500 : dix-mille-cinq-cents.

Jeux pour apprendre à écrire les nombres en lettres.

Une des meilleures façons de d’apprendre et de retenir l’orthographe des nombres, c’est de les utiliser.

Les jeux sont un bon moyen pour retenir ce que nous voulons apprendre sans effort et avec plaisir.

Apprendre à écrire les chiffres et les nombres en s’amusant c’est possible et c’est facile à faire.

Voici quelques exemples de jeux pour apprendre à écrire les nombres en toutes lettres.

Ces jeux peuvent se jouer seul ou avec plusieurs joueurs.

A vous de laisser libre cours à votre imagination.

Le jeu de dés.

  • Le premier joueur lance le dé.
  • Il écrit le chiffre en toutes lettres.
  • Vérifier qu’il est écrit correctement.
  • Si le chiffre est écrit correctement, marquer le nombre de points obtenu.
  • Les joueurs suivants lancent le dé à leur tour.
  • Le premier joueur lance à nouveau le dé.
  • Il écrit le chiffre en toutes lettres.
  • Vérifier qu’il est écrit correctement.
  • Si le chiffre est écrit correctement, additionner le nombre de points obtenu avec celui du premier lancer.
  • Les joueurs suivants lancent le dé à leur tour et procèdent de même.
  • Continuer ainsi.
  • Le premier joueur qui obtient cent points ou plus a gagné.

L’inventaire de Prévert. Découvrez le nombre caché.

Le poème « Inventaire » de Jacques Prévert contient sur presque toutes les lignes un ou plusieurs nombres en toutes lettres.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Inventaire - poème de Jacques Prévert.
Inventaire – poème de Jacques Prévert.

« Une pierre
deux maisons
trois ruines
quatre fossoyeurs
un jardin
des fleurs

un raton laveur

une douzaine d’huîtres un citron un pain
un rayon de soleil
une lame de fond
six musiciens
une porte avec son paillasson
un monsieur décoré de la légion d’honneur

un autre raton laveur

un sculpteur qui sculpte des Napoléon
la fleur qu’on appelle souci
deux amoureux sur un grand lit
un receveur des contributions une chaise trois dindons
un ecclésiastique un furoncle
une guêpe
un rein flottant
une écurie de courses
un fils indigne deux frères dominicains trois sauterelles un strapontin
deux filles de joie un oncle Cyprien
une Mater dolorosa trois papas gâteau deux chèvres de Monsieur Seguin
un talon Louis XV
un fauteuil Louis XVI
un buffet Henri II deux buffets Henri III trois buffets Henri IV
un tiroir dépareillé
une pelote de ficelle deux épingles de sûreté un monsieur âgé
une Victoire de Samothrace un comptable deux aides-comptables un homme du monde deux chirurgiens trois végétariens
un cannibale
une expédition coloniale un cheval entier une demi-pinte de bon sang une mouche tsé-tsé

un homard à l’américaine un jardin à la française
deux pommes à l’anglaise
un face-à-main un valet de pied un orphelin un poumon d’acier
un jour de gloire
une semaine de bonté
un mois de Marie
une année terrible
une minute de silence
une seconde d’inattention
et …

cinq ou six ratons laveurs

un petit garçon qui entre à l’école en pleurant
un petit garçon qui sort de l’école en riant
une fourmi
deux pierres à briquet
dix-sept éléphants un juge d’instruction en vacances assis sur un pliant
un paysage avec beaucoup d’herbe verte dedans
une vache
un taureau
deux belles amours trois grandes orgues un veau marengo
un soleil d’Austerlitz
un siphon d’eau de Seltz
un vin blanc citron
un Petit Poucet un grand pardon un calvaire de pierre une échelle de corde
deux sœurs latines trois dimensions douze apôtres mille et une nuits trente-deux positions six parties du monde cinq points cardinaux dix ans de bons et loyaux services sept péchés capitaux deux doigts de la main dix gouttes avant chaque repas trente jours de prison dont quinze de cellule cinq minutes d’entracte

et …

plusieurs ratons laveurs. »

 

Le principe du jeu du nombre caché est le suivant :

  • Extraire tous les nombres écrits en toutes lettres du poème.
  • Déterminez le nombre caché derrière chaque ligne du poème en additionnant les nombres.
  • Déterminez le nombre caché derrière chaque paragraphe du poème en additionnant les nombres cachés derrière chaque ligne du poème de Jacques Prévert.
  • Additionnez les nombres cachés derrière chaque strophe du poème de Jacques Prévert.
  • Écrire en toutes lettres le nombre obtenu.
  • Vous avez trouvez le nombre caché.

Nous allons chercher le nombre caché derrière chaque ligne :

Une pierre = 1
deux maisons = 2
trois ruines = 3
quatre fossoyeurs = 4

un jardin = 1
des fleurs = 0

un raton laveur = 1

une douzaine d’huîtres un citron un pain = 1
un rayon de soleil = 1
une lame de fond = 1
six musiciens = 6
une porte avec son paillasson = 1
un monsieur décoré de la légion d’honneur = 1

un autre raton laveur = 1

un sculpteur qui sculpte des Napoléon = 1
la fleur qu’on appelle souci = 0
deux amoureux sur un grand lit = 2 + 1 = 3
un receveur des contributions une chaise trois dindons = 1 + 1 + 3 = 5
un ecclésiastique un furoncle = 1 + 1 = 2
une guêpe = 1
un rein flottant = 1
une écurie de courses = 1
un fils indigne deux frères dominicains trois sauterelles un strapontin = 1 + 2 + 3 + 1 = 7
deux filles de joie un oncle Cyprien = 2 + 1
une Mater dolorosa trois papas gâteau deux chèvres de Monsieur Seguin = 1 + 3 + 2 = 6
un talon Louis XV = 1
un fauteuil Louis XVI = 1
un buffet Henri II deux buffets Henri III trois buffets Henri IV = 1 + 2 + 3 = 6
un tiroir dépareillé = 1
une pelote de ficelle deux épingles de sûreté un monsieur âgé = 1 + 2 + 1
une Victoire de Samothrace un comptable deux aides-comptables un homme du monde deux chirurgiens trois végétariens = 1 + 1 + 2 + 1 + 2 + 3 = 10
un cannibale = 1
une expédition coloniale un cheval entier une demi-pinte de bon sang une mouche tsé-tsé = 1 + 1 + 1 + 1 = 4

un homard à l’américaine un jardin à la française = 1 + 1 = 2
deux pommes à l’anglaise = 2
un face-à-main un valet de pied un orphelin un poumon d’acier = 1 + 1 + 1 + 1 = 4
un jour de gloire = 1
une semaine de bonté = 1
un mois de Marie = 1
une année terrible = 1
une minute de silence = 1
une seconde d’inattention = 1
et … = 0

cinq ou six ratons laveurs = 5 + 6 = 11

un petit garçon qui entre à l’école en pleurant = 1
un petit garçon qui sort de l’école en riant = 1
une fourmi = 1
deux pierres à briquet = 2
dix-sept éléphants un juge d’instruction en vacances assis sur un pliant = 17 + 1 + 1 = 19
un paysage avec beaucoup d’herbe verte dedans = 1
une vache = 1
un taureau = 1
deux belles amours trois grandes orgues un veau marengo = 2 + 3 + 1 = 6
un soleil d’Austerlitz = 1
un siphon d’eau de Seltz = 1
un vin blanc citron = 1
un Petit Poucet un grand pardon un calvaire de pierre une échelle de corde = 1 + 1 + 1 + 1 = 4
deux sœurs latines trois dimensions douze apôtres mille et une nuits trente-deux positions six parties du monde cinq points cardinaux dix ans de bons et loyaux services sept péchés capitaux deux doigts de la main dix gouttes avant chaque repas trente jours de prison dont quinze de cellule cinq minutes d’entracte = 2 + 3 + 12 + 1001 + 32 + 6 + 5 + 10 + 7 + 2 + 10 + 30 + 15 + 5 = 1 140

et… = 0

plusieurs ratons laveurs. = 0

Nous allons chercher le nombre caché derrière chaque strophe du poème de jacques Prévert.
1 + 2 + 3 + 4 + 1 + 0 = 11
1
1 + 1 + 1 + 6 + 1 + 1 = 11
1
1 + 0 + 3 + 5 + 2 + 1 + 1 + 1 + 7 + 1 + 6 + 1 + 1 + 6 + 1 + 1 + 10 + 1 + 4 + 2 + 2 + 4 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 0 = 67
11
1 + 1 + 1 + 2 + 19 + 1 + 1 + 1 + 6 + 1 + 1 + 1 + 4 + 1 140 = 1 180
0
0
Nous allons maintenant additionner les nombres associés à chaque strophe.
11 + 1 + 11 + 1 + 67 + 11 + 1 180 + 0 + 0 = 1 282
Le nombre caché du poème Inventaire de Jacques Prévert est
1 282 = Mille deux cent quatre-vingt-deux.

A découvrir aussi.

 

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

 

 

 

 

 

Chiffre romain – comment apprendre la numération romaine facilement

Apprendre les Chiffres Romains et les Mémoriser facilement.

Les chiffres romains sont utilisés en histoire, en chimie, dans la numérotation des films ou des pages, sur les cadrans des horloges ou des montres, etc.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Lisez cet article d’ Apprendre 5 minutes pour apprendre comment lire, écrire et mémoriser vite et facilement les chiffres et les nombres romains grâce à notre cours de mathématiques en ligne gratuit.

La numérotation romaine est un système de numérotation additive à partir de 7 lettres représentant des chiffres.

Vous trouverez également dans cet articles de nombreux exemples, exercices et corrigés et des jeux mathématiques avec les chiffres romains pour bien comprendre, apprendre et retenir le système de numération romaine.

Les chiffres romains deviendront un jeu d’enfant.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Comment apprendre les chiffres romains
Comment apprendre les chiffres romains

Sommaire

  • La liste des chiffres romains.
  • Comment mémoriser la liste des chiffres romains.
    • Le poème de Jacques Prévert « Les belles familles ».
    • La phrase mnémonique.
    • La technique de l’arc-en-ciel.
    • Le système de crochets mnémoniques couleur.
    • Le système des liaisons.
    • Techniques de mémorisation kinesthésique.
  • Le système de numération romain.
    • Règles de composition des nombres romains de 1 à 4999.
    • Les grands nombres romains.
    • Les fractions.
  • Les chiffres romains de 1 à 100.
  • Exercices et corrigés.
  • Jeux avec les chiffres romains.
    • Le message codé.
    • Autres jeux.
  • A découvrir aussi.

La liste des chiffres romains.

Le système de numérotation romaine se base sur la combinaisons de 7 lettres permettant de composer les nombres.

Les chiffres romains composent les nombres romains par addition ou soustraction de lettres.

Les 7 lettres composant les chiffres romains sont les suivantes :

  • I : 1.
  • V : 5.
  • X : 10.
  • L : 50.
  • C : 100.
  • D : 500.
  • M : 1000.

Comment mémoriser la liste des chiffres romains.

Il existe plusieurs moyens mnémotechniques simples pour mémoriser dans l’ordre la liste des chiffres romains.

Le poème de Jacques Prévert « Les belles familles ».

Le poème de Prévert « Les belles familles » est un moyen mnémotechnique faisant appel à la mémoire auditive pour aider les enfants à mémoriser les premiers nombres écrits avec des chiffres romains.

Le poème « Les belles familles » de Jacques Prévert, extrait du recueil de poèmes « Paroles »,  permet de retrouver les principaux chiffres romains et d’écrire et compter jusqu’à 18 en chiffres romains de façon ludique avec les rois de France dont le nom commencent par Louis.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Les belles familles - poème de Jacques Prévert.
Les belles familles – poème de Jacques Prévert.

« Louis I

Louis II

Louis III

Louis IV

Louis V

Louis VI

Louis VII

Louis VIII

Louis IX

Louis X (dit le Hutin)

Louis XI

Louis XII

Louis XIII

Louis XIV

Louis XV

Louis XVI

Louis XVII

Louis XVIII

et plus personne plus rien…

qu’est-ce que c’est que ces gens-là

qui ne sont pas foutus

de compter jusqu’à vingt ? »

La phrase mnémonique.

Vous pouvez, par exemple, apprendre l’une des phrases mnémotechniques suivantes :

« Il voit exploser le chiffre des milliers. »

  • I : il.
  • V : voit.
  • X : exploser.
  • L : le.
  • C : chiffre.
  • D : des.
  • M : milliers.

Si vous voulez une accroche mémoire plus importante, vous pouvez créer une association mentale entre le chiffre romain I et la déesse de la mythologie romaine et grecque Iris. Iris est « la messagère de tous les dieux éternels ».

 Les poètes considéraient l’arc-en-ciel comme la trace du pied de la déesse Iris descendant rapidement de l’Olympe vers la terre pour porter un message.

Elle est représentée souvent avec un arc-en-ciel. C’est la déesse de l’arc-en-ciel. Iris personnifie l’arc-en-ciel.

Vous pouvez retenir la phrase mnémonique :

« Iris voit exploser le chiffre des milliers. »

ou

« Iris va explorer les couleurs du monde. »

  • I : Iris.
  • V : va.
  • X : explorer.
  • L : les.
  • C : couleurs.
  • D : du.
  • M : monde.

La technique de l’arc-en-ciel.

La technique de l’arc en ciel fait appel à la mémoire visuelle et à la mémoire kinesthésique.

Pour mémoriser avec la technique de l’arc-en-ciel, il s’agit de créer une association mentale entre les 7 lettres symboles représentant les chiffres romains I, V, X, L, C, D, M et les 7 couleurs de l’arc-en-ciel rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo, violet.

Vous pouvez faire l’association mentale en prenant les couleurs de l’arc-en-ciel de la droite vers la gauche – rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo, violet – ou de la gauche vers la droite – violet, indigo, bleu, vert, jaune, orange, rouge.

Il existe un moyen mnémotechnique basé sur les acronymes – mot formé par les initiales – pour se souvenir des couleurs de l’arc-en-ciel de gauche à droite :

« VIBUJOR.« 

  • V : violet.
  • I : indigo.
  • B : bleu.
  • U : vert (utilisé pour le vert au lieu de V par l’euphonie, pour que le mot soit plus facile à prononcer).
  • J : jaune.
  • O : orange.
  • R : rouge.

Pour créer une association mentale en un chiffre romain et une couleur de l’arc-en-ciel, vous pouvez imaginer par exemple le chiffre romain en haut de l’arc-en-ciel, placé sur un couleur. Le chiffre romain se sert de l’arc-en-ciel comme un toboggan, glisse jusqu’en bas et renverse le nombre correspondant.

« Le chiffre romain X est placé sur la couleur bleu, glisse sur le toboggan et renverse le nombre 10. »

Le système de crochets mnémoniques couleur.

Si mémoriser une couleur, une lettre ou un chiffre est trop abstrait pour vous et que vous avez du mal à vous les représenter mentalement, vous pouvez les associer à un animal, un personnage ou un objet.

Pour la couleur, vous pouvez utiliser les images mentales suivantes :

  • Violet : violette.
  • Indigo : passerin indigo (oiseau d’Amérique du Nord dont le mâle a un plumage bleu indigo en été).
  • Bleu : ciel ou mer.
  • Vert : forêt ou prairie.
  • Jaune : jaune d’œuf ou œuf à la poêle.
  • Orange : orange (fruit).
  • Rouge : coquelicot.

Pour les chiffres romains I, V, X, L, C, D, M vous pouvez utiliser l’alphabet forme que nous avions vu dans l’article Comment mémoriser rapidement avec l’alphabet.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Table de rappel alphabet-forme
Table de rappel alphabet-forme

(Conception graphique : TinaRebou.com)

  • I : bougie.
  • V : oiseau en vol.
  • X : ciseaux.
  • L : équerre.
  • C : lune.
  • D : arc.
  • M : pont.

Pour les nombres 1, 5, 10, 50, 100, 500, 1000 vous pouvez utiliser la table de rappel du grand système que nous avions vu dans l’article Comment mémoriser facilement les chiffres ou les nombres.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

table de rappel
Exemple de table de rappel, appelée aussi grand système, pour mémoriser facilement les chiffres.
  • 1 : toit.
  • 5 : lion.
  • 10 : tasse.
  • 50 : lasso.
  • 100 : danseuse.
  • 500 : alsacienne.
  • 1000 : (dix) des saucisses, dissociation.

Pour créer une association mentale entre le chiffre romain et le nombre, vous pouvez imaginer une histoire avec images mentales les symbolisant.

Si nous reprenons l’exemple pour le nombre 10, nous devons imaginer une histoire avec une paire de ciseaux – qui symbolise le chiffre romain X – et une tasse – qui symbolise le nombre 10. Pour renforcer la mémorisation, nous pouvons rajouter le ciel ou la mer – qui symbolisent la couleur bleu – comme accroche mémorielle.

« Une paire de ciseaux tombe du ciel sur une tasse et la brise en morceaux. »

Vous procéder de même pour les autres chiffres romains.

Le système des liaisons.

Vous pouvez utiliser d’autres techniques de mémorisation. Utilisez celle qui vous permettra de retenir le mieux les chiffres romains.

Vous pouvez par exemple, utiliser comme moyen mnémotechnique le système des liaisons.

Le système des liaisons – appelé également méthode des chaînes ou méthode des liens – est une technique de mémorisation permettant de retenir une liste d’informations en créant une association mentale, appelée lien, entre les éléments consécutifs de la liste.

Chaque élément de la liste est relié au suivant.

La méthode des chaînes permet de mémoriser n’importe quel groupe d’informations dans l’ordre.

Nous allons associer chaque chiffre romain à une image concrète facilement mémorisable.

Puis, nous allons relier les informations, rendues concrètes, entre elles pour créer une histoire.

Cette histoire va nous permettre de retrouver dans l’ordre les chiffres romains.

Nous allons reprendre les images de l’alphabet forme.

  • I : bougie.
  • V : oiseau en vol.
  • X : ciseaux.
  • L : équerre.
  • C : lune.
  • D : arc.
  • M : pont.

Nous voyons une bougie allumée. La flamme de la bougie se détache de la bougie et se transforme en oiseau qui vole. L’oiseau tient dans ses pattes une paire de ciseaux. L’oiseau se pose, coupe une équerre en deux avec les ciseaux, prend les morceaux de l’équerre et les emporte jusqu’à la lune. Puis, il prend un arc et se sert d’un morceau de l’équerre comme d’une flèche qu’il envoie sur un pont.

Nous avons imaginez une histoire facile à visualiser et à retenir.

Si vous voulez mémoriser également les valeurs, il suffit d’intercaler entre chaque chiffre romain l’image mentale qui correspond à la valeur du chiffre romain.

Techniques de mémorisation kinesthésique.

La mémoire kinesthésique, c’est la mémoire du mouvement, des émotions.

L’intelligence kinesthésique, c’est l’intelligence du mouvement et des émotions. C’est percevoir, maitriser et interpréter les émotions, les mouvements du corps, c’est manipuler des objets avec soin, faire des expériences.

Elle se développe par la pratique intense et l’expertise.

Les danseurs, les chirurgiens, les artisans, les artistes la développent et y recourent fréquemment.

Apprendre avec la mémoire kinesthésique, c’est apprendre en faisant appel à la stratégie de mémorisation BARMAN :

  • B : Bouger.
  • A : Être actif.
  • R : Ressentir.
  • MAN : Manipuler.

Vous pouvez apprendre les chiffres romain naturellement, en vous amusant et sans effort de plusieurs manières :

  • Apprendre en marchant.
  • Écrire, dessiner, colorier, découper les lettres et les nombres correspondant aux chiffres romains.
  • Fabriquer un toboggan arc-en-ciel pour y faire glisser les chiffres romains jusqu’au nombre correspondant.
  • Créer des cartes mémoire, un jeu de questions-réponses, des quiz et jouer avec.
  • Jouer au maître ou au professeur en essayant à votre tour d’apprendre aux autres les chiffres romains.
  • Etc.

Le système de numération romain.

Pour représenter les nombres romains à partir des 7 lettres symboles I, V, X, L, C, D, M, le système de numération romaine, basé sur l’addition et la soustraction,  utilise les règles suivantes.

Règles de composition des nombres romains de 1 à 4999.

  • Un nombre romain se lit de la gauche vers la droite.
  • Un symbole romain ne peut être utilisé quatre fois de suite, sauf le M (1000).
  • Un symbole romain qui suit un symbole romain de valeur supérieure ou égale s’ajoute à celui-ci : par exemple, VI s’écrit 6 en nombre arabe (VI = 5 + 1 = 6).
  • Un symbole romain qui précède un symbole romain de valeur supérieure se soustrait à celui-ci : par exemple, IV s’écrit 4 en nombre arabe (IV = -1 + 5 = 5 – 1 = 4).
  •  Ne pas soustraire un symbole romain à un autre symbole romain d’une valeur plus de dix fois supérieure : par exemple, 49 s’écrit XLIX (XLIX = -10 + 50 -1 +10 = 40 + 9) et non IL (IL = -1 + 50 = interdit).
  • Les symboles romains sont groupés par ordre décroissant. Un nombre romain s’écrit de la gauche vers la droite : Les milliers, puis les centaines, puis les dizaines, puis les unités. Par exemple,
    • Pour convertir 1666 en chiffres romains, vous allez écrire MDCLXVI (MDCLXVI = 1000 + 500 + 100 + 50 + 10 + 5 + 1 = 1666).
    • Pour convertir 2017 en chiffres romains, vous allez écrire MMXVII (MMXVII = 1000 + 1000 + 10 + 5 + 1 + 1 = 2000 + 10 + 7 = 2017).
    • Pour convertir 4999 en chiffres romains, vous allez écrire MMMMCMXCIX (MMMMCMXCIX = MMMM CM XC IX = 1000 + 1000 + 1000 + 1000 – 100 + 1000 – 10 +100 -1 +10 = 4000 + 900 + 90 + 9 = 4999).

Les grands nombres romains.

Pour les grandes nombre supérieurs ou égal à 5000, il existe une extension de la notation romaine.

  • Un symbole romain surmonté d’un trait horizontale indique que le nombre doit être multiplié par mille.
  • Un symbole romain surmonté de deux traits horizontaux indique que le nombre doit être multiplié par un million.
  • Un symbole romain surmonté de trois traits horizontaux indique que le nombre doit être multiplié par un milliard.

Par exemple :

____
VIII =  8 000
_
X    = 10 000

Les fractions.

Le système de numération romain pour noter les fractions est un système duodécimal est un système de numération en base 12.

12 se divise plus facilement que 10. 12 se divise par les entiers 2, 3, 4, 6 et 12 et facilite le partage – moitié, tiers, quart, sixième, douzième.

10 ne se divise qu’en 2, 5 et 10.

En notation romaine, les fractions s’écrivent de la manière suivante :

  • 1/12 : . (uncia)
  • 2/12 = 1/6 : .. (sextans)
  • 3/12 = 1/4 : (quadrans)
  • 4/12 = 1/3 : …. (triens)
  • 5/12 : ….. (quincunx)
  • 6/12 = 1/2 : S (semis)
  • 7/12 : S. (septunx)
  • 8/12 = 2/3 : S.. (bes)
  • 9/12 = 3/4 : S… (dodrans)
  • 10/12 = 5/6 : S…. (decunx)
  • 11/12 : S….. (deunx)
  • 12/12 = 1 : I (as)

Les chiffres romains de 1 à 100.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Les chiffres romains de 1 à 100.
Les chiffres romains de 1 à 100.

Les chiffres romains de 1 à 10.

  • 1 en chiffre romain s’écrit I.
  • 2 en chiffre romain s’écrit II.
  • 3 en chiffre romain s’écrit III.
  • 4 en chiffre romain s’écrit IV : soustraire 1 (I) de 5 (V). Une exception sur les cadrans des horloges et des montres : le chiffre 4 s’écrit IIII.
  • 5 en chiffre romain s’écrit V.
  • 6 en chiffre romain s’écrit VI : additionner 5 (V) et 1 (I).
  • 7 en chiffre romain s’écrit VII.
  • 8 en chiffre romain s’écrit VIII.
  • 9 en chiffre romain s’écrit IX : soustraire 1 (I) de 10 (X).
  • 10 en chiffre romain s’écrit X.

Les chiffres romains de 11 à 20.

  • 11 en chiffre romain s’écrit XI.
  • 12 en chiffre romain s’écrit XII.
  • 13 en chiffre romain s’écrit XIII.
  • 14 en chiffre romain s’écrit XIV : écrire 10 (X), puis soustraire 1 (I) de 5 (V).
  • 15 en chiffre romain s’écrit XV.
  • 16 en chiffre romain s’écrit XVI : écrire 10 (X), puis additionner 5 (V) et 1 (I).
  • 17 en chiffre romain s’écrit XVI.
  • 18 en chiffre romain s’écrit XVIII.
  • 19 en chiffre romain s’écrit XIX : écrire 10 (X), puis soustraire 1 (I) de 10 (X).
  • 20 en chiffre romain s’écrit XX.

Les chiffres romains de 21 à 30.

  • 21 en chiffre romain s’écrit XXI.
  • 22 en chiffre romain s’écrit XXII.
  • 23 en chiffre romain s’écrit XXIII.
  • 24 en chiffre romain s’écrit XXIV.
  • 25 en chiffre romain s’écrit XXV.
  • 26 en chiffre romain s’écrit XXVI.
  • 27 en chiffre romain s’écrit XXVII.
  • 28 en chiffre romain s’écrit XXVIII.
  • 29 en chiffre romain s’écrit XXIX.
  • 30 en chiffre romain s’écrit XXX.

Les chiffres romains de 31 à 40.

  • 31 en chiffre romain s’écrit XXXI.
  • 32 en chiffre romain s’écrit XXXII.
  • 33 en chiffre romain s’écrit XXXIII.
  • 34 en chiffre romain s’écrit XXXIV.
  • 35 en chiffre romain s’écrit XXXV.
  • 36 en chiffre romain s’écrit XXXVI.
  • 37 en chiffre romain s’écrit XXXVII.
  • 38 en chiffre romain s’écrit XXXVIII.
  • 39 en chiffre romain s’écrit XXXIX.
  • 40 en chiffre romain s’écrit XL : soustraire 10 (X) de 50 (L).

Les chiffres romains de 41 à 50.

  • 41 en chiffre romain s’écrit XLI.
  • 42 en chiffre romain s’écrit XLII.
  • 43 en chiffre romain s’écrit XLIII.
  • 44 en chiffre romain s’écrit XLIV.
  • 45 en chiffre romain s’écrit XLV.
  • 46 en chiffre romain s’écrit XLVI.
  • 47 en chiffre romain s’écrit XLVII.
  • 48 en chiffre romain s’écrit XLVIII.
  • 49 en chiffre romain s’écrit XLIX.
  • 50 en chiffre romain s’écrit L.

Les chiffres romains de 51 à 60.

  • 51 en chiffre romain s’écrit LI.
  • 52 en chiffre romain s’écrit LII.
  • 53 en chiffre romain s’écrit LIII.
  • 54 en chiffre romain s’écrit LIV.
  • 55 en chiffre romain s’écrit LV.
  • 56 en chiffre romain s’écrit LVI.
  • 57 en chiffre romain s’écrit LVII.
  • 58 en chiffre romain s’écrit LVIII.
  • 59 en chiffre romain s’écrit LIX.
  • 60 en chiffre romain s’écrit LX.

Les chiffres romains de 61 à 70.

  • 61 en chiffre romain s’écrit LXI.
  • 62 en chiffre romain s’écrit LXII.
  • 63 en chiffre romain s’écrit LXIII.
  • 64 en chiffre romain s’écrit LXIV.
  • 65 en chiffre romain s’écrit LXV.
  • 66 en chiffre romain s’écrit LXVI.
  • 67 en chiffre romain s’écrit LXVII.
  • 68 en chiffre romain s’écrit LXVIII.
  • 69 en chiffre romain s’écrit LXIX.
  • 70 en chiffre romain s’écrit LXX.

Les chiffres romains de 71 à 80.

  • 71 en chiffre romain s’écrit LXXI.
  • 72 en chiffre romain s’écrit LXXII.
  • 73 en chiffre romain s’écrit LXXIII.
  • 74 en chiffre romain s’écrit LXXIV.
  • 75 en chiffre romain s’écrit LXXV.
  • 76 en chiffre romain s’écrit LXXVI.
  • 77 en chiffre romain s’écrit LXXVII.
  • 78 en chiffre romain s’écrit LXXVIII.
  • 79 en chiffre romain s’écrit LXXIX.
  • 80 en chiffre romain s’écrit LXXX.

Les chiffres romains de 81 à 90.

  • 81 en chiffre romain s’écrit LXXXI.
  • 82 en chiffre romain s’écrit LXXXII.
  • 83 en chiffre romain s’écrit LXXXIII.
  • 84 en chiffre romain s’écrit LXXXIV.
  • 85 en chiffre romain s’écrit LXXXV.
  • 86 en chiffre romain s’écrit LXXXVI.
  • 87 en chiffre romain s’écrit LXXXVII.
  • 88 en chiffre romain s’écrit LXXXVIII.
  • 89 en chiffre romain s’écrit LXXXIX.
  • 90 en chiffre romain s’écrit XC : soustraire 10 (X) de 100 (C).

Les chiffres romains de 91 à 100.

  • 91 en chiffre romain s’écrit XCI.
  • 92 en chiffre romain s’écrit XCII.
  • 93 en chiffre romain s’écrit XCIII.
  • 94 en chiffre romain s’écrit XCIV.
  • 95 en chiffre romain s’écrit XCV.
  • 96 en chiffre romain s’écrit XCVI.
  • 97 en chiffre romain s’écrit XCVII.
  • 98 en chiffre romain s’écrit XCVIII.
  • 99 en chiffre romain s’écrit XCIX.
  • 100 en chiffre romain s’écrit C.

Si vous voulez consulter la liste des chiffres et nombres romains de 1 à 5 000 et plus, lisez notre article Les chiffres romains de 1 à 5000.

Article détaillé : Les chiffres romains de 1 à 5000

Exercices et corrigés.

Pour vous exercez, voici quelques exercices avec leurs corrigés sur les chiffres romains.

Exercice 1

Convertir les nombres suivants en chiffres romains.

25, 53, 139, 2018

25 = 10 + 10 + 5 = XXV

53 = 50 + 3 = LIII

139 = 100 + 30 + 9 = CXXXIX

2018 = 2000 + 10 +8 = MMXVIII

Exercice 2

Convertir les nombres suivants en chiffres arabes.

XXVI, LXVIII, MCCXXVII MCMXCIX

XXVI = 10 + 10 + 5 + 1 = 26

LXVIII = 50 + 10 + 5 + 1 + 1 + 1 = 68

MCCXXVII = 1000 + 100 + 100 + 10 + 10 + 5 + 1 + 1 = 1227

MCMXCIX = 1000 + 900 ( CM = -100 + 1000 = 900) + 90 ( XC = -10 + 100 = 90) + 9 (IX = -1 + 10 = 9) = 1999

Exercice 3

Écrire les années en chiffres romains.

2017 en chiffres romains = MMXVII.

2018 en chiffres romains = MMXVIII.

2019 en chiffres romains = MMXIX.

2020 en chiffres romains = MMXX.

2021 en chiffres romains = MMXXI.

2022 en chiffres romains = MMXXII.

2023 en chiffres romains = MMXXIII.

2024 en chiffres romains = MMXXIV.

2025 en chiffres romains = MMXXV.

Exercice 4

Écrire une date de naissance en chiffre romain.

L’écriture d’une date en chiffres romains n’a pas de règle autre que de séparer le jour, le mois et l’année.

Les séparateurs les plus utilisés sont

  • L’espace : 25 décembre 2017 en chiffres romains s’écrit XXV XII MMXVII.
  • La barre oblique / : 01 janvier 2018 en chiffres romains s’écrit I / I / MMXVIII.
  • Le tiret – : 24 juin 1987 en chiffres romains s’écrit XXIV – VI – MCMLXXXVII (date de naissance du célèbre joueur international de football argentin Lionel Messi).

Exercice 5

Convertir les dates des événements suivant en chiffres romains.

Date d’ouverture des jeux olympiques d’hiver de 2018 à PyeongChang en Corée du Sud : 9 février 2018.

9 février 2018 en chiffres romains : IX II MMXVIII.

Date de la cérémonie de clôture des jeux olympiques d’hiver de 2018 à PyeongChang en Corée du Sud : 25 février 2018.

25 février 2018 en chiffres romains : XXV II MMXVIII.

Date de la première croisade : 27 novembre 1095 – Le pape Urbain II lance la première Croisade.

27 novembre 1095 en chiffres romains : XXVII II MXCV.

Date de la prise de la Bastille : 14 juillet 1789 – événement emblématique de la Révolution française.

14 juillet 1789 en chiffres romains : XIV VII MDCCLXXXIX.

Date de début de la première guerre mondiale : 3 août 1914 – L’Allemagne déclare la guerre à la France.

3 août 1914 : III VIII MCMXIV.

Armistice de 1918 : 11 novembre 1918 – Capitulation de l’Allemagne à Rethondes : fin des combats de la Première Guerre mondiale.

11 novembre 1918 : XI XI MCMXVIII.

Date de début de la cinquième république : 4 octobre 1958 – Régime politique actuel de la France.

4 octobre 1958 : IV X MCMLVIII.

Jeux avec les chiffres romains.

Une des meilleures façons de d’apprendre et de retenir les chiffres romains, c’est de les utiliser.

Les jeux sont un bon moyen pour retenir ce que nous voulons apprendre sans effort et avec plaisir.

Comprendre les chiffres romains en s’amusant c’est possible et c’est facile à faire.

Le message codé.

Le jeu du message codé est un exemple ludique, facile à réaliser.

Pour rappel, les 7 lettres symboles représentant les chiffres romains ont  les valeurs suivantes :

  • I : 1
  • V : 5
  • X : 10
  • L : 50
  • C : 100
  • D : 500
  • M : 1000

Nous allons coder en chiffre romain les 26 lettres de l’alphabet d A à Z en fonction de leur numéro d’ordre dans le système alphabétique.

  • A = 1 = I
  • B = 2 = II
  • C = 3 = III
  • D = 4 = IV
  • E = 5 = V
  • F = 6 = VI
  • G = 7 = VII
  • H = 8 = VIII
  • I = 9 = IX
  • J = 10 = X
  • K = 11 = XI
  • L = 12 = XII
  • M = 13 = XIII
  • N = 14 = XIV
  • O = 15 = XV
  • P = 16 = XVI
  • Q = 17 = XVII
  • R = 18 = XVIII
  • S = 19 = XIX
  • T = 20 = XX
  • U = 21 = XXI
  • V = 22 = XXII
  • W = 23 = XXIII
  • X = 24 = XXIV
  • Y = 25 = XXV
  • Z = 26 = XXVI

Voici un exemple de jeu avec la solution.

Le jeu : déchiffrez le message codé ci-dessous.

« II XVIII I XXII XV

XX XXI

I XIX

XX XVIII XV XXI XXII V »

Pour trouver le message codé qui se cache derrière les nombres écrits en chiffres romains,

  • Prendre chaque nombre écrit en chiffres romains.
  • Le convertir en nombre en chiffre arable.
  • Trouver la lettre de l’alphabet correspondant.
  • Former un mot avec les lettres trouvées.
  • Passer à la ligne suivante pour décoder le mot suivant.
  • Procéder comme précédemment pour trouver le deuxième mot codé.
  • Passer à la ligne suivante pour décoder le troisième mot et ainsi de suite.
  • Les mots trouvés formes le message codé.

Nous allons décoder la première ligne écrite en chiffres romains.

  • II = 2 = B (B est la deuxième lettre de l’alphabet)
  • XVIII = 18 = R (R est la dix huitième lettre de l’alphabet)
  • I = 1 = A (A est la première lettre de l’alphabet)
  • XXII = 22 = V (V est la vingt deuxième lettre de l’alphabet)
  • XV = 15 = O (O est la quinzième lettre de l’alphabet)

Les lettres trouvées forment le mot BRAVO.

Nous allons maintenant décoder la deuxième ligne écrite en chiffres romains.

  • XX = 20 = T
  • XXI = 21 = U

Les lettres trouvées forment le mot TU.

Nous allons maintenant décoder la troisième ligne écrite en chiffres romains.

  • I = 1 = A
  • XIX = 19 = S

Les lettres trouvées forment le mot AS.

Nous allons maintenant décoder la dernière ligne écrite en chiffres romains.

  • XX = 20 = T
  • XXVIII = 18 = R
  • XV = 15 = O
  • XXI = 21 = U
  • XXII = 22 = V
  • V = 5 = E

Les lettres trouvées forment le mot TROUVE.

Nous allons maintenant rassembler les mots décodés pour trouver le message codé.

« BRAVO TU AS TROUVE »

La solution du jeu du message codé est « Bravo, tu as trouvé. »

Amusez-vous à créer des jeux pour retenir facilement et sans effort les chiffres romains.

Autres jeux.

Le message codé est un exemple de jeu. Ce n’est pas le seul. Laissez libre cours à votre imagination.

Vous pouvez, par exemple,

  • Lancer un dé et convertir le nombre trouvé en chiffre romain. Lancer à nouveau le dé, additionner le nombre trouvé avec le premier nombre, puis convertir le résultat en chiffre romain. Continuer ainsi jusqu’à avoir lancé le dé une dizaine de fois. Celui qui a obtenu le plus grand nombre à gagné.
  • Prendre une image, un tableau ou le créer vous même, compter les différents éléments et les écrire en chiffres romains.
  • Prendre un mot du dictionnaire, extraire les lettres correspondant à des chiffres romains et les convertir en nombres.

A découvrir aussi.

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en
téléchargeant gratuitement nos livres numériques
pour vous aider à apprendre et retenir facilement.

Cliquez ici !

Mémoriser la Distance Terre Soleil – 149 597 870 700 mètres

Mémoriser la Distance Terre Soleil – 149 597 870 700 mètres.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Quelle est la distance entre la Terre et le Soleil ? Combien mesure t-elle en mètres, en année-lumière, en puissance de 10 ? Comment la retenir vite et facilement ?

Lisez cet article d’ Apprendre 5 minutes pour apprendre en 5 minutes comment mémoriser sans effort la distance entre la Terre et le Soleil.

Apprenez des astuces et moyens mnémotechniques simples pour retenir définitivement la distance.

Sommaire

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Distance entre la terre et le soleil
Distance Terre Soleil

  • Distance Terre Soleil = 1 (AU) Unité Astronomique.
  • Distance Terre Soleil en mètres = 149 597 870 700 mètres.
  • Distance Terre Soleil en puissance de 10 = 1, 495 978 707 x 1011 mètres.
  • Distance Terre Soleil en années-lumière : 8 minutes et 19 secondes.

Distance Terre Soleil = 1 AU (1 Unité Astronomique).

La 28ème Assemblée Générale de l’Union astronomique internationale (UAI) de 2012 a fixé l’unité astronomique – Astronomical Unit (au) – à 499 secondes à la vitesse de la lumière, soit 8 minutes et 19 secondes, soit 149 597 870 700 mètres.

Elle correspond à la distance moyenne entre la Terre et le Soleil. C’est la valeur conventionnelle fixée pour représenter la distance Terre-Soleil même si l’orbite terrestre décrit une ellipse autour de l’astre solaire.

L’unité astronomique sert d’unité de mesure pour calculer les distances au sein du Système Solaire ou dans les systèmes planétaires.

Distance Terre Soleil en mètres = 149 597 870 700 mètres.

La distance entre la Terre et le Soleil a été fixée à 149 597 870 700 mètres soit environ 150 000 000 kilomètres.

Il existe plusieurs moyens mnémotechniques efficaces pour retenir la distance. En voici quelques uns.

Technique de mémorisation : le poème numérique.

Mémoriser c’est associer des objets et des informations.

La technique de mémorisation du poème numérique consiste à créer une association imagée entre le chiffre et un mot dont le nombre de lettre correspond au chiffre.

La méthode pour retenir efficacement la date en utilisant un poème numérique consiste à :

  • trouver des mots dont le nombre de lettres correspond à un chiffre de la distance à retenir.
  • puis à réunir les mots entre eux en inventant une phrase. Plus la phrase sera originale, plus elle sortira de l’ordinaire, plus elle vous marquera et plus vous la mémoriserez facilement. Faites preuve d’imagination.
  • Répétez la phrase plusieurs fois en la visualisant dans votre esprit jusqu’à ce vous vous en souveniez.
  • Rafraichissez périodiquement votre mémoire. Utilisez la méthode des répétitions espacées pour la mémoriser définitivement dans votre cerveau.

Pour retenir la distance de 150 millions de kilomètres entre la Terre et le Soleil, nous pouvons utiliser par exemple le poème numérique suivant pour retenir le nombre 150 :

« 150 = A (1 lettre) Terre (5 lettres), kilomètres (10 lettres) ! »

Technique de mémorisation : les articulations chiffrées.

Le système des articulations chiffrées – appelée également méthode d’Aimé Paris ou méthode de l’Abbé Moigno – est la technique de mémorisation qui consiste à associer un chiffre à un son pour faciliter sa mémorisation.

La méthode des articulations chiffrées consiste à :

  • Convertir les chiffres en consonnes significatives ou en sons suivant un code défini,
  • A les associer à des mots en rajoutant des lettres pour les rendre concrets et les visualiser.
  • A créer une phrase ou une histoire.

A chaque chiffre de zéro à neuf, correspond une consonne ou un son.

Voici la table codes-sons complète correspondant au système des articulations chiffrées :

  • 0 : c (ce), s (se), z (ze), t (tion), x (ex : dix).
  • 1 : t, d.
  • 2 : n, ne, gne.
  • 3 : m, me.
  • 4 : r, re.
  • 5 : l, lle.
  • 6 : g (ge), j (je), ch (che), sh (sche).
  • 7 :  g (gue, ga), k (ke, ka), q (que), cue (cas).
  • 8 : f (fe), v(ve), ph (phe).
  • 9 : b, p.

Vous pouvez utiliser cette méthode pour mémoriser la distance entre la Terre et le Soleil.

Si nous prenons la distance de 150 millions de kilomètres, nous pouvons chercher à mémoriser le nombre 150.

150 correspond aux lettres TLS :

  • 1 correspond à la lettre T.
  • 5 correspond à la lettre L.
  • 0 correspond à la lettre S.

Nous pouvons par exemple associer la ville de Toulouse aux lettres TLS, c’est à dire au nombre 150.

Il ne reste plus qu’à créer une association imagée entre Toulouse et le soleil pour nous souvenir qu’il y a 150 millions de kilomètres de distance entre le Soleil et la Terre.

Si vous voulez retenir la distance exacte entre la Terre et le Soleil, soit 149 597 870 700 mètres vous pouvez utiliser le même principe de mémorisation.

Il vous faudra créer plusieurs images pour représenter le nombre et les associer en construisant une histoire mentale à partir de ces images.

Comme le cerveau adore les images et les histoires, après quelques rappels, vous retiendrez définitivement la distance exacte entre la Terre et le Soleil.

Vous pouvez par exemple prendre les associations imagées suivantes :

  • 149  correspond aux sons « T R P ». Nous pouvons associer le nombre 149 au mot trappe.
  • 597 correspond aux sons « L P GA ». Nous pouvons associer le nombre 597 au mot alpaga.
  • 870 correspond aux sons « F QUE X ». Nous pouvons associer le nombre 870 au mot fax.
  • 700 correspond aux sons « QUE SE ZE ». Nous pouvons associer le nombre 700 au mot écossaise.

Pour retenir la distance de 149 597 870 700 mètres qui sépare la Terre du Soleil, nous allons imaginer une histoire en prenant les images dans l’ordre, c’est-à-dire :

149 597 870 700 : trappe, alpaga, fax, écossaise.

Par exemple, nous pouvons imaginer, dans la terre, une trappe sous laquelle se trouve un alpaga qui envoie un fax à une écossaise que nous apercevons avec le soleil derrière elle.

Nous avons une histoire facile à retenir. Grâce à elle, nous allons pouvoir mémoriser sans effort et efficacement la distance en mètres entre la Terre et le Soleil.

Imaginez l’histoire qui vous passe par la tête. Plus elle vous marquera, plus elle s’imprègnera dans votre cerveau et plus elle sera facile à retenir.

Distance Terre Soleil en puissance de 10 = 1, 495 978 707 x 1011 mètres.

La distance entre la Terre et le Soleil en puissance de 10 est de 1,495 978 707 x 10 puissance 11, soit environ 1,5 * 10 puissance 11 mètres.

Technique de mémorisation : le poème numérique.

Pour utiliser la technique du poème numérique, nous devons créer une phrase avec des mots dont le nombre de lettres correspond à un chiffre de la distance à retenir.

« O (1 lettre) vis astre (5 lettres), puisses-tu ensoleiller (11 lettres) la Terre. »

Nous avons intégré quelques particularités pour prendre en compte la virgule et symboliser la puissance de 10 :

  • « vis » représente la virgule.
  • « puisses-tu » permet de faire la relation avec la puissance.

Technique de mémorisation : les articulations chiffrées.

Si nous utilisons, par exemple, comme technique de mémorisation, le système des articulations chiffrées, nous avons besoin de 3 images pour représenter les nombres 1, 5 et 11.

Par exemple :

  • 1 correspond à un toit.
  • 5 correspond à un lion.
  • 11 correspond à une tête.

Pour symboliser la virgule, nous allons reprendre le symbole qui se trouve dans la table de rappel des symboles mathématiques que nous avions vu dans l’article Comment mémoriser les formules mathématiques ou de physique rapidement et facilement.

Pour représenter la virgule, nous utiliserons comme image une aiguille.

Pour mémoriser la distance entre la Terre et le Soleil en puissance de 10, vous pouvez imaginer, sur un toit, une aiguille géante sur laquelle grimpe un lion. Puis, la tête du lion se détache de son corps et monte vers le soleil.

Distance Terre Soleil en années-lumière : 8 minutes et 19 secondes.

L’Union astronomique internationale (UAI) a défini l’année-lumière (al) comme la distance parcourue par un photon (la lumière) dans le vide pendant une année julienne, c’est-à-dire pendant 365,25 jours.

La lumière parcours la distance entre le Soleil et la Terre en 499 secondes, soit 8 minutes et 19 secondes.

Technique de mémorisation : les répétitions espacées.

La méthode des répétitions espacées consiste à répéter souvent au début, puis de façon de plus en plus espacée, juste avant d’oublier.

499 secondes, c’est presque 500 secondes.

8 minutes 19 secondes, c’est presque 8 minutes.

Ces nombres sont simples à retenir. Vous pouvez juste chercher à les retenir en les révisant avec la méthode des répétitions espacées.

Technique de mémorisation : les cartes mémoire.

Pour renforcer la mémorisation, vous pouvez également utiliser des cartes mémoire, appelées également cartes flash – flashcard en anglais – ou jeu de cartes mémoriel en inscrivant sur une face une question « Quelle est la distance parcourue par la lumière entre le Soleil et la Terre » et en mettant sur l’autre face la réponse.

A découvrir aussi.

Système solaire.

Conquête spatiale.

Techniques de mémorisation.

Plan du blog Apprendre5minutes.

 

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

 

Résumé et Dates clés de la Conquête Spatiale.

Les dates de la conquête spatiale – apprendre et retenir les dates historiques

Résumé et dates clés de la conquête spatiale – Apprendre et retenir les dates historiques.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Conquête spatialedates, résumé, techniques de mémorisation. Vous voulez connaitre, apprendre et retenir vite et facilement les grandes dates de la conquête spatiale ? Vous cherchez un résumé de la conquête de l’Espace?

Lisez cet article d’ Apprendre 5 minutes pour apprendre comment mémoriser les dates clés de l’histoire de l’Espace vite et facilement et retenir l’essentiel de la conquête spatiale.

5 minutes par jour, pendant quelques jours, vous suffirons pour apprendre et vous souvenir définitivement des grandes étapes de la conquête de l’Espace.

Nous avons sélectionné les techniques de mémorisation les plus efficaces pour  retenir les dates des principaux événements de l’histoire de l’espace.

Vous serez capable, à partir de la date, de retrouver vite et facilement l’événement associé et inversement, à partir de l’événement, retrouver la date de la conquête spatiale associée.

Sommaire

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Comment mémoriser les dates de la conquête spatiale
Comment mémoriser les dates de la conquête spatiale
  • Les origines de la conquête spatiale.
  • Bref résumé de la conquête spatiale.
  • Les grandes dates de la conquête de l’espace.
  • Comment mémoriser les dates clés de la conquête spatiale.
    • Technique de mémorisation : les associations imagées.
    • Technique de mémorisation : les chiffres-forme.
    • Technique de mémorisation : les cartes mémoire.
    • Technique de mémorisation : les répétitions espacées.
    • Technique de mémorisation : le poème numérique.
    • Technique de mémorisation : les rimes numériques.
    • Technique de mémorisation : l’événement connu.
    • Technique de mémorisation : les articulations chiffrées.
    • Technique de mémorisation : le grand système.
  • A découvrir aussi.

Les origines de la conquête spatiale.

La Terre est le berceau de l’humanité mais on ne peut toujours vivre dans son berceau.

Citation de Constantin Tsiolkovski.

De tout temps l’Univers a fasciné les hommes et les savants mais l’espace ne pourra être conquis sans l’invention des fusées.

Au IIe siècle, le syrien Lucien de Samosate écrit en grec « Une histoire vraie » – appelé également « Les histoires vraies » ou « Histoire véritable » -, un récit où Ulysse voyage dans une panse de baleine jusqu’à la Lune.

En 1232, en Chine, la chronique de Dong Kang mu raconte l’utilisation de fusées militaires à poudre par les Mongols au cours de l’attaque de la ville de Kaifeng.

En 1903, le scientifique russe Constantin Tsiolkovsli décrit, dans son ouvrage théorique « L’exploration de l’espace cosmique par des engins à réaction », une fusée à propergol liquide pour se libérer de l’attraction terrestre.

Le 16 mars 1926, le physicien américain Robert Hutchings Goddard lance « Nell », la première fusée au monde utilisant des ergols liquides (essence et oxygène liquide). Il met ainsi  en pratique les théories de Tsiolkovski.

Pendant la deuxième guerre mondiale, l’ingénieur allemand Wernhert von Braun et son équipe mettent au point le missile balistique V2 – appelé aussi A4 -, capable de lancer des bombes à de très grandes distances.

Le 20 juin 1944, le missile allemand V2 devient le premier objet artificiel créé par l’Homme à atteindre 100 km d’altitude, ce qui correspond à la limite entre l’atmosphère et l’espace.

Le 8 septembre 1944, la fusée V2 tombe près de la porte d’Italie, à Paris et provoque les premiers dégâts d’un missile balistique.

A la fin de la seconde guerre mondiale, les travaux sur les fusées militaires allemandes vont tombés dans les mains des vainqueurs. Les américains et les russes accueillent les ingénieurs allemands.

Les États-Unis vont utiliser la fusée V2 pour leur programme d’exploration de la stratosphère, de l’ionosphère et de l’exosphère.

Le 24 octobre 1946 la fusée V2 atteint 104 kilomètre d’altitude et prend la première photographie de l’espace à l’aide d’un appareil photo 35mm, après avoir été lancée depuis le Nouveau Mexique, à White Sands. C’est le début de l’épopée spatiale américaine.

A partir de la fin de la seconde guerre mondiale, seuls les États-Unis et l’URSS sont en mesure de financer la recherche sur les fusées.

Les débuts de la conquête spatiale sont marqués par la concurrence entre les États-Unis et l’Union Soviétique pour des raisons de prestige national liés à la guerre froide.

Américains et Russes se concentrent au début sur l’usage militaire des fusées et en particulier sur les missiles nucléaires intercontinentaux. c’est la course aux armements.

Après la mort de Staline le 5 mars 1953 et la détente internationale qui la suit, les États-Unis envisagent d’explorer l’espace au nom de la « science pure ».

La concurrence entre les 2 pays gagne l’Espace.

Le 29 juillet 1955, les États-Unis décident d’envoyer un satellite dans l’Espace. Le lendemain, l’URSS prend la même décision. C’est le début de la course à l’Espace.

Nous sommes comme des êtres vivant au fond des océans qui essayeraient de voir le ciel, mais l’atmosphère, comme l’océan, diffracte et modifie les ondes, ce qui nous empêche de voir ce qui se passe vraiment dans l’espace.

Citation d’Alan Waterman, directeur de la National Science Foundation.

Bref résumé de la conquête spatiale.

Le 4 octobre 1957, Radio Moscou annonce le lancement du satellite soviétique Spoutnik 1, le premier satellite artificiel. C’est le début de la conquête spatiale.

En pleine guerre froide entre les États-Unis et l’URSS, le succès du lancement de Spoutnik 1 accélère la « course à l’espace » entre les deux pays.

Entre 1958 et 1965, les Russes et les Américains vont multiplier les lancements de satellites, de sondes et de vaisseaux habités dans l’espace.

Le 12 avril 1961, le cosmonaute russe Youri Gagarine devient le premier homme à effectuer un vol dans l’espace.

Le président des États-Unis John Kennedy lance alors un défi à son pays : faire marcher un homme sur la Lune et le ramener sur Terre avant la fin des années 1960.

Le 20 juillet 1969, Neil Amstrong devient le premier homme à marcher sur la Lune.

Les Russes abandonnent la course à l’espace et se concentrent sur le développement de stations spatiales en orbite autour de la Terre.

La compétition entre les deux pays diminuent pour laisser place à des projets communs.

Le 17 juillet 1975 a lieu le premier rendez-vous spatial entre les États-Unis et l’URSS et la première mission conjointe.

Les deux pays veulent maintenant d’établir une présence constante dans l’espace.

Le 20 février 1986 le premier élément de la station russe Mir est mis en orbite. Elle accueillera plus d’une centaine de cosmonautes du monde entier.

Après la Lune, les hommes rêvent d’aller sur la planète Mars sur laquelle a été détectée la présence d’eau, nécessaire à la vie humaine.

Le 6 octobre 1995, Michel Mayor (université de Genève) et Didier Queloz (université de Cambridge) annoncent la découverte de la première exoplanète, 51 Pegasi b, à Florence.

Le 4 juillet 1997, la sonde Mars Pathfinder atterrit sur Mars et son robot Sojourner commencent l’exploration de la planète.

L’exploration de l’espace se tourne maintenant vers la recherche de planètes habitables et la compréhension de la formation de l’Univers.

Le 25 décembre 2021, le télescope spatial James Webb – appelé également JWST -, est lancé par le lanceur Ariane 5 depuis le Centre spatial guyanais de Kourou, avec 4 objectifs principaux :

  • Rechercher la lumière des premières étoiles et galaxies apparues après le big-bang.
  • Étudier la formation de la galaxie et son évolution.
  • Comprendre les mécanismes de formation des étoiles.
  • Étudier les systèmes planétaires et la formation de la vie.

Les grandes dates de la conquête de l’espace.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Les grandes dates de la conquête spatiale
Les grandes dates de la conquête spatiale

1957 – 1965 : La course à l’espace.

Pendant cette période de la conquête spatiale, la conquête spatiale est un enjeu idéologique pour les deux superpuissances que sont les États-Unis et l’URSS.

4 octobre 1957 : Spoutnik 1 effectue le premier vol spatial orbital de l’histoire.

L’Union soviétique lance Spoutnik 1, le premier satellite artificiel mis en orbite autour de la Terre.

Spoutnik 1 réalise le premier vol spatial orbital de l’Histoire.

3 novembre 1957 : Le chienne Laïka est le premier être vivant à réaliser une orbite dans l’espace.

La petite chienne russe Laïka devient le premier animal vivant envoyé dans l’espace. Lancée à bord de Spoutnik 2, elle meurt au bout de quelques heures, faute d’oxygène.

1er octobre 1958 : Création de la Nasa, l’agence spatiale américaine.

Le président américain Eisenhower décide la création de la NASA – National Aeronautics and Space Administration (l’agence spatiale des États-Unis).

4 janvier 1959 : Premier survol de la Lune par la sonde Luna 1.

La sonde soviétique Luna 1 effectue le premier survol de la Lune. C’est le début de l’exploration spatiale.

Le 18 octobre 1959, la sonde soviétique Luna 3 transmet les première images de la face cachée de la Lune.

31 janvier 1961 : Le singe Ham est le premier hominidé dans l’espace.

Le chimpanzé bonobo Ham est le premier singe envoyé dans l’espace (par la NASA) et récupéré vivant sur Terre.

12 avril 1961 : Youri Gagarine est le premier homme dans l’espace.

Le 12 avril 1961 a lieu le premier vol humain dans l’espace.

Le cosmonaute russe Youri Gagarine est le premier homme à avoir effectué un vol orbital dans l’espace au cours de la mission Vostok 1.

Il effectue un tour de la Terre en 1 heure et 48 minutes, à une altitude moyenne de 250 kilomètres.

Ce premier vol dans l’espace confirme l’avance de l’URSS ( Union des Républiques Socialistes Soviétiques) dans l’exploration spatiale.

25 mai 1961 : Lancement de la conquête de la Lune.

Le président américain John Fitzgerald Kennedy annonce, lors de son discours ‘ We choose to go to the Moon’ devant le Congrès des États-Unis, le lancement d’un programme spatial Apollo qui doit amener les astronautes américains sur la Lune avant la fin de la décennie.

Notre nation doit s’engager à faire atterrir l’Homme sur la Lune et à le ramener sur Terre sain et sauf avant la fin de la décennie.

Citation de John Fitzgerald Kennedy.

14 décembre 1962 : Mariner 2 effectue le premier survol d’une planète.

La sonde américaine Mariner 2 survole la planète Vénus. Elle réalise le premier survol d’une autre planète.

16 juin 1963 : Valentina Terechkova est la première femme dans l’espace.

La cosmonaute russe Valentina Terechkova est la première femme à effectuer un vol dans l’espace.

Elle est actuellement la seule femme à avoir effectuer un vol solitaire dans l’espace. Elle l’a réalisé à bord du vaisseau spatial Vostok 6.

18 mars 1965 : Alexei Leonov réalise la première sortie dans l’espace.

Le cosmonaute russe Alexeï Leonov effectue la première sortie sortie dans l’espace arrimé au vaisseau spatial Voskhod 2 par un cordon de quelques mètres.

1966 – 1972 : La conquête de la Lune.

3 février 1966 : La sonde Luna 9 atterrit sur la Lune.

La sonde spatiale soviétique Luna 9 réussi le premier atterrissage en douceur sur la Lune et envoie les premières images panoramiques du sol lunaire.

21 juillet 1969 : Neil Armstrong est le premier homme à marcher sur la Lune.

L’astronaute américain Neil Armstrong effectue les premiers pas d’un Homme sur la Lune, après l’alunissage du module lunaire ‘Eagle’, lors de la mission Apollo 11, suivi par Buzz Aldrin, tandis que Michael Collins reste en orbite à bord du module de commande et de service.

La sortie extravéhiculaire durera 2 heures et 31 minutes.

Le site d’atterrissage sur la Lune s’appelle la Mer de la Tranquillité.

C’est un petit pas pour l’homme mais un bond de géant pour l’humanité.

Citation de Neil Armstrong.

31 juillet 1971 : LRV est le premier véhicule tout-terrain conduit par un humain en dehors de la Terre.

L’astromobile LRV – Lunar Roving Vehicle – est le premier véhicule à rouler sur la Lune avec à son bord des astronautes, lors de la mission Apollo 15.

Le LRV est le premier véhicule à rouler sur un astre autre que la Terre.

19 décembre 1972 : Apollo 17 est la dernière expédition lunaire du programme Apollo.

Apollo 17 revient sur Terre après avoir effectué la dernière expédition d’un Homme sur la Lune.

Le coût de « la guerre contre la pauvreté » lancée par le président américain Lyndon Johnson et de la guerre du Vietnam ont réduit le budget des États-Unis pour l’espace.

De 1971 à nos jours : La coopération internationale.

19 avril 1971 : Saliout 1 est la première station spatiale habitée.

L’Union soviétique lance Saliout 1, la première station spatiale orbitale habitée.

L’espace habitable de 90 m3 permet d’accueillir trois cosmonautes.

17 et 18 juillet 1975 : Apollo-Soyouz est le premier rendez-vous dans l’espace.

Apollo-Soyouz – appelé également ASTP (Apollo Soyouz Test Project) – est la première coopération spatiale entre les États-Unis et l’URSS.

Les deux vaisseaux Apollo 18 et Soyouz 19 se rencontrent dans l’espace.

Le début des années 1970 est marqué par une détente des relations Est-Ouest.

La collaboration dans le domaine du spatial entre les deux superpuissances États-Unis et l’URSS en est le symbole matérialisé par la poignée de main dans l’espace entre l’astronaute Thomas Stafford et le cosmonaute Alexis Leonov.

Après s’être affronter pendant plus de 10 ans pendant la course à l’espace, les États-Unis et l’URSS ont réussi à s’entendre.

12 avril 1981 : Columbia est le premier véhicule spatial réutilisable.

Columbia effectue le premier décollage d’une navette spatiale américaine.

L’orbiteur Columbia est le premier véhicule spatial pouvant revenir sur Terre et réutilisable.

L’orbiteur se pose comme un planeur sur la piste d’atterrissage.

Cinq navettes spatiales (orbiteur) seront construites par les américains :

  • Columbia.
  • Challenger.
  • Discovery.
  • Atlantis.
  • Endeavour.

7 février 1984 : première sortie dans l’espace.

Grâce au MMU (Manned Maneuvering Unit), sorte de fauteuil-fusée, les deux astronautes américains  Robert LeeStewart et Bruce MacCandless effectuent la première sortie extravéhiculaire dans l’espace de manière autonome.

20 février 1986 : Mir est la première station spatiale assemblée dans l’espace.

Le premier élément de la station orbitale russe Mir est mis en orbite. Mir est la première station spatiale assemblée dans l’espace tronçon par tronçon.

La station Mir est composée de plusieurs modules qui seront assemblés en orbite entre 1986 et 1996.

Mir est la première station spatiale composée de plusieurs modules.

Mir est la première station spatiale permettant une présence permanente de l’Homme dans l’espace.

La station Mir sera occupée par une série d’équipages pour des séjours de longue durée.

25 avril 1990 : Hubble est le premier télescope spatiale maintenable dans l’espace.

Le télescope spatial Hubble, développé par la NASA en coopération avec l’ESA (agence spatiale européenne) est lancé par la navette spatiale Discovery.

Hubble est le premier télescope optique spatial pouvant recevoir des opérations de maintenance dans l’espace par les astronautes.

Extrêmement puissant, le télescope spatial Hubble permet aux astronomes d’observer des galaxies très lointaines, les trous noirs et de déterminer l’âge de l’univers (13,7 milliards d’années).

6 octobre 1995 : 51 Pegasi b est la première exoplanète découverte.

Michel Mayor (université de Genève) et Didier Queloz (université de Cambridge) annoncent la découverte de la première planète extrasolaire, 51 Pegasi b, à Florence. 51 Pegasi b est située à près de cinquante et une année-lumière de la Terre (50,9 années-lumière).

Appelée également Dimidium – qui signifie moitié en latin – l’exoplanète 51 Pegasi b – une planète géante gazeuse en orbite autour de l’étoile 51 Pegasi dans la constellation de Pégase – a une masse d’environ une demi-masse de Jupiter.

4 juillet 1997 : La sonde Mars Pathfinder se pose sur la planète Mars.

La sonde Mars Pathfinder atterrit en douceur sur Mars en utilisant des airbags, coussins gonflables et son robot mobile Sojourner commence l’exploration de la planète.

20 novembre 1998 : Lancement de la station spatiale internationale ISS.

Le premier module de la station spatiale internationale ISS – International Space Station en anglais –  est mis en place.

Le module russe Zarya – qui signifie aube en russe – inaugure l’assemblage de la Station Spatiale Internationale.

Il sera rejoint deux semaine plus tard par le module américain Unity.

L’ISS est le plus grand projet international jamais conçu. Il est le résultat de la coopération entre les États-Unis, la Russie, l’Europe, le Japon et le Canada.

L’ISS est le plus grand objet artificiel en orbite autour de la Terre.

28 avril 2001 : Dennis Tito est le premier touriste de l’espace.

Suite aux problèmes budgétaires de l’agence spatiale russe, l’homme d’affaires californien Dennis Tito devient le premier touriste de l’espace en payant sa place à bord de Soyouz TM-32.

21 juin 2004 : SpaceShipOne est le premier avion privé de l’espace.

SpaceShipOne est le premier avion privé américain à voler dans l’Espace à plus de 100 kilomètres d’altitude.

SpaceShipOne est piloté par le pilote d’essai et astronaute américain Mike Melvill.

Ce vol réalisé dans le cadre du concours Ansari X Prize a pour but de prouver que le grand public peut accéder à l’espace.

14 janvier 2005 : la sonde Huygens se pose sur Titan, un satellite de Saturne.

La sonde européenne Huygens est plus gros engin spatial lancé vers les planètes externes.

Elle se pose sur Titan, le plus grand satellite de la planète Saturne, à 1,5 milliard de kilomètres de la Terre.

12 novembre 2014 : Philae effectue le premier atterrissage sur une comète.

Après avoir été transporté par la sonde spatiale européenne Rosetta, le petit robot atterrisseur de l’Agence Spatiale Européenne Philae se pose sur la comète Tchouri (67P/Tchourioumov-Guérassimenko).

Philae effectue le premier atterrissage contrôlé sur une comète.

21 décembre 2015 : Falcon 9 réalise le premier atterrissage vertical d’une fusée orbitale.

Le 21 décembre 2015, la société américaine privée SpaceX ( Space Exploration Technologies Corporation) du milliardaire Elon Musk fait décoller une fusée Falcon 9 et réussit à récupérer le premier étage du lanceur qui revient atterrir sur la terre ferme, à la verticale, après avoir été en orbite et 11 minutes après son décollage.

Le premier étage de la fusée Falcon 9 réussit à atterrir, grâce à des moteurs qui ont ralenti la descente, après avoir mis en orbite 11 satellites.

30 mai 2020 : Premier vol habité effectué par une entreprise privé, SpaceX.

Le 30 mai 2020, la fusée Falcon 9 et le véhicule spatial Crew Dragon de la société privée SpaceX envoient les deux astronautes américain Robert Behnken et Douglas Hurley dans l’espace pour rejoindre l’ISS, la station spatiale internationale.

SpaceX est la première société privée au monde à envoyer des astronautes dans l’espace.

La fusée Falcon 9 permet aux États-Unis d’être à nouveau indépendant pour envoyer des hommes dans l’espace, neuf ans après l’atterrissage le 21 juillet 2011 de la navette spatiale américaine Atlantis, lors du dernier vol d’une navette américaine.

Comment mémoriser les dates clés de la conquête spatiale.

Nous avons vu dans un précédent article Comment mémoriser facilement les dates d’histoire.

Nous allons voir comment utiliser les principales techniques de mémorisation pour apprendre et retenir vite et facilement les grandes dates de la conquête spatiale.

Technique de mémorisation : les associations imagées.

Le cerveau adore les images et les histoires.

Pour bien retenir, nous allons associer la date de la conquête spatiale et l’événement à des images mentales faciles à retenir.

Pour retenir l’année 1959 où la sonde soviétique Luna 1 effectue le premier survol de la Lune, nous pouvons associer Luna 1 au chiffre 1 qui tourne autour de la Lune.

Pour associer l’année 1959 avec le survol de la Lune par la sonde Luna 1, il suffit, par exemple, de représenter le nombre 59 à l’intérieur de la Lune et le chiffre 1 qui tourne autour de la lune.

Si vous avez du mal à visualiser les chiffres, vous pouvez utiliser, comme technique de mémorisation, le système des chiffres-forme.

Technique de mémorisation : les chiffres-forme.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Système Nombre-forme - table de rappel des chiffres-formes
Système Nombre-forme – table de rappel des chiffres-formes

(Conception graphique : TinaRebou.com)

La technique de mémorisation des chiffres – forme consiste à créer une association imagée entre un chiffre et un objet ou un personnage dont la forme lui ressemble.

Si nous reprenons l’exemple précédent, il suffit de remplacer les chiffres par les objets dont la forme ressemble aux chiffres.

  • 1 : Crayon.
  • 5 : Serpent.
  • 9 : Ballon d’enfant avec une ficelle.

Pour associer l’année 1959 avec le survol de la Lune par la sonde Luna 1, il suffit, par exemple, de représenter le nombre 59 à l’intérieur de la Lune par un serpent (5) qui tient dans sa bouche une ficelle reliée à un ballon (9) et un crayon (1) qui tourne autour de la lune.

Technique de mémorisation : les cartes mémoire.

Une technique de mémorisation particulièrement efficace et pour réviser une date que l’on vient d’apprendre est la carte mémoire, appelée également carte flash – flashcard en anglais – ou jeu de cartes mémoriel.

Son principe est facile à comprendre et à utiliser.

Une carte mémoire est une fiche cartonnée avec une question sur une face et la réponse sur la face opposée.

  • Écrivez la date sur une face.
  • Sur la face opposée, écrivez l’évènement correspondant à la date.
  • Lisez la date plusieurs fois.
  • Retournez la carte mémoire.
  • Lisez l’évènement et faites appel à votre mémoire pour retrouver la date.
  • Inversement, lisez la date et essayez de retrouver l’événement.
  • Cachez la carte mémoire et essayez de vous souvenir de la date.

Procédez ainsi pour chaque grande date de la conquête spatiale à apprendre.

Vous pouvez renforcer le travail de mémorisation en faisant également appel à votre mémoire visuelle, à l’aide d’images mémorables, de couleurs sur la carte mémoire. Les images sont des symboles, des représentations de l’évènement de l’histoire de la conquête spatiale.

Prenez vos cartes flash avec vous et quand vous avez un moment – en attendant le bus, entre deux cours, etc. – vous pouvez en profiter pour les apprendre ou les réviser.

Technique de mémorisation : les répétitions espacées.

La théorie des répétitions espacées repose essentiellement sur les travaux sur la mémoire et l’apprentissage du philosophe allemand Hermann EBBINGAUS.

Afin de ne pas surcharger notre cerveau, nous oublions les informations que nous recevons et de plus en plus vite au fur et à mesure que le temps passe.

Toutefois, il observa qu’au bout d’un certain temps, certaines informations restent en mémoire et qu’en rafraichissant nos connaissances régulièrement et de façon espacée dans le temps, l’oubli était de plus en plus lent.

Pour mémoriser de façon optimale une date, nous devons bien l’ancrer dans notre mémoire.

La méthode des répétitions espacées consiste à répéter souvent au début, puis de façon de plus en plus espacée, juste avant d’oublier.

Avec les cartes flash, nous pouvons optimiser la technique des répétitions espacées en la combinant avec le système Leitner.

Les cartes mémoire sont classées en plusieurs groupes. Ces groupes peuvent être des boîtes dans lesquelles vous placez les cartes.

  • Placez les cartes flash dans la première boîte.
  • Tirez une carte flash de la première boîte et apprenez la.
  • Une fois que vous avez réussi à retenir la date, placez la dans la deuxième boîte.
  • Procédez ainsi pour les autres dates.
  • Au début, n’essayez pas d’apprendre trop de dates à la fois.
  • Révisez les cartes flash de la deuxième boîte le lendemain.
  • Si vous avez retenu la date, passez la dans la boîte suivante, sinon remettez la dans la boîte précédente.
  • Révisez les cartes flash de la première boîte tous les jours.
  • Révisez les cartes flash de la deuxième boîte tous les deux jours.
  • Révisez les cartes flash de la troisième boîte tous les quatre jours et ainsi de suite.

Selon Hermann EBBINGAUS, seuls 7 rappels espacés suffisent pour ne plus oublier totalement.

Réviser sera ensuite beaucoup plus facile et rapide. Par contre, sans les répétitions espacées, vous aurez tout oublié au bout de quelques semaines.

En procédant ainsi, votre mémorisation à long terme deviendra très forte.

Technique de mémorisation : le poème numérique.

Mémoriser c’est associer des objets et des informations

La technique de mémorisation du poème numérique consiste à créer une association imagée entre le chiffre et un mot dont le nombre de lettre correspond au chiffre.

La méthode pour retenir efficacement la date en utilisant avec un poème numérique consiste à :

  • trouver des mots dont le nombre de lettres correspond à un chiffre de la date à retenir,
  • puis à réunir les mots entre eux en inventant une phrase. Plus la phrase sera originale, plus elle sortira de l’ordinaire, plus elle vous marquera et plus vous la mémoriserez facilement. Faites preuve d’imagination.
  • Répétez la phrase plusieurs fois en la visualisant dans votre esprit jusqu’à ce vous vous en souveniez.
  • Rafraichissez périodiquement votre mémoire. Utilisez la méthode des répétitions espacées pour la mémoriser définitivement dans votre cerveau.

Voici un exemple pratique. Ce qui est important, c’est de construire une phrase que vous appartienne et que vous retiendrez facilement. Si ce n’est pas le cas, changer la jusqu’à ce que vous en reteniez une facilement.

Par exemple :

1969 : Neil Armstrong effectue les premiers pas de l’Homme sur la Lune.

Le nom Armstrong comportant 9 lettres, l’association avec le chiffre 9 est immédiate.

1969 : L’astronaute américain Neil Armstrong pose le pied sur la Lune, effectue les premiers pas d’un Homme sur le satellite naturel de la Terre et prononce sa célèbre phrase « C’est un petit pas pour l’homme mais un bond de géant pour l’humanité.« 

1969 = O (1 lettre) satellite (9 lettres), écoute (6 lettres) Armstrong (9 lettres).

Vous pouvez imaginer un ver pour chaque date et événement à retenir et créer un poème à apprendre.

Un exemple célèbre d’application de cette technique de mémorisation est le poème de pi utilisé comme moyen mnémotechnique célèbre pour retenir les décimales de pi.

Technique de mémorisation : les rimes numériques.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Système des rimes numériques - table de rappel des chiffres-sons
Système des rimes numériques – table de rappel des chiffres-sons

(Conception graphique : TinaRebou.com)

Si vous retenez facilement ce que vous entendez, vous avez certainement une mémoire auditive. Vous pouvez utiliser la méthode mnémotechnique des rimes numériques.

La technique de mémorisation des rimes numériques consiste à créer une association imagée entre un chiffre et un objet ou un personnage dont le nom rime avec le chiffre.

Si nous prenons comme exemple l’année 1981 où Columbia effectue le à nouveau l’exemple de premier décollage d’une navette spatiale, nous pouvons associer « 81 Columbia » à la la rime numérique « Quatre vins, Une colombe ».

Pour mémoriser l’année du décollage de Columbia, vous pouvez apprendre et dire à haute voix ou chanter la phrase « Quatre Vins, Une Colombe. »

A vous de trouver la rime numérique qui sera le plus facile à mémoriser pour vous.

Technique de mémorisation : l’événement connu.

La technique de mémorisation de l’événement connu consiste à rattacher la date à mémoriser à un événement que vous connaissez qui a eu lieu à la même date.

Pour situer la date vous pouvez par exemple la rattacher à un contexte historique (guerre, élection, etc.)  ou familial (date de naissance ou d’anniversaire, etc.), à un autre événement que vous connaissez sur la période.

Par exemple, vous voulez vous rappeler que le premier module de la station spatiale internationale ISS – International Space Station –  a été mis en place en 1998.

Si vous savez que l’équipe de France de Football a remporté sa première victoire en Coupe du Monde de Football en 1998, vous pouvez créer une association imagée entre l’ISS et la victoire en coupe du monde de football.

Imaginez une histoire mentale avec l’ISS et la coupe du monde de football et vous aurez mémorisé à la fois la date et l’événement facilement et sans effort.

Technique de mémorisation : les articulations chiffrées.

Le système des articulations chiffrées – appelée également méthode d’Aimé Paris ou méthode de l’Abbé Moigno – est une méthode mnémotechnique qui consiste à associer un chiffre à un son pour faciliter sa mémorisation.

La méthode des articulations chiffrées consiste à :

  • Convertir les chiffres en consonnes significatives ou en sons suivant un code défini,
  • A les associer à des mots en rajoutant des lettres pour les rendre concrets et les visualiser.
  • A créer une phrase ou une histoire.

A chaque chiffre de zéro à neuf, correspond une consonne ou un son.

Voici la table chiffres-sons complet correspondant au système des articulations chiffrées :

  • 0 : c (ce), s (se), z (ze), t (tion), x (ex : dix).
  • 1 : t, d.
  • 2 : n, ne, gne.
  • 3 : m, me.
  • 4 : r, re.
  • 5 : l, lle.
  • 6 : g (ge), j (je), ch (che), sh (sche).
  • 7 :  g (gue, ga), k (ke, ka), q (que), cue (cas).
  • 8 : f (fe), v(ve), ph (phe).
  • 9 : b, p.

Vous pouvez utiliser la méthode des articulations chiffrées pour mémoriser les grandes dates de la conquête spatiale.

Prenons par exemple l’année 1981.

1981 : Columbia effectue le premier décollage d’une navette spatiale.

Nous n’avons pas besoin de retenir le siècle. Comme l’histoire de la conquête spatiale est récente, le nombre 81 suffit pour se rappeler que l’événement a eu lieu en 1981.

Nous allons coder l’année 81.

  • 8 correspond à la lettre f.
  • 1 correspond à la lettre t.

Nous pouvons, par exemple, faire les associations mentales suivantes :

  • 81 : fête.
  • Columbia : colombe.

Nous pouvons mémoriser « 1981 : fête, colombe, navette. »

Nous pouvons maintenant imaginer une histoire avec les mots fête, colombe, navette pour retenir la date et l’événement de la conquête spatiale.

Technique de mémorisation : le grand système.

Le grand système – appelé également système majeur ou système Major – est une extension de la méthode des articulations chiffrées.

La technique de mémorisation du grand système consiste à créer un mot pour chaque nombre de 0 à 99 et à les mémoriser grâce à une table de rappel constituée de ces 100 mots.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

table de rappel

Pour mémoriser la date complète, nous allons procéder comme suit :

  • Jour : utiliser un mot-code entre 1 (ou 01) et 31.
  • Mois : utiliser un mot-code entre 1 (ou 01) et 12.
  • Siècle : utiliser un mot-code entre 0 (ou 00) et 10.
  • Année : utiliser un mot-code entre 0 (ou 00) et 99.
  • Créer une histoire mentale avec les quatre mots.

Pour retenir plus facilement les événements à mémoriser, nous allons classer les dates par année, mois et jour.

Nous classerons les mois de 1 à 12 et les jours de 01 à 31.

Nous allons rattacher l’année, le mois, le jour, l’évènement à un objet ou un personnage et former une image mentale et créer une histoire.

C’est cette histoire que nous venons de créer que nous allons apprendre. Nous allons retenir ainsi facilement et à long terme la date et l’événement.

Quand il n’y a pas d’ambiguïté dans les dates à retenir, nous n’utiliserons que la table de rappel du grand système pour associer l’année, le mois et le jour à des images.

Pour lever une ambiguïté – 2 mots identiques par exemple -, il suffit de représenter un mot dans un contexte différent. Par exemple, il suffit de reprendre l’objet ou le personnage correspondant au nombre et de le représenter pris dans un bloc de glace.

Vous trouverez des exemples d’utilisation du Grand Système dans l’article Comment retenir les dates clés de la révolution française (1789-1799).

A découvrir aussi.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Système Solaire.

Conquête spatiale.

Techniques de mémorisation.

Plan du blog Apprendre5minutes.

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

Racine carrée de 2 – comment mémoriser les décimales facilement

Racine carrée de 2 – √2 – comment mémoriser les décimales de racine carrée de 2 facilement.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Racine carrée de deux (√2) = 1.414 213 562 373 … Vous voulez apprendre comment mémoriser racine carrée de 2 et ses décimales ?

La mémorisation de racine de 2 est un exercice mental, une gymnastique du cerveau qui fait appel à plusieurs moyens mnémotechniques.

Lisez cet article de Apprendre 5 minutes et vous saurez comment mémoriser facilement les décimales de racine carré de 2.

5 minutes suffisent pour apprendre et retenir les dix premières décimales.

Avec de l’entrainement, vous arriverez sans effort à mémoriser plus de 100 décimales.

Lisez et article d’ Apprendre 5 minutes pour apprendre vite et facilement les 10 techniques de mémorisation les plus efficaces et vous entrainer.

Sommaire

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Mémoriser racine carrée de 2
Mémoriser les décimales de racine carrée de 2

  • Le nombre racine carrée de 2.
  • Mémoriser racine carrée de 2 avec un poème.
  • Mémoriser les chiffres en les associant à des images.
  • Mémoriser avec les lettres de l’alphabet.
  • Mémoriser avec la méthode des rimes numériques.
  • Mémoriser avec la méthode des chiffres-formes.
  • Mémoriser avec la méthode des articulations chiffrées.
  • Mémoriser avec la méthode de la table de rappel du grand système.
  • Mémoriser avec la méthode des loci.
  • Mémoriser 2600 décimales de racine carrée de 2 avec le tableau de la mémoire ou MemoryChart.
  • Mémoriser 100 000 décimales de racine carrée de 2 avec la technique du SEM cube.
  • Autre technique de mémorisation.
  • A découvrir aussi.

Le nombre racine carré de 2

Appelée également constante de Pythagore, racine carrée de 2, notée √2, est le seul nombre réel positif qui, multiplié par lui-même prend pour valeur 2.

Le nombre √2 est connu depuis l’Antiquité, au moins depuis l’époque babylonienne et la tablette YBC 7289 datant entre 1900 et 1600 av. J.-C.

En géométrie :

  • Un carré de côté de longueur 1 à une diagonale de longueur racine carrée de 2.
  • L’hypoténuse d’un triangle rectangle isocèle de côté 1 vaut √2. Il s’agit d’un cas particulier du théorème de Pythagore.

Comme le nombre pi, il s’agit d’un nombre irrationnel.  √2 n’est égal à aucune fraction.

Son nombre de décimales est infini, ce qui en fait un excellent moyen pour tester les capacités de calcul des ordinateurs.

Les 1000 premières décimales du nombre racine carrée de 2 sont les suivantes :

1.
41 42 13 56 23
73 09 50 48 80
16 88 72 42 09
69 80 78 56 96
71 87 53 76 94
80 73 17 66 79
73 79 90 73 24
78 46 21 07 03
88 50 38 75 34
32 76 41 57 27
35 01 38 46 23
09 12 29 70 24
92 48 36 05 58
50 73 72 12 64
41 21 49 70 99
93 58 31 41 32
22 66 59 27 50
55 92 75 57 99
95 05 01 15 27
82 06 05 71 47
01 09 55 99 71
60 59 70 27 45
34 59 68 62 01
47 28 51 74 18
64 08 89 19 86
09 55 23 29 23
04 84 30 87 14
32 14 50 83 97
62 60 36 27 99
52 51 40 79 89
68 72 53 39 65
46 33 18 08 82
96 40 62 06 15
25 83 52 39 50
54 74 57 50 28
77 59 96 17 29
83 55 75 22 03
37 53 18 57 01
13 54 37 46 03
40 84 98 84 71
60 38 68 99 97
06 99 00 48 15
03 05 44 02 77
90 31 64 54 24
78 23 06 84 92
93 69 18 62 15
80 57 84 63 11
15 96 66 87 13
01 30 15 61 85
68 98 72 37 23
52 88 50 92 64
86 12 49 49 77
15 42 18 33 42
04 28 56 86 06
01 46 82 47 20
77 14 35 85 48
74 15 56 57 06
96 77 65 37 20
22 64 85 44 70
15 85 88 01 62
07 58 47 49 22
65 72 26 00 20
85 58 44 66 52
14 58 39 88 93
94 43 70 92 65
91 80 03 11 38
82 46 46 81 57
08 26 30 10 05
94 85 87 04 00
31 86 48 03 42
19 48 97 27 82
90 64 10 45 07
26 36 88 13 13
73 98 55 25 61
17 32 20 40 24
50 91 22 77 00
22 69 41 12 75
73 62 72 80 49
57 38 10 89 67
50 40 18 36 98
68 36 84 50 72
57 99 36 47 29
06 07 62 99 69
41 38 04 75 65
48 23 72 89 97
18 03 26 80 24
74 42 06 29 26
91 24 85 90 52
18 10 04 45 98
42 15 05 91 12
02 49 44 13 41
72 85 31 47 81
05 80 36 03 37
10 77 30 91 82
86 93 14 71 01
71 11 16 83 91
65 81 72 68 89
41 97 58 71 65
82 15 21 28 22
95 18 48 84 72

Mémoriser racine carrée de 2 avec un poème

Si vous vous souvenez facilement des paroles d’une chanson, des conversations que vous entendez, si vous connaissez un grande nombre de mots ou que vous apprenez assez vite les langues étrangères, c’est que vous avez probablement une bonne mémoire auditive.

Un des moyens mnémotechniques pour se souvenir des premières décimales de racine carrée de 2 consiste à retenir un poème.

Le vers suivant est un excellent moyen pour retenir les 10 premières décimales de racine de 2 très rapidement.

A (1) deux (4), ô (1) Dieu (4), de (2) l’ (1) ami (3) poète (5), écoute (6) ce (2) mot (3).

Le nombre de lettres de chaque mot donne le chiffre correspondant.

Une particularité : pour représenter le chiffre 0, nous utiliserons un mot de 10 lettres.

Vous pouvez également inventer votre propre poème de racine carrée de 2. Le plus important est de vous l’approprier et de le rendre le plus mémorable pour vous. Idéalement, en faisant appel à plusieurs de vos sens.

Si vous voulez en apprendre plus sur les techniques de mémorisation d’un poème ou d’une chanson, lisez l’article comment apprendre une chanson rapidement et facilement .

Cette méthode a toutefois ses limites si vous souhaitez apprendre un grand nombre de décimales.

Nous allons voir ci-après d’autres méthodes pour aller plus loin et retrouver plus vite les décimales de racine carrée de 2.

Mémoriser les chiffres en les associant à des images.

Pour représenter les nombres, nous utilisons couramment un système décimal.

Nous allons traduire les chiffres en objets ou en êtres vivants.

Choisissez un objet ou un personnage qui a une résonance forte en vous pour chaque chiffre ou série de chiffres ou utilisez une table standard comme celle que nous vous présenterons à la fin de cet article.

Utilisez au maximum vos sens et la représentation mentale d’objets ou de personnages pour retenir les nombres.

Amusez vous à imaginer une histoire en transformant les nombres en objets ou en personnages. Créez un lien fort en passez de l’un à l’autre.

Plus vous ferez appel à vos sens, à vos sensations ou à vos émotions – positives de préférence – et plus vous retiendrez facilement les nombres.

Procéder ainsi vous permet de créer un lien entre les chiffres pour passer de l’un à l’autre et les mémoriser dans l’ordre.

Mémoriser avec les lettres de l’alphabet.

La technique de mémorisation des lettres de l’alphabet consiste à faire correspondre chaque chiffre de 0 à 9 avec les premières lettres de l’alphabet. Voici les lettres-codes.

  • A = 0,
  • B = 1,
  • C = 2,
  • D = 3,
  • E = 4,
  • F = 5,
  • G = 6,
  • H = 7,
  • I = 8,
  • J = 9.

Pour mémoriser, nous allons procéder avec méthode :

  • Faire correspondre chaque chiffre avec une lettre-code.
  • Pour chaque lettre-code, choisir un mot qui commence par la lettre-code.
  • Imaginer une ou plusieurs phrases mnémoniques avec ces mots.
  • Apprendre la (les) phrases mnémoniques en vous représentant mentalement l’histoire dans votre cerveau.
  • Réviser la phrase mnémonique avec la technique des répétitions espacées (de suite et souvent au début, puis de façon de plus en plus espacée).

Prenons comme exemple les premières décimales de racine carrée de 2 :

1,4142135623.

En faisant correspondre chaque chiffre à une lettre de l’alphabet, nous obtenons les lettres suivantes :

  • B = 1
  • E = 4
  • B = 1
  • E = 4
  • C = 2
  • B = 1
  • D = 3
  • F = 5
  • G = 6
  • C = 2
  • D = 3

Pour mémoriser, nous allons, par exemple, créer et apprendre la phrase mnémotechnique suivante.

« Bernard étudie bien et calcule beaucoup de formules généralement comme Didier »

Mémoriser avec la méthode des rimes numériques.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Système des rimes numériques - table de rappel des chiffres-sons
Système des rimes numériques – table de rappel des chiffres-sons

(Conception graphique : TinaRebou.com)

Vous pouvez faire appel à votre mémoire auditive en utilisant comme moyen mnémotechnique la méthode des rimes numériques.

Il s’agit d’associer les chiffres à des sons pour que le cerveau les retienne plus rapidement.

Vous pouvez convertir les chiffres en objets ou personnages dont le nom rime ou a la même consonance.

Par exemple :

  • Zéro : sceau,
  • Un : Huns, pain,
  • Deux : dé, feu, pneu,
  • Trois : croix,
  • Quatre : cadre, carte, plâtre,
  • Cinq : sphinx, cintre,
  • Six : saucisse,
  • Sept : chaussette,
  • Huit : huitre,
  • Neuf : œuf.

Vous pouvez définir votre propre liste de codes. L’essentiel est de vous l’approprier. Apprenez là à haute voix en la visualisant mentalement jusqu’à ce que cela devienne automatique pour vous.

Pour l’appliquer pour les décimales de racine carrée de deux à mémoriser – 1,4142135623 par exemple -, il suffit ensuite de procéder comme pour la technique de mémorisation des lettres de l’alphabet.

  1. Faire correspondre le chiffre avec le mot-code.
  2. Imaginer une phrase mnémonique ou une histoire mentale avec chacun des mots : « (Un) Pain(prend un) Cadre (et le) Peint, (met) Quatre Pneus (autour du cadre), (un) Hun (prend une) Croix (qui lui sert de volant) (et un) Cintre (pour le pare brise). (Il s’en sert de véhicule, fonce sur un tas de) Saucisses. (Le véhicule prend) Feu (et termine sa course contre une) Croix« .
  3. Apprendre la phrase mnémonique ou l’histoire mentale en vous la représentant dans votre cerveau.
  4. Réviser la phrase mnémonique  ou l’histoire mentale avec la technique des répétitions espacées (de suite et souvent au début, puis de façon de plus en plus espacée).

Mémoriser avec la méthode des chiffres-formes.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Système Nombre-forme - table de rappel des chiffres-formes
Système Nombre-forme – table de rappel des chiffres-formes

(Conception graphique : TinaRebou.com)

Vous pouvez faire appel à votre mémoire visuelle en utilisant comme moyen mnémotechnique la méthode des formes.

Il s’agit d’associer les chiffres à des objets ou des personnages dont la forme évoque celle du chiffre à mémoriser.

Convertissez les chiffres en objets ou personnages dont la forme ressemble au chiffre.

Par exemple :

  • Zéro : rond, cercle, cerceau,
  • Un : crayon, bâton, lance,
  • Deux : cygne,
  • Trois : chameau, hippocampe, seins,
  • Quatre : voilier,
  • Cinq : crochet, S, serpent,
  • Six : bâton de golf, pipe, escargot,
  • Sept : falaise en surplomb,
  • Huit: sablier, paire de jumelles,
  • Neuf : ballon d’enfant avec une ficelle, loupe, drapeau.

Une fois définie votre propre liste de codes, dessinez, coloriez ou photographiez les objets représentant les chiffres pour bien les visualiser et mémoriser leur forme.

Apprenez votre liste de code en prenant le temps de bien vous les représenter dans votre esprit et recommencez l’exercice régulièrement, jusqu’à ce que vous l’ayez assimilé.

Pour l’appliquer pour les décimales de racine carrée de deux à mémoriser – 1,414213562 par exemple -, il suffit ensuite de procéder comme pour la technique de mémorisation des lettres de l’alphabet ou la méthode des rimes numériques.

  1. Faire correspondre le chiffre avec le mot-code.
  2. Imaginer une phrase mnémonique ou une histoire mentale avec chacun des mots : (Une) Lance (fonce vers un) Voilier (qui renvoie la) Lance (vers un autre) Voilier (dans lequel se trouve un) Cygne (qui renvoie la) Lance (vers un) Hippocampe (qui se transforme aussitôt en) Serpent (puis en) Escargot (lorsqu’il rejoint le) Cygne.
  3. Apprendre la phrase mnémonique ou l’histoire mentale en vous la représentant dans votre cerveau.
  4. Réviser la phrase mnémonique  ou l’histoire mentale avec la technique des répétitions espacées (de suite et souvent au début, puis de façon de plus en plus espacée).

Mémoriser avec la méthode des articulations chiffrées.

La méthode des articulations chiffrées, appelée aussi code chiffres-sons, système majeur, major system ou grand système est un procédé extrêmement puissant pour mémoriser les chiffres. Avec un peu d’entrainement, vous pourrez mémoriser sans effort les nombres même les plus compliqués, les dates, les numéros de téléphone et tout ce qui se rapporte aux chiffres.

Elle s’inspire du système de sténographie mis au point au dix neuvième siècle par Monsieur Aimé PARIS.

La méthode des articulations chiffrées consiste à :

  • convertir les chiffres en consonnes significatives ou en sons suivant un code défini,
  • A les associer à des mots en rajoutant des lettres pour les rendre concrets et les visualiser,
  • A créer une phrase ou une histoire.

A chaque chiffre de zéro à neuf, correspond une consonne ou un son. Voici le tableau complet des articulations chiffrées :

  • 0 : c (ce), s (se), z (ze), t (tion), x (ex : dix).
  • 1 : t, d.
  • 2 : n, ne, gne.
  • 3 : m, me.
  • 4 : r, re.
  • 5 : l, lle.
  • 6 : g (ge), j (je), ch (che), sh (sche).
  • 7 :  g (gue, ga), k (ke, ka), q (que), cue (cas).
  • 8 : f (fe), v(ve), ph (phe).
  • 9 : b, p.

Pour l’appliquer aux  décimales de racine carrée de deux à mémoriser – 1,4142135623 par exemple -, il suffit ensuite de procéder comme suit :

Prenons les 10 premières décimales de racine carrée de 2 : 1,4142135623

Pour retenir la suite de décimales de √2 414 21 35 623:

  • La découper en série de 2, 3 ou 4 chiffres.
  • Construire un mot avec la méthode des articulations chiffrées. On commence avec trois ou quatre chiffres et si l’on ne trouve pas de mot, on passe à deux.
  • Passer au groupe de chiffres suivant.
  • Trouver un mot correspondant.
  • Continuer ainsi jusqu’au nombre de décimales à retenir.
  • Construire une histoire ou une phrase mnémonique avec les mots trouvés.
  • Apprendre la phrase mnémonique ou l’histoire mentale en vous la représentant dans votre cerveau.
  • Réviser la phrase mnémonique  ou l’histoire mentale avec la technique des répétitions espacées (de suite et souvent au début, puis de façon de plus en plus espacée).

Nous obtenons les 3 mots suivants :

414 = R, T (ou D), R. Nous prendrons par exemple le mot radar. Nous pourrons nous représenter un radar de contrôle routier pour symboliser les 3 premier chiffres.

21 = N (ou GNE), T (ou D). Nous obtenons le mot nuit pour symboliser les 2 chiffres.

35 = M, L (ou LLE). Nous avons le mot moulin.

623 = G (ou J ou CH), N (ou GNE), M. Nous utiliserons le mot génome. Nous pouvons prendre comme image mentale une structure de la double hélice ADN pour nous représenter le génome.

Il ne nous reste plus qu’à imaginer une histoire avec les mots radar, nuit, moulin et génome à l’aide la méthode des associations imagées.

Nous roulons et apercevons un radar dans la nuit près d’un moulin. Les ailes du moulin sont constituées par la structure ADN (génome).

Nous avons une histoire très visuelle et facile à retenir.

Nous connaissons dans l’ordre les 10 premières décimales de racine carrée de 2.

Notez, que si vous vouliez, vous pourriez également les réciter dans le désordre.

Il ne vous reste plus qu’à appliquer cette méthode pour les autres décimales.

Mémoriser avec la méthode de la table de rappel du grand système.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

table de rappel
Exemple de table de rappel, appelée aussi grand système, pour mémoriser facilement les chiffres.

Maintenant que vous connaissez les principes de mémorisation des nombres, vous pouvez passer à la vitesse supérieure en créant et en apprenant votre propre table de rappel.

La table de rappel du grand système – mnemonic peg system, en anglais – est une extension de la méthode des articulations chiffrées.

La méthode mémorisation est la suivante :

  • Créer une table de 100 mots courts, faciles à visualiser mentalement, auxquels vous allez associer les nombres 0 à 99, avec la méthode des articulations chiffrées.
  • Apprendre  par cœur la table de rappel. Prenez chaque jour cinq à dix minutes pour apprendre sans effort cinq ou dix mots. Il suffit de deux ou trois semaines à peine pour la retenir.
  • Réviser avec la méthode des répétitions espacées pour la mémoriser définitivement: une heure après, un jour après, deux jours après, quatre jours après, une semaine après, un mois après, puis tous les six mois.
  • Pratiquer le plus souvent possible. Entrainez-vous à retenir des listes de nombres à deux chiffres (code à quatre chiffres, date, numéro de téléphone, etc.) avec les mots que vous venez de créer en augmentant progressivement la difficulté.

Voici une table de rappel dont vous pouvez vous inspirer. Le plus important est de construire une liste que vous retiendrez et utiliserez plus facilement.

  • 0 : sceau.
  • 1 : toit.
  • 2 : noix.
  • 3 : mat.
  • 4 : roi.
  • 5 : lion.
  • 6 : chat.
  • 7 : quille, cou.
  • 8 : feu.
  • 9 : pied.
  • 10 : tasse.
  • 11 : tête.
  • 12 : tonneau.
  • 13 : diamant.
  • 14 : taureau.
  • 15 : étoile.
  • 16 : donjon.
  • 17 : ticket.
  • 18 : dauphin.
  • 19 : taupe.
  • 20 : noce.
  • 21 : natte.
  • 22 : naine.
  • 23 : cinéma.
  • 24 : noir.
  • 25 : nouille.
  • 26 : niche.
  • 27 : nuque.
  • 28 : nef.
  • 29 : nappe.
  • 30 : maison.
  • 31 : mouton.
  • 32 : moine.
  • 33 : maman.
  • 34 : marin.
  • 35 : moulin.
  • 36 : mouche.
  • 37 : Mickey, muguet.
  • 38 : mauve.
  • 39 : myope.
  • 40 : rose.
  • 41 : râteau.
  • 42 : reine.
  • 43 : rame.
  • 44 : rire.
  • 45 : rouleau.
  • 46 : rocher.
  • 47 : requin.
  • 48 : ravin.
  • 49 : robot.
  • 50 : lasso.
  • 51 : lutin.
  • 52 : lune.
  • 53 : lama.
  • 54 : lard.
  • 55 : lilas.
  • 56 : luge.
  • 57 : lac.
  • 58 : louve.
  • 59 : lapin.
  • 60 : chaise.
  • 61 : château.
  • 62 : chaîne.
  • 63 : chameau.
  • 64 : chariot.
  • 65 : chalet.
  • 66 : juge.
  • 67 : chèque.
  • 68 : cheveu.
  • 69 : chapeau.
  • 70 : caisse.
  • 71 : couteau.
  • 72 : canon.
  • 73 : camion.
  • 74 : car.
  • 75 : clou.
  • 76 : cage.
  • 77 : coca.
  • 78 : café.
  • 79 : cape.
  • 80 : fusée.
  • 81 : fête.
  • 82 : vigne.
  • 83 : femme.
  • 84 : forêt.
  • 85 : filet.
  • 86 : vache.
  • 87 : phoque.
  • 88 : fève.
  • 89 : vapeur.
  • 90 : poisson.
  • 91 : bâton.
  • 92 : bonnet.
  • 93 : pomme.
  • 94 : poire.
  • 95 : pelle.
  • 96 : pêche.
  • 97 : bague.
  • 98 : bouffon.
  • 99 : papa.

Si vous souhaitez mémoriser les nombres à deux chiffres commençant par 0, comme pour les numéros de téléphone, vous pouvez également vous créer une table supplémentaire.

  • 00 : ciseau.
  • 01 : assiette.
  • 02 : cygne.
  • 03 : sumo.
  • 04 : cerf.
  • 05 : salon.
  • 06 : singe.
  • 07 : sac.
  • 08 : savon.
  • 09 : sapin.

Pour l’appliquer aux décimales de racine carrée de deux à mémoriser – 4142135623 dans notre exemple -, il suffit ensuite de procéder comme suit :

  1. Décomposer la série de chiffres en une suite de 2 chiffres : 41 42 13 56 23.
  2. Faire correspondre chaque nombre de 2 chiffres à un mot-code : râteau = 41;  reine = 42; diamant = 13; luge = 56; cinéma = 23.
  3. Imaginer une phrase mnémonique ou une histoire mentale avec chacun des mots : Nous apercevons un râteau. Une reine prend le râteau pour ratisser des diamants. Elle les mets sur une luge et descend en luge jusqu’au cinéma. Peut importe l’histoire que vous imaginez, du moment qu’elle frappe votre esprit et que vous la visualisez facilement et rapidement.
  4. Apprendre la phrase mnémonique ou l’histoire mentale en vous la représentant dans votre cerveau.
  5. Réviser la phrase mnémonique  ou l’histoire mentale avec la technique des répétitions espacées.

Mémoriser avec la méthode des loci.

Pour accroitre vos performances de mémorisation, vous pouvez combiner la méthode des articulations chiffrées avec la méthode des loci, appelée également méthode des lieux, art de mémoire, palais de la mémoire, chambre romaine ou méthode du chemin d’éléphant.

La méthode des loci ou méthode des lieux ou chambre romaine, consiste à associer une idée, une histoire ou un objet à un lieu que vous pouvez visualiser facilement et immédiatement. Ce peut être votre maison, votre appartement ou une pièce comme votre chambre, un musée que vous connaissez bien, le supermarché où vous faites vos courses, le chemin que vous empruntez pour aller au travail ou prendre des cours, etc.

Il s’agit de découper ce lieu ou ce chemin en plusieurs parties que vous connaissez bien et d’y placer vos images mentales.

Il est important, ensuite, de reparcourir ce chemin dans le même sens pour retrouver dans l’ordre vos images.

Vous avez créé des histoires mentales avec les mots que vous avez formé avec les décimales de racine carrée de deux.

Placez chaque histoire dans chaque partie, chaque emplacement de votre chemin.

Puis, parcourez mentalement votre votre chemin. Vous trouvez à chaque étape l’histoire que vous y avez placé, les mots que vous avez formé. Vous avez reconstitué les décimales de √2.

Mémoriser 2600 décimales de racine carrée de 2 avec le tableau de la mémoire ou MemoryChart.

Si vous voulez mémoriser plus de 1000 décimales de racine carrée de deux, la méthodes des articulations chiffrées, combinée à la méthode des loci commence à trouver ses limites. Il faut trouver un chemin suffisamment long pour y placer toutes les histoires mentales.

La méthode du tableau de la mémoire ou MemoryChart en anglais permet de lever cette barrière et de mémoriser au moins 2600 décimales de racine carrée de deux.

Le principe est le suivant :

  1. Constituer un tableau de :
    • Colonnes numérotées de 0 à 99 (ou moins selon le nombre de décimales à retenir).
    • De lignes numérotées de A à Z.
    • De cellules constituées, par exemples de 10 décimales.
  2. Nommer chaque cellule. Il s’agit d’associer à chaque cellule à un mot à l’aide de la méthode des articulations chiffrées. Par exemple AS pour la cellule A0, ADO pour la cellule A1, ANE pour la cellule A2, etc.
  3. Placer, dans chaque cellule, l’histoire mentale associée à chaque série de décimales.

Vous pouvez mémoriser ainsi jusqu’à 2600 décimales de √2.

Mémoriser 100 000 décimales de racine carrée de 2 avec la technique du SEM cube.

La technique SEM cube – Self Enhanced Memory en anglais – est une extension de la méthode du tableau de la mémoire ou MemoryChart, qui devient un cube, une matrice, un tableau en trois dimensions.

Un tableau en deux dimensions est constitué de dix colonnes et de 10 lignes, représentant 100 cellules.

Le cube est constitué de 100 tableaux de 100 éléments.

Ce qui donne une matrice constituée de 100×100 = 10 000 éléments ou cellules.

Comme pour le tableau de la mémoire – MemoryChart -, il s’agit de trouver une règle de nommage des cellules. Dans chaque cellule, nous placerons dix décimales de racine carrée de deux pour lesquelles nous inventerons une histoire mentale.

En utilisant cette technique , vous saurez comment retenir 100 000 décimales de racine carrée de deux.

Autre technique de mémorisation.

Plutôt que de créer un SEM cube, il est également possible de créer un mot supplémentaire représentant un groupe de nombre (une centaine ou un millier par exemple) et de compléter l’histoire en plaçant ce mot en premier.

En utilisant systématiquement ce mot pour représenter le groupe de nombres, vous pourrez mémoriser plus facilement un plus grand nombre de décimales avec moins d’effort.

A découvrir aussi.

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

pi – mémorisation – comment retenir les décimales de pi facilement

Comment mémoriser pi – PI = 3,14 159 265 35 … ? Comment apprendre et retenir vite et facilement le nombre pi et ses décimales ?

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

La mémorisation de pi est un jeu mental, une excellente gymnastique du cerveau qui fait appel à différents moyens mnémotechniques.

Cliquez sur cette article de Apprendre 5 minutes et vous saurez comment mémoriser facilement 100, 1000 décimales de pi ou plus.

5 minutes suffisent pour apprendre et retenir les premières décimales. Avec de l’entrainement, vous en connaitrez plusieurs dizaines.

Si vous voulez aller plus loin, Apprendre 5 minutes vous fera également découvrir des techniques de mémorisation exceptionnelles pour mémoriser plusieurs milliers de décimales.

Sommaire

Le nombre pi

Pi est le rapport constant entre la circonférence d’un cercle et son diamètre.

Son nombre de décimales est infini, ce qui en fait un excellent moyen pour tester les capacités de calcul des ordinateurs.

Les 1000 premières décimales du nombre pi sont les suivantes :

3,
14 15 92 65 35
89 79 32 38 46
26 43 38 32 79
50 28 84 19 71
69 39 93 75 10
58 20 97 49 44
59 23 07 81 64
06 28 62 08 99
86 28 03 48 25
34 21 17 06 79
82 14 80 86 51
32 82 30 66 47
09 38 44 60 95
50 58 22 31 72
53 59 40 81 28
48 11 17 45 02
84 10 27 01 93
85 21 10 55 59
64 46 22 94 89
54 93 03 81 96
44 28 81 09 75
66 59 33 44 61
28 47 56 48 23
37 86 78 31 65
27 12 01 90 91
45 64 85 66 92
34 60 34 86 10
45 43 26 64 82
13 39 36 07 26
02 49 14 12 73
72 45 87 00 66
06 31 55 88 17
48 81 52 09 20
96 28 29 25 40
91 71 53 64 36
78 92 59 03 60
01 13 30 53 05
48 82 04 66 52
13 84 14 69 51
94 15 11 60 94
33 05 72 70 36
57 59 59 19 53
09 21 86 11 73
81 93 26 11 79
31 05 11 85 48
07 44 62 37 99
62 74 95 67 35
18 85 75 27 24
89 12 27 93 81
83 01 19 49 12
98 33 67 33 62
44 06 56 64 30
86 02 13 94 94
63 95 22 47 37
19 07 02 17 98
60 94 37 02 77
05 39 21 71 76
29 31 76 75 23
84 67 48 18 46
76 69 40 51 32
00 05 68 12 71
45 26 35 60 82
77 85 77 13 42
75 77 89 60 91
73 63 71 78 72
14 68 44 09 01
22 49 53 43 01
46 54 95 85 37
10 50 79 22 79
68 92 58 92 35
42 01 99 56 11
21 29 02 19 60
86 40 34 41 81
59 81 36 29 77
47 71 30 99 60
51 87 07 21 13
49 99 99 98 37
29 78 04 99 51
05 97 31 73 28
16 09 63 18 59
50 24 45 94 55
34 69 08 30 26
42 52 23 08 25
33 44 68 50 35
26 19 31 18 81
71 01 00 03 13
78 38 75 28 86
58 75 33 20 83
81 42 06 17 17
76 69 14 73 03
59 82 53 49 04
28 75 54 68 73
11 59 56 28 63
88 23 53 78 75
93 75 19 57 78
18 57 78 05 32
17 12 26 80 66
13 00 19 27 87
66 11 19 59 09
21 64 20 19 89

Si vous voulez vous amuser à épater vos amis, par exemple lors de la journée de pi, le 14 mars – 3/ 14 en notation anglaise, l’approximation habituelle à trois chiffres 3,14 du nombre pi -, voici plusieurs méthodes simples et faciles pour mémoriser les décimales de pi.

Sommaire.

Retenir pi avec un poème

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

poème de pi - moyen mnémotechnique pour retenir les décimales de pi
Poème de pi – comment retenir les décimales de pi – moyen mnémotechnique.

Si vous vous souvenez facilement des paroles d’une chanson, des conversations que vous entendez, si vous connaissez un grande nombre de mots ou que vous apprenez assez vite les langues étrangères, c’est que vous avez probablement une bonne mémoire auditive.

Un des moyens mnémotechniques pour se souvenir des premières décimales de pi consiste à retenir un poème. Ce type de poème s’appelle un « piem ».

Le  poème de Maurice Decerf, permet de retenir plus de 120 décimales de pi.

Le premier vers est un excellent moyen pour retenir les 10 premières décimales de pi très rapidement.

Que (3) j’ (1) aime (4) à (1) faire (5) apprendre (9) ce (2) nombre (6) utile (5) aux (3) sages (5)

Le nombre de lettres de chaque mot donne le chiffre correspondant.

Une particularité : pour représenter le chiffre 0, le poète utilise un mot de 10 lettres.

Voici le poème de Maurice Decerf à retenir, avec les décimales de pi correspondantes.

Que j’aime à faire apprendre ce nombre utile aux sages !
3,1415926535
Immortel Archimède, artiste ingénieur,
8979
Qui de ton jugement peut priser la valeur ?
32384626
Pour moi, ton problème eut de pareils avantages.
43383279
Jadis, mystérieux, un problème bloquait
50288
Tout l’admirable procédé, l’œuvre grandiose
4197169
Que Pythagore découvrit aux anciens Grecs.
399375
O quadrature ! Vieux tourment du philosophe !
105820
Insoluble rondeur, trop longtemps vous avez
974944
Défié Pythagore et ses imitateurs.
59230
Comment intégrer l’espace plan circulaire ?
781640
Former un triangle auquel il équivaudra ?

628620

Nouvelle invention : Archimède inscrira
8998
Dedans un hexagone; appréciera son aire
628034
Fonction du rayon. Pas trop ne s’y tiendra :
825342117
Dédoublera chaque élément antérieur ;
0679
Toujours de l’orbe calculée approchera ;
821480
Définira limite; enfin, l’arc, le limiteur
8651328
De cet inquiétant cercle, ennemi trop rebelle !
2306647
Professeur, enseignez son problème avec zèle !
093844

Il existe des variantes de ce poème. Vous pouvez également inventer votre propre poème de pi. Le plus important est de vous l’approprier et de le rendre le plus mémorable pour vous. Idéalement, en faisant appel à plusieurs de vos sens.

Si vous voulez en apprendre plus sur les techniques de mémorisation d’un poème ou d’une chanson, lisez l’article comment apprendre une chanson rapidement et facilement .

Cette méthode a toutefois ses limites si vous souhaitez apprendre un grand nombre de décimales.

Nous allons voir ci-après d’autres méthodes pour aller plus loin et retrouver plus vite les décimales de pi.

Sommaire.

La méthode des articulations chiffrées

La méthode des articulations chiffrées, appelée aussi code chiffres-sons, système majeur (major system en anglais) ou grand système est un moyen mnémotechnique très efficace pour mémoriser les suites de chiffres.

La méthode des articulations chiffrées consiste à :

  • Convertir les chiffres en consonnes significatives ou en sons suivant un code défini,
  • A les associer à des mots en rajoutant des lettres pour les rendre concrets et les visualiser,
  • A créer une phrase ou une histoire.

A chaque chiffre de zéro à neuf, correspond une consonne ou un son. Voici le tableau complet des articulations chiffrées :

  • 0 : c (ce), s (se), z (ze), t (tion), x (ex : dix).
  • 1 : t, d.
  • 2 : n, ne, gne.
  • 3 : m, me.
  • 4 : r, re.
  • 5 : l, lle.
  • 6 : g (ge), j (je), ch (che), sh (sche).
  • 7 :  g (gue, ga), k (ke, ka), q (que), cue (cas).
  • 8 : f (fe), v(ve), ph (phe).
  • 9 : b, p.

Un moyen mnémotechnique pour retenir la table des codes-sons est la phrase rythmique de M. Aimé PARIS qui indique les principales articulations chiffrées. La première consonne de chaque mot reprend le code-son dans l’ordre.

Sot Tu Nous Mens. Rends Les Chants Que Fit Pan.

Prenons les 10 premières décimales de pi : 3,1415926535

Pour retenir la suite de décimales de pi 1415 926 535:

  • La découper en série de 2, 3 ou 4 chiffres.
  • Construire un mot avec la méthode des articulations chiffrées. On commence avec trois ou quatre chiffres et si l’on ne trouve pas de mot, on passe à deux.
  • Passer au groupe de chiffres suivant.
  • Trouver un mot correspondant.
  • Continuer ainsi jusqu’au nombre de décimales à retenir.
  • Construire une histoire avec les mots trouvés.
  • Retenir l’histoire mentale.

Nous obtenons les 3 mots suivants :

1415 = T (ou D), R, T (ou D), L (ou LLE). Nous prendrons par exemple le mot tarentule. Nous pourrons nous représenter une grosse araignée pour symboliser les 4 premier chiffres.

926 = P (ou B), N, CH (ou J ou G(e) ou SH). Nous obtenons le mot panache. Nous prenons comme image un casque avec un bouquet de plumes.

Remarque : vous pourriez également utiliser le mot péniche.

535 = L (ou LLE), M, L (ou LLE). Nous utiliserons le mot limaille. Nous voyons de la limaille de fer.

Il ne nous reste plus qu’à imaginer une histoire avec les mots tarentule, panache et limaille à l’aide la méthode des associations imagées.

Une grosse araignée (la tarentule) saute sur un casque à plumes (panache) qui se décompose et se transforme en un tas de limailles de fer.

Nous avons une histoire très visuelle et facile à retenir.

Nous connaissons dans l’ordre les 10 premières décimales de pi.

Notez, que si vous vouliez, vous pourriez également les réciter dans le désordre.

Il ne vous reste plus qu’à appliquer cette méthode pour les autres décimales.

Sommaire.

La table de rappel du grand système

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

table de rappel
Exemple de table de rappel, appelée aussi grand système, pour mémoriser facilement les chiffres.

La table de rappel du grand système est une extension de la méthodes articulations chiffrées.

Elle a pour but d’automatiser l’association entre le chiffre et le code-son.

Avec la table de rappel, vous définissez une fois pour toute le codage des chiffres de 0 à 99.

Une fois mémorisée et avec un peu d’entrainement, vous trouverez immédiatement le mot code correspondant au chiffre entre 0 et 99 à mémoriser.

Pour en savoir plus sur la table de rappel du grand système et la méthode des articulations chiffrées, cliquez sur l’article comment mémoriser facilement les chiffres ou les nombres.

Sommaire.

La méthode des loci

Pour accroitre vos performances de mémorisation, vous pouvez combiner la méthode des articulations chiffrées avec la méthode des loci, appelée également méthode des lieux, art de mémoire, palais de la mémoire, chambre romaine ou méthode du chemin d’éléphant.

La méthode des loci ou méthode des lieux ou chambre romaine, consiste, comme son nom l’indique à associer une idée, une histoire ou un objet à un lieu que vous pouvez visualiser facilement et immédiatement. Ce peut être votre maison, votre appartement ou une pièce comme votre chambre, un musée que vous connaissez bien, le supermarché où vous faites vos courses, le chemin que vous empruntez pour aller au travail ou prendre des cours, etc.

Il s’agit de découper ce lieu ou ce chemin en plusieurs parties que vous connaissez bien et d’y placer vos images mentales.

Il est important, ensuite, de reparcourir ce chemin dans le même sens pour retrouver dans l’ordre vos images.

Vous avez créé des histoires mentales avec les mots que vous avez formé avec les décimales de pi.

Placez chaque histoire dans chaque partie, chaque emplacement de votre chemin.

Puis, parcourez mentalement votre votre chemin. Vous trouvez à chaque étape l’histoire que vous y avez placé, les mots que vous avez formé. Vous avez reconstitué les décimales de pi.

Sommaire.

Mémoriser 100 décimales de pi avec la table de rappel et la méthode des loci.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

apprendre les décimales de pi avec la table de rappel du grand système
comment apprendre 100 décimales de pi avec la table de rappel du grand système.

Pour retenir les 100 premières décimales de pi à l’aide de la table de rappel et de la méthode des loci nous allons procéder comme suit :

  • Décomposer les décimales en séries de 4 nombres de 2 chiffres. Ce qui donne « 14 15 92 65 » pour les 8 premières décimales.
  • Convertir en mots les nombres de 2 chiffres à l’aide de la table de rappel. Nous obtenons : taureau, étoile, bonnet, chalet.
  • Placer les 4 mots dans le premier point de passage de votre palais de la mémoire.
  • Créer une histoire mentale avec ces 4 mots et le point de passage. Par exemple, si le premier point de passage est un jardin, vous pouvez imaginer dans le jardin, un taureau qui frissonne en regardant une grande étoile dans la nuit, qui se met un bonnet sur la tête et qui s’avance vers un chalet pour s’abriter du froid.
  • Procéder de même pour les autres décimales.

A titre d’exemple, voici les mots de la table de rappel correspondant aux 100 décimales de pi :

3,
(14 15 92 65) : taureau étoile bonnet chalet
(35 89 79 32) : moulin vapeur cape moine
(38 46 26 43) : mauve rocher niche rame
(38 32 79 50) : mauve moine cape lasso
(28 84 19 71) : nef forêt taupe couteau
(69 39 93 75) : chapeau myope pomme clou
(10 58 20 97) : tasse louve noce bague
(49 44 59 23) : robot rire lapin cinéma
(07 81 64 06) : sac fête chariot singe
(28 62 08 99) : nef chaine savon papa
(86 28 03 48) : vache nef sumo ravin
(25 34 21 17) : nouille marin natte ticket
(06 79) : singe cape.

Entrainez-vous à trouver vos propres histoires pour les décimales de pi. C’est un excellent exercice mental que vous pouvez rendre amusant par le choix de vos histoires.

Sommaire.

Le tableau de la mémoire ou MemoryChart – mémoriser 2600 décimales de pi

Si vous voulez mémoriser plus de 1000 décimales de pi, la méthodes des articulations chiffrées, combinée à la méthode des loci commence à trouver ses limites. Il faut trouver un chemin suffisamment long pour y placer toutes les histoires mentales.

La méthode du tableau de la mémoire ou MemoryChart en anglais permet de lever cette barrière et de mémoriser au moins 2600 décimales de pi.

Le principe est le suivant :

  1. Constituer un tableau de :
    • Colonnes numérotées de 0 à 99 (ou moins selon le nombre de décimales à retenir).
    • De lignes numérotées de A à Z.
    • De cellules constituées, par exemples de 10 décimales.
  2. Nommer chaque cellule. Il s’agit d’associer à chaque cellule à un mot à l’aide de la méthode des articulations chiffrées. Par exemple AS pour la cellule A0, ADO pour la cellule A1, ANE pour la cellule A2, etc.
  3. Placer, dans chaque cellule, l’histoire mentale associée à chaque série de décimales. Par exemple, pour la cellule A0, pour les dix premières décimales de pi – 1415 926 535 – nous avions les mots tarentule, panache et limaille. La cellule A0 s’appelle AS. Nous pouvons imaginer l’histoire suivante : nous voyons une carte à jouer immense représentant un AS de pique. De dessous de cette carte sort une grosse araignée (la tarentule). Elle saute sur un casque à plumes (panache) qui se décompose et se transforme en un tas de limailles de fer.

Vous pouvez mémoriser ainsi jusqu’à 2600 décimales de pi.

Sommaire.

La technique du SEM cube – en route vers le record du monde

La technique SEM cube – Self Enhanced Memory en anglais – est une extension de la méthode du tableau de la mémoire ou MemoryChart, qui devient un cube, une matrice, un tableau en trois dimensions.

Un tableau en deux dimensions est constitué de dix colonnes et de 10 lignes, représentant 100 cellules.

Le cube est constitué de 100 tableaux de 100 éléments.

Ce qui donne une matrice constituée de 100×100 = 10 000 éléments ou cellules.

Comme pour le tableau de la mémoire – MemoryChart -, il s’agit de trouver une règle de nommage des cellules. Dans chaque cellule, nous placerons dix décimales de pi pour lesquelles nous inventerons une histoire mentale.

En utilisant cette technique , vous saurez comment retenir 100 000 décimales de pi.

Sommaire.

Autre technique

Plutôt que de créer un SEM cube, il est également possible de créer un mot supplémentaire représentant un groupe de nombre (une centaine ou un millier par exemple) et de compléter l’histoire en plaçant ce mot en premier.

En utilisant systématiquement ce mot pour représenter le groupe de nombres, vous pourrez mémoriser plus facilement un plus grand nombre de décimales avec moins d’effort.

Sommaire.

Mémoriser définitivement les décimales du nombre nombre pi avec la technique des répétitions espacées.

Maintenant que nous avons créé nos histoires et que nous savons comment les retrouver, il nous reste à les mémoriser et les retenir définitivement.

Nous allons utiliser pour cela, comme technique de mémorisation, les répétitions espacées.

Pour ne pas surcharger notre cerveau, nous oublions naturellement les informations que nous recevons de plus en plus vite au fur et à mesure que le temps passe.

Toutefois, au bout d’un certain temps, certaines informations restent présente dans notre mémoire. En rafraichissant nos connaissances régulièrement et de façon espacée dans le temps, l’oubli est de plus en plus lent.

Pour mémoriser de façon optimale, nous devons ancrer nos images dans notre mémoire en les visualisant souvent au début, puis les réviser juste avant d’oublier. Nous prolongeons ainsi le temps de rétention et nous transférons les images dans la mémoire à long terme.

Pour mémoriser la série de décimales du nombre pi, une fois que vous aurez réussi à la réciter une fois, vous pouvez procéder de la manière suivante :

  • Répéter de suite.
  • Recommencer une minute après.
  • Répéter encore une fois la minute qui suit.
  • Répéter 10 minutes après.
  • Recommencer une heure après.
  • Recommencer 10 heures après (ou avant de vous endormir).
  • Recommencer 10 heures après (ou au réveil).
  • Répéter un jour après.
  • Laisser passer un jour sans répéter.
  • Réviser le lendemain.
  • Répéter une autre fois dans la semaine (3 jours après par exemple).
  • Réviser une semaine après.
  • Laisser passer une semaine.
  • Réviser la semaine suivante.
  • Réviser le mois suivante.
  • Laisser passer un mois.
  • Réviser le mois suivant.
  • Réviser un semestre après.
  • Rafraichir la mémoire tous les semestres.

En procédant ainsi, votre mémorisation à long terme deviendra très forte.

Au fur et à mesure des rappels, les images mentales que vous aviez créées vont apparaitre sans effort de plus en plus rapidement et facilement.

Sommaire.

A découvrir aussi.

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !