Comment Mémoriser les Départements et Préfectures vite et facilement.

Comment Mémoriser les Départements et Préfectures vite et facilement

Comment mémoriser les Départements et les Préfectures vite et facilement.

Vous voulez mémoriser la liste des départements français avec leur numéro et le nom de la préfecture  ?

Vous voulez apprendre à retenir à quel département correspond un code postal ?

Vous voulez vous retenir le nom de la préfecture d’un département.

Vous cherchez des mnémoniques pour chaque département ?

Lisez cet article d’ Apprendre 5 minutes pour apprendre comment mémoriser vite et facilement la liste complète des départements français et des préfectures et des numéros grâce à cet exemple détaillé de la région Nouvelle-Aquitaine.

Vous saurez également comment situer les départements sur la carte de France avec notre exemple sur la région Nouvelle-Aquitaine.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Lire la suite
Licence ou license ?

Licence ou license – Orthographe, Moyen Mnémotechnique

Licence ou license en français ?

Quelle est l’orthographe correcte du mot licence en français ?

Une licence peut être à la fois une liberté excessive, un permis d’exercer une activité, un document administratif donnant une autorisation, un diplôme universitaire, un document émis par une fédération sportive.

Vous cherchez un moyen mnémotechnique simple pour retenir facilement la bonne orthographe de licence ?

Vous voulez savoir

  • Les différentes définitions du mot licence.
  • Comment bien écrire le mot licence.
  • Comment retenir l’orthographe de licence.

Lisez ce cours de français gratuit en ligne du blog éducatif Apprendre 5 minutes pour apprendre comment bien écrire le mot licence et comment mémoriser l’orthographe correcte.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Lire la suite

Comment mémoriser un discours facilement.

Comment Mémoriser un Discours facilement

Comment mémoriser un discours ou une présentation facilement ?

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Apprendre par cœur a l’air difficile. Pourtant il existe des techniques de mémorisation simples et efficaces pour retenir un discours, une présentation ou une n’importe quelle intervention orale.

Une fois appris les principes de base, avec de l’entrainement et de la pratique, vous aurez plus d’aisance lors des prises de parole.

Vous vous demandez comment font les politiciens ou les orateurs pour prononcer un discours sans note et parler naturellement ?

Vous cherchez comment mémoriser vite et facilement un discours ?

Lisez cet article du blog éducatif Apprendre 5 minutes pour apprendre en 5 minutes comment retenir efficacement un discours ou une présentation.

Lire la suite

Comment mémoriser les nombres premiers facilement.

Comment Mémoriser les Nombres Premiers facilement

Comment mémoriser facilement les nombres premiers 2, 3, 5, 7, 11, 13, 17, 19, 23, 29, 31, 37, 41, 43, 47, 53, 59, 61, 67, 71, 73, 79, 83, 89, 97, etc. ?

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Vous voulez déterminer rapidement si un nombre est un nombre premier ? Par exemple, pour résoudre des exercices de mathématique

  • Décomposition d’un nombre entier en un produit de facteurs premiers.
  • PPCM (plus petit commun multiple) de deux entiers naturels non nuls.
  • PGCD (plus grand commun diviseur) de deux entiers naturels non nuls.
  • Simplification de fractions.
  • Simplification de formules.
  • etc.

Vous avez du mal à retenir les nombres et les séries de chiffres (numéro de téléphone, code, numéro de carte bancaire, etc).

Retenir des chiffres est un véritable casse-tête pour vous.

Pas de panique ! Il existe des techniques de mémorisation efficaces et faciles à apprendre et utiliser pour se souvenir de n’importe quelle séquence de chiffres rapidement et facilement.

Lisez ce cours gratuit de mémorisation en ligne du blog éducatif Apprendre 5 minutes pour apprendre comment retenir vite et facilement les 25 premiers nombres premiers jusqu’à 100 et plus encore.

A la fin de cet article, vous connaitrez les meilleures techniques de mémorisation pour retenir la liste des nombres premiers et vous pourrez vous entrainer grâce à nos exemples complets faisant appel aux principaux types de mémoire.

Vous trouverez des exemples détaillés, faciles à utiliser.

Vous trouverez également un jeu mathématique pour apprendre les nombres premiers en s’amusant.

Vous saurez reconnaître et lister les nombres premiers immédiatement et sans effort.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Comment mémoriser les nombres premiers facilement.
Comment mémoriser les nombres premiers facilement.

Sommaire

  • Définition d’un Nombre Premier.
  • Comment déterminer si un nombre est premier.
    • Règle générale.
    • Déterminer si un entier naturel inférieur à 100 est un nombre premier.
      • Observation.
      • Explication.
      • Calcul mental.
      • Méthode pour mémoriser les nombres premiers inférieurs à 100.
  • Comment mémoriser les nombres premiers.
    • Le principe.
    • La Méthode des Articulations Chiffrées.
      • La technique de mémorisation.
      • Mémoriser les nombres premiers jusqu’à 100.
    • Le Poème Numérique.
      • La technique de mémorisation.
      • Mémoriser les nombres premiers jusqu’à 100.
    • La stratégie de mémorisation Kinesthésique BARMAN.
      • La technique de mémorisation.
      • La marelle des nombres premiers.
  • A découvrir aussi.

Définition d’un Nombre Premier.

Un nombre premier est un entier naturel qui admet exactement deux diviseurs distincts entiers et positifs : 1 et le nombre lui-même.

Un nombre premier ne possède pas d’autres diviseurs.

Exemple : Le nombre 7 est un nombre premier car 1 et 7 sont les seuls diviseurs entiers positifs du nombre 7.

Article détaillé : Les Nombres Premiers jusqu’à 1000000 (un million)

Comment déterminer si un nombre est premier.

Règle générale.

Pour déterminer si un entier naturel supérieur ou égal à 2 est un nombre premier, il suffit de chercher un diviseur de l’entier naturel parmi les nombres premiers successifs inférieurs à la racine carrée de l’entier naturel.

S’il n’y a aucun diviseur parmi les nombres premiers jusqu’à la racine carré de l’entier naturel, celui-ci est premier.

Déterminer si un entier naturel est un nombre premier peut paraître long mais il existe une astuce simple et facile à utiliser pour déterminer rapidement si l’entier naturel est un nombre premier.

A part les entiers naturels 2 et 3 qui sont les deux premiers nombres premiers, tous les autres nombres premiers sont des multiples de 6 à plus ou moins 1 près, c’est-à-dire qu’ils sont de la forme 6n ± 1.

Soit p un nombre premier.

p > 3 ⇒ p = 6n ± 1

Déterminer si un entier naturel inférieur à 100 est un nombre premier.

Observation.

Par exemple, si nous observons les 25 nombres premiers jusqu’à 100 – 2, 3, 5, 7, 11, 13, 17, 19, 23, 29, 31, 37, 41, 43, 47, 53, 59, 61, 67, 71, 73, 79, 83, 89 et 97 – nous pouvons voir, que, tous les multiples de 6 ont au moins un nombre voisin qui est premier.

  • 5 = 6 – 1
  • 7 = 6 + 1
  • 11 = 12 -1 ( 12 = 6 x 2 )
  • 13 = 12 + 1 ( 12 = 6 x 2 )
  • 17 = 18 – 1 ( 18 = 6 x 3 )
  • 19 = 18 + 1 ( 18 = 6 x 3 )
  • 23 = 24 – 1 ( 24 = 6 x 4 )
  • 29 = 30 – 1 ( 30 = 6 x 5 )
  • 31 = 30 + 1 ( 30 = 6 x 5 )
  • 37 = 36 + 1 ( 36 = 6 x 6 )
  • 41 = 42 – 1 ( 42 = 6 x 7 )
  • 43 = 42 + 1 ( 42 = 6 x 7 )
  • 47 = 48 – 1 ( 48 = 6 x 8 )
  • 53 = 54 – 1 ( 54 = 6 x 9 )
  • 59 = 60 – 1 ( 60 = 6 x 10)
  • 61 = 60 + 1 ( 60 = 6 x 10 )
  • 67 = 66 + 1 ( 66 = 6 x 11 )
  • 71 = 72 – 1 ( 72 = 6 x 12)
  • 73 = 72 + 1 ( 72 = 6 x 12 )
  • 79 = 78 + 1 ( 78 = 6 x 13 )
  • 83 = 84 – 1 ( 84 = 6 x 14 )
  • 89 = 90 – 1 ( 90 = 6 x 15 )
  • 97 = 96 + 1 ( 96 = 6 x 16)

Explication.

Les nombres premiers supérieurs à 3 ( p > 3), respectent les conditions suivantes.

  • Nombres impairs : ils ne sont pas divisibles par 2.
  • Ils ne sont pas divisibles par 3.
  • 4 étant un multiple de 2, les multiples de 4 ne sont pas des nombres premiers.
  • Les multiples d’un nombre premier ne sont pas premiers.

Il reste à éliminer les nombres divisibles par 5 ou par 7.

10 est la racine carré de 100.

Le plus grand nombre premier inférieur à 10 est 7. Le travail d’élimination est terminé.

Calcul mental.

  • Un nombre est divisible par 2 si le dernier chiffre est 0, 2, 4, 6 ou 8.
  • Un nombre est divisible par 3 si la somme des chiffres qui le compose est un multiple de 3.
  • Un nombre est divisible par 5 si le dernier chiffre est 0 ou 5.
  • Un nombre est divisible par 7 si les dizaines (d) diminuées par deux fois les unités (u) forment un multiple de 7 (d – 2u). Par exemple 91 d = 9; u = 1; d – 2u = 9 – 2 x 1 = 7.

Méthode pour mémoriser les nombres premiers inférieurs à 100.

Pour utiliser la méthode basée sur l’observation pour retenir les nombres premiers inférieurs à 100, nous procédons comme suit:

  • 2 et 3 sont les 2 premiers des nombres premiers.
  • 5 et 7 sont des nombres premiers car ils ne sont pas divisibles par 2 ou 3.
  • Éliminer les nombres divisibles par 2, 3, 5 ou 7.

Trouver les multiples de 7 parmi les nombres inférieurs à 100 peut paraître difficile pour certaines personnes mais si nous faisons encore appel à l’observation, nous constatons, qu’une fois que nous avons éliminé les multiples de 2, 3 ou 5, il ne reste que trois multiples de 7 : 49, 77 et 91.

  • 49 = 7 x 7. 49 est le carré de 7. Il est facile à repérer.
  • 77 = 7 x 11. Il est évident à repérer.
  • 91 = 7 x 13. Il est un peu plus difficile à trouver mais si vous utilisez l’astuce vue dans le paragraphe  » Calcul mental » (d – 2u) – 91 d = 9; u = 1; d – 2u = 9 – 2 x 1 = 7 – nous le trouvons de suite.

Une astuce supplémentaire pour retenir les nombres premiers jusqu’à 20.

Tous les multiples de 6 jusqu’à 20 ont deux nombres voisins qui sont des nombres premiers.

2 nombres premiers jumeaux sont deux nombres premiers s’il ne diffèrent que de 2.

  • 6 x 1 = 6 5 et 7.
  • 6 x 2 = 12 11 et 13.
  • 6 x 3 = 18 17 et 19.

Comment mémoriser les nombres premiers.

Le principe.

Pour retenir les nombres premiers il existe plusieurs techniques de mémorisation.

Sans technique de mémorisation, les chiffres et les nombres sont difficiles à retenir car il s’agit de concepts abstraits.

Notre cerveau retient plus facilement ce qu’il peut appréhender avec nos cinq sens ou qu’il peut associer à une sensation ou à une émotion.

Pour retenir les nombres premiers, nous allons les associer à des personnages, des êtres vivants ou des objets concrets, plus faciles à appréhender, à se représenter.

Notre cerveau adore les histoires et les retient facilement.

Pour mémoriser les nombres premiers nous allons imaginer une ou plusieurs histoires avec les personnages et les objets associés aux nombres premiers.

Nous allons expliquer quelques techniques de mémorisation particulièrement efficaces.

A vous d’utiliser celle qui vous convient le mieux.

Si c’est plus efficace pour vous, vous pourrez mélanger plusieurs techniques de mémorisation.

Pour aller plus loin dans les techniques de mémorisation des nombres, lisez l’article Comment mémoriser facilement les chiffres ou les nombres.

Vous en trouverez des exemples d’utilisation dans les articles suivants :

La Méthode des Articulations Chiffrées.

La technique de mémorisation.

La méthode des articulations chiffrées, appelée aussi code chiffres-sons, système majeur (major system en anglais) ou grand système est un moyen mnémotechnique très efficace pour mémoriser les suites de chiffres.

La méthode des articulations chiffrées consiste à :

  • Convertir les chiffres en consonnes significatives ou en sons suivant un code défini,
  • A les associer à des mots en rajoutant des lettres pour les rendre concrets et les visualiser,
  • A créer une phrase ou une histoire.

A chaque chiffre de zéro à neuf, correspond une consonne ou un son. Voici le tableau complet des articulations chiffrées :

  • 0 : c (ce), s (se), z (ze), t (tion), x (ex : dix).
  • 1 : t, d.
  • 2 : n, ne, gne.
  • 3 : m, me.
  • 4 : r, re.
  • 5 : l, lle.
  • 6 : g (ge), j (je), ch (che), sh (sche).
  • 7 :  g (gue, ga), k (ke, ka), q (que), cue (cas).
  • 8 : f (fe), v(ve), ph (phe).
  • 9 : b, p.

Un moyen mnémotechnique pour retenir la table des codes-sons est la phrase rythmique de M. Aimé PARIS qui indique les principales articulations chiffrées. La première consonne de chaque mot reprend le code-son dans l’ordre.

Sot Tu Nous Mens. Rends Les Chants Que Fit Pan.

Mémoriser les nombres premiers jusqu’à 100.

Les nombres premiers jusqu’à 100 sont 2, 3, 5, 7, 11, 13, 17, 19, 23, 29, 31, 37, 41, 43, 47, 53, 59, 61, 67, 71, 73, 79, 83, 89 et 97.

Nous allons créer une association mentale pour chaque nombre premier à l’aide la méthode des articulations chiffrées.

Nous utiliserons, par exemple, la table de rappel du grand système vue dans l’article Comment mémoriser facilement les chiffres ou les nombres.

  • 2 : noix.
  • 3 : mât.
  • 5 : lion.
  • 7 : quille.
  • 11 : tête.
  • 13 : diamant.
  • 17 : ticket.
  • 19 : taupe.
  • 23 : cinéma.
  • 29 : nappe.
  • 31 : mouton.
  • 37 : Mickey.
  • 41 : râteau.
  • 43 : rame.
  • 47 : requin.
  • 53 : lama.
  • 59 : lapin.
  • 61 : château.
  • 67 : chèque.
  • 71 : couteau.
  • 73 : camion.
  • 79 : cape.
  • 83 : femme.
  • 89 : vapeur.
  • 97 : bague.

Pour retenir la liste des nombres premiers jusqu’à 100, nous allons imaginer une histoire avec ces associations mentales.

Pour créer une histoire facile à retenir, nous allons combiner la méthode des articulations chiffrées avec une autre technique de mémorisation : le système des liaisons.

Le système des liaisons – appelé également méthode des chaînes ou méthode des liens – est une technique de mémorisation basée sur l’image.

Le système des liaisons consiste à relier dans l’ordre les informations, rendues concrètes, entre elles en créant une histoire.

Par exemple

Sur la première marche du podium, une noix grimpe sur le mât où se trouve perché, tout en haut, un lion en train de jongler avec des quilles.
Sur la tête du lion se trouve un diamant qui tombe par terre sur un ticket, à côté d’une taupe.
La taupe prend le ticket et se rend au cinéma. Le film commence. On aperçoit une nappe qui flotte sur la mer et sur laquelle montent un mouton et Mickey.
Mickey prend un râteau posé sur la nappe, le transforme en rame qu’il utilise ensuite pour se défendre contre un requin.

Finalement, ils accostent sur une plage où se trouve un lama chevauché par un lapin qui se rend au château pour payer avec un chèque un couteau.

Puis, il s’approche d’un camion, découpe une cape qu’il donne à une femme qui traverse la vapeur pour aller chercher une bague.

Nous avons une histoire très visuelle et facile à retenir.

Vous pouvez renforcer le travail de mémorisation en créant une histoire faisant appel au maximum à vos sens, à ce qui déclenche une émotion forte en vous, en mettant du mouvement, de la couleur, de l’humour.

Le Poème Numérique.

La technique de mémorisation.

Le poème numérique est une technique de mémorisation permettant de se souvenir des informations en faisant appel à la mémoire auditive au moyen de phrases qui riment.

Pour favoriser le travail de mémorisation, vous pouvez apprendre le poème numérique en inventant ou mélodie ou en reprenant un air de chanson connu.

Si vous vous souvenez bien de la mélodie, vous retrouverez plus facilement les informations que vous avez associées.

C’est le principe des comptines que nous avions apprises dans notre enfance et que nous avons retenu naturellement.

Un exemple connu, pour illustrer la technique du poème numérique, est la comptine, la chanson pour enfant  « 1, 2, 3, nous irons au bois ».

« 1, 2, 3, nous irons au bois.

4, 5, 6, cueillir des cerises. »

7, 8, 9, dans un panier neuf.

10, 11, 12, elles seront toutes rouges. »

Mémoriser les nombres premiers jusqu’à 100.

Les nombres premiers jusqu’à 100 sont 2, 3, 5, 7, 11, 13, 17, 19, 23, 29, 31, 37, 41, 43, 47, 53, 59, 61, 67, 71, 73, 79, 83, 89 et 97.

La technique du poème numérique va nous permettre de retenir dans l’ordre les 25 nombres premiers.

A titre d’exemple, voici un exemple de poème numérique.

Comptine des nombres premiers.

2, 3, 5, voilà une cassette (7).
11, 13, 17 et un disque neuf (19).
23, 29, 31 pour le bal musette (37).
41, 43, 47 en l’honneur des cinq grands rois (53).
59, 61, 67 qui se reposent (71).
73, 79, 83 dans une cave neuve (89).
de l’attaque de quatre bandits celtes (97).

  • Cassette rime avec le nombre 7.
  • Disque neuf rime avec le nombre 19.
  • Musette rime avec le nombre 37.
  • Cinq grand rois rime avec le nombre 53.
  • Se reposent rime avec le nombre 71.
  • Cave neuve rime avec le nombre 89.
  • Quatre bandits celtes rime avec le nombre 97.

La stratégie de mémorisation Kinesthésique BARMAN.

La technique de mémorisation.

L’intelligence kinesthésique, c’est l’intelligence du mouvement et des émotions. C’est percevoir, maitriser et interpréter les émotions, les mouvements du corps, c’est manipuler des objets avec soin, faire des expériences.

Une personne qui a un profil kinesthésique a besoin de bouger, ressentir, manipuler, expérimenter pour apprendre et retenir.

Apprendre avec la mémoire kinesthésique, c’est apprendre en faisant appel à la stratégie de mémorisation BARMAN :

  • B : Bouger.
  • A : Être actif.
  • R : Ressentir.
  • MAN : Manipuler.

Avec la stratégie de mémorisation kinesthésique BARMAN, vous pouvez apprendre la liste des nombres premiers naturellement, en vous amusant et sans effort de plusieurs manières :

  • Apprendre en marchant.
  • Écrire, dessiner, colorier, découper, assembler les chiffres correspondant aux nombres premiers.
  • Jouer à la marelle.
  • Créer des cartes mémoire, un jeu de questions-réponses, des quiz et jouer avec.
  • Jouer au maître ou au professeur en essayant à votre tour d’apprendre aux autres les nombres premiers.
  • Etc.

La Marelle des Nombres Premiers.

Pour mémoriser les nombres premiers jusqu’à 100, nous pouvons apprendre les 25 nombres premiers jusqu’à 100 en jouant à la marelle des nombres premiers.

Les nombres premiers jusqu’à 100 sont 2, 3, 5, 7, 11, 13, 17, 19, 23, 29, 31, 37, 41, 43, 47, 53, 59, 61, 67, 71, 73, 79, 83, 89 et 97.

Il s’agit des mêmes règles de jeu que pour une partie de marelle classique.

  • Dessiner une aire de jeu la cas « terre »,  25 cases avec écrit dans chaque case un nombre premier (de 2 à 97) et la case « ciel ».
  • Le premier joueur se place sur la case « terre ».
  • Il lance le caillou sur la case marquée 2.
  • S’il a réussi, il saute à cloche pied au dessus de la case marquée 2 pour atterrir sur la case marquée 3.
  • Il passe ensuite à cloche pied sur les cases suivantes.
  • S’il arrive sur les cases doubles, il pose un pied sur chaque case en même temps.
  • Il repart ensuite à cloche pied sur les cases uniques et ainsi de suite.
  • Une fois arrivé sur les cases marquées 89 et 97 il fait volte-face et revient en sautant de la même manière qu’à l’aller.
  • Arrivé à la case marquée 3, il se penche pour ramasser le caillou se trouvant sur la case marquée 2.
  • Il saute alors par-dessus la case marquée 2 et se retrouve sur la case « terre ».
  • Recommencer ainsi jusqu’à ce qu’un des joueurs atteigne la case marquée 97 avec son caillou.
  • Pour gagner, le joueur lance le caillou sur la case « ciel » et refait le parcours aller / retour.

Vous pouvez, par exemple, utiliser les cases doubles pour les nombres premiers jumeaux, c’est-à-dire pour

  • 5 et 7.
  • 11 et 13.
  • 17 et 19.
  • 29 et 31.
  • 41 et 43.
  • 59 et 61.
  • 71 et 73.

En jouant à la marelle des nombres premiers, vous allez apprendre sans vous en rendre compte les 25 nombres premiers jusqu’à 100.

A découvrir aussi.

 

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

 

Débarquement de Normandie - 6 juin 1944

Débarquement de Normandie du 6 juin 1944

Résumé du Débarquement en Normandie du 6 juin 1944 des Alliés, appelé également ‘ Débarquement en Normandie‘ ou ‘ Débarquement allié en Normandie‘.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Le ‘ Jour-J’, appelé ‘ D-Day’ en anglais, désigne le 6 juin 1944, jour du débarquement allié en Normandie pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Ce qu’il faut retenir pour apprendre l’essentiel sur le débarquement en Normandie des Alliés : résumé, causes, conséquences, bilan, moyens mnémotechniques.

  • Pourquoi le débarquement a lieu en Normandie ?
  • Pourquoi la date du 6 juin 1944 ?
  • Qui a débarqué en Normandie ?
  • Sur quelles plages ?
  • Quelles sont les conséquences du débarquement des forces Alliées en Normandie ?
  • Comment mémoriser les noms des plages du débarquement et qui a débarqué sur chacune des plages ?
  • Pourquoi le 6 juin 1944 a-t-il été appelé le  » jour le plus long » ?
  • Qui a appelé le 6 juin 1944 le « jour le plus long » ?
  • Pourquoi la France commémore le débarquement allié du 6 juin 1944 en Normandie ?

6 juin 1944 : D-Day en Normandie. Les forces Alliées commandées par le général américain David Dwight Eisenhower débarquent en Normandie sur les plages de la Manche et du Calvados, afin de libérer la France occupée par l’Allemagne nazie d’Hitler.

Le D-Day ( Jour J en français) est la plus grande opération aéronavale de l’Histoire.

Le Débarquement de Normandie du 6 juin 1944 est un tournant de la Seconde Guerre Mondiale.

Le D-Day va permettre aux Alliés de libérer l’Europe occidentale et accélérer la défaite de l’Allemagne nazie.

Vous êtes en CM2, au collège  ou passionné par l’histoire et vous voulez apprendre l’essentiel sur le débarquement de Normandie du 6 juin 1944, un des événements les plus importants de la Seconde Guerre Mondiale ( 1939 – 1945) ?

Vous cherchez un résumé du débarquement de Normandie ? Vous voulez en connaitre les causes, les conséquences, le déroulement ?

Vous voulez savoir quels sont les noms des plages du débarquement ?

Vous cherchez un moyen mnémotechnique pour retenir le nom des plages du débarquement de Normandie ?

Lisez ce cours d’histoire gratuit en ligne du blog éducatif Apprendre 5 minutes pour apprendre et retenir rapidement et facilement l’Histoire du Jour J, date clé de la Seconde Guerre Mondiale.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Débarquement de Normandie - 6 juin 1944
Débarquement de Normandie – 6 juin 1944

Sommaire

  • Définition : Qu’est-ce que le Débarquement de Normandie ?
  • Court résumé du débarquement de Normandie.
  • Pourquoi la Normandie a-t-elle été choisie ?
  • Le Jour J (D-Day) : pourquoi la date du 6 juin 1944 ?
  • Qui a débarqué en Normandie ?
  • Comment s’est déroulé le Débarquement de Normandie ?
  • Sur quelles plages a eu lieu le débarquement de Normandie ?
  • Quel est le bilan du Jour J (D-Day) ?
  • Quelles sont les conséquences du Débarquement de Normandie ?
  • Pourquoi la France commémore le débarquement allié du 6 juin 1944 en Normandie ?
  • Bonus 1 : Pourquoi le D-Day a été surnommé  » Le jour le plus long » ?
  • Bonus 2 : Mémoriser les plages du Débarquement de Normandie.
    • Technique de mémorisation 1 : les images support.
    • Technique de mémorisation 2 : la phrase mnémotechnique.
  • A découvrir aussi.

Définition : Qu’est-ce que le Débarquement de Normandie ?

Le Débarquement de Normandie, qui a eu lieu le mardi 6 juin 1944, est l’opération aéronavale Neptune, marquant le premier jour de la Bataille de Normandie déclenchée par les forces Alliées, commandées par le général américain David Dwight Eisenhower,  contre les soldats allemands de la Wehrmacht, avec pour objectif d’établir une tête de pont côtière en Normandie.

Le débarquement en Normandie du 6 juin 1944 des Alliés, principalement américains, britanniques et canadiens, est un événement clé et tournant majeur de la Seconde Guerre Mondiale car il ouvre un deuxième front à l’Ouest de l’Europe et permet la victoire finale des Alliés sur l’Allemagne nazie d’Adolf Hitler.

Le D-Day (Jour J en français) désigne le 6 juin 1944, date à laquelle à commencé le débarquement en Normandie.

L’opération Neptune est la première étape de l’opération Overland.

L’opération Overland – nom de code de la bataille de Normandie – a pour objectif de libérer la France occupée par l’Allemagne nazie et d’ouvrir un nouveau front à l’Ouest de l’Europe pour accélérer la défaite du IIIe Reich.

Court résumé du débarquement de Normandie.

Le 6 juin 1944, une immense armada des Alliés, composée de navires de guerre et de commerce, et des péniches de débarquement, soutenue par une importante flotte aérienne , prend par surprise les défenses allemandes et débarque sur les plages de Normandie entre l’embouchure de l’Orne, la rivière qui traverse Caen, et l’embouchure de la Vire, la rivière qui traverse Saint-Lô, une armée composée principalement de soldats américains, britanniques et canadiens.

Malgré la forte résistance allemande et les défenses côtières du mur de l’Atlantique, les Alliés réussissent à constituer des têtes de pont, à s’y maintenir, permettant aux moyens humains et matériels de débarquer rapidement.

L’opération aéronavale et amphibie Overlord des Alliés, commandée par général américain David Dwight Eisenhower, assisté par le général anglais Bernard Law Montgomery, a réussi.

L’armée allemande va se trouver affaiblie. L’ouverture d’un nouveau front à l’Ouest de l’Europe accélérera la défaite du IIIe Reich.

Pourquoi la Normandie a-t-elle été choisie ?

Depuis l’invasion de l’Union Soviétique par l’armée allemande le 22 juin 1941, Joseph Staline demande aux Alliés d’ouvrir un second front en Europe pour réduire la pression allemande sur le front de l’Est.

Le 1er novembre 1943, à l’issue de la Conférence de Téhéran, Winston Churchill ( premier ministre du Royaume-Uni), Franklin D. Roosevelt ( président des États-Unis) et Joseph Staline ( président du Conseil des commissaires du Peuple d’URSS) décident de lancer l’opération Overlord (la Bataille de Normandie).

Les bombardiers américains sont basés en Angleterre. Afin de tenir compte des moyens de débarquement et du rayon d’action d’action des avions de chasse, le débarquement doit avoir lieu soit dans le Pas-de-Calais, soit en Normandie.

Le Pas-de Calais semble la solution la plus évidente, offrant une traversée de la Manche plus courte que la Normandie. La ville de Douvres en Angleterre est à seulement 42 km à vol d’oiseau de la ville de Calais en France.

Pour les Alliés, le Pas-de-calais permettrait

  • Une meilleure couverture aérienne.
  • Un débarquement plus rapide.
  • Un ravitaillement plus facile.

Mais les allemands le savent et s’attendent à un débarquement dans le Pas-de-calais.

Adolf Hitler envisage un débarquement anglo-américain à l’Ouest et ordonne le 23 mars 1942, par la directive de guerre n°40  de renforcer les côtes des pays occupés ou annexés.

Le système de fortification côtière mis en place le IIIe Reich s’appelle le Mur de l’Atlantique.

Les fortifications les plus importantes se trouvent à Calais et la Wehrmacht y a placé ses meilleures troupes.

Les Alliés vont choisir de débarquer en Normandie car les plages, plus vastes, sont moins défendues que dans le Pas-de-calais et permettrons de débarquer les soldats et le matériel.

Le Jour J (D-Day) : pourquoi la date du 6 juin 1944 ?

Pour que le débarquement de Normandie puisse avoir lieu, les Alliés doivent acquérir la supériorité navale et aérienne.

A partir de 1943, les Alliés prennent le dessus sur la marine allemande, au cours de la Bataille de l’Atlantique.

Durant la semaine du 20 au 25 février 1944, les américains lancent l’opération Argument – appelée également  » Big Week » (la Grosse semaine) – pour obtenir la suprématie aérienne en en lançant des attaques massives sur l’industrie aéronautique allemande.

L’aviation de chasse allemande est battue et la capacité de production aéronautique du IIIe Reich fortement réduite.

Pour que débarquement en Normandie ait lieu

  • l’aviation alliée a besoin d’un début de nuit sans lune
    • Pour que les parachutistes ne soient pas repérés par les allemands.
    • Pour bombarder des cibles précises avant que le débarquement ait lieu.
  • La marée doit être montante et à mi-hauteur en début de matinée.
    • Les navires alliés vont se heurter aux défenses allemandes si la marée est trop haute.
    • Les soldats alliés resteront trop longtemps à découvert si la marée était trop basse.

Le 5 juin 1944, la tempête ne permet pas le débarquement.

Comme la météo prévoie une accalmie le 6 juin 1944 et bien que les conditions météorologiques ne soient pas idéales, le général allié américain David Dwight Eisenhower choisie la date du 6 juin 1944 pour le débarquement de Normandie afin d’éviter que des fuites de l’opération parviennent à l’ennemi et pour maintenir le moral des soldats alliés.

Qui a débarqué en Normandie ?

Les Alliés qui ont débarqué en Normandie sont de différentes nationalités.

Les principaux pays alliés sont

D’autres nationalités ont participé au débarquement

  • Australie.
  • Forces belges libres.
  • Armée française de libération.
  • Armée néerlandaise libre.
  • Armée polonaise de l’Ouest.
  • Forces tchécoslovaques libres.
  • Nouvelle-Zélande.

Comment s’est déroulé le Débarquement de Normandie ?

Pour détourner l’attention des allemands de la Normandie, les alliés ont mis en place l’opération Fortitude.

Le but est de faire croire aux allemands que le débarquement aura lieu ailleurs (en Norvège ou dans le Pas-de-calais).

Le 5 juin 1944, pour faire croire aux allemands que le débarquement aura lieu dans le Pas-de-calais, les bombardements s’intensifient sur la côte d’Opale et des navires et des avions se dirigent vers Dieppe.

Les généraux allemands tombent dans le piège. Perturbés par les rapports contradictoires qu’ils reçoivent de Normandie et du Pas-de-Calais dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, Ils sont persuadés que le débarquement aura lieu dans le Pas-de-calais et que le débarquement en Normandie est une diversion. Ils gardent un nombre important de troupes dans le Pas-de-calais, en prévision d’une attaque des Alliés.

5 juin 1944, à 21h15, Radio Londres, installée à la BBC, après les premières mesures de la 5ème symphonie de Beethoven – qui correspondent en Morse à la lettre « V » comme Victoire – annonçant les messages pour la Résistance, envoie le message codé annonçant le début des opérations de débarquement en Normandie. inspiré des deux premiers vers du poème de Paul Verlaine « Chanson d’automne »

Les français parlent aux français. Veuillez écoutez tout d’abord quelques messages personnels.
« Les sanglots longs des violons de l’automne, je répète, les sanglots longs des violons de l’automne, blessent mon cœur d’une langueur monotone, je répète blessent mon cœur d’une langueur monotone»

Le verbe « blessent» remplace le verbe « bercent» du poème original de Verlaine.

Le 6 juin 1944, entre minuit et 5h00 du matin, des milliers de tonnes de bombes sont lâchées par les avions alliés sur les fortifications côtières et des milliers de parachutistes sont largués pour préparer le débarquement. L’opération aéroportée a pour objectifs de s’emparer des ponts et des carrefours routiers et de désorganiser les troupes allemandes.

Le 6 juin 1944, à partir de 5H00 du matin, le débarquement allié commence.

Les navires et avions alliés bombardent à nouveau les fortifications côtières.

Vers 6h30, les premiers soldats alliés débarquent sur les plages normandes.

Les Américains débarquent sur les plages de l »Utah » et « Omaha », les troupes anglaises et canadiennes sur les plages de « Gold », « Juno » et « Sword ».

Les troupes alliés progressent difficilement, sous le feu des soldats allemands de la Wehrmacht qui tirent depuis les blockhaus, en particulier à Omaha Beach.

Pendant ce temps, le Jour J, la Résistance

  • Sabote les voies de chemin de fer.
  • Abattent des arbres sur les routes.
  • Coupe des lignes téléphoniques pour paralyser les communications allemandes.

Les actions des résistants ont pour objectifs de ralentir l’arrivée de renforts allemands vers les plages de Normandie.

En fin de journée, les Alliés ont réussi à débarquer et établir une tête de pont sur la côte normande.

La bataille suprême est engagée ! Après tant de combats, de fureurs, de douleurs, voici venu le choc décisif, le choc tant espéré. Bien entendu, c’est la bataille de France et c’est la bataille de la France !

Citation du Général de Gaulle – le 6 juin 1944 à la BBC.

Le 14 juin 1944, le général de Gaulle, président du gouvernement provisoire de la République française, débarque en France à Juno Beach, sur la plage de Courseulles-sur-Mer, dans le département du Calvados.

Sur quelles plages a eu lieu le Débarquement de Normandie ?

Le 6 juin 1944, le Jour J (D-Day), dans le froid et au milieu d’une mer déchaînée, les 177 marins français du commando Kieffer et plus de 200 000 soldats Alliés débarquent sur 5 plages de la Manche et du Calvados, en Normandie : Utah dans le département de la Manche, Omaha, Gold, Juno et Sword dans le département du Calvados.

Utah Beach.

Utah Beach est la plage située la plus à l’Ouest des 5 plages du débarquement de Normandie.

Utah Beach est la seule plage du débarquement située dans le département de la Manche, sur la côte du Cotentin, à l’Ouest de l’estuaire du fleuve côtier de la Vire.

Utah Beach a été choisie par les Alliés

  • Proximité de Cherbourg, seul port en eaux profondes capable d’assurer le ravitaillement nécessaire aux Alliés pour la Bataille de Normandie.
  • Solution de repli si l’opération Neptune tourne mal sur les 4 plages du Calvados.
  • Fortifications allemandes moindres car jugé peu propice à un débarquement du fait de la présence de zones marécageuses.

Le 6 juin 1944, à 6h30 du matin, la première vague d’assaut des troupes américaines débarque sur la plage d’Utah Beach.

Une tête de pont est établie de Sainte-Mère-Église à Sainte-Marie-du-Pont, zone stratégique le long de la route reliant Cherbourg à Paris, au croisement de 5 départementales, afin d’éviter que les renforts allemands atteignent Cherbourg.

Omaha Beach.

Omaha Beach, dans le Calvados, est situé à environ 12 kilomètres à l’Est d’Utah Beach.

Le 6 juin 1944, à 6h30 du matin, les soldats américains débarquent à Omaha Beach sous un feu allemand nourri, sur une plage parsemée d’obstacles anti-débarquement.

Des 5 plages du Débarquement de Normandie, Omaha Beach est celle où les Alliés, victorieux malgré tout,  perdirent le plus de soldats.

Omaha Beach sera surnommée « bloody Omaha » ou « the Beach of blood ».

Gold Beach.

Gold Beach, dans le Calvados, est située à environ 24 kilomètres à l’Est d’Omaha Beach.

Le 6 juin 1944, à 7h25 du matin, les soldats britanniques débarquent à Gold Beach.

La ville de Bayeux, sous-préfecture du Calvados sera libérée, la commune d’Arromanches sera transformée en port artificiel (le port Mulberry) pour approvisionner les Alliés et la jonction effectuée avec les américains à Port-en-Bessin.

Juno Beach.

Juno Beach, dans le Calvados, est située à 1,5 kilomètres à l’est de Gold Beach.

Le 6 juin 1944, à 7h55 du matin, les Alliés canadien, britanniques, sous commandement canadien, débarquent à Juno Beach, après avoir été retardés par le mauvais temps et la mer houleuse.

Ce retard va permettre aux allemands de s’organiser et de renforcer les défenses côtières.

Malgré une forte résistance allemande, les Alliés parviennent à établir une tête de pont.

Sword Beach.

Sword Beach, située dans le Calvados, est la plage située la plus à l’Est des 5 plages du débarquement de Normandie.

Le 6 juin 1944, à 7h30 du matin, les soldats britanniques débarquent à Sword Beach.

Malgré les bombardements des navires et avions alliés pendant la nuit, les combats sont difficiles.

Au soir du 6 juin 1944, les Alliés disposent d’un tête de pont à l’ouest de l’Orne.

Les soldats alliés feront le lendemain matin la jonction avec les forces canadiennes et britanniques débarquées à Juno Beach.

Sword Beach est la seule des 5 plages du débarquement de Normandie où débarquent des soldats français. Ce sont 177 fusiliers marins français du commando Kieffer.

Quel est le bilan du Jour J (D-Day) ?

Le Jour J (D-Day) les Alliés ont remporté la victoire lors du débarquement sur les plages de Normandie.

Les Alliés ont réussi à prendre pied sur les cinq plages du débarquement.

Toutefois, les Alliés n’ont pas réussi à atteindre un des objectifs du Jour J (D-Day) : libérer Caen.

La ville de Caen ne sera libérée que le 19 juillet 1944.

Le IIIe Reich allemand a perdu la bataille car

  • L’aviation allemande, la Luftwaffe, manque d’avions de chasse et de bombardiers.
    • Elle est incapable de repérer en Angleterre les préparatifs.
    • Elle ne peut pas contre-attaquer le Jour J (D-Day).
  • La marine allemande laisse l’armada alliée traverser la Manche.
  • Les services d’espionnage n’ont pas su déterminer précisément le lieu et la date du débarquement.
  • L’état-major allemand pensait que le débarquement de Normandie était une manœuvre de diversion.

Les pertes Alliées se sont révélées inférieures aux prévisions : environ 10 000 morts, blessés ou disparus, alors qu’ils en prévoyaient 25 000.

Le débarquement de Normandie est la plus grande opération amphibie de tous les temps.

  • Près de 7000 navires.
    • 1200 bâtiments de guerre.
    • 4100 navires de transport.
    • 1600 navires de soutien.
  • 132 000 soldats alliés débarqués le 6 juin 1944.
  • 1 500 000 soldat alliés débarqués à la fin du mois de juillet 1944.
  • 23 000 parachutistes alliés.
  • 7500 avions (avions de reconnaissance, chasseurs et bombardiers légers).
  • 200 000 véhicules alliés débarqués le 6 juin 1944.

Quelles sont les conséquences du Débarquement de Normandie ?

Le débarquement victorieux des Alliés en Normandie va avoir des conséquences importantes sur le déroulement de la Seconde Guerre Mondiale en Europe.

Conséquences à court terme.

Les Alliés ont réussi à établir une solide tête de pont en Normandie, profitant de la surprise de l’armée allemande qui croyait que le débarquement en Normandie était une manœuvre de diversion et que le vraie débarquement aurait lieu dans le Pas-de-calais.

L’opération Neptune – nom de code du débarquement Allié en Normandie – ne se limite pas au débarquement de troupes alliés (1,5 millions de soldat alliés à fin juillet 1944) sur le sol normand.

Pour assurer le ravitaillement des troupes, les Alliés construisent deux ports artificiels, appelés Mulberries, en Normandie, dans le Calvados.

  • Le port Mulberry A (A comme Américain), situé à Saint-Laurent-sur-Mer, dans la zone de débarquement de Omaha Beach. Il sera détruit par la tempête du 19 au 21 juin 1944. Les Alliés décideront de ne pas le reconstruire.
  • Le port Mulberry B (B comme Britannique), situé à Arromanches, dans la zone de débarquement de Gold Beach, construit par les anglais et les canadiens, permet de décharger du matériel lourd et le ravitaillement des troupes d’invasions alliées. Pendant les  100 jours de fonctionnement du pont artificiel d’Arromanches, seront débarqués
    • 2,5 millions de personnes.
    • 500 000 véhicules.
    • 4 millions de tonnes de matériel.

Afin d’assurer leur ravitaillement en carburant, les Alliés construisent deux oléoducs sous la Manche entre l’Angleterre et les côtes normandes pour réduire leur dépendance aux navires pétroliers, en particulier en cas de mauvais temps ou d’attaques par les U-Boots ( Unterseeboot), les sous-marins allemands. Il s’agit de l’opération PLUTO (acronyme de Pipe-Line Under The Ocean). Entre le 13 et le 21 août 1944, les deux oléoducs HAIS et HAMEL sont déployés entre l’île de Wight et Querqueville, située dans le département de la Manche, à l’ouest de Cherbourg.

Conséquences à moyen terme.

Le D-Day (Jour J) du 6 juin 1944 est la première phase de la Bataille de Normandie, connue également sous le nom de code Opération Overlord.

La bataille de Normandie va durer près de 3 mois (du 6 juin 1944 au 29 août 1944) et permettre la libération de la France, conjointement avec l’opération Dragoon (débarquement de Provence des Alliés).

Le 12 septembre 1944, les armées alliées débarquées en Normandie et en Provence font la jonction à Montbard, dans le département de la Côte-d-Or, en région Bourgogne-Franche-Comté.

2 armées allemandes sont détruites ainsi qu’une partie des blindés du IIIe Reich. 25 divisions seront anéanties.

Le bilan matériel est lourd pour les allemands. 1 500 chars, 2 000 canons, 20 000 véhicules et plusieurs centaines d’avions sont détruits.

Les soldats allemands ne peuvent s’appuyer sur aucune ligne de défense efficace en France lors de leur retraite.

Conséquences à long terme.

Grâce au débarquement de Normandie du 6 juin 1944, les Alliés ont ouvert un front à l’Ouest de l’Europe.

Des troupes allemandes vont quitter le front russe, à l’Est, pour venir en renfort contre les troupes alliées débarquées en Normandie.

Les troupes de l’Union soviétique vont faire reculer les soldats allemands lors de la bataille de la Biélorussie – appelée également opération Bagration, entre le 22 juin 1944 et le 19 août 1944 et détruire 3 armées allemandes de la Wehrmacht.

Le débarquement de Normandie est un tournant de la Seconde Guerre mondiale.

Pourquoi la France commémore le débarquement allié du 6 juin 1944 en Normandie ?

La France commémore le jour anniversaire du débarquement allié du 6 juin 1944 en Normandie pour célébrer

  • Le débarquement des troupes alliées, en particulier des États-Unis, du Royaume-Uni, du Canada et de la France libre.
  • Le début de la libération de l’Europe de l’Ouest lors de la Seconde Guerre Mondiale.

Le 6 juin, jour anniversaire du débarquement en Normandie, la France rend hommage à ceux (soldats et résistants) qui ont aidé à libérer le pays de l’occupation de l’Allemagne nazie.

Le 6 juin 2019, lors du 75e anniversaire du débarquement  en Normandie, 16 pays ont adopté une déclaration pour ‘ faire en sorte que les sacrifices du passé ne soient jamais vains et jamais oubliés’.

La Deuxième Guerre Mondiale a montré que la haine raciale et ethnique peut conduire à la guerre et au génocide.

Cette leçon de l’Histoire est rappelée à chaque commémoration, le jour anniversaire du débarquement en Normandie.

La douleur m’a brisée, la fraternité m’a relevée, de ma blessure a jailli un fleuve de liberté.

Citation du poète caennais Paul Dorey, Mémorial de Caen et qui s’exprime au nom de la Normandie.

Bonus 1 : Pourquoi le D-Day a été surnommé  » Le jour le plus long » ?

Le 22 avril 1944, le Generalfeldmarschall (maréchal) allemand Erwin Rommel, après avoir inspecté les fortification du mur de l’Atlantique déclare à son aide du camp Helmuth Lang.

La guerre sera gagnée ou perdue sur ces plages. Nous n’avons qu’une seule chance de repousser l’ennemi, et c’est quand il sera dans l’eau, barbotant et luttant pour venir à terre. Nos renforts n’arriveront jamais sur les lieux de l’attaque et ce serait folie que de les attendre. La Hauptkampflinie (ligne principale de résistance) sera ici. Toutes nos forces doivent se trouver le long des côtes. Croyez moi, Lang, les premières vingt-quatre heures de l’invasion seront décisivesPour les Alliés, comme pour l’Allemagne, ce sera le jour le plus long.

Citation de Erwin Rommel.

Bonus 2 : Mémoriser les plages du Débarquement de Normandie.

Les cinq plages du débarquement de Normandie à retenir sont les suivantes :

  • Utah Beach.
  • Omaha Beach.
  • Gold Beach.
  • Juno Beach.
  • Sword Beach.

Pour mémoriser les noms des 5 plages du débarquement, nous avons plusieurs moyens mnémotechniques simples à notre disposition, comme les techniques de mémorisation suivantes :

Technique de mémorisation 1 : les images support.

Classer les informations par catégorie facilite le travail de mémorisation d’une liste de mots.

La technique de mémorisation des images support est particulièrement adaptée lorsqu’il s’agit de retenir des informations classées par catégorie dans un certain ordre.

Elle permet de mémoriser directement une liste de noms ou de mots à partir de la première image mentale que vous avez conçu.

Pour bien mémoriser une liste de noms ou mots abstraits, il faut les associer à des personnages ou des objets concrets faciles à visualiser mentalement.

Le principe de mémorisation avec la technique des images support est très efficace et facile à comprendre et à appliquer :

  • Prendre, comme image support, l’image associée à la liste à retenir.
  • Classer les informations à retenir en plusieurs catégories.
  • Associer chaque catégorie à une image.
  • Placer les images dans l’image support.
  • Chaque image associée à une catégorie devient, à son tour une image support.
  • Subdiviser chaque catégorie en plusieurs sous-catégorie.
  • Associer chaque sous-catégorie à une image.
  • Placer les images de la sous-catégorie dans la catégorie associée.
  • Chaque image associée à une sous-catégorie devient, à son tour une image support.
  • Recommencez comme précédemment jusqu’à la dernière information à classer.

Nous allons ici utiliser la méthode des images support pour retenir la liste des plages du débarquement de Normandie et quelle nationalité alliée a commandé l’assaut de la zone de débarquement.

Nous allons prendre, comme première image support, une image représentant le débarquement de Normandie.

La Normandie nous fait penser aux normands, aux vikings et à leur bateau : le drakkar.

Nous avons comme première image support un drakkar échoué sur la plage pour symboliser le débarquement de Normandie.

Nous avons vu que les Alliés ayant participé au débarquement de Normandie sont principalement des américains, des britanniques et des canadiens.

Nous allons prendre comme catégories les nationalités.

Nous pouvons utiliser les 3 premières lettres de l’alphabet pour classer les plages du débarquement en fonction des nationalités des Alliés ayant débarqué.

Les lettres de l’alphabet A, B et C correspondent aux premières lettres des nationalités.

  • A : Américain.
  • B : Britannique.
  • C : Canadien.

Nous allons prendre comme images support pour symboliser les américains, les britanniques et les canadiens les lettres A, B et C avec le drapeau du pays.

  • Lettre A avec le drapeau Américain.
  • Lettre B avec le drapeau Britannique (le drapeau du Royaume-Uni).
  • Lettre C avec le drapeau Canadien.

Nous pouvons, par exemple, accrocher les lettres A, B et C au drakkar ou les imaginer comme des personnages à bord du drakkar ou sautant du drakkar sur la plage, etc. Donnez leur de la vie, des expressions. N’hésitez pas à faire appel à vos sens. A vous de laisser libre cours à votre imagination. Prenez l’image qui vous semble la plus naturelle, la plus évidente, la plus mémorable.

Il nous reste à classer, regrouper les plages de débarquement par nationalité.

Les américains ont débarqué à Utah Beach et Omaha Beach.

Les britanniques ont débarqué à Gold Beach et Sword Beach.

Les Canadiens ont débarqués à Juno Beach.

Nous allons chercher quelles images mentales associer aux plages pour retenir leurs noms.

Pour mémoriser Utah Beach, nous allons prendre comme image mnémotechnique une hutte.

Pour mémoriser Omaha Beach, nous allons prendre comme image mnémotechnique le président américain Barack Obama.

Pour mémoriser Gold Beach, nous allons prendre comme image mnémotechnique un lingot d’or;  » gold » voulant dire  » or » en anglais.

Pour mémoriser Sword Beach, nous allons prendre comme image mnémotechnique une épée,  » sword » voulant dire  » épée » en anglais.

Pour mémoriser Juno Beach, nous allons prendre comme image mnémotechnique un judoka.

  • Utah : hutte.
  • Omaha : Obama.
  • Gold : lingot d’or.
  • Sword : épée.
  • Juno : judoka.

Pour se souvenir que les américains ont débarqué à Utah Beach et Omaha Beach, nous allons associer la lettre A (symbolisant les américains) à une hutte et au président Obama.

Pour se souvenir que les britanniques ont débarqué à Gold Beach et Sword Beach, nous allons associer la lettre B (symbolisant les britanniques) à un lingot d’or et à une épée.

Pour se souvenir que les canadiens ont débarqués à Juno Beach, nous allons associer la lettre C (symbolisant les canadiens) à un judoka.

Pour mémoriser facilement la liste des plages du débarquement de Normandie et les nationalités, il nous reste à imaginer une histoire facile à retenir avec les différentes associations imagées.

Un drakkar s’échoue sur la plage, avec à son bord les lettres personnages A, B et C.

A saute du drakkar sur la plage, fonce vers une hutte et délivre le président Obama.

B saute à son tour du drakkar avec une épée pour s’emparer d’un coffre rempli de lingots d’or.

C met sa tenue de judoka, puis saute du drakkar pour aider A et B.

Nous venons de créer une histoire inoubliable pour retenir les plages du débarquement de Normandie et les nationalités.

Si vous êtes un apprenant kinesthésique,  vous pouvez vous amuser à dessiner, colorier, fabriquer la scène ou jouer l’histoire en vous mettant dans la peau d’un des personnages. L’essentiel est de faire appel à votre mémoire kinesthésique. Essayez de bouger, ressentir, vivre l’histoire pour mieux retenir les 5 plages du débarquement.

Technique de mémorisation 2 : la phrase mnémotechnique.

Avec la phrase mnémotechnique comme moyen mnémotechnique, il s’agit de créer un phrase en utilisant des mots commençant par la première lettre du nom de chaque plage.

Par exemple, nous pouvons créer la phrase suivante :

« Un Ours Géant Joue Sur le sable » : Les premières lettres de chaque mot correspondent aux noms des cinq plages du débarquement de Normandie.

  • Un : Utah Beach.
  • Ours : Omaha Beach.
  • Géant : Gold Beach.
  • Joue : Juno Beach.
  • Sur : Sword Beach.

Pour renforcer la mémorisation, vous pouvez imaginer l’ours en train de jouer avec un drakkar. Le navire normand sera notre crochet mémorielle, le moyen permettant de raccrocher l’histoire racontée par la phrase mnémotechnique au débarquement de Normandie, symbolisé par le drakkar normand.

Si vous êtes un apprenant kinesthésique,  vous pouvez vous amuser à mimer la scène, en jouant par exemple le rôle de l’ours. Vous pouvez également la dessiner, la colorier ou fabriquer la scène.

A découvrir aussi.

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

Les 7 Sommets les plus hauts du Monde - The Seven Summits.

Mémoriser les 7 Sommets les plus hauts du Monde facilement

Les sept Sommets – Seven Summits en anglais – sont les montagnes les plus élevées de chaque continent.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Le Challenge des 7 Sommets – appelé également challenge des 7 Summits – consiste à réaliser l’ascension du plus haut sommet de chacun des 7 continents.

Atteindre les 7 sommets est un défi des plus difficiles du monde de l’alpinisme.

Vous voulez savoir

  • Quels sont les Sommets les plus hauts de chaque Continent ?
  • Quelle est l’Altitude des points culminants des continents ?
  • Dans quels Pays du Monde se trouvent-ils ?
  • Qui a réalisé la première ascension ?
  • Comment retenir les 7 sommets du monde facilement ?

Lisez cet article du blog éducatif Apprendre 5 minutes pour apprendre comment mémoriser vite et facilement les points culminants de chaque continent et leur altitude.

Sommaire

  • Modèle des 7 continents.
  • Les plus hauts sommets par continent.
  • Mémoriser la liste des points culminants du monde.
  • Comment mémoriser les 7 sommets, le continent et l’altitude.
  • A découvrir aussi.

Modèle des 7 continents.

Selon les critères utilisés, il y a de 4 à 7 continents.

Si nous utilisons le seul critère géographique, un continent est séparé des autres par la mer ou l’océan et se trouvent la même plaque continentale.

Le modèle à 4 continents correspond au seul critère géographique :

  • Amérique.
  • Antarctique.
  • Afro-Eurasie.
  • Océanie.

Le modèle à 7 continents est le modèle utilisé le plus souvent en Europe de l’Ouest. Il intègre également des critères culturels, historiques et politiques.

Par exemple, dans le modèle à 7 continents, l’Europe est séparée de l’Asie par la chaîne de l’Oural en Russie.

  • Afrique.
  • Amérique du Nord.
  • Amérique du Sud.
  • Antarctique.
  • Asie.
  • Europe.
  • Océanie.

Les plus hauts sommets par continent.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Les 7 Sommets les plus hauts du Monde - The Seven Summits.
Les 7 Sommets les plus hauts du Monde – The Seven Summits.

Les plus hauts sommets de chaque continent du modèle à 7 continents sont :

  • Afrique : Kilimandjaro.
  • Amérique du Nord : Denali.
  • Amérique du Sud : Aconcagua.
  • Antarctique : Massif Vinson.
  • Asie : Everest.
  • Europe : Elbrouz.
  • Océanie : Puncak Jaya.

Le Kilimandjaro.

Hauteur.

Le Kilimandjaro est le plus haut sommet de l’Afrique et culmine à 5 892 mètres d’altitude.

Le pic Uhuru, situé sur le volcan Kibo à 5 891,8 mètres d’altitude est le point culminant du Kilimandjaro et de l’Afrique.

Pays.

Situé au Nord-Est de la Tanzanie, le Kilimandjaro est une montagne constituée de 3 volcans éteints, le Shira, le Kibo et le Mawenzi.

Particularité du Kilimandjaro.

« Les neiges du Kilimandjaro » est une nouvelle d’Ernest Hemingway. Les neiges éternelles au sommet symbolisent le Kilimandjaro en Afrique.

Le sommet du Kilimandjaro est couvert de neige et de glace toute l’année. Toutefois, en raison du réchauffement climatique et de la déforestation, les précipitations neigeuses diminuent et la calotte glacière située sur son sommet rétrécie.

La température annuelle moyenne est de 23°C au pied du Kilimandjaro et de -7°C au sommet.

Découverte du Kilimandjaro.

Le 11 mai 1848, le missionnaire allemand Johannes Rebmann découvre le Kilimandjaro.

Première ascension du Kilimandjaro.

Le 6 octobre 1889, le géologue allemand Hans Meyer, accompagné de l’alpiniste autrichien Ludwig Purtscheller et du soldat tanzanien Yohanas Kinyala Lauwodu, réussissent la première ascension du Kilimandjaro et atteignent son sommet.

Le Denali.

Hauteur.

Le Denali – appelé anciennement mont McKinley – est le plus haut sommet de l’Amérique du Nord et culmine à 6 190 mètres d’altitude.

Le Denali présente un volume plus important et une plus haute élévation que l’Everest qui est le plus haut sommet du monde. La base de l’Everest se trouve sur le plateau tibétain autour de 5 200 mètres d’altitude, soit une élévation d’environ 3 600 mètres.La base du Denali se trouve sur un plateau autour de 700 mètres d’altitude, soit une élévation d’environ 5 500 mètres.

Pays.

Le Denali est situé près du centre de l’Alaska aux États-Unis au cœur de la chaîne d’Alaska.

Particularité du Denali.

Le Denali se trouve près de l’Arctique. Le climat très froid et une pression basse au sommet accentuée par la latitude, augmentent le risque de mal des montagnes.

Les vents polaires soufflent en permanence.

Le Denali est un sommet difficile à escalader.

Découverte du Denali.

Le 6 mai 1794, le navigateur britannique Georges Vancouver qui explorait le golfe de Cook en Alaska observe le Denali et le mont Foraker (5 304 mètres d’altitude) – un autre sommet important de la chaîne d’Alaska).

Georges Vancouver est le premier européen à avoir observé le Denali.

Première ascension du Denali.

Le 7 juin 1913, l’expédition codirigée par le prêtre et alpiniste anglais Hudson Stuck et par le guide Harry Karstens réussit la première ascension du Denali et atteint son sommet.

Le premier membre de l’expédition à atteindre le sommet du Denali est l’améridien Walter Harper.

L’Aconcagua.

Hauteur.

L’Aconcagua– surnommé le « colosse de l’Amérique » – est le plus haut sommet de l’Amérique du Sud – et de l’Amérique – et culmine à 6 962 mètres d’altitude.

Pays.

L’Aconcagua est situé en Argentine, près de la frontière du Chili, au cœur de la Cordillère des Andes.

Particularité de l’Aconcagua.

Le climat est aride, la couverture neigeuse est faible et les glaciers sont peu étendus.

Première ascension de l’Aconcagua.

Le 14 janvier 1897, le guide de haute montagne suisse Matthias Zurbriggen réussit seul la première ascension de l’Aconcagua.

Le Massif Vinson.

Hauteur.

Le Massif Vinson– appelé également Mont Vinson – est le plus haut sommet de l’Antarctique et culmine à 4 892 mètres d’altitude.

Pays.

Le Mont Vinson est situé dans l’Antarctique, à environ 1200 km du pôle sud géographique, dans le massif Sentinel de la chaîne Ellsworth – la plus haute chaîne de montagne de l’Antarctique.

Bien que l’Antarctique n’appartienne à aucun pays conformément au traité sur l’Antarctique du 1er décembre 1959 qui gèle les revendications territoriales, le Massif Vinson est inclus dans le Territoire chilien de l’Antarctique, revendiqué par le gouvernement chilien et fait partie du Chili.

Particularité du Massif Vinson.

Le climat est polaire est sec et les températures négatives. Le Massif Vinson est couvert de neige et de glace.

Les températures peuvent atteindre -35 °C lors de l’été austral et -70°C lors de l’hiver austral.

Le blizzard y est fréquent.

Découverte du Massif Vinson.

Le 12 janvier 1958, le glaciologue et géophysicien américain Charles Bentley découvre le Massif Vinson lors d’un survol de reconnaissance en avion.

Première ascension du Massif Vinson.

Le 18 décembre 1966, l’alpiniste américain Nicholas B. Clinch, accompagné de 3 autres alpinistes du club alpin américain réussissent la première ascension du Massif Vinson.

L’Everest.

Hauteur.

L’Everest– appelé également Mont Everest – est le plus haut sommet de l’Asie et culmine à 8 848 mètres d’altitude.

L’Everest est le plus haut sommet du monde au dessus du niveau de la mer.

Pays.

L’Everest est situé à la frontière entre le Népal et la Chine (dans la région autonome du Tibet), dans la chaîne de l’Himalaya. L’Everest est la plus haute frontière entre deux pays.

Le Mont Everest, la chaîne de l’Himalaya et les territoires du Tibet, du Bhoutan, de l’Inde du Nord et du Népal sont désignés comme le « toit du monde ».

Particularité de l’Everest.

Les températures sont très froides au sommet de l’Everest. La température moyenne est de -36°C en janvier – le mois le plus froid – et de -19°C en juillet – le mois le plus chaud.

L’Everest est surnommé le Troisième Pôle.

Les vents peuvent être très violents, en particulier de juin à septembre avec la mousson et de novembre à mars lorsque les courant-jets redescendent depuis le nord.

Découverte de l’Everest.

En 1847, l’arpenteur général britannique Andrew Scott Waugh et son équipe aperçoivent pour la première fois l’Everest.

En 1852, le mathématicien et géomètre indien Radhanath Sikdar est le premier à découvrir que l’Everest est le point culminant de l’Himalaya à partir de calculs trigonométriques.

Première ascension de l’Everest.

Le 29 mai 1953, L’alpiniste et explorateur néo-zélandais Edmund Hillary et le sherpa népalais d’origine tibétaine Tensing Norgay réussissent la première ascension de l’Everest au cours de l’expédition britannique dirigée par le général de brigade John Hunt.

L’Elbrouz.

Hauteur.

L’Elbrouz– appelé également Elbrous – est le plus haut sommet de l’Europe et culmine à 5 642 mètres d’altitude.

Pays.

L’Elbrouz est situé en Russie, dans la chaîne du Grand Caucase, près de la frontière avec la Géorgie.

Particularité de l’Elbrouz.

L’Elbrouz est un volcan endormi ayant connu des éruptions jusqu’au début de notre ère. Son cratère est recouvert de neige et de glace.

Première ascension de l’Elbrouz.

Le 14 juillet 1874, les guides Akhia Sottaiev et Peter Knubel et les alpinistes anglais Horace Walker et Frederick Gardiner réussissent la première ascension du point culminant de l’Elbrouz.

Le Puncak Jaya.

Hauteur.

Le Puncak Jaya– appelé également pyramide Carstensz – est le plus haut sommet de l’Océanie et culmine à 4 884 mètres d’altitude.

Pays.

Le Puncak Jaya est situé en Indonésie sur l’île de la Nouvelle-Guinée, dans la province de Papouasie, au cœur de la chaîne de Surdiman, dans la partie occidentale des monts Maoke.

Particularité du Puncak Jaya.

Le Puncak Jaya fait partie des rares endroits proches de l’équateur possédant des glaciers.

Le climat est de type équatorial avec une faible variation des températures au cours de l’année et une forte pluviométrie. Le maximum des précipitations se produit entre fin décembre et fin mars.

Les températures varient en moyenne de -3ºC à 15ºC avec des éclaircies le matin, des averses de pluie l’après-midi et de la neige le soir.

Découverte du Puncak Jaya.

Le 16 février 1623, le navigateur et explorateur hollandais Jan Carstenszoon est le premier européen à découvrir le Puncak Jaya et à le décrire, au cours de l’expédition qu’il dirige en Nouvelle-Guinée.

Le Puncak Jaya est aussi appelé Pyramide de Carstensz en l’honneur de l’explorateur Jan Carstenszoon.

Première ascension du Puncak Jaya.

Le 13 février 1962, l’alpiniste autrichien Heinrich Harrer, le guide néo-zélandais Philip Temple, l’alpiniste australien Russell Kippax et l’officier de patrouille néerlandais Albert Huizenga réussissent la première ascension du Puncak Jaya.

Mémoriser la liste des points culminants du monde.

Nous avons vu dans l’article Comment Mémoriser les Montagnes de France facilement plusieurs techniques de mémorisation pour mémoriser les sommets des montagnes.

Nous allons reprendre ces techniques pour mémoriser les points culminants du monde.

Aconcagua, Denali, Elbrouz, Everest, Kilimandjaro, Puncak Jaya, Vinson sont les 7 sommets dans l’ordre alphabétiques des 7 continents.

Comment mémoriser la liste des sept sommets ?

La phrase mnémotechnique.

Avec ce moyen mnémotechnique, Il s’agit de créer un phrase mnémotechnique en utilisant des mots commençant par la première lettre du nom de chaque sommet.

Par exemple, nous pouvons créer la phrase mnémotechnique suivante pour retenir la liste des sommets des sept continents :

  • Aconcagua.
  • Denali.
  • Elbrouz.
  • Everest.
  • Kilimandjaro.
  • Puncak Jaya.
  • Vinson.

« Accompagne deux enfants en kayak pour voir le sommet de la montagne. »

  • Accompagne commence par la lettre A comme Aconcagua.
  • Deux commence par la lettre D comme Denali.
  • Enfants commence par la lettre E comme Elbrouz.
  • En commence la lettre E comme Everest.
  • Kayak commence par la lettre K comme Kilimandjaro.
  • Pour commence la lettre P comme Puncak Jaya.
  • Voir commence par la lettre V comme Vinson.

Les mots « le sommet de la montagne » vont être notre crochet mémoire, notre repère mémoriel pour nous rappeler que la phrase mnémotechnique permet de retenir la liste des 7 sommets.

Acronyme.

Pour mémoriser les 7 sommets les plus hauts des continents du monde, nous pouvons utiliser, comme moyen mnémotechnique les acronymes.

La méthode des acronymes consiste à créer un mot à partir de la première lettre de chaque élément de la liste à retenir.

Pour retenir les sommets des 7 montagnes, vous pouvez utiliser l’acronyme suivant :

« ADEEK PV ».

Pour mémoriser plus facilement, nous pouvons remplacer le mot ADDEK par ADIK qui veut dire frère ou sœur, fratrie en indonésien. L’Indonésie étant le pays où se trouve le Puncak Jaya, nous avons une accroche mémorielle.

Pour mémoriser facilement les 7 sommets, nous pouvons imaginer une histoire toute simple : « Nous voyons un indonésien qui apporte un PV à son frère ou à sa sœur en haut du sommet d’une montagne – le Punka Jaya par exemple – et qui lui dit :

« Adik, PV ».

Le système des liaisons (Link Method).

Nous avons une illustration très concrète de cette méthode dans notre article Comment mémoriser rapidement et facilement une liste de courses.

La technique de mémorisation du système des liaisons consiste à imaginer une histoire en reliant dans l’ordre chacun des 7 sommets les plus hauts de chaque continent.

Le système des liaisons fait appel à la mémoire visuelle.

Les noms sont parfois difficiles à retenir. Pour les retenir plus facilement, nous allons trouver une image mentale facile à mémoriser pour représenter le nom de chaque sommet.

Pour rendre les sommets concrets dans notre cerveau, nous feront correspondre leur nom à un mot ayant la même consonance et facile à nous représenter mentalement.

Nous utiliserons comme crochet mémoire le mot montagne, puisque nous devons mémoriser les points culminants. Nous allons créer une image mentale qui relie le crochet mémoriel au premier sommet. Puis une image qui relie le premier sommet au second et ainsi de suite jusqu’au suivant.

  • Aconcagua : anaconda.
  • Denali: dine (au lit).
  • Elbrouz : elle bronze.
  • Everest : Averell (Dalton).
  • Kilimandjaro : Jean-Claude Killy.
  • Puncak Jaya : punk (joyeux).
  • Vinson : buisson.

Nous allons, par exemple, commencer notre histoire en haut de la montagne, qui est notre crochet mémoire.

« Au sommet de la montagne, c’est le soir. Un anaconda dine au lit. La nuit passe, puis le jour se lève.  Il ouvre les volets et aperçoit une personne étendue dans l’herbe. Elle bronze. Elle entend un bruit, sursaute. Elle aperçoit Averell, le plus grand des frères Dalton, qui court en tenue de bagnard, poursuivi par Jean-Claude Killy. A ce moment, une bande de punks joyeux sortent d’un buisson. Ils sont sept, le même nombre que les 7 sommets du monde. »

Comment mémoriser les 7 sommets, le continent et l’altitude.

Nous allons mémoriser les sept continents, leur point culminant en France et leur altitude.

  • Afrique : Kilimandjaro, 5 892 mètres.
  • Amérique du Nord : Denali, 6 190 mètres.
  • Amérique du Sud : Aconcagua, 6 962 mètres.
  • Antarctique : Massif Vinson, 4 892 mètres.
  • Asie : Everest, 8 848 mètres.
  • Europe : Elbrouz, 5 642 mètres.
  • Océanie : Puncak Jaya, 4 884 mètres.

Pour retenir les noms des continents, nous allons utiliser les mnémoniques suivants :

  • Mnémonique pour l’Afrique : brique.
  • Mnémonique pour l’Amérique du Nord : anneau – A pour Amérique et Neau pour Nord.
  • Mnémonique pour l’Amérique du Sud : massueM de Amérique et Su pour Sud.
  • Mnémonique pour Antarctique : tarte.
  • Mnémonique pour Asie : assis.
  • Mnémonique pour Europe : Euro.
  • Mnémonique pour Océanie : océan.

Pour retenir les sommets les plus hauts de chaque continent, nous allons associer chaque point culminant à l’image que nous avions prise avec la technique du système des liaisons (link method).

  • Aconcagua : anaconda.
  • Denali: dine (au lit).
  • Elbrouz : elle bronze.
  • Everest : Averell (Dalton).
  • Kilimandjaro : Jean-Claude Killy.
  • Puncak Jaya : punk (joyeux).
  • Vinson : buisson.

Pour retenir l’altitude de chaque sommet, nous allons utiliser comme moyen mnémotechnique le système des articulations chiffrées.

Le système des articulations chiffrées est une technique de mémorisation qui consiste à associer un chiffre à un son pour faciliter sa mémorisation.

Chaque chiffre de zéro à neuf, correspond une consonne ou un son.

Le code associé à chaque chiffre est le suivant :

  • 0 : c (ce), s (se), z (ze), t (tion), x (ex : dix).
  • 1 : t, d.
  • 2 : n, ne, gne.
  • 3 : m, me.
  • 4 : r, re.
  • 5 : l, lle.
  • 6 : g (ge), j (je), ch (che), sh (sche).
  • 7 :  g (gue, ga), k (ke, ka), q (que), cue (cas).
  • 8 : f (fe), v(ve), ph (phe).
  • 9 : b, p.

Pour associer l’altitude à une image mentale vous pouvez utiliser la table de rappel du grand système que nous avons apprise dans l’article comment mémoriser facilement les chiffres ou les nombres.

Le Kilimandjaro a une altitude de 5 892 mètres.

Nous allons utiliser la table de rappel du grand système pour retenir l’altitude du Kilimandjaro.

Nous décomposons 5 892 en deux chiffres : 58 et 92.

Le nombre 58 correspond au code mnémonique louve.

Le nombre 92 correspond au code mnémonique bonnet.

Pour retenir le nombre 5 892 nous le relierons mentalement à une louve et à un bonnet.

Pour mémoriser les sept sommets les plus hauts des continents et leur altitude, nous avons les associations mentales suivantes :

  • Afrique : Kilimandjaro, 5 892 mètres.
    • Brique, Jean-Claude Killy, louve et bonnet.
  • Amérique du Nord : Denali, 6 190 mètres.
    • Anneau, dine (au lit), château et poisson.
  • Amérique du Sud : Aconcagua, 6 962 mètres.
    • Massue, anaconda, chapeau et chaîne.
  • Antarctique : Massif Vinson, 4 892 mètres.
    • Tarte, buisson, ravin et bonnet.
  • Asie : Everest, 8 848 mètres.
    • Assis, Averell, fève, ravin.
  • Europe : Elbrouz, 5 642 mètres.
    • Euro, elle bronze, luge, reine.
  • Océanie : Puncak Jaya, 4 884 mètres.
    • Océan, punk joyeux, ravin, forêt.

A découvrir aussi.

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

Montagnes de France.

Comment Mémoriser les Montagnes de France facilement

Vous voulez mémoriser la liste des massifs montagneux de France, leurs points culminants et leurs altitudes ? Vous voulez apprendre à retenir à quelle montagne correspond un sommet ? Vous cherchez des mnémoniques pour chaque massif montagneux ?

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Lisez cet article du blog éducatif Apprendre 5 minutes pour apprendre comment mémoriser vite et facilement la liste complète des massifs montagneux français et leurs points culminants.

Nous allons vous montrer les techniques de mémorisation les plus efficaces pour retenir à long terme les montagnes françaises et leurs sommets.

Vous trouverez dans cet article un exemple de mémorisation pour chaque montagne de France métropolitaine et de France d’Outre-Mer.

Sommaire

  • La liste des massifs montagneux français et leurs points culminants.
    • France métropolitaine.
    • France d’Outre-Mer.
    • Points culminants.
  • Mémoriser la liste des massifs montagneux.
    • Phrase mnémotechnique.
    • Acronyme.
    • Le système des liaisons (Link Method).
  • Comment mémoriser tous les montagnes de France et leurs sommets.
  • Bonus : le Massif armoricain.
  • A découvrir aussi.

La liste des massifs montagneux français et leurs points culminants.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Montagnes de France.
Montagnes de France.

France métropolitaine.

Les six massifs métropolitains reconnus par l’article 5 de la « Loi montagne » – Loi n° 85-30 du 9 janvier 1985 relative au développement et à la protection de la montagne – sont :

  • Alpes.
  • Corse.
  • Massif central.
  • Massif jurassien.
  • Pyrénées.
  • Massif vosgien.

France d’Outre-Mer.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

La France d'Outre-Mer
Carte de la France métroplitaine et d’Outre-Mer

(Conception graphique : TinaRebou.com)

Les trois massifs ultramarins dans les départements d’outre-mer reconnus par l’article 4 de la « Loi montagne » – Loi n° 85-30 du 9 janvier 1985 relative au développement et à la protection de la montagne – sont :

  • Massif de Guadeloupe.
  • Massif des Hauts-de-La Réunion.
  • Massif de Martinique.

Points culminants.

Les plus hauts sommets français de chaque massif montagneux sont

En France métropolitaine :

  • Alpes françaises : le Mont Blanc, 4 809 mètres; plus haut sommet d’Europe occidentale et le cinquième d’Europe.
  • Corse : le Monte Cinto, 2 706 mètres.
  • Massif central : le Puy de Sancy, 1 885 mètres.
  • Massif jurassien : le Crêt de la Neige, 1 718 mètres.
  • Pyrénées : le Vignemale, 3 298 mètres.
  • Massif des Vosges : Grand Ballon – appelé également Ballon de Guebwiller, 1 424 mètres.

En France d’Outre-Mer :

  • Massif de Guadeloupe : la Soufrière, 1 467 mètres.
  • Massif des Hauts-de-La Réunion : le Piton des Neiges : 3 070 mètres.
  • Massif de Martinique : Montagne Pelée : 1 397 mètres.

Mémoriser la liste des massifs montagneux.

Pour retenir facilement la liste des massifs montagneux de France métropolitaine et d’Outre-Mer, il existe plusieurs moyens mnémotechniques simples.

Ils reposent tous sur le même principe : créer des associations imagées car notre cerveau mémorise plus facilement les histoires et ce qu’il peut se représenter mentalement.

Pour faciliter le travail de mémorisation, nous allons faire appel à nos sens, nos émotions, à des images animées.

Laissez libre cours à votre imagination et n’hésitez pas à vous amuser à créer des associations imagées.

La phrase mnémotechnique.

Avec ce moyen mnémotechnique, Il s’agit de créer un phrase mnémotechnique en utilisant des mots commençant par la première lettre du nom de chaque massif montagneux.

Par exemple, nous pouvons créer la phrase mnémotechnique suivante pour retenir la liste des montagnes françaises :

  • Alpes.
  • Corse.
  • Massif central.
  • Massif jurassien.
  • Pyrénées.
  • Massif vosgien.
  • Massif de Guadeloupe.
  • Massif des Hauts-de-La Réunion.
  • Massif de Martinique.

« Admire comment ce jeune pic vert grimpe sur la haute montagne. »

  • Admire commence par la lettre A comme les Alpes.
  • Comme commence par la lettre C comme la Corse.
  • Ce commence par la lettre C comme le mot Central (massif central).
  • Jeune commence la lettre J comme Jurassien (massif jurassien).
  • Pic commence par la lettre P comme les Pyrénées.
  • Vert commence la lettre V comme Vosgien (massif vosgien).
  • Grimpe commence par la lettre G comme Guadeloupe.
  • Haute commence par la lettre H comme Hauts (massif des Hauts-de-La-Réunion).
  • Montagne commence par la lettre M comme la Martinique.

Le mot Montagne va être notre crochet mémoire, notre mot repère pour nous rappeler que la phrase mnémotechnique permet de retenir la liste des montagnes françaises.

Acronyme.

Pour mémoriser les 9 massifs montagneux de la France, nous allons utiliser, comme moyen mnémotechnique les acronymes.

La méthode des acronymes consiste à créer un mot à partir de la première lettre de chaque élément de la liste à retenir.

Pour retenir les montagnes françaises, vous pouvez utiliser l’acronyme suivant :

« ACC JV GRMP ».

Pour mémoriser facilement, nous allons nous appuyer sur notre mémoire auditive et imaginer la phrase mnémotechnique suivante à la sonorité proche :

« Assez! Je vais grimper ».

Dans le mot « assez », la lettre S se prononce C.

Le mot « grimper » contient les lettres G, R, M et P.

  • A : Alpes.
  • S : Corse.
  • S : Massif Central.
  • J : Massif Jurassien.
  • V : Massif Vosgien.
  • G : Massif de Guadeloupe.
  • R : Massif des Hauts-de-La Réunion.
  • M : Massif de Martinique.
  • P : Pyrénées.

Le système des liaisons (Link Method).

Nous avons une illustration très concrète de cette méthode dans notre article Comment mémoriser rapidement et facilement une liste de courses.

La technique de mémorisation du système des liaisons consiste à imaginer une histoire en reliant dans l’ordre chacun des massifs montagneux de la France.

Le système des liaisons fait appel à la mémoire visuelle.

Les noms sont parfois difficiles à retenir. Pour les retenir plus facilement, nous allons trouver une image mentale facile à mémoriser pour représenter le nom de chaque massif montagneux.

Pour rendre les massifs montagneux concrets dans notre cerveau, nous leur feront correspondre nous feront correspondre leur nom à un mot ayant la même consonance et facile à nous représenter mentalement.

Nous utiliserons comme crochet mémoire le mot montagne, puisque nous devons mémoriser les massifs montagneux. Nous allons créer une image mentale qui relie le mot XXX à la première montagne. Puis une image qui relie la première montagne à la seconde et ainsi de suite jusqu’à la dernière.

  • Alpes : algue.
  • Corse : écorce.
  • Massif central : centrale nucléaire.
  • Massif jurassien : jurer.
  • Pyrénées : piranha.
  • Massif vosgien : forge.
  • Massif de Guadeloupe : loupe.
  • Massif des Hauts-de-La Réunion : réunion (en haut de la salle de réunion).
  • Massif de Martinique : Martini.

Nous allons, par exemple, commencer notre histoire en haut de la montagne, qui est notre crochet mémoire.

« Le sommet de la montagne est recouvert d’algues. Soudain, les algues se transforment en écorces de pin. Un homme vient en ramasser pour les brûler dans une centrale nucléaire. Il se fait arrêter et jure de ne plus recommencer car, sinon, il sera jeté dans une rivière infectée de piranhas. Finalement on pêche les piranhas et ceux-ci sont envoyées dans une forge. En brûlant, les piranhas se transforment en loupes. Un homme prend une loupe, grimpe en haut d’une salle de réunion pour lire avec la loupe l’étiquette d’une bouteille de Martini. »

Comment mémoriser tous les montagnes de France et leurs sommets.

Nous allons mémoriser les neuf massifs montagneux français, leur point culminant en France et leur altitude.

  • Alpes françaises : le Mont Blanc, 4 809 mètres.
  • Corse : le Monte Cinto, 2 706 mètres.
  • Massif central : le Puy de Sancy, 1 885 mètres.
  • Massif jurassien : le Crêt de la Neige, 1 718 mètres.
  • Pyrénées : le Vignemale, 3 298 mètres.
  • Massif des Vosges : le Grand Ballon, 1 424 mètres.
  • Massif de Guadeloupe : la Soufrière, 1 467 mètres.
  • Massif des Hauts-de-La Réunion : le Piton des Neiges : 3 070 mètres.
  • Massif de Martinique : Montagne Pelée : 1 397 mètres.

Pour retenir les montagnes, nous allons associer chaque massif montagneux à l’image que nous avions prise avec la technique du système des liaisons (link method).

  • Alpes : algue.
  • Corse : écorce.
  • Massif central : centrale nucléaire.
  • Massif jurassien : jurer.
  • Pyrénées : piranha.
  • Massif vosgien : forge.
  • Massif de Guadeloupe : loupe.
  • Massif des Hauts-de-La Réunion : réunion (en haut de la salle de réunion).
  • Massif de Martinique : Martini.

Pour retenir les sommets, nous créerons des images concrètes faciles à visualiser mentalement avec des personnes ou des objets symbolisant le point culminant en France du massif montagneux.

Comme pour les montagnes, nous allons prendre symbole pour les sommets des personnages ou des objets dont le nom a une consonance proche.

Par exemple, nous associerons la Soufrière à une ouvrière; le mot ouvrière ayant une consonance proche de Soufrière.

  • Mont Blanc : manteau blanc.
  • Monte Cinto : mon cintre.
  • Puy de Sancy : puits (rempli) de sangsues.
  • Crêt de la Neige : craie et neige.
  • Vignemale : vigne.
  • Grand ballon : ballon.
  • Soufrière : ouvrière.
  • Piton des Neiges : python et neige.
  • Montagne Pelée : peler.

Pour retenir l’altitude de chaque sommet, nous allons utiliser comme moyen mnémotechnique le système des articulations chiffrées.

Le système des articulations chiffrées est une technique de mémorisation qui consiste à associer un chiffre à un son pour faciliter sa mémorisation.

Chaque chiffre de zéro à neuf, correspond une consonne ou un son.

Le code associé à chaque chiffre est le suivant :

  • 0 : c (ce), s (se), z (ze), t (tion), x (ex : dix).
  • 1 : t, d.
  • 2 : n, ne, gne.
  • 3 : m, me.
  • 4 : r, re.
  • 5 : l, lle.
  • 6 : g (ge), j (je), ch (che), sh (sche).
  • 7 :  g (gue, ga), k (ke, ka), q (que), cue (cas).
  • 8 : f (fe), v(ve), ph (phe).
  • 9 : b, p.

Pour associer l’altitude à une image mentale vous pouvez utiliser la table de rappel du grand système que nous avons apprise dans l’article comment mémoriser facilement les chiffres ou les nombres.

Le Mont Blanc a une altitude de 4 809 mètres.

Nous allons utiliser la table de rappel du grand système pour retenir l’altitude du Mont Blanc.

Nous décomposons 4 809 en deux chiffres : 48 et 09.

Le nombre 48 correspond au code mnémonique ravin.

Le nombre 09 correspond au code mnémonique sapin.

Pour retenir le nombre 4 809 nous le relierons mentalement à un ravin et à un sapin.

Pour mémoriser toutes les montagnes de France métropolitaine et d’Outre-Mer, leurs points culminants en France et leurs altitudes, nous avons les associations mentales suivantes :

  • Alpes françaises : le Mont Blanc, 4 809 mètres.
    • Algues, manteau blanc, ravin et sapin.
  • Corse : le Monte Cinto, 2 706 mètres.
    • Écorce, mon cintre, nuque et singe.
  • Massif central : le Puy de Sancy, 1 885 mètres.
    • Centrale nucléaire, puits de sangsues, dauphin et filet.
  • Massif jurassien : le Crêt de la Neige, 1 718 mètres.
    • Jurer, craie et neige, ticket et dauphin.
  • Pyrénées : le Vignemale, 3 298 mètres.
    • Piranha, vigne, moine et bouffon.
  • Massif des Vosges : le Grand Ballon, 1 424 mètres.
    • Forge, ballon (de basket), taureau et noir.
  • Massif de Guadeloupe : la Soufrière, 1 467 mètres.
    • Loupe, ouvrière, taureau et chèque.
  • Massif des Hauts-de-La Réunion : le Piton des Neiges : 3 070 mètres.
    • Réunion, python et neige, maison et caisse.
  • Massif de Martinique : Montagne Pelée : 1 397 mètres.
    • Martini, peler, diamant et bague.

Bonus : le Massif armoricain.

Le Massif armoricain, situé dans l’Ouest de la France fait partie d’une ancienne chaîne de montagne, la chaîne varisque – appelée également chaîne hercynienne en France.

Le mont des Avaloirs, d’une hauteur de 416 mètres, est le point culminant du Massif armoricain.

Pour mémoriser le nom du Massif armoricain, le mont des Avaloirs qui est son point culminant et son altitude de 416 mètres nous pouvons utiliser les images mnémoniques suivantes :

  • Massif armoricain : armoire.
  • Mont des Avaloirs : abattoir.
  • 416 mètres : roi et donjon.

Pour la hauteur de 416 mètres, vous pouvez également prendre artichaut comme mnémonique.

  • 4 : R.
  • 1 : T.
  • 6 : CH.

A découvrir aussi.

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

Les Grandes Dates de la Cinquième République.

Cinquième République (de 1958 à nos jours) : Résumé, Dates, Causes, Institutions

Résumé de la Cinquième République ( de 1958 à nos jours) : résumé, dates clés, causes, institutions de la Ve République.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Depuis la date du 4 octobre 1958, la Cinquième République – Ve République – est le régime politique républicain de la France.

Vous cherchez un court résumé de la Cinquième République, de sa création en 1958 à nos jours ? Vous voulez en connaitre les causes, les dates clésses institutions ?

Vous voulez apprendre et retenir les dates clés de la cinquième république, de sa création à nos jours ?

Lisez cet article du blog éducatif Apprendre 5 minutes pour apprendre comment mémoriser les grandes dates de la cinquième république française et retenir l’essentiel de cette période.

5 minutes par jour, pendant quelques jours, vous suffirons pour vous en souvenir.

Nous avons sélectionné des méthodes particulièrement efficaces pour vous aider à vous souvenir des dates des principaux événements de l’Histoire de la Cinquième République.

Sommaire

  • Origines et causes.
    • La guerre d’Algérie et la décolonisation.
    • L’instabilité gouvernementale.
    • Le retour au pouvoir du Général de Gaulle.
  • Bref résumé de la Cinquième République.
    • Les institutions de la Cinquième République.
    • Les événements marquants de la Cinquième République.
  • Les dates clés de la cinquième république.
  • Comment mémoriser les dates clés de la cinquième république.
  • A découvrir aussi.

Origines et causes.

Née en 1958, la Cinquième République est le régime politique républicain actuellement en vigueur en France.

Elle succède à la Quatrième République, marquée par l’instabilité gouvernementale et les problèmes de colonisation.

En pleine guerre d’Algérie, après la tentative de coup d’État du 13 mai 1958 à Alger d’une partie de l’armée qui voulait imposer  le maintien de l’Algérie Française au sein de la république, le président de la république René Coty fait appel au Général de Gaulle et le nomme président du Conseil le 01 juin 1958 pour préparer une nouvelle constitution.

La guerre d’Algérie et la décolonisation.

Après la deuxième guerre mondiale, plusieurs colonies veulent leur indépendance.

En 1954, la France perd la guerre d’Indochine après 8 ans de conflit.

C’est le début de la décolonisation.

En 1956, le Maroc et la Tunisie deviennent indépendantes.

En Algérie, les liens avec la France sont plus forts, avec une communauté française importante. La guerre éclate en 1954 et entraine la Quatrième République dans la crise institutionnelle.

L’instabilité gouvernementale.

La Quatrième République est un régime parlementaire. Le président de la république a peu de pouvoir.

Le scrutin proportionnel aux élections législatives multiplie les partis politiques et fragilise toute majorité dans l’assemblée. Les partis tentent de s’allier pour gouverner.

Un grand nombre de gouvernements vont se succéder.

La faiblesse du pouvoir exécutif va l’empêcher de résoudre les crises liées à la décolonisation et entrainer une crise de régime lors de la guerre d’Algérie.

Le retour au pouvoir du Général de Gaulle.

La France a besoin d’une autorité morale pour restaurer le pouvoir de l’État.

Nommé président du Conseil, le Général de Gaulle, qui apparait comme le seul capable de rétablir l’ordre,  revient au pouvoir pour former un nouveau gouvernement.

Il constitue un gouvernement d’union nationale, obtient le pouvoir de gouverner par ordonnance – il n’a pas besoin de l’autorisation de l’assemblée – pour régler le conflit algérien et de préparer une nouvelle constitution.

Bref résumé de la cinquième République.

Les institutions de la Cinquième République.

La Cinquième République est le régime politique actuel.

Nommé Président du Conseil le 1er juin 1958, suite à la tentative de coup d’État du 13 mai 1958, le général de Gaulle prépare une nouvelle constitution.

Elle a pour objectif de mettre un terme à l’instabilité gouvernementale et au risque de coup d’État militaire.

Adoptée par référendum le 28 septembre 1958, la Constitution française est promulguée le 4 octobre 1958 et la Cinquième République proclamée.

La Cinquième République est un régime semi-présidentiel.

Il renforce le pouvoir du président de la république, élu au suffrage universel direct instaurée par référendum le 28 octobre 1962 et par l’alignement à cinq ans de la durée du mandat présidentiel sur celui de l’Assemblée nationale depuis l’élection du 5 mai 2002.

Le Président de la République nomme le premier ministre (chef du gouvernement), peut dissoudre l’Assemblée Nationale et dispose d’un domaine réservé sur la politique étrangère.

Le Parlement est constitué de l’Assemblée Nationale et du Sénat. Il débat, amende et vote les lois, dont certaines peuvent être à son initiative.

L’Assemblée Nationale peut renverser le gouvernement en votant une motion de censure. Toutefois le président de la république peut refuser la démission du gouvernement et dissoudre l’Assemblée Nationale.

Les députés de l’Assemblée Nationale sont élus pour cinq ans au suffrage universel direct, lors d’un scrutin majoritaire à deux tours.

Les sénateurs sont élus pour six ans au suffrage indirect par les Grands Électeurs (députés, conseillers généraux, conseillers régionaux, délégués des conseils municipaux). Le Sénat est renouvelé pour moitié tous les trois ans.

Le Conseil constitutionnel assure contrôle de conformité de la loi à la Constitution et veille à la régularité des élections nationales et référendums.

Actuellement en vigueur, la constitution de la cinquième république a permis jusqu’à aujourd’hui de :

  • Surmonter les crises politiques et sociales.
  • L’alternance politique.
  • La cohabitation entre un président de la république et un premier ministre appartenant à des partis politiques opposés.

Après la Troisième République, c’est le régime républicain français ayant connu la plus grande longévité.

Les événements marquants de la Cinquième République.

Les premières années de la Ve République sont marquées par la fin de la Guerre d’Algérie en 1962 et l’indépendance des Colonies Françaises en Afrique, entre 1958 et 1960.

La révolte étudiante et la contestation politique, sociale et culturelle de mai-juin 1968.

L’élection de François Mitterrand à la Présidence de la République le 10 mai 1981, mettant fin à 23 années de pouvoir de la Droite et permettant l’alternance politique au bénéfice de la Gauche.

La construction européenne se poursuit –  depuis le Traité de Rome du 25 mars 1957 qui créait la Communauté économique européenne – avec notamment la création de l’Union Européenne le 1er novembre 1993, suite à la signature du Traité de Maastricht le 7 février 1992.

Après une première vague d’attentats en 1995 et la proclamation du « califat » de l’État islamique, le 29 juin 2014, la France est touché par une série d’attentats islamistes (attentats contre Charlie Hebdo le 7 janvier 2015, etc).

Les dates clés de la Cinquième République.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Les Grandes Dates de la Cinquième République.
Les Grandes Dates de la Cinquième République.

13 mai 1958 : coup d’État du 13 mai, appelé également Putsch d’Alger. En pleine guerre d’Algérie, la rébellion avait pour but de conserver l’Algérie dans la France. Le Coup d’État du 13 mai 1958 à Alger entrainera le retour du général de Gaulle et la fin de la IVe République.

28 septembre 1958 : Naissance de la Cinquième République. La Constitution de la Ve République est approuvée par référendum avec 82,6% de oui. Elle sera promulguée le 4 octobre 1958 et la Ve République proclamée le lendemain.

21 décembre 1958 : Charles de Gaulle est élu président de la République par un collège de plus de 80 000 grands électeurs. Il prend ses fonctions de président de la République le

1er janvier 1960 : Entrée en vigueur du nouveau franc, appelé également « franc lourd ». Tous les prix sont divisés par 100. 1 Nouveau Franc correspond à 100 anciens francs.

13 février 1960 : Première bombe atomique française.

18 mars 1962 : Signature des accords d’Évian mettant fin à la guerre d’Algérie et reconnaissant l’indépendance de l’Algérie. Ils seront suivi le 1er juillet 1962 par le référendum d’autodétermination de l’Algérie. L’Algérie devient indépendante le 5 juillet 1962.

28 octobre 1962 : Approbation par référendum de l’élection du président de la République au suffrage universel direct.

19 décembre 1965 : Le général de Gaulle est réélu président de la République.

7 mars 1966 : La France quitte l’OTAN, l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord. Le général de Gaulle veut garder son indépendance en matière de politique étrangère et doter la France d’une politique de défense indépendante.

24 juillet 1967 : « Vive le Québec libre ». Le président de la République  Charles de Gaulle, en visite officielle au Québec, déclare à la fin de son discours à Montréal « Vive Montréal ! Vive le Québec! Vive le Québec libre! Vive le Canada français! Vive la France! ». Ce discours déclenche une grave crise politique entre la France et le Canada car il rappelle la citation du général de Gaulle « Vive la France libre dans l’honneur et dans l’indépendance ! » qui terminait l’appel du 22 juin 1940 à la Résistance à l’occupation allemande et au régime de Vichy.

13 mai 1968 : Grande manifestation contre Charles de Gaulle lors des événements de « mai 1968« . Le mouvement étudiant s’amplifie; les syndicats ouvriers déclenchent la plus grande grève générale du XXe siècle et manifestent avec les étudiants. Les manifestants dénoncent la société de consommation et le chômage associé au système capitaliste.

28 avril 1969 : Le président de la République Charles de Gaulle démissionne après l’échec de du référendum sur la régionalisation et la réforme du Sénat.

15 juin 1969 : Georges Pompidou est élu président de la République.

19 octobre 1973 : Premier choc pétrolier, suite à la demande très forte des pays industriels et au déclenchement de la Guerre du Kippour (guerre israélo-arabe) le 6 octobre 1973. Le 19 octobre 1973, l’OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole) augmente de 70% le prix du baril de brut.

19 mai 1974 : Valéry Giscard d’Estaing (UDF) est élu président de la République.

5 juillet 1974 : L’âge légal de la majorité civile passe de 21 à 18 ans. La loi n° 74-631 du 5 juillet 1974 fixe à dix-huit ans l’âge de la majorité. Depuis les événements de mai 68, l’âge légal était considéré comme trop tardif.

19 décembre 1974 : Adoption de la loi Veil qui autorise l’interruption volontaire de grossesse (IVG).

27 mars 1979 : Début du deuxième choc pétrolier suite à la révolution iranienne et au contexte géopolitique tendu dans la région vont entrainer une baisse de la production mondiale de pétrole et conduire l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP) a augmenter les prix du brut.

10 mai 1981 : François Mitterrand (Parti socialiste) est élu président de la République. C’est la première fois qu’un président de gauche accède au pouvoir sous la Cinquième République. Valéry Giscard d’Estaing, ancien président de la République est battu au second tour des élections présidentielles.

18 septembre 1981 : Abolition de la peine de mort par l’Assemblée nationale. Le projet est défendue par le garde des sceaux, ministre de la Justice, Robert Badinter, au nom du Gouvernement.

13 janvier 1982 : Instauration de la semaine de 39 heures de travail et une cinquième semaine de congés payés.

26 mars 1982 : Abaissement de l’âge de la retraite à 60 ans.

19 mars 1986 : Première cohabitation. La droite remporte les élections législatives. Jacques Chirac (RPR) est nommé Premier ministre. C’est la première cohabitation en France sous la cinquième république.

8 mai 1988 : François Mitterrand est réélu président de la République.

6 novembre 1988 : Référendum sur l’autodétermination en Nouvelle-Calédonie. Il fait suite aux tensions des années 80 et à l’assaut sanglant de la grotte d’Ouvéa, le 5 mai 1988 lors de la prise d’otages de gendarmes par des kanaks indépendantistes du FLNKS. Le 5 mai 1998, 10 ans après le drame d’Ouvéa, la signature de l’accord de Nouméa, instaure en Nouvelle-Calédonie un processus de décolonisation sur vingt ans. La date du référendum sur l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie est fixée au 4 novembre 2018.

1er Janvier 1989 : Création du RMI (revenu minimal d’insertion) par la loi 88-1088.

20 septembre 1992 : Référendum français sur le Traité de Maastricht. Il autorise le président de la République à ratifier le traité sur l’Union Européenne.

28 mars 1993 : Deuxième cohabitation. La droite remporte la majorité aux élections législatives. Édouard Balladur (RPR) au poste de Premier ministre. C’est la deuxième cohabitation en France sous la Ve République.

1er novembre 1993 : Création de l’Union Européenne suite à la signature le 7 février 1992 du Traité de Maastricht.

7 mai 1995 : Jacques Chirac (RPR) est élu président de la République.

21 avril 1997 : Le président Jacques Chirac décide de dissoudre l’Assemblée nationale. La majorité parlementaire bien que très importante est divisée. Le président de la République souhaite une majorité forte et parlant d’une seule voix pour défendre les intérêts de la France. Les élections législatives ont lieu les 25 mai et 1er juin et donnent la majorité à la gauche. La troisième cohabitation en France sous la Ve République s’installe pour cinq ans avec la nomination de Lionel Jospin (PS) au poste de Premier ministre.

13 octobre 1999 : L’Assemblée nationale adopte la loi no 99-944 sur le Pacs (pacte civil de solidarité). La loi sur le Pacs est promulguée le 15 novembre 1999.

6 juin 2000 : Loi sur la parité. La loi n° 2000-493 tendant à favoriser l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives est votée le 6 juin 2000. Les partis politiques doivent présenter un nombre égal d’hommes et de femmes aux élections régionales, municipales, sénatoriales et européennes.

24 septembre 2000 : Référendum sur le quinquennat présidentiel. La durée du mandat présidentiel passe de sept à cinq ans.

7 octobre 2001 : Début de la Guerre d’Afghanistan. En représailles aux attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis,  perpétrés par l’organisation terroriste islamiste Al-Qaïda, les forces américaines et britanniques commencent l’opération « liberté immuable », contre le régime des Talibans en Afghanistan. Le 21 novembre 2001, La France envoie le porte-avions Charles de Gaulle pour soutenir les opérations de l’OTAN en Afghanistan.

1er janvier 2002 : Entrée en vigueur de l’Euro. L’Euro devient la monnaie unique de la France. Elle est la monnaie commune à de dix-neuf pays membres de l’Union européenne qui forment la zone euro. Un euro vaut 6,559 57 francs.

1er janvier 2002 : Suppression effective du service national – service militaire. Le décret du 27 juin 2001 n° 2001-550 relatif à la libération anticipée des appelés du service militaire est signé met fin à la conscription. Le service national est suspendu le 01 janvier 2002 et remplacé par un « parcours citoyen ».

5 mai 2002 : Jacques Chirac est réélu président de la République.

18 mars 2003 : L’outrage au drapeau national ou à l’hymne national est considéré comme un délit.

29 mai 2005 : Référendum français sur le traité établissant une constitution pour l’Europe. Le « non » l’emporte.

6 mai 2007 : Nicolas Sarkozy (UMP) est élu président de la République.

4 décembre 2008 : plan de relance économique de la France. Lors du discours de Douai, le président de la République Nicolas Sarkozy annonce un plan de relance de l’économie de 26 milliards d’euros pour faire face à la crise économique mondiale, liée à la crise bancaire et financière de l’automne 2008, suite à la crise des subprimes (prêts hypothécaires à risques) de l’été 2007. Le plan de relance donne la priorité à l’investissement.

6 mai 2012 : François Hollande (PS) est élu président de la République.

17 mai 2013 : Mariage pour tous. La loi n° 2013-404 du 17 mai 2013 ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe est promulguée. La France autorise le mariage homosexuel.

7 janvier 2015 : Attentat contre le journal satirique Charlie Hebdo. C’est le début d’une série d’attentats islamistes.

14 mai 2017 : Emmanuel Macron est élu président de la République. Élu à l’âge de 39 ans, Emmanuel Macron devient le plus jeune président de la République française.

17 novembre 2018 : Début des manifestations de masse du Mouvement des Gilets Jaunes contre la hausse des prix du carburants et la baisse du pouvoir d’achat.

Comment mémoriser les dates clés de la cinquième république.

La Cinquième République est le régime politique actuellement en vigueur en France.

Retenir les dates clés de la Ve République est un moyen efficace de situer les principaux événements de la période actuelle de l’Histoire de France.

Nous avons vu dans l’article comment mémoriser facilement les dates de l’histoire plusieurs techniques de mémorisation efficaces pour retenir les dates sur le long terme.

Nous allons en montrer une application pratique avec les dates clés de la Cinquième République.

Technique de mémorisation.

Nous allons apprendre les dates de la Cinquième République à l’aide de la table de rappel du grand système que nous avons appris dans l’article comment mémoriser facilement les chiffres ou les nombres.

Pour retenir plus facilement les événements à mémoriser, nous allons classer les dates par année, mois et jour.

Nous classerons les mois de 1 à 12 et les jours de 01 à 31.

Nous allons rattacher l’année, le mois, le jour, l’évènement à un objet ou un personnage et former une image mentale et créer une histoire.

Le cerveau adore les histoires. Il fonctionne par association. Associer, c’est créer des liens entre des objets, des personnages, des émotions, etc. Plus les liens seront forts et plus il sera facile de se souvenir.

C’est cette histoire que nous venons de créer que nous allons apprendre. Nous allons retenir ainsi facilement et à long terme la date et l’événement.

Comme il n’y a pas d’ambiguïté dans les dates à retenir, nous n’utiliserons que la table de rappel du grand système pour associer l’année, le mois et le jour à des images.

Exemple de mémorisation des dates de la Cinquième République.

13 mai 1958 : Putsch d’Alger.

La table de rappel du grand système associe le nombre 19 à une taupe et le nombre 58 à une louve. Nous allons donc associer l’année 1958 à une taupe (19) et à une louve (58).

Le mois de mai est le cinquième mois de l’année. Le lion est le code associé au chiffre 5.

Nous allons associer le jour – 13 – à un diamant.

Pour l’évènement, nous associerons le Putsch d’Alger à un punch; le mot punch ayant une consonance proche du mot Putsch.

Il nous reste à créer une petite histoire en prenant les images dans l’ordre, c’est à dire :

13 mai 1958 : taupe, louve, lion, diamant, punch.

Par exemple, « une taupe saute sur le dos d’une louve puis sur celui d’un lion et essaie de récupérer le diamant qui était tombé dans un verre de punch. »

Si voulez associer l’année 1958 à un seul mot, vous pouvez utiliser comme mnémonique le chanteur Topaloff, en s’appuyant sur la méthode des articulations chiffrées – la table de rappel ou grand système est une extension de la méthode des articulations chiffrées.

  • T correspond au chiffre 1.
  • P correspond au chiffre 9.
  • L correspond au chiffre 5.
  • F correspond au chiffre 8.

Il nous reste à créer une petite histoire en prenant les images dans l’ordre, c’est à dire :

13 mai 1958 : Topaloff, lion, diamant, punch.

Par exemple, « Le chanteur Topaloff chevauche un lion et tient dans sa main un verre de punch dans lequel se trouve un diamant. »

Imaginez l’histoire qui vous passe par la tête. Plus elle vous marquera et plus elle sera facile à se souvenir.

Procédez de même pour les autres dates clés de la Cinquième République.

Table de mémorisation des dates de la Cinquième République.

Pour chaque date à retenir, construisez une histoire facile à retenir pour vous en utilisant la technique que nous venons de voir.

A titre d’exemple, vous pouvez utiliser les associations suivantes :

13 mai 1958 : Putsch d’Alger.

13 mai 1958 : taupe, louve, lion, diamant, punch.

28 septembre 1958 : Naissance de la Cinquième République.

28 septembre 1958 : taupe, louve, pied, nef, bébé.

21 décembre 1958 : Charles de Gaulle est élu président de la République.

21 décembre 1958 : taupe, louve, tonneau, natte, gaulois.

1er janvier 1960 : Entrée en vigueur du nouveau franc.

01 janvier 1960 : taupe, chaise, toit, assiette, franc (Clovis, roi des Francs, pièce de 1 franc, etc.).

13 février 1960 : Première bombe atomique française.

13 février 1960 : taupe, chaise, noix, diamant, champignon nucléaire.

18 mars 1962 : Signature des accords d’Évian.

18 mars 1962 : taupe, chaîne, mât, dauphin, bouteille d’Évian.

28 octobre 1962 : Référendum de l’élection du président de la République au suffrage universel direct.

28 octobre 1962 : taupe, chaîne, tasse, nef, urne électorale et grand collier de la légion d’honneur (un des symboles du président de la République).

19 décembre 1965 : Le général de Gaulle est réélu président de la République.

19 décembre 1965 : taupe, chalet, tonneau, tapis, gaulois et grand collier de la légion d’honneur.

7 mars 1966 : La France quitte l’OTAN.

07 mars 1966 : taupe, juge, mât, sac, rose des vents (symbole de l’OTAN).

24 juillet 1967 : « Vive le Québec libre ».

24 juillet 1967 : taupe, chèque, quille, noir, harfang des neiges (hibou blanc; oiseau emblématique du Québec).

13 mai 1968 : Grande manifestation contre Charles de Gaulle.

13 mai 1968 : taupe, cheveu, lion, diamant, manifestation.

28 avril 1969 : Le président de la République Charles de Gaulle démissionne.

28 avril 1969 : taupe, chapeau, roi, nef, gaulois enlevant le grand collier de la légion d’honneur.

15 juin 1969 : Georges Pompidou est élu président de la République.

15 juin 1969 : taupe, chapeau, chat, étoile, pompe et grand collier de la légion d’honneur.

19 Octobre 1973 : Premier choc pétrolier.

19 octobre 1973 : taupe, camion, tasse, tapis, puits de pétrole.

19 mai 1974 : Valéry Giscard d’Estaing est élu président de la République.

19 mai 1974 : taupe, car, lion, tapis, cigare et grand collier de la légion d’honneur.

5 juillet 1974 : L’âge légal de la majorité civile passe à 18 ans.

05 juillet 1974 : taupe, car, chat, salon, dauphin qui vote.

19 décembre 1974 : Adoption de la loi Veil qui autorise l’interruption volontaire de grossesse (IVG).

19 décembre 1974 : taupe, car, tonneau, tapis, tatouage IVG.

27 mars 1979 : Deuxième choc pétrolier.

27 mars 1979 : taupe, cape, mât, nuque, 2 puits de pétrole.

10 mai 1981 : François Mitterrand est élu président de la République.

10 mai 1981 : taupe, fête, lion, tasse, miroir (commence par MI; premières lettres du nom Mitterrand).

18 septembre 1981 : Abolition de la peine de mort.

18 septembre 1981 : taupe, fête, pied, dauphin, potence.

13 janvier 1982 : Instauration de la semaine de 39 heures de travail et une cinquième semaine de congés payés.

13 janvier 1982 : taupe, vigne, toit, diamant, tracteur (son proche du nombre trente-neuf) et sphinx (associé au chiffre 5 dans la table de rappel des chiffres-sons).

26 mars 1982 : Abaissement de l’âge de la retraite à 60 ans.

26 mars 1982 : taupe, vigne, mât, niche, personne âgée mangeant un croissant (son proche du nombre soixante).

19 mars 1986 : Première cohabitation.

19 mars 1986 : taupe, vache, mât, tapis, deux personnes dans une maison.

8 mai 1988 : François Mitterrand est réélu président de la République.

08 mai 1988 : taupe, fève, lion, savon, miroir et deux grands colliers de la légion d’honneur.

6 novembre 1988 : Référendum sur l’autodétermination en Nouvelle-Calédonie.

06 novembre 1988 : taupe, fève, tête, singe, urne électorale et une flèche faîtière (un des symboles de la Nouvelle-Calédonie).

1er Janvier 1989 : Création du RMI.

01 janvier 1989 : taupe, vapeur, toit, assiette, Rémy Julienne (cascadeur).

20 septembre 1992 : Référendum français sur le Traité de Maastricht.

20 septembre 1992 : taupe, bonnet, pied, noce, urne électorale et drapeau européen.

28 mars 1993 : Deuxième cohabitation.

28 mars 1993 : taupe, pomme, mât, nef, deux personnes dans une maison.

1er novembre 1993 : Création de l’Union Européenne.

01 novembre 1993 : taupe, pomme, tête, assiette, bébé et drapeau européen.

7 mai 1995 : Jacques Chirac est élu président de la République.

07 mai 1995 : taupe, pelle, lion, sac, Chiron (centaure dans la mythologie grecque).

21 avril 1997 : Dissolution de l’Assemblée nationale.

21 avril 1997 : taupe, bague, roi, natte, palais Bourbon – bâtiment qui abrite l’Assemblée nationale – en train de se dissoudre (dans un verre, par exemple).

13 octobre 1999 : Pacs.

13 octobre 1999 : taupe, papa, tasse, diamant, « mariés » au tribunal.

6 juin 2000 : Loi sur la parité.

06 juin 2000 : noce, ciseau, chat, singe, balance (à l’équilibre avec un homme et une femme).

24 septembre 2000 : Référendum sur le quinquennat présidentiel.

24 septembre 2000 : noce, ciseau, pied, noir, urne électorale et sphinx (associé au quinquennat, au chiffre 5 dans la table de rappel des chiffres-sons).

7 octobre 2001 : Début de la Guerre d’Afghanistan.

07 octobre 2001 : noce, assiette, tasse, sac, mosquée en feu (la mosquée est un des symboles du drapeau afghan).

1er janvier 2002 : Entrée en vigueur de l’Euro.

01 janvier 2002 : noce, cygne, toit, assiette, (pièce de 1) euro.

1er janvier 2002 : Suppression effective du service national.

01 janvier 2002 : noce, cygne, toit, assiette, (soldat qui rend son) paquetage militaire.

5 mai 2002 : Jacques Chirac est réélu président de la République.

05 mai 2002 : noce, cygne, lion, salon, Chiron (centaure) et deux grands colliers de la légion d’honneur.

18 mars 2003 : L’outrage au drapeau national ou à l’hymne national est considéré comme un délit.

18 mars 2003 : noce, sumo, mât, dauphin, drapeau français déchiré.

29 mai 2005 : Référendum français sur le traité établissant une constitution pour l’Europe.

29 mai 2005 : noce, salon, lion, nappe, urne électorale et livre (avec les douze étoiles du drapeau européen sur la couverture).

6 mai 2007 : Nicolas Sarkozy est élu président de la République.

06 mai 2007 : noce, sac, lion, singe, sac en osier.

Si vous voulez associer le nombre 07 à une autre image que le sac, vous pouvez par exemple associer 07 à une bouteille de whisky.

4 décembre 2008 : plan de relance de l’économie.

04 décembre 2008 : noce, savon, tonneau, cerf, fusée et pièce de un euro.

6 mai 2012 : François Hollande (PS) est élu président de la République.

06 mai 2012 : noce, tonneau, lion, singe, tulipe (un des symboles de la Hollande).

17 mai 2013 : Mariage pour tous.

17 mai 2013 : noce, diamant, lion, ticket, (bague de) mariage.

Si vous voulez associer le nombre 20 à une autre image que la noce, vous pouvez par exemple associer 20 à la ville de Nice.

7 janvier 2015 : Attentat contre le journal satirique Charlie Hebdo.

07 janvier 2015 : noce, étoile, toit, sac, tour Eiffel, noire, dans un cercle, noir (symbole de la solidarité autour des parisiens, après les attentats).

14 mai 2017 : Emmanuel Macron est élu président de la République.

14 mai 2017 : noce, ticket, lion, taureau, Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron est le président de la République actuellement en fonction en France.

Si vous avez besoin d’une image pour le symboliser, vous pouvez par exemple utiliser comme image

  • Macron (◌̄) : un macron est un diacritique, c’est-à-dire une barre horizontale placée en général au dessus d’une voyelle.
  • Maquereau : son proche du mot Macron.

A découvrir aussi.

 

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

 

Vitesse de la lumière : 299 792 458 m/s.

Mémoriser la Vitesse de la Lumière : 299 792 458 m / s

Mémoriser la vitesse de la lumière : 299 792 458 m/s.

La vitesse de la lumière dans le vide est de 299 792 458 mètres par seconde, soit environ 3 × 108 m/s ou 300 000 kilomètres par seconde.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Comment retenir la vitesse de la lumière grâce à la mnémotechnie ?

Lisez cet article du blog éducatif Apprendre 5 minutes pour apprendre vite et facilement comment mémoriser la vitesse de la lumière dans le vide.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Vitesse de la lumière : 299 792 458 m/s.
Vitesse de la lumière : 299 792 458 m/s.

Sommaire

  • Quelle est la valeur de la vitesse de la lumière dans le vide.
    • Vitesse de la lumière en mètres par seconde.
    • Vitesse de la lumière en kilomètres par heure.
    • Vitesse de la lumière en années-lumière.
  • Pourquoi mémoriser la vitesse de la lumière dans le vide.
  • Mémoriser la vitesse de la lumière.
    • Retenir la vitesse de la lumière avec un poème.
    • Retenir la vitesse de la lumière avec la méthode des articulations chiffrées.
  • A découvrir aussi.

Quelle est la valeur de la vitesse de la lumière dans le vide.

En 1983, la Conférence générale des poids et mesures a défini la valeur exacte de la vitesse de la lumière dans le vide.

Vitesse de la lumière en mètres par seconde.

c = 299 792 458 m/s ou c = 2,99792458 x 10 8 m/s.

La vitesse de la lumière dans le vide est d’environ 300 000 km/s.

c ≈ 3 x 10 8 m/s ou c ≈ 3 x 10 5 km/s.

Vitesse de la lumière en kilomètres par heure.

Exprimée en kilomètres par heure, la valeur exacte de la vitesse de la lumière est

c = 1 079 252 848,8 km/h ou c = 1,0792528488 x 109 km/h.

c ≈ 1,08 x 109 km/h.

La vitesse de la lumière dans le vide parcourt un peu plus d’un milliard de kilomètres par heure.

c ≈ 109 km/h.

Vitesse de la lumière en années-lumière.

L’Union astronomique internationale a défini l’année-lumière (al), c’est-à–dire la distance parcourue par la lumière en une année julienne – une année julienne dure 365,25 jours.

al = 9 460 730 472 580,8 km ou al = 9 460,730 x 109 km.

La vitesse de la lumière dans le vide parcourt un peu moins de 10 000 milliards de kilomètres en une année.

Pourquoi mémoriser la vitesse de la lumière dans le vide.

La vitesse de la lumière est un constante physique très importante. Elle permet de définir des distances ou d’effectuer des calculs d’une grande précision.

Quelques exemples d’applications concrètes de la vitesse de la lumière :

  • Définition du mètre : Le mètre est la longueur parcourue dans le vide par la lumière pendant une durée de 1/299 792 458 secondes.
  • Distance entre la Terre et le soleil en minutes-lumière : 8 minutes et 19 secondes.
  • L’étoile la plus proche du système solaire, Proxima Centauri, est à 4,23 années-lumière de la Terre.
  • Formule d’équivalence masse – énergie d’Albert Einstein : E = mc2
  • formule de calcul de la longueur d’onde : c=λν .
    • λ (la lettre grecque lambda) est la longueur d’onde (en mètres).
    • ν⁡ (la lettre grecque nu) est la fréquence (en Hertz).
    • La constance physique c est la vitesse de la lumière dans le vide.
    • Dans le vide, le rayonnement électromagnétique se propage à la vitesse de la lumière, quelque soit sa longueur d’onde et sa fréquence.

Mémoriser la vitesse de la lumière.

Retenir la vitesse de la lumière avec un poème.

Si vous vous souvenez facilement des paroles d’une chanson, des conversations que vous entendez, si vous connaissez un grande nombre de mots ou que vous apprenez assez vite les langues étrangères, c’est que vous avez probablement une bonne mémoire auditive.

Un des moyens mnémotechniques pour se souvenir de la vitesse de la lumière consiste à retenir un poème.

La technique de mémorisation du poème numérique consiste à compter le nombre de lettres de chaque mot pour connaitre le chiffre correspondant.

Le chiffre zéro est un mot de 10 lettres.

Voici quelques exemples de phrases mnémotechniques pour retenir la vitesse de la lumière en mètres par seconde.

c= célérité = vitesse de la lumière dans le vide = 299 792 458 m/s.

« Ah, messagère admirable, lumière éclatante, je sais votre célérité. »

  • Ah : 2 lettres.
  • messagère : 9 lettres.
  • admirable : 9 lettres.
  • lumière : 7 lettres.
  • éclatante : 9 lettres.
  • je : 2 lettres.
  • sais : 4 lettres.
  • votre : 5 lettres.
  • célérité : 8 lettres.

Cette phrase mnémonique est facile à mémoriser car elle comporte deux crochets mémoriels : lumière, célérité.

La célérité de la lumière est la constante physique, notée c, synonyme de vitesse de la lumière dans le vide.

Voici un deuxième exemple de poème numérique pour retenir la vitesse exacte de propagation de la lumière dans le vide.

« La constante lumineuse restera désormais là, dans votre cervelle. »

  • La : 2 lettres.
  • constante : 9 lettres.
  • lumineuse : 9 lettres.
  • restera : 7 lettres.
  • désormais : 9 lettres.
  • là : 2 lettres.
  • dans : 4 lettres.
  • votre : 5 lettres.
  • cervelle : 8 lettres.

Retenir la vitesse de la lumière avec le méthode des articulations chiffrées.

La méthode des articulations chiffrées, appelée aussi code chiffres-sons, système majeur (major system en anglais) ou grand système est un moyen mnémotechnique très efficace pour mémoriser les suites de chiffres.

La méthode des articulations chiffrées consiste à :

  • Convertir les chiffres en consonnes significatives ou en sons suivant un code défini,
  • A les associer à des mots en rajoutant des lettres pour les rendre concrets et les visualiser,
  • A créer une phrase ou une histoire.

A chaque chiffre de zéro à neuf, correspond une consonne ou un son. Voici le tableau complet des articulations chiffrées :

  • 0 : c (ce), s (se), z (ze), t (tion), x (ex : dix).
  • 1 : t, d.
  • 2 : n, ne, gne.
  • 3 : m, me.
  • 4 : r, re.
  • 5 : l, lle.
  • 6 : g (ge), j (je), ch (che), sh (sche).
  • 7 :  g (gue, ga), k (ke, ka), q (que), cue (cas).
  • 8 : f (fe), v(ve), ph (phe).
  • 9 : b, p.

Pour retenir que la vitesse de la lumière dans le vide est de 299 792 458 mètres par seconde, nous allons utiliser la méthode suivante :

  • La découper en série de 2, 3 ou 4 chiffres.
  • Construire un mot avec la méthode des articulations chiffrées. On commence avec trois ou quatre chiffres et si l’on ne trouve pas de mot, on passe à deux.
  • Passer au groupe de chiffres suivant.
  • Trouver un mot correspondant.
  • Continuer ainsi jusqu’au derniers chiffres à retenir.
  • Construire une histoire avec les mots trouvés.
  • Retenir l’histoire mentale.

Nous obtenons les 3 mots suivants :

  • 299 = N (ou NE ou GNE), B (ou P), B (ou P). Nous prendrons par exemple le mot nabab. Nous pourrons nous représenter un gouverneur de l’Inde ou un homme très riche faisant étalage de sa richesse pour symboliser les 3 premier chiffres.
  • 792 = G (ou K ou Q ou CUE), B (ou P), N (ou NE ou GNE). Nous prendrons par exemple le mot cabane.
  • 458 = R, L (ou LLE), F (ou V ou PH). Nous prendrons par exemple le mot Ralph. Nous prenons comme image le personnage Ralph La Casse du dessin animé « Les mondes de Ralph » des studios Disney. Nous aurions pu également utiliser le mot relief.

Il ne nous reste plus qu’à imaginer une histoire avec les mots nabab, cabane et Ralph à l’aide la méthode des associations imagées.

« Un nabab court à toute vitesse vers une cabane, poursuivi par Ralph La Casse. »

Nous avons une histoire très visuelle et facile à retenir.

A découvrir aussi.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Système solaire.

Conquête spatiale.

Techniques de mémorisation.

Plan du blog Apprendre5minutes.

 

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

 

Première Guerre mondiale (1914 - 1918) - sommaire.

Première Guerre Mondiale (1914 – 1918) : résumé, dates, causes, conséquences

1914-1918 : Première Guerre mondiale : Résumé de la Grande Guerre, dates clés, causes de la Guerre de 14-18, conséquences, bilan, moyens mnémotechniques pour apprendre et retenir la chronologie de la 1e guerre mondiale.

Qui a commencé la guerre et pourquoi ?

Pourquoi la Première Guerre mondiale est une guerre totale ?

Vous voulez apprendre l’histoire de la Première Guerre mondiale vite et facilement ? 

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Vous cherchez un court résumé de cette période charnière de l’histoire de France et du monde ? Vous voulez en connaitre les causes, les conséquences, les dates clés ?

Vous êtes en CM2, au collège  ou passionné par l’histoire et vous voulez apprendre l’essentiel de la Première Guerre Mondiale (1914 – 1918) ?

Vous voulez également apprendre comment mémoriser les grandes dates de la Guerre de 14-18 ?

Lisez ce cours d’histoire gratuit en ligne du blog éducatif Apprendre 5 minutes pour apprendre et retenir rapidement et facilement les événements les plus importants de la Première Guerre Mondiale.Nous avons sélectionné des méthodes particulièrement efficaces pour vous aider à vous souvenir des dates des principaux événements de cette période de l’Histoire de France et du Monde.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Première Guerre mondiale (1914 - 1918) - sommaire.
Première Guerre mondiale (1914 – 1918) – sommaire.

Sommaire

  • Définition de la Première Guerre Mondiale.
  • Dates de début et de fin de la Première Guerre mondiale.
  • Quels sont les pays qui ont participé à la Guerre de 14-18 ?
    • Triple Entente.
    • Triple Alliance.
  • Qu’est-ce qui déclenche la Première Guerre mondiale ?
  • Quelles sont les causes de la Première Guerre mondiale ?
  • Qui a commencé la Première Guerre mondiale ?
  • Résumé de la Première Guerre mondiale.
  • Pourquoi la Première Guerre mondiale est-elle une Guerre totale ?
  • Quel est le bilan de la Première Guerre mondiale ?
  • Quelles sont les conséquences de la Première Guerre mondiale ?
  • Les dates clés de la Première Guerre mondiale.
  • Comment mémoriser les dates clés de la Première Guerre mondiale ?
  • Pourquoi les soldats français étaient surnommés les Poilus ?
  • Bonus 1 : mémoriser les pays de la Triple Entente.
  • Bonus 2 : mémoriser les pays de la Triple Alliance.
  • A découvrir aussi.

Définition de la Première Guerre Mondiale.

La Première Guerre Mondiale est le conflit militaire mondial qui opposa , de 1914 à 1918, les Alliés de la Première Guerre mondiale – appelés également Triple-Entente ou Forces de l’Entente – aux Empires Centraux – appelés également Triple Alliance ou Triplice.

Surnommée Guerre de 14-18 ou Grande Guerre, la Première Guerre Mondiale est le conflit militaire majeur qui se déroula de 1914 à 1918 d’abord en Europe, avant de s’étendre à l’Asie et à l’Afrique, qui provoqua la mort de plus de 18 millions de personnes dont 1,7 million de morts en France et entraina le déclin de l’Europe.

Déclenchée par l’assassinat de l’archiduc François-Ferdinand, héritier de l’empire d’Autriche-Hongrie, à Sarajevo le 28 juin 1914, la Grande Guerre, gagnée par la Triple-Entente – dont la France -, entrainera la disparition des Empires Austro-hongrois, russes et ottoman.

Cette guerre européenne est la plus grande catastrophe de l’histoire, depuis des siècles, la ruine de nos espoirs les plus saints en la fraternité humaine.

citation de Romain Rolland – Journal des années de guerre 1914-1919.

Dates de début et de fin de la Première Guerre mondiale.

Date de début de la Première Guerre mondiale : 28 juillet 1914.

Le 28 juillet 1914, l’Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Serbie, un mois après l’attentat de Sarajevo contre l’héritier de l’empire d’Autriche-Hongrie.

Date de fin de la Première Guerre mondiale : 11 novembre 1918.

Le 11 novembre 1918, l’Armistice signée par l’Allemagne, la France et ses Alliés, marque la fin des combats de la Première Guerre mondiale et la victoire des Alliés sur l’Allemagne.

Quels sont les pays qui ont participé à la Guerre de 14-18 ?

La Guerre de 14-18 est une guerre mondiale car

  • De nombreux pays se sont engagés dans le conflit militaire.
  • La Grande Guerre se déroula sur plusieurs pays et continents.

Deux grandes coalitions s’affrontèrent :

  • La Triple Entente, appelée également Alliés de la Première Guerre mondiale ou Forces de l’Entente.
  • La Triple Alliance, appelée également Empires centraux ou Triplice.

Triple Entente.

La Triple Entente est une alliance formée à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle entre la France, la Russie et le Royaume-Uni.

D’autres pays viendront la rejoindre. Ensemble, ils seront appelés les Alliés de la Première Guerre mondiale.

Les Forces de l’Entente se sont élevées à près de 43 millions de combattants entre 1914 et 1918.

La liste des pays Alliés de la Première Guerre mondiale sont les suivants :

  • Arménie.
  • Belgique.
  • Brésil.
  • Chine.
  • Costa Rica.
  • Cuba.
  • États-Unis.
  • France.
  • Grèce.
  • Guatemala.
  • Haïti.
  • Honduras.
  • Italie.
  • Japon.
  • Liberia.
  • Monténégro.
  • Népal.
  • Nicaragua.
  • Pologne.
  • Portugal.
  • Panama.
  • Roumanie.
  • Royaume-Uni.
  • Russie.
  • Saint-Marin.
  • Serbie.

 Les légions tchécoslovaques – volontaires armés tchèques et slovaques – combattirent également auprès des pays alliés de la Triple Entente.

Lorsque la Première Guerre Mondiale commence en 1914, L’Italie qui était un des pays de la Triple Alliance, décide de rester neutre, puis s’allie en 1915 à la Triple Entente qui lui consentira d’importantes concessions territoriales en cas de victoire.

Triple Alliance.

La Triple Alliance est une alliance formée à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle entre l’Allemagne, l’Autriche-Hongrie et l’Italie.

D’autres pays viendront la rejoindre. Ensemble, ils formeront une coalition appelée Empires centraux.

Les Forces des Empires centraux se sont élevées à plus de 25 millions de combattants entre 1914 et 1918.

La liste des pays des Empires centraux impliqués dans la Première Guerre mondiale sont les suivants :

  • Allemagne.
  • Autriche-Hongrie.
  • Bulgarie.
  • Duché de Courlande et Sémigalle.
  • Darfour.
  • Émirat de Haïl.
  • Lituanie.
  • Empire ottoman.

Qu’est-ce qui déclenche la Première Guerre mondiale ?

L‘événement qui a déclenché la Première Guerre mondiale est l’assassinat de l’archiduc François-Ferdinand, héritier du trône d’Autriche-Hongrie, et de sa femme, le 28 juin 1914 à Sarajevo, lors d’une visite officielle, en Bosnie-Herzégovine, par l’étudiant serbe nationaliste Gavrilo Princip.

L’assassin, Gavrilo Princip, un Bosniaque d’origine serbe de 19 ans, déclare vouloir soutenir, par cet attentat, les minorités serbes oppressées par l’empire Austro-hongrois.

Le 28 juillet 1914, l’Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Serbie, qu’elle accuse d’être responsable de l’assassinat.

L’attentat de Sarajevo est l’événement déclenchant de la Première Guerre mondiale.

Quelles sont les causes de la Première Guerre mondiale ?

Si l’attentat de Sarajevo est l’étincelle qui mit le feu aux poudres et déclencha la Première Guerre mondiale, les causes sont multiples.

Après la défaite de la France lors de la guerre franco-allemande de 1870-1871,  la haine est forte entre la France et l’Allemagne. L’Allemagne a annexé l’Alsace-Lorraine en 1871, provocant un fort ressentiment côté français contre l’Allemagne. Les français veulent leur revanche sur l’Allemagne.

Au début du XXe siècle, les pays européens dominent le monde mais leur rivalité est forte. Ils possèdent de nombreuses colonies et se disputent les territoires conquis et leurs richesses.

Les colonies deviennent une source de tension entre la France et l’Allemagne. La France et l’Allemagne cherchent à coloniser l’Afrique et à agrandir leur empire colonial.

La politique allemande va contribuer au rapprocher de la France et du Royaume-Uni. Le Royaume-Uni, première puissance économique de la fin du XIXe siècle est concurrencée par l’Allemagne. La construction, par l’Allemagne, d’une puissante flotte de guerre contrarie la suprématie maritime de l’Angleterre.

L’Autriche-Hongrie et la Russie s’opposent pour dominer la région des Balkans. La présence de l’Autriche-Hongrie dans les Balkans pousse la Russie vers une alliance avec ses adversaires dont la France.

La peur d’une guerre européenne généralisée pousse les pays vers une course aux armements et aux effectifs militaires. Les puissances européennes renforcent les effectifs de leurs armées et augmentent la production d’armes.

Afin de se protéger mutuellement des attaques ennemies, les pays européens forment des alliances en vue d’une guerre possible.

  • la Triple Alliance : Allemagne, Autriche-Hongrie et Italie.
  • La Triple Entente : France, Royaume-Uni et Russie, alliés à la Serbie.

Si un des membres de l’alliance est attaqué, les autres pays s’engagent à le défendre.

Qui a commencé la Première Guerre mondiale ?

L’Autriche-Hongrie est le premier pays à avoir commencé la Première Guerre mondiale.

Après l’assassinat de l’archiduc François-Ferdinand à Sarajevo le 28 juin 1914, l’Autriche-Hongrie, soutenue par l’Allemagne, lance un ultimatum à la Serbie en lui imposant des clauses inacceptables.

La Serbie refuse une des conditions de l’ultimatum.

  • Le 28 juillet 1914, l’Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Serbie.
  • Le 29 juillet 1914, alliée à la Serbie, la Russie ordonne la mobilisation partielle contre l’Autriche-Hongrie.
  • Le 1er août 1914, l’Allemagne déclare la guerre à la Russie.
  • Le 1er août 1914, la France, alliée à la Russie décrète la mobilisation générale.
  • Le 2 août 1914, l’armée allemande envahit le Grand-Duché du Luxembourg.
  • Le 3 août 1914, l’Allemagne déclare la guerre à la France.
  • Le 4 août 1914, l’Allemagne envahit la Belgique pour contourner les fortifications françaises des frontières de l’Est.
  • Le 4 août 1914, le Royaume-Uni, allié à la Belgique, déclare la guerre à l’Allemagne.

Les pays de la Triple Alliance et de la Triple Entente entrent en guerre.

La Grande Guerre, qui deviendra la Première Guerre mondiale a commencé.

Résumé de la Première Guerre mondiale.

En 1914, lorsque éclate la Première Guerre mondiale, l’Europe domine le monde.

Les grandes puissances européennes ont formé des alliances entre-elles pour se défendre.

L’attentat de Sarajevo du 28 juin 1914, suivi de la déclaration de guerre de l’Autriche-Hongrie  contre la Serbie le 28 juillet 1914 déclenche par le jeu des alliances, une guerre européenne puis mondiale.

La guerre de 14-18 va se dérouler en trois phases.

  • Août-Novembre 1914 : Guerre de mouvement. Lorsque la guerre débute, les belligérants pensent qu’elle sera courte. Les allemands envahissent la Belgique, attaquent la France, arrivent aux portes de Paris, avant d’être stoppé par l’armée française. Chacun des deux camps essaie de contourner l’adversaire jusqu’au côtes de la mer du Nord. En novembre 1914 la guerre de mouvement s’arrête. Les deux armées se font face.
  • Novembre 1914-Février 1918 : Guerre de position. L’armée allemande se retrouve bloquée par les Alliés sur un front qui s’étend de la mer du Nord jusqu’aux Vosges, sur 750 kilomètres. Les soldats creusent des réseaux de tranchées pour se protéger des tirs ennemis. La Guerre des tranchées commence. La guerre se prolonge. Beaucoup de soldats sont tués, blessés ou mutilés.
  • Mars 1918-Novembre 1918 : Deuxième Guerre de mouvement. Lors de la Révolution d’Octobre (7 et 8 novembre 1917), les révolutionnaires russes prennent le pouvoir et arrêtent les combats. L’Allemagne peut se concentrer sur le front Ouest mais les États-Unis entrent en guerre le 6 avril 1917 après que les sous-marins allemands aient coulé des bateaux américains. L’Allemagne lance une offensive au printemps 1918 mais les Alliés résistent et remportent la victoire finale. L’Allemagne connait une révolution qui contraint l’empereur allemand Guillaume II à abdiquer. L’armistice, signée le 11 novembre 1918, met fin à la guerre.

En 1918, l’Europe sort affaiblit après la Première Guerre mondiale. L’Europe n’est plus la grande puissance qu’elle était avant la guerre. Les États-Unis sont les grands gagnants du conflit mondial. Les États-Unis deviennent la première puissance mondiale.

Pourquoi la Première Guerre mondiale est-elle une Guerre totale ?

Définition de la guerre totale.

La guerre totale est une guerre qui mobilise toutes les ressources d’un pays :

  • Les combattants.
  • L’économie.
  • La politique.
  • La justice.

Les combattants.

Au front, la guerre est totale car

  • tous les hommes sont mobilisés au combat.
  • Les empires coloniaux participent à la guerre.

Les civils.

A l’arrière, la guerre est totale car elle mobilise toutes les ressources du pays.

  • Les femmes remplacent les hommes dans l’agriculture et dans l’industrie.
  • Une économie de guerre est mise en place. L’industrie fabrique des armes et des munitions.
  • Le gouvernement recourt à l’emprunt national et auprès d’autres pas comme le Royaume-Uni et les États-Unis.
  • L’État met en place un système de propagande pour soutenir le moral.
  • Il instaure la censure en interdisant les nouvelles négatives de la guerre.
  • Les partis politiques et les syndicats se rallient au gouvernement : c’est l’Union sacrée.

Quel est le bilan de la Première Guerre mondiale ?

La Guerre de 14-18 est le plus grand désastre humain matériel et économique de l’histoire.

L’Europe sortira affaiblie de la Grande Guerre.

Le bilan humain de la Première Guerre mondiale est très lourd.

  • 18,6 millions de morts.
    • 9,7 millions de morts pour les militaires.
    • 8,9 millions de morts pour les civils.
  • 21,2 millions de blessés militaires.
    • 12,8 millions de blessés du côté des Alliés.
    • 8,4 millions de blessés du côté des Empires centraux.
  • 7,7 millions de disparus.
    • 4,1 millions de disparus du côté des Alliés.
    • 3,6 millions de disparus du côté des Empires centraux.

Les dégâts matériels sont importants. Des villes, des villages et des usines sont détruits, des infrastructures de communication (routes, etc.) sont endommagées.

La production agricole baisse fortement.

  • 20 % en France.
  • 40% en Allemagne.

Le cheptel est décimé, des forêts ont disparu et les terres cultivables sont dévastées et dangereuses car elles contiennent des engins dangereux, comme des obus enfouis.

Quelles sont les conséquences de la Première Guerre mondiale ?

La géographie de l’Europe est transformée.

  • L’empire Austro-hongrois disparaît.
  • Les Allemands perdent l’Alsace et la Lorraine qui redeviennent françaises.
  • La Tchécoslovaquie et la Yougoslavie sont créées.
  • La Pologne est réunifiée.
  • L’empire ottoman est démantelé.

L’Allemagne sort de la guerre affaiblie et humiliée par le traité de paix de Versailles du 28 juin 1919.

  • Perte des colonies, principalement au bénéfice de la France et du Royaume-Uni.
  • Armée limitée à 100 000 hommes.
  • Paiement d’une somme énorme pour rembourser les dommages causés en France et en Belgique.

L’humiliation de l’Allemagne sera une des causes de la Deuxième Guerre mondiale.

La SDN (Société Des Nations), ancêtre de l’ONU (Organisation des Nations Unies), est créée afin de préserver la paix dans le monde. Ses objectifs sont

  • Le désarmement.
  • La prévention des guerres.
  • La sécurité collective.
  • La résolution des conflits par la négociation.
  • L’amélioration globale de la qualité de vie.

La Première Guerre mondiale met fin à la suprématie européenne. La France et le Royaume-Uni se sont endettés auprès des États-Unis pour payer les dépenses de guerre.

Les États-Unis deviennent les premiers créanciers du monde et la première puissance mondiale.

Les dates clés de la Première Guerre mondiale.

28 juin 1914 : Assassinat de l’archiduc d’Autriche-Hongrie à Sarajevo.

Le 28 juin 1914, le prince héritier de l’empire Austro-hongrois François-Ferdinand et son épouse sont victimes d’un attentat à Sarajevo.

28 juillet : Début de la Première Guerre mondiale.

Le 28 juillet 1914, l’Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Serbie. Le jeu des alliances va entrainer les pays de l’Europe dans la guerre.

Août – Novembre 1914 : Guerre de Mouvement.

En juillet et août, le conflit se généralise par le jeu des alliances.

31 juillet 1914 : Assassinat de Jean Jaurès.

Le 31 juillet 1914, le leader socialiste Jean Jaurès, un des principaux opposants français à la guerre est assassiné à Paris, par un étudiant nationaliste.

Le 1er août 1914, l’Allemagne déclare la guerre à la Russie après que celle-ci, alliée de la Serbie, ait décrété la mobilisation contre l’Autriche-Hongrie.

Le 1er août 1914, la mobilisation générale est décrétée en France, alliée de la Russie.

3 août 1914 : L’Allemagne déclare la guerre à la France.

Le 3 août 1914, l’Allemagne déclare la guerre à la France.

Les allemands envahissent la Belgique, pays neutre et pénètrent en France en août.

Le 4 août, le Royaume-Uni allié à la Belgique, déclare la guerre à l’Allemagne.

23 août 1914 : Bataille de Charleroi.

Vaincus lors de la bataille de Charleroi – appelée également bataille de la Sambre -, en Belgique, les français reculent devant les allemands qui menacent Paris.

Le 2 septembre 1914, le président de la République française Raymond Poincaré et le gouvernement quittent Paris pour Bordeaux.

6 septembre 1914 : Première Bataille de la Marne.

La Première Bataille de la Marne dure quatre jours – du 6 au 9 septembre 1914 – et est remportée par les français et le Royaume Uni. Elle arrête la progression des troupes allemandes.

630 taxis parisiens, réquisitionnés par le général Gallieni, amènent les soldats jusqu’au front en taxi; les français remportent la première bataille de la Marne.

10 octobre – 10 novembre 1914 : Chacun des deux camps essaie de contourner l’adversaire par l’ouest jusqu’aux côtes de la mer du Nord.

Dès novembre 1914, la guerre de mouvement s’arrête : les deux armées sont face à face de la mer du Nord aux Vosges, sur 750 kilomètres.

Le 8 décembre 1914, une fois le front stabilisé, le président de la République française Raymond Poincaré et le gouvernement regagnent Paris.

Novembre 1914 – Février 1918 : Guerre de Position.

L’artillerie conquiert, l’infanterie occupe.

Citation de Philippe Pétain.

Pétain, avec cette nouvelle tactique défensive mettra fin à la stratégie des offensives incessantes qui entrainaient de nombreux morts et mettait à mal le moral de l’Infanterie.

Pétain est contre les attaques incessantes, les offensives à outrance mal préparées. Il veut attendre d’avoir les moyens, d’être soutenu par l’artillerie lourde, avant d’attaquer.

Les attaques à la baïonnette étaient lancées de loin par l’Infanterie sans préparation d’artillerie. Pétain veut  s’appuyer sur l’artillerie, le matériel et l’aviation.

Le feu tue.

Citation de Philippe Pétain.

L’armement allemand qui s’appuyait sur les mitraillettes et l’artillerie lourde était supérieur à celui de la France.

Avec cette nouvelle stratégie, Pétain oblige également l’État major et les officiers à se préoccuper davantage du confort des soldats de l’Infanterie qui doivent être ravitaillés, évacués s’ils sont blessés et relevés après les combats.

23 mai 1915 : L’Italie déclare la guerre à l’Autriche-Hongrie.

Le 26 avril 1915, l’Italie, membre neutre de la Triple Alliance, signe le Pacte de Londres, avec la Triple Entente. La Triple Entente accordera à l’Italie de nombreuses concessions territoriales en cas de victoire.

Le 23 mai 1915, l’Italie entre en guerre contre l’Autriche-Hongrie.

21 février – 18 décembre 1916 : Bataille de Verdun.

Le 21 février 1916, les allemands lancent une terrible offensive pour s’emparer de la forteresse de Verdun dans le département de la Meuse et ‘ saigner à blanc’ l’armée française. Les soldats se terrent dans les tranchées et tiennent leur position. C’est le début de la Guerre des Tranchées. Cette bataille d’usure va durer dix mois.

La bataille de Verdun est une des batailles les plus meurtrières de la Première Guerre mondiale. Elle oppose les soldats français aux soldats allemands.  La bataille de Verdun fit 700 000 victimes (morts, disparus ou blessés). Elle fut remportée par la France. L’armée française récupère la plupart des positions perdues en février.

1er juillet – 18 novembre 1916 : Bataille de la Somme.

Les alliés décident lors de la conférence de Chantilly, les 6 et d’attaquer les Empires centraux sur tous les fronts en 1916.

Les français et les anglais lancent l’offensive sur le font allemand de la Somme.

La bataille de la Somme fera plus d’un million de victimes (morts, blessés et disparus).

Les chars d’assaut seront utilisés pour la première fois de l’histoire.

Suite à la bataille de la Somme, l’Allemagne décidera la guerre sous-marine à outrance qui sera une des causes de l’entrée en guerre des États-Unis.

15 mars 1917 : Révolution de février en Russie.

La Première Guerre mondiale enfonce la Russie, qui a du mal à soutenir l’effort de guerre, dans la crise économique.

Début 1917, l’hiver particulièrement froid aggrave les problèmes d’approvisionnement.

La lassitude est générale. Les ouvriers entrent en grève. L’empereur de Russie veut mater la rébellion, déclenchant la révolution.

Le tsar de Russie Nicolas II abdique en faveur de son frère Michel mais celui-ci refuse de monter sur le trône. Un gouvernement provisoire se met en place en Russie.

6 avril 1917 : Les États-Unis déclarent la guerre à l’Allemagne.

Après être resté neutre pendant trois ans, les américains entrent dans la Première Guerre mondiale aux côtés des alliés car

  • Les allemands ont entrepris une guerre sous-marine. Ils coulent les bateaux des alliés et ceux des américains.
  • Le ministre allemand des affaires étrangères, Arthur Zimmerman, a proposé aux Mexicains une alliance contre les États-Unis.

Le 2 avril 1917, le président des États-Unis Thomas  Woodrow Wilson demanda une session conjointe spéciale du Congrès pour déclarer la guerre à l’Allemagne.

Le 6 avril 1917, le Congrès américain vote « la reconnaissance de l’état de guerre entre les États-Unis et l’Allemagne » et renoncent à leur neutralité.

L’armée américaine, formée de 200 000 soldats, en comptera 4 millions en novembre 1918.

16 avril – 24 octobre 1917 : Bataille du Chemin des Dames.

Sur la défensive, après les lourdes pertes de la bataille de Verdun et de la bataille de la Somme, les allemands réduisent leur ligne de défense. Ils construisent une ligne de défense fortifiée, appelée ligne Hindenburg, dans le Nord-Est de la France, pour contrer les futures offensives alliées.

Le 16 avril 1917, commence la bataille du Chemin des Dames, appelée également offensive Nivelle. Le général français Nivelle attaque les allemands entre Soissons et Reims. Les allemands apprennent le plan de bataille et se préparent.

La bataille du Chemin des Dames est un échec sanglant pour les Alliés.

La bataille du Chemin des Dames fera 187 000 morts ou blessés côté français et 163 000 morts ou blessés, la majorité le premier jour de l’offensive Nivelle.

Prévue pour durer 48 heures au plus, la bataille du Chemin des Dames durera plus de six mois.

C’est le début des mutineries (révoltes) des troupes françaises découragées. Plusieurs régiments refuseront de combattre et manifesteront pour la paix. Plusieurs mutins seront fusillés.

7 novembre 1917 : Révolution d’Octobre en Russie.

En Russie, Lénine et Trotski organisent une seconde révolution.

Le 7 novembre 1917, la révolution d’Octobre (25 octobre 1917 dans le calendrier russe) éclate en Russie. Les Bolchéviques prennent le pouvoir à Saint-Pétersbourg.

Le 5 décembre 1917, la Russie bolchevique, n’étant plus en mesure de poursuivre la guerre, signe un armistice avec les Empires centraux.

Le 15 décembre 1917, l’armistice prend effet. La France perd son allié russe. L’Allemagne peut concentrer ses forces sur le front ouest.

8 janvier 1918 : Les 14 points du président américain Wilson.

Le 8 janvier 1918, le le président des États-Unis Thomas  Woodrow Wilson prononce un discours, appelé les « quatorze points de Wilson », devant le Congrès des États-Unis pour mettre fin à la Première Guerre mondiale et reconstruire l’Europe.

Il réussira à en faire adopter quelques points lors du traité de paix de Versailles du 28 juin 1919.

3 mars 1918 : Le traité de paix de Brest-Litovsk entre l’Allemagne et la Russie.

Après la Révolution d’Octobre, la Russie signe le traité de Brest-Litovsk avec les Empires centraux et se retire du conflit.

Les Allemands vont en profiter pour se concentrer sur le front Ouest et tenter d’obtenir une victoire rapide avant l’arrivée des soldats américains.

C’est la fin de la Guerre de Position et le retour de la Guerre de Mouvement.

Mars – Novembre 1918 : Deuxième Guerre de Mouvement.

21 mars 1918 – 18 juillet 1918 : Offensive du Printemps.

Les allemands lancent une vaste série d’attaques- appelée offensive du Printemps, bataille du Kaiser ou offensive de Ludendorff –  jusqu’en juillet, parfois victorieuses mais jamais décisives.

Le but de ces attaques allemandes était de percer les lignes alliées et d’obtenir, des français, l’armistice.

21 mars 1918 : l’opération Michael commence en Picardie. Elle durera jusqu’au 5 avril 1918. L’opération allemande a pour but de percer les lignes alliées. Les allemands avancent sur 65 kilomètres mais aucun de leurs objectifs stratégiques n’est atteint. Cet échec stratégique allemand marque le début de la fin de la Première Guerre mondiale.

D’autres offensives allemandes vont se poursuivre jusqu’à la Deuxième bataille de la Marne.

Les principales batailles de l’offensive du Printemps sont les suivantes :

  • Opération Michael : du 21 mars au 5 avril 1918 dans le Nord de la France.
  • Bataille de la Lys : du 9 au 29 avril 1918 à Ypres en Belgique.
  • Bataille de l’Aisne : du 27 mai au 17 juillet 1918 en France, près de Paris.
  • Bataille du Bois Belleau : du 1er au 26 juin 1918 à Belleau, dans le département de l’Aisne.
  • Bataille de Montdidier-Noyon (appelée également Bataille du Matz) : du 5 au 13 juin 1918, dans le département de l’Oise.
  • Bataille du Hamel : le 4 juillet 1918, dans le département de la Somme.
  • Seconde Bataille de la Marne (appelée également Bataille de Reims) : du 27 mai au 6 août 1918, dans le département de la Marne.

18 juillet 1918 – 6 août 1918 : Contre-offensives Alliés.

Au cours de la Deuxième bataille de la Marne, les allemands lancent leur dernière grande offensive, appelée quatrième bataille de Champagne ou Friedensturm, du 15 au 18 juillet 1918.

Les Alliés remportent la victoire, puis lancent des contre-offensives victorieuses du 18 juillet au 6 août 1918.

3 novembre 1918 : Révolution Allemande.

En 1918, l’empire allemand éprouve de grandes difficultés économiques et militaires, suite au blocus par les pays de la Triple Entente et à l’entrée en guerre des États-Unis.

Le 28 janvier 1918, les ouvriers se mettent en grève générale. La grève s’étend rapidement à de nombreuses villes d’Allemagne.

Le 3 novembre 1918, les Mutineries de Kiel commencent. Des marins refusent d’appareiller pour se battre contre la Royal Navy. Les ouvriers s’associent aux marins. C’est l’insurrection et le début de la révolution allemande.

Le 9 novembre 1918, l’empereur allemand Guillaume II abdique. La République allemande – appelée République de Weimar – est proclamée.

11 novembre 1918 : Armistice.

Le 11 novembre 1918, l’Allemagne, la France et ses Alliés signent l’Armistice dans un wagon, dans la forêt de Compiègne, dans le département de l’Oise – en un lieu appelé plus tard la clairière de Rethondes ou clairière de l’Armistice.

L’armistice marque la fin des combats de la Première Guerre mondiale et la victoire des Alliés sur l’Allemagne.

28 juin 1919 : Traité de paix de Versailles.

Le 28 juin 1919 l’Allemagne et les Alliés signent le traité de paix de Versailles.

Le traité de Versailles est très dur pour l’Allemagne qui se sentira humilié. Ce sera une des causes de la Deuxième Guerre mondiale.

L’Allemagne

  • perd 15% de son territoire et son empire colonial. En particulier, la France récupère l’Alsace et la Lorraine qu’elle avait perdu en 1871.
  • voit sa puissance militaire limitée.
  • doit payer des indemnités considérables à la France et à la Belgique.
  • perd la propriété de ses brevets.

Comment mémoriser les dates clés de la Première Guerre mondiale ?

Retenir les dates clés de la Grande Guerre est un moyen efficace de situer les principaux événements de cette période de l’histoire qui vit l’affaiblissement de l’Europe et la consécration des États-Unis comme première puissance mondiale.

Nous avons vu dans l’article comment mémoriser facilement les dates de l’histoire plusieurs techniques de mémorisation efficaces pour retenir les dates sur le long terme.

Nous allons en montrer une application pratique avec les dates clés de la Première Guerre mondiale.

Toutes les événements se situant au XXe siècle, nous n’avons pas à retenir le siècle.

Si vous voulez retenir l’année avec le siècle, vous pouvez utiliser les associations mentales suivantes.

  • 1914 : tabatière.
  • 1915 : antipodal. A la surface de la Terre, deux points antipodaux sont deux points à l’opposé, comme, par exemple, le pôle Nord et le pôle Sud. Nous pouvons prendre comme symbole un ours sur la glace comme association mentale avec le mot antipodal.
  • 1916 : député âgé.
  • 1917 : antipathique.
  • 1918 : adoptif (symbole : un triangle avec un cœur entrelacé).
  • 1919 : député pieux.

Technique de mémorisation.

Nous allons apprendre les dates de la Première Guerre mondiale à l’aide de la table de rappel du grand système que nous avons appris dans l’article comment mémoriser facilement les chiffres ou les nombres.

Pour retenir plus facilement les événements à mémoriser, nous allons classer les dates par année, mois et jour.

Nous classerons les mois de 1 à 12 et les jours de 01 à 31.

Nous allons associer l’année, le mois, le jour, l’évènement à un objet ou un personnage et former une image mentale et créer une histoire.

Le cerveau adore les histoires. Il fonctionne par association. Associer, c’est créer des liens entre des objets, des personnages, des émotions, etc. Plus les liens seront forts et plus il sera facile de se souvenir.

C’est cette histoire que nous venons de créer que nous allons apprendre. Nous allons retenir ainsi facilement et à long terme la date et l’événement.

Comme il n’y a pas d’ambiguïté dans les dates à retenir, nous n’utiliserons que la table de rappel du grand système pour associer l’année, le mois et le jour à des images.

Vous trouverez ci-dessous quelques exemples pour retenir les dates clés de la Première Guerre mondiale.

Procédez de même pour toutes dates de la Grande Guerre que vous voulez mémoriser.

Avec l’habitude, cela deviendra simple, facile et amusant pour vous de trouver des histoires et de les apprendre.

1914

La table de rappel du grand système associe le nombre 14 à un taureau.Nous allons donc associer l’année 1914 à un taureau.

28 juin 1914 : Assassinat de l’archiduc d’Autriche-Hongrie à Sarajevo.

Le mois de juin est le sixième mois de l’année. Le mot chat est le code associé au chiffre 6.

Nous allons associer le jour – 28 – à une nef.

Pour l’évènement, nous associerons l’Assassinat de l’archiduc d’Autriche-Hongrie à un autrichien et une autrichienne en costume traditionnel d’Autriche qui se font tirer dessus à coup de pistolet.

Il nous reste à créer une petite histoire en prenant les images dans l’ordre, c’est à dire :

28 juin 1914 : taureau, chat, nef, autrichien.

Par exemple, nous apercevons un taureau et un chat qui sortent de la nef de l’église en courant après avoir entendu des coups de feu et qui voient un autrichien et une autrichienne se faire tirer dessus à coup de pistolet.

Imaginez l’histoire qui vous passe par la tête. Plus elle vous marquera et plus elle sera facile à se souvenir.

Procéder de même pour les autres dates clés de la Première Guerre mondiale.

28 juillet : Début de la Première Guerre mondiale.

Le mois de juillet est le septième mois de l’année. Le mot quille est le code associé au chiffre 7.

Nous allons associer le jour – 28 – à une nef.

Pour l’évènement, nous associerons le début de la Première Guerre mondiale à un bébé en train de se battre.

Il nous reste à créer une petite histoire en prenant les images dans l’ordre, c’est à dire :

28 juillet 1914 : taureau, quille , nef, bébé.

Par exemple, nous apercevons un taureau en train de jouer aux quilles dans la nef de l’église avec un bébé et de se disputer.

03 août 1914 : L’Allemagne déclare la guerre à la France.

Le mois d’août est le huitième mois de l’année. Le mot feu est le code associé au chiffre 8.

Nous allons associer le jour – 03 – à un sumo.

Pour l’évènement, nous associerons la déclaration de la Guerre à la France par l’Allemagne à un sumo avec un casque à pointe allemand et un drapeau de la France.

Il nous reste à créer une petite histoire en prenant les images dans l’ordre, c’est à dire :

03 août 1914 : taureau, feu, sumo allemand, drapeau français.

Par exemple, nous apercevons un taureau qui traverse le feu qu’a allumé un sumo allemand en brulant un drapeau de la France.

1916

La table de rappel du grand système associe le nombre 16 à un donjon.Nous allons donc associer l’année 1916 à un donjon.

21 février 1916 : début de la Bataille de Verdun.

Le mois de février est le deuxième mois de l’année. Le mot noix est le code associé au chiffre 2.

Nous allons associer le jour – 21 – à une natte.

Pour l’évènement, nous associerons la Bataille de Verdun à une tranchée; la Bataille de Verdun ayant été une Guerre de Tranchées.

Il nous reste à créer une petite histoire en prenant les images dans l’ordre, c’est à dire :

21 février 1916 : donjon, noix, natte, tranchée.

Par exemple, depuis le haut d’un donjon, nous apercevons des noix descendre le long d’une natte dans une tranchée.

1917

La table de rappel du grand système associe le nombre 17 à un ticket.Nous allons donc associer l’année 1917 à un ticket.

06 avril 1917 : Les États-Unis déclarent la guerre à l’Allemagne.

Le mois d’avril est le quatrième mois de l’année. Le mot roi est le code associé au chiffre 4.

Nous allons associer le jour – 06 – à un singe.

Pour l’évènement, nous associerons la déclaration de la Guerre à l’Allemagne par les États-Unis à un pygargue à tête blanche en train d’attaquer un aigle à bec et serres rouges allemand.

Le Pygargue est un rapace à tête blanche. C’est l’oiseau national des États-Unis. Nous le choisirons comme symbole des États-Unis.

L’aigle à bec et serres rouges figure dans les armoiries du Reich allemand pendant la Première Guerre mondiale. Nous le choisirons comme symbole de l’Allemagne.

Il nous reste à créer une petite histoire en prenant les images dans l’ordre, c’est à dire :

06 avril 1917 : ticket, roi, singe, aigles.

Par exemple, nous voyons, pour remporter le ticket que tient le roi des singes, un pygargue à tête blanche et un aigle à bec et serres rouges se battre.

1918

La table de rappel du grand système associe le nombre 18 à un dauphin.Nous allons donc associer l’année 1918 à un dauphin.

11 novembre 1918 : Armistice.

Le mois de novembre est le onzième mois de l’année. Le mot tête est le code associé au chiffre 11.

Nous allons associer le jour – 11 – à une tête. Vous pouvez également associer le nombre 11 à un autre mot code comme le dindon ou une tente pour lever toute ambiguïté.

Pour l’évènement, nous associerons l’Armistice au dépôt des armes; l’armistice marque la fin des combats.

Il nous reste à créer une petite histoire en prenant les images dans l’ordre, c’est à dire :

11 novembre 1918 : dauphin, tête, dindon, dépôt des armes.

Par exemple, nous apercevons un dauphin avec une tête de dindon qui dépose des armes.

1919

La table de rappel du grand système associe le nombre 19 à une taupe.Nous allons donc associer l’année 1919 à une taupe.

28 juin 1919 : Traité de paix de Versailles.

Le mois de juin est le sixième mois de l’année. Le mot chat est le code associé au chiffre 6.

Nous allons associer le jour – 28 – à une nef.

Pour l’évènement, nous associerons le traité de Versailles au Château de Versailles.

Il nous reste à créer une petite histoire en prenant les images dans l’ordre, c’est à dire :

28 juin 1919 : taupe, chat, nef, Château de Versailles.

Par exemple, nous apercevons une taupe et un chat qui partent de la nef d’une église, qui descendent dans une galerie creusée par la taupe et ressortent dans la galerie des Glaces du Château de Versailles.

Pourquoi les soldats français étaient surnommés les Poilus ?

« J’admire les poilus de la Grande Guerre, et je leur en veux un petit peu. Car ils m’eussent, si c’était possible, réconcilié avec les hommes, en me donnant, de l’humanité, une idée meilleure… donc fausse. »

Citation de Georges COURTELINE

Le Poilu est le surnom du soldat français qui combat dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale.

Le Poilu est synonyme de soldat brave.

Le Poilu est à l’époque quelqu’un de courageux, de brave, de viril.

Les poils sont associés à l’idée de virilité.

Le mot « Poilu » désigne le soldat combattant de la Guerre de 14-18 qui défend le sol de la France.

Par opposition,l’embusqué de 14-18 est un soldat affecté à l’arrière ou qui ne participe pas directement à la bataille.

Bonus 1 : mémoriser les pays de la Triple Entente.

La Triple Entente est le nom de l’alliance entre la France, la Russie et le Royaume-Uni.

La principale nation du Royaume-Uni est l’Angleterre.

Pour mémoriser les pays de la Triple Entente, nous allons nous servir des premières lettres des pays :

  • F : France.
  • R : Russie.
  • AN : ANgleterre.

Nous constatons que FRAN correspond aux premières lettres de la France.

Pour retenir la liste des pays de la Triple Entente, nous allons créer une association entre la Triple Alliance et la France.

Pour symboliser la Triple Entente nous allons prendre comme image mentale une oreille : le mot entente a une sonorité proche du mot entendre; entendre nous fait penser à une oreille.

Pour symboliser la France, nous allons imager un pendentif représentant la carte du pays.

Pour mémoriser la liste des pays de la Triple Entente, il suffit d’imaginer une grande oreille avec un pendentif carte de la France.

Bonus 2 : mémoriser les pays de la Triple Alliance.

La Triplice, appelée également Triple Alliance est le nom de l’alliance entre l’Allemagne, l’Autriche-Hongrie et l’Italie.

Pour mémoriser les pays de la Triple Alliance, nous allons utiliser la même technique de mémorisation que pour la Triple Entente.

Nous allons utiliser les premières lettres des pays :

  • ALL : Allemagne.
  • I : Italie.
  • A : Autriche-Hongrie.

Nous constatons que ALLIA correspond aux premières lettres du mot alliance.

Pour retenir la liste des pays de la Triple Alliance, nous allons créer une association entre la Triple Alliance et le mot alliance.

Pour symboliser la Triple Alliance nous allons prendre comme image mentale une bague de mariage.

Cette seule image mentale suffit pour retenir les pays de la Triple Alliance, puisque une bague de mariage est une alliance et que le début du mot alliance correspond aux premières lettres des pays de la Triple Alliance.

A découvrir aussi.

 

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

 

 

 

Lever Du Soleil - Tout Savoir Sur Le Soleil Levant.

Lever du soleil – tout savoir sur le soleil levant

Lever du soleil – tout savoir sur le soleil levant.

Vous voulez tout savoir sur le lever du soleil ?

Le lever du soleil est le moment où apparaît le soleil à l’horizon. Où se lève le soleil ? Pourquoi l’heure du lever du soleil change ? Comment prévoir le temps avec le soleil levant ? Dictons, moyens mnémotechniques, etc.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Lisez cet article d’Apprendre 5 minutes pour apprendre et retenir en 5 minutes l’essentiel sur le lever du soleil.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Lever Du Soleil - Tout Savoir Sur Le Soleil Levant.
Lever Du Soleil – Tout Savoir Sur Le Soleil Levant.

Sommaire

  • Lever du soleil : définition.
  • Où se lève le soleil et pourquoi ?
  • La chanson de Johnny Hallyday « Le Soleil se lève à l’Est. »
  • Moyens mnémotechniques.
  • Pourquoi l’heure de lever du soleil change ?
  • Couleur du ciel le matin.
  • Le rayon vert.
  • Dictons météorologiques.
  • A découvrir aussi.

Lever du soleil : définition.

Le lever du soleil est la période de la journée où apparait le soleil à l’horizon.

Pour les éphémérides, le lever du soleil est le moment de la journée où le centre du disque solaire franchit la ligne d’horizon, soit une ou deux minutes après l’aurore.

L’aurore est le moment de la journée où le bord supérieur du disque solaire apparaît à l’horizon.

L’aube est le moment de la journée où le ciel commence à s’éclaircir. L’aube correspond aux premières lueurs du jour. L’aube précède l’aurore.

C’est la réfraction de la lumière du Soleil dans l’atmosphère, qui permet au ciel de s’éclaircir à l’aube avant le lever du soleil.

Où se lève le soleil et pourquoi ?

Où se lève le soleil ?

Le soleil se lève dans la direction de l’Est.

L’expression « Le soleil se lève à l’Est. » décrit une apparence.

Le soleil ne dort pas, comme il ne se lève pas vraiment.

Pourquoi le soleil se lève à l’Est ?

Le mouvement de rotation de la Terre autour d’elle-même donne cette impression.

En tournant sur elle-même, la Terre donne l’impression que le soleil se lève à l’Est et se couche à l’Ouest.

Le mouvement de rotation de la terre se fait d’Ouest en Est; l’axe de rotation de la Terre passe par le centre de la Terre et croise la surface de la Terre aux deux pôles : le pôle Nord et le pôle Sud.

Comme la Terre tourne toujours dans le même sens, d’ouest en est, le Soleil nous donne l’impression d’apparaître comme se levant à l’Est et se couchant à l’Ouest.

L’expression « Le soleil se lève à l’Est. » est une approximation.

Le soleil ne se lève à l’Est que deux fois par an : aux équinoxes de printemps et d’automne.

La direction de lever du soleil varie ensuite en fonction de la latitude et de la saison entre le Nord-Est et le Sud-Est.

Le point de lever du soleil se trouve le plus au Nord-Est au solstice d’été.

Le point de lever du soleil se trouve le plus au Sud-Est au solstice d’hiver.

Le point de lever du soleil se déplace vers le Nord après le solstice de décembre.

Le point de lever du soleil se déplace vers le Sud après le solstice de juin.

L’inclinaison de l’axe de rotation de la Terre a pour conséquence qu’au pôle Nord et au pôle Sud, il existe une période de l’année pendant laquelle le soleil ne se couche jamais. Cette période s’appelle le jour polaire ou « soleil de minuit » et peut durer jusqu’à six mois.

Le jour polaire se produit autour du solstice d’été au delà du cercle polaire. Le nombre de jours de 24 heures augmente en fonction de la latitude.

Le jour polaire atteint un minimum d’un jour au niveau du cercle polaire et un maximum de six mois au niveau du pôle géographique.

La chanson de Johnny Hallyday « Le Soleil se lève à l’Est. »

Fiche technique de la mini-série « Le soleil se lève à l’Est. »

En 1974, l’ORTF diffuse la mini-série franco-espagnole « Le soleil se lève à l’Est ».

La chanson du générique est interprétée par Johnny Hallyday.

Les paroles de la chanson ont été écrites par Claude Brulé.

La musique a été composée par François de Roubaix.

La réalisation et le scénario de la mini-série sont de François Villiers.

La mini-série « Le soleil se lève à l’Est » comprend 6 épisodes de 52 minutes.

Cette comédie historique s’inspire librement de la vie du général Allard, né à Saint-Tropez le 8 mars 1785.

Paroles de la chanson « Le soleil se lève à l’Est ».

Couplet 1

Toi qui regarde
Les grands bateaux blancs
Toi qui regarde
Tes rêves d’enfants

Mon frère écoute
La voix qui te crie
Choisi ta route
Et ton paradis

Refrain.

Dis-toi que si tu restes
L’espoir sera perdu
Va-t’en vers l’inconnu
Le soleil se lève à l’est

Couplet 2

Ne laisse personne
Décider pour toi
Dieu me pardonne
On ne vit qu’une fois

Qu’as-tu à perdre
Toi qui n’ose pas
Crois-moi mon frère
Tu le regretteras

Refrain.

Dis-toi que si tu restes
L’espoir sera perdu
Va-t’en vers l’inconnu
Le soleil se lève à l’est

Couplet 3

Pour être libre
Il faut risquer tout
Apprends à vivre
Ta joie est au bout

Pour être libre
Il faut risquer tout
Apprends à vivre
La joie est au bout…

Si vous voulez apprendre par cœur les paroles de la chanson « Le soleil se lève à l’Est » interprétée par Johnny Hallyday, vous trouverez plusieurs techniques de mémorisation et astuces en lisant les articles suivants :

Moyens mnémotechniques.

Il existe plusieurs moyens mnémotechniques simples pour mémoriser les deux informations suivantes :

  • Le soleil se lève à l’Est.
  • Le soleil levant se trouve au Nord-Est l’été et au Sud-Est l’hiver.

Le soleil se lève à l’Est.

La phrase mnémotechnique « Le soleil se lève à l’Est et se couche à l’Ouest » fait appel à la mémoire auditive.

Si nous écoutons la phrase mnémotechnique, nous entendons des mots dont la sonorité est proche et qui vont nous permettre de les associer pour retenir la direction du lever du soleil et du coucher du soleil.

« Le soleil se lève à l’Est » :

Le mot « lève » à la même consonance que « l’Est » et contient 2 fois la lettre E. Le mot « Est » commence par la lettre E.

Les mots « soleil » et « se » commencent par la lettre S et constituent une accroche mémorielle supplémentaire.

Le soleil levant se trouve au Nord-Est l’été et au Sud-Est l’hiver.

Pour se rappeler que l’été le soleil se lève au Nord-Est et l’hiver au Sud-Est, il suffit de remarquer que la lettre N du mot Nord se trouve avant la lettre S du mot Sud, dans l’ordre alphabétique.

La lettre E du mot Été se trouve avant la lettre H de Hiver.

L‘ordre des lettres est un moyen mnémotechnique efficace pour se rappeler que le soleil se lève au Nord-Est l’été et au Sud-Est l’hiver.

Pourquoi l’heure de lever du soleil change ?

L’heure de lever du soleil change selon les jours de l’année et la latitude.

Le soleil se lève toutefois à peu près à la même heure deux fois par an en un même lieu.

L’heure de lever du soleil dépend de la position de la Terre par rapport au soleil.

La variation de l’heure de lever du soleil est due à l’inclinaison de de l’axe terrestre et de l’excentricité de l’orbite de la Terre autour du soleil.

L’heure du lever du soleil dépend de la position de la Terre par rapport au soleil.

L’inclinaison de la Terre par rapport à son orbite est actuellement d’environ 23 degrés – elle varie entre 21,8 degrés et 24,4 degrés.

L’inclinaison moyenne de l’axe de la Terre par rapport à son orbite était de 23° 26′ 13,022″ au 1er janvier 2018.

Si la Terre n’était pas inclinée, le jour et la nuit auraient la même durée, soit 12 heures et le soleil se lèverait à la même heure tous les jours de l’année.

C’est l’existence et le maintien de l’inclinaison de l’axe de rotation de rotation de la Terre qui entraîne, lors du déplacement de la planète sur son orbite, la variation de l’heure de lever du soleil et de la durée du jour.

De mars à septembre, à midi, l’hémisphère Nord du globe terrestre voit le soleil plus haut dans le ciel que l’hémisphère Sud, avec une hauteur maximale au solstice d’été en juin. Le côté nord de l’axe de la Terre penche vers le soleil.

C’est pourquoi, l’heure de lever du soleil est plus tôt et les jours plus longs, entre mars et septembre, dans l’hémisphère Nord que dans l’hémisphère Sud.

De septembre en mars, c’est l’inverse. Le côté sud de l’axe de la Terre penche vers le Soleil. Les rayons du soleil sont plus inclinés dans l’hémisphère Nord que dans l’hémisphère Sud. Le soleil parait plus bas dans le ciel, avec une hauteur minimale dans le ciel au solstice d’hiver en décembre. Les jours sont plus courts et le soleil se lève plus tard.

C’est pourquoi, l’heure de lever du soleil est plus tardive et les jours plus courts, entre septembre et mars, dans l’hémisphère Nord que dans l’hémisphère Sud.

En mars et en septembre, aux équinoxes de printemps (le 20, 21 ou 22 mars selon les années) et d’automne (le 21, 22 ou 23 décembre selon les années), l’axe se trouve dans un plan orthogonal à la direction du Soleil. La déclinaison apparente du soleil est nulle. Le soleil est au zénith à l’équateur terrestre.

Aux équinoxes, la durée du jour est égal à celle de la nuit.

L’heure du lever du soleil dépend de la latitude.

Les effets de l’inclinaison de la Terre sont plus prononcés lorsque la latitude est grande.

À l’équateur, les effets de l’inclinaison de la Terre sont nuls. La durée du jour et de la nuit ne varie pas. Le jour et la nuit ont toujours la même durée, soit 12 heures chacun.

Au pôle Nord et au pôle Sud, l’effet est maximum. Le jour polaire dure 6 mois, comme la nuit polaire.

Couleur du ciel le matin.

Si la Terre n’avait pas d’atmosphère, la couleur du ciel serait noire, comme sur la Lune.

Lorsqu’ils touchent les particules atmosphériques (poussières, molécules, etc.), une partie des rayons de couleurs élémentaires constituant la lumière blanche du soleil se dispersent.

Ce sont principalement les rayons de couleur bleu qui se diffusent.

C’est pourquoi, en journée, lorsqu’il n’y a pas de nuage,

  • Le ciel nous apparait bleu au lieu d’être noir.
  • Le soleil nous apparait jaune au lieu d’être blanc car ses rayons ont perdu une partie du bleu.

Lorsque le soleil se lève à l’horizon, ses rayons parcourent une plus grande distance dans l’atmosphère.

La diffusion – appelée diffusion de Rayleigh – est beaucoup plus importante qu’en journée.

La dispersion de la couleur bleu est telle qu’elle ne nous parvient quasiment plus.

Par contre, la diffusion des couleurs jaune et rouge est importante.

C’est pourquoi le ciel nous apparait rouge ou orangé lorsque le soleil se lève.

Le rayon vert.

Le rayon vert – appelé également éclair vert – est un phénomène optique qui apparait quelques secondes au lever ou au coucher du soleil, au sommet de l’astre.

Au lever du soleil, la lumière traverse une couche atmosphérique plus épaisse qu’en plein jour, lorsqu’il est au dessus de nous.

La couche atmosphérique provoque la réfraction – les ondes lumineuses sont déviées en traversant l’atmosphère – et la décomposition de la lumière du soleil.

Les longueurs d’onde les plus courtes – le bleu en particulier – sont déviées. Le rouge et le vert le sont moins.

Dans certaines conditions atmosphériques, le vert et le rouge des rayons du soleil peuvent être dissociés pendant quelques secondes :

  • Temps calme.
  • Ciel dégagé.
  • Présence d’un anticyclone : avec les hautes pressions, la densité de l’air est plus importante.
  • Ligne d’horizon lointaine (océan, etc) pour que les rayons du soleil traversent une plus grande distance avant d’arriver jusqu’à nous.

Le phénomène se produit quand le soleil est légèrement au dessous de la ligne d’horizon.

Les rayons rouges du soleil sont moins réfractés que la partie verte.

Les rayons rouges sont alors cachés sous l’horizon.

En même temps, la diffusion de Rayleigh entraine la dispersion de la partie bleu des rayons.

Seul les rayons verts du soleil arrivent jusqu’à nous au lever du soleil.

Le rayon vert est plus difficile à observer le matin que le soir car il est plus difficile de savoir où va se lever le soleil le matin.

Dictons météorologiques.

De tout temps les hommes ont essayé de prévoir le temps en observant le ciel et la nature.

Voici quelques dictons, citations ou proverbes sur le temps liés à l’observation du ciel le matin au soleil levant.

Ciel rouge.

« Ciel rouge le soir laisse bon espoir.
Ciel rouge le matin, pluie en chemin. »

Un ciel rouge au coucher du soleil annonce un lendemain ensoleillé. Ce même phénomène au lever du jour augure au contraire d’une journée pluvieuse.

En voici quelques variantes :

  • « Soir de braise et blanc matin c’est le jour du pèlerin; matin carmin, ne te mets pas en chemin. »
  • « Le rouge du matin; Arrose le voisin ».
  • « Les rougeurs du matin, font tourner le moulin ; les rougeurs du soir, font sécher les toits ».
  • « Temps rouge au matin; Met la pluie en chemin ».
  • « Temps rouge le matin; Annonce la pluie soudain ».
  • « Le temps rouge au levant; Annonce la pluie dans quelques instants ».
  • « Rouge le matin; C’est de la pluie pour le voisin; Rouge du couchant; Promet du beau temps ».
  • « Matin rouge fait la pluie; Soir rouge beau temps ».
  • « Rouge du soir; Bon espoir; Rouge du matin; Trompe le voisin ».
  • « Le ciel rouge le soir; Le lendemain beau se fait voir ».

Arc en ciel.

  • « Arc-en-ciel du matin, abreuve le moulin. »
  • « Arc-en-ciel du matin, du laboureur finit la journée. »

A découvrir aussi.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Système solaire.

Conquête spatiale.

Techniques de mémorisation.

Plan du blog Apprendre5minutes.

 

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

 

Liste des jeux olympiques d'hiver.

Liste des JO d’hiver – mémoriser la liste complète des jeux olympiques vite et facilement.

Liste des JO d’hiver : 1924 Chamonix, 1928 Saint Moritz, …, 1968 Grenoble, … 1992 Albertville, …, 2018 Pyeongchang, 2022 Pékin (Beijing).

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Consultez la liste complète des jeux olympiques d’hiver en lisant cet article d’ Apprendre 5 minutes.

Vous voulez également mémoriser la liste des jeux olympiques d’hiver, les villes hôtes des JO et les numéros des jeux d’hiver ?

Vous voulez apprendre à retenir à quel ville hôte correspond un numéro de JO d’hiver ? Vous cherchez des moyens mnémotechniques ?

Lisez cet article d’ Apprendre 5 minutes pour apprendre comment retenir vite et facilement la liste complète des jeux olympiques d’hiver.

Nous vous expliquerons les techniques de mémorisation les plus efficaces pour retenir à long terme la liste des JO d’hiver.

Vous saurez comment trouver une ville hôte des JO d’hiver à partir du numéro de jeu d’hiver et inversement, trouver le numéro de jeux d’hiver à partir de son nom.

Vous trouverez dans cet article des exemples de mémorisation.

 

Sommaire

  • La liste des jeux olympiques d’hiver et numéros de JO.
  • Comment mémoriser le numéro de JO d’hiver, l’année et la ville hôte.
  • Mémoriser les jeux olympiques d’hiver en France.
  • A découvrir aussi.

La liste des jeux olympiques d’hiver et numéros de JO.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Liste des jeux olympiques d'hiver.
Liste des jeux olympiques d’hiver.

Les jeux olympiques d’hiver sont un des jeux olympiques organisé par le Comité international olympique (CIO).

  • 1924 : Iers jeux olympiques d’hiver de Chamonix, en France (Europe), du 25 janvier au 5 février 1924.
  • 1928 : IIèmes jeux olympiques d’hiver de Saint-Moritz, en Suisse (Europe), du 11 au 19 février 1928.
  • 1932 : IIIèmes jeux olympiques d’hiver de Lake Placid, dans l’État de New-York, aux États-Unis (Amérique), du 11 au 19 février 1932.
  • 1936 : IVèmes jeux olympiques d’hiver de Garmisch-Partenkirchen, en Allemagne (Europe), du 6 au 16 février 1936.
  • 1940 : Les jeux olympiques d’hiver de Sapporo, au Japon (Asie), sont annulés à cause de la Seconde Guerre mondiale.
  • 1944 : Les jeux olympiques d’hiver de Cortina d’Ampezzo, en Italie (Europe), sont annulés à cause de la Seconde Guerre mondiale.
  • 1948 : Vèmes jeux olympiques d’hiver de Saint-Moritz, en Suisse (Europe), du 30 janvier au 8 février 1948.
  • 1952 : VIèmes jeux olympiques d’hiver de Oslo, en Norvège (Europe), du 14 au 25 février 1952.
  • 1956 : VIIèmes jeux olympiques d’hiver de Cortina d’Ampezzo, en Italie (Europe), du 26 janvier au 5 février 1956.
  • 1960 : VIIIèmes jeux olympiques d’hiver de Squaw Valley, dans l’État de Californie, aux États-Unis (Amérique), du 18 au 28 février 1960.
  • 1964 : IXèmes jeux olympiques d’hiver de Innsbruck, en Autriche (Europe), du 29 janvier au 9 février 1964.
  • 1968 : Xèmes jeux olympiques d’hiver de Grenoble, en France (Europe), du 6 au 18 février 1968.
  • 1972 : XIèmes jeux olympiques d’hiver de Sapporo, au Japon (Asie), du 3 au 13 février 1972.
  • 1976 : XIIèmes jeux olympiques d’hiver de Innsbruck, en Autriche (Europe), du 4 au 15 février 1976.
  • 1980 : XIIIèmes jeux olympiques d’hiver de Lake Placid, dans l’État de New-York, aux États-Unis (Amérique), du 13 au 24 février 1980.
  • 1984 : XIVèmes jeux olympiques d’hiver de Sarajevo, en Yougoslavie (Europe), du 8 au 19 février 1984.
  • 1988 : XVèmes jeux olympiques d’hiver de Calgary, au Canada (Amérique), du 13 au 28 février 1988.
  • 1992 : XVIèmes jeux olympiques d’hiver de Albertville, en France (Europe), du 8 au 23 février 1992.
  • 1994 : XVIIèmes jeux olympiques d’hiver de LilleHammer, en Norvège (Europe), du 12 au 27 février 1994.
  • 1998 : XVIIIèmes jeux olympiques d’hiver de Nagano, au Japon (Asie), du 7 au 22 février 1998.
  • 2002 : XIXèmes jeux olympiques d’hiver de Salt Lake City, dans l’État de l’Utah, aux États-Unis (Amérique), du 8 au 24 février 2002.
  • 2006 : XXèmes jeux olympiques d’hiver de Turin, en Italie (Europe), du 10 au 26 février 2006.
  • 2006 : XXèmes jeux olympiques d’hiver de Turin, en Italie (Europe), du 10 au 26 février 2006.
  • 2010 : XXIèmes jeux olympiques d’hiver de Vancouver, au Canada (Amérique), du 12 au 28 février 2010.
  • 2014 : XXIIèmes jeux olympiques d’hiver de Sotchi, en Russie (Europe), du 7 au 23 février 2014.
  • 2018 : XXIIIèmes jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang, en Corée du Sud (Asie), du 9 au 25 février 2018.
  • 2022 : XXIVèmes jeux olympiques d’hiver de Pékin, en Chine (Asie), du 4 au 20 février 2022.

Si vous voulez apprendre les grandes dates des jeux olympiques antiques et modernes, lisez notre article Histoire des JO – mémoriser les grandes dates des jeux olympiques.

Comment mémoriser le numéro de JO d’hiver, l’année et la ville hôte.

Un numéro, une année, une ville sont des notions abstraites.

Pour mémoriser, le cerveau a besoin d’une représentation concrète de l’information à retenir.

Le cerveau retient plus facilement ce qu’il peut appréhender avec les cinq sens, ce qu’il peut associer à une sensation ou à une émotion.

Plus vous ferez appel à vos sens et à l’émotion et plus vous retiendrez facilement. Voir, entendre, toucher, goûter, sentir, ressentir sont les meilleurs alliés de votre mémoire.

Nous allons créer une association mentale entre chaque information à mémoriser et un personnage, un animal ou un objet facile à retenir.

Le cerveau adore les histoires.

Nous allons reprendre les associations mentales et nous amuser à créer une histoire facile à mémoriser en faisant appel à nos sens, nos sensations ou nos émotions – positives si possible.

Mémoriser le numéro de jeu olympique d’hiver.

Pour mémoriser le numéro de JO d’hiver, nous allons utiliser le système de crochets mémoriel alphabet-forme.

Il s’agit d’associer chaque lettre de l’alphabet à un mot qui à une forme proche de la lettre.

Nous allons associer le numéro de JO d’hiver à la nième lettre de l’alphabet.

Par exemple, si le numéro de JO d’hiver est X (10), nous allons l’associer à la dixième lettre de l’alphabet, qui est la lettre J.

Le système de crochet mémoriel alphabet-forme associe la lettre J à un parapluie.

Vous pouvez pouvez associer le numéro de JO d’hiver à n’importe quelle autre image, du moment qu’elle est facile à mémoriser pour vous.

Mémoriser l’année de jeu olympique d’hiver.

Les jeux olympiques d’hiver en France étant tous au XXème siècle, nous ne chercherons pas à retenir le siècle.

Pour mémoriser l’année, nous allons utiliser la table de rappel du grand système, qui est une extension de la méthode des articulations chiffrées.

La méthode des articulations chiffrées consiste à :

  • convertir les chiffres en consonnes significatives ou en sons suivant un code défini,
  • A les associer à des mots en rajoutant des lettres pour les rendre concrets et les visualiser,
  • A créer une phrase ou une histoire.

A chaque chiffre de zéro à neuf, correspond une consonne ou un son. Voici le tableau complet des articulations chiffrées :

  • 0 : c (ce), s (se), z (ze), t (tion), x (ex : dix).
  • 1 : t, d.
  • 2 : n, ne, gne.
  • 3 : m, me.
  • 4 : r, re.
  • 5 : l, lle.
  • 6 : g (ge), j (je), ch (che), sh (sche).
  • 7 :  g (gue, ga), k (ke, ka), q (que), cue (cas).
  • 8 : f (fe), v(ve), ph (phe).
  • 9 : b, p.

Par exemple, pour l’année 1924, la table de rappel du grand système associe le nombre 24 au mot noir.

Mémoriser la ville hôte du jeu olympique d’hiver.

Pour mémoriser la ville hôte du JO d’hiver, nous allons reprendre les techniques de mémorisation de l’article Comment mémoriser les noms et les visages.

Nous allons associer chaque ville à un personnage, un animal ou à un objet.

Par exemple, si la ville hôte est Chamonix, nous allons créer une association mentale entre la ville de Chamonix à un chamois, dont la consonance est proche de Chamonix.

Mémoriser les jeux olympiques d’hiver en France.

Depuis les premiers jeux olympiques d’hiver en 1924, les JO d’hiver se sont tenus sur trois continents, l’Europe, l’Amérique et l’Asie.

La France a accueilli les jeux d’hiver trois fois.

  • 1924 : Iers jeux olympiques d’hiver de Chamonix.
  • 1968 : Xèmes jeux olympiques d’hiver de Grenoble.
  • 1992 : XVIèmes jeux olympiques d’hiver de Albertville.

Pour mémoriser le numéro de JO d’hiver, l’année et la ville hôte nous allons créer les associations mentales suivantes.

Nous allons reprendre les techniques de mémorisation vues précédemment.

1924 : Iers jeux olympiques d’hiver de Chamonix.

Numéro de jeu d’hiver : I.

Le chiffre romain I correspond au nombre 1. La première lettre de l’alphabet est la lettre A.

Le système de crochet mémoriel alphabet-forme associe la lettre A à un compas.

Année de jeu d’hiver ; 1924.

1924 correspond au nombre 24.

La table de rappel du grand système associe le nombre 24 au mot noir.

Ville hôte du jeu d’hiver : Chamonix.

Nous allons créer une association mentale entre la ville de Chamonix et un chamois.

Histoire mentale à mémoriser : « Un compas à la main, un noir chevauche un chamois. »

1968 : Xèmes jeux olympiques d’hiver de Grenoble.

Numéro de jeu d’hiver : X.

Le chiffre romain X correspond au nombre 10. La dixième lettre de l’alphabet est la lettre J.

Le système de crochet mémoriel alphabet-forme associe la lettre J à un parapluie.

Année de jeu d’hiver ; 1968.

1968 correspond au nombre 68.

La table de rappel du grand système associe le nombre 68 au mot cheveux.

Ville hôte du jeu d’hiver : Grenoble.

Nous allons créer une association mentale entre la ville de Grenoble et une grenade.

Histoire mentale à mémoriser : « La pluie tombe. Il ouvre un parapluie pour protéger ses cheveux et lance une grenade. »

1992 : XVIèmes jeux olympiques d’hiver de Albertville.

Numéro de jeu d’hiver : XVI.

Le chiffre romain XVI correspond au nombre 16. La seizième lettre de l’alphabet est la lettre P.

Le système de crochet mémoriel alphabet-forme associe la lettre P à un poignard.

Année de jeu d’hiver ; 1992.

1992 correspond au nombre 92.

La table de rappel du grand système associe le nombre 92 au mot bonnet.

Ville hôte du jeu d’hiver : Albertville.

Nous allons créer une association mentale entre la ville d’Albetville et Albert II de Monaco, qui avait participé en bobsleigh à 5 jeux olympiques d’hiver, dont les JO de Albertville.

Histoire mentale à mémoriser : « Un poignard à la main, il attrape le bonnet du prince Albert II de Monaco. »

Phrase mnémotechnique pour retenir les jeux olympiques d’hiver en France.

Vous pouvez reprendre les techniques de mémorisation ci-dessus et en faire une seule phrase mnémotechnique, si vous voulez retenir en une seule fois les 3 JO d’hiver en France.

Par exemple, si vous voulez retenir les années et les villes hôtes des jeux olympiques en France, vous pouvez retenir la phrase mnémotechnique suivante.

« Une noire chevauchant un chamois, lance avec ses cheveux une grenade sur le bonnet d’Albert de Monaco. »

  • 1924 : noire.
  • Chamonix : chamois.
  • 1968 : cheveux.
  • Grenoble : grenade.
  • 1992 : bonnet.
  • Albertville : Albert de Monaco.

A découvrir aussi.

 

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

 

Apprendre les dates clés de l'histoire des JO.

Histoire des JO – mémoriser les grandes dates des jeux olympiques

Histoire des JO – mémoriser les grandes dates des jeux olympiques.

Histoire des JO : -776, premiers jeux olympiques à Olympie… 2018, jeux olympiques d’hiver à Pyeongchang. Prochains jeux olympiques : Tokyo (Japon), du 21 juillet 2021 au 8 août 2021.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Vous voulez apprendre et retenir vite et facilement les dates de l’histoire des jeux olympiques antiques et modernes ?

Vous cherchez des techniques de mémorisation efficaces pour vous souvenir des dates des JO ?

Lisez cet article d’ Apprendre 5 minutes pour apprendre comment mémoriser les grandes dates de l’histoire des jeux olympiques et retenir l’essentiel.

5 minutes par jour, pendant quelques jours, vous suffirons pour vous souvenir des dates clés des JO.

Nous avons sélectionné des méthodes particulièrement efficaces pour vous aider à retenir par cœur les dates des principaux événements des jeux olympiques.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Apprendre des dates clés de l'histoire des JO.
Apprendre les dates clés de l’histoire des JO.

Sommaire

  • Bref résumé de l’histoire des jeux olympiques.
  • Les grandes dates de l’histoire des jeux olympiques.
  • Comment mémoriser les dates de l’histoire des jeux olympiques.
  • A découvrir aussi.

 Bref résumé de l’histoire des jeux olympiques.

L’origine des JO remonte à la Grèce antique. Les premiers Jeux olympiques antiques furent célébrés en 776 av. J.-C.

Les Jeux olympiques antiques furent célébrés pendant plus de 1000 ans. En 393 après J.-C., l’empereur Théodose Ier abolit les Jeux olympiques antiques par décret, sous la pression religieuse, en interdisant la pratique des cultes païens.

Afin de rendre le sport plus populaire, le français Pierre de Coubertin réintroduit les jeux olympiques à la fin du XIXe siècle.

En 1896, les premiers jeux olympiques modernes ont lieu à Athènes en Grèce.

Les Jeux Olympiques modernes sont organisés tous les quatre ans. Ils ne seront annulés que pendant les deux guerres mondiales.

A l’origine, les jeux olympiques modernes ont lieu uniquement l’été.

En 1924, les premiers jeux olympiques d’hiver ont lieu à Chamonix, en France.

Les XXIII èmes jeux olympiques d’hiver ont lieu à Pyeongchang en Corée du Sud du 9 au 25 février 2018.

Les XXXIIe jeux olympiques d’été ont lieu à Tokyo au Japon du 23 juillet 2021 au 8 août 2021.

Les grandes dates de l’histoire des jeux olympiques.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Les Grandes dates des Jeux olympiques (884 av. J.-C - 2018).
Les grandes dates des Jeux olympiques (884 av. J.-C – 2018).

-884 : Iphitos, roi d’Élide en Grèce, instaure les jeux olympiques.

En 884 av. J.-C, Iphitos, roi d’Élide, en Grèce, afin d’apaiser les guerres et les maladies en Grèce consulte l’oracle de Delphes et instaure les jeux olympiques.

L’oracle de Delphes lui déclare que la colère des dieux ne pourra être calmée que si des Jeux olympiques sont organisés.

Iphitos obtient le soutien de Lycurgue, son puissant voisin de Sparte.

Il instaure immédiatement une trêve sacrée – la trêve olympique – suivie de jeux olympiques en l’honneur du dieu Zeus qui se dérouleront tous les 4 ans.

La période de 4 ans entre 2 jeux olympiques s’appelle une olympiade.

« Iphitos, descendant d’Oxylos, et contemporain de Lycurgue, qui donna des lois à Lacédémone, fit célébrer des jeux à Olympie, renouvela les fêtes olympiques, et la trêve dont l’usage avait cessé depuis un temps dont je déterminerai la durée, lorsqu’ayant à parler d’Olympie, j’expliquerai la cause de l’interruption des jeux. [6] Iphitos voyant donc que la Grèce était désolée par des divisions intestines et par une maladie contagieuse, crut devoir aller demander à l’oracle de Delphes un remède à tous ces maux; et la Pythie lui ordonna, dit-on, de rétablir les jeux Olympiques de concert avec les Éléens. Iphitos engagea aussi les Éléens à offrir des sacrifices à Héraclès, qu’ils regardaient auparavant comme leur ennemi. Suivant l’inscription qu’on voit à Olympie, Iphitos était fils d’Haemon ; la plupart des Grecs disent qu’il était fils de Praxonide ; mais suivant les anciens documents écrits des Éléens, son père portait le même nom que lui. »

Citation de PAUSANIAS – « Description de la Grèce » – Livre V ELIDE, chapitre IV.

-776 : Premiers jeux olympiques antiques, remportés par Corèbe d’Élis.

En -776, les premiers Jeux Olympiques se déroulent à Olympie, dans le royaume d’Élide.

Les Jeux Olympiques ne comportent qu’une épreuve, une course à pied, appelée le stadion, d’une longueur d’un stade – un stade a une longueur de 600 pieds d’Héraclès (soit 192,27 mètres). A partir de -724, d’autres épreuves viendront s’ajouter aux jeux olympiques.

En -776, Corèbe d’Élis est le premier champion olympique antique. Il remporte la course à pied (le stadion).

-580 : Les jeux olympiques se professionnalisent.

En -580, à Athènes, le législateur Solon promulgue une loi pour que chaque Athénien vainqueur des jeux olympiques reçoive 500 drachmes.

Solon promulgue cette loi afin de motiver les sportifs athéniens. Il officialise le professionnalisme déjà largement répandu dans toute la Grèce.

-516 : Milon de Crotone remporte son 6ème titre de champion olympique de lutte.

Le lutteur Milon de Crotone est le le plus prestigieux des champions olympiques antiques, avec 6 titres de champion olympique de lutte, le dernier en -516.

En -540, il remporte son premier titre de champion olympique de lutte en junior.

En -532, il emporte son premier titre de champion olympique de lutte en senior et le conservera pendant les 4 jeux olympiques suivants.

Il gagnera également 7 titres aux Jeux Pythiques, 9 titres aux Jeux Néméens et 10 titres aux Jeux Isthmiques.

Milon de Crotone est le le sportif le plus couronné de l’Antiquité.

-468 : Les jeux olympiques durent 5 jours.

A l’origine les jeux olympiques duraient un jour mais ne comportaient qu’une seule épreuve sportive.

Progressivement, de nouvelles compétitions sportives se sont rajoutées au fil des jeux olympiques.

En -684, les jeux olympiques antiques sont organisés sur 3 jours.

A partir de -468, la durée des jeux olympiques antiques est portée à 5 jours.

-146 : Première participation des romains aux jeux olympiques.

La conquête romaine de la Grèce ne marque pas le déclin des JO.

En -146, les romains participent pour la première fois aux jeux olympiques.

-80 : Sylla tente de transférer les jeux olympiques à Rome.

En 80 avant JC, le consul romain Sylla tente de déplacer les jeux olympiques d’Olympie à Rome.

Il attire de nombreux athlètes professionnel grecs, séduits par le montant des primes d’engagement et de victoire, afin de proposer le meilleur spectacle sportif.

Mais cette tentative ne connait pas de suite et les JO se poursuivront à Olympie.

393 : Théodose Ier interdit des jeux olympiques antiques.

L’empereur Théodose Ier, convertit au christianisme et influencé notamment par Saint Ambroise, évêque de Milan, décide d’interdire les JO en raison de leur caractère païen.

En 393 après J.-C, Théodose Ier interdit par décret la pratique des cultes et des jeux païens et par là l’organisation des jeux olympiques.

23 juin 1894 : Rétablissement des jeux olympiques.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Pierre de Coubertin (1863-1937), Rénovateur des Jeux Olympiques.
Pierre de Coubertin (1863-1937), Rénovateur des Jeux Olympiques.

(Création numérique : TinaRebou.com)

Pierre de Coubertin, persuadé de l’importance de l’éducation physique dans le façonnement des esprits, souhaite faire revivre les Jeux olympiques.

Le 25 novembre 1892, lors du cinquième anniversaire de l’Union des sociétés françaises de sports athlétiques (USFSA) – la fédération omnisports française d’athlétisme – à Paris, Pierre de Coubertin appelle à la rénovation des jeux olympiques.

Le Congrès olympique de 1894 est le premier congrès olympique. Organisé par l’Union des sociétés françaises de sports athlétiques (USFSA), il se tient Paris dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne, du 16 au

Le , à Paris, dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne, à la fin du premier congrès olympique, le baron Pierre de Coubertin prononce le discours fondateur de la rénovation des jeux olympiques et fonde le Comité international olympique (CIO).

Le Comité international olympique aura pour mission de réinstaurer les Jeux olympiques antiques et d’organiser cet événement sportif tous les quatre ans.

Le Comité international olympique sélectionne la ville d’Athènes pour accueillir les Jeux olympiques d’été de 1896, appelés également les Jeux de la première olympiade. Ce seront les premiers Jeux olympiques de l’ère moderne.

Le comité international sélectionne également Paris pour accueillir les Jeux olympiques d’été de 1900.

6 avril 1896 : Premiers jeux olympiques modernes à Athènes.

Les Jeux olympiques de 1896, appelés également Jeux de la première olympiade
se déroulent en Grèce, à Athènes, du 6 au 15 avril 1896.

Le Comité international olympique (CIO) organise les JO en Grèce, en référence au pays d’origine des jeux olympiques.

14 mai 1900 : Les jeux olympiques à Paris.

Les Jeux olympiques de 1900, appelés également Jeux de la deuxième olympiade
se déroulent en France, à Paris, du 14 mai au 28 octobre 1900.

Les femmes participent pour la première fois aux jeux olympiques modernes.

La première femme championne olympique est la joueuse de tennis britannique Charlotte Cooper.

01 juillet 1904 : Les jeux olympiques de Saint-Louis.

Les Jeux olympiques d’été de 1904, appelés également les III ème Olympiade, se déroulent aux États-Unis, à Saint-Louis, dans l’État du Missouri, du 01 juillet au 23 novembre 1904.

Les médailles d’or, d’argent et de bronze sont remis pour la première fois aux premier, deuxième et troisième de chaque épreuve, lors des JO d’été de Saint-Louis.

Le gymnaste unijambiste américain Georges Eyser est le premier athlète handicapé participant aux jeux olympiques.

Georges Eyser remporte 6 médailles dont trois en or et deux en argent.

1916 : Les jeux olympiques de Berlin sont annulés.

Les Jeux de la VII ème Olympiade, prévus en 1916 à Berlin, en Allemagne sont annulés à cause de la Première Guerre mondiale.

14 août 1920 : Le drapeau olympique et le serment olympique apparaissent pour la première fois aux Jeux olympiques d’Anvers.

Le 14 août 1920 aux JO d’Anvers, le drapeau olympique flotte pour la première fois lors de Jeux olympiques au stade olympique d’Anvers.

Il fut hissé officiellement lors de la cérémonie d’ouverture à Anvers des Jeux de la VII ème olympiade de l’ère moderne; cérémonie présidée par le roi Albert 1er de Belgique.

Un autre symbole des jeux olympiques, le serment olympique, écrit par Pierre de Coubertin, est prêté pour la première fois par l’escrimeur belge Victor Boin à l’occasion de la cérémonie d’ouverture.

« Nous jurons que nous nous présentons aux Jeux Olympiques en concurrents loyaux, respectueux des règlements qui les régissent et désireux d’y participer dans un esprit chevaleresque, pour l’honneur de nos pays et pour la gloire du sport. »

Avec le développement des sports professionnels, le serment olympique sera modifié par la suite.

25 janvier 1924 : Premiers jeux olympiques d’hiver à Chamonix.

Dans les années 1920, les sports de neige et de glace sont de plus en plus populaires. Le CIO décide d’organiser, une Semaine Internationale des Sports d’Hiver.

Les Jeux olympiques d’hiver de 1924, appelés également 1er Jeux olympiques d’hiver
se déroulent en France, à Chamonix, du 25 janvier au 05 février 1924.

4 mai 1924 : La devise olympique apparait pour la première fois aux jeux olympiques d’été de Paris.

La devise olympique de Pierre de Coubertin empruntée à son ami, l’abbé Henri Louis Rémy Didon, apparaît pour la première fois aux jeux olympiques d’été de 1924, à Paris – la VIII ème Olympiade de l’ère moderne.

« Citius, Altius, Fortius. »

ou en français :

« Plus vite, plus haut, plus fort ».

28 juillet 1928 : La flamme olympique apparait pour la première fois aux jeux olympiques d’été d’Amsterdam.

Les Jeux olympiques d’été de 1928 se déroulent aux Pays-Bas, à Amsterdam, du 17 mai au 12 août 1928.

Le 28 juillet 1928, la flamme olympique est allumée pour la première fois pendant les JO d’été d’Amsterdam, lors de la IX ème Olympiade de l’ère moderne.

La flamme olympique est allumée dans une vasque située au sommet d’une tour au sein de l’Olympic Stadium d’Amsterdam.

01 août 1936 : Hitler préside la cérémonie d’ouverture des JO de Berlin.

Les Jeux olympiques d’été de 1936 se déroulent en Allemagne, à Berlin, du 01 au 16 août 1936.

Le chancelier Adolph Hitler préside la cérémonie d’ouverture de la XI ème Olympiade.

Adolf Hitler veut faire la propagande du nazisme au cours de ces jeux olympiques et démontrer  la supériorité de la race aryenne mais les JO seront marqués par les 4 médailles d’or de l’athlète américain Jesse Owens.

Les JO de Berlin sont les premiers à introduire le relais de la flamme olympique. La torche enflammée sera relayée d’Olympie, en Grèce jusqu’à Berlin.

Les jeux olympiques de 1936 seront les premiers à être filmés pour la télévision.

1940 et 1944 : Les jeux olympiques d’été de Tokyo et de Londres sont annulés.

Les Jeux de la XIIe Olympiade de Tokyo, au Japon, en 1940 et de la XIIIe Olympiade de Londres, en Angleterre, en 1944 sont annulés à cause de la Deuxième Guerre mondiale.

30 janvier 1948 : Les premiers jeux de l’après-guerre à Saint-Moritz.

Les Jeux olympiques d’hiver de 1948, appelés également les 1er Jeux de l’après-guerre
ou V ème jeux olympiques d’hiver se déroulent en Suisse, à Saint-Moritz, du 30 janvier au 08 février 1948.

Les JO de Saint-Moritz sont les premiers jeux olympiques célébrés après la Deuxième Guerre mondiale.

Ils sont également surnommés les « Jeux du Renouveau ».

Le CIO a choisi la ville de Saint-Moritz parce qu’elle se trouve en Suisse, un pays neutre qui n’a pas participé à la Deuxième Guerre mondiale.

6 février 1968 : Les jeux olympiques d’hiver de Grenoble.

Les Jeux olympiques d’hiver de 1968, appelés également les X èmes jeux olympiques d’hiver, se déroulent en France, à Grenoble, du 6 au 18 février 1968.

Lors du relais de la flamme olympique entre Olympie et Grenoble, le parcours célèbrera les massifs montagneux français, en passant dans les Vosges, le Jura, le Massif central, les Pyrénées et les Alpes, après avoir donné un détour en Corse.

Le président de la République française Charles de Gaulle préside la cérémonie d’ouverture des jeux olympiques au stade olympique de Grenoble.

Le président de Gaulle avait soutenu la candidature de la ville de Grenoble aux jeux olympiques, voyant dans l’organisation des JO un moyen d’accroître le prestige de la France tout en modernisant les stations de sports d’hiver afin de promouvoir le tourisme.

Le skieur français Jean-Claude Killy s’illustrera en remportant trois médailles d’or dans les trois disciplines de ski alpin – slalom géant, descente et slalom.

5 septembre 1972 : Prise d’otages par des terroristes palestiniens.

Les Jeux olympiques d’été de 1972, appelés également les XX ème Olympiade, se déroulent en Allemagne de l’Ouest, à Munich, du 26 août au 11 septembre 1972.

Les JO de Munich seront marqués par la mort de neuf athlètes israéliens, abattus lors d’une prise d’otages organisée par un commando palestinien de de l’organisation terroriste Septembre noir, le 5 septembre 1972.

Les Jeux olympiques de Munich seront également marqués par les 7 titres olympiques du nageur américain Mark Spitz.

19 juillet 1980 : Boycott des jeux olympiques de Moscou.

Les Jeux olympiques d’été de 1980, appelés également les XXII ème Olympiade, se déroulent en URSS, à Moscou, du 19 juillet au 3 août 1980.

Suite de l’invasion de l’Afghanistan par l’Union Soviétique en 1979, une cinquantaine de nations, dont les États-Unis boycottent les jeux olympiques.

8 février 1992 : Les jeux olympiques d’hiver d’Albertville.

Les Jeux olympiques d’hiver de 1992, appelés également les XVI èmes jeux olympiques d’hiver, se déroulent en France, à Albertville, du 8 au 23 février 1992.

Si Albertville est le siège des JO, c’est l’ensemble des grandes stations des Alpes françaises qui les accueilleront et en particulier de la Savoie.

Les jeux d’Albertville sont les derniers JO se déroulant la même année que les jeux olympiques d’été.

Le président de la République française François Mitterrand préside la cérémonie d’ouverture des jeux olympiques au théâtre des Cérémonies d’Albertville.

12 février 1994 : Les jeux olympiques d’hiver de Lillehammer.

Les Jeux olympiques d’hiver de 1994, appelés également les XVII èmes jeux olympiques d’hiver, se déroulent en Norvège, à Lillehammer, du 12 au 27 février 1994.

Ce sont les premiers Jeux d’hiver qui ne se déroulent pas la même année que les jeux olympiques d’été.

Depuis les JO de Lillehammer, les jeux olympiques d’hiver sont décalés de deux ans par rapport aux jeux olympiques d’été.

8 août 2008 : Première participation d’athlètes paralympiques aux jeux olympiques d’été à Pékin.

Les Jeux olympiques d’été de 2012, appelés également les XXIX ème Olympiade, se déroulent en Chine, à Pékin, du 8 au 24 août 2008.

Pour la première fois, deux athlètes qualifiées pour les Jeux paralympiques participent aux Jeux olympiques :

  • Le 20 août 2008, la nageuse sud-africaine Natalie du Toit, amputée de la jambe gauche, participe au marathon féminin en eau libre (10 km). Elle obtient la 16ème place sur 10 km en eau libre.
  • La pongiste polonaise Natalia Partyka, née sans avant-bras droit. Elle obtient la 9ème place en double féminin.

9 février 2018 : Les jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang .

Les Jeux olympiques d’hiver de 2018, appelés également les XXIII èmes jeux olympiques d’hiver, se déroulent en Corée du sud, à Pyeongchang, du 9 au 25 février 2018.

Pyeongchang est plus célèbre centre de sport d’hiver de Corée du Sud.

Suite au scandale de dopage d’État organisé par la Russie lors des Jeux olympiques de Sotchi 2014, le Comité international olympique (CIO) a suspendu la Russie des JO de Pyeongchang.

Les athlètes russes pourront toutefois participer aux JO de Pyeongchang sous drapeau olympique, en portant la mention « Athlètes olympiques de Russie » (OAR) et sous réserve qu’il n’aient jamais été suspendus pour dopage et qu’ils se soumettent à des tests indépendants.

Le skieur et biathlète français Martin Fourcade remporte 3 médailles d’or. Martin Fourcade devient l’athlète français le plus titré des jeux olympiques d’hiver et d’été avec 5 médailles d’or.

  • Jeux olympiques 2014 de Sotchi : individuelle, poursuite.
  • Jeux olympiques 2018 de Pyeongchang : poursuite, mass start, relais mixte.

Comment mémoriser les dates de l’histoire des jeux olympiques.

Retenir les dates clés de l’histoire des jeux olympiques est un moyen efficace de situer les principaux événements historiques des JO.

Vous trouverez dans l’article comment mémoriser facilement les dates de l’histoire plusieurs techniques de mémorisation efficaces et des exemples détaillés pour retenir les dates clés sur le long terme.

Voici quelques exemples pour mémoriser les grandes dates de l’histoire des jeux olympiques, qui s’appuient sur la méthode des articulations chiffrées.

Pour rappel, la méthode des articulations chiffrées, appelée aussi code chiffres-sons, système majeur ou grand système est un procédé extrêmement puissant pour mémoriser les chiffres.

La méthode des articulations chiffrées consiste à :

  • convertir les chiffres en consonnes significatives ou en sons suivant un code défini,
  • A les associer à des mots en rajoutant des lettres pour les rendre concrets et les visualiser,
  • A créer une phrase ou une histoire.

A chaque chiffre de zéro à neuf, correspond une consonne ou un son. Voici le tableau complet des articulations chiffrées :

  • 0 : c (ce), s (se), z (ze), t (tion), x (ex : dix).
  • 1 : t, d.
  • 2 : n, ne, gne.
  • 3 : m, me.
  • 4 : r, re.
  • 5 : l, lle.
  • 6 : g (ge), j (je), ch (che), sh (sche).
  • 7 :  g (gue, ga), k (ke, ka), q (que), cue (cas).
  • 8 : f (fe), v(ve), ph (phe).
  • 9 : b, p.

Nous allons utiliser deux techniques particulièrement efficaces :

  1. Assembler les consonnes pour construire un mot ou deux. Par exemple, créer une association mentale entre le nombre 884 et le mot fanfare – 884 = FFR.
  2. Trouvez une série de mots commençant par chaque consonne significative. Par exemple, créer une association mentale entre 776 et les mots « cours, gagne, jeux » – 776 = CGJ.

-884 : Iphitos, roi d’Élide en Grèce, instaure les jeux olympiques.

884 est associé dans la méthode des articulations chiffrées au code « FFR » – 8=F; 4=R ».

Mnémotechniques pour 884 : fanfare, vivre, etc.

Phrase mnémotechnique : « La fanfare d’Iphitos fait vivre les jeux olympiques. »

-776 : premiers jeux olympiques antiques, remportés par Corèbe d’Élis.

776 est associé dans la méthode des articulations chiffrées au code chiffres-sons « KKJ – 7=K;6=J ».

Mnémotechnique pour 776 : caquage.

Définition de caquage : action de mettre des harengs dans un baril – appelé une caque – pour les conserver.

Phrase mnémotechnique : « A Olympie, Corèbe d’Élis est le plus fort au caquage. »

Un autre moyen mnémotechnique pour retenir l’année 776 est de l’associer à une série de mots commençant par la consonne significative.

  • 7 = K = court.
  • 7 = K = gagne.
  • 6 = J = jeux.

Phrase mnémotechnique : « A Olympie, Corèbe d’Élis court et gagne les premiers jeux olympiques. »

Si vous n’arrivez pas à vous souvenir du nom du premier champion olympique Corèbe d’Élis, vous pouvez créer une association mentale entre son nom et une image facilement mémorisable.

Exemple d’association mentale : « Corèbe d’Élis = coureur d’hélices ». Vous pouvez imaginer Corèbe d’Élis en train de courir après des hélices.

393 : Théodose Ier interdit des jeux olympiques antiques.

393 est associé dans la méthode des articulations chiffrées au code chiffres-sons « MPM – 3=M;9=P ».

Mnémotechnique pour 393 : mappemonde.

Phrase mnémotechnique : « Théodose déchire la mappemonde des jeux olympiques. »

23 juin 1894 : Rétablissement des jeux olympiques.

1894 est associé dans la méthode des articulations chiffrées au code chiffres-sons « TVBR – 1=T;8=V;9=B;4=R ».

Mnémotechnique pour 1894 : toit, vibre.

Phrase mnémotechnique : « Le toit vibre quand Pierre de Coubertin annonce le rétablissement des jeux jeux olympiques. »

25 janvier 1924 : Premiers jeux olympiques d’hiver à Chamonix.

1924 est associé dans la méthode des articulations chiffrées au code chiffres-sons « TPNR – 1=T;9=P;2=9;4=R ».

Mnémotechnique pour 1924 : taupinière.

Pour renforcer la mémorisation la mémorisation, vous pouvez utiliser des mnémoniques associés au chiffre 924. 924 correspond à l’année 1924, si vous enlevez le chiffre du millénaire.

Mnémotechniques pour 924 : peignoir, poignard.

Mnémotechnique pour Chamonix : chamois.

Phrase mnémotechnique : « Un chamois en peignoir avec des poignards en guise de ski fonce dans une énorme taupinière. »

Vous pouvez renforcer la mémorisation en imaginant, par exemple, les anneaux olympiques brodés sur le peignoir.

A découvrir aussi.

 

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

 

Petit Papa-Noël - paroles

Petit Papa Noël – comment apprendre par cœur les paroles de la chanson de Tino Rossi

Paroles de Petit Papa Noël – comment apprendre par cœur les paroles de la chanson de Noël rendue célèbre par Tino Rossi.

Petit Papa Noël

Couplet 1

C’est la belle nuit de Noël,
La neige étend son manteau blanc,
Et les yeux levés vers le ciel,
à genoux, les petits enfants,
Avant de fermer les paupières,
Font une dernière prière.

Refrain

Petit papa Noël,
Quand tu descendras du ciel,
Avec des jouets par milliers,
N’oublie pas mon petit soulier.

Lire la suite

taaf – terres australes et antarctiques françaises

L’acronyme TAAF désigne les Terres Australes et Antarctiques Françaises. Les TAAF sont un territoire d’outre-mer de la France (TOM) créé par la loi n° 55-1052 du 6 août 1955.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Vous voulez apprendre et mémoriser l’essentiel sur les Terres Australes et Antarctiques Françaises ?

Vous cherchez une phrase mnémotechnique facile à retenir pour mémoriser les cinq districts des TAAF ?

Lisez cet article d’ Apprendre 5 minutes pour apprendre en 5 minutes l’essentiel sur les Terres Australes et Antarctiques Françaises et comment mémoriser vite et facilement la liste des districts des TAAF.

Vous allez aussi apprendre à mémoriser rapidement et efficacement la liste des districts grâce à des astuces et moyens mnémotechniques très simples.

Sommaire

  • Les Terres Australes et Antarctiques Françaises.
  • La liste des districts des Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF).
  • Mémoriser la liste des districts des Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF).
  • La liste des îles Éparses de l’océan Indien.
  • Mémoriser la liste des îles Éparses de l’océan Indien.
  • A découvrir aussi.

Les Terres Australes et Antarctiques Françaises.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

La France d'Outre-Mer
Carte de la France d’Outre-Mer

(Conception graphique : TinaRebou.com)

Les Terres Australes et Antarctiques Françaises sont situées au sud de l’océan Indien sauf la Terre-Adélie qui se trouve sur le continent antarctique.

Les TAAF – Terres Australes et Antarctiques Françaises – sont constitués de 5 districts.

  • District de Terre-Adélie.
  • District de Kerguelen.
  • District de Crozet.
  • District de Saint-Paul et Nouvel-Amsterdam – appelé également Saint-Paul et Amsterdam.
  • District des îles Éparses.
    • île Juan de Nova.
    • Bassas da India.
    • île Europa.
    • îles Glorieuses.
    • île Tromelin.

Les TAAF n’ont pas d’habitant permanent.

Toutefois des scientifiques et des militaires français assure une présence régulière.

Les trois districts austraux Crozet, Kerguelen et Saint-Paul et Amsterdam (île Amsterdam)  sont desservis par le navire français Marion Dufresne II au départ de l’île de La Réunion.

Pendant l’été austral, le navire navire brise-glace l’Astrolabe permet de rejoindre la base de Dumont d’Urville en Terre Adélie depuis Hobart, en Australie.

les îles Éparses de l’océan Indien forment une réserve naturelle à accès restreint. Elles ne peuvent être visitées que par des équipes de scientifiques, militaires et météorologues.

Le climat des Terres Australes et Antarctiques Françaises varie selon les districts.

  • District de Terre-Adélie : climat polaire.
  • District de Kerguelen : climat océanique froid.
  • District de Crozet : climat subantarctique, venteux et pluvieux.
  • District de Saint-Paul et Nouvel-Amsterdam : climat océanique de type Cfb (C = Climat tempéré chaud; f = Climat humide sans saison sèche; b = été tempéré).
  • District des îles Éparses : climat tropical.

Les îles Éparses peuvent être touchées par des cyclones pendant la saison chaude. La saison cyclonique dans l’hémisphère sud commence habituellement en novembre pour finir en avril.

La réserve naturelle nationale des Terres australes françaises est la plus grande réserve naturelle de France. Elle couvre les trois districts historiques des Terres australes françaises : Kerguelen, Crozet, Saint-Paul et Nouvel-Amsterdam.

Vous trouverez dans notre article Comment mémoriser facilement la liste des départements français et leurs numéros le numéro de territoire d’outre-mer de la France des Terres Australes et Antarctiques Françaises. ainsi qu’un moyen mnémotechnique simple et efficace pour l’apprendre et le retenir vite et facilement.

La liste des districts des Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF).

  • District de Terre-Adélie.
  • District de Kerguelen.
  • District de Crozet.
  • District de Saint-Paul et Nouvel-Amsterdam.
  • District des îles Éparses.

Mémoriser la liste des districts des Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF).

Pour mémoriser la liste des districts des Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF) nous allons utiliser la technique des phrases mnémotechniques :

Créer une phrase mnémotechnique c’est créer une phrase pour mémoriser des informations et pouvoir s’en souvenir plus facilement.

Pour y arriver facilement, nous allons utiliser le procédé suivant :

  • Créer une image mentale représentée par un mot pour chaque élément de la liste afin de les rendre les plus concrets possible dans votre cerveau.
  • Organiser les mots à retenir pour construire une phrase.
  • Chercher la combinaison des mots afin de construire la phrase qui vous paraitra la plus naturelle et facile à retenir.
  • La phrase mnémotechnique doit raconter une histoire. Le cerveau adore les histoires. Plus vous ferez appel à vos sens, à vos sensations ou à vos émotions et plus vous retiendrez facilement.

Pour se souvenir des 5 districts des Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF), vous pouvez apprendre la phrase mnémotechnique suivante :

« Adèle croque Paul à Amsterdam et part en cargo. »

  • Adèle : district de Terre-Adélie.
  • Croque : district de Crozet.
  • Paul à Amsterdam : district de Saint-Paul et Nouvel-Amsterdam.
  • Et part : district des îles Éparses.
  • Cargo : district de Kerguelen.

La liste des îles Éparses de l’océan Indien.

Depuis la loi 2007-224 du 21 février 2007, les îles Éparses de l’océan Indien constituent le cinquième district des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF).

Le district des îles Éparses, appelé également district des îles Éparses de l’océan Indien, regroupe des îles, îlots et atolls situés dans le canal du Mozambique ou dans l’océan Indien.

  • Canal du Mozambique :
    • île Europa.
    • atoll Bassas da India.
    • île Juan de Nova.
  • Océan Indien :
    • îles Glorieuses.
    • île Tromelin.

Mémoriser la liste des îles Éparses de l’océan Indien.

Pour mémoriser la liste des îles Éparses de l’océan Indien, nous allons utiliser, comme moyen mnémotechnique les concaténations.

Concaténer, c’est mettre bout à bout, c’est relier au moins deux chaînes de caractères pour en former une troisième.

La méthode des concaténations consiste à créer une phrase mnémotechnique facile à mémoriser en mettant bout à bout des chaines de caractères formées à partir des premiers caractères des mots-clés à retenir.

Avec les premières lettres des îles Éparses de l’océan Indien, nous allons créer une phrase mnémotechnique facile à retenir grâce à sa phonétique.

Pour se souvenir de la liste des îles Éparses de l’océan Indien, nous allons apprendre la phrase mnémotechnique suivante :

« J’ai trop de bagues. »

  • J’ai : île Juan de Nova.
  • Trop de : île Tromelin.
  • Ba : Bassas da India.
  • Gu: îles Glorieuses.
  • E : île Europa.

Pour ancrer la phrase mnémotechnique dans votre esprit, faites appel à votre mémoire visuelle et visualisez mentalement l’histoire suivante :

« Vous regardez des bagues en forme d’îles éparpillées sur une nappe bleu marine. Vous ne savez pas laquelle prendre et vous vous dites : j’ai trop de bagues. »

La forme en île des bagues et la couleur bleu marine vont renforcer la mémorisation en permettant d’associer la phrase mnémotechnique aux îles Éparses de l’Océan Indien.

Faites appel à tous vos sens et à votre émotion pour ancrer les informations dans votre mémoire.

Mémorisez définitivement en faisant appel à la méthode des répétitions espacées.

La méthode des répétitions espacées consiste à répéter souvent au début, puis de façon de plus en plus espacée, juste avant d’oublier.

A découvrir aussi.

 

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

 

Comment apprendre les 50 états des États-Unis rapidement et facilement

Apprendre les 50 états des États-Unis et les retenir vous parait difficile ? Vous aimeriez apprendre à situer les états américains sur la carte des USA ?

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Pas de panique. Il existe des méthodes, des astuces, des moyens mnémotechniques simples et adaptés à chaque type de mémoire pour apprendre et retenir la liste des états américains et les placer sur la carte des États-Unis.

Lisez cet article complet d’ Apprendre 5 minutes pour apprendre en quelques minutes comment mémoriser les 50 états des États-Unis sans effort.

Vous trouverez plusieurs exemples concrets et détaillés de mémorisation pour chacun des 50 états des États-Unis.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Apprendre les 50 états des États-Unis.
Apprendre les 50 états des États-Unis.

Sommaire

  • La carte des États-Unis.
  • La liste des états américains.
  • Pourquoi mémoriser la liste des états américains des USA.
  • Les techniques de mémorisation.
  • Comment situer les états américains sur la carte des États-Unis.
  • Comment mémoriser les états américains des USA.
  • A découvrir aussi.

La carte des États-Unis.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Carte des États-Unis d'Amérique.
Carte des États-Unis d’Amérique.

(Conception graphique : TinaRebou.com)

Les États-Unis sont une république fédérale composée de :

  • 50 états fédérés.
  • Le district de Columbia – appelé également Washington, D.C; ville indépendante américaine et capitale des États-Unis.
  • Des territoires situés dans les Antilles et l’Océan Pacifique.

La liste des états américains.

Chaque état américain ou territoire a un code administratif – appelé code ISO 3166-2 – pour le représenter. L’Organisation internationale de normalisation (ISO) a établi la norme ISO 3166-2 pour désigner les principales subdivisions administratives des pays.

Les 50 états américains des États-Unis d’Amérique.

  • US-AK : Alaska.
  • US-AL : Alabama.
  • US-AZ : Arizona.
  • US-AR : Arkansas.
  • US-CA : Californie.
  • US-CO : Colorado.
  • US-CT : Connecticut.
  • US-DE : Delaware.
  • US-FL : Floride.
  • US-GA : Géorgie.
  • US-HI : Hawaï.
  • US-ID : Idaho.
  • US-IL : Illinois.
  • US-IN : Indiana.
  • US-IA : Iowa.
  • US-KS : Kansas.
  • US-KY : Kentucky.
  • US-LA : Louisiane.
  • US-ME : Maine.
  • US-MD : Maryland.
  • US-MA : Massachusetts.
  • US-MI : Michigan.
  • US-MN : Minnesota.
  • US-MS : Mississipi.
  • US-MO : Missouri.
  • US-MT : Montana.
  • US-NE : Nebraska.
  • US-NV : Nevada.
  • US-NH : New Hampshire.
  • US-NJ : New Jersey.
  • US-NM : Nouveau-Mexique.
  • US-NY : New York.
  • US-NC : Caroline du Nord.
  • US-ND : Dakota du Nord.
  • US-OH : Ohio.
  • US-OK : Oklahoma.
  • US-OR : Oregon.
  • US-PA : Pennsylvanie.
  • US-RI : Rhode Island.
  • US-SC : Caroline du Sud.
  • US-SD : Dakota du Sud.
  • US-TN : Tennessee.
  • US-TX : Texas.
  • US-UT : Utah.
  • US-VT : Vermont.
  • US-VA : Virginie.
  • US-WA : Washington.
  • US-WV : Virginie-Occidentale.
  • US-WI : Wisconsin.
  • US-WY : Wyoming.

Les régions administratives associées.

Il s’agit du district de Columbia et des territoires des États-Unis.

  • US-DC : District de Columbia.
  • US-AS : Samoa américaines (océan Pacifique).
  • US-GU : Guam (océan Pacifique).
  • US-MP : Îles Mariannes du Nord (océan Pacifique).
  • US-PR : Porto Rico (océan Atlantique).
  • US-UM : Îles mineures éloignées des États-Unis (océan Pacifique, sauf l’île de la Navasse qui se trouve dans la mer des Caraïbes).
  • US-VI : Îles Vierges américaines (océan Atlantique).

Pourquoi mémoriser la liste des états américains des USA.

Apprendre la liste des 50 états et savoir les situer va vous rendre de nombreux services. En voici quelques exemple :

  • Savoir où se passe un événement actuel ou à un moment de l’histoire américaine.
  • Situer l’histoire d’un film, d’une pièce de théâtre, d’un livre.
  • Situer un lieu touristique (Mont Rushmore, etc).
  • Situer les treize colonies anglaises d’Amérique qui ont déclaré leur indépendance le 4 juillet 1776.
  • Améliorer ses connaissances en géographie ou en culture générale.
  • Etc.

Les techniques de mémorisation.

Les États-Unis comprennent 50 états et 7 régions administratives associées.

Pour apprendre et retenir les états américains et les régions administratives associées et les situer sur la carte, nous allons chercher un moyen mnémotechnique pour associer les états et leur localisation.

Pour mémoriser la liste des états et régions administratives associées des États-Unis d’Amérique, nous allons utiliser comme technique de mémorisation un système de crochets.

Un système de crochets mémoriel est une liste d’images clés prédéfinies auxquelles nous pouvons associer des informations à mémoriser.

Ces images-clés sont comme les crochets ou les cintres d’une penderie ou d’un porte-manteaux auxquels nous pouvons accrocher des informations à retenir.

Dans l’article Comment mémoriser les régions de France facilement, nous avions utilisé le système de crochets alphabet-forme pour retenir la liste des régions de France et les situer sur la carte de France des régions.

Comme, dans la suite de l’article, nous ferons souvent appel à notre mémoire auditive, nous allons utiliser le système des rimes numériques comme système de crochets.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Système des rimes numériques - table de rappel des chiffres-sons
Système des rimes numériques – table de rappel des chiffres-sons

(Conception graphique : TinaRebou.com)

Le système des rimes numériques associe un chiffre à un son pour que le cerveau le retienne plus rapidement.

Nous allons convertir les numéros des divisions administratives (1 à 9) en objets ou personnages dont le nom rime ou a la même consonance.

Par exemple :

  • Zéro : sceau,
  • Un : huns, pain,
  • Deux : dé, feu, pneu,
  • Trois : croix,
  • Quatre : cadre, carte, plâtre,
  • Cinq : sphinx, cintre,
  • Six : saucisse,
  • Sept : chaussette,
  • Huit : huitre,
  • Neuf : œuf.

Vous pouvez utiliser le système de crochets que vous souhaitez. Le plus important, c’est de vous l’approprier pour faciliter le travail de mémorisation.

Le cerveau adore les images et les histoires mais a du mal à retenir ce qui est abstrait.

Pour bien mémoriser, nous allons associer chaque État à une image mentale facile à retenir et créer une histoire mentale.

Les noms sont parfois difficiles à retenir. Pour les retenir plus facilement, nous allons trouver une image mentale facile à mémoriser pour représenter le nom de chaque État.

Imaginez l’histoire qui vous passe par la tête. Plus elle marquera votre esprit, plus elle s’imprègnera dans votre cerveau et sera facile à apprendre et retenir.

Révisez les histoires mentales avec la méthode des répétitions espacées pour mémoriser définitivement: une heure après, un jour après, deux jours après, quatre jours après, une semaine après, un mois après, puis tous les six mois.

Pratiquez le plus souvent possible.

Pour apprendre et mémoriser la liste des états américains et les régions administratives associées des États-Unis, nous allons utiliser les techniques de mémorisation suivantes :

Comment situer les états américains sur la carte des États-Unis.

Vous n’êtes pas obligé de apprendre les états américains dans l’ordre alphabétique.

SI vous voulez également savoir situer les états américains sur la carte des États-Unis d’Amérique, vous pouvez imaginer un chemin mental à l’intérieur des États-Unis pour passer d’un état à l’autre et les mémoriser.

Ce parcours, peut se faire de plusieurs manières :

  • En partant des limites des États-Unis, puis en allant vers le centre, comme une spirale.
  • En zigzag.
  • De haut en bas, puis de bas en haut.
  • Par ordre alphabétique.
  • En utilisant un découpage administratif.
  • Etc.

Pour mémoriser les états américains des USA, nous allons utiliser le découpage administratif des États-Unis du Bureau du recensement des États-Unis.

Le Bureau de recensement des États-Unis  a créé quatre régions de recensement, regroupant neuf divisions, chaque division regroupant plusieurs États :

  • Le Nord-Est (Northeast)
    • Division 1 – appelée également New-England ou Nouvelle-Angleterre.
      • Maine, New Hampshire, Vermont, Massachusetts, Rhode Island, Connecticut.
    • Division 2 – appelée également Mid-Atlantic ou États Mid-Atlantic.
      • New York, New Jersey, Pennsylvanie.
  • Le Midwest
    • Division 3 – appelée également East North Central ou Centre Nord-Est.
      • Michigan, Ohio, Indiana, Illinois, Wisconsin.
    • Division 4 – appelée également West North Central ou Centre Nord-Ouest.
      • Minnesota, Iowa, Missouri, Kansas, Nebraska, Dakota du Sud, Dakota du Nord.
  • Le Sud (South)
    • Division 5 – appelée également South Atlantic ou Atlantique Sud.
      • Delaware, Maryland, Virginie-Occidentale, Virginie, Caroline du Nord, Caroline du Sud, Géorgie, Floride.
      • La division 5 comprend également le district de Columbia.
    • Division 6 – appelée également East South Central ou Centre Sud-Est.
      • Alabama, Mississipi, Tennessee, Kentucky.
    • Division 7 – appelée également West South Central ou Centre Sud-Ouest.
      • Arkansas, Louisiane, Texas, Oklahoma.
  • L’Ouest (West)
    • Division 8 – appelée également Mountain States ou Mountain West ou États des montagnes.
      • Nouveau-Mexique, Colorado, Wyoming, Montana, Idaho, Utah, Arizona, Nevada.
    • Division 9 – appelée également Pacific ou États du Pacifique ou Côte Ouest des États-Unis.
      • Californie, Oregon, Washington, Alaska, Hawaï.

Déterminez l’ordre dans lequel vous parcourez les états sur la carte des États-Unis.

Nous allons effectuer une sorte de tour des États-Unis en parcourant les états américains région par région.

Pour situer les états américains sur la carte des États-Unis, nous allons faire appel à notre mémoire visuelle.

Nous allons :

  • Prendre les divisions dans l’ordre – de la division 1 à la division 9.
  • A l’intérieur de chaque division, nous allons parcourir les états de façon à former un chemin sur la carte et les situer les uns par rapport aux autres.

Lorsque nous avons mentionné la liste des états américains des États-Unis d’Amérique par division, nous avons créé un parcours pour rendre plus facile leur localisation sur la carte.

Observez sur la carte des USA comment sont placés les états américains :

  • Repérez les 4 régions des États-Unis sur la carte des USA.
  • Observez comment le Bureau de recensement des États-Unis  a disposé les divisions à l’intérieur des régions. Ils sont tous disposés de la droite vers la gauche.
  • Division par division, observez comment sont placés les états américains.

En mémorisant les états dans cet ordre vous serez capable de les placer facilement sur la carte des États-Unis.

Pour situer les états américains sur la carte des États-Unis d’Amérique, vous pouvez également faire appel à votre mémoire kinesthésique.

Vous pouvez, par exemple, fabriquer un puzzle pour placer les états sur la carte en vous inspirant ou en imprimant  la carte des États-Unis de cet article.

Ce travail préparation va faciliter le processus de mémorisation des 50 états américains des USA.

Comment mémoriser les états américains des USA.

Nous allons transformer les noms des états américains à mémoriser en images mémorables. Il est plus facile de mémoriser un personnage ou un objet concret qu’une notion abstraite.

Nous allons créer une histoire mentale pour chacune des divisions administratives des États-Unis du Bureau du recensement des États-Unis.

Nous avons 9 histoires mentales à créer pour retenir les 50 états américains des États-Unis d’Amérique; une par division.

Division 1 – New-England ou Nouvelle-Angleterre.

Les 6 états de la Nouvelle-Angleterre, dans l’ordre du parcours mental, sont les suivants :

  • Maine.
  • New Hampshire.
  • Vermont.
  • Massachusetts.
  • Rhode Island.
  • Connecticut.

Nous allons utiliser comme premier crochet mémoriel le chiffre 1 pour la Division 1.

Le système des rimes numériques associe le chiffre 1 à un Hun.

Si vous voulez également vous souvenir que la Division 1 s’appelle également New-England ou Nouvelle-Angleterre, vous pouvez créer une association mentale entre la Division 1 et la Nouvelle-Angleterre.

Nous allons prendre comme image, pour représenter la Nouvelle-Angleterre, un chapeau de patriote américain – les Patriots de la Nouvelle-Angleterre sont une équipe de football américain.

Nous pouvons créer une association imagée entre la Division 1 et un Hun coiffé d’un chapeau de patriote américain.

La méthode des concaténations.

Pour mémoriser les 6 états de la Nouvelle-Angleterre nous allons utiliser, comme moyen mnémotechnique les concaténations.

Concaténer, c’est mettre bout à bout, c’est relier au moins deux chaînes de caractères pour en former une troisième.

La méthode des concaténations consiste à créer une phrase mnémotechnique facile à mémoriser en mettant bout à bout des chaines de caractères formées à partir des premiers caractères des mots-clés à retenir.

Avec les premières lettres des états américains de la Nouvelle-Angleterre, nous allons créer une phrase mnémotechnique facile à retenir grâce à sa phonétique.

Nous allons utiliser les premières lettres de chaque état, soit telles quelles, soit avec une sonorité proche.

En prenant les premières lettres de chaque état, nous obtenons par exemple :

« mène vers Maroc. »

  • mè : Maine.
  • ne : New Hampshire.
  • vers : Vermont.
  • Ma : Massachusetts.
  • ro : Rhode Island.
  • c : Connecticut.

En utilisant le Hun comme crochet mémoriel, nous obtenons l’histoire mentale suivante :

« Le Hun (nous) mène vers (le) Maroc. »

Le système des liaisons.

Nous pouvons également utiliser le système des liaisons, pour mémoriser les 6 états de la Nouvelle-Angleterre.

Le système des liaisons – appelé aussi méthode des chaînes ou méthode des liens –  est une technique de mémorisation permettant de retenir une liste d’informations en créant une association mentale, appelée lien, entre les éléments consécutifs de la liste.

La méthode des chaînes relie les informations, rendues concrètes au travers d’images mentales, entre elles, en créant une histoire.

Les images mentales associées aux informations à retenir sont comme les anneaux d’une chaîne. Connaitre une information, permet de trouver la suivante et ainsi de suite.

Pour représenter chaque état de la Nouvelle-Angleterre, nous allons créer une association imagée.

  • Maine : (chat) Maine Coon.
  • New Hampshire : char.
  • Vermont : ver.
  • Massachusetts : chaussette.
  • Rhode Island : colosse de Rhodes.
  • Connecticut : sous-marin USS Nautilus (SSN-571) – premier navire à propulsion nucléaire de l’histoire, premier bâtiment à avoir navigué sous la banquise du Pôle Nord, transformé en navire musée à Groton, au Connecticut.

Nous pouvons maintenant imaginer une histoire avec les images associées à la Division 1 et aux 6 états américains de la Nouvelle-Angleterre.

Le Hun étant notre crochet mémoriel pour représenter la Nouvelle-Angleterre – division 1 -, nous pouvons mémoriser par exemple, l’histoire suivante :

« Le Hun et un chat Maine Coon, partent en char combattre un ver immense sur la montagne. Ils arrivent à l’enfermer dans chaussette et à l’envoyer au colosse de Rhodes,  qui le transforme en sous-marin. »

Visualisez mentalement l’histoire. Vous allez facilement retenir la liste des états de la Nouvelle-Angleterre grâce à ce moyen mnémotechnique très simple et efficace qu’est le système des liaisons.

Pour retenir facilement cette histoire, vous pouvez également utiliser une des techniques de l’article Mémoriser un texte court ou une citation facilement.

Division 2 – Mid-Atlantic ou États Mid-Atlantic.

Les 3 états du Mid-Atlantic, dans l’ordre du parcours mental, sont les suivants :

  • New York.
  • New Jersey.
  • Pennsylvanie.

Nous allons utiliser comme crochet mémoriel le chiffre 2 pour la Division 2.

Le système des rimes numériques associe le chiffre 2 à un .

Si vous voulez également vous souvenir que la Division 2 s’appelle également Mid-Atlantic ou États Mid-Atlantic, vous pouvez créer une association mentale entre la Division 2 et Mid-Atlantic.

Nous allons prendre comme image, pour représenter les États Mid-Atlantic, un triangle flottant sur l’eau – en référence au triangle des Bermudes; les Bermudes étant un archipel d’Amérique du Nord dans l’océan Atlantique.

Nous pouvons créer une association imagée entre la Division 2 et un dé sur un triangle flottant sur l’eau.

La méthode des acronymes.

Pour mémoriser les 3 états du Mid-Atlantic, nous allons utiliser, comme moyen mnémotechnique les acronymes.

La méthode des acronymes consiste à créer un mot à partir de la première lettre de chaque élément de la liste à retenir.

Pour retenir les états du Mid-Atlantic, vous pouvez utiliser l’acronyme suivant :

« JYP ».

  • New Jersey.
  • New York.
  • Pennsylvanie.

Pour mémoriser facilement, en rajoutant le 2 comme crochet mémoriel, nous pouvons associer l’image suivante  à la sonorité proche aux états du Mid-Atlantic :

« 2 jeeps ».

Nous pouvons visualiser l’image mentale suivante :

« 2 jeeps sur une île en forme de triangle qui roulent autour d’un dé géant ».

Le système des liaisons.

Nous pouvons utiliser le système des liaisons, pour mémoriser les 3 états du Mid-Atlantic.

Pour représenter chaque état du Mid-Atlantic, nous allons créer une association imagée.

  • New York : statue de la Liberté.
  • New Jersey : pull Jersey.
  • Pennsylvanie : pin sylvestre.

Le dé sur un triangle flottant dans l’eau étant notre crochet mémoriel pour représenter les états du Mid-Atlantic – division 2 -, nous pouvons mémoriser par exemple, l’histoire suivante :

« Assise sur un géant dans une île en forme de triangle, la statue de la liberté tricote un pull Jersey pour un pin sylvestre. »

Division 3 – East North Central ou Centre Nord-Est.

Les 5 états du Centre Nord-Est, dans l’ordre du parcours mental, sont les suivants :

  • Michigan.
  • Ohio.
  • Indiana.
  • Illinois.
  • Wisconsin.

Nous allons utiliser comme crochet mémoriel le chiffre 3 pour la Division 3.

Le système des rimes numériques associe le chiffre 3 à une croix.

Si vous voulez également vous souvenir que la Division 3 s’appelle également East North Central ou Centre Nord-Est, vous pouvez créer une association mentale entre la Division 3 et Centre Nord-Est.

Le Centre Nord-Est comprend une grand partie de la région des grands-lacs d’Amérique du Nord.

Pour apprendre les noms des grands lacs de l’Amérique du Nord, nous avons l’habitude d’utiliser l’acronyme suivant :

« HOLMES »

  • Huron.
  • Ontario.
  • St Laurent.
  • Michigan.
  • Erié.
  • Supérieur.

Nous allons prendre comme image, pour représenter les états du Centre Nord-EstSherlock Holmes.

Nous pouvons créer une association imagée entre la Division 3 et Sherlock Homes tenant une croix.

La méthode des acronymes.

Pour mémoriser les 5 états du Centre Nord-Est, nous allons utiliser, comme moyen mnémotechnique les acronymes.

La méthode des acronymes consiste à créer un mot à partir de la première lettre de chaque élément de la liste à retenir.

Pour retenir les états du Centre Nord-Est, vous pouvez utiliser l’acronyme suivant :

« Moi, Yves. »

  • Michigan : M.
  • Ohio : O.
  • Indiana : I.
  • Illinois : Y.
  • Wisconsin : Ves.

Nous pouvons visualiser l’image mentale suivante :

« Sherlock Holmes demande à qui appartient une croix. Yves Montand s’avance et dit : Moi Yves« .

Le système des liaisons.

Nous pouvons utiliser le système des liaisons, pour mémoriser les 5 états du Centre Nord-Est.

Pour représenter chaque état du Centre Nord-Est, nous allons créer une association imagée.

  • Michigan : missile.
  • Ohio : maillot.
  • Indiana : indien.
  • Illinois : pékinois.
  • Wisconsin : vis.

Sherlock Holmes et la croix étant notre crochet mémoriel pour représenter les états du Centre Nord-Est – division 3 -, nous pouvons mémoriser par exemple, l’histoire suivante :

« Sherlock Holmes observe une croix quand il aperçoit un missile qui explose devant un indien en maillot de bain qui se promenait avec un pékinois qui tient dans sa gueule une grande vis. »

Division 4 – West North Central ou Centre Nord-Ouest.

Les 7 états du Centre Nord-Ouest, dans l’ordre du parcours mental, sont les suivants :

  • Minnesota.
  • Iowa.
  • Missouri.
  • Kansas.
  • Nebraska.
  • Dakota du Sud.
  • Dakota du Nord.

Nous allons utiliser comme crochet mémoriel le chiffre 4 pour la Division 4.

Le système des rimes numériques associe le chiffre 4 à un cadre.

Si vous voulez également vous souvenir que la Division 4 s’appelle également West North Central ou Centre Nord-Ouest, vous pouvez créer une association mentale entre la Division 4 et Centre Nord-Ouest.

Le Centre Nord-Ouest constitue le centre agricole des États-Unis, appelé également « Agricultural Heartland » ou « Farm Belt ».

Nous allons prendre une ferme, comme image, pour représenter les états du Centre Nord-Ouest.

Nous pouvons créer une association imagée entre la Division 4 et un cadre dans une ferme.

La méthode des concaténations.

Pour mémoriser les 7 états du Centre Nord-Ouest nous allons utiliser, comme moyen mnémotechnique les concaténations.

La méthode des concaténations consiste à créer une phrase mnémotechnique facile à mémoriser en mettant bout à bout des chaines de caractères formées à partir des premiers caractères des mots-clés à retenir.

Nous allons utiliser les premières lettres de chaque état, soit telles quelles, soit avec une sonorité proche.

En prenant les premières lettres des 7 états du Centre Nord-Ouest, nous obtenons par exemple :

« MinIo MiKa Ne DaDa. »

ou, avec une sonorité proche

« Mignon Mika né Dada. »

  • mi : Minnesota.
  • gnon : Iowa.
  • mi : Missouri.
  • ka : Kansas.
  • né : Nebraska.
  • da : Dakota du Sud.
  • da : Dakota du Nord.

En utilisant le cadre comme crochet mémoriel, nous obtenons l’histoire mentale suivante

« Nous apercevons dans une ferme, un cadre représentant Mika enfant sur un cheval de bois tenant à la main un livret de famille sur lequel il est écrit « Mika, né Dada. » « 

Le système des liaisons.

Nous pouvons utiliser le système des liaisons, pour mémoriser les 7 états du Centre Nord-Ouest.

Pour représenter chaque état du Centre Nord-Ouest, nous allons créer une association imagée.

  • Minnesota : mine.
  • Iowa : Johan – jeune page intrépide de la bande dessinée de Peyo « Johan et Pirlouit ».
  • Missouri : souris.
  • Kansas : camp.
  • Nebraska : nez.
  • Dakota du Sud : tac au tac (jeu au soleil).
  • Dakota du Nord : tac au tac (jeu dans la neige).

La ferme et le cadre étant notre crochet mémoriel pour représenter les états du Centre Nord-Ouest – division 4 -, nous pouvons mémoriser par exemple, l’histoire suivante :

« Près d’une ferme et d’une mine, Johan et une souris montent une tente dans un camp. Ils rencontrent un homme avec un très gros nez avec qui ils jouent au tac au tac, d’abord au soleil, puis sous la neige. Ils mettent ensuite le dessin réalisé dans un cadre. »

Division 5 – South Atlantic ou Atlantique Sud.

Les 8 états de l’Atlantique Sud, dans l’ordre du parcours mental, sont les suivants :

  • Delaware.
  • Maryland.
  • Virginie-Occidentale.
  • Virginie.
  • Caroline du Nord.
  • Caroline du Sud.
  • Géorgie.
  • Floride.

Nous allons utiliser comme crochet mémoriel le chiffre 5 pour la Division 5.

Le système des rimes numériques associe le chiffre 5 au sphinx.

Si vous voulez également vous souvenir que la Division 5 s’appelle également South Atlantic ou Atlantique Sud, vous pouvez créer une association mentale entre la Division 5 et l’Atlantique Sud.

Nous allons prendre comme image, pour représenter l’Atlantique Sud, un as, qui est l’acronyme de l’Atlantique Sud.

  • A : Atlantique.
  • S : Sud.

Nous pouvons créer une association imagée entre la Division 4 et le Sphinx tenant un as.

Le système des liaisons.

Nous pouvons utiliser le système des liaisons, pour mémoriser les 8 états de l’Atlantique Sud.

Pour représenter chaque état de l’Atlantique Sud, nous allons créer une association imagée.

  • Delaware : Delorean – la voiture-machine à remonter le temps dans la trilogie des films Retour vers le futur.
  • Maryland : mariage.
  • Virginie-Occidentale : montagne – la Virginie-Occidentale est surnom Mountain State, « l’État de la Montagne ».
  • Virginie : vigie – matelot placé en haut d’un mât du bateau pour surveiller.
  • Caroline du Nord : carreau.
  • Caroline du Sud : carrosse.
  • Géorgie : Julia Roberts – l’actrice américaine est née à Atlanta en Géorgie.
  • Floride : fleur.

Le sphinx et l’as étant notre crochet mémoriel pour représenter les états de l’Atlantique Sud – division 5 -, nous pouvons mémoriser par exemple, l’histoire suivante :

« Le sphinx monte dans la Delorean et fonce pour assister au mariage qui a lieu sur la montagne. La vigie l’aperçoit, lance un as de carreau sur le carrosse dans lequel se trouve Julia Roberts tenant un bouquet de fleurs. »

Division 6 – East South Central ou Centre Sud-Est.

Les 4 états du Centre Sud-Est, dans l’ordre du parcours mental, sont les suivants :

  • Alabama.
  • Mississipi.
  • Tennessee.
  • Kentucky.

Nous allons utiliser comme crochet mémoriel le chiffre 6 pour la Division 6.

Le système des rimes numériques associe le chiffre 6 à une saucisse.

Si vous voulez également vous souvenir que la Division 6 s’appelle également East South Central ou Centre Sud-Est, vous pouvez créer une association mentale entre la Division 6 et le Centre Sud-Est.

Pour mémoriser le Centre Sud-Est, nous pouvons créer un acronyme avec les premières lettres :

« CSE »

Phonétiquement, nous obtenons l’acronyme

« CaiSsE ».

Nous allons prendre une caisse, comme image, pour représenter les états du Centre Sud-Est.

Nous pouvons créer une association imagée entre la Division 6 et une caisse remplie de saucisses.

La méthode des concaténations.

Pour mémoriser les 4 états du Centre Sud-Est nous allons utiliser, comme moyen mnémotechnique les concaténations.

La méthode des concaténations consiste à créer une phrase mnémotechnique facile à mémoriser en mettant bout à bout des chaines de caractères formées à partir des premiers caractères des mots-clés à retenir.

Nous allons utiliser les premières lettres de chaque état, soit telles quelles, soit avec une sonorité proche.

En prenant les premières lettres des 4 états du Centre Sud-Est, nous obtenons par exemple :

« AlaMi TenKen. »

ou

« A l’ami TenKen. »

ou avec une sonorité proche

« A la miss teckel. »

En utilisant la caisse de saucisses comme crochet mémoriel, nous obtenons l’histoire mentale suivante :

« Portez cette caisse de saucisses à la miss teckel. »

Le système des liaisons.

Nous pouvons utiliser le système des liaisons, pour mémoriser les 4 états du Centre Sud-Est.

Pour représenter chaque état du Centre Sud-Est, nous allons créer une association imagée.

  • Alabama : Obama – Barack Obama, le 44ème président des États-Unis.
  • Mississipi : Elvis Presley – le chanteur de rock ‘n ‘roll américain est né à Tupelo dans le MIssissipi.
  • Tennessee : tennis.
  • Kentucky : Kennedy – John Fitzgerald Kennedy, le 35ème président des États-Unis.

En reprenant la caisse de saucisses comme crochet mémoriel, nous obtenons l’histoire mentale suivante :

« Debout sur une caisse de saucisses, Barack Obama encourage Elvis Presley qui joue au tennis contre John Fitzgerald Kennedy. »

Division 7 – West South Central ou Centre Sud-Ouest.

Les 4 états du Centre Sud-Ouest, dans l’ordre du parcours mental, sont les suivants :

  • Arkansas.
  • Louisiane.
  • Texas.
  • Oklahoma.

Nous allons utiliser comme crochet mémoriel le chiffre 7 pour la Division 7.

Le système des rimes numériques associe le chiffre 7 à une chaussette.

Si vous voulez également vous souvenir que la Division 7 s’appelle également West South Central ou Centre Sud-Ouest, vous pouvez créer une association mentale entre la Division 7 et le Centre Sud-Ouest.

Nous allons prendre comme image, pour représenter le Centre Sud-Ouest, le soleil; le nom soleil commence par SO, qui est l’acronyme de Sud-Ouest.

Nous pouvons créer une association imagée entre la Division 7, une chaussette et le soleil.

La méthode des acronymes.

Pour mémoriser les 4 états du Centre Sud-Ouest, nous allons utiliser, comme moyen mnémotechnique les acronymes.

La méthode des acronymes consiste à créer un mot à partir de la première lettre de chaque élément de la liste à retenir.

Pour retenir les états du Centre Sud-Ouest, vous pouvez utiliser l’acronyme suivant :

« ALTO »

  • Arkansas : A.
  • Louisiane : L.
  • Texas : T.
  • Oklahoma : O.

Nous pouvons visualiser l’image mentale suivante :

« Une chaussette joue de l’Alto en plein soleil. »

Le système des liaisons.

Nous pouvons utiliser le système des liaisons, pour mémoriser les 4 états du Centre Sud-Ouest.

Pour représenter chaque état du Centre Sud-Ouest, nous allons créer une association imagée.

  • Arkansas : arc.
  • Louisiane : Louis – l’explorateur René-Robert Cavelier donna le nom de Louisiane le 9 avril 1682 à la région du delta du Mississippi quand il en prit possession au nom du roi de France Louis XIV.
  • Texas : texte.
  • Oklahoma : hockey.

La chaussette et le soleil étant notre crochet mémoriel pour représenter les états Centre Sud-Ouest – division 7 -, nous pouvons mémoriser par exemple, l’histoire suivante :

« Nous voyons une chaussette se transformer en arc. Louis XIV, le Roi-Soleil, prend l’arc et tire une flèche qui va se planter dans le cahier de de texte que lisait un joueur de hockey. »

Division 8 – Mountain States ou États des montagnes

Les 8 états des montagnes, dans l’ordre du parcours mental, sont les suivants :

  • Nouveau-Mexique.
  • Colorado.
  • Wyoming.
  • Montana.
  • Idaho.
  • Utah.
  • Arizona.
  • Nevada.

Nous allons utiliser comme crochet mémoriel le chiffre 8 pour la Division 8.

Le système des rimes numériques associe le chiffre 8 à une huitre.

Si vous voulez également vous souvenir que la Division 8 s’appelle également Mountain States ou Mountain West ou États des montagnes, vous pouvez créer une association mentale entre la Division 8 et une montagne.

Nous pouvons créer une association imagée entre la Division 8, une huitre et une montagne.

La méthode des acronymes.

Pour mémoriser les 8 états des États des montagnes, nous allons utiliser, comme moyen mnémotechnique les acronymes.

La méthode des acronymes consiste à créer un mot à partir de la première lettre de chaque élément de la liste à retenir.

Pour retenir les États des montagnes, vous pouvez utiliser l’acronyme suivant :

« CAMIUN WM »

  • Colorado : M.
  • Arizona : A.
  • Nouveau-Mexique : M.
  • Idaho : I.
  • Utah : U.
  • Nevada : N.
  • Wyoming : W.
  • Montana : M.

ou

« CAMION WM« 

ou avec une sonorité proche.

WM nous fait penser à l’écurie de course d’endurance WM qui participait aux 24 Heures du Mans et qui détient le record de vitesse de pointe du circuit du Mans depuis 1988 avec la WM P88.

Nous pouvons visualiser l’image mentale suivante :

« Sur une montagne recouverte d’huitres et camion et une voiture WM font la course. »

Le système des liaisons.

Nous pouvons utiliser le système des liaisons, pour mémoriser les 8 états des États des montagnes.

Pour représenter chaque état des Mountain States, nous allons créer une association imagée.

  • Nouveau-Mexique : mexicain (en habit traditionnel).
  • Colorado : col.
  • Wyoming : violon.
  • Montana : Yves Montand.
  • Idaho : Étienne Daho.
  • Utah : hutte.
  • Arizona : horizon.
  • Nevada : nez.

L’huitre et la montagne étant notre crochet mémoriel pour représenter les états des États des montagnes – division 8 -, nous pouvons mémoriser par exemple, l’histoire suivante :

« Sur une montagne couverte d’huitres, un mexicain, en haut d’un col, joue du violon avec Yves Montand et Étienne Daho. Ils sont dans une hutte. Soudain ils s’arrêtent de jouer car à l’horizon ils aperçoivent un nez géant qui se rapproche. »

Division 9 – Pacific ou États du Pacifique ou Côte Ouest des États-Unis.

Les 5 états des États du Pacifique, dans l’ordre du parcours mental, sont les suivants :

  • Californie.
  • Oregon.
  • Washington.
  • Alaska.
  • Hawaï.

Nous allons utiliser comme crochet mémoriel le chiffre 9 pour la Division 9.

Le système des rimes numériques associe le chiffre 9 à un œuf.

Si vous voulez également vous souvenir que la Division 9 s’appelle également Pacific ou États du Pacifique ou Côte Ouest des États-Unis vous pouvez créer une association mentale entre la Division 9 et Gandhi qui lutta de façon pacifique pour l’indépendance de l’Inde.

Nous pouvons créer une association imagée entre la Division 9, un œuf et Gandhi.

La méthode des concaténations.

Pour mémoriser les 5 états des États du Pacifique nous allons utiliser, comme moyen mnémotechnique les concaténations.

La méthode des concaténations consiste à créer une phrase mnémotechnique facile à mémoriser en mettant bout à bout des chaines de caractères formées à partir des premiers caractères des mots-clés à retenir.

Nous allons utiliser les premières lettres de chaque état, soit telles quelles, soit avec une sonorité proche.

En prenant les premières lettres des 5 états des États du Pacifique, nous obtenons par exemple :

« CALOR WAH »

Calor est la traduction espagnole du mot chaleur.

L’œuf et Gandhi étant notre crochet mémoriel pour représenter les états du Pacifique – division 9 -, nous pouvons mémoriser par exemple, l’histoire suivante :

« Gandhi touche un œuf brûlant, retire sa main qu’il secoue en hurlant : calor, wah! »

Le système des liaisons.

Nous pouvons utiliser le système des liaisons, pour mémoriser les 5 états des États du Pacifique.

Pour représenter chaque état des États du Pacifique, nous allons créer une association imagée.

  • Californie : calife – nous fait penser au calife Iznogoud, le personnage de la série de bande dessinée créée par René Goscinny et Jean Tabary.
  • Oregon : ouragan.
  • Washington : vache en tongs.
  • Alaska : aléoute – esquimau vivant en Alaska.
  • Hawaï : sandwich – les îles Hawaï sont aussi appelées îles Sandwich.

L’œuf et Gandhi étant notre crochet mémoriel pour représenter les états du Pacifique – division 9 -, nous pouvons mémoriser l’histoire suivante :

« Gandhi et le calife Iznogoud mangent des œufs quand un ouragan se met à souffler et emporte une vache en tongs chevauché par un esquimau aléoute en train de manger un sandwich. »

A découvrir aussi.

 

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

 

Chiffre romain – comment apprendre la numération romaine facilement

Apprendre les Chiffres Romains et les Mémoriser facilement.

Les chiffres romains sont utilisés en histoire, en chimie, dans la numérotation des films ou des pages, sur les cadrans des horloges ou des montres, etc.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Lisez cet article d’ Apprendre 5 minutes pour apprendre comment lire, écrire et mémoriser vite et facilement les chiffres et les nombres romains grâce à notre cours de mathématiques en ligne gratuit.

La numérotation romaine est un système de numérotation additive à partir de 7 lettres représentant des chiffres.

Vous trouverez également dans cet articles de nombreux exemples, exercices et corrigés et des jeux mathématiques avec les chiffres romains pour bien comprendre, apprendre et retenir le système de numération romaine.

Les chiffres romains deviendront un jeu d’enfant.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Comment apprendre les chiffres romains
Comment apprendre les chiffres romains

Sommaire

  • La liste des chiffres romains.
  • Comment mémoriser la liste des chiffres romains.
    • Le poème de Jacques Prévert « Les belles familles ».
    • La phrase mnémonique.
    • La technique de l’arc-en-ciel.
    • Le système de crochets mnémoniques couleur.
    • Le système des liaisons.
    • Techniques de mémorisation kinesthésique.
  • Le système de numération romain.
    • Règles de composition des nombres romains de 1 à 4999.
    • Les grands nombres romains.
    • Les fractions.
  • Les chiffres romains de 1 à 100.
  • Exercices et corrigés.
  • Jeux avec les chiffres romains.
    • Le message codé.
    • Autres jeux.
  • A découvrir aussi.

La liste des chiffres romains.

Le système de numérotation romaine se base sur la combinaisons de 7 lettres permettant de composer les nombres.

Les chiffres romains composent les nombres romains par addition ou soustraction de lettres.

Les 7 lettres composant les chiffres romains sont les suivantes :

  • I : 1.
  • V : 5.
  • X : 10.
  • L : 50.
  • C : 100.
  • D : 500.
  • M : 1000.

Comment mémoriser la liste des chiffres romains.

Il existe plusieurs moyens mnémotechniques simples pour mémoriser dans l’ordre la liste des chiffres romains.

Le poème de Jacques Prévert « Les belles familles ».

Le poème de Prévert « Les belles familles » est un moyen mnémotechnique faisant appel à la mémoire auditive pour aider les enfants à mémoriser les premiers nombres écrits avec des chiffres romains.

Le poème « Les belles familles » de Jacques Prévert, extrait du recueil de poèmes « Paroles »,  permet de retrouver les principaux chiffres romains et d’écrire et compter jusqu’à 18 en chiffres romains de façon ludique avec les rois de France dont le nom commencent par Louis.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Les belles familles - poème de Jacques Prévert.
Les belles familles – poème de Jacques Prévert.

« Louis I

Louis II

Louis III

Louis IV

Louis V

Louis VI

Louis VII

Louis VIII

Louis IX

Louis X (dit le Hutin)

Louis XI

Louis XII

Louis XIII

Louis XIV

Louis XV

Louis XVI

Louis XVII

Louis XVIII

et plus personne plus rien…

qu’est-ce que c’est que ces gens-là

qui ne sont pas foutus

de compter jusqu’à vingt ? »

La phrase mnémonique.

Vous pouvez, par exemple, apprendre l’une des phrases mnémotechniques suivantes :

« Il voit exploser le chiffre des milliers. »

  • I : il.
  • V : voit.
  • X : exploser.
  • L : le.
  • C : chiffre.
  • D : des.
  • M : milliers.

Si vous voulez une accroche mémoire plus importante, vous pouvez créer une association mentale entre le chiffre romain I et la déesse de la mythologie romaine et grecque Iris. Iris est « la messagère de tous les dieux éternels ».

 Les poètes considéraient l’arc-en-ciel comme la trace du pied de la déesse Iris descendant rapidement de l’Olympe vers la terre pour porter un message.

Elle est représentée souvent avec un arc-en-ciel. C’est la déesse de l’arc-en-ciel. Iris personnifie l’arc-en-ciel.

Vous pouvez retenir la phrase mnémonique :

« Iris voit exploser le chiffre des milliers. »

ou

« Iris va explorer les couleurs du monde. »

  • I : Iris.
  • V : va.
  • X : explorer.
  • L : les.
  • C : couleurs.
  • D : du.
  • M : monde.

La technique de l’arc-en-ciel.

La technique de l’arc en ciel fait appel à la mémoire visuelle et à la mémoire kinesthésique.

Pour mémoriser avec la technique de l’arc-en-ciel, il s’agit de créer une association mentale entre les 7 lettres symboles représentant les chiffres romains I, V, X, L, C, D, M et les 7 couleurs de l’arc-en-ciel rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo, violet.

Vous pouvez faire l’association mentale en prenant les couleurs de l’arc-en-ciel de la droite vers la gauche – rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo, violet – ou de la gauche vers la droite – violet, indigo, bleu, vert, jaune, orange, rouge.

Il existe un moyen mnémotechnique basé sur les acronymes – mot formé par les initiales – pour se souvenir des couleurs de l’arc-en-ciel de gauche à droite :

« VIBUJOR.« 

  • V : violet.
  • I : indigo.
  • B : bleu.
  • U : vert (utilisé pour le vert au lieu de V par l’euphonie, pour que le mot soit plus facile à prononcer).
  • J : jaune.
  • O : orange.
  • R : rouge.

Pour créer une association mentale en un chiffre romain et une couleur de l’arc-en-ciel, vous pouvez imaginer par exemple le chiffre romain en haut de l’arc-en-ciel, placé sur un couleur. Le chiffre romain se sert de l’arc-en-ciel comme un toboggan, glisse jusqu’en bas et renverse le nombre correspondant.

« Le chiffre romain X est placé sur la couleur bleu, glisse sur le toboggan et renverse le nombre 10. »

Le système de crochets mnémoniques couleur.

Si mémoriser une couleur, une lettre ou un chiffre est trop abstrait pour vous et que vous avez du mal à vous les représenter mentalement, vous pouvez les associer à un animal, un personnage ou un objet.

Pour la couleur, vous pouvez utiliser les images mentales suivantes :

  • Violet : violette.
  • Indigo : passerin indigo (oiseau d’Amérique du Nord dont le mâle a un plumage bleu indigo en été).
  • Bleu : ciel ou mer.
  • Vert : forêt ou prairie.
  • Jaune : jaune d’œuf ou œuf à la poêle.
  • Orange : orange (fruit).
  • Rouge : coquelicot.

Pour les chiffres romains I, V, X, L, C, D, M vous pouvez utiliser l’alphabet forme que nous avions vu dans l’article Comment mémoriser rapidement avec l’alphabet.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Table de rappel alphabet-forme
Table de rappel alphabet-forme

(Conception graphique : TinaRebou.com)

  • I : bougie.
  • V : oiseau en vol.
  • X : ciseaux.
  • L : équerre.
  • C : lune.
  • D : arc.
  • M : pont.

Pour les nombres 1, 5, 10, 50, 100, 500, 1000 vous pouvez utiliser la table de rappel du grand système que nous avions vu dans l’article Comment mémoriser facilement les chiffres ou les nombres.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

table de rappel
Exemple de table de rappel, appelée aussi grand système, pour mémoriser facilement les chiffres.
  • 1 : toit.
  • 5 : lion.
  • 10 : tasse.
  • 50 : lasso.
  • 100 : danseuse.
  • 500 : alsacienne.
  • 1000 : (dix) des saucisses, dissociation.

Pour créer une association mentale entre le chiffre romain et le nombre, vous pouvez imaginer une histoire avec images mentales les symbolisant.

Si nous reprenons l’exemple pour le nombre 10, nous devons imaginer une histoire avec une paire de ciseaux – qui symbolise le chiffre romain X – et une tasse – qui symbolise le nombre 10. Pour renforcer la mémorisation, nous pouvons rajouter le ciel ou la mer – qui symbolisent la couleur bleu – comme accroche mémorielle.

« Une paire de ciseaux tombe du ciel sur une tasse et la brise en morceaux. »

Vous procéder de même pour les autres chiffres romains.

Le système des liaisons.

Vous pouvez utiliser d’autres techniques de mémorisation. Utilisez celle qui vous permettra de retenir le mieux les chiffres romains.

Vous pouvez par exemple, utiliser comme moyen mnémotechnique le système des liaisons.

Le système des liaisons – appelé également méthode des chaînes ou méthode des liens – est une technique de mémorisation permettant de retenir une liste d’informations en créant une association mentale, appelée lien, entre les éléments consécutifs de la liste.

Chaque élément de la liste est relié au suivant.

La méthode des chaînes permet de mémoriser n’importe quel groupe d’informations dans l’ordre.

Nous allons associer chaque chiffre romain à une image concrète facilement mémorisable.

Puis, nous allons relier les informations, rendues concrètes, entre elles pour créer une histoire.

Cette histoire va nous permettre de retrouver dans l’ordre les chiffres romains.

Nous allons reprendre les images de l’alphabet forme.

  • I : bougie.
  • V : oiseau en vol.
  • X : ciseaux.
  • L : équerre.
  • C : lune.
  • D : arc.
  • M : pont.

Nous voyons une bougie allumée. La flamme de la bougie se détache de la bougie et se transforme en oiseau qui vole. L’oiseau tient dans ses pattes une paire de ciseaux. L’oiseau se pose, coupe une équerre en deux avec les ciseaux, prend les morceaux de l’équerre et les emporte jusqu’à la lune. Puis, il prend un arc et se sert d’un morceau de l’équerre comme d’une flèche qu’il envoie sur un pont.

Nous avons imaginez une histoire facile à visualiser et à retenir.

Si vous voulez mémoriser également les valeurs, il suffit d’intercaler entre chaque chiffre romain l’image mentale qui correspond à la valeur du chiffre romain.

Techniques de mémorisation kinesthésique.

La mémoire kinesthésique, c’est la mémoire du mouvement, des émotions.

L’intelligence kinesthésique, c’est l’intelligence du mouvement et des émotions. C’est percevoir, maitriser et interpréter les émotions, les mouvements du corps, c’est manipuler des objets avec soin, faire des expériences.

Elle se développe par la pratique intense et l’expertise.

Les danseurs, les chirurgiens, les artisans, les artistes la développent et y recourent fréquemment.

Apprendre avec la mémoire kinesthésique, c’est apprendre en faisant appel à la stratégie de mémorisation BARMAN :

  • B : Bouger.
  • A : Être actif.
  • R : Ressentir.
  • MAN : Manipuler.

Vous pouvez apprendre les chiffres romain naturellement, en vous amusant et sans effort de plusieurs manières :

  • Apprendre en marchant.
  • Écrire, dessiner, colorier, découper les lettres et les nombres correspondant aux chiffres romains.
  • Fabriquer un toboggan arc-en-ciel pour y faire glisser les chiffres romains jusqu’au nombre correspondant.
  • Créer des cartes mémoire, un jeu de questions-réponses, des quiz et jouer avec.
  • Jouer au maître ou au professeur en essayant à votre tour d’apprendre aux autres les chiffres romains.
  • Etc.

Le système de numération romain.

Pour représenter les nombres romains à partir des 7 lettres symboles I, V, X, L, C, D, M, le système de numération romaine, basé sur l’addition et la soustraction,  utilise les règles suivantes.

Règles de composition des nombres romains de 1 à 4999.

  • Un nombre romain se lit de la gauche vers la droite.
  • Un symbole romain ne peut être utilisé quatre fois de suite, sauf le M (1000).
  • Un symbole romain qui suit un symbole romain de valeur supérieure ou égale s’ajoute à celui-ci : par exemple, VI s’écrit 6 en nombre arabe (VI = 5 + 1 = 6).
  • Un symbole romain qui précède un symbole romain de valeur supérieure se soustrait à celui-ci : par exemple, IV s’écrit 4 en nombre arabe (IV = -1 + 5 = 5 – 1 = 4).
  •  Ne pas soustraire un symbole romain à un autre symbole romain d’une valeur plus de dix fois supérieure : par exemple, 49 s’écrit XLIX (XLIX = -10 + 50 -1 +10 = 40 + 9) et non IL (IL = -1 + 50 = interdit).
  • Les symboles romains sont groupés par ordre décroissant. Un nombre romain s’écrit de la gauche vers la droite : Les milliers, puis les centaines, puis les dizaines, puis les unités. Par exemple,
    • Pour convertir 1666 en chiffres romains, vous allez écrire MDCLXVI (MDCLXVI = 1000 + 500 + 100 + 50 + 10 + 5 + 1 = 1666).
    • Pour convertir 2017 en chiffres romains, vous allez écrire MMXVII (MMXVII = 1000 + 1000 + 10 + 5 + 1 + 1 = 2000 + 10 + 7 = 2017).
    • Pour convertir 4999 en chiffres romains, vous allez écrire MMMMCMXCIX (MMMMCMXCIX = MMMM CM XC IX = 1000 + 1000 + 1000 + 1000 – 100 + 1000 – 10 +100 -1 +10 = 4000 + 900 + 90 + 9 = 4999).

Les grands nombres romains.

Pour les grandes nombre supérieurs ou égal à 5000, il existe une extension de la notation romaine.

  • Un symbole romain surmonté d’un trait horizontale indique que le nombre doit être multiplié par mille.
  • Un symbole romain surmonté de deux traits horizontaux indique que le nombre doit être multiplié par un million.
  • Un symbole romain surmonté de trois traits horizontaux indique que le nombre doit être multiplié par un milliard.

Par exemple :

____
VIII =  8 000
_
X    = 10 000

Les fractions.

Le système de numération romain pour noter les fractions est un système duodécimal est un système de numération en base 12.

12 se divise plus facilement que 10. 12 se divise par les entiers 2, 3, 4, 6 et 12 et facilite le partage – moitié, tiers, quart, sixième, douzième.

10 ne se divise qu’en 2, 5 et 10.

En notation romaine, les fractions s’écrivent de la manière suivante :

  • 1/12 : . (uncia)
  • 2/12 = 1/6 : .. (sextans)
  • 3/12 = 1/4 : (quadrans)
  • 4/12 = 1/3 : …. (triens)
  • 5/12 : ….. (quincunx)
  • 6/12 = 1/2 : S (semis)
  • 7/12 : S. (septunx)
  • 8/12 = 2/3 : S.. (bes)
  • 9/12 = 3/4 : S… (dodrans)
  • 10/12 = 5/6 : S…. (decunx)
  • 11/12 : S….. (deunx)
  • 12/12 = 1 : I (as)

Les chiffres romains de 1 à 100.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Les chiffres romains de 1 à 100.
Les chiffres romains de 1 à 100.

Les chiffres romains de 1 à 10.

  • 1 en chiffre romain s’écrit I.
  • 2 en chiffre romain s’écrit II.
  • 3 en chiffre romain s’écrit III.
  • 4 en chiffre romain s’écrit IV : soustraire 1 (I) de 5 (V). Une exception sur les cadrans des horloges et des montres : le chiffre 4 s’écrit IIII.
  • 5 en chiffre romain s’écrit V.
  • 6 en chiffre romain s’écrit VI : additionner 5 (V) et 1 (I).
  • 7 en chiffre romain s’écrit VII.
  • 8 en chiffre romain s’écrit VIII.
  • 9 en chiffre romain s’écrit IX : soustraire 1 (I) de 10 (X).
  • 10 en chiffre romain s’écrit X.

Les chiffres romains de 11 à 20.

  • 11 en chiffre romain s’écrit XI.
  • 12 en chiffre romain s’écrit XII.
  • 13 en chiffre romain s’écrit XIII.
  • 14 en chiffre romain s’écrit XIV : écrire 10 (X), puis soustraire 1 (I) de 5 (V).
  • 15 en chiffre romain s’écrit XV.
  • 16 en chiffre romain s’écrit XVI : écrire 10 (X), puis additionner 5 (V) et 1 (I).
  • 17 en chiffre romain s’écrit XVI.
  • 18 en chiffre romain s’écrit XVIII.
  • 19 en chiffre romain s’écrit XIX : écrire 10 (X), puis soustraire 1 (I) de 10 (X).
  • 20 en chiffre romain s’écrit XX.

Les chiffres romains de 21 à 30.

  • 21 en chiffre romain s’écrit XXI.
  • 22 en chiffre romain s’écrit XXII.
  • 23 en chiffre romain s’écrit XXIII.
  • 24 en chiffre romain s’écrit XXIV.
  • 25 en chiffre romain s’écrit XXV.
  • 26 en chiffre romain s’écrit XXVI.
  • 27 en chiffre romain s’écrit XXVII.
  • 28 en chiffre romain s’écrit XXVIII.
  • 29 en chiffre romain s’écrit XXIX.
  • 30 en chiffre romain s’écrit XXX.

Les chiffres romains de 31 à 40.

  • 31 en chiffre romain s’écrit XXXI.
  • 32 en chiffre romain s’écrit XXXII.
  • 33 en chiffre romain s’écrit XXXIII.
  • 34 en chiffre romain s’écrit XXXIV.
  • 35 en chiffre romain s’écrit XXXV.
  • 36 en chiffre romain s’écrit XXXVI.
  • 37 en chiffre romain s’écrit XXXVII.
  • 38 en chiffre romain s’écrit XXXVIII.
  • 39 en chiffre romain s’écrit XXXIX.
  • 40 en chiffre romain s’écrit XL : soustraire 10 (X) de 50 (L).

Les chiffres romains de 41 à 50.

  • 41 en chiffre romain s’écrit XLI.
  • 42 en chiffre romain s’écrit XLII.
  • 43 en chiffre romain s’écrit XLIII.
  • 44 en chiffre romain s’écrit XLIV.
  • 45 en chiffre romain s’écrit XLV.
  • 46 en chiffre romain s’écrit XLVI.
  • 47 en chiffre romain s’écrit XLVII.
  • 48 en chiffre romain s’écrit XLVIII.
  • 49 en chiffre romain s’écrit XLIX.
  • 50 en chiffre romain s’écrit L.

Les chiffres romains de 51 à 60.

  • 51 en chiffre romain s’écrit LI.
  • 52 en chiffre romain s’écrit LII.
  • 53 en chiffre romain s’écrit LIII.
  • 54 en chiffre romain s’écrit LIV.
  • 55 en chiffre romain s’écrit LV.
  • 56 en chiffre romain s’écrit LVI.
  • 57 en chiffre romain s’écrit LVII.
  • 58 en chiffre romain s’écrit LVIII.
  • 59 en chiffre romain s’écrit LIX.
  • 60 en chiffre romain s’écrit LX.

Les chiffres romains de 61 à 70.

  • 61 en chiffre romain s’écrit LXI.
  • 62 en chiffre romain s’écrit LXII.
  • 63 en chiffre romain s’écrit LXIII.
  • 64 en chiffre romain s’écrit LXIV.
  • 65 en chiffre romain s’écrit LXV.
  • 66 en chiffre romain s’écrit LXVI.
  • 67 en chiffre romain s’écrit LXVII.
  • 68 en chiffre romain s’écrit LXVIII.
  • 69 en chiffre romain s’écrit LXIX.
  • 70 en chiffre romain s’écrit LXX.

Les chiffres romains de 71 à 80.

  • 71 en chiffre romain s’écrit LXXI.
  • 72 en chiffre romain s’écrit LXXII.
  • 73 en chiffre romain s’écrit LXXIII.
  • 74 en chiffre romain s’écrit LXXIV.
  • 75 en chiffre romain s’écrit LXXV.
  • 76 en chiffre romain s’écrit LXXVI.
  • 77 en chiffre romain s’écrit LXXVII.
  • 78 en chiffre romain s’écrit LXXVIII.
  • 79 en chiffre romain s’écrit LXXIX.
  • 80 en chiffre romain s’écrit LXXX.

Les chiffres romains de 81 à 90.

  • 81 en chiffre romain s’écrit LXXXI.
  • 82 en chiffre romain s’écrit LXXXII.
  • 83 en chiffre romain s’écrit LXXXIII.
  • 84 en chiffre romain s’écrit LXXXIV.
  • 85 en chiffre romain s’écrit LXXXV.
  • 86 en chiffre romain s’écrit LXXXVI.
  • 87 en chiffre romain s’écrit LXXXVII.
  • 88 en chiffre romain s’écrit LXXXVIII.
  • 89 en chiffre romain s’écrit LXXXIX.
  • 90 en chiffre romain s’écrit XC : soustraire 10 (X) de 100 (C).

Les chiffres romains de 91 à 100.

  • 91 en chiffre romain s’écrit XCI.
  • 92 en chiffre romain s’écrit XCII.
  • 93 en chiffre romain s’écrit XCIII.
  • 94 en chiffre romain s’écrit XCIV.
  • 95 en chiffre romain s’écrit XCV.
  • 96 en chiffre romain s’écrit XCVI.
  • 97 en chiffre romain s’écrit XCVII.
  • 98 en chiffre romain s’écrit XCVIII.
  • 99 en chiffre romain s’écrit XCIX.
  • 100 en chiffre romain s’écrit C.

Si vous voulez consulter la liste des chiffres et nombres romains de 1 à 5 000 et plus, lisez notre article Les chiffres romains de 1 à 5000.

Article détaillé : Les chiffres romains de 1 à 5000

Exercices et corrigés.

Pour vous exercez, voici quelques exercices avec leurs corrigés sur les chiffres romains.

Exercice 1

Convertir les nombres suivants en chiffres romains.

25, 53, 139, 2018

25 = 10 + 10 + 5 = XXV

53 = 50 + 3 = LIII

139 = 100 + 30 + 9 = CXXXIX

2018 = 2000 + 10 +8 = MMXVIII

Exercice 2

Convertir les nombres suivants en chiffres arabes.

XXVI, LXVIII, MCCXXVII MCMXCIX

XXVI = 10 + 10 + 5 + 1 = 26

LXVIII = 50 + 10 + 5 + 1 + 1 + 1 = 68

MCCXXVII = 1000 + 100 + 100 + 10 + 10 + 5 + 1 + 1 = 1227

MCMXCIX = 1000 + 900 ( CM = -100 + 1000 = 900) + 90 ( XC = -10 + 100 = 90) + 9 (IX = -1 + 10 = 9) = 1999

Exercice 3

Écrire les années en chiffres romains.

2017 en chiffres romains = MMXVII.

2018 en chiffres romains = MMXVIII.

2019 en chiffres romains = MMXIX.

2020 en chiffres romains = MMXX.

2021 en chiffres romains = MMXXI.

2022 en chiffres romains = MMXXII.

2023 en chiffres romains = MMXXIII.

2024 en chiffres romains = MMXXIV.

2025 en chiffres romains = MMXXV.

Exercice 4

Écrire une date de naissance en chiffre romain.

L’écriture d’une date en chiffres romains n’a pas de règle autre que de séparer le jour, le mois et l’année.

Les séparateurs les plus utilisés sont

  • L’espace : 25 décembre 2017 en chiffres romains s’écrit XXV XII MMXVII.
  • La barre oblique / : 01 janvier 2018 en chiffres romains s’écrit I / I / MMXVIII.
  • Le tiret – : 24 juin 1987 en chiffres romains s’écrit XXIV – VI – MCMLXXXVII (date de naissance du célèbre joueur international de football argentin Lionel Messi).

Exercice 5

Convertir les dates des événements suivant en chiffres romains.

Date d’ouverture des jeux olympiques d’hiver de 2018 à PyeongChang en Corée du Sud : 9 février 2018.

9 février 2018 en chiffres romains : IX II MMXVIII.

Date de la cérémonie de clôture des jeux olympiques d’hiver de 2018 à PyeongChang en Corée du Sud : 25 février 2018.

25 février 2018 en chiffres romains : XXV II MMXVIII.

Date de la première croisade : 27 novembre 1095 – Le pape Urbain II lance la première Croisade.

27 novembre 1095 en chiffres romains : XXVII II MXCV.

Date de la prise de la Bastille : 14 juillet 1789 – événement emblématique de la Révolution française.

14 juillet 1789 en chiffres romains : XIV VII MDCCLXXXIX.

Date de début de la première guerre mondiale : 3 août 1914 – L’Allemagne déclare la guerre à la France.

3 août 1914 : III VIII MCMXIV.

Armistice de 1918 : 11 novembre 1918 – Capitulation de l’Allemagne à Rethondes : fin des combats de la Première Guerre mondiale.

11 novembre 1918 : XI XI MCMXVIII.

Date de début de la cinquième république : 4 octobre 1958 – Régime politique actuel de la France.

4 octobre 1958 : IV X MCMLVIII.

Jeux avec les chiffres romains.

Une des meilleures façons de d’apprendre et de retenir les chiffres romains, c’est de les utiliser.

Les jeux sont un bon moyen pour retenir ce que nous voulons apprendre sans effort et avec plaisir.

Comprendre les chiffres romains en s’amusant c’est possible et c’est facile à faire.

Le message codé.

Le jeu du message codé est un exemple ludique, facile à réaliser.

Pour rappel, les 7 lettres symboles représentant les chiffres romains ont  les valeurs suivantes :

  • I : 1
  • V : 5
  • X : 10
  • L : 50
  • C : 100
  • D : 500
  • M : 1000

Nous allons coder en chiffre romain les 26 lettres de l’alphabet d A à Z en fonction de leur numéro d’ordre dans le système alphabétique.

  • A = 1 = I
  • B = 2 = II
  • C = 3 = III
  • D = 4 = IV
  • E = 5 = V
  • F = 6 = VI
  • G = 7 = VII
  • H = 8 = VIII
  • I = 9 = IX
  • J = 10 = X
  • K = 11 = XI
  • L = 12 = XII
  • M = 13 = XIII
  • N = 14 = XIV
  • O = 15 = XV
  • P = 16 = XVI
  • Q = 17 = XVII
  • R = 18 = XVIII
  • S = 19 = XIX
  • T = 20 = XX
  • U = 21 = XXI
  • V = 22 = XXII
  • W = 23 = XXIII
  • X = 24 = XXIV
  • Y = 25 = XXV
  • Z = 26 = XXVI

Voici un exemple de jeu avec la solution.

Le jeu : déchiffrez le message codé ci-dessous.

« II XVIII I XXII XV

XX XXI

I XIX

XX XVIII XV XXI XXII V »

Pour trouver le message codé qui se cache derrière les nombres écrits en chiffres romains,

  • Prendre chaque nombre écrit en chiffres romains.
  • Le convertir en nombre en chiffre arable.
  • Trouver la lettre de l’alphabet correspondant.
  • Former un mot avec les lettres trouvées.
  • Passer à la ligne suivante pour décoder le mot suivant.
  • Procéder comme précédemment pour trouver le deuxième mot codé.
  • Passer à la ligne suivante pour décoder le troisième mot et ainsi de suite.
  • Les mots trouvés formes le message codé.

Nous allons décoder la première ligne écrite en chiffres romains.

  • II = 2 = B (B est la deuxième lettre de l’alphabet)
  • XVIII = 18 = R (R est la dix huitième lettre de l’alphabet)
  • I = 1 = A (A est la première lettre de l’alphabet)
  • XXII = 22 = V (V est la vingt deuxième lettre de l’alphabet)
  • XV = 15 = O (O est la quinzième lettre de l’alphabet)

Les lettres trouvées forment le mot BRAVO.

Nous allons maintenant décoder la deuxième ligne écrite en chiffres romains.

  • XX = 20 = T
  • XXI = 21 = U

Les lettres trouvées forment le mot TU.

Nous allons maintenant décoder la troisième ligne écrite en chiffres romains.

  • I = 1 = A
  • XIX = 19 = S

Les lettres trouvées forment le mot AS.

Nous allons maintenant décoder la dernière ligne écrite en chiffres romains.

  • XX = 20 = T
  • XXVIII = 18 = R
  • XV = 15 = O
  • XXI = 21 = U
  • XXII = 22 = V
  • V = 5 = E

Les lettres trouvées forment le mot TROUVE.

Nous allons maintenant rassembler les mots décodés pour trouver le message codé.

« BRAVO TU AS TROUVE »

La solution du jeu du message codé est « Bravo, tu as trouvé. »

Amusez-vous à créer des jeux pour retenir facilement et sans effort les chiffres romains.

Autres jeux.

Le message codé est un exemple de jeu. Ce n’est pas le seul. Laissez libre cours à votre imagination.

Vous pouvez, par exemple,

  • Lancer un dé et convertir le nombre trouvé en chiffre romain. Lancer à nouveau le dé, additionner le nombre trouvé avec le premier nombre, puis convertir le résultat en chiffre romain. Continuer ainsi jusqu’à avoir lancé le dé une dizaine de fois. Celui qui a obtenu le plus grand nombre à gagné.
  • Prendre une image, un tableau ou le créer vous même, compter les différents éléments et les écrire en chiffres romains.
  • Prendre un mot du dictionnaire, extraire les lettres correspondant à des chiffres romains et les convertir en nombres.

A découvrir aussi.

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

Mont Rushmore – les 4 présidents américains du Mont Rushmore

Mont Rushmore – les 4 présidents américains du Mont Rushmore.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Les sculptures géantes des 4 présidents américains du Mont Rushmore représentent les présidents américains qui ont marqué le plus l’histoire des États-Unis.

Vous voulez apprendre l’essentiel sur le mémorial national du Mont Rushmore et sur les 4 présidents américains ?

Vous voulez mémoriser les 4 présidents américains du Mont Rushmore ? Vous cherchez des moyens mnémoniques faciles à retenir ?

Lisez cet article d’ Apprendre 5 minutes pour apprendre l’essentiel sur le mémorial national du Mont Rushmore et comment mémoriser facilement les 4 présidents des États-Unis.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Comment mémoriser les présidents américains du mont Rushmore.
Comment mémoriser les présidents américains du mont Rushmore.

Sommaire

  • Le Mont Rushmore.
  • Histoire du mémorial national du Mont Rushmore.
  • Les 4 présidents américains du Mont Rushmore.
  • Comment mémoriser les noms des 4 présidents américains.
    • Technique de mémorisation : la méthode des concaténations.
    • Technique de mémorisation : le système des liaisons.
  • A découvrir aussi.

Le Mont Rushmore.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Carte du Mont Rushmore
Carte du Mont Rushmore

(Conception graphique : TinaRebou.com)

Le Mont Rushmore se trouve dans l’État du Dakota du Sud aux États-Unis.

Le monument national du Mont Rushmore est situé près de la ville de Rapid City dans les Black Hills, à l’intérieur du mémorial présidentiel des États-Unis.

La sculpture monumentale de Gutzon Borglum, haute de 18 mètres, taillée dans la falaise de granit, représente 4 présidents ayant marqué l’histoire des États-Unis :

  • George Washington (1732-1799),
  • Thomas Jefferson (1743-1826),
  • Theodore Roosevelt (1858-1919)
  • Abraham Lincoln (1809-1865).

Histoire du mémorial national du Mont Rushmore.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Les 4 présidents américains du mont Rushmore
Les 4 présidents américains du mont Rushmore – réalisation de Gutzon Borglum aidé de 400 ouvriers sur 14 ans (1927 – 1941)

En 1923, s’inspirant du bas-relief de Stone Mountain en Géorgie représentant trois leaders des États confédérés d’Amérique, l’historien originaire du Dakota du Sud, Doane Robinson a l’idée de réaliser une sculpture du même type. pour développer le tourisme et redynamiser l’économie de l’État du Dakota du Sud, en rendant hommage aux héros de l’Ouest, comme le Chef Sioux Red Cloud.

En 1924,  Doane Robinson choisit Gutzon Borglum, un des sculpteurs du bas-relief de Stone Mountain  pour réaliser une sculpture monumentale.

Gutzon Borglum convainc Doane Robinson de sculpter le visage de présidents des États-Unis plutôt que celui du chef indien Red Cloud, afin de susciter un intérêt national plus important autour du projet.

Le 3 mars 1925, le président des États-Unis John Calvin Coolidge autorise le lancement d’une commission nationale du mémorial du Mont Rushmore.

La réalisation de sculptures du Mont Rushmore dureront 14 ans.

Les travaux commencent le 4 octobre 1927 et se termineront le 31 octobre 1941.

Afin de commémorer les 150 premières années de l’histoire des États-Unis, Gutzon Borglum et 400 ouvriers vont réaliser des sculptures hautes de 18 mètres des visages des 4 présidents américains.

En 1929, le président John Calvin Coolidge signe le décret permettant de financer le début des travaux du mémorial national.

Appelée « Six grands-pères » par les sioux – peuple amérindien des Lakotas sioux – le site sacré fut renommé « Mont Rushmore » le 30 juin 1930 par le Bureau des États-Unis pour le nommage géographique en l’honneur de l’homme d’affaires et juriste Charles E. Rushmore qui l’avait remarqué en 1885 pendant une expédition.

Le visage de George Washington, premier président des États-Unis, est dévoilé le 4 juillet 1930, Jour de l’Indépendance; la fête nationale des États-Unis.

Le 30 août 1936, est dévoilé le visage de Thomas Jefferson en présence du président des États-Unis Franklin Delano Roosevelt.

Le 17 septembre 1937, est dévoilé le visage d’Abraham Lincoln, à l’occasion du 150ème anniversaire de la signature de la Constitution Américaine de 1787.

Le 2 juillet 1939, le visage de Theodore Roosevelt est dévoilé.

Le sculpteur Gutzon Borglum décède le 6 mars 1941.

Son fils Lincoln Borglum  terminera l’œuvre de son père en apportant les derniers détails à la sculpture.

Le projet initial prévoyait de réaliser le buste des 4 présidents américains mais, faute d’argent, seuls les visages seront réalisés.

Les 4 présidents américains du Mont Rushmore.

Gutzon Borglum choisit ces quatre présidents américains pour représenter les événements les plus importants de l’histoire des États-Unis.

George Washington (1732-1799).

Georges Washington est le 1er président des États-Unis libres, de 1789 à 1797. Il participe à la rédaction de la Constitution des États-Unis. Il est considéré comme l’un des « pères fondateurs des États-Unis ». Il symbolise la naissance des États-Unis.

Thomas Jefferson (1743-1826).

Thomas Jefferson est le 3ème Président des États-Unis, de 1801 à 1809. Il est le principal auteur de la Déclaration d’Indépendance des États-Unis d’Amérique – appelée également « Déclaration unanime des treize États unis d’Amérique ». Il rachète en 1803 le territoire de la Louisiane au Premier Consul français Napoléon Bonaparte, ce qui permis de doubler la taille des États-Unis.  Il symbolise la croissance des États-Unis.

Theodore Roosevelt (1858-1919).

Theodore Roosevelt est le 26ème Président des États-Unis, de 1901 à 1909. Il a été prix Nobel de la paix pour sa médiation dans la guerre russo-japonaise. Il fait des États-Unis l’un des pays les plus puissants du monde. Il représente le développement des États-Unis.

Abraham Lincoln (1809-1865).

Abraham Lincoln est le 16ème Président de 1861 à 1865. Il est à l’origine de l’abolition de l’esclavage. Il réussit à préserver le pays lors de la guerre de Sécession, dont il sort victorieux.

Comment mémoriser les noms des 4 présidents américains.

Pour apprendre comment mémoriser les noms des 4 présidents américains du Mont Rushmore, il existe plusieurs moyens mnémotechniques faciles à retenir et à utiliser.

A vous de choisir celui qui vous convient le mieux.

Technique de mémorisation : la méthode des concaténations.

Pour mémoriser les noms des présidents des États-Unis du Mont Rushmore, nous allons utiliser un moyen mnémotechnique simple : la concaténation.

Concaténer, c’est mettre bout à bout, c’est relier au moins deux chaînes de de caractères.

Avec les premières lettres des noms des présidents américains, nous allons créer une phrase mnémotechnique facile à retenir grâce à sa phonétique.

Nous allons utiliser les premières lettres de chaque président, soit telles quelles, soit avec une sonorité proche.

En voici quelques exemples :

« Wouah ! J’ai froid au lit. »

  • Wouah : Washington.
  • J’ai f : Jefferson.
  • (f)roid : Roosevelt.
  • Li : Lincoln.

« Va, je relis. »

  • Va : Washington.
  • Je : Jefferson.
  • Re : Roosevelt.
  • Li : Lincoln.

« Wouah ! Je roule. »

  • Wouah : Washington.
  • Je : Jefferson.
  • Rou : Roosevelt.
  • Le : Lincoln.

Laissez libre cours à votre imagination, appropriez-vous la phrase mnémonique.

Technique de mémorisation : le système des liaisons.

Le système des liaisons – appelé également méthode des chaînes ou méthode des liens –  est une technique de mémorisation permettant de retenir une liste d’informations en créant une association mentale, appelée lien, entre les éléments consécutifs de la liste.

La méthode des chaînes consiste à relier les informations, rendues concrètes au travers d’images mentales, entre elles, en créant une histoire.

Les images mentales associées aux informations à retenir sont comme les anneaux d’une chaîne. Connaitre une information, permet de trouver la suivante et ainsi de suite grâce aux différentes parties de l’histoire qui s’enchainent les unes après les autres.

Pour chaque président des États-Unis, nous allons prendre comme association mentale l’image que nous avions choisie dans l’article Présidents des États-Unis – comment mémoriser la liste rapidement.

  • Washington : Vache en tongs.
  • Jefferson : Chemin de fer.
  • Roosevelt : (Tasse de) thé aux roses.
  • Lincoln : Licorne.

Nous pouvons maintenant imaginer une histoire avec les images associées aux 4 présidents des États-Unis pour en mémoriser la liste.

« Devant une montagne en forme de ruche, une vache en tongs s’assoie devant un chemin de fer, puis boit une tasse de thé aux roses avec une licorne. »

La montagne en forme de ruche symbolise le Mont Rushmore.

Visualisez mentalement l’histoire. Vous allez facilement retenir la liste des présidents américains du mémorial national du Mont Rushmore grâce à ce moyen mnémotechnique très simple et efficace qu’est le système des liaisons.

A découvrir aussi.

 

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

 

Comment mémoriser les régions de France facilement

Comment mémoriser les régions de France facilement.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Vous voulez mémoriser la liste des régions de France ? Vous cherchez des mnémoniques pour chaque région ?

Lisez cet article d’ Apprendre 5 minutes pour apprendre et retenir vite et facilement la liste complète des régions françaises.

Nous allons vous montrer les techniques de mémorisation les plus efficaces pour mémoriser à long terme les régions françaises.

Vous saurez également comment situer une région sur la carte de France.

Vous trouverez dans cet article un exemple de mémorisation pour chaque région de France métropolitaine et d’Outre-Mer et deux bonus pour retenir la liste des régions de la France d’Outre-Mer.

Sommaire

  • La liste des régions de France.
  • Les techniques de mémorisation.
  • Comment mémoriser les régions françaises.
  • Bonus 1 : mémoriser les régions d’Outre-Mer avec la méthode des concaténations.
  • Bonus 2 : mémoriser les régions d’Outre-Mer avec le système des liaisons.
  • A découvrir aussi.

La liste des régions de France.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Carte des régions de France métropolitaine et d'Outre-Mer.
Carte des régions de France

(Conception graphique : TinaRebou.com)

Les régions françaises sont au nombre de 18 :

  • 12 régions de France métropolitaine.
  • La Corse.
  • 5 régions d’Outre-Mer.

Nous les classerons par ordre alphabétique de leurs noms et donnerons leur codes ISO 3166-2.

France métropolitaine.

Liste des régions de France métropolitaine

  • FR-ARA – Auvergne-Rhône-Alpes
  • FR-BFC – Bourgogne-Franche-Comté
  • FR-BRE – Bretagne
  • FR-CVL – Centre-Val de Loire
  • FR-GES – Grand-Est
  • FR-HDF – Hauts-de-France
  • FR-IDF – Île-de-France
  • FR-NOR – Normandie
  • FR-NAQ – Nouvelle-Aquitaine
  • FR-OCC – Occitanie
  • FR-PDL – Pays de la Loire
  • FR-PAC – Provence-Alpes-Côte-d’Azur

La Corse

La Corse est une collectivité territoriale – appelée Collectivité territoriale de Corse (CTC) – exerçant les compétences d’une région.

  • FR-COR – Corse

France d’Outre-Mer

Les 5 régions de la France d’Outre-Mer sont également appelées régions ultramarines.

  • FR-GP – Guadeloupe
  • FR-GF – Guyane
  • FR-MQ – Martinique
  • FR-RE – La Réunion
  • FR-YT – Mayotte

 

Les personnes qui ont aimé cet article ont aussi lu  : Comment mémoriser les Départements et Préfectures vite et facilement avec comme exemple détaillé le région Nouvelle-Aquitaine.

Les techniques de mémorisation.

Processus de mémorisation.

Pour mémoriser la liste des régions de France métropolitaine, nous allons utiliser comme technique de mémorisation un système de crochets.

Un système de crochets est une liste d’images clés prédéfinies auxquelles nous pouvons associer des informations à mémoriser.

Ces images-clés sont comme les crochets ou les cintres d’une penderie ou d’un porte-manteaux auxquels nous pouvons accrocher des informations à retenir.

Dans notre article Comment mémoriser facilement la liste des départements français et leurs numéros nous avions utilisé la table de rappel du grand système comme système de crochets pour retenir la liste des départements de France métropolitaine et le Dominic system pour mémoriser la liste des départements, régions et collectivités d’outre-mer.

Nous allons utiliser le système de crochets alphabet-forme que nous avions vu dans l’article Comment mémoriser rapidement avec l’alphabet pour apprendre par cœur la liste des régions de France.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Table de rappel alphabet-forme
Table de rappel alphabet-forme

(Conception graphique : TinaRebou.com)

Vous pouvez utiliser le système de crochets que vous souhaitez. Ce qui compte, c’est que vous vous l’appropriez pour faciliter votre travail de mémorisation.

Le cerveau adore les images et les histoires mais a du mal à retenir ce qui est abstrait.

Pour bien mémoriser, nous allons associer chaque région une image mentale facile à retenir et créer une histoire mentale.

Imaginez l’histoire qui vous passe par la tête. Plus elle vous marquera, plus elle s’imprègnera dans votre cerveau et plus elle sera facile à retenir.

Révisez les histoires mentales avec la méthode des répétitions espacées pour mémoriser définitivement: une heure après, un jour après, deux jours après, quatre jours après, une semaine après, un mois après, puis tous les six mois.

Pratiquez le plus souvent possible.

Pour mémoriser la liste des régions d’Outre-Mer, nous avons à notre disposition plusieurs techniques de mémorisation, comme, par exemple :

  • Le système de crochets.
  • La méthode des concaténations.
  • Le système des liaisons – appelé également méthode des chaînes ou méthode des liens.

Situer les régions sur la carte de France.

Vous n’êtes pas obligé de mémoriser les régions dans l’ordre alphabétique.

SI vous voulez également savoir situer les régions sur la carte de France, vous pouvez imaginer un chemin mental à l’intérieur de la France pour passer d’une région à l’autre.

Ce parcours, peut se faire de plusieurs manières :

  • En partant des limites de la France, puis en allant vers le centre, comme une spirale.
  • En zigzag.
  • De haut en bas, puis de bas en haut.
  • Par ordre alphabétique.
  • Etc.

Nous avons vu que nous associons une lettre de l’alphabet à une région française.

Déterminez l’ordre dans lequel vous parcourez les régions sur la carte de France et effectuez le parcours dans l’ordre alphabétique : A pour la première région du parcours, B pour la deuxième région rencontrée et ainsi de suite.

En parcourant les lettres dans l’ordre, vous retrouverez le nom de la région associée.

Comment mémoriser les régions françaises.

Nous allons voir comment mémoriser les régions françaises en les situant sur la carte de France.

Nous allons partir du haut de la carte de France, en parcourant les unes après les autres les régions frontalières puis en se rapprochant au fur et à mesure du centre en décrivant une spirale dans le sens des aiguilles d’une montre.

Vous pourrez appliquer le même principe si vous voulez situer les régions sur la carte de France :

  • En partant d’une autre région française : celle que vous habitez, où vous aimez passer des vacances, etc.
  • Utiliser d’autres parcours : ses inverse des aiguilles d’une montre, zigzag, etc.
  • Les mémoriser dans l’ordre alphabétique.

Dans ce cas, la lettre sera associée à la région française dans l’ordre du parcours sur la carte ou dans l’ordre alphabétique.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Table de mémorisation des régions de France
Table de mémorisation des régions de France

La France métropolitaine et la Corse.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Carte des régions de France Métropolitaine
Carte des régions de France Métropolitaine

(Conception graphique : TinaRebou.com)

A – Hauts-de-France

Nous allons utiliser comme premier crochet mémoriel la lettre A pour la région Hauts-de-France.

La table de rappel alphabet-forme associe la lettre A à un compas.

Le mot Hauts-de-France nous fait penser à un haut de forme – le chapeau à calotte haute et cylindrique. Nous allons associer le nom Hauts-de-France à un haut de forme.

Il nous reste à créer une petite histoire en prenant les images dans l’ordre :

  • A – Hauts-de-France : compas, haut de forme.

Par exemple, nous pouvons imaginer un compas géant qui court, puis qui saute pour se cacher dans le chapeau haut de forme d’un magicien.

Peu importe l’histoire que vous imaginez. Prenez celle qui vous marque le plus. Elle s’ancrera d’autant plus facilement dans votre cerveau et vous la retiendrez sans effort.

Utilisez au maximum, dans vos associations, des personnages en mouvement pour renforcer la mémorisation. Rajoutez de l’émotion, de la couleur pour graver plus profondément l’association dans votre esprit.

Reprenez le même principe pour les autres régions françaises.

A titre d’exemple, voici les images clés que vous pouvez utiliser pour mémoriser les autres régions de France métropolitaine.

B – Grand Est

Nous allons utiliser comme crochet mémoriel la lettre B pour la région Bourgogne-Franche-Comté.

La table de rappel alphabet-forme associe la lettre B à une paire de lunettes.

Le mot Grand Est nous fait penser à grand et à un esse – un crochet de boucher en forme de S.

Nous allons associer le nom Grand Est à un esse de boucher.

  • B – Grand Est : lunettes, esse.

Nous pouvons imaginer l’histoire suivante avec nos images clés : une paire de lunettes que porte un géant et qui se transforme en esse de boucher.

Imaginez des histoires simples, faciles à visualiser, à apprendre et à retenir.

C – Bourgogne-Franche-Comté

Nous allons utiliser comme crochet mémoriel la lettre C pour la région Bourgogne-Franche-Comté.

La table de rappel alphabet-forme associe la lettre C à un croissant de lune.

Le mot Bourgogne commence comme le mot bourdon. Nous allons associer le nom Bourgogne-Franche-Comté à un bourdon.

  • C – Bourgogne-Franche-Comté : lune, bourdon.

D – Auvergne-Rhône-Alpes

Nous allons utiliser comme crochet mémoriel la lettre D pour la région Auvergne-Rhône.

La table de rappel alphabet-forme associe la lettre D à un arc.

Le code ISO 3166-2 de la région Auvergne-Rhône-Alpes est FR-ARA. Nous allons nous en servir pour mémoriser le nom de la région.

Comme tous les codes ISO 3166-2 commencent par FR-, nous allons nous servir de l’acronyme ARA pour retenir le nom de la région.

Le Ara étant un perroquet facile à se représenter mentalement avec son plumage coloré, sa longue queue et son bec puissant, nous allons associer le nom de la région Auvergne-Rhône-Alpes au perroquet Ara.

Il nous reste à créer une petite histoire en prenant les images dans l’ordre :

  • D – Auvergne-Rhône-Alpes : arc, Ara.

E – Provence-Alpes-Côte-d’Azur

Nous allons utiliser comme crochet mémoriel la lettre E pour la région Provence-Alpes-Côte-d-Azur.

La table de rappel alphabet-forme associe la lettre E à une fourche.

Le code ISO 3166-2 de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur est FR-PAC. Nous allons nous en servir pour mémoriser le nom de la région.

Comme tous les codes ISO 3166-2 commencent par FR-, nous allons nous servir de l’acronyme PAC pour retenir le nom de la région.

Le mot PAC nous fait penser à un pack (d’eau, de bière, de rugby, etc.).

Nous allons associer le nom de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur à un pack.

  • E – Provence-Alpes-Côte-d’Azur : fourche, pack.

F – Corse

Nous allons utiliser comme crochet mémoriel la lettre F pour la collectivité territoriale de Corse.

La table de rappel alphabet-forme associe la lettre F à une faux.

Le mot Corse nous fait penser à une écorce. Nous allons associer le nom Corse à une écorce.

  • F – Corse : faux, écorce.

G – Occitanie

Nous allons utiliser comme crochet mémoriel la lettre G pour la région Occitanie.

La table de rappel alphabet-forme associe la lettre G à un serre-joint.

Le mot Occitanie nous fait penser à la croix occitane, qui est un des symboles de l’Occitanie.

Nous allons associer le nom de la région Occitanie à un la croix occitane.

  • G – Occitanie : serre-joint, croix occitane.

H – Nouvelle-Aquitaine

Nous allons utiliser comme crochet mémoriel la lettre H pour la région Nouvelle-Aquitaine.

La table de rappel alphabet-forme associe la lettre H à une paire de jumelles.

Le blason de la Nouvelle-Aquitaine représente un lion rouge debout et des vagues bleues.

Nous allons associer la Nouvelle-Aquitaine à un lion debout en maillot de bain.

  • H – Nouvelle-Aquitaine : jumelles, lion.

I – Pays de la Loire

Nous allons utiliser comme crochet mémoriel la lettre I pour la région Pays de la Loire.

La table de rappel alphabet-forme associe la lettre I à une bougie.

Le mot Pays de la Loire nous fait penser à un loir.

Nous allons associer le nom Pays de la Loire à un loir.

  • I – Pays de la Loire : bougie, loir.

J – Bretagne

Nous allons utiliser comme crochet mémoriel la lettre J pour la région Bretagne.

La table de rappel alphabet-forme associe la lettre J à un parapluie.

Le mot Bretagne nous fait penser à une hermine qui est un des symboles de la Bretagne.

  • J – Bretagne : parapluie, hermine.

K – Normandie

Nous allons utiliser comme crochet mémoriel la lettre K pour la région Normandie.

La table de rappel alphabet-forme associe la lettre K à un piranha.

Le mot Normandie nous fait penser au viking normand.

  • K – Normandie : piranha, viking.

L – Île-de-France

Nous allons utiliser comme crochet mémoriel la lettre L pour la région Île-de-France.

La table de rappel alphabet-forme associe la lettre L à une équerre.

Nous allons associer la région Île-de-France à une île dont la forme rappelle celle de la France.

  • L – Île-de-France : équerre, île.

M – Centre-Val de Loire

Nous allons utiliser comme crochet mémoriel la lettre L pour la région Centre-Val de Loire.

La table de rappel alphabet-forme associe la lettre M à un pont.

Un des éléments du logo de la région Centre-Val de Loire est un cœur. Nous allons associer le nom Centre-Val de Loire à un cœur.

  • M – Centre-Val de Loire : pont, cœur.

La France d’Outre-Mer.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

La France d'Outre-Mer
Carte de la France d’Outre-Mer

(Conception graphique : TinaRebou.com)

Pour mémoriser les régions de la France d’Outre-Mer nous allons continuer à associer chaque région à une lettre de l’alphabet, qui nous servira de crochet mémoriel.

Les régions d’Outre-Mer sont des départements régions (DROM). Ce sont des territoires qui sont à la fois un département et une région.

Nous allons reprendre, comme association mentale pour la région, celle que nous avions imaginée dans l’article Comment mémoriser facilement la liste des départements français et leurs numéros.

N – Guadeloupe

Nous allons utiliser comme crochet mémoriel la lettre N pour la région Guadeloupe.

La table de rappel alphabet-forme associe la lettre N à un mètre pliant.

Nous allons associer la Guadeloupe à une loupe.

  • N – Guadeloupe : mètre pliant, loupe.

O – Guyane

Nous allons utiliser comme crochet mémoriel la lettre O pour la région Guyane.

La table de rappel alphabet-forme associe la lettre O à un œuf.

Nous allons associer la Guyane à une guitare.

  • O – Guyane : œuf, guitare.

P – Martinique

Nous allons utiliser comme crochet mémoriel la lettre P pour la région Martinique.

La table de rappel alphabet-forme associe la lettre P à un poignard.

Nous allons associer la Martinique à une bouteille de Martini.

  • P – Martinique : poignard, Martini.

Q – La Réunion

Nous allons utiliser comme crochet mémoriel la lettre Q pour la région de La Réunion.

La table de rappel alphabet-forme associe la lettre Q à un escargot.

Nous allons associer la Réunion à une salle de réunion.

  • Q – La Réunion : escargot, réunion.

R – Mayotte

Nous allons utiliser comme crochet mémoriel la lettre R pour la région Mayotte.

La table de rappel alphabet-forme associe la lettre R à un robinet.

Nous allons associer Mayotte à un maillot de bain.

  • R – Mayotte : robinet, maillot de bain.

Bonus 1 : mémoriser les régions d’Outre-Mer avec la méthode des concaténations.

Si nous voulons juste retenir la liste des régions d’Outre-Mer nous pouvons utiliser, comme technique de mémorisation, les concaténations.

Concaténer, c’est mettre bout à bout, relier au moins deux chaînes de de caractères.

A l’école nous avons utilisé ce moyen mnémotechnique pour nous souvenir, par exemple, des conjonctions de coordination « Mais, ou, et, donc, or, ni, car », nous avons appris la phrase « Mais où est donc Ornicar ? ».

Nous en avons vu différents exemples dans plusieurs de nos articles comme, par exemple, dans l’article Mémoriser une liste en 5 minutes : les spationautes français.

La musicalité des mots facilite la mémorisation de la phrase. La liaison entre chaque élément de la phrase constitue une série de chaînes. Ce sont les concaténations.

En prenant les premières lettres des régions de la France d’Outre-Mer nous obtenons par exemple :

« GuaRé Guy MarMay ».

Pour les régions :

  • Gua : Guadeloupe.
  • Ré : La Réunion.
  • Guy : Guyane.
  • Mar : Martinique.
  • May : Mayotte.

En jouant avec la musicalité des sons nous pouvons apprendre et retenir vite et facilement la phrase mnémotechnique suivante :

« Gare Guy, à la marmaille ».

La phrase mnémotechnique est simple, visuelle et facile à mémoriser.

Imaginez la phrase mnémotechnique qui sera la plus facile à retenir pour vous. Appropriez vous la pour vous en souvenir plus facilement.

Bonus 2 : mémoriser les régions d’Outre-Mer avec le système des liaisons.

Le système des liaisons ou méthode des chaînes, est une des techniques de mémorisation les plus faciles et les plus efficaces pour retenir une liste.

Le système des liaisons – appelé également méthode des chaînes ou méthode des liens –  permet de retenir une liste d’informations en créant une association mentale, appelée lien, entre les éléments consécutifs de la liste.

La méthode des chaînes consiste à relier les informations, rendues concrètes, entre elles, en créant une histoire.

Les images mentales associées aux informations à retenir sont comme les anneaux d’une chaîne. Connaitre une information, permet de connaitre la suivante et ainsi de suite grâce aux différentes parties de l’histoire qui s’enchainent les unes après les autres.

Pour chacune des régions de la France d’Outre-Mer, nous avons associé les images suivantes :

  • Guadeloupe: loupe.
  • Guyane: guitare.
  • Martinique: Martini.
  • La Réunion : réunion.
  • Mayotte: maillot de bain.

Nous pouvons maintenant imaginer une histoire avec les images associées aux régions de la France d’Outre-Mer pour en mémoriser la liste.

« Sur une plage ensoleillée, près d’un cocotier, une loupe se transforme en guitare. Une bouteille de Martini arrive, prend la guitare et se rend dans une salle de réunion pour en jouer. Puis, elle met un maillot de bain, sort de la salle de réunion et part se baigner. »

Visualisez mentalement l’histoire. Vous allez facilement retenir la liste des régions d’Outre-Mer grâce à ce moyen mnémotechnique très simple et efficace qu’est le système des liaisons.

A découvrir aussi.

 

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

 

le système des liaisons – comment mémoriser une liste vite et facilement

Le système des liaisons – comment mémoriser une liste vite et facilement.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Comment apprendre par cœur une liste, un texte, une chanson, une poésie ou un discours facilement ? Le système des liaisons ou méthode des chaînes, est une des techniques de mémorisation les plus faciles et les plus efficaces à apprendre et utiliser.

Lisez cet article d’ Apprendre 5 minutes pour apprendre comment mémoriser vite et facilement une liste ou un texte avec le système des liaisons.

Le système des liaisons est un excellent moyen mnémotechnique pour retenir des informations et les retrouver dans l’ordre sans hésitation.

Développer ses capacités de mémorisation et d’imagination avec cette méthode se révèle facile et amusante.

Vous pourrez l’utiliser dans un grand nombre de situations, seule ou associée à d’autres techniques de mémorisation, comme la méthode des loci, le système des articulations chiffrées ou le Dominic system  :

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Le système des liaisons
Le système des liaisons

Sommaire

  • Le système des liaisons : définition.
  • La technique de mémorisation.
  • Le système des liaisons : exemples d’utilisation.
  • A découvrir aussi.

Le système des liaisons : définition.

Le système des liaisons – appelé également méthode des chaînes ou méthode des liens – est une technique de mémorisation permettant de retenir une liste d’informations en créant une association mentale, appelée lien, entre les éléments consécutifs de la liste.

Chaque élément de la liste est relié au suivant.

La méthode des chaînes permet de mémoriser n’importe quel groupe d’informations dans l’ordre.

La technique de mémorisation.

Si vous essayez de retenir une liste d’informations sans utiliser de technique de mémorisation particulière, il y a de fortes chances que vous oubliez certains éléments de la liste ou que vous aillez des difficultés pour les retrouver.

Le système des liaisons s’appuie sur le fonctionnement naturel du cerveau.

Le cerveau retient, intègre plus facilement et naturellement de nouvelles connaissances en les rapprochant, en les reliant à des connaissances déjà acquises.

Le cerveau retient plus facilement des notions concrètes que des notions abstraites.

Transformez chaque concept, chaque mot abstrait en image concrète.

La méthode des chaînes est une technique de mémorisation basée sur l’image.

Créez des images facilement mémorisables.

  • Faites appel aux maximum à vos sens, à ce qui déclenche une émotion forte en vous.
  • Mettez du mouvement, de la couleur, de l’humour.
  • Rendez vos images au maximum positives ou agréables pour les retenir plus facilement.
  • Créez des images insolites, exagérer les traits et les proportions, rendez les extraordinaires, absurdes ou stupides. Ce qui compte, c’est qu’elles s’imprègnent dans votre cerveau et que vous les reteniez facilement.

Le cerveau adore les histoires.

Reliez les informations, rendues concrètes, entre elles en créant une histoire.

Vous allez créer une mini histoire entre deux éléments successifs de la liste pour les mémoriser.

Les liaisons entre les images doivent être nettes et évidentes pour que votre cerveau les retrouve facilement.

Vous pouvez, par exemple, les faire bouger :

  • Courir,
  • Tomber,
  • Danser,
  • Se rapprocher,
  • S’éloigner,
  • Se coller,
  • Se remplacer,
  • Se placer à côté l’une de l’autre,

Vous pouvez également, les faire :

  • Parler,
  • Chanter,
  • Danser,
  • Éprouver des sentiments,
  • Faire appel à leurs sens,
  • etc.

Créer une image qui relie les deux éléments de la liste, permet à votre cerveau de les retenir.

  • Trouvez une image mémorable qui correspond à votre liste. Cette image correspond au point de départ de la liste et de l’histoire associée. Elle associe la liste à un contexte.
  • Reliez le premier élément de la liste à l’image de départ. Pensez à quelque chose de marquant, d’insolite pour faciliter la mémorisation.
  • Pensez à une nouvelle image pour relier le premier élément au suivant.
  • Continuez à créer des images dans votre esprit pour relier les unes aux autres vos courses.

Pour vous rappeler le contenu de la liste en utilisant le système des liaisons comme technique de mémorisation, il vous suffira de :

  • Visualiser mentalement la première image mémorable de l’histoire,
  • Suivre le lien pour retrouver l’image associée au premier élément de la liste,
  • Suivre le lien suivant pour retrouver l’image associée au deuxième élément,
  • etc.

En vous plaçant mentalement à n’importe quel niveau dans la liste, vous pouvez retrouver l’image et les liens suivants et précédents correspondant et parcourir la liste dans un sens ou dans l’autre.

Tant que vos images seront claires dans votre esprit, vous les retiendrez facilement et vous retrouvez les éléments de la liste instantanément et sans effort. Ce sera d’autant plus facile que c’est vous qui les avez créées.

Amusez-vous à trouvez le maximum d’occasion d’utiliser le système des liaisons pour vous entrainer jusqu’à ce que cela devienne une habitude. Les images dans votre esprit viendront de plus en plus facilement et cela deviendra un jeu pour vous.

Essayer de retenir une liste sans technique de mémorisation est difficile et ennuyeux.

Au contraire, le système des liaisons se révèle une méthode à la fois performante et amusante pour mémoriser n’importe quel type de liste d’informations.

Il n’y a pas de numéro d’ordre dans la liste. Par exemple, la méthode des chaînes ne permet pas de retrouver immédiatement le neuvième élément de la liste. Si vous voulez le faire, vous devez rajouter des images entre chaque éléments de la liste pour représenter le numéro d’ordre. Vous pouvez pour cela, utiliser, par exemple, la table de rappel du grand système pour représenter le numéro d’ordre.

Combinée à d’autres techniques de mémorisation, comme le chemin des Loci – appelé également palais de la mémoire – ou la méthode des images en retour, vous pourrez démultiplier le nombre d’informations à retenir.

Le système des liaisons – exemples d’utilisation.

Cette technique de mémorisation permet de retenir une liste de plusieurs dizaines d’éléments facilement.

Son application la plus connue est la liste de courses.

Vous pouvez utiliser la méthode des chaînes pour d’autres applications comme, mémoriser les points principaux d’un texte, d’un livre, d’un cours de science, de droit, etc.

Ses applications sont multiples.

Nous l’avons utilisée dans plusieurs de nos articles. Par exemple :

La méthode des images en retour permet de mémoriser des informations dans l’ordre et de les retrouver facilement et sans effort.

A découvrir aussi.

 

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !