Comment apprendre les 50 états des États-Unis rapidement et facilement

Apprendre les 50 états des États-Unis et les retenir vous parait difficile ? Vous aimeriez apprendre à situer les états américains sur la carte des USA ?

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Pas de panique. Il existe des méthodes, des astuces, des moyens mnémotechniques simples et adaptés à chaque type de mémoire pour apprendre et retenir la liste des états américains et les placer sur la carte des États-Unis.

Lisez cet article complet d’ Apprendre 5 minutes pour apprendre en quelques minutes comment mémoriser les 50 états des États-Unis sans effort.

Vous trouverez plusieurs exemples concrets et détaillés de mémorisation pour chacun des 50 états des États-Unis.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Apprendre les 50 états des États-Unis.
Apprendre les 50 états des États-Unis.

Sommaire

  • La carte des États-Unis.
  • La liste des états américains.
  • Pourquoi mémoriser la liste des états américains des USA.
  • Les techniques de mémorisation.
  • Comment situer les états américains sur la carte des États-Unis.
  • Comment mémoriser les états américains des USA.
  • A découvrir aussi.

La carte des États-Unis.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Carte des États-Unis d'Amérique.
Carte des États-Unis d’Amérique.

(Conception graphique : TinaRebou.com)

Les États-Unis sont une république fédérale composée de :

  • 50 états fédérés.
  • Le district de Columbia – appelé également Washington, D.C; ville indépendante américaine et capitale des États-Unis.
  • Des territoires situés dans les Antilles et l’Océan Pacifique.

La liste des états américains.

Chaque état américain ou territoire a un code administratif – appelé code ISO 3166-2 – pour le représenter. L’Organisation internationale de normalisation (ISO) a établi la norme ISO 3166-2 pour désigner les principales subdivisions administratives des pays.

Les 50 états américains des États-Unis d’Amérique.

  • US-AK : Alaska.
  • US-AL : Alabama.
  • US-AZ : Arizona.
  • US-AR : Arkansas.
  • US-CA : Californie.
  • US-CO : Colorado.
  • US-CT : Connecticut.
  • US-DE : Delaware.
  • US-FL : Floride.
  • US-GA : Géorgie.
  • US-HI : Hawaï.
  • US-ID : Idaho.
  • US-IL : Illinois.
  • US-IN : Indiana.
  • US-IA : Iowa.
  • US-KS : Kansas.
  • US-KY : Kentucky.
  • US-LA : Louisiane.
  • US-ME : Maine.
  • US-MD : Maryland.
  • US-MA : Massachusetts.
  • US-MI : Michigan.
  • US-MN : Minnesota.
  • US-MS : Mississipi.
  • US-MO : Missouri.
  • US-MT : Montana.
  • US-NE : Nebraska.
  • US-NV : Nevada.
  • US-NH : New Hampshire.
  • US-NJ : New Jersey.
  • US-NM : Nouveau-Mexique.
  • US-NY : New York.
  • US-NC : Caroline du Nord.
  • US-ND : Dakota du Nord.
  • US-OH : Ohio.
  • US-OK : Oklahoma.
  • US-OR : Oregon.
  • US-PA : Pennsylvanie.
  • US-RI : Rhode Island.
  • US-SC : Caroline du Sud.
  • US-SD : Dakota du Sud.
  • US-TN : Tennessee.
  • US-TX : Texas.
  • US-UT : Utah.
  • US-VT : Vermont.
  • US-VA : Virginie.
  • US-WA : Washington.
  • US-WV : Virginie-Occidentale.
  • US-WI : Wisconsin.
  • US-WY : Wyoming.

Les régions administratives associées.

Il s’agit du district de Columbia et des territoires des États-Unis.

  • US-DC : District de Columbia.
  • US-AS : Samoa américaines (océan Pacifique).
  • US-GU : Guam (océan Pacifique).
  • US-MP : Îles Mariannes du Nord (océan Pacifique).
  • US-PR : Porto Rico (océan Atlantique).
  • US-UM : Îles mineures éloignées des États-Unis (océan Pacifique, sauf l’île de la Navasse qui se trouve dans la mer des Caraïbes).
  • US-VI : Îles Vierges américaines (océan Atlantique).

Pourquoi mémoriser la liste des états américains des USA.

Apprendre la liste des 50 états et savoir les situer va vous rendre de nombreux services. En voici quelques exemple :

  • Savoir où se passe un événement actuel ou à un moment de l’histoire américaine.
  • Situer l’histoire d’un film, d’une pièce de théâtre, d’un livre.
  • Situer un lieu touristique (Mont Rushmore, etc).
  • Situer les treize colonies anglaises d’Amérique qui ont déclaré leur indépendance le 4 juillet 1776.
  • Améliorer ses connaissances en géographie ou en culture générale.
  • Etc.

Les techniques de mémorisation.

Les États-Unis comprennent 50 états et 7 régions administratives associées.

Pour apprendre et retenir les états américains et les régions administratives associées et les situer sur la carte, nous allons chercher un moyen mnémotechnique pour associer les états et leur localisation.

Pour mémoriser la liste des états et régions administratives associées des États-Unis d’Amérique, nous allons utiliser comme technique de mémorisation un système de crochets.

Un système de crochets mémoriel est une liste d’images clés prédéfinies auxquelles nous pouvons associer des informations à mémoriser.

Ces images-clés sont comme les crochets ou les cintres d’une penderie ou d’un porte-manteaux auxquels nous pouvons accrocher des informations à retenir.

Dans l’article Comment mémoriser les régions de France facilement, nous avions utilisé le système de crochets alphabet-forme pour retenir la liste des régions de France et les situer sur la carte de France des régions.

Comme, dans la suite de l’article, nous ferons souvent appel à notre mémoire auditive, nous allons utiliser le système des rimes numériques comme système de crochets.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Système des rimes numériques - table de rappel des chiffres-sons
Système des rimes numériques – table de rappel des chiffres-sons

(Conception graphique : TinaRebou.com)

Le système des rimes numériques associe un chiffre à un son pour que le cerveau le retienne plus rapidement.

Nous allons convertir les numéros des divisions administratives (1 à 9) en objets ou personnages dont le nom rime ou a la même consonance.

Par exemple :

  • Zéro : sceau,
  • Un : huns, pain,
  • Deux : dé, feu, pneu,
  • Trois : croix,
  • Quatre : cadre, carte, plâtre,
  • Cinq : sphinx, cintre,
  • Six : saucisse,
  • Sept : chaussette,
  • Huit : huitre,
  • Neuf : œuf.

Vous pouvez utiliser le système de crochets que vous souhaitez. Le plus important, c’est de vous l’approprier pour faciliter le travail de mémorisation.

Le cerveau adore les images et les histoires mais a du mal à retenir ce qui est abstrait.

Pour bien mémoriser, nous allons associer chaque État à une image mentale facile à retenir et créer une histoire mentale.

Les noms sont parfois difficiles à retenir. Pour les retenir plus facilement, nous allons trouver une image mentale facile à mémoriser pour représenter le nom de chaque État.

Imaginez l’histoire qui vous passe par la tête. Plus elle marquera votre esprit, plus elle s’imprègnera dans votre cerveau et sera facile à apprendre et retenir.

Révisez les histoires mentales avec la méthode des répétitions espacées pour mémoriser définitivement: une heure après, un jour après, deux jours après, quatre jours après, une semaine après, un mois après, puis tous les six mois.

Pratiquez le plus souvent possible.

Pour apprendre et mémoriser la liste des états américains et les régions administratives associées des États-Unis, nous allons utiliser les techniques de mémorisation suivantes :

Comment situer les états américains sur la carte des États-Unis.

Vous n’êtes pas obligé de apprendre les états américains dans l’ordre alphabétique.

SI vous voulez également savoir situer les états américains sur la carte des États-Unis d’Amérique, vous pouvez imaginer un chemin mental à l’intérieur des États-Unis pour passer d’un état à l’autre et les mémoriser.

Ce parcours, peut se faire de plusieurs manières :

  • En partant des limites des États-Unis, puis en allant vers le centre, comme une spirale.
  • En zigzag.
  • De haut en bas, puis de bas en haut.
  • Par ordre alphabétique.
  • En utilisant un découpage administratif.
  • Etc.

Pour mémoriser les états américains des USA, nous allons utiliser le découpage administratif des États-Unis du Bureau du recensement des États-Unis.

Le Bureau de recensement des États-Unis  a créé quatre régions de recensement, regroupant neuf divisions, chaque division regroupant plusieurs États :

  • Le Nord-Est (Northeast)
    • Division 1 – appelée également New-England ou Nouvelle-Angleterre.
      • Maine, New Hampshire, Vermont, Massachusetts, Rhode Island, Connecticut.
    • Division 2 – appelée également Mid-Atlantic ou États Mid-Atlantic.
      • New York, New Jersey, Pennsylvanie.
  • Le Midwest
    • Division 3 – appelée également East North Central ou Centre Nord-Est.
      • Michigan, Ohio, Indiana, Illinois, Wisconsin.
    • Division 4 – appelée également West North Central ou Centre Nord-Ouest.
      • Minnesota, Iowa, Missouri, Kansas, Nebraska, Dakota du Sud, Dakota du Nord.
  • Le Sud (South)
    • Division 5 – appelée également South Atlantic ou Atlantique Sud.
      • Delaware, Maryland, Virginie-Occidentale, Virginie, Caroline du Nord, Caroline du Sud, Géorgie, Floride.
      • La division 5 comprend également le district de Columbia.
    • Division 6 – appelée également East South Central ou Centre Sud-Est.
      • Alabama, Mississipi, Tennessee, Kentucky.
    • Division 7 – appelée également West South Central ou Centre Sud-Ouest.
      • Arkansas, Louisiane, Texas, Oklahoma.
  • L’Ouest (West)
    • Division 8 – appelée également Mountain States ou Mountain West ou États des montagnes.
      • Nouveau-Mexique, Colorado, Wyoming, Montana, Idaho, Utah, Arizona, Nevada.
    • Division 9 – appelée également Pacific ou États du Pacifique ou Côte Ouest des États-Unis.
      • Californie, Oregon, Washington, Alaska, Hawaï.

Déterminez l’ordre dans lequel vous parcourez les états sur la carte des États-Unis.

Nous allons effectuer une sorte de tour des États-Unis en parcourant les états américains région par région.

Pour situer les états américains sur la carte des États-Unis, nous allons faire appel à notre mémoire visuelle.

Nous allons :

  • Prendre les divisions dans l’ordre – de la division 1 à la division 9.
  • A l’intérieur de chaque division, nous allons parcourir les états de façon à former un chemin sur la carte et les situer les uns par rapport aux autres.

Lorsque nous avons mentionné la liste des états américains des États-Unis d’Amérique par division, nous avons créé un parcours pour rendre plus facile leur localisation sur la carte.

Observez sur la carte des USA comment sont placés les états américains :

  • Repérez les 4 régions des États-Unis sur la carte des USA.
  • Observez comment le Bureau de recensement des États-Unis  a disposé les divisions à l’intérieur des régions. Ils sont tous disposés de la droite vers la gauche.
  • Division par division, observez comment sont placés les états américains.

En mémorisant les états dans cet ordre vous serez capable de les placer facilement sur la carte des États-Unis.

Pour situer les états américains sur la carte des États-Unis d’Amérique, vous pouvez également faire appel à votre mémoire kinesthésique.

Vous pouvez, par exemple, fabriquer un puzzle pour placer les états sur la carte en vous inspirant ou en imprimant  la carte des États-Unis de cet article.

Ce travail préparation va faciliter le processus de mémorisation des 50 états américains des USA.

Comment mémoriser les états américains des USA.

Nous allons transformer les noms des états américains à mémoriser en images mémorables. Il est plus facile de mémoriser un personnage ou un objet concret qu’une notion abstraite.

Nous allons créer une histoire mentale pour chacune des divisions administratives des États-Unis du Bureau du recensement des États-Unis.

Nous avons 9 histoires mentales à créer pour retenir les 50 états américains des États-Unis d’Amérique; une par division.

Division 1 – New-England ou Nouvelle-Angleterre.

Les 6 états de la Nouvelle-Angleterre, dans l’ordre du parcours mental, sont les suivants :

  • Maine.
  • New Hampshire.
  • Vermont.
  • Massachusetts.
  • Rhode Island.
  • Connecticut.

Nous allons utiliser comme premier crochet mémoriel le chiffre 1 pour la Division 1.

Le système des rimes numériques associe le chiffre 1 à un Hun.

Si vous voulez également vous souvenir que la Division 1 s’appelle également New-England ou Nouvelle-Angleterre, vous pouvez créer une association mentale entre la Division 1 et la Nouvelle-Angleterre.

Nous allons prendre comme image, pour représenter la Nouvelle-Angleterre, un chapeau de patriote américain – les Patriots de la Nouvelle-Angleterre sont une équipe de football américain.

Nous pouvons créer une association imagée entre la Division 1 et un Hun coiffé d’un chapeau de patriote américain.

La méthode des concaténations.

Pour mémoriser les 6 états de la Nouvelle-Angleterre nous allons utiliser, comme moyen mnémotechnique les concaténations.

Concaténer, c’est mettre bout à bout, c’est relier au moins deux chaînes de caractères pour en former une troisième.

La méthode des concaténations consiste à créer une phrase mnémotechnique facile à mémoriser en mettant bout à bout des chaines de caractères formées à partir des premiers caractères des mots-clés à retenir.

Avec les premières lettres des états américains de la Nouvelle-Angleterre, nous allons créer une phrase mnémotechnique facile à retenir grâce à sa phonétique.

Nous allons utiliser les premières lettres de chaque état, soit telles quelles, soit avec une sonorité proche.

En prenant les premières lettres de chaque état, nous obtenons par exemple :

« mène vers Maroc. »

  • mè : Maine.
  • ne : New Hampshire.
  • vers : Vermont.
  • Ma : Massachusetts.
  • ro : Rhode Island.
  • c : Connecticut.

En utilisant le Hun comme crochet mémoriel, nous obtenons l’histoire mentale suivante :

« Le Hun (nous) mène vers (le) Maroc. »

Le système des liaisons.

Nous pouvons également utiliser le système des liaisons, pour mémoriser les 6 états de la Nouvelle-Angleterre.

Le système des liaisons – appelé aussi méthode des chaînes ou méthode des liens –  est une technique de mémorisation permettant de retenir une liste d’informations en créant une association mentale, appelée lien, entre les éléments consécutifs de la liste.

La méthode des chaînes relie les informations, rendues concrètes au travers d’images mentales, entre elles, en créant une histoire.

Les images mentales associées aux informations à retenir sont comme les anneaux d’une chaîne. Connaitre une information, permet de trouver la suivante et ainsi de suite.

Pour représenter chaque état de la Nouvelle-Angleterre, nous allons créer une association imagée.

  • Maine : (chat) Maine Coon.
  • New Hampshire : char.
  • Vermont : ver.
  • Massachusetts : chaussette.
  • Rhode Island : colosse de Rhodes.
  • Connecticut : sous-marin USS Nautilus (SSN-571) – premier navire à propulsion nucléaire de l’histoire, premier bâtiment à avoir navigué sous la banquise du Pôle Nord, transformé en navire musée à Groton, au Connecticut.

Nous pouvons maintenant imaginer une histoire avec les images associées à la Division 1 et aux 6 états américains de la Nouvelle-Angleterre.

Le Hun étant notre crochet mémoriel pour représenter la Nouvelle-Angleterre – division 1 -, nous pouvons mémoriser par exemple, l’histoire suivante :

« Le Hun et un chat Maine Coon, partent en char combattre un ver immense sur la montagne. Ils arrivent à l’enfermer dans chaussette et à l’envoyer au colosse de Rhodes,  qui le transforme en sous-marin. »

Visualisez mentalement l’histoire. Vous allez facilement retenir la liste des états de la Nouvelle-Angleterre grâce à ce moyen mnémotechnique très simple et efficace qu’est le système des liaisons.

Pour retenir facilement cette histoire, vous pouvez également utiliser une des techniques de l’article Mémoriser un texte court ou une citation facilement.

Division 2 – Mid-Atlantic ou États Mid-Atlantic.

Les 3 états du Mid-Atlantic, dans l’ordre du parcours mental, sont les suivants :

  • New York.
  • New Jersey.
  • Pennsylvanie.

Nous allons utiliser comme crochet mémoriel le chiffre 2 pour la Division 2.

Le système des rimes numériques associe le chiffre 2 à un .

Si vous voulez également vous souvenir que la Division 2 s’appelle également Mid-Atlantic ou États Mid-Atlantic, vous pouvez créer une association mentale entre la Division 2 et Mid-Atlantic.

Nous allons prendre comme image, pour représenter les États Mid-Atlantic, un triangle flottant sur l’eau – en référence au triangle des Bermudes; les Bermudes étant un archipel d’Amérique du Nord dans l’océan Atlantique.

Nous pouvons créer une association imagée entre la Division 2 et un dé sur un triangle flottant sur l’eau.

La méthode des acronymes.

Pour mémoriser les 3 états du Mid-Atlantic, nous allons utiliser, comme moyen mnémotechnique les acronymes.

La méthode des acronymes consiste à créer un mot à partir de la première lettre de chaque élément de la liste à retenir.

Pour retenir les états du Mid-Atlantic, vous pouvez utiliser l’acronyme suivant :

« JYP ».

  • New Jersey.
  • New York.
  • Pennsylvanie.

Pour mémoriser facilement, en rajoutant le 2 comme crochet mémoriel, nous pouvons associer l’image suivante  à la sonorité proche aux états du Mid-Atlantic :

« 2 jeeps ».

Nous pouvons visualiser l’image mentale suivante :

« 2 jeeps sur une île en forme de triangle qui roulent autour d’un dé géant ».

Le système des liaisons.

Nous pouvons utiliser le système des liaisons, pour mémoriser les 3 états du Mid-Atlantic.

Pour représenter chaque état du Mid-Atlantic, nous allons créer une association imagée.

  • New York : statue de la Liberté.
  • New Jersey : pull Jersey.
  • Pennsylvanie : pin sylvestre.

Le dé sur un triangle flottant dans l’eau étant notre crochet mémoriel pour représenter les états du Mid-Atlantic – division 2 -, nous pouvons mémoriser par exemple, l’histoire suivante :

« Assise sur un géant dans une île en forme de triangle, la statue de la liberté tricote un pull Jersey pour un pin sylvestre. »

Division 3 – East North Central ou Centre Nord-Est.

Les 5 états du Centre Nord-Est, dans l’ordre du parcours mental, sont les suivants :

  • Michigan.
  • Ohio.
  • Indiana.
  • Illinois.
  • Wisconsin.

Nous allons utiliser comme crochet mémoriel le chiffre 3 pour la Division 3.

Le système des rimes numériques associe le chiffre 3 à une croix.

Si vous voulez également vous souvenir que la Division 3 s’appelle également East North Central ou Centre Nord-Est, vous pouvez créer une association mentale entre la Division 3 et Centre Nord-Est.

Le Centre Nord-Est comprend une grand partie de la région des grands-lacs d’Amérique du Nord.

Pour apprendre les noms des grands lacs de l’Amérique du Nord, nous avons l’habitude d’utiliser l’acronyme suivant :

« HOLMES »

  • Huron.
  • Ontario.
  • St Laurent.
  • Michigan.
  • Erié.
  • Supérieur.

Nous allons prendre comme image, pour représenter les états du Centre Nord-EstSherlock Holmes.

Nous pouvons créer une association imagée entre la Division 3 et Sherlock Homes tenant une croix.

La méthode des acronymes.

Pour mémoriser les 5 états du Centre Nord-Est, nous allons utiliser, comme moyen mnémotechnique les acronymes.

La méthode des acronymes consiste à créer un mot à partir de la première lettre de chaque élément de la liste à retenir.

Pour retenir les états du Centre Nord-Est, vous pouvez utiliser l’acronyme suivant :

« Moi, Yves. »

  • Michigan : M.
  • Ohio : O.
  • Indiana : I.
  • Illinois : Y.
  • Wisconsin : Ves.

Nous pouvons visualiser l’image mentale suivante :

« Sherlock Holmes demande à qui appartient une croix. Yves Montand s’avance et dit : Moi Yves« .

Le système des liaisons.

Nous pouvons utiliser le système des liaisons, pour mémoriser les 5 états du Centre Nord-Est.

Pour représenter chaque état du Centre Nord-Est, nous allons créer une association imagée.

  • Michigan : missile.
  • Ohio : maillot.
  • Indiana : indien.
  • Illinois : pékinois.
  • Wisconsin : vis.

Sherlock Holmes et la croix étant notre crochet mémoriel pour représenter les états du Centre Nord-Est – division 3 -, nous pouvons mémoriser par exemple, l’histoire suivante :

« Sherlock Holmes observe une croix quand il aperçoit un missile qui explose devant un indien en maillot de bain qui se promenait avec un pékinois qui tient dans sa gueule une grande vis. »

Division 4 – West North Central ou Centre Nord-Ouest.

Les 7 états du Centre Nord-Ouest, dans l’ordre du parcours mental, sont les suivants :

  • Minnesota.
  • Iowa.
  • Missouri.
  • Kansas.
  • Nebraska.
  • Dakota du Sud.
  • Dakota du Nord.

Nous allons utiliser comme crochet mémoriel le chiffre 4 pour la Division 4.

Le système des rimes numériques associe le chiffre 4 à un cadre.

Si vous voulez également vous souvenir que la Division 4 s’appelle également West North Central ou Centre Nord-Ouest, vous pouvez créer une association mentale entre la Division 4 et Centre Nord-Ouest.

Le Centre Nord-Ouest constitue le centre agricole des États-Unis, appelé également « Agricultural Heartland » ou « Farm Belt ».

Nous allons prendre une ferme, comme image, pour représenter les états du Centre Nord-Ouest.

Nous pouvons créer une association imagée entre la Division 4 et un cadre dans une ferme.

La méthode des concaténations.

Pour mémoriser les 7 états du Centre Nord-Ouest nous allons utiliser, comme moyen mnémotechnique les concaténations.

La méthode des concaténations consiste à créer une phrase mnémotechnique facile à mémoriser en mettant bout à bout des chaines de caractères formées à partir des premiers caractères des mots-clés à retenir.

Nous allons utiliser les premières lettres de chaque état, soit telles quelles, soit avec une sonorité proche.

En prenant les premières lettres des 7 états du Centre Nord-Ouest, nous obtenons par exemple :

« MinIo MiKa Ne DaDa. »

ou, avec une sonorité proche

« Mignon Mika né Dada. »

  • mi : Minnesota.
  • gnon : Iowa.
  • mi : Missouri.
  • ka : Kansas.
  • né : Nebraska.
  • da : Dakota du Sud.
  • da : Dakota du Nord.

En utilisant le cadre comme crochet mémoriel, nous obtenons l’histoire mentale suivante

« Nous apercevons dans une ferme, un cadre représentant Mika enfant sur un cheval de bois tenant à la main un livret de famille sur lequel il est écrit « Mika, né Dada. » « 

Le système des liaisons.

Nous pouvons utiliser le système des liaisons, pour mémoriser les 7 états du Centre Nord-Ouest.

Pour représenter chaque état du Centre Nord-Ouest, nous allons créer une association imagée.

  • Minnesota : mine.
  • Iowa : Johan – jeune page intrépide de la bande dessinée de Peyo « Johan et Pirlouit ».
  • Missouri : souris.
  • Kansas : camp.
  • Nebraska : nez.
  • Dakota du Sud : tac au tac (jeu au soleil).
  • Dakota du Nord : tac au tac (jeu dans la neige).

La ferme et le cadre étant notre crochet mémoriel pour représenter les états du Centre Nord-Ouest – division 4 -, nous pouvons mémoriser par exemple, l’histoire suivante :

« Près d’une ferme et d’une mine, Johan et une souris montent une tente dans un camp. Ils rencontrent un homme avec un très gros nez avec qui ils jouent au tac au tac, d’abord au soleil, puis sous la neige. Ils mettent ensuite le dessin réalisé dans un cadre. »

Division 5 – South Atlantic ou Atlantique Sud.

Les 8 états de l’Atlantique Sud, dans l’ordre du parcours mental, sont les suivants :

  • Delaware.
  • Maryland.
  • Virginie-Occidentale.
  • Virginie.
  • Caroline du Nord.
  • Caroline du Sud.
  • Géorgie.
  • Floride.

Nous allons utiliser comme crochet mémoriel le chiffre 5 pour la Division 5.

Le système des rimes numériques associe le chiffre 5 au sphinx.

Si vous voulez également vous souvenir que la Division 5 s’appelle également South Atlantic ou Atlantique Sud, vous pouvez créer une association mentale entre la Division 5 et l’Atlantique Sud.

Nous allons prendre comme image, pour représenter l’Atlantique Sud, un as, qui est l’acronyme de l’Atlantique Sud.

  • A : Atlantique.
  • S : Sud.

Nous pouvons créer une association imagée entre la Division 4 et le Sphinx tenant un as.

Le système des liaisons.

Nous pouvons utiliser le système des liaisons, pour mémoriser les 8 états de l’Atlantique Sud.

Pour représenter chaque état de l’Atlantique Sud, nous allons créer une association imagée.

  • Delaware : Delorean – la voiture-machine à remonter le temps dans la trilogie des films Retour vers le futur.
  • Maryland : mariage.
  • Virginie-Occidentale : montagne – la Virginie-Occidentale est surnom Mountain State, « l’État de la Montagne ».
  • Virginie : vigie – matelot placé en haut d’un mât du bateau pour surveiller.
  • Caroline du Nord : carreau.
  • Caroline du Sud : carrosse.
  • Géorgie : Julia Roberts – l’actrice américaine est née à Atlanta en Géorgie.
  • Floride : fleur.

Le sphinx et l’as étant notre crochet mémoriel pour représenter les états de l’Atlantique Sud – division 5 -, nous pouvons mémoriser par exemple, l’histoire suivante :

« Le sphinx monte dans la Delorean et fonce pour assister au mariage qui a lieu sur la montagne. La vigie l’aperçoit, lance un as de carreau sur le carrosse dans lequel se trouve Julia Roberts tenant un bouquet de fleurs. »

Division 6 – East South Central ou Centre Sud-Est.

Les 4 états du Centre Sud-Est, dans l’ordre du parcours mental, sont les suivants :

  • Alabama.
  • Mississipi.
  • Tennessee.
  • Kentucky.

Nous allons utiliser comme crochet mémoriel le chiffre 6 pour la Division 6.

Le système des rimes numériques associe le chiffre 6 à une saucisse.

Si vous voulez également vous souvenir que la Division 6 s’appelle également East South Central ou Centre Sud-Est, vous pouvez créer une association mentale entre la Division 6 et le Centre Sud-Est.

Pour mémoriser le Centre Sud-Est, nous pouvons créer un acronyme avec les premières lettres :

« CSE »

Phonétiquement, nous obtenons l’acronyme

« CaiSsE ».

Nous allons prendre une caisse, comme image, pour représenter les états du Centre Sud-Est.

Nous pouvons créer une association imagée entre la Division 6 et une caisse remplie de saucisses.

La méthode des concaténations.

Pour mémoriser les 4 états du Centre Sud-Est nous allons utiliser, comme moyen mnémotechnique les concaténations.

La méthode des concaténations consiste à créer une phrase mnémotechnique facile à mémoriser en mettant bout à bout des chaines de caractères formées à partir des premiers caractères des mots-clés à retenir.

Nous allons utiliser les premières lettres de chaque état, soit telles quelles, soit avec une sonorité proche.

En prenant les premières lettres des 4 états du Centre Sud-Est, nous obtenons par exemple :

« AlaMi TenKen. »

ou

« A l’ami TenKen. »

ou avec une sonorité proche

« A la miss teckel. »

En utilisant la caisse de saucisses comme crochet mémoriel, nous obtenons l’histoire mentale suivante :

« Portez cette caisse de saucisses à la miss teckel. »

Le système des liaisons.

Nous pouvons utiliser le système des liaisons, pour mémoriser les 4 états du Centre Sud-Est.

Pour représenter chaque état du Centre Sud-Est, nous allons créer une association imagée.

  • Alabama : Obama – Barack Obama, le 44ème président des États-Unis.
  • Mississipi : Elvis Presley – le chanteur de rock ‘n ‘roll américain est né à Tupelo dans le MIssissipi.
  • Tennessee : tennis.
  • Kentucky : Kennedy – John Fitzgerald Kennedy, le 35ème président des États-Unis.

En reprenant la caisse de saucisses comme crochet mémoriel, nous obtenons l’histoire mentale suivante :

« Debout sur une caisse de saucisses, Barack Obama encourage Elvis Presley qui joue au tennis contre John Fitzgerald Kennedy. »

Division 7 – West South Central ou Centre Sud-Ouest.

Les 4 états du Centre Sud-Ouest, dans l’ordre du parcours mental, sont les suivants :

  • Arkansas.
  • Louisiane.
  • Texas.
  • Oklahoma.

Nous allons utiliser comme crochet mémoriel le chiffre 7 pour la Division 7.

Le système des rimes numériques associe le chiffre 7 à une chaussette.

Si vous voulez également vous souvenir que la Division 7 s’appelle également West South Central ou Centre Sud-Ouest, vous pouvez créer une association mentale entre la Division 7 et le Centre Sud-Ouest.

Nous allons prendre comme image, pour représenter le Centre Sud-Ouest, le soleil; le nom soleil commence par SO, qui est l’acronyme de Sud-Ouest.

Nous pouvons créer une association imagée entre la Division 7, une chaussette et le soleil.

La méthode des acronymes.

Pour mémoriser les 4 états du Centre Sud-Ouest, nous allons utiliser, comme moyen mnémotechnique les acronymes.

La méthode des acronymes consiste à créer un mot à partir de la première lettre de chaque élément de la liste à retenir.

Pour retenir les états du Centre Sud-Ouest, vous pouvez utiliser l’acronyme suivant :

« ALTO »

  • Arkansas : A.
  • Louisiane : L.
  • Texas : T.
  • Oklahoma : O.

Nous pouvons visualiser l’image mentale suivante :

« Une chaussette joue de l’Alto en plein soleil. »

Le système des liaisons.

Nous pouvons utiliser le système des liaisons, pour mémoriser les 4 états du Centre Sud-Ouest.

Pour représenter chaque état du Centre Sud-Ouest, nous allons créer une association imagée.

  • Arkansas : arc.
  • Louisiane : Louis – l’explorateur René-Robert Cavelier donna le nom de Louisiane le 9 avril 1682 à la région du delta du Mississippi quand il en prit possession au nom du roi de France Louis XIV.
  • Texas : texte.
  • Oklahoma : hockey.

La chaussette et le soleil étant notre crochet mémoriel pour représenter les états Centre Sud-Ouest – division 7 -, nous pouvons mémoriser par exemple, l’histoire suivante :

« Nous voyons une chaussette se transformer en arc. Louis XIV, le Roi-Soleil, prend l’arc et tire une flèche qui va se planter dans le cahier de de texte que lisait un joueur de hockey. »

Division 8 – Mountain States ou États des montagnes

Les 8 états des montagnes, dans l’ordre du parcours mental, sont les suivants :

  • Nouveau-Mexique.
  • Colorado.
  • Wyoming.
  • Montana.
  • Idaho.
  • Utah.
  • Arizona.
  • Nevada.

Nous allons utiliser comme crochet mémoriel le chiffre 8 pour la Division 8.

Le système des rimes numériques associe le chiffre 8 à une huitre.

Si vous voulez également vous souvenir que la Division 8 s’appelle également Mountain States ou Mountain West ou États des montagnes, vous pouvez créer une association mentale entre la Division 8 et une montagne.

Nous pouvons créer une association imagée entre la Division 8, une huitre et une montagne.

La méthode des acronymes.

Pour mémoriser les 8 états des États des montagnes, nous allons utiliser, comme moyen mnémotechnique les acronymes.

La méthode des acronymes consiste à créer un mot à partir de la première lettre de chaque élément de la liste à retenir.

Pour retenir les États des montagnes, vous pouvez utiliser l’acronyme suivant :

« CAMIUN WM »

  • Colorado : M.
  • Arizona : A.
  • Nouveau-Mexique : M.
  • Idaho : I.
  • Utah : U.
  • Nevada : N.
  • Wyoming : W.
  • Montana : M.

ou

« CAMION WM« 

ou avec une sonorité proche.

WM nous fait penser à l’écurie de course d’endurance WM qui participait aux 24 Heures du Mans et qui détient le record de vitesse de pointe du circuit du Mans depuis 1988 avec la WM P88.

Nous pouvons visualiser l’image mentale suivante :

« Sur une montagne recouverte d’huitres et camion et une voiture WM font la course. »

Le système des liaisons.

Nous pouvons utiliser le système des liaisons, pour mémoriser les 8 états des États des montagnes.

Pour représenter chaque état des Mountain States, nous allons créer une association imagée.

  • Nouveau-Mexique : mexicain (en habit traditionnel).
  • Colorado : col.
  • Wyoming : violon.
  • Montana : Yves Montand.
  • Idaho : Étienne Daho.
  • Utah : hutte.
  • Arizona : horizon.
  • Nevada : nez.

L’huitre et la montagne étant notre crochet mémoriel pour représenter les états des États des montagnes – division 8 -, nous pouvons mémoriser par exemple, l’histoire suivante :

« Sur une montagne couverte d’huitres, un mexicain, en haut d’un col, joue du violon avec Yves Montand et Étienne Daho. Ils sont dans une hutte. Soudain ils s’arrêtent de jouer car à l’horizon ils aperçoivent un nez géant qui se rapproche. »

Division 9 – Pacific ou États du Pacifique ou Côte Ouest des États-Unis.

Les 5 états des États du Pacifique, dans l’ordre du parcours mental, sont les suivants :

  • Californie.
  • Oregon.
  • Washington.
  • Alaska.
  • Hawaï.

Nous allons utiliser comme crochet mémoriel le chiffre 9 pour la Division 9.

Le système des rimes numériques associe le chiffre 9 à un œuf.

Si vous voulez également vous souvenir que la Division 9 s’appelle également Pacific ou États du Pacifique ou Côte Ouest des États-Unis vous pouvez créer une association mentale entre la Division 9 et Gandhi qui lutta de façon pacifique pour l’indépendance de l’Inde.

Nous pouvons créer une association imagée entre la Division 9, un œuf et Gandhi.

La méthode des concaténations.

Pour mémoriser les 5 états des États du Pacifique nous allons utiliser, comme moyen mnémotechnique les concaténations.

La méthode des concaténations consiste à créer une phrase mnémotechnique facile à mémoriser en mettant bout à bout des chaines de caractères formées à partir des premiers caractères des mots-clés à retenir.

Nous allons utiliser les premières lettres de chaque état, soit telles quelles, soit avec une sonorité proche.

En prenant les premières lettres des 5 états des États du Pacifique, nous obtenons par exemple :

« CALOR WAH »

Calor est la traduction espagnole du mot chaleur.

L’œuf et Gandhi étant notre crochet mémoriel pour représenter les états du Pacifique – division 9 -, nous pouvons mémoriser par exemple, l’histoire suivante :

« Gandhi touche un œuf brûlant, retire sa main qu’il secoue en hurlant : calor, wah! »

Le système des liaisons.

Nous pouvons utiliser le système des liaisons, pour mémoriser les 5 états des États du Pacifique.

Pour représenter chaque état des États du Pacifique, nous allons créer une association imagée.

  • Californie : calife – nous fait penser au calife Iznogoud, le personnage de la série de bande dessinée créée par René Goscinny et Jean Tabary.
  • Oregon : ouragan.
  • Washington : vache en tongs.
  • Alaska : aléoute – esquimau vivant en Alaska.
  • Hawaï : sandwich – les îles Hawaï sont aussi appelées îles Sandwich.

L’œuf et Gandhi étant notre crochet mémoriel pour représenter les états du Pacifique – division 9 -, nous pouvons mémoriser l’histoire suivante :

« Gandhi et le calife Iznogoud mangent des œufs quand un ouragan se met à souffler et emporte une vache en tongs chevauché par un esquimau aléoute en train de manger un sandwich. »

A découvrir aussi.

 

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

 

Résumé et Dates clés de la Conquête Spatiale.

Les dates de la conquête spatiale – apprendre et retenir les dates historiques

Résumé et dates clés de la conquête spatiale – Apprendre et retenir les dates historiques.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Conquête spatialedates, résumé, techniques de mémorisation. Vous voulez connaitre, apprendre et retenir vite et facilement les grandes dates de la conquête spatiale ? Vous cherchez un résumé de la conquête de l’Espace?

Lisez cet article d’ Apprendre 5 minutes pour apprendre comment mémoriser les dates clés de l’histoire de l’Espace vite et facilement et retenir l’essentiel de la conquête spatiale.

5 minutes par jour, pendant quelques jours, vous suffirons pour apprendre et vous souvenir définitivement des grandes étapes de la conquête de l’Espace.

Nous avons sélectionné les techniques de mémorisation les plus efficaces pour  retenir les dates des principaux événements de l’histoire de l’espace.

Vous serez capable, à partir de la date, de retrouver vite et facilement l’événement associé et inversement, à partir de l’événement, retrouver la date de la conquête spatiale associée.

Sommaire

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Comment mémoriser les dates de la conquête spatiale
Comment mémoriser les dates de la conquête spatiale
  • Les origines de la conquête spatiale.
  • Bref résumé de la conquête spatiale.
  • Les grandes dates de la conquête de l’espace.
  • Comment mémoriser les dates clés de la conquête spatiale.
    • Technique de mémorisation : les associations imagées.
    • Technique de mémorisation : les chiffres-forme.
    • Technique de mémorisation : les cartes mémoire.
    • Technique de mémorisation : les répétitions espacées.
    • Technique de mémorisation : le poème numérique.
    • Technique de mémorisation : les rimes numériques.
    • Technique de mémorisation : l’événement connu.
    • Technique de mémorisation : les articulations chiffrées.
    • Technique de mémorisation : le grand système.
  • A découvrir aussi.

Les origines de la conquête spatiale.

La Terre est le berceau de l’humanité mais on ne peut toujours vivre dans son berceau.

Citation de Constantin Tsiolkovski.

De tout temps l’Univers a fasciné les hommes et les savants mais l’espace ne pourra être conquis sans l’invention des fusées.

Au IIe siècle, le syrien Lucien de Samosate écrit en grec « Une histoire vraie » – appelé également « Les histoires vraies » ou « Histoire véritable » -, un récit où Ulysse voyage dans une panse de baleine jusqu’à la Lune.

En 1232, en Chine, la chronique de Dong Kang mu raconte l’utilisation de fusées militaires à poudre par les Mongols au cours de l’attaque de la ville de Kaifeng.

En 1903, le scientifique russe Constantin Tsiolkovsli décrit, dans son ouvrage théorique « L’exploration de l’espace cosmique par des engins à réaction », une fusée à propergol liquide pour se libérer de l’attraction terrestre.

Le 16 mars 1926, le physicien américain Robert Hutchings Goddard lance « Nell », la première fusée au monde utilisant des ergols liquides (essence et oxygène liquide). Il met ainsi  en pratique les théories de Tsiolkovski.

Pendant la deuxième guerre mondiale, l’ingénieur allemand Wernhert von Braun et son équipe mettent au point le missile balistique V2 – appelé aussi A4 -, capable de lancer des bombes à de très grandes distances.

Le 20 juin 1944, le missile allemand V2 devient le premier objet artificiel créé par l’Homme à atteindre 100 km d’altitude, ce qui correspond à la limite entre l’atmosphère et l’espace.

Le 8 septembre 1944, la fusée V2 tombe près de la porte d’Italie, à Paris et provoque les premiers dégâts d’un missile balistique.

A la fin de la seconde guerre mondiale, les travaux sur les fusées militaires allemandes vont tombés dans les mains des vainqueurs. Les américains et les russes accueillent les ingénieurs allemands.

Les États-Unis vont utiliser la fusée V2 pour leur programme d’exploration de la stratosphère, de l’ionosphère et de l’exosphère.

Le 24 octobre 1946 la fusée V2 atteint 104 kilomètre d’altitude et prend la première photographie de l’espace à l’aide d’un appareil photo 35mm, après avoir été lancée depuis le Nouveau Mexique, à White Sands. C’est le début de l’épopée spatiale américaine.

A partir de la fin de la seconde guerre mondiale, seuls les États-Unis et l’URSS sont en mesure de financer la recherche sur les fusées.

Les débuts de la conquête spatiale sont marqués par la concurrence entre les États-Unis et l’Union Soviétique pour des raisons de prestige national liés à la guerre froide.

Américains et Russes se concentrent au début sur l’usage militaire des fusées et en particulier sur les missiles nucléaires intercontinentaux. c’est la course aux armements.

Après la mort de Staline le 5 mars 1953 et la détente internationale qui la suit, les États-Unis envisagent d’explorer l’espace au nom de la « science pure ».

La concurrence entre les 2 pays gagne l’Espace.

Le 29 juillet 1955, les États-Unis décident d’envoyer un satellite dans l’Espace. Le lendemain, l’URSS prend la même décision. C’est le début de la course à l’Espace.

Nous sommes comme des êtres vivant au fond des océans qui essayeraient de voir le ciel, mais l’atmosphère, comme l’océan, diffracte et modifie les ondes, ce qui nous empêche de voir ce qui se passe vraiment dans l’espace.

Citation d’Alan Waterman, directeur de la National Science Foundation.

Bref résumé de la conquête spatiale.

Le 4 octobre 1957, Radio Moscou annonce le lancement du satellite soviétique Spoutnik 1, le premier satellite artificiel. C’est le début de la conquête spatiale.

En pleine guerre froide entre les États-Unis et l’URSS, le succès du lancement de Spoutnik 1 accélère la « course à l’espace » entre les deux pays.

Entre 1958 et 1965, les Russes et les Américains vont multiplier les lancements de satellites, de sondes et de vaisseaux habités dans l’espace.

Le 12 avril 1961, le cosmonaute russe Youri Gagarine devient le premier homme à effectuer un vol dans l’espace.

Le président des États-Unis John Kennedy lance alors un défi à son pays : faire marcher un homme sur la Lune et le ramener sur Terre avant la fin des années 1960.

Le 20 juillet 1969, Neil Amstrong devient le premier homme à marcher sur la Lune.

Les Russes abandonnent la course à l’espace et se concentrent sur le développement de stations spatiales en orbite autour de la Terre.

La compétition entre les deux pays diminuent pour laisser place à des projets communs.

Le 17 juillet 1975 a lieu le premier rendez-vous spatial entre les États-Unis et l’URSS et la première mission conjointe.

Les deux pays veulent maintenant d’établir une présence constante dans l’espace.

Le 20 février 1986 le premier élément de la station russe Mir est mis en orbite. Elle accueillera plus d’une centaine de cosmonautes du monde entier.

Après la Lune, les hommes rêvent d’aller sur la planète Mars sur laquelle a été détectée la présence d’eau, nécessaire à la vie humaine.

Le 6 octobre 1995, Michel Mayor (université de Genève) et Didier Queloz (université de Cambridge) annoncent la découverte de la première exoplanète, 51 Pegasi b, à Florence.

Le 4 juillet 1997, la sonde Mars Pathfinder atterrit sur Mars et son robot Sojourner commencent l’exploration de la planète.

L’exploration de l’espace se tourne maintenant vers la recherche de planètes habitables et la compréhension de la formation de l’Univers.

Le 25 décembre 2021, le télescope spatial James Webb – appelé également JWST -, est lancé par le lanceur Ariane 5 depuis le Centre spatial guyanais de Kourou, avec 4 objectifs principaux :

  • Rechercher la lumière des premières étoiles et galaxies apparues après le big-bang.
  • Étudier la formation de la galaxie et son évolution.
  • Comprendre les mécanismes de formation des étoiles.
  • Étudier les systèmes planétaires et la formation de la vie.

Les grandes dates de la conquête de l’espace.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Les grandes dates de la conquête spatiale
Les grandes dates de la conquête spatiale

1957 – 1965 : La course à l’espace.

Pendant cette période de la conquête spatiale, la conquête spatiale est un enjeu idéologique pour les deux superpuissances que sont les États-Unis et l’URSS.

4 octobre 1957 : Spoutnik 1 effectue le premier vol spatial orbital de l’histoire.

L’Union soviétique lance Spoutnik 1, le premier satellite artificiel mis en orbite autour de la Terre.

Spoutnik 1 réalise le premier vol spatial orbital de l’Histoire.

3 novembre 1957 : Le chienne Laïka est le premier être vivant à réaliser une orbite dans l’espace.

La petite chienne russe Laïka devient le premier animal vivant envoyé dans l’espace. Lancée à bord de Spoutnik 2, elle meurt au bout de quelques heures, faute d’oxygène.

1er octobre 1958 : Création de la Nasa, l’agence spatiale américaine.

Le président américain Eisenhower décide la création de la NASA – National Aeronautics and Space Administration (l’agence spatiale des États-Unis).

4 janvier 1959 : Premier survol de la Lune par la sonde Luna 1.

La sonde soviétique Luna 1 effectue le premier survol de la Lune. C’est le début de l’exploration spatiale.

Le 18 octobre 1959, la sonde soviétique Luna 3 transmet les première images de la face cachée de la Lune.

31 janvier 1961 : Le singe Ham est le premier hominidé dans l’espace.

Le chimpanzé bonobo Ham est le premier singe envoyé dans l’espace (par la NASA) et récupéré vivant sur Terre.

12 avril 1961 : Youri Gagarine est le premier homme dans l’espace.

Le 12 avril 1961 a lieu le premier vol humain dans l’espace.

Le cosmonaute russe Youri Gagarine est le premier homme à avoir effectué un vol orbital dans l’espace au cours de la mission Vostok 1.

Il effectue un tour de la Terre en 1 heure et 48 minutes, à une altitude moyenne de 250 kilomètres.

Ce premier vol dans l’espace confirme l’avance de l’URSS ( Union des Républiques Socialistes Soviétiques) dans l’exploration spatiale.

25 mai 1961 : Lancement de la conquête de la Lune.

Le président américain John Fitzgerald Kennedy annonce, lors de son discours ‘ We choose to go to the Moon’ devant le Congrès des États-Unis, le lancement d’un programme spatial Apollo qui doit amener les astronautes américains sur la Lune avant la fin de la décennie.

Notre nation doit s’engager à faire atterrir l’Homme sur la Lune et à le ramener sur Terre sain et sauf avant la fin de la décennie.

Citation de John Fitzgerald Kennedy.

14 décembre 1962 : Mariner 2 effectue le premier survol d’une planète.

La sonde américaine Mariner 2 survole la planète Vénus. Elle réalise le premier survol d’une autre planète.

16 juin 1963 : Valentina Terechkova est la première femme dans l’espace.

La cosmonaute russe Valentina Terechkova est la première femme à effectuer un vol dans l’espace.

Elle est actuellement la seule femme à avoir effectuer un vol solitaire dans l’espace. Elle l’a réalisé à bord du vaisseau spatial Vostok 6.

18 mars 1965 : Alexei Leonov réalise la première sortie dans l’espace.

Le cosmonaute russe Alexeï Leonov effectue la première sortie sortie dans l’espace arrimé au vaisseau spatial Voskhod 2 par un cordon de quelques mètres.

1966 – 1972 : La conquête de la Lune.

3 février 1966 : La sonde Luna 9 atterrit sur la Lune.

La sonde spatiale soviétique Luna 9 réussi le premier atterrissage en douceur sur la Lune et envoie les premières images panoramiques du sol lunaire.

21 juillet 1969 : Neil Armstrong est le premier homme à marcher sur la Lune.

L’astronaute américain Neil Armstrong effectue les premiers pas d’un Homme sur la Lune, après l’alunissage du module lunaire ‘Eagle’, lors de la mission Apollo 11, suivi par Buzz Aldrin, tandis que Michael Collins reste en orbite à bord du module de commande et de service.

La sortie extravéhiculaire durera 2 heures et 31 minutes.

Le site d’atterrissage sur la Lune s’appelle la Mer de la Tranquillité.

C’est un petit pas pour l’homme mais un bond de géant pour l’humanité.

Citation de Neil Armstrong.

31 juillet 1971 : LRV est le premier véhicule tout-terrain conduit par un humain en dehors de la Terre.

L’astromobile LRV – Lunar Roving Vehicle – est le premier véhicule à rouler sur la Lune avec à son bord des astronautes, lors de la mission Apollo 15.

Le LRV est le premier véhicule à rouler sur un astre autre que la Terre.

19 décembre 1972 : Apollo 17 est la dernière expédition lunaire du programme Apollo.

Apollo 17 revient sur Terre après avoir effectué la dernière expédition d’un Homme sur la Lune.

Le coût de « la guerre contre la pauvreté » lancée par le président américain Lyndon Johnson et de la guerre du Vietnam ont réduit le budget des États-Unis pour l’espace.

De 1971 à nos jours : La coopération internationale.

19 avril 1971 : Saliout 1 est la première station spatiale habitée.

L’Union soviétique lance Saliout 1, la première station spatiale orbitale habitée.

L’espace habitable de 90 m3 permet d’accueillir trois cosmonautes.

17 et 18 juillet 1975 : Apollo-Soyouz est le premier rendez-vous dans l’espace.

Apollo-Soyouz – appelé également ASTP (Apollo Soyouz Test Project) – est la première coopération spatiale entre les États-Unis et l’URSS.

Les deux vaisseaux Apollo 18 et Soyouz 19 se rencontrent dans l’espace.

Le début des années 1970 est marqué par une détente des relations Est-Ouest.

La collaboration dans le domaine du spatial entre les deux superpuissances États-Unis et l’URSS en est le symbole matérialisé par la poignée de main dans l’espace entre l’astronaute Thomas Stafford et le cosmonaute Alexis Leonov.

Après s’être affronter pendant plus de 10 ans pendant la course à l’espace, les États-Unis et l’URSS ont réussi à s’entendre.

12 avril 1981 : Columbia est le premier véhicule spatial réutilisable.

Columbia effectue le premier décollage d’une navette spatiale américaine.

L’orbiteur Columbia est le premier véhicule spatial pouvant revenir sur Terre et réutilisable.

L’orbiteur se pose comme un planeur sur la piste d’atterrissage.

Cinq navettes spatiales (orbiteur) seront construites par les américains :

  • Columbia.
  • Challenger.
  • Discovery.
  • Atlantis.
  • Endeavour.

7 février 1984 : première sortie dans l’espace.

Grâce au MMU (Manned Maneuvering Unit), sorte de fauteuil-fusée, les deux astronautes américains  Robert LeeStewart et Bruce MacCandless effectuent la première sortie extravéhiculaire dans l’espace de manière autonome.

20 février 1986 : Mir est la première station spatiale assemblée dans l’espace.

Le premier élément de la station orbitale russe Mir est mis en orbite. Mir est la première station spatiale assemblée dans l’espace tronçon par tronçon.

La station Mir est composée de plusieurs modules qui seront assemblés en orbite entre 1986 et 1996.

Mir est la première station spatiale composée de plusieurs modules.

Mir est la première station spatiale permettant une présence permanente de l’Homme dans l’espace.

La station Mir sera occupée par une série d’équipages pour des séjours de longue durée.

25 avril 1990 : Hubble est le premier télescope spatiale maintenable dans l’espace.

Le télescope spatial Hubble, développé par la NASA en coopération avec l’ESA (agence spatiale européenne) est lancé par la navette spatiale Discovery.

Hubble est le premier télescope optique spatial pouvant recevoir des opérations de maintenance dans l’espace par les astronautes.

Extrêmement puissant, le télescope spatial Hubble permet aux astronomes d’observer des galaxies très lointaines, les trous noirs et de déterminer l’âge de l’univers (13,7 milliards d’années).

6 octobre 1995 : 51 Pegasi b est la première exoplanète découverte.

Michel Mayor (université de Genève) et Didier Queloz (université de Cambridge) annoncent la découverte de la première planète extrasolaire, 51 Pegasi b, à Florence. 51 Pegasi b est située à près de cinquante et une année-lumière de la Terre (50,9 années-lumière).

Appelée également Dimidium – qui signifie moitié en latin – l’exoplanète 51 Pegasi b – une planète géante gazeuse en orbite autour de l’étoile 51 Pegasi dans la constellation de Pégase – a une masse d’environ une demi-masse de Jupiter.

4 juillet 1997 : La sonde Mars Pathfinder se pose sur la planète Mars.

La sonde Mars Pathfinder atterrit en douceur sur Mars en utilisant des airbags, coussins gonflables et son robot mobile Sojourner commence l’exploration de la planète.

20 novembre 1998 : Lancement de la station spatiale internationale ISS.

Le premier module de la station spatiale internationale ISS – International Space Station en anglais –  est mis en place.

Le module russe Zarya – qui signifie aube en russe – inaugure l’assemblage de la Station Spatiale Internationale.

Il sera rejoint deux semaine plus tard par le module américain Unity.

L’ISS est le plus grand projet international jamais conçu. Il est le résultat de la coopération entre les États-Unis, la Russie, l’Europe, le Japon et le Canada.

L’ISS est le plus grand objet artificiel en orbite autour de la Terre.

28 avril 2001 : Dennis Tito est le premier touriste de l’espace.

Suite aux problèmes budgétaires de l’agence spatiale russe, l’homme d’affaires californien Dennis Tito devient le premier touriste de l’espace en payant sa place à bord de Soyouz TM-32.

21 juin 2004 : SpaceShipOne est le premier avion privé de l’espace.

SpaceShipOne est le premier avion privé américain à voler dans l’Espace à plus de 100 kilomètres d’altitude.

SpaceShipOne est piloté par le pilote d’essai et astronaute américain Mike Melvill.

Ce vol réalisé dans le cadre du concours Ansari X Prize a pour but de prouver que le grand public peut accéder à l’espace.

14 janvier 2005 : la sonde Huygens se pose sur Titan, un satellite de Saturne.

La sonde européenne Huygens est plus gros engin spatial lancé vers les planètes externes.

Elle se pose sur Titan, le plus grand satellite de la planète Saturne, à 1,5 milliard de kilomètres de la Terre.

12 novembre 2014 : Philae effectue le premier atterrissage sur une comète.

Après avoir été transporté par la sonde spatiale européenne Rosetta, le petit robot atterrisseur de l’Agence Spatiale Européenne Philae se pose sur la comète Tchouri (67P/Tchourioumov-Guérassimenko).

Philae effectue le premier atterrissage contrôlé sur une comète.

21 décembre 2015 : Falcon 9 réalise le premier atterrissage vertical d’une fusée orbitale.

Le 21 décembre 2015, la société américaine privée SpaceX ( Space Exploration Technologies Corporation) du milliardaire Elon Musk fait décoller une fusée Falcon 9 et réussit à récupérer le premier étage du lanceur qui revient atterrir sur la terre ferme, à la verticale, après avoir été en orbite et 11 minutes après son décollage.

Le premier étage de la fusée Falcon 9 réussit à atterrir, grâce à des moteurs qui ont ralenti la descente, après avoir mis en orbite 11 satellites.

30 mai 2020 : Premier vol habité effectué par une entreprise privé, SpaceX.

Le 30 mai 2020, la fusée Falcon 9 et le véhicule spatial Crew Dragon de la société privée SpaceX envoient les deux astronautes américain Robert Behnken et Douglas Hurley dans l’espace pour rejoindre l’ISS, la station spatiale internationale.

SpaceX est la première société privée au monde à envoyer des astronautes dans l’espace.

La fusée Falcon 9 permet aux États-Unis d’être à nouveau indépendant pour envoyer des hommes dans l’espace, neuf ans après l’atterrissage le 21 juillet 2011 de la navette spatiale américaine Atlantis, lors du dernier vol d’une navette américaine.

Comment mémoriser les dates clés de la conquête spatiale.

Nous avons vu dans un précédent article Comment mémoriser facilement les dates d’histoire.

Nous allons voir comment utiliser les principales techniques de mémorisation pour apprendre et retenir vite et facilement les grandes dates de la conquête spatiale.

Technique de mémorisation : les associations imagées.

Le cerveau adore les images et les histoires.

Pour bien retenir, nous allons associer la date de la conquête spatiale et l’événement à des images mentales faciles à retenir.

Pour retenir l’année 1959 où la sonde soviétique Luna 1 effectue le premier survol de la Lune, nous pouvons associer Luna 1 au chiffre 1 qui tourne autour de la Lune.

Pour associer l’année 1959 avec le survol de la Lune par la sonde Luna 1, il suffit, par exemple, de représenter le nombre 59 à l’intérieur de la Lune et le chiffre 1 qui tourne autour de la lune.

Si vous avez du mal à visualiser les chiffres, vous pouvez utiliser, comme technique de mémorisation, le système des chiffres-forme.

Technique de mémorisation : les chiffres-forme.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Système Nombre-forme - table de rappel des chiffres-formes
Système Nombre-forme – table de rappel des chiffres-formes

(Conception graphique : TinaRebou.com)

La technique de mémorisation des chiffres – forme consiste à créer une association imagée entre un chiffre et un objet ou un personnage dont la forme lui ressemble.

Si nous reprenons l’exemple précédent, il suffit de remplacer les chiffres par les objets dont la forme ressemble aux chiffres.

  • 1 : Crayon.
  • 5 : Serpent.
  • 9 : Ballon d’enfant avec une ficelle.

Pour associer l’année 1959 avec le survol de la Lune par la sonde Luna 1, il suffit, par exemple, de représenter le nombre 59 à l’intérieur de la Lune par un serpent (5) qui tient dans sa bouche une ficelle reliée à un ballon (9) et un crayon (1) qui tourne autour de la lune.

Technique de mémorisation : les cartes mémoire.

Une technique de mémorisation particulièrement efficace et pour réviser une date que l’on vient d’apprendre est la carte mémoire, appelée également carte flash – flashcard en anglais – ou jeu de cartes mémoriel.

Son principe est facile à comprendre et à utiliser.

Une carte mémoire est une fiche cartonnée avec une question sur une face et la réponse sur la face opposée.

  • Écrivez la date sur une face.
  • Sur la face opposée, écrivez l’évènement correspondant à la date.
  • Lisez la date plusieurs fois.
  • Retournez la carte mémoire.
  • Lisez l’évènement et faites appel à votre mémoire pour retrouver la date.
  • Inversement, lisez la date et essayez de retrouver l’événement.
  • Cachez la carte mémoire et essayez de vous souvenir de la date.

Procédez ainsi pour chaque grande date de la conquête spatiale à apprendre.

Vous pouvez renforcer le travail de mémorisation en faisant également appel à votre mémoire visuelle, à l’aide d’images mémorables, de couleurs sur la carte mémoire. Les images sont des symboles, des représentations de l’évènement de l’histoire de la conquête spatiale.

Prenez vos cartes flash avec vous et quand vous avez un moment – en attendant le bus, entre deux cours, etc. – vous pouvez en profiter pour les apprendre ou les réviser.

Technique de mémorisation : les répétitions espacées.

La théorie des répétitions espacées repose essentiellement sur les travaux sur la mémoire et l’apprentissage du philosophe allemand Hermann EBBINGAUS.

Afin de ne pas surcharger notre cerveau, nous oublions les informations que nous recevons et de plus en plus vite au fur et à mesure que le temps passe.

Toutefois, il observa qu’au bout d’un certain temps, certaines informations restent en mémoire et qu’en rafraichissant nos connaissances régulièrement et de façon espacée dans le temps, l’oubli était de plus en plus lent.

Pour mémoriser de façon optimale une date, nous devons bien l’ancrer dans notre mémoire.

La méthode des répétitions espacées consiste à répéter souvent au début, puis de façon de plus en plus espacée, juste avant d’oublier.

Avec les cartes flash, nous pouvons optimiser la technique des répétitions espacées en la combinant avec le système Leitner.

Les cartes mémoire sont classées en plusieurs groupes. Ces groupes peuvent être des boîtes dans lesquelles vous placez les cartes.

  • Placez les cartes flash dans la première boîte.
  • Tirez une carte flash de la première boîte et apprenez la.
  • Une fois que vous avez réussi à retenir la date, placez la dans la deuxième boîte.
  • Procédez ainsi pour les autres dates.
  • Au début, n’essayez pas d’apprendre trop de dates à la fois.
  • Révisez les cartes flash de la deuxième boîte le lendemain.
  • Si vous avez retenu la date, passez la dans la boîte suivante, sinon remettez la dans la boîte précédente.
  • Révisez les cartes flash de la première boîte tous les jours.
  • Révisez les cartes flash de la deuxième boîte tous les deux jours.
  • Révisez les cartes flash de la troisième boîte tous les quatre jours et ainsi de suite.

Selon Hermann EBBINGAUS, seuls 7 rappels espacés suffisent pour ne plus oublier totalement.

Réviser sera ensuite beaucoup plus facile et rapide. Par contre, sans les répétitions espacées, vous aurez tout oublié au bout de quelques semaines.

En procédant ainsi, votre mémorisation à long terme deviendra très forte.

Technique de mémorisation : le poème numérique.

Mémoriser c’est associer des objets et des informations

La technique de mémorisation du poème numérique consiste à créer une association imagée entre le chiffre et un mot dont le nombre de lettre correspond au chiffre.

La méthode pour retenir efficacement la date en utilisant avec un poème numérique consiste à :

  • trouver des mots dont le nombre de lettres correspond à un chiffre de la date à retenir,
  • puis à réunir les mots entre eux en inventant une phrase. Plus la phrase sera originale, plus elle sortira de l’ordinaire, plus elle vous marquera et plus vous la mémoriserez facilement. Faites preuve d’imagination.
  • Répétez la phrase plusieurs fois en la visualisant dans votre esprit jusqu’à ce vous vous en souveniez.
  • Rafraichissez périodiquement votre mémoire. Utilisez la méthode des répétitions espacées pour la mémoriser définitivement dans votre cerveau.

Voici un exemple pratique. Ce qui est important, c’est de construire une phrase que vous appartienne et que vous retiendrez facilement. Si ce n’est pas le cas, changer la jusqu’à ce que vous en reteniez une facilement.

Par exemple :

1969 : Neil Armstrong effectue les premiers pas de l’Homme sur la Lune.

Le nom Armstrong comportant 9 lettres, l’association avec le chiffre 9 est immédiate.

1969 : L’astronaute américain Neil Armstrong pose le pied sur la Lune, effectue les premiers pas d’un Homme sur le satellite naturel de la Terre et prononce sa célèbre phrase « C’est un petit pas pour l’homme mais un bond de géant pour l’humanité.« 

1969 = O (1 lettre) satellite (9 lettres), écoute (6 lettres) Armstrong (9 lettres).

Vous pouvez imaginer un ver pour chaque date et événement à retenir et créer un poème à apprendre.

Un exemple célèbre d’application de cette technique de mémorisation est le poème de pi utilisé comme moyen mnémotechnique célèbre pour retenir les décimales de pi.

Technique de mémorisation : les rimes numériques.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Système des rimes numériques - table de rappel des chiffres-sons
Système des rimes numériques – table de rappel des chiffres-sons

(Conception graphique : TinaRebou.com)

Si vous retenez facilement ce que vous entendez, vous avez certainement une mémoire auditive. Vous pouvez utiliser la méthode mnémotechnique des rimes numériques.

La technique de mémorisation des rimes numériques consiste à créer une association imagée entre un chiffre et un objet ou un personnage dont le nom rime avec le chiffre.

Si nous prenons comme exemple l’année 1981 où Columbia effectue le à nouveau l’exemple de premier décollage d’une navette spatiale, nous pouvons associer « 81 Columbia » à la la rime numérique « Quatre vins, Une colombe ».

Pour mémoriser l’année du décollage de Columbia, vous pouvez apprendre et dire à haute voix ou chanter la phrase « Quatre Vins, Une Colombe. »

A vous de trouver la rime numérique qui sera le plus facile à mémoriser pour vous.

Technique de mémorisation : l’événement connu.

La technique de mémorisation de l’événement connu consiste à rattacher la date à mémoriser à un événement que vous connaissez qui a eu lieu à la même date.

Pour situer la date vous pouvez par exemple la rattacher à un contexte historique (guerre, élection, etc.)  ou familial (date de naissance ou d’anniversaire, etc.), à un autre événement que vous connaissez sur la période.

Par exemple, vous voulez vous rappeler que le premier module de la station spatiale internationale ISS – International Space Station –  a été mis en place en 1998.

Si vous savez que l’équipe de France de Football a remporté sa première victoire en Coupe du Monde de Football en 1998, vous pouvez créer une association imagée entre l’ISS et la victoire en coupe du monde de football.

Imaginez une histoire mentale avec l’ISS et la coupe du monde de football et vous aurez mémorisé à la fois la date et l’événement facilement et sans effort.

Technique de mémorisation : les articulations chiffrées.

Le système des articulations chiffrées – appelée également méthode d’Aimé Paris ou méthode de l’Abbé Moigno – est une méthode mnémotechnique qui consiste à associer un chiffre à un son pour faciliter sa mémorisation.

La méthode des articulations chiffrées consiste à :

  • Convertir les chiffres en consonnes significatives ou en sons suivant un code défini,
  • A les associer à des mots en rajoutant des lettres pour les rendre concrets et les visualiser.
  • A créer une phrase ou une histoire.

A chaque chiffre de zéro à neuf, correspond une consonne ou un son.

Voici la table chiffres-sons complet correspondant au système des articulations chiffrées :

  • 0 : c (ce), s (se), z (ze), t (tion), x (ex : dix).
  • 1 : t, d.
  • 2 : n, ne, gne.
  • 3 : m, me.
  • 4 : r, re.
  • 5 : l, lle.
  • 6 : g (ge), j (je), ch (che), sh (sche).
  • 7 :  g (gue, ga), k (ke, ka), q (que), cue (cas).
  • 8 : f (fe), v(ve), ph (phe).
  • 9 : b, p.

Vous pouvez utiliser la méthode des articulations chiffrées pour mémoriser les grandes dates de la conquête spatiale.

Prenons par exemple l’année 1981.

1981 : Columbia effectue le premier décollage d’une navette spatiale.

Nous n’avons pas besoin de retenir le siècle. Comme l’histoire de la conquête spatiale est récente, le nombre 81 suffit pour se rappeler que l’événement a eu lieu en 1981.

Nous allons coder l’année 81.

  • 8 correspond à la lettre f.
  • 1 correspond à la lettre t.

Nous pouvons, par exemple, faire les associations mentales suivantes :

  • 81 : fête.
  • Columbia : colombe.

Nous pouvons mémoriser « 1981 : fête, colombe, navette. »

Nous pouvons maintenant imaginer une histoire avec les mots fête, colombe, navette pour retenir la date et l’événement de la conquête spatiale.

Technique de mémorisation : le grand système.

Le grand système – appelé également système majeur ou système Major – est une extension de la méthode des articulations chiffrées.

La technique de mémorisation du grand système consiste à créer un mot pour chaque nombre de 0 à 99 et à les mémoriser grâce à une table de rappel constituée de ces 100 mots.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

table de rappel

Pour mémoriser la date complète, nous allons procéder comme suit :

  • Jour : utiliser un mot-code entre 1 (ou 01) et 31.
  • Mois : utiliser un mot-code entre 1 (ou 01) et 12.
  • Siècle : utiliser un mot-code entre 0 (ou 00) et 10.
  • Année : utiliser un mot-code entre 0 (ou 00) et 99.
  • Créer une histoire mentale avec les quatre mots.

Pour retenir plus facilement les événements à mémoriser, nous allons classer les dates par année, mois et jour.

Nous classerons les mois de 1 à 12 et les jours de 01 à 31.

Nous allons rattacher l’année, le mois, le jour, l’évènement à un objet ou un personnage et former une image mentale et créer une histoire.

C’est cette histoire que nous venons de créer que nous allons apprendre. Nous allons retenir ainsi facilement et à long terme la date et l’événement.

Quand il n’y a pas d’ambiguïté dans les dates à retenir, nous n’utiliserons que la table de rappel du grand système pour associer l’année, le mois et le jour à des images.

Pour lever une ambiguïté – 2 mots identiques par exemple -, il suffit de représenter un mot dans un contexte différent. Par exemple, il suffit de reprendre l’objet ou le personnage correspondant au nombre et de le représenter pris dans un bloc de glace.

Vous trouverez des exemples d’utilisation du Grand Système dans l’article Comment retenir les dates clés de la révolution française (1789-1799).

A découvrir aussi.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Système Solaire.

Conquête spatiale.

Techniques de mémorisation.

Plan du blog Apprendre5minutes.

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

Racine carrée de 2 – comment mémoriser les décimales facilement

Racine carrée de 2 – √2 – comment mémoriser les décimales de racine carrée de 2 facilement.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Racine carrée de deux (√2) = 1.414 213 562 373 … Vous voulez apprendre comment mémoriser racine carrée de 2 et ses décimales ?

La mémorisation de racine de 2 est un exercice mental, une gymnastique du cerveau qui fait appel à plusieurs moyens mnémotechniques.

Lisez cet article de Apprendre 5 minutes et vous saurez comment mémoriser facilement les décimales de racine carré de 2.

5 minutes suffisent pour apprendre et retenir les dix premières décimales.

Avec de l’entrainement, vous arriverez sans effort à mémoriser plus de 100 décimales.

Lisez et article d’ Apprendre 5 minutes pour apprendre vite et facilement les 10 techniques de mémorisation les plus efficaces et vous entrainer.

Sommaire

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Mémoriser racine carrée de 2
Mémoriser les décimales de racine carrée de 2

  • Le nombre racine carrée de 2.
  • Mémoriser racine carrée de 2 avec un poème.
  • Mémoriser les chiffres en les associant à des images.
  • Mémoriser avec les lettres de l’alphabet.
  • Mémoriser avec la méthode des rimes numériques.
  • Mémoriser avec la méthode des chiffres-formes.
  • Mémoriser avec la méthode des articulations chiffrées.
  • Mémoriser avec la méthode de la table de rappel du grand système.
  • Mémoriser avec la méthode des loci.
  • Mémoriser 2600 décimales de racine carrée de 2 avec le tableau de la mémoire ou MemoryChart.
  • Mémoriser 100 000 décimales de racine carrée de 2 avec la technique du SEM cube.
  • Autre technique de mémorisation.
  • A découvrir aussi.

Le nombre racine carré de 2

Appelée également constante de Pythagore, racine carrée de 2, notée √2, est le seul nombre réel positif qui, multiplié par lui-même prend pour valeur 2.

Le nombre √2 est connu depuis l’Antiquité, au moins depuis l’époque babylonienne et la tablette YBC 7289 datant entre 1900 et 1600 av. J.-C.

En géométrie :

  • Un carré de côté de longueur 1 à une diagonale de longueur racine carrée de 2.
  • L’hypoténuse d’un triangle rectangle isocèle de côté 1 vaut √2. Il s’agit d’un cas particulier du théorème de Pythagore.

Comme le nombre pi, il s’agit d’un nombre irrationnel.  √2 n’est égal à aucune fraction.

Son nombre de décimales est infini, ce qui en fait un excellent moyen pour tester les capacités de calcul des ordinateurs.

Les 1000 premières décimales du nombre racine carrée de 2 sont les suivantes :

1.
41 42 13 56 23
73 09 50 48 80
16 88 72 42 09
69 80 78 56 96
71 87 53 76 94
80 73 17 66 79
73 79 90 73 24
78 46 21 07 03
88 50 38 75 34
32 76 41 57 27
35 01 38 46 23
09 12 29 70 24
92 48 36 05 58
50 73 72 12 64
41 21 49 70 99
93 58 31 41 32
22 66 59 27 50
55 92 75 57 99
95 05 01 15 27
82 06 05 71 47
01 09 55 99 71
60 59 70 27 45
34 59 68 62 01
47 28 51 74 18
64 08 89 19 86
09 55 23 29 23
04 84 30 87 14
32 14 50 83 97
62 60 36 27 99
52 51 40 79 89
68 72 53 39 65
46 33 18 08 82
96 40 62 06 15
25 83 52 39 50
54 74 57 50 28
77 59 96 17 29
83 55 75 22 03
37 53 18 57 01
13 54 37 46 03
40 84 98 84 71
60 38 68 99 97
06 99 00 48 15
03 05 44 02 77
90 31 64 54 24
78 23 06 84 92
93 69 18 62 15
80 57 84 63 11
15 96 66 87 13
01 30 15 61 85
68 98 72 37 23
52 88 50 92 64
86 12 49 49 77
15 42 18 33 42
04 28 56 86 06
01 46 82 47 20
77 14 35 85 48
74 15 56 57 06
96 77 65 37 20
22 64 85 44 70
15 85 88 01 62
07 58 47 49 22
65 72 26 00 20
85 58 44 66 52
14 58 39 88 93
94 43 70 92 65
91 80 03 11 38
82 46 46 81 57
08 26 30 10 05
94 85 87 04 00
31 86 48 03 42
19 48 97 27 82
90 64 10 45 07
26 36 88 13 13
73 98 55 25 61
17 32 20 40 24
50 91 22 77 00
22 69 41 12 75
73 62 72 80 49
57 38 10 89 67
50 40 18 36 98
68 36 84 50 72
57 99 36 47 29
06 07 62 99 69
41 38 04 75 65
48 23 72 89 97
18 03 26 80 24
74 42 06 29 26
91 24 85 90 52
18 10 04 45 98
42 15 05 91 12
02 49 44 13 41
72 85 31 47 81
05 80 36 03 37
10 77 30 91 82
86 93 14 71 01
71 11 16 83 91
65 81 72 68 89
41 97 58 71 65
82 15 21 28 22
95 18 48 84 72

Mémoriser racine carrée de 2 avec un poème

Si vous vous souvenez facilement des paroles d’une chanson, des conversations que vous entendez, si vous connaissez un grande nombre de mots ou que vous apprenez assez vite les langues étrangères, c’est que vous avez probablement une bonne mémoire auditive.

Un des moyens mnémotechniques pour se souvenir des premières décimales de racine carrée de 2 consiste à retenir un poème.

Le vers suivant est un excellent moyen pour retenir les 10 premières décimales de racine de 2 très rapidement.

A (1) deux (4), ô (1) Dieu (4), de (2) l’ (1) ami (3) poète (5), écoute (6) ce (2) mot (3).

Le nombre de lettres de chaque mot donne le chiffre correspondant.

Une particularité : pour représenter le chiffre 0, nous utiliserons un mot de 10 lettres.

Vous pouvez également inventer votre propre poème de racine carrée de 2. Le plus important est de vous l’approprier et de le rendre le plus mémorable pour vous. Idéalement, en faisant appel à plusieurs de vos sens.

Si vous voulez en apprendre plus sur les techniques de mémorisation d’un poème ou d’une chanson, lisez l’article comment apprendre une chanson rapidement et facilement .

Cette méthode a toutefois ses limites si vous souhaitez apprendre un grand nombre de décimales.

Nous allons voir ci-après d’autres méthodes pour aller plus loin et retrouver plus vite les décimales de racine carrée de 2.

Mémoriser les chiffres en les associant à des images.

Pour représenter les nombres, nous utilisons couramment un système décimal.

Nous allons traduire les chiffres en objets ou en êtres vivants.

Choisissez un objet ou un personnage qui a une résonance forte en vous pour chaque chiffre ou série de chiffres ou utilisez une table standard comme celle que nous vous présenterons à la fin de cet article.

Utilisez au maximum vos sens et la représentation mentale d’objets ou de personnages pour retenir les nombres.

Amusez vous à imaginer une histoire en transformant les nombres en objets ou en personnages. Créez un lien fort en passez de l’un à l’autre.

Plus vous ferez appel à vos sens, à vos sensations ou à vos émotions – positives de préférence – et plus vous retiendrez facilement les nombres.

Procéder ainsi vous permet de créer un lien entre les chiffres pour passer de l’un à l’autre et les mémoriser dans l’ordre.

Mémoriser avec les lettres de l’alphabet.

La technique de mémorisation des lettres de l’alphabet consiste à faire correspondre chaque chiffre de 0 à 9 avec les premières lettres de l’alphabet. Voici les lettres-codes.

  • A = 0,
  • B = 1,
  • C = 2,
  • D = 3,
  • E = 4,
  • F = 5,
  • G = 6,
  • H = 7,
  • I = 8,
  • J = 9.

Pour mémoriser, nous allons procéder avec méthode :

  • Faire correspondre chaque chiffre avec une lettre-code.
  • Pour chaque lettre-code, choisir un mot qui commence par la lettre-code.
  • Imaginer une ou plusieurs phrases mnémoniques avec ces mots.
  • Apprendre la (les) phrases mnémoniques en vous représentant mentalement l’histoire dans votre cerveau.
  • Réviser la phrase mnémonique avec la technique des répétitions espacées (de suite et souvent au début, puis de façon de plus en plus espacée).

Prenons comme exemple les premières décimales de racine carrée de 2 :

1,4142135623.

En faisant correspondre chaque chiffre à une lettre de l’alphabet, nous obtenons les lettres suivantes :

  • B = 1
  • E = 4
  • B = 1
  • E = 4
  • C = 2
  • B = 1
  • D = 3
  • F = 5
  • G = 6
  • C = 2
  • D = 3

Pour mémoriser, nous allons, par exemple, créer et apprendre la phrase mnémotechnique suivante.

« Bernard étudie bien et calcule beaucoup de formules généralement comme Didier »

Mémoriser avec la méthode des rimes numériques.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Système des rimes numériques - table de rappel des chiffres-sons
Système des rimes numériques – table de rappel des chiffres-sons

(Conception graphique : TinaRebou.com)

Vous pouvez faire appel à votre mémoire auditive en utilisant comme moyen mnémotechnique la méthode des rimes numériques.

Il s’agit d’associer les chiffres à des sons pour que le cerveau les retienne plus rapidement.

Vous pouvez convertir les chiffres en objets ou personnages dont le nom rime ou a la même consonance.

Par exemple :

  • Zéro : sceau,
  • Un : Huns, pain,
  • Deux : dé, feu, pneu,
  • Trois : croix,
  • Quatre : cadre, carte, plâtre,
  • Cinq : sphinx, cintre,
  • Six : saucisse,
  • Sept : chaussette,
  • Huit : huitre,
  • Neuf : œuf.

Vous pouvez définir votre propre liste de codes. L’essentiel est de vous l’approprier. Apprenez là à haute voix en la visualisant mentalement jusqu’à ce que cela devienne automatique pour vous.

Pour l’appliquer pour les décimales de racine carrée de deux à mémoriser – 1,4142135623 par exemple -, il suffit ensuite de procéder comme pour la technique de mémorisation des lettres de l’alphabet.

  1. Faire correspondre le chiffre avec le mot-code.
  2. Imaginer une phrase mnémonique ou une histoire mentale avec chacun des mots : « (Un) Pain(prend un) Cadre (et le) Peint, (met) Quatre Pneus (autour du cadre), (un) Hun (prend une) Croix (qui lui sert de volant) (et un) Cintre (pour le pare brise). (Il s’en sert de véhicule, fonce sur un tas de) Saucisses. (Le véhicule prend) Feu (et termine sa course contre une) Croix« .
  3. Apprendre la phrase mnémonique ou l’histoire mentale en vous la représentant dans votre cerveau.
  4. Réviser la phrase mnémonique  ou l’histoire mentale avec la technique des répétitions espacées (de suite et souvent au début, puis de façon de plus en plus espacée).

Mémoriser avec la méthode des chiffres-formes.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Système Nombre-forme - table de rappel des chiffres-formes
Système Nombre-forme – table de rappel des chiffres-formes

(Conception graphique : TinaRebou.com)

Vous pouvez faire appel à votre mémoire visuelle en utilisant comme moyen mnémotechnique la méthode des formes.

Il s’agit d’associer les chiffres à des objets ou des personnages dont la forme évoque celle du chiffre à mémoriser.

Convertissez les chiffres en objets ou personnages dont la forme ressemble au chiffre.

Par exemple :

  • Zéro : rond, cercle, cerceau,
  • Un : crayon, bâton, lance,
  • Deux : cygne,
  • Trois : chameau, hippocampe, seins,
  • Quatre : voilier,
  • Cinq : crochet, S, serpent,
  • Six : bâton de golf, pipe, escargot,
  • Sept : falaise en surplomb,
  • Huit: sablier, paire de jumelles,
  • Neuf : ballon d’enfant avec une ficelle, loupe, drapeau.

Une fois définie votre propre liste de codes, dessinez, coloriez ou photographiez les objets représentant les chiffres pour bien les visualiser et mémoriser leur forme.

Apprenez votre liste de code en prenant le temps de bien vous les représenter dans votre esprit et recommencez l’exercice régulièrement, jusqu’à ce que vous l’ayez assimilé.

Pour l’appliquer pour les décimales de racine carrée de deux à mémoriser – 1,414213562 par exemple -, il suffit ensuite de procéder comme pour la technique de mémorisation des lettres de l’alphabet ou la méthode des rimes numériques.

  1. Faire correspondre le chiffre avec le mot-code.
  2. Imaginer une phrase mnémonique ou une histoire mentale avec chacun des mots : (Une) Lance (fonce vers un) Voilier (qui renvoie la) Lance (vers un autre) Voilier (dans lequel se trouve un) Cygne (qui renvoie la) Lance (vers un) Hippocampe (qui se transforme aussitôt en) Serpent (puis en) Escargot (lorsqu’il rejoint le) Cygne.
  3. Apprendre la phrase mnémonique ou l’histoire mentale en vous la représentant dans votre cerveau.
  4. Réviser la phrase mnémonique  ou l’histoire mentale avec la technique des répétitions espacées (de suite et souvent au début, puis de façon de plus en plus espacée).

Mémoriser avec la méthode des articulations chiffrées.

La méthode des articulations chiffrées, appelée aussi code chiffres-sons, système majeur, major system ou grand système est un procédé extrêmement puissant pour mémoriser les chiffres. Avec un peu d’entrainement, vous pourrez mémoriser sans effort les nombres même les plus compliqués, les dates, les numéros de téléphone et tout ce qui se rapporte aux chiffres.

Elle s’inspire du système de sténographie mis au point au dix neuvième siècle par Monsieur Aimé PARIS.

La méthode des articulations chiffrées consiste à :

  • convertir les chiffres en consonnes significatives ou en sons suivant un code défini,
  • A les associer à des mots en rajoutant des lettres pour les rendre concrets et les visualiser,
  • A créer une phrase ou une histoire.

A chaque chiffre de zéro à neuf, correspond une consonne ou un son. Voici le tableau complet des articulations chiffrées :

  • 0 : c (ce), s (se), z (ze), t (tion), x (ex : dix).
  • 1 : t, d.
  • 2 : n, ne, gne.
  • 3 : m, me.
  • 4 : r, re.
  • 5 : l, lle.
  • 6 : g (ge), j (je), ch (che), sh (sche).
  • 7 :  g (gue, ga), k (ke, ka), q (que), cue (cas).
  • 8 : f (fe), v(ve), ph (phe).
  • 9 : b, p.

Pour l’appliquer aux  décimales de racine carrée de deux à mémoriser – 1,4142135623 par exemple -, il suffit ensuite de procéder comme suit :

Prenons les 10 premières décimales de racine carrée de 2 : 1,4142135623

Pour retenir la suite de décimales de √2 414 21 35 623:

  • La découper en série de 2, 3 ou 4 chiffres.
  • Construire un mot avec la méthode des articulations chiffrées. On commence avec trois ou quatre chiffres et si l’on ne trouve pas de mot, on passe à deux.
  • Passer au groupe de chiffres suivant.
  • Trouver un mot correspondant.
  • Continuer ainsi jusqu’au nombre de décimales à retenir.
  • Construire une histoire ou une phrase mnémonique avec les mots trouvés.
  • Apprendre la phrase mnémonique ou l’histoire mentale en vous la représentant dans votre cerveau.
  • Réviser la phrase mnémonique  ou l’histoire mentale avec la technique des répétitions espacées (de suite et souvent au début, puis de façon de plus en plus espacée).

Nous obtenons les 3 mots suivants :

414 = R, T (ou D), R. Nous prendrons par exemple le mot radar. Nous pourrons nous représenter un radar de contrôle routier pour symboliser les 3 premier chiffres.

21 = N (ou GNE), T (ou D). Nous obtenons le mot nuit pour symboliser les 2 chiffres.

35 = M, L (ou LLE). Nous avons le mot moulin.

623 = G (ou J ou CH), N (ou GNE), M. Nous utiliserons le mot génome. Nous pouvons prendre comme image mentale une structure de la double hélice ADN pour nous représenter le génome.

Il ne nous reste plus qu’à imaginer une histoire avec les mots radar, nuit, moulin et génome à l’aide la méthode des associations imagées.

Nous roulons et apercevons un radar dans la nuit près d’un moulin. Les ailes du moulin sont constituées par la structure ADN (génome).

Nous avons une histoire très visuelle et facile à retenir.

Nous connaissons dans l’ordre les 10 premières décimales de racine carrée de 2.

Notez, que si vous vouliez, vous pourriez également les réciter dans le désordre.

Il ne vous reste plus qu’à appliquer cette méthode pour les autres décimales.

Mémoriser avec la méthode de la table de rappel du grand système.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

table de rappel
Exemple de table de rappel, appelée aussi grand système, pour mémoriser facilement les chiffres.

Maintenant que vous connaissez les principes de mémorisation des nombres, vous pouvez passer à la vitesse supérieure en créant et en apprenant votre propre table de rappel.

La table de rappel du grand système – mnemonic peg system, en anglais – est une extension de la méthode des articulations chiffrées.

La méthode mémorisation est la suivante :

  • Créer une table de 100 mots courts, faciles à visualiser mentalement, auxquels vous allez associer les nombres 0 à 99, avec la méthode des articulations chiffrées.
  • Apprendre  par cœur la table de rappel. Prenez chaque jour cinq à dix minutes pour apprendre sans effort cinq ou dix mots. Il suffit de deux ou trois semaines à peine pour la retenir.
  • Réviser avec la méthode des répétitions espacées pour la mémoriser définitivement: une heure après, un jour après, deux jours après, quatre jours après, une semaine après, un mois après, puis tous les six mois.
  • Pratiquer le plus souvent possible. Entrainez-vous à retenir des listes de nombres à deux chiffres (code à quatre chiffres, date, numéro de téléphone, etc.) avec les mots que vous venez de créer en augmentant progressivement la difficulté.

Voici une table de rappel dont vous pouvez vous inspirer. Le plus important est de construire une liste que vous retiendrez et utiliserez plus facilement.

  • 0 : sceau.
  • 1 : toit.
  • 2 : noix.
  • 3 : mat.
  • 4 : roi.
  • 5 : lion.
  • 6 : chat.
  • 7 : quille, cou.
  • 8 : feu.
  • 9 : pied.
  • 10 : tasse.
  • 11 : tête.
  • 12 : tonneau.
  • 13 : diamant.
  • 14 : taureau.
  • 15 : étoile.
  • 16 : donjon.
  • 17 : ticket.
  • 18 : dauphin.
  • 19 : taupe.
  • 20 : noce.
  • 21 : natte.
  • 22 : naine.
  • 23 : cinéma.
  • 24 : noir.
  • 25 : nouille.
  • 26 : niche.
  • 27 : nuque.
  • 28 : nef.
  • 29 : nappe.
  • 30 : maison.
  • 31 : mouton.
  • 32 : moine.
  • 33 : maman.
  • 34 : marin.
  • 35 : moulin.
  • 36 : mouche.
  • 37 : Mickey, muguet.
  • 38 : mauve.
  • 39 : myope.
  • 40 : rose.
  • 41 : râteau.
  • 42 : reine.
  • 43 : rame.
  • 44 : rire.
  • 45 : rouleau.
  • 46 : rocher.
  • 47 : requin.
  • 48 : ravin.
  • 49 : robot.
  • 50 : lasso.
  • 51 : lutin.
  • 52 : lune.
  • 53 : lama.
  • 54 : lard.
  • 55 : lilas.
  • 56 : luge.
  • 57 : lac.
  • 58 : louve.
  • 59 : lapin.
  • 60 : chaise.
  • 61 : château.
  • 62 : chaîne.
  • 63 : chameau.
  • 64 : chariot.
  • 65 : chalet.
  • 66 : juge.
  • 67 : chèque.
  • 68 : cheveu.
  • 69 : chapeau.
  • 70 : caisse.
  • 71 : couteau.
  • 72 : canon.
  • 73 : camion.
  • 74 : car.
  • 75 : clou.
  • 76 : cage.
  • 77 : coca.
  • 78 : café.
  • 79 : cape.
  • 80 : fusée.
  • 81 : fête.
  • 82 : vigne.
  • 83 : femme.
  • 84 : forêt.
  • 85 : filet.
  • 86 : vache.
  • 87 : phoque.
  • 88 : fève.
  • 89 : vapeur.
  • 90 : poisson.
  • 91 : bâton.
  • 92 : bonnet.
  • 93 : pomme.
  • 94 : poire.
  • 95 : pelle.
  • 96 : pêche.
  • 97 : bague.
  • 98 : bouffon.
  • 99 : papa.

Si vous souhaitez mémoriser les nombres à deux chiffres commençant par 0, comme pour les numéros de téléphone, vous pouvez également vous créer une table supplémentaire.

  • 00 : ciseau.
  • 01 : assiette.
  • 02 : cygne.
  • 03 : sumo.
  • 04 : cerf.
  • 05 : salon.
  • 06 : singe.
  • 07 : sac.
  • 08 : savon.
  • 09 : sapin.

Pour l’appliquer aux décimales de racine carrée de deux à mémoriser – 4142135623 dans notre exemple -, il suffit ensuite de procéder comme suit :

  1. Décomposer la série de chiffres en une suite de 2 chiffres : 41 42 13 56 23.
  2. Faire correspondre chaque nombre de 2 chiffres à un mot-code : râteau = 41;  reine = 42; diamant = 13; luge = 56; cinéma = 23.
  3. Imaginer une phrase mnémonique ou une histoire mentale avec chacun des mots : Nous apercevons un râteau. Une reine prend le râteau pour ratisser des diamants. Elle les mets sur une luge et descend en luge jusqu’au cinéma. Peut importe l’histoire que vous imaginez, du moment qu’elle frappe votre esprit et que vous la visualisez facilement et rapidement.
  4. Apprendre la phrase mnémonique ou l’histoire mentale en vous la représentant dans votre cerveau.
  5. Réviser la phrase mnémonique  ou l’histoire mentale avec la technique des répétitions espacées.

Mémoriser avec la méthode des loci.

Pour accroitre vos performances de mémorisation, vous pouvez combiner la méthode des articulations chiffrées avec la méthode des loci, appelée également méthode des lieux, art de mémoire, palais de la mémoire, chambre romaine ou méthode du chemin d’éléphant.

La méthode des loci ou méthode des lieux ou chambre romaine, consiste à associer une idée, une histoire ou un objet à un lieu que vous pouvez visualiser facilement et immédiatement. Ce peut être votre maison, votre appartement ou une pièce comme votre chambre, un musée que vous connaissez bien, le supermarché où vous faites vos courses, le chemin que vous empruntez pour aller au travail ou prendre des cours, etc.

Il s’agit de découper ce lieu ou ce chemin en plusieurs parties que vous connaissez bien et d’y placer vos images mentales.

Il est important, ensuite, de reparcourir ce chemin dans le même sens pour retrouver dans l’ordre vos images.

Vous avez créé des histoires mentales avec les mots que vous avez formé avec les décimales de racine carrée de deux.

Placez chaque histoire dans chaque partie, chaque emplacement de votre chemin.

Puis, parcourez mentalement votre votre chemin. Vous trouvez à chaque étape l’histoire que vous y avez placé, les mots que vous avez formé. Vous avez reconstitué les décimales de √2.

Mémoriser 2600 décimales de racine carrée de 2 avec le tableau de la mémoire ou MemoryChart.

Si vous voulez mémoriser plus de 1000 décimales de racine carrée de deux, la méthodes des articulations chiffrées, combinée à la méthode des loci commence à trouver ses limites. Il faut trouver un chemin suffisamment long pour y placer toutes les histoires mentales.

La méthode du tableau de la mémoire ou MemoryChart en anglais permet de lever cette barrière et de mémoriser au moins 2600 décimales de racine carrée de deux.

Le principe est le suivant :

  1. Constituer un tableau de :
    • Colonnes numérotées de 0 à 99 (ou moins selon le nombre de décimales à retenir).
    • De lignes numérotées de A à Z.
    • De cellules constituées, par exemples de 10 décimales.
  2. Nommer chaque cellule. Il s’agit d’associer à chaque cellule à un mot à l’aide de la méthode des articulations chiffrées. Par exemple AS pour la cellule A0, ADO pour la cellule A1, ANE pour la cellule A2, etc.
  3. Placer, dans chaque cellule, l’histoire mentale associée à chaque série de décimales.

Vous pouvez mémoriser ainsi jusqu’à 2600 décimales de √2.

Mémoriser 100 000 décimales de racine carrée de 2 avec la technique du SEM cube.

La technique SEM cube – Self Enhanced Memory en anglais – est une extension de la méthode du tableau de la mémoire ou MemoryChart, qui devient un cube, une matrice, un tableau en trois dimensions.

Un tableau en deux dimensions est constitué de dix colonnes et de 10 lignes, représentant 100 cellules.

Le cube est constitué de 100 tableaux de 100 éléments.

Ce qui donne une matrice constituée de 100×100 = 10 000 éléments ou cellules.

Comme pour le tableau de la mémoire – MemoryChart -, il s’agit de trouver une règle de nommage des cellules. Dans chaque cellule, nous placerons dix décimales de racine carrée de deux pour lesquelles nous inventerons une histoire mentale.

En utilisant cette technique , vous saurez comment retenir 100 000 décimales de racine carrée de deux.

Autre technique de mémorisation.

Plutôt que de créer un SEM cube, il est également possible de créer un mot supplémentaire représentant un groupe de nombre (une centaine ou un millier par exemple) et de compléter l’histoire en plaçant ce mot en premier.

En utilisant systématiquement ce mot pour représenter le groupe de nombres, vous pourrez mémoriser plus facilement un plus grand nombre de décimales avec moins d’effort.

A découvrir aussi.

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

Comment mémoriser le numéro de sécurité sociale – techniques de mémorisation

Techniques de mémorisation – comment mémoriser le numéro de sécurité sociale.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Vous vous êtes sans doute posé la question le jour où vous avez oublié votre carte vitale.

Il existe des moyens mnémotechniques simples et efficaces pour apprendre et retenir vite et facilement le numéro de sécurité sociale ou une série de chiffres.

Lisez cet article d’ Apprendre 5 minutes pour apprendre en 5 minutes comment retenir le numéro de sécurité sociale.

Vous pourrez également utiliser ces techniques de mémorisation pour apprendre les numéros de carte d’identité, les numéros de passeport, les numéros de téléphone, les numéros de carte de crédit, etc.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Numéro de sécurité sociale - techniques de mémorisation
Numéro de sécurité sociale – techniques de mémorisation

Sommaire

Le numéro de sécurité sociale.

En France, le numéro de sécurité sociale, appelé aussi numéro d’inscription au répertoire des personnes physiques (NIRPP ou NIR) sert à identifier une personne.

Le répertoire national d’identification des personnes physiques (RNIPP) recense les français vivants ou décédés.

Ce numéro unique sert d’identifiant pour la personne dans le cadre de ses relations avec
les organismes de sécurité sociale pour :
  • Le remboursement des soins maladie.
  • Les prestations familiales.
  • Alimenter le relevé de carrière pour la retraite.
  • Etc.

Le numéro de sécurité sociale est constitué de 13 chiffres et d’une clé de contrôle de 2 chiffres.

Sommaire.

La signification des chiffres du numéro de sécurité sociale.

Le premier chiffre correspond au sexe de la personne.

  • 1 pour les hommes.
  • 2 pour les femmes.
  • 3 pour les hommes étrangers en cours d’immatriculation en France.
  • 4 pour les femmes étrangères en cours d’immatriculation en France.

Les deuxième et troisième chiffres correspondent aux deux derniers chiffres de l’année de naissance de la personne. Par exemple, si la personne est née en 1975, le code sera 75.

Les quatrième et cinquième chiffres correspondent au mois de naissance de la personne.

  • De 01 (janvier) à 12 (décembre).
  • Le mois de naissance peut être supérieur à 12 pour les personnes dont le mois de naissance n’est pas connu.

Les 5 chiffres suivants (du sixième au dixième) correspondent au lieu de naissance de la personne concernée.

  • France métropolitaine :
    • 6 et 7 : numéro du département de naissance. Une exception pour la Corse : le numéro de département comporte une lettre (2A ou 2B).
    • 8, 9 et 10 : code de la commune de naissance.
  • Département d’outre-mer :
    • 6, 7 et 8 : numéro de département de naissance.
    • 9 et 10 : code de la commune de naissance.
  • Étranger :
    • 6 et 7 : naissance hors de France (numéro 99).
    • 8, 9 et 10 : identifiant du pays de naissance.

Les 3 chiffres suivants (du onzième au treizième) correspondent à un numéro d’ordre pour distinguer les personnes nées au même lieu à la même période.

Les quatorzième et quinzième chiffres sont une clé de contrôle – complément à 97 du nombre formé par les 13 premiers chiffres du NIR modulo 97.

Sommaire.

Les chiffres à mémoriser.

En observant les chiffres du numéro de sécurité sociale, nous voyons que nous connaissons déjà les premiers chiffres et que nous n’avons pas besoin de les apprendre.

Les 5 premiers chiffres concernent le sexe, l’année et le mois de naissance : aucune difficulté pour se rappeler les chiffres.

Si vous êtes né en France métropolitaine, les 2 chiffres qui suivent correspondent au numéro de votre département de naissance.

Si vous êtes nés en France dans un département d’outre-mer, les 3 chiffres qui suivent correspondent au numéro de votre département de naissance.

Si vous êtes nés à l’étranger, les 2 chiffres qui suivent correspondent au nombre 99.

Là aussi, les chiffres sont faciles à retenir et retrouver.

Nous savons retenir dans l’ordre les 7 ou 8 premiers chiffres du numéro de sécurité sociale : le sexe, l’année, le mois et le département (ou le code 99 pour ceux nés à l’étranger) pays de naissance.

Il reste juste à retenir 7 ou 8 chiffres :

  • le code de la commune ou l’identifiant du pays de naissance (2 ou 3 chiffres).
  • le numéro d’ordre (3 chiffres).
  • la clé de contrôle (2 chiffres).

Sommaire.

Mémoriser les chiffres en les associant à des images.

Pour représenter les nombres, nous utilisons couramment un système décimal.

Nous allons traduire les chiffres en objets ou en êtres vivants.

Choisissez un objet ou un personnage qui a une résonance forte en vous pour chaque chiffre ou série de chiffres ou utilisez une table standard comme celle que nous vous présenterons à la fin de cet article.

Utilisez vos sens et la représentation mentale d’objets ou de personnages pour retenir les nombres.

Prenez du plaisir à imaginer une histoire en transformant les nombres en objets ou en personnages. Créez un lien fort en passez de l’un à l’autre.

Plus vous ferez appel à vos sens, à vos sensations ou à vos émotions – positives de préférence – et plus vous retiendrez facilement les nombres.

En procédant ainsi, vous allez créer un lien entre eux  pour passer de l’un à l’autre et les mémoriser dans l’ordre.

Sommaire.

Mémoriser avec les lettres de l’alphabet.

Avec la technique de mémorisation des lettres de l’alphabet, il s’agit de faire correspondre chaque chiffre de 0 à 9 avec les premières lettres de l’alphabet. Voici les lettres-codes.

  • A = 0,
  • B = 1,
  • C = 2,
  • D = 3,
  • E = 4,
  • F = 5,
  • G = 6,
  • H = 7,
  • I = 8,
  • J = 9.

Il y a 3 séries de chiffres à mémoriser :  le code de la commune ou l’identifiant du pays de naissance, le numéro d’ordre et la clé de contrôle.

Prenons comme exemple 212 025 31.

En faisant correspondre chaque chiffre à une lettre de l’alphabet, nous obtenons les groupes de lettres suivants :

  • CBC : 2 = C, 1 = B, 2 = C.
  • ACF : 0 = A, 2 = C, 5 = F.
  • DB : 3 = D, 1 = B.

Pour mémoriser, nous allons utiliser le moyen mnémotechnique suivant.

  1. Faire correspondre la première lettre d’un mot à une lettre-code.
  2. Imaginer une phrase mnémonique avec chacun des mots : Ce Beau Chat, A Chaque Fois, Dort Beaucoup.
  3. Apprendre la phrase mnémonique en vous représentant mentalement l’histoire dans votre cerveau.
  4. Réviser la phrase mnémonique avec la technique des répétitions espacées (de suite et souvent au début, puis de façon de plus en plus espacée).

Sommaire.

La méthode des rimes numériques.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Système des rimes numériques - table de rappel des chiffres-sons
Système des rimes numériques – table de rappel des chiffres-sons

(Conception graphique : TinaRebou.com)

Vous pouvez faire appel à votre mémoire auditive en utilisant comme moyen mnémotechnique la méthode des rimes numériques.

Il s’agit d’associer les chiffres à des sons pour que le cerveau les retienne plus rapidement.

Convertissez les chiffres en objets ou personnages dont le nom rime ou a la même consonance.

Par exemple :

  • Zéro : sceau,
  • Un : huns, pain,
  • Deux : dé, feu, pneu,
  • Trois : croix,
  • Quatre : cadre, carte, plâtre,
  • Cinq : sphinx, cintre,
  • Six : saucisse,
  • Sept : chaussette,
  • Huit : huitre,
  • Neuf : œuf.

Vous pouvez définir votre propre liste de codes. L’essentiel est de vous l’approprier. Apprenez là à haute voix en la visualisant mentalement jusqu’à ce que cela devienne automatique pour vous.

Pour l’appliquer au numéro de sécurité sociale à mémoriser – 212 025 31 dans notre exemple -, il suffit ensuite de procéder comme pour la technique de mémorisation des lettres de l’alphabet.

  1. Faire correspondre le chiffre avec le mot-code.
  2. Imaginer une phrase mnémonique ou une histoire mentale avec chacun des mots : Deux Pains (en) Feu : (vider un) Sceau (sur le) Feu (et le suspendre à un) Cintre, (faire une) Croix (avec les) Pains.
  3. Apprendre la phrase mnémonique ou l’histoire mentale en vous la représentant dans votre cerveau.
  4. Réviser la phrase mnémonique  ou l’histoire mentale avec la technique des répétitions espacées (de suite et souvent au début, puis de façon de plus en plus espacée).

Sommaire.

La méthode mnémotechnique des formes.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Système Nombre-forme - table de rappel des chiffres-formes
Système Nombre-forme – table de rappel des chiffres-formes

(Conception graphique : TinaRebou.com)

Vous pouvez faire appel à votre mémoire visuelle en utilisant comme moyen mnémotechnique la méthode des formes.

Il s’agit d’associer les chiffres à des objets ou des personnages dont la forme évoque celle du chiffre à mémoriser.

Convertissez les chiffres en objets ou personnages dont la forme ressemble au chiffre.

Par exemple :

  • Zéro : rond, cercle, cerceau,
  • Un : crayon, bâton, lance,
  • Deux : cygne,
  • Trois : chameau, hippocampe, seins,
  • Quatre : voilier,
  • Cinq : S, serpent,
  • Six : bâton de golf, pipe, escargot,
  • Sept : falaise en surplomb,
  • Huit: sablier, paire de jumelles,
  • Neuf : ballon d’enfant avec une ficelle, loupe, drapeau.

Une fois définie votre propre liste de codes, dessinez, coloriez ou photographiez les objets représentant les chiffres pour bien les visualiser et mémoriser leur forme. Apprenez votre liste de code en prenant le temps de bien vous les représenter dans votre esprit et recommencez l’exercice régulièrement, jusqu’à ce que vous l’ayez assimilé.

Pour l’appliquer au numéro de sécurité sociale à mémoriser – 212 025 31 dans notre exemple -, il suffit ensuite de procéder comme pour la technique de mémorisation des lettres de l’alphabet ou la méthode des rimes numériques.

  1. Faire correspondre le chiffre avec le mot-code.
  2. Imaginer une phrase mnémonique ou une histoire mentale avec chacun des mots : (un) Cygne (tient un) Bâton (avec un autre) Cygne, (ils passent à traversent un) Cerceau (pour rejoindre un autre) Cygne (qui parle à un) Serpent, (et à un) Chameau (qui s’appuie sur un) Bâton.
  3. Apprendre la phrase mnémonique ou l’histoire mentale en vous la représentant dans votre cerveau.
  4. Réviser la phrase mnémonique  ou l’histoire mentale avec la technique des répétitions espacées (de suite et souvent au début, puis de façon de plus en plus espacée).

Sommaire.

La méthode des articulations chiffrées.

La méthode des articulations chiffrées, appelée aussi code chiffres-sons, système majeur, major system ou grand système est un procédé extrêmement puissant pour mémoriser les chiffres. Avec un peu d’entrainement, vous pourrez mémoriser sans effort les nombres même les plus compliqués, les dates, les numéros de téléphone et tout ce qui se rapporte aux chiffres.

Elle s’inspire du système de sténographie mis au point au dix neuvième siècle par Monsieur Aimé PARIS.

La méthode des articulations chiffrées consiste à :

  • convertir les chiffres en consonnes significatives ou en sons suivant un code défini,
  • A les associer à des mots en rajoutant des lettres pour les rendre concrets et les visualiser,
  • A créer une phrase ou une histoire.

A chaque chiffre de zéro à neuf, correspond une consonne ou un son. Voici le tableau complet des articulations chiffrées :

  • 0 : c (ce), s (se), z (ze), t (tion), x (ex : dix).
  • 1 : t, d.
  • 2 : n, ne, gne.
  • 3 : m, me.
  • 4 : r, re.
  • 5 : l, lle.
  • 6 : g (ge), j (je), ch (che), sh (sche).
  • 7 :  g (gue, ga), k (ke, ka), q (que), cue (cas).
  • 8 : f (fe), v(ve), ph (phe).
  • 9 : b, p.

Pour l’appliquer au numéro de sécurité sociale à mémoriser – 212 025 31 dans notre exemple -, il suffit ensuite de procéder comme suit :

  1. Faire correspondre le chiffre avec la consonne ou le son.
  2. Imaginer un ou plusieurs mots pour chaque série de chiffres ou nombre : iNDiGNe = 212, SiGNaL = 025, MonTe= 31.
  3. Imaginer une phrase mnémonique ou une histoire mentale avec chacun des mots : « Indigne signal, monte! ».
  4. Apprendre la phrase mnémonique ou l’histoire mentale en vous la représentant dans votre cerveau.
  5. Réviser la phrase mnémonique  ou l’histoire mentale avec la technique des répétitions espacées (de suite et souvent au début, puis de façon de plus en plus espacée).

Sommaire.

La méthode de la table de rappel du grand système.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

table de rappel

Maintenant que vous connaissez les principes de mémorisation des nombres, vous pouvez passer à la vitesse supérieure en créant et en apprenant votre propre table de rappel.

La table de rappel du grand système – mnemonic peg system, en anglais – est une extension de la méthode des articulations chiffrées.

  • Créez une table de cent mots courts, faciles à visualiser et à faire bouger, auxquels vous allez associer les nombres 0 à 99, avec la méthode des articulations chiffrées.
  • Apprenez la progressivement par cœur. Par exemple, prenez chaque jour cinq à dix minutes pour apprendre sans effort cinq ou dix mots. Il suffit de deux ou trois semaines à peine pour la retenir.
  • Révisez avec la méthode des uns pour la mémoriser définitivement: une heure après, un jour après, une semaine après, un mois après.
  • Entrainez-vous à retenir des listes de nombres à deux chiffres (code à quatre chiffres, date, numéro de téléphone, etc.) avec les mots que vous venez de créer en augmentant progressivement la difficulté.

Voici une table de rappel dont vous pouvez vous inspirer. Le plus important est de construire une liste que vous retiendrez et utiliserez plus facilement.

  • 0 : sceau.
  • 1 : toit.
  • 2 : noix.
  • 3 : mat.
  • 4 : roi.
  • 5 : lion.
  • 6 : chat.
  • 7 : quille, cou.
  • 8 : feu.
  • 9 : pied.
  • 10 : tasse.
  • 11 : tête.
  • 12 : tonneau.
  • 13 : diamant.
  • 14 : taureau.
  • 15 : étoile.
  • 16 : donjon.
  • 17 : ticket.
  • 18 : dauphin.
  • 19 : taupe.
  • 20 : noce.
  • 21 : natte.
  • 22 : naine.
  • 23 : cinéma.
  • 24 : noir.
  • 25 : nouille.
  • 26 : niche.
  • 27 : nuque.
  • 28 : nef.
  • 29 : nappe.
  • 30 : maison.
  • 31 : mouton.
  • 32 : moine.
  • 33 : maman.
  • 34 : marin.
  • 35 : moulin.
  • 36 : mouche.
  • 37 : Mickey, muguet.
  • 38 : mauve.
  • 39 : myope.
  • 40 : rose.
  • 41 : râteau.
  • 42 : reine.
  • 43 : rame.
  • 44 : rire.
  • 45 : rouleau.
  • 46 : rocher.
  • 47 : requin.
  • 48 : ravin.
  • 49 : robot.
  • 50 : lasso.
  • 51 : lutin.
  • 52 : lune.
  • 53 : lama.
  • 54 : lard.
  • 55 : lilas.
  • 56 : luge.
  • 57 : lac.
  • 58 : louve.
  • 59 : lapin.
  • 60 : chaise.
  • 61 : château.
  • 62 : chaîne.
  • 63 : chameau.
  • 64 : chariot.
  • 65 : chalet.
  • 66 : juge.
  • 67 : chèque.
  • 68 : cheveu.
  • 69 : chapeau.
  • 70 : caisse.
  • 71 : couteau.
  • 72 : canon.
  • 73 : camion.
  • 74 : car.
  • 75 : clou.
  • 76 : cage.
  • 77 : coca.
  • 78 : café.
  • 79 : cape.
  • 80 : fusée.
  • 81 : fête.
  • 82 : vigne.
  • 83 : femme.
  • 84 : forêt.
  • 85 : filet.
  • 86 : vache.
  • 87 : phoque.
  • 88 : fève.
  • 89 : vapeur.
  • 90 : poisson.
  • 91 : bâton.
  • 92 : bonnet.
  • 93 : pomme.
  • 94 : poire.
  • 95 : pelle.
  • 96 : pêche.
  • 97 : bague.
  • 98 : bouffon.
  • 99 : papa.

Si vous souhaitez mémoriser les nombres à deux chiffres commençant par 0, comme pour les numéros de téléphone, vous pouvez également vous créer une table supplémentaire.

  • 00 : ciseau.
  • 01 : assiette.
  • 02 : cygne.
  • 03 : sumo.
  • 04 : cerf.
  • 05 : salon.
  • 06 : singe.
  • 07 : sac.
  • 08 : savon.
  • 09 : sapin.

Pour l’appliquer au numéro de sécurité sociale à mémoriser – 212 025 31 dans notre exemple -, il suffit ensuite de procéder comme suit :

  1. Décomposer la série de chiffres en une suite de 2 chiffres : 21 20 25 31.
  2. Faire correspondre chaque nombre de 2 chiffres à un mot-code : natte = 21;  noce = 20; nouille = 25; mouton = 31.
  3. Imaginer une phrase mnémonique ou une histoire mentale avec chacun des mots : Nous apercevons quelqu’un en train de se faire des nattes, nous prenons du recul et voyons que c’est la mariée – la mariée symbolise dans notre esprit la noce. Puis celle-ci donne un plat de nouilles qu’elle donne à manger à un mouton. Vous pouvez également imaginer l’histoire mentale suivante : les nattes de la mariée se transforme en nouilles, puis la mariée en mouton. Peut importe l’histoire que vous imaginez, du moment qu’elle frappe votre esprit et que vous la visualisez facilement et rapidement.
  4. Apprendre la phrase mnémonique ou l’histoire mentale en vous la représentant dans votre cerveau.
  5. Réviser la phrase mnémonique  ou l’histoire mentale avec la technique des répétitions espacées (de suite et souvent au début, puis de façon de plus en plus espacée).

Sommaire.

A découvrir aussi.

Sommaire.

 

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

 

Histoire de l’Équipe de France de Football – Dates clés, Palmarès, astuces Mnémotechniques

Histoire de l’équipe de France de football – dates clés, palmarès, astuces mnémotechniques pour mémoriser.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

L’histoire de l’Équipe de France de Football est marquée par deux victoires en coupe du monde – en France en 1998 et en Russie en 2018 – et par deux victoires en Championnat d’Europe – Euro 1984 en France et Euro 2000 aux Pays-Bas et en Belgique.

Vous voulez apprendre et mémoriser les dates clés de l’Histoire de l’Équipe de France de Football, surnommée Les Bleus, Les Tricolores ?

Lisez cet article d’ Apprendre 5 minutes pour apprendre rapidement et facilement comment retenir les grandes dates et découvrir le palmarès de l’Équipe de France de Football.

Retenir des dates est assez simple tant qu’il y a peu de dates à retenir, surtout si elles sont associées à quelque chose d’émotionnel ou d’affectif.

Par exemple en football, la plupart des passionnés se rappellent qu’en 1998, l’équipe de France a remporté la Coupe du Monde de Football.

Les choses peuvent se compliquer si le nombre de dates à apprendre est important, comme pour l’histoire de l’équipe de France de football.

Pas de panique ! Il existe des astuces, des moyens mnémotechniques, des techniques de mémorisation particulièrement efficaces pour réussir à mémoriser les dates sans effort.

Si vous utilisez ces méthodes, mémoriser les dates deviendra un jeu d’enfant pour vous. Cela va booster votre culture footballistique car nos techniques de mémorisation vont vous permettre de retenir à long terme  les dates clés de l’histoire de l’équipe de France de Football. Il ne vous restera qu’à les réviser une fois de temps en temps pour vous en rappeler.

Les Dates clés de l’histoire de l’équipe de France de Football.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Les grandes dates de l'Histoire de l'Équipe de France de Football.
Les grandes dates de l’Histoire de l’Équipe de France de Football.

  • 1872 : Naissance du premier club français (Le Havre Athletic Club).
  • 1er mai 1904 : Premier match de l’Équipe de France, à Bruxelles, contre la Belgique (3-3).
  • 7 avril 1919 : Fondation de la FFF (Fédération Française de Football).
  • 4 décembre 1922 : Décret reconnaissant la FFF d’utilité publique.
  • 26 mai 1928 : La FIFA (Fédération Internationale de Football Association) décide de créer la Coupe du Monde.
  • 1938 : La France organise la troisième Coupe du Monde (du 4 au 19 juin).
  • 28 juin 1958 : La France termine troisième de la Coupe du Monde de football.
  • 1960 : La France accueille le premier championnat d’Europe des nations de football (Euro 1960) du 06 au 10 juillet.
  • 27 juin 1984 : La France remporte le Championnat d’Europe des Nations (Euro 1984 – Paris)
  • 11 août 1984 : La France remporte la Médaille d’Or aux Jeux Olympiques de Los Angeles contre le Brésil.
  • 21 août 1985 : La France, Championne d’Europe de Football en titre, remporte au Parc des Princes la Coupe Intercontinentale contre l’Uruguay, vainqueur de la Copa America 1983.
  • 12 juillet 1998 : Pour la première fois de son histoire, la France remporte la Coupe du Monde de Football (stade de France, à Saint-Denis). L’équipe de France de football bat l’équipe du Brésil 3 buts à 0.
  • 2 juillet 2000 : La France remporte le Championnat d’Europe (Euro 2000 en Belgique et aux Pays-Bas).
  • 10 juin 2001 : La France remporte la Coupe des Confédérations (Japon et Corée du Sud).
  • 29 juin 2003 : La France remporte la Coupe des Confédérations (stade de France, à Saint-Denis).
  • 09 juillet 2006 : La France est finaliste de la Coupe du Monde de Football organisée par l’Allemagne (battue par l’Italie après prolongation, aux tirs au but).
  • 10 juillet 2016 : La France est finaliste du Championnat d’Europe des Nations (Euro 2016),  organisé par la France (battue par le Portugal, après prolongation).
  • 15 juillet 2018 : La France remporte la Coupe du Monde de Football pour la deuxième fois (Russie, stade Loujniki de Moscou). L’équipe de France de football bat l’équipe de Croatie 4 buts à 2.

Comment mémoriser les dates clés de l’Équipe de France de Football.

Nous avons vu dans un précédent article Comment mémoriser facilement les dates d’histoire.

Nous allons utiliser les principales techniques de mémorisation pour apprendre et retenir facilement et rapidement les grandes dates de l’Équipe de France de Football.

Associer une image à l’événement et à la date.

Pour retenir l’année 2000 où l’équipe de France a remporté le Championnat d’Europe de Football, nous pouvons associé le championnat d’Europe à la couronne de 12 étoiles du drapeau européen.

Pour associer l’année 2000 avec la victoire en championnat d’Europe, il suffit, par exemple, de représenter le nombre 2000 à l’intérieur  d’une couronne d’étoiles.

Associer les chiffres de la date à des formes.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Système Nombre-forme - table de rappel des chiffres-formes
Système Nombre-forme – table de rappel des chiffres-formes

(Conception graphique : TinaRebou.com)

Si vous retenez facilement ce que vous voyez, vous avez certainement une mémoire visuelle. Vous pouvez utiliser la méthode mnémotechnique des formes.

Il s’agit d’associer chaque chiffre de la date à une forme qui lui ressemble.

Si nous reprenons l’exemple de la victoire de l’Équipe de France au championnat d’Europe de Football en 2000, nous pouvons associer le chiffre 2 à un cygne et le chiffre 0 à un ballon de foot.

Si nous reprenons la couronne de 12 étoiles comme symbole du championnat d’Europe, nous pouvons utiliser comme représentation mentale un cygne qui nage avec 3 ballons de football derrière lui et qui passe à travers une couronne d’étoiles.

Nous avons mémorisé l’événement.

Apprendre une phrase mnémotechnique pour retenir la date et l’événement.

Si vous retenez facilement ce que vous entendez, vous avez certainement une mémoire auditive. Vous pouvez utiliser la méthode mnémotechnique des rimes numériques.

Il s’agit d’associer chaque chiffre de la date à un mot qui rime avec son nom.

Si nous prenons à nouveau l’exemple de la victoire de l’équipe de France à l’Euro 2000, nous pouvons associer l’Euro à Heureux et 2000 à Émile.

Ce qui nous donne la phrase mnémotechnique « Heureux Émile« .

Nous pouvons également associer le chiffre 2 au mot bleu et le chiffre 0 à Zorro. Pour l’Euro, nous reprenons l’association avec le mot heureux.

Il ne reste plus qu’à trouver une phrase mnémotechnique pour mémoriser la date et l’événement avec les mots heureux, bleu et Zorro.

La France remporte l’Euro 2000 : vous pouvez apprendre et dire à haute voix ou chanter la phrase « Heureux bleus, Zorro, Zorro, Zorro.« .

Si vous vous faire appel à la fois à votre mémoire auditive et à votre mémoire visuelle, vous pouvez également symboliser les 3 chiffres zéro du nombre 2000 en trouvant un mot commençant z pour chaque première lettre du chiffre zéro. Par exemple, Zinédine, Zidane, Zorro.

La France remporte l’Euro 2000 : vous pouvez apprendre à haute voix ou chanter la phrase « Heureux bleus, Zinédine Zidane, Zorro.« .

Ce sont quelques exemples. A vous de trouver celle qui sera le plus facile à mémoriser pour vous.

Mémoriser la date en l’associant à un événement connu de la même période.

Pour situer la date vous pouvez par exemple la rattacher à un siècle, un contexte historique (guerre, élection, etc.)  ou familial (date de naissance ou d’anniversaire, etc.), à un autre événement que vous connaissez sur la période.

Par exemple, vous voulez vous rappeler que le premier club de football français – Le Havre Athletic Club – a été créé en 1872.

Si vous savez que la carte postale a été introduite en France de façon officielle en 1872 dans la loi de finance, vous pouvez créer une association entre la création du premier club de football de France et la carte postale.

Pour symboliser la création du premier club français de football vous pouvez prendre pour image, pour symbole un bébé avec une couche bleu blanc rouge qui va frapper un ballon de football avec un club de golf.

1872 : naissance du premier club français (Le Havre Athletic Club).

Imaginez une histoire mentale avec une énorme carte postale et un bébé avec une couche bleu blanc rouge qui frappe un ballon de football avec un club de golf et vous aurez mémorisé à la fois la date et l’événement facilement et sans effort.

 Retenir la date complète avec la table de rappel du grand système.

 La table de rappel ou grand système est une extension de la méthode des articulations chiffrées.

La méthode des articulations chiffrées consiste à :

  • Convertir les chiffres en consonnes significatives ou en sons suivant un code défini,
  • A les associer à des mots en rajoutant des lettres pour les rendre concrets et les visualiser.
  • A créer une phrase ou une histoire.

A chaque chiffre de zéro à neuf, correspond une consonne ou un son. Voici le tableau complet des articulations chiffrées :

  • 0 : c (ce), s (se), z (ze), t (tion), x (ex : dix).
  • 1 : t, d.
  • 2 : n, ne, gne.
  • 3 : m, me.
  • 4 : r, re.
  • 5 : l, lle.
  • 6 : g (ge), j (je), ch (che), sh (sche).
  • 7 :  g (gue, ga), k (ke, ka), q (que), cue (cas).
  • 8 : f (fe), v(ve), ph (phe).
  • 9 : b, p.

Vous pouvez utiliser cette méthode directement pour mémoriser certaines dates de l’équipe de France de football.

Reprenons par exemple l’année 1872.

1872 : naissance du premier club français (Le Havre Athletic Club).

Nous n’avons pas besoin de retenir le millénaire. Le nombre 872 suffit pour se rappeler que l’événement a eu lieu en 1872.

Nous allons coder l’année 872.

  • 8 correspond à la lettre f.
  • 7 correspond au son ke.
  • 2 correspond à la lettre n.

Nous pouvons, par exemple, associer un mot à chacun des chiffres-codes :

  • 8 : Football.
  • 7 : Club.
  • 2 : Naissance.

Nous pouvons mémoriser « (1)872 : Football, Club, Naissance« .

Pour apprendre la table de rappel du grand système, vous pouvez procéder comme suit :

  • Créez une table de cent mots courts, faciles à visualiser et à faire bouger, auxquels vous allez associer les nombres 0 à 99, avec la méthode des articulations chiffrées.
  • Apprenez la progressivement par cœur. Par exemple, prenez chaque jour cinq à dix minutes pour apprendre sans effort cinq ou dix mots. Il vous suffira ainsi de deux ou trois semaines à peine pour la retenir.
  • Révisez avec la méthode des uns pour la mémoriser définitivement: une heure après, un jour après, une semaine après, un mois après.
  • Entrainez-vous à retenir des listes de nombres à deux chiffres (code à quatre chiffres, date, numéro de téléphone, etc.) avec les mots que vous venez de créer en augmentant progressivement la difficulté.

Voici une table de rappel dont vous pouvez vous inspirer. Le plus important est de construire une liste que vous retiendrez et utiliserez plus facilement.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

table de rappel

Pour mémoriser la date, nous allons procéder comme suit :

  • Jour : utiliser un mot-code entre 1 (ou 01) et 31.
  • Mois : utiliser un mot-code entre 1 (ou 01) et 12.
  • Siècle : utiliser un mot-code entre 0 (ou 00) et 10.
  • Année : utiliser un mot-code entre 0 (ou 00) et 99.
  • Créer une histoire mentale avec les quatre mots.

Prenons, comme exemple de date, le 12 juillet 1998 qui correspond à la victoire de l’Équipe de France de Football en Coupe du Monde de Football.

La table de rappel ci-dessus indique :

  • 12 : tonneau.
  • 7 : quille.
  • 19 : taupe.
  • 98 : bouffon.

Il ne reste plus qu’à trouver une histoire mentale pour retenir la date.

Vous pouvez par exemple imaginer un TONNEAU de vin avec le coq – emblème de l’équipe de France de football – peint dessus. Des QUILLES en forme de coupe du monde football sont posées sur le tonneau. Une TAUPE déguisée en BOUFFON se dirige vers le tonneau, prend les quilles et se met à jongler.

Nous avons notre histoire mentale et nous l’avons raccroché à l’évènement, la Coupe du Monde de Football.

Ce film mental va se graver dans notre mémoire. Il ne reste plus qu’à la faire réapparaitre dans notre esprit pour retrouver facilement et rapidement cette date de l’histoire de l’Équipe de France de football.

Procédez ainsi avec toutes les dates de l’histoire de l’équipe de France de football que vous voulez retenir.

Avec l’habitude, les images viendront de plus en plus vite et facilement. Vous arriverez à mémoriser sans effort les grandes dates.

Retenir définitivement les dates avec la technique des répétitions espacées.

Vous avez créé une histoire mentale pour chaque date à retenir ?

Vous allez maintenant utiliser comme technique de mémorisation, les répétitions espacées pour apprendre et vous souvenir définitivement les dates et les événements associés.

La méthode des répétitions espacées consiste à réviser plus fréquemment ce que l’on connait moins et moins souvent ce que l’on sait déjà.

Notre mémoire oublie souvent facilement ce que nous apprenons.

Heureusement, nous n’oublions pas tout. Si nous révisons ce que nous avons appris, nous oublions moins vite.

Revoir régulièrement ce que nous avons appris renforce les connexions entre les neurones et fait apparaitre plus facilement le souvenir.

Si nous révisons juste avant d’oublier, nous aurons besoin de moins en moins souvent de réviser.

Pour mémoriser définitivement, vous allez réviser les histoires mentales juste avant de les oublier. En procédant ainsi, les dates et les événements associés vont s’ancrer au fur et à mesure dans notre mémoire à long terme.

En révisant les histoires que vous avez imaginées régulièrement et de façon espacée dans le temps, l’oubli sera de plus en plus lent.

Vous réviserez de façon rapprochée au début, puis de façon de plus en plus espacée.

Au fur et à mesure des rappels, les images mentales créées vont apparaitre sans effort de plus en plus rapidement et facilement.

Palmarès de l’Équipe de France de Football.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Palmarès de l'Équipe de France de Football masculin.
Palmarès de l’Équipe de France de Football masculin.

  • Coupe du Monde de la FIFA : vainqueur en 1998 et 2018.
  • Coupe des Confédérations : vainqueur en 2001 et 2003.
  • Coupe intercontinentale des nations : vainqueur en 1985.
  • Jeux Olympiques : vainqueur en 1984.
  • Championnat d’Europe de Football : vainqueur en 1984 et 2000.

A découvrir aussi.

 

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

Comment mémoriser les formules mathématiques ou de physique rapidement et facilement

Comment mémoriser les formules mathématiques ou de physique rapidement et facilement.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Comment mémoriser des formules mathématiques ou de physique ? Comment les apprendre et les retenir rapidement et facilement ? Vous n’arrivez pas à vous en souvenir. Votre mémoire vous fait défaut ?

Pas de panique, Apprendre 5 minutes va vous apprendre des méthodes simples et infaillibles pour mémoriser les formules sans peine rapidement et facilement et les retenir à coup sûr avec des exemples concrets. Leur mémorisation deviendra un jeu d’enfant pour vous.

En utilisant les bonnes techniques de mémorisation, il suffit de moins de 5 minutes par jour,  pour se souvenir de n’importe quelle formule.

Vous avez du mal à retenir une formule car il s’agit d’un concept abstrait. Le cerveau se rappelle plus facilement de ce qu’il peut appréhender avec les cinq sens, ce qu’il peut associer à une sensation ou à une émotion. Plus vous leur ferez appel, plus vous retiendrez facilement. Voir, entendre, toucher, goûter, sentir, ressentir sont les meilleurs alliés de votre mémoire.

Il y a plusieurs façons de se souvenir d’une formule. Nous allons vous fournir les clés pour apprendre en 5 minutes n’importe quelle formule. C’est facile et cela peut être ludique. Le plus important est d’en avoir l’intention et l’envie. Ensuite, avec les bonnes techniques et l’entrainement, tout devient plus facile et automatique.

Sommaire

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

comment mémoriser une formule mathématique ou physique
comment mémoriser une formule mathématique ou de physique.

Se préparer mentalement à mémoriser.

Mémoriser, c’est un état d’esprit. Soyez concentrez sur l’idée d’apprendre et retenir la formule qui vous intéresse. Ne vous attardez pas sur ce qui a moins d’importance. Ce qui compte pour vous c’est la formule à retenir, la comprendre, ce qu’elle va vous apporter. Trouvez de l’intérêt à la retenir.

Concentration et motivation sont vos principaux alliés.

Alors, détendez-vous, relaxez-vous pour vous concentrer sur votre objectif: vous allez arriver à vous souvenir en utilisant les bonnes techniques de mémorisation.

Supprimez les distractions. Éliminez tout ce qui peut encombrer votre esprit ou interférer avec votre concentration (la télévision allumée, la musique, les conversations, un siège inconfortable, une table encombrée, etc.

Sommaire.

Comprendre la formule à retenir.

Pour bien mémoriser, il faut comprendre ce que vous cherchez à retenir.

Quel est le but de la formule ? A quoi sert-elle ? Quel est son intérêt ?

Quelles sont les unités de mesure ?

Comment elle évolue : qu’est-ce qui faut augmenter ou diminuer sa valeur, etc.

Observez la structure de la formule, les différents éléments qui la composent : signes positifs ou négatifs, rapport, variables, constantes, puissance, racine, etc.

Sommaire.

Retenir une formule avec la méthode des acronymes.

Les acronymes sont un moyen mnémotechnique efficace pour se souvenir simplement et rapidement d’une formule mathématique ou physique.

Il s’agit d’utiliser les initiales de chaque mot.

Par exemples :

SOH CAH TOA: Sinus= Opposé sur Hypoténuse Cosinus= Adjacent sur Hypoténuse Tangente= Opposé sur Adjacent.

Volume d’un cylindre droit = πR²h = π(z.z)a = PiZZA. Avec Z comme rayon et A comme hauteur.

Sommaire.

Mémoriser une formule avec le système des rimes.

Si vous vous souvenez facilement des paroles d’une chanson ou d’un poème, vous pouvez faire appel à votre mémoire auditive en inventant une histoire, un poème ou une chanson avec les lettres de chaque élément de la formule et en trouvant des mots ayant la même sonorité.

En voici deux exemples autour du cercle : circonférence et surface.

Périmètre = 2ΠR = deux PIeRrres.

Surface = πR² = PIeRre CARRÉE.

Vous pouvez continuer ainsi pour d’autres formules en donnant libre cours à votre imagination:

Diamètre D = 2R = DéseRt.

Sommaire.

Vous trouverez des exemples concrets de la méthode des liaisons – link method en anglais – dans nos articles

Il s’agit d’imaginer une histoire en reliant dans l’ordre chaque élément constitutif de la formule. Pour rendre concret les différents composants de  la formule, nous leur feront correspondre un mot ayant la même consonance et facile à nous représenter en faisant appel à notre mémoire visuelle.

Reprenons notre exemple de la surface du cercle, appelée également aire du disque :

Aire= πR²

Nous utiliserons comme point d’ancrage le mot aire, puisque nous devons mémoriser l’aire du disque. Nous allons créer une image mentale qui relie le mot aire au nombre pi. Puis une image qui relie le mot pi au second élément, la lettre R et ainsi de suite.

Nous allons représenter l’aire du disque par une aire d’autoroute. Nous avons notre première image.

Une pie symbolisera le nombre pi.

Pour représenter nous voyons deux gros rats.

Nous allons, par exemple, commencer notre histoire en arrivant sur une aire d’autoroute.

Nous apercevons une pie avec un disque dans le bec et deux gros rats en train d’essayer de l’attraper.

Nous avons une histoire très visuelle et facile à retenir.

Sommaire.

Mémoriser avec la table de rappel des symboles mathématiques.

Nous avons vu que pour mémoriser rapidement et facilement une formule mathématique ou physique, il faut l’associer à des images mentales et créer une histoire à partir de ces représentations mentales.

Il existe beaucoup de formules à retenir.

Pour se faciliter la vie, le plus simple est de se constituer une bibliothèque d’images pour les symboles mathématiques ou physiques et de puiser dedans pour associer la formule à une histoire à mémoriser.

Voici un exemple de table de rappel des symboles mathématiques, constituée d’objets, dont vous pouvez vous inspirer et que vous pourrez compléter. Le plus important est de construire une liste de symboles que vous retiendrez et utiliserez plus facilement, en faisant appel à vos sens ou à vos émotions.

  • + (plus) : pharmacie.
  • – (moins) : panneau sens interdit.
  • * (multiplication) : étoile.
  • / (barre de division) :  barrière.
  • , (virgule) : aiguille.
  • ‘ (apostrophe) : goutte d’eau.
  • ‘ ‘ (double apostrophe) : pluie.
  • ° (degré) : bulle.
  • √ (racine) : garage (porte basculante).
  • ∫ (intégrale) : violon.
  • Σ (somme) : escalier.
  • = (égal) : (rail de) chemin de fer.
  • (  ) (parenthèses ouvrantes et fermantes) : cirque.
  • { } (accolades ouvrantes et fermantes) : rideaux.
  • π (pi) : pont.
  • ∞ (infini) : papillon.

Sommaire.

Mémoriser les variables avec la table de rappel de l’alphabet des animaux.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

alphabet des animaux - mémorisation des lettres A-Z
Exemple de table de rappel de l’alphabet des animaux pour associer un animal à une lettre de l’alphabet.

Nous devons également mémoriser les variables qui correspondent aux 26 lettres de l’alphabet.

Pour les visualiser, nous allons associer chaque lettre de l’alphabet A-Z à des animaux.

Voici un exemple de table de rappel de l’alphabet des animaux qui fait l’association avec les lettres A-Z de l’alphabet.

  • A : âne.
  • B : biche.
  • C : canard.
  • D : dauphin.
  • E : Éléphant.
  • F : Faucon.
  • G : Girafe.
  • H : Hérisson.
  • I : Iguane.
  • J : Jaguar.
  • K : Koala.
  • L : Lapin.
  • M : Mouton.
  • N : Narval.
  • O : Ours.
  • P : Panthère.
  • Q : Quokka (petit marsupial d’Australie).
  • R : Renard.
  • S : Serpent.
  • T : Tigre.
  • U : Unau (paresseux à deux doigts).
  • V : Vache.
  • W : Wallaby.
  • X : Xérus (petit rongeur proche de l’écureuil vivant en Afrique).
  • Y : Yack.
  • Z : Zèbre.

Sommaire.

 Créer une histoire mémorable pour retenir la formule.

Nous allons utiliser les tables de rappel des symboles et l’alphabet des animaux et construire une histoire pour chaque formule à retenir.

Vous pouvez également utiliser la table de rappel du grand système pour représenter les nombres.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

table de rappel
Exemple de table de rappel, appelée aussi grand système, pour mémoriser facilement les chiffres.

La table de rappel du grand système est une extension de la méthodes articulations chiffrées, qui consiste à associer chaque chiffre à une consonne, ce qui permet d’imaginer des mots faciles à mémoriser et décoder.

Voici quelques exemples :

Volume d’une sphère V = 4/3 π R3

V correspond à une vache dans la table de rappel de l’alphabet des animaux.

pour le symbole = nous voyons un chemin de fer.

Le nombre 4 est associé à un roi.

Pour la barre de division, nous avons une barrière.

Le chiffre 3 correspond à un mât dans la table de rappel du grand système.

Pour π, nous voyons un pont.

R correspond à un renard.

Le chiffre 3 correspond à un mât.

v = 4/3 π r3 : vache, chemin de fer, roi, barrière, mât, pont, renard, mât.

Il ne reste plus qu’à imaginer une histoire en visualisant dans l’ordre chacune de ces images.

Pour simplifier l’histoire ou éviter toute ambiguïté avec le chiffre trois, nous pouvons également utiliser le système des rimes :

π r3 : PIeRre CUBE . Nous imaginons une pierre en forme de cube.

L’histoire devient :

Une vache voit sur le chemin de fer un roi en train de marcher. Il arrive devant une barrière de chemin de fer baissée. Il la lève et elle se transforme en mât. Puis il avance, trébuche. Il se retourne et voit ce qui l’a fait trébucher : une grosse pierre en forme de cube.

Notre histoire comprend tous les éléments de la formule mathématique. Les images mentales s’enchaînent dans l’ordre de la formule, ce qui rend plus rapide la mémorisation. Elle est simple, visuelle et facile à mémoriser. Une ou deux répétitions suffisent pour apprendre l’histoire et retrouver la formule.

Convertir les degrés Celsius en Fahrenheit

La formule pour convertir les degrés Celsius (C) en Fahrenheit (F) est la suivante :

F = C * 9/5 + 32

Nous obtenons les images suivantes dans l’ordre :

F = C * 9/5 + 32 : faucon, chemin de fer, canard, étoile, pied, barrière, lion, pharmacie, moine

Il ne nous reste plus qu’à construire une histoire avec les images mentales.

Un faucon vole au dessus d’une voie de chemin de fer. Il aperçoit un canard avec une étoile de shérif sur la poitrine. Il tape très fort du pied sur une barrière pour faire partir un lion. Celui-ci s’enfuit et entre dans une pharmacie où se trouve en moine.

Pour se souvenir de la formule de physique, il vous suffit de revoir votre histoire mentale et de convertir chaque image. Vous avez reconstitué la formule de physique. Vous savez maintenant convertir les degrés Celsius en degrés Fahrenheit.

Sommaire.

Retenir définitivement les formules avec la technique des répétitions espacées.

Nous avons créé des histoires pour chaque formule mathématique ou de physique à retenir.

Nous allons utiliser comme technique de mémorisation, les répétitions espacées.

Nous allons réviser les histoires juste avant de les oublier. En procédant ainsi, les histoires vont s’ancrer au fur et à mesure dans notre mémoire à long terme.

En révisant les histoires que nous avons imaginées régulièrement et de façon espacée dans le temps, l’oubli sera de plus en plus lent.

Nous aurons besoin de réviser de façon rapproché au début, puis de façon de plus en plus espacée.

Au fur et à mesure des rappels, les images mentales que nous avons créées vont apparaitre sans effort de plus en plus rapidement et facilement.

Sommaire.

A découvrir aussi.

 

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !