Comment Mémoriser un Discours facilement

Comment mémoriser un discours ou une présentation facilement ?

Apprendre par cœur a l’air difficile. Pourtant il existe des techniques de mémorisation simples et efficaces pour retenir un discours, une présentation ou une n’importe quelle intervention orale.

Une fois appris les principes de base, avec de l’entrainement et de la pratique, vous aurez plus d’aisance lors des prises de parole.

Vous vous demandez comment font les politiciens ou les orateurs pour prononcer un discours sans note et parler naturellement ?

Vous cherchez comment mémoriser vite et facilement un discours ?

Lisez cet article du blog éducatif Apprendre 5 minutes pour apprendre en 5 minutes comment retenir efficacement un discours ou une présentation.

Sommaire

  • Les erreurs à éviter.
  • Les profils d’apprentissage.
  • Les techniques de base.
  • La méthode pour mémoriser un discours.
  • A découvrir aussi.

Les erreurs à éviter.

Apprendre par cœur.

Pour mémoriser un discours, vous voulez apprendre par cœur, mot à mot, le discours.

Apprendre un texte par cœur sans le comprendre est fastidieux et fatiguant. C’est pourquoi vous n’allez pas être motivé pour retenir le discours et avoir du mal à le mémoriser.

Pour retenir le discours, vous devez le comprendre, éveiller votre curiosité, y trouver un intérêt pour avoir envie de l’apprendre et de parler en public.

Si vous considérez l’apprentissage comme un jeu, comme quelque chose d’agréable, vous apprendrez plus facilement.

Si vous vous ennuyez, vous aurez des difficultés pour apprendre.

Ne pas faire confiance dans sa mémoire.

« Je n’ai pas de mémoire! »

Si vous partez de ce principe, vous allez vous décourager et abandonnez.

Heureusement, tout le monde a de la mémoire. Il faut juste connaître les bonnes techniques et s’entraîner.

Cherchez toutes les occasions de faire appel à votre mémoire et vous allez retrouver confiance en elle et la développer.

Ne pas répéter le discours.

Vous pensez avoir compris les informations de votre discours et pensez que ce n’est pas la peine de répéter ?

C’est une erreur. Il ne suffit pas de comprendre pour retenir. Il faut aussi que les informations soient ancrées dans le cerveau, dans votre mémoire à long terme.

En procédant à des rappels avant d’oublier, souvent au début puis de façon de plus en plus espacée dans le temps, vous vous souviendrez de votre discours.

Les profils d’apprentissage.

Pour apprendre, nous faisons appel à nos sens.

  • La vue.
  • L’ouïe.
  • Le toucher.
  • L’odorat.
  • Le goût.

Le cerveau mémorise en faisant appel principalement à 3 types de mémoire.

Profil d’apprentissage visuel : les visuels se souviennent de ce qu’ils ont vu, de son esthétique, de son emplacement, de sa couleur en faisant appel à leur mémoire visuelle.

Ils ont besoin de supports visuels afin de visualiser mentalement ce qu’ils apprennent.

Profil d’apprentissage auditif : les auditifs se souviennent de ce qu’ils entendent.

Ils posent des questions, écoutent et répètent à voix haute ce qu’ils apprennent en faisant appel à leur mémoire auditive.

Profil d’apprentissage kinesthésique : les kinesthésiques se souviennent de ce qu’ils font, de ce qu’ils ressentent physiquement ou émotionnellement.

Ils apprennent ce qui a du sens pour eux avec leur corps, en faisant, font des mouvements et les répètent pour apprendre en faisant appel à leur mémoire kinesthésique.

En faisant au maximum à ces 3 types de mémoire, vous retiendrez plus facilement le discours ou la présentation.

Vous pouvez améliorer votre mémoire facilement en vous amusant à l’utiliser chaque fois que possible dans la vie quotidienne.

Les techniques de base.

Les associations mentales.

Il s’agit d’associer le mot à retenir à une image, un son, une odeur, un événement ou n’importe quel souvenir facile à retenir et vous représenter mentalement.

Les association faisant appel à un sens que vous créez dans votre cerveau sont plus faciles à mémoriser que des idées abstraites.

Pour mémoriser facilement l’association mentale, donnez lui de la vie, du mouvement, exagérée la. Faites appel à vos cinq sens, à l’émotion.

Entraîner-vous à former ces associations, à y faire appel mentalement.

Les associations mentales sont un excellent exercice pour améliorer sa mémoire.

Le système des liaisons.

Le système des liaisons, appelée également méthode des liens ou association en chaîne, consiste à relier les associations mentales entre elles, comme des maillons d’une chaîne.

Il s’agit de relier une association mentale à la suivante et de constituer une histoire.

En parcourant l’histoire mentale dans l’ordre, vous retrouvez les associations mentales les unes après les autres pour chaque mot à retenir.

La méthode des lieux.

La méthode des lieux, appelée également chemin de l’éléphant ou technique du voyage, consiste à placer chaque information à retenir à un point de passage, à un lieu se trouvant sur le parcours mental.

La méthode des lieux fait appel à la mémoire spatiale qui est très efficace dans les processus de mémorisation.

Il s’agit de créer une association mentale pour chaque information clé à retenir et à la placer sur un point de passage du parcours mental.

En fixant les informations clés sur des points de passage, il suffit d’effectuer mentalement le parcours pour retrouver dans l’ordre les informations clés et de vous rappeler à tout moment les informations clés précédentes et suivantes.

Le palais de la mémoire.

Le palais de la mémoire, appelé également palais mental, utilise le même principe de mémorisation que la méthode des lieux.

Votre palais de la mémoire comprend une ou plusieurs pièces que vous allez parcourir mentalement et dans lesquelles vous allez placer les informations à retenir dans l’ordre à des emplacements prédéfinis, vos points de passage.

Vous pouvez ensuite vous rappeler chaque association mentale dans l’ordre, en imaginant que vous parcourez les pièces du palais de la mémoire dans l’ordre initial.

Pour de longs discours ou des présentations avec une structure importante, vous pouvez combiner les deux techniques : un voyage et plusieurs palais de la mémoire placés le long du voyage.

La méthode pour mémoriser un discours.

Prononcer un bon discours est une tâche paradoxale.

Si vous lisez vos notes, le public va vous trouver ennuyeux et aura l’impression que vous ne vous êtes pas préparé.

Lorsque vous prononcez un discours, vous devez avoir l’air naturel comme si vous conversiez avec le public.

Vous devez mémoriser le discours et donner l’impression de parler en public comme si vous ne l’aviez pas mémorisé.

Cela semble compliqué mais il existe une méthode simple pour mémoriser un discours facilement et parler en public sans note.

Il ne s’agit pas d’apprendre par cœur mot à mot car vous risqueriez de parler de façon mécanique mais de structurer le discours et de retenir les idées clés et les restituer dans l’ordre.

Écrire le discours.

Écrire les idées principales et les idées secondaires du discours. Le but est de

  • Comprendre quelles sont les idées importantes de votre discours.
  • Déterminer le message que le public doit retenir.

Faites le tri entre les idées les plus importantes et les idées secondaires.

Créer un plan pour structurer le discours.

Le plan fera ressortir les idées principales et permettra de diviser le discours à mémoriser en plusieurs parties.

Les différentes parties du discours doivent s’enchainer de façon logique.

Écrire le discours en entier, c’est-à-dire l’introduction, le corps du discours et la conclusion.

Écrire va également vous aider à retenir le discours en faisant appel à votre mémoire scripturale, ce qui est utile en particulier pour les kinesthésiques.

Lire à voix haute le discours et le répéter.

Lisez à haute voix le texte afin de pouvoir l’entendre et de savoir s’il se prête bien à un discours avant de commencer à le mémoriser.

Vous allez repérer les parties du texte du discours à changer pour qu’elles semblent plus claires, plus naturelles à l’oreille ou pour renforcer un effet.

D’autre part, lire à haute voix est un moyen supplémentaire pour faciliter la mémorisation car écouter le texte fait appel à la mémoire auditive.

Vous aurez peut-être besoin de répéter et changer votre texte plusieurs fois.

Si vous le pouvez, lisez à haute voix à l’endroit où vous allez le prononcer devant le public. Cela vous permettra de vous habituer au lieu, à l’acoustique et de répéter vos mouvements.

Vous pourrez ensuite vous imaginer dans le lieu en train de prononcer le discours, afin de le contextualiser et vous sentir plus à l’aise.

Mémoriser les points clés.

La clé pour mémoriser un discours est de le mémoriser par étape et hiérarchiquement le discours, c’est-à-dire, retenir d’abord le plus important, pour aller progressivement vers plus de détails.

  • La structure du discours.
  • Les idées principales.
  • Les idées secondaires.
  • Et ainsi de suite.

Vous allez mémoriser le plan de votre discours que vous avez structuré en fonction de vos idées principales, puis secondaires.

Ne cherchez pas à mémoriser mot à mot le texte du discours mais plutôt la trame du discours et les mots clés.

Cela vous permettra de laisser de la place à votre spontanéité, de donner le sentiment que vous prononcez le discours de façon naturelle.

Vous commencerez par mémoriser les idées principales.

Quand vous aurez retenu les informations principales, vous pourrez passer à l’étape suivante  : retenir les idées secondaires.

Mémorisez ensuite les faits importants ou les statistiques.

Enfin, une fois ceux-ci enregistrés dans votre mémoire, vous pouvez aller plus loin et apprendre plus de détail.

En fonction de votre habitude, vous saurez jusqu’à quel niveau de détail vous aurez besoin d’aller dans votre activité de mémorisation.

Vous aurez ainsi la certitude d’avoir parlé de tous les points importants de votre discours.

Créer une image mentale pour chaque idée clé.

Le cerveau se rappelle plus facilement de ce qu’il perçoit, de ce qui est concret que d’un mot.

Créez une association mentale avec le mot clé. Choisissez celle qui est la plus facile à mémoriser pour vous. Souvent, ce sera une image qui vous vient spontanément.

Placer chaque image clé sur un parcours mental.

Nous allons utiliser la technique du voyage pour placer à chaque étape du parcours mental une image clé.

Cela nous permettra de retrouver les idées clés facilement et dans l’ordre lors du discours.

Vous placez les images correspondant aux idées principales dans les lieux les plus importants de votre voyage mental (ville s’il s’agit d’un parcours entre plusieurs villes, pièce d’une maison ou d’un monument, etc.).

Vous placez ensuite dans un point de passage et dans un ordre défini les images associées aux idées secondaires dans le lieu (ville, pièce, etc.) correspondant à l’idée principale.

Par exemple, si vous avez placé l’association mentale correspondant à une idée principale dans une ville étape  de votre voyage mental et que vous avez 5 idées secondaires associées à l’information principale, vous pouvez les placer dans cette ville sur des points de passage de votre voyage (mairie, église, école, épicerie, terrain de sport, etc.).

Vous pourrez ensuite rentrer, par exemple, dans chacun de ces points de passage (mairie, église, etc.) et y placer des informations plus détaillées associer à l’idée secondaire.

Visualiser les informations clés le long du voyage.

Une fois placé les associations mentales le long du chemin, vous allez effectuer mentalement le parcours, passer dans chaque lieu principal (ville, etc.),  prendre le temps de visualiser l’image mentale (ou la représentation mentale de votre choix) associée à l’idée principale, puis passer ua lieu principal suivant pour retrouver l’idée principale suivante et ainsi de suite jusqu’à la fin du voyage.

Lorsque vous saurez retrouver dans l’ordre toutes les idées principales, vous pourrez passer à l’étape suivante : mémoriser les idées secondaires.

Reprenez votre voyage mental au début. Rendez vous à l’endroit où se trouve la première idée principale (première ville du parcours, etc.). s’il s’agit d’une ville, parcourez la dans l’ordre. Arrêtez-vous au premier point de passage, visualisez la première idée secondaire, puis passez au second point de passage, visualisez mentalement la deuxième idée secondaire et ainsi de suite.

Quand vous saurez retrouver les idées secondaires associées à la première idée principale, vous pourrez poursuivre votre voyage mental pour retrouver la deuxième idée principale. Retrouvez comme précédemment les idées secondaires.

En procédant de cette manière, vous vous souviendrez de tous les points du discours. A quelque endroit du discours où vous serez, vous saurez retrouver les idées principales et secondaires, les faits importants, les statistiques et tout ce que vous vouliez dire.

Vous n’avez pas cherché à apprendre mot par mot le discours mais vous saurez délivrer votre message de façon plus naturelle.

Se tester.

Pour vous assurer que vous vous rappelez bien du discours, vous pouvez effectuer des quiz.

Vous pouvez choisir une idée principale et vous demander

  • Quelle idée principale la précède ?
  • Quelle idée principale la suit ?
  • Quelles sont les idées secondaires associées ?
  • Etc.

Réviser.

Vous connaissez la structure du discours, les idées principales et tous les éléments du discours dans l’ordre.

A quelque endroit du discours où vous vous trouvez, vous savez quel est l’élément suivant du discours à prononcer.

En général, cela suffit. Vous pourrez faire votre présentation ou prononcer votre discours en sachant que même si vous modifiez la façon de le restituer, le contenu restera le même.

Pour ancrer définitivement le discours ou la présentation dans votre cerveau, vous allez le réviser, souvent au début, puis de façon plus espacée dans le temps.

Le bon moment est de réviser juste avant de commencer à oublier.

Vous allez effectuer mentalement le voyage pour retrouver dans l’ordre les images clés du discours.

Les premiers rappels sont les plus importants.

Faites le parcours une première fois quelques minutes après avoir réussi à mémoriser le discours.

Procédez à un second rappel, une heure après.

Faites un troisième rappel le soir avant d’aller dormir.

Faites un autre rappel le lendemain, puis le surlendemain et ainsi de suite en espaçant de plus en plus les intervalles de révision si vous avez du temps avant la prise de parole en public.

Vous pouvez adapter le rythme des révisions en fonction du temps dont vous disposez et de vos capacités actuelles.

En procédant ainsi, vous serez capable de tenir un discours sans note.

Avoir appris et mémorisé les points importants du discours va vous donner plus de flexibilité que si vous aviez appris par cœur le texte complet du discours.

Vous allez vous concentrer plus sur le message à faire passer et sur le cheminement logique des idées, ce qui vous permettra de paraître plus naturel.

A découvrir aussi.

Si cet article du blog éducatif  Apprendre 5 Minutes vous a plu, faites le connaitre autour de vous.

Comment Mémoriser un Discours facilement

Abonnez-vous pour être informé des nouvelles parutions d’articles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mémoriser la liste des Capitales d’Europe facilement

Mémoriser toutes les capitales d’Europe est un jeu d’enfant. Il existe des moyens simples et efficaces de les retenir.

Vous voulez apprendre et mémoriser rapidement les capitales des 50 États européens ?

Vous voulez consulter la liste complète des États et capitales d’Europe ?

Vous trouverez dans cet article du blog éducatif Apprendre 5 minutes la liste des capitales européennes et un exemple concret de mémorisation pour chaque État et capitale.

Si vous voulez apprendre en détail la méthode de mémorisation, lisez notre article Comment Mémoriser les Capitales du Monde facilement.

Sommaire

  • Liste des capitales d’Europe.
  • Le principe de mémorisation
  • Mémoriser les capitales des États européens.
  • A découvrir aussi.
  • Annexe : table de rappel du grand système.

 

Liste des Capitales d’Europe.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Liste des pays d'Europe par ordre alphabétique.
Liste des pays d’Europe par ordre alphabétique.

L’Europe est constituée de 50 États reconnus souverains internationalement.

La capitale d’un État est la ville où siège le gouvernement.

La liste des capitales européennes ci-dessous est classée dans l’ordre alphabétique des États de l’Europe.

  1. Capitale de l’Albanie : Tirana.
  2. Capitale de l’Allemagne : Berlin.
  3. Capitale de l’Andorre : Andorre-la-Vieille.
  4. Capitale de l’Arménie : Erevan.
  5. Capitale de l’Autriche : Vienne.
  6. Capitale de l’Azerbaïdjan : Bakou.
  7. Capitale de la Belgique : Bruxelles.
  8. Capitale de la Biélorussie : Minsk.
  9. Capitale de la Bosnie-Herzégovine : Sarajevo.
  10. Capitale de la Bulgarie : Sofia.
  11. Capitale de Chypre : Nicosie.
  12. Capitale de la Croatie : Zagreb.
  13. Capitale du Danemark : Copenhague.
  14. Capitale de l’Espagne : Madrid.
  15. Capitale de l’Estonie : Tallinn.
  16. Capitale de la Finlande : Helsinki.
  17. Capitale de la France : Paris.
  18. Capitale de la Géorgie : Tbilissi.
  19. Capitale de la Grèce : Athènes.
  20. Capitale de la Hongrie : Budapest.
  21. Capitale de l’Irlande : Dublin.
  22. Capitale de l’Islande : Reykjavik.
  23. Capitale de l’Italie : Rome.
  24. Capitale du Kazakhstan : Astana.
  25. Capitale de la Lettonie : Riga.
  26. Capitale du Liechtenstein : Vaduz.
  27. Capitale de la Lituanie : Vilnius.
  28. Capitale du Luxembourg : Luxembourg.
  29. Capitale de la Macédoine : Skopje.
  30. Capitale de Malte : La Valette.
  31. Capitale de la Moldavie : Chișinău.
  32. Capitale de Monaco : Monaco.
  33. Capitale du Monténégro : Podgorica.
  34. Capitale de la Norvège : Oslo.
  35. Capitale des Pays-Bas : Amsterdam.
  36. Capitale de la Pologne : Varsovie.
  37. Capitale du Portugal : Lisbonne.
  38. Capitale de la Roumanie : Bucarest.
  39. Capitale du Royaume-Uni : Londres.
  40. Capitale de la Russie : Moscou.
  41. Capitale de Saint-Marin : Saint-Marin.
  42. Capitale de la Serbie : Belgrade.
  43. Capitale de la Slovaquie : Bratislava.
  44. Capitale de la Slovénie : Ljubljana.
  45. Capitale de la Suède : Stockholm.
  46. Capitale de la Suisse : Berne.
  47. Capitale de la Tchéquie (République tchèque) : Prague.
  48. Capitale de la Turquie : Ankara.
  49. Capitale de l’Ukraine : Kiev.
  50. Capitale du Vatican : Cité du Vatican.

Le principe de mémorisation.

Le cerveau adore et retient facilement les histoires.

Pour mémoriser les capitales des États de l’Europe facilement, nous allons associer le nom de l’État et le nom de la capitale à des images mentales faciles à retenir et créer une histoire mentale avec ces deux images.

Les noms sont parfois difficiles à retenir. Pour les retenir plus facilement, nous allons trouver une image mentale facile à mémoriser pour représenter le nom de chaque État ou capitale.

Si vous voulez également mémoriser le numéro d’ordre alphabétique de la capitale européenne, vous pouvez comme moyen mnémotechnique le système des articulations chiffrées.

Le système des articulations chiffrées – appelée également méthode d’Aimé Paris ou méthode de l’Abbé Moigno – est la technique de mémorisation qui consiste à associer un chiffre à un son pour faciliter sa mémorisation.

La méthode des articulations chiffrées consiste à :

  • Convertir les chiffres en consonnes significatives ou en sons suivant un code défini,
  • A les associer à des mots en rajoutant des lettres pour les rendre concrets et les visualiser.
  • A créer une phrase ou une histoire.

A chaque chiffre de zéro à neuf, correspond une consonne ou un son.

Voici la table codes-sons complète correspondant au système des articulations chiffrées :

  • 0 : c (ce), s (se), z (ze), t (tion), x (ex : dix).
  • 1 : t, d.
  • 2 : n, ne, gne.
  • 3 : m, me.
  • 4 : r, re.
  • 5 : l, lle.
  • 6 : g (ge), j (je), ch (che), sh (sche).
  • 7 :  g (gue, ga), k (ke, ka), q (que), cue (cas).
  • 8 : f (fe), v(ve), ph (phe).
  • 9 : b, p.

La table de rappel du grand système – appelée mnemonic peg system, en anglais – est une extension de la méthode des articulations chiffrées.

Il s’agit d’une table de cent mots courts, faciles à visualiser et à faire bouger, auxquels vous allez associer les nombres 0 à 99, avec la méthode des articulations chiffrées.

Vous trouverez ci-dessous la table de rappel que nous avions utilisé dans l’article Comment mémoriser facilement les chiffres ou les nombres

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

table de rappel
Table de rappel du grand système

Plus les images seront concrètes, plus l’histoire fera appel à nos sens, plus elle sera chargée en émotion, plus elle sera facile à retenir.

Pour mémoriser à long terme les capitales des États européens, nous utiliseront la méthode des répétitions espacées comme technique de mémorisation.

La répétition espacée, appelée également SRS – en anglais, SRS est l’acronyme de Spaced Repetition System –  est la technique d’apprentissage qui consiste à réviser une information, une connaissance juste avant de l’oublier.

Plus l’information à apprendre sera ancrée dans notre mémoire, plus les révisions seront espacées dans le temps.

Mémoriser les Capitales des États Européens.

Pour mémoriser les Capitales des 50 États de l’Europe,  nous allons utiliser les mnémoniques suivantes et créer des associations entre elles.

1 – Capitale de l’Albanie : Tirana.

Il s’agit de créer une association mentale avec le mot Albanie et une association mentale avec le mot Tirana.

Le nom Albanie nous fait penser à un banc.

Tirana nous fait penser au Piranha.

Il nous reste à créer une histoire mnémonique en prenant les images dans l’ordre :

  • Albanie Tirana : banc, piranha.

Par exemple,

« Sur un banc, des piranhas grimpent pour plonger dans la rivière ».

Si vous voulez également mémoriser le numéro d’ordre alphabétique de la capitale européenne, vous pouvez associer le numéro d’ordre alphabétique 1 à un toit.

  • 1 – Albanie Tirana : toit, banc, piranha.

Nous pouvons, par exemple, imaginer l’histoire mnémonique suivante :

« Sur un toit se trouve un banc sur lequel grimpent des piranhas pour plonger dans la rivière ».

Imaginez l’histoire qui vous passe par la tête. Plus vous ferez appel à vos sens, à vos émotions, plus elle vous marquera, plus elle s’ancrera facilement dans votre cerveau et plus facilement vous la retiendrez.

Utilisez au maximum, dans vos associations, des personnages en mouvement pour renforcer la mémorisation.

Reprenez le même principe pour les autres capitales européennes.

A titre d’exemple, voici les images clés que vous pouvez utiliser pour mémoriser les autres capitales et les États européens.

2 – Capitale de l’Allemagne : Berlin.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 2 – Allemagne Berlin : nez, Charlemagne, porte de Brandebourg.

La porte de Brandebourg est un des symboles de Berlin.

Si vous voulez faire appel uniquement à votre mémoire auditive, vous pouvez prendre, par exemple, Merlin l’Enchanteur comme mnémonique pour Berlin.

  • 2 – Allemagne Berlin : nez, Charlemagne, Merlin.

3 – Capitale de l’Andorre : Andorre-la-Vieille.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 3 – Andorre, Andorre-la-Vieille : mât, (boîte de) Pandore, vieille (femme âgée).

4 – Capitale de l’Arménie : Erevan.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 4 – Arménie, Erevan : roi, armée, rêve.

5 – Capitale de l’Autriche : Vienne.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 5 – Autriche, Vienne : lion, autruche, valse (de Vienne).

6 – Capitale de l’Azerbaïdjan : Bakou.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 6 – Azerbaïdjan, Bakou : chat, laser, bas coût.

7 – Capitale de la Belgique : Bruxelles.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 7 – Belgique, Bruxelles : quille, Tintin, choux de Bruxelles.

Tintin est le célèbre jeune reporter belge et globe-trotter de la série de bandes dessinées « Les Aventures de Tintin » créée par le dessinateur et scénariste belge Hergé.

Si vous voulez faire appel uniquement à votre mémoire auditive, vous pouvez prendre, par exemple, gicle (gicler) comme mnémonique pour Belgique.

  • 7 – Belgique, Bruxelles : quille, gicler, choux de Bruxelles.

8 – Capitale de la Biélorussie : Minsk.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 8 – Biélorussie, Minsk : feu, belle russe, mini ski.

9 – Capitale de la Bosnie-Herzégovine : Sarajevo.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 9 – Bosnie-Herzégovine, Sarajevo : pied, bonnet, sniper.

Sniper Alley – allée des Snipers en anglais – est le surnom donné à l’avenue principale de la ville de Sarajevo lors du siège de Sarajevo par l’armée de la république serbe de Bosnie, pendant la guerre de Bosnie-Herzégovine (1992 – 1995). Elle était appelée ainsi à cause du nombre de snipers – tireurs d’élite – qui la prenaient pour cible.

Si vous voulez faire appel uniquement à votre mémoire auditive, vous pouvez prendre, par exemple, le prénom Sarah comme mnémonique pour Sarajevo.

  • 9 – Bosnie-Herzégovine, Sarajevo : pied, bonnet, Sarah.

10 – Capitale de la Bulgarie : Sofia.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 10 – Bulgarie, Sofia : tasse, bulldozer, princesse Sofia.

11 – Capitale de Chypre : Nicosie.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 11 – Chypre, Nicosie : tête, chips, Nikos Aliagas.

12 – Capitale de la Croatie : Zagreb.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 12 – Croatie, Zagreb : tonneau, corbeau assis, magret (de canard).

13 – Capitale du Danemark : Copenhague.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 13 – Danemark, Copenhague : diamant, (Zinédine) Zidane, David Copperfield (magicien).

14 – Capitale de l’Espagne : Madrid.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 14 – Espagne, Madrid : taureau, épargne, madrier.

Pour visualiser mentalement l’épargne, nous prendrons comme image un écureuil en train de faire une provision de noisettes en prévision de l’hiver.

15 – Capitale de l’Estonie : Tallinn.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 15 – Estonie, Tallinn : étoile, estomac, Staline.

16 – Capitale de la Finlande : Helsinki.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 16 – Finlande, Helsinki : donjon, pin des Landes, essaim d’abeilles.

17 – Capitale de la France : Paris.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 17 – France, Paris : ticket, France Gall, tour Eiffel.

La tour Eiffel est un des symboles de la ville de Paris.

18 – Capitale de la Géorgie : Tbilissi.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 18 – Géorgie, Tbilissi : dauphin, Georges, Billy the Kid.

19 – Capitale de la Grèce : Athènes.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 19 – Grèce, Athènes : taupe, graisse, antenne.

20 – Capitale de la Hongrie : Budapest.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 20 – Hongrie, Budapest : noce, « on crie », « Buddha peste ».

21 – Capitale de l’Irlande : Dublin.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 21 – Irlande, Dublin : natte, mouton, (du) pain.

Le mouton est des symboles de l’Irlande.

Si vous voulez faire appel uniquement à votre mémoire auditive, vous pouvez prendre, par exemple, le mot « hurlant » comme mnémonique pour l’Irlande.

  • 21 – Irlande, Dublin : natte, hurlant, (du) pain.

22 – Capitale de l’Islande : Reykjavik.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 22 – Islande, Reykjavik : naine, volcan, Ray Charles.

23 – Capitale de l’Italie : Rome.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 23 – Italie, Rome : cinéma, botte, rhum.

L’Italie a la forme générale d’une botte.

24 – Capitale du Kazakhstan : Astana.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 24 – Kazakhstan, Astana : noir, casaque, katana.

Le katana est le sabre japonais courbe long de plus de 60 centimètres utilisé par les samouraïs.

25 – Capitale de la Lettonie : Riga.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 25 – Lettonie, Riga : nouille, lait, régate.

26 – Capitale du Liechtenstein : Vaduz.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 26 – Liechtenstein, Vaduz : niche, litchi, vendeur.

27 – Capitale de la Lituanie : Vilnius.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 27 – Lituanie, Vilnius : nuque, lutin, minus.

28 – Capitale du Luxembourg : Luxembourg.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 28 – Luxembourg, Luxembourg : nef, luxe.

29 – Capitale de la Macédoine : Skopje.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 29 – Macédoine, Skopje : nappe, (boîte de) macédoine, microscope.

30 – Capitale de Malte : La Valette.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 30 – Malte, La Valette : maison, malle, mallette.

31 – Capitale de la Moldavie : Chișinău.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 31 – Moldavie, Chisinău : mouton, molaire, chinois.

32 – Capitale de Monaco : Monaco.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 32 – Monaco, Monaco : moine, monastère.

33 – Capitale du Monténégro : Podgorica.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 33 – Monténégro, Podgorica : maman, gros nez, bol de gros riz.

34 – Capitale de la Norvège : Oslo.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 34 – Norvège, Oslo : marin,  (pôle) Nord, osselet.

35 – Capitale des Pays-Bas : Amsterdam.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 35 – Pays-Bas, Amsterdam : moulin, piment, hamster.

36 – Capitale de la Pologne : Varsovie.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 36 – Pologne, Varsovie : mouche, (joueur de) polo, arceau.

37 – Capitale du Portugal : Lisbonne.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 37 – Portugal, Lisbonne : Mickey, port, bonne.

38 – Capitale de la Roumanie : Bucarest.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 38 – Roumanie, Bucarest : mauve, roue, bout carré.

39 – Capitale du Royaume-Uni : Londres.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 39 – Royaume-Uni, Londres : myope, drapeau du Royaume-Uni, onde.

40 – Capitale de la Russie : Moscou.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 40 – Russie, Moscou : rose, rousse, mosquée.

41 – Capitale de Saint-Marin : Saint-Marin.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 41 – Saint-Marin, Saint-Marin : râteau, cinq marins.

42 – Capitale de la Serbie : Belgrade.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 42 – Serbie, Belgrade : reine, serpe, grade.

43 – Capitale de la Slovaquie : Bratislava.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 43 : Slovaquie, Bratislava : rame, slow (valse), bras.

Vous pouvez prendre également comme mnémonique pour Bratislava, l’expression « parti là-bas ».

44 – Capitale de la Slovénie : Ljubljana.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 44 – Slovénie, Ljubljana : rire,  seau et vernis, loup blanc.

45 – Capitale de la Suède : Stockholm.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 45 – Suède, Stockholm : rouleau, suer, stock de colles.

46 – Capitale de la Suisse : Berne.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 46 – Suisse, Berne : rocher, chocolat, Stéphane Bern.

Si vous voulez faire appel uniquement à votre mémoire auditive, vous pouvez associer, par exemple, la Suisse  à un « petit-suisse » ou un « garde suisse » comme mnémonique pour la Suisse.

  • 46 – Suisse, Berne : rocher, garde suisse, Stéphane Bern.

47 – Capitale de la Tchéquie : Prague.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 47 – Tchéquie, Prague : requin, chèque, bague.

48 – Capitale de la Turquie : Ankara.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 48 – Turquie, Ankara : ravin, croissant de Lune et étoile, ancre.

Si vous voulez faire appel uniquement à votre mémoire auditive, vous pouvez associer, par exemple, le mot « tuerie » ou « durite » comme mnémonique pour la Turquie.

  • 48 – Turquie, Ankara : ravin, tuerie, ancre.

49 – Capitale de l’Ukraine : Kiev.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 49 – Ukraine, Kiev : robot, crème, lièvre.

50 – Capitale du Vatican : Cité du Vatican.

Mnémonique pour l’État et la capitale :

  • 50 – Vatican, Vatican : lasso, toucan, fatiguant.

A découvrir aussi.

Si cet article du blog éducatif  Apprendre 5 Minutes vous a plu, faites le connaitre autour de vous.

Mémoriser la liste des Capitales d’Europe facilement

Abonnez-vous pour être informé des nouvelles parutions d’articles.

 

Comment Apprendre Par Cœur le Texte du Préambule de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789

Vous devez apprendre par cœur un texte ? Vous cherchez une méthode simple et efficace pour mémoriser un texte vite et facilement ?

Vous avez peur de ne pas arriver à retenir un texte ?

La méthode du Texte à Compléter est une technique de mémorisation simple et efficace pour retenir à toute vitesse un texte.

Découvrez la méthode du Texte à Compléter en lisant cet article d’ Apprendre 5 minutes et appliquez cette technique de mémorisation sur un exemple concret et détaillé :

« Comment apprendre par cœur le Préambule de la Déclaration des Droits de l’homme et du Citoyen de 1789 ? »

Vous pourrez l’utiliser pour tout type de texte : texte de droit, texte de théâtre, poème, chanson, écrit religieux, etc.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Comment apprendre par cœur le Préambule de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789.
Comment apprendre par cœur le Préambule de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.

Sommaire

  • Préambule de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.
  • Technique de mémorisation : la méthode du Texte à Compléter.
    • Principe.
    • Méthode.
  • Retenir définitivement.
  • Exemple pratique : mémoriser le Préambule de la Déclaration de 1789.
  • A découvrir aussi.

Préambule de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789.
Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.

Les Représentants du Peuple Français, constitués en Assemblée Nationale, considérant que l’ignorance, l’oubli ou le mépris des droits de l’Homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des Gouvernements, ont résolu d’exposer, dans une Déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l’Homme, afin que cette Déclaration, constamment présente à tous les Membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif, et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés ; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous.

En conséquence, l’Assemblée Nationale reconnaît et déclare, en présence et sous les auspices de l’Être suprême, les droits suivants de l’Homme et du Citoyen.

Technique de mémorisation : la méthode du Texte à Compléter.

Pour mémoriser un texte, il existe plusieurs techniques de mémorisation.

Si vous voulez les apprendre, lisez les articles suivants :

Nous allons découvrir dans ce cours la méthode du Texte à Compléter.

Vous pouvez l’utiliser seule ou la combiner avec les techniques de mémorisation vues précédemment.

Principe.

La méthode du Texte à Compléter est dérivé de deux techniques de mémorisation :

  • Le texte à trous.
  • Les acronymes.

Texte à trous.

Définition : Un Texte à Trous, appelé également texte lacunaire est un texte où il manque des mots et qu’il faut compléter.

Acronymes.

Définition : Un acronyme est un sigle qui se prononce comme un mot. Un acronyme est une suite d’initiales ou de premières lettres de plusieurs mots qui forme un mot unique.

Exemples :

Texte à Compléter.

La technique de mémorisation du Texte à Compléter consiste à retrouver un texte après avoir lu et mémorisé un texte ne comportant que la première lettre de chaque mot.

Retrouver les mots du texte à partir de la première lettre de chaque mot facilite la mémorisation car votre cerveau va chercher à faire une association entre la lettre et son emplacement dans le texte et le mot à retrouver.

Méthode.

La méthode du Texte à Compléter comprend les étapes de mémorisation suivante :

  • Se motiver en cherchant l’intérêt pour vous d’apprendre le texte par cœur.
  • Déterminer le moment de la journée où vous êtes le plus en forme et le plus favorable à la concentration.
  • Se détendre, oxygéner son cerveau en respirant ou en faisant quelques pas.
  • Se concentrer.
  • Lire le texte complet une première fois.
  • Comprendre le texte.
  • Lire 2 fois le texte complet.
  • Écrire en majuscule sur une feuille de papier la première lettre de chaque mot.
  • Sélectionner un premier bloc de lettres.
  • Essayer de deviner les mots correspondant à chaque lettre.
  • Lire plusieurs fois le bloc de mots jusqu’à le lire naturellement et sans effort.
  • Mémoriser le texte court correspondant au bloc de lettres.
  • Faire une courte pause (5 minutes) pour se détendre et s’oxygéner.
  • Réviser le texte court du premier bloc de lettres.
  • Reprendre la même technique pour apprendre et mémoriser le deuxième bloc de lettres.
  • Réviser les 2 premiers blocs de lettres.
  • Faire une courte pause (5 minutes) pour se détendre et s’oxygéner.
  • Réviser les 2 premiers blocs de lettres.
  • Reprendre la même technique pour apprendre et mémoriser le troisième bloc de lettres.
  • Continuer ainsi jusqu’à la fin du texte à apprendre par cœur.

Retenir définitivement.

Une fois que vous connaissez le texte du Préambule de la Déclaration de 1789, répétez-le jusqu’à vous sentir plus à l’aise.

Dites ensuite le texte de plus en plus vite en veillant à bien articuler jusqu’à ce que vous arriviez à le répéter sans avoir à réfléchir.

Vous pouvez également enregistrer le texte, l’écouter attentivement pour bien vous concentrer dessus et mémoriser, puis l’écouter en boucle, même en faisant autre chose.

Révisez le Préambule de la Déclaration de 1789 avec la méthode des répétitions espacées pour mémoriser définitivement.

La méthode des répétitions espacées – appelée également SRS  ou « Spaced Repetition System » – est une technique de mémorisation basée sur des révisions à intervalles réguliers, espacés de plus en plus dans le temps.

Plus l’information à apprendre est présente dans notre mémoire, plus les révisions peuvent être espacées dans le temps.

La méthode des répétitions espacées consiste à réviser une information juste avant le moment où vous allez commencer à l’oublier.

Ensuite, plus vous réviserez l’information, plus l’intervalle entre les séances de répétitions sera espacé.

Au début, vous devrez réviser souvent et de façon rapprochée, puis de façon de plus en plus espacée.

Selon Hermann EBBINGAUS, seuls 7 rappels espacés suffiraient pour ne plus oublier totalement.

En s’appuyant sur la courbe de l’oubli d’EBBINGAUS, vous pouvez, par exemple, utiliser la table des rappels espacés suivants :

  • 10 minutes après.
  • Avant la fin de la journée.
  • 1 jour après.
  • 3 jours après.
  • 1 semaine après.
  • 1 mois après.
  • 6 mois après.

Procédez ensuite à un rappel tous les 6 mois.

Essayez la table des rappel espacés. Adaptez la en fonction de votre capacité à retenir.

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il faut réviser souvent au début, puis de façon de plus en plus espacée, juste avant d’oublier.

Exemple pratique : mémoriser le Préambule de la Déclaration de 1789.

Nous allons appliquer la méthode du Texte à Compléter en l’appliquant au texte du Préambule de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.

Le texte complet du Préambule de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 à apprendre par cœur est le suivant :

« Les Représentants du Peuple Français, constitués en Assemblée Nationale, considérant que l’ignorance, l’oubli ou le mépris des droits de l’Homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des Gouvernements, ont résolu d’exposer, dans une Déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l’Homme, afin que cette Déclaration, constamment présente à tous les Membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif, et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés ; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous.

En conséquence, l’Assemblée Nationale reconnaît et déclare, en présence et sous les auspices de l’Être suprême, les droits suivants de l’Homme et du Citoyen. »

Écrire manuellement le texte à compléter va faciliter le travail de mémorisation en faisant appel à la mémoire scripturale. Une fois écrit, il se présente comme suit :

« L R D P F, C E A N, C Q L’I, L’O O L M D D D L’H S L S C D M P E D L C D G, O R D’E, D U D S, L D N, I E S D L’H, A Q C D, C P A T L M D C S, L R S C L D E L D; A Q L A D P L, E C D P E, P E A C I C A L B D T I P, E S P R; A Q L R D C, F D S D P S E I, T T A M D L C E A B D T.

E C , L’ A N R E D, E P E S L A D L’E S, L D S D L’H E D C. »

Décomposez en blocs de lettres à apprendre.

Vous pouvez, par exemple, utiliser le découpage en blocs de lettres suivant :

« Les Représentants du Peuple Français, constitués en Assemblée Nationale, »

« L R D P F, C E A N »

« considérant que l’ignorance, l’oubli ou le mépris des droits de l’Homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des Gouvernements, »

« C Q L’I, L’O O L M D D D L’H S L S C D M P E D L C D G, »

« ont résolu d’exposer, dans une Déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l’Homme, »

« O R D’E, D U D S, L D N, I E S D L’H, »

« afin que cette Déclaration, constamment présente à tous les Membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; »

« A Q C D, C P A T L M D C S, L R S C L D E L D; »

« afin que les actes du pouvoir législatif, et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés ; »

« A Q L A D P L, E C D P E, P E A C I C A L B D T I P, E S P R; »

« afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous. »

« A Q L R D C, F D S D P S E I, T T A M D L C E A B D T. »

« En conséquence, l’Assemblée Nationale reconnaît et déclare, en présence et sous les auspices de l’Être suprême, les droits suivants de l’Homme et du Citoyen. »

« E C , L’ A N R E D, E P E S L A D L’E S, L D S D L’H E D C. »

A découvrir aussi.

Si cet article vous a plu, faites le connaitre autour de vous.

Comment Apprendre Par Cœur le Texte du Préambule de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789

Abonnez-vous pour être informé des nouvelles parutions d’articles.

 

Comment apprendre par cœur facilement la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789

Vous voulez apprendre par cœur et retenir facilement les 17 articles de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 ?

Vous cherchez une méthode infaillible, rapide et amusante pour apprendre par cœur et mémoriser une liste d’articles de droits, de règlements, etc. ?

Vous ne savez pas comment vous y prendre pour retenir efficacement la Déclaration de 1789 ?

Pas de panique ! Lisez cet article d’ Apprendre 5 minutes pour apprendre par cœur la Déclaration des Droits de l’homme et du Citoyen de 1789.

En appliquant cette méthode de mémorisation simple, facile et amusante vous saurez comment retenir des séries d’articles de droits, de règlements ou de citations.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Comment apprendre par cœur la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789.
Comment apprendre par cœur la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.

Sommaire

  • Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.
  • Technique de mémorisation.
  • Cas pratique : mémorisation des 17 articles de la Déclaration de 1789.
  • Retenir définitivement.
  • A découvrir aussi.

Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789.
Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.

Les Représentants du Peuple Français, constitués en Assemblée Nationale, considérant que l’ignorance, l’oubli ou le mépris des droits de l’Homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des Gouvernements, ont résolu d’exposer, dans une Déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l’Homme, afin que cette Déclaration, constamment présente à tous les Membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif, et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés ; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous.

En conséquence, l’Assemblée Nationale reconnaît et déclare, en présence et sous les auspices de l’Être suprême, les droits suivants de l’Homme et du Citoyen.

Art. 1er. Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune.

Art. 2. Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l’oppression.

Art. 3. Le principe de toute Souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d’autorité qui n’en émane expressément.

Art. 4. La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l’exercice des droits naturels de chaque homme n’a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi.

Art. 5.  La Loi n’a le droit de défendre que les actions nuisibles à la Société. Tout ce qui n’est pas défendu par la Loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu’elle n’ordonne pas.

Art. 6. La Loi est l’expression de la volonté générale. Tous les Citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs Représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse. Tous les Citoyens étant égaux à ses yeux sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.

Art. 7. Nul homme ne peut être accusé, arrêté ni détenu que dans les cas déterminés par la Loi, et selon les formes qu’elle a prescrites. Ceux qui sollicitent, expédient, exécutent ou font exécuter des ordres arbitraires, doivent être punis ; mais tout citoyen appelé ou saisi en vertu de la Loi doit obéir à l’instant : il se rend coupable par la résistance.

Art. 8. La Loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires, et nul ne peut être puni qu’en vertu d’une Loi établie et promulguée antérieurement au délit, et légalement appliquée.

Art. 9. Tout homme étant présumé innocent jusqu’à ce qu’il ait été déclaré coupable, s’il est jugé indispensable de l’arrêter, toute rigueur qui ne serait pas nécessaire pour s’assurer de sa personne doit être sévèrement réprimée par la loi.

Art. 10. Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi.

Art. 11. La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi.

Art. 12. La garantie des droits de l’Homme et du Citoyen nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l’avantage de tous, et non pour l’utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée.

Art. 13. Pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable : elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés.

Art. 14. Tous les Citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi, et d’en déterminer la quotité, l’assiette, le recouvrement et la durée.

Art. 15. La Société a le droit de demander compte à tout Agent public de son administration.

Art. 16. Toute Société dans laquelle la garantie des Droits n’est pas assurée, ni la séparation des Pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution.

Art. 17. La propriété étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé, si ce n’est lorsque la nécessité publique, légalement constatée, l’exige évidemment, et sous la condition d’une juste et préalable indemnité.

Technique de mémorisation.

Pour mémoriser les 17 articles de la Déclaration de 1789, nous allons appliquer une méthode simple à mettre en œuvre.

Nous avons 2 types d’information à retenir pour chaque article :

  • Le numéro de l’article.
  • Le texte de l’article.

Nous avons vu, dans l’article Comment mémoriser facilement les chiffres ou les nombres, que pour mémoriser facilement des nombres, nous devions les rendre concrets. Notre cerveau retient plus facilement les informations concrètes que les informations abstraites.

Nous utiliserons la table de rappel du grand système pour associer le numéro de l’article à un personnage ou un objet facile à retenir.

  • 1 : toit.
  • 2 : noix.
  • 3 : mât.
  • 4 : roi.
  • 5 : lion.
  • 6 : chat.
  • 7 : cou.
  • 8 : feu.
  • 9 : pied.
  • 10 : tasse.
  • 11 : tête.
  • 12 : tonneau.
  • 13 : diamant.
  • 14 : taureau.
  • 15 : étoile.
  • 16 : donjon.
  • 17 : ticket.

Nous avons vu, dans l’article Mémoriser un texte court ou une citation facilement, plusieurs techniques de mémorisation pour apprendre par cœur des textes courts.

Utilisez celle qui s’adapte le mieux à votre type de mémoire. Vous pouvez également en combiner plusieurs pour renforcer la mémorisation.

Dans ce article, nous appliquerons, comme exemple, la méthode écrite pour mémoriser un texte.

  • Écrire et lire en même temps le texte.
  • Observer  la structure du texte.
  • Comprendre le texte.
  • Associer les mots-clés à des images mentales.
  • Créer des histoires mentales faciles à mémoriser.

Chaque histoire mentale constitue un repère mémoriel pour vous rappeler le texte de l’article.

Vous pouvez maintenant apprendre par cœur chaque article de la Déclaration de 1789 en vous appuyant sur vos repères mémoriels.

Avant de commencer à apprendre le texte des 17 articles, vous devez savoir quel est le moment de la journée où vous êtes le plus en forme et le plus favorable à la concentration.

Détendez-vous, oxygénez votre cerveau en respirant ou en faisant quelques pas.

Commencez par apprendre la première phrase du premier article à voix haute, sans intonation particulière.

Ne cherchez pas à retenir l’article du premier coup. Lisez la première phrase, récitez la. Lorsque vous l’avez retenue, lisez la deuxième et ainsi de suite.

Faites des pauses de quelques minutes entre chaque article pour vous détendre et vous oxygéner.

Apprenez de la même manière l’article 2.

Révisez ensuite l’article 1er et l’article 2.

Faites une pause.

Apprenez ensuite l’article 3.

Faites une pause.

Révisez les 3 premiers articles avant de passer à l’article 4.

Appliquez la même méthode pour  les articles suivants, puis révisez l’ensemble des articles de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.

Prenez le temps. Évaluez le temps dont vous disposez. Répartissez le nombre d’articles à apprendre en fonction du temps dont vous disposez.

L’important pour réussir à apprendre, c’est la régularité. En divisant vos efforts, vous éviterez de vous fatiguer, vous réduirez le stress et resterez motivé.

Réussir à mémoriser les premiers articles renforcera votre motivation, votre confiance en vous et votre envie d’apprendre.

Créer des images pour les idées-clés et des histoires mentales est un moyen amusant et efficace pour retenir.

Cas pratique : mémorisation des 17 articles de la Déclaration de 1789.

Pour mémoriser les 17 articles de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, nous allons faire appel à notre mémoire visuelle. Nous allons associer les mots-clés à des images mentales et imaginer des histoires faciles à retenir.

Le personnage ou l’objet associé au numéro de l’article constituera notre accroche mémorielle.

L’accroche mémorielle nous servira à associer l’histoire mentale à l’article.

Art. 1er. Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune.

Art. 1er : la table de rappel du grand système associe le nombre 1 au mot toit.

« Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. »

Comme nous l’avions appris dans l’article Mémoriser un texte court ou une citation facilement , nous allons chercher les mots-clés, les idées clés et les associer à des images qui nous marquent pour retenir plus facilement la phrase.

Mémoriser la phrase « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. »

Nous allons imaginer, par exemple, l’histoire mentale suivante :

« Sur le toit, deux bébés viennent de naitre. Une sage-femme leur enlève les chaines des poignets et dépose les bébés sur une balance de la justice. »

Le toit est notre accroche mémorielle. L’accroche mémorielle permet de relier le numéro à la phrase à retenir.

Les bébés symbolisent le groupe de mots « Les hommes naissent« .

L’enlèvement des chaines symbolise le groupe de mots « demeurent libres« .

La balance de la justice symbolise le groupe de mots « égaux en droits« .

Mémoriser la phrase « Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune. »

Nous allons imaginer, par exemple, l’histoire mentale suivante :

« Deux hommes jouent au golf dans la cour de l’école. »

Le golf symbole « les distinctions sociales ».

L’école symbolise « l’utilité commune« .

Mémoriser l’article 1er de la déclaration de 1789.

« Art. 1er. Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune. »

Pour mémoriser l’article 1er de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, nous allons construire une histoire à partir des deux phrases mnémotechniques précédentes.

Nous pouvons visualiser mentalement l’histoire suivante :

« Sur le toit, deux bébés viennent de naitre. Une sage-femme leur enlève les chaines des poignets et dépose les bébés sur une balance de la justice. Ils aperçoivent deux hommes en train de jouer au golf dans la cour de l’école. »

Nous utiliserons la même méthode pour mémoriser les autres articles de la déclaration de 1789.

Art. 2. Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l’oppression.

Pour mémoriser l’article 2 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, nous allons utiliser les associations mentales suivantes :

  • Article 2 : noix.
  • But : cible.
  • Association politique : palais Bourbon (bâtiment qui abrite Assemblée nationale française).
  • Conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’Homme : congélateur.
  • Liberté : statue de la Liberté.
  • Propriété : copyright (symbole copyright).
  • Sûreté : coffre-fort.
  • Résistance à l’oppression : croix de Lorraine (symbole de la Résistance intérieure française pendant la Deuxième Guerre Mondiale).

Nous pouvons mémoriser l’histoire mentale suivante :

« Une noix atteint une cible accrochée sur le palais Bourbon. La cible se décroche et tombe sur un congélateur. La porte du congélateur s’ouvre. La statue de la Liberté sort du congélateur, coiffée du symbole copyright. Elle porte un coffre-fort quelle dépose au pied de la croix de Lorraine. »

« Art. 3. Le principe de toute Souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d’autorité qui n’en émane expressément. »

Pour mémoriser l’article 3 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, nous allons utiliser les associations mentales suivantes :

  • Article 3 : mât.
  • Principe : molécule (principe actif ou substance active en pharmacologie).
  • Souveraineté : couronne.
  • Nation : foule (une nation est une population vivant sur un même territoire et sous les mêmes lois).
  • Individu : homme.
  • Autorité : écharpe d’autorité.

Nous pouvons mémoriser l’histoire mentale suivante :

« En haut d’un mât flotte un drapeau représentant une molécule et une couronne. Au pied du mât, se rassemble une foule. Un homme portant une écharpe tricolore harangue la foule. »

Procédez ainsi pour les 17 articles de la de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.

Retenir définitivement.

Une fois que vous connaissez le texte des 17 articles de la Déclaration de 1789, répétez-le jusqu’à vous sentir plus à l’aise.

Dites ensuite le texte de plus en plus vite en veillant à bien articuler jusqu’à ce que vous arriviez à le répéter sans avoir à réfléchir.

Vous pouvez également enregistrer le texte, l’écouter attentivement pour bien vous concentrer dessus et mémoriser, puis l’écouter en boucle, même en faisant autre chose.

Révisez les articles de la Déclaration de 1789 avec la méthode des répétitions espacées pour mémoriser définitivement.

La méthode des répétitions espacées – appelée également SRS  ou « spaced repetition system » – est une technique de mémorisation basée sur des révisions à intervalles réguliers, espacés de plus en plus dans le temps.

Plus l’information à apprendre est présente dans notre mémoire, plus les révisions peuvent être espacées dans le temps.

La méthode des répétitions espacées consiste à réviser une information juste avant le moment où vous allez commencer à l’oublier.

Ensuite, plus vous réviserez l’information, plus l’intervalle entre les séances de répétitions sera espacé.

Au début, vous devrez réviser souvent et de façon rapprochée, puis de façon de plus en plus espacée.

Selon Hermann EBBINGAUS, seuls 7 rappels espacés suffiraient pour ne plus oublier totalement.

En s’appuyant sur la courbe de l’oubli d’EBBINGAUS, vous pouvez, par exemple, utiliser la table des rappels espacés suivants :

  • 10 minutes après.
  • Avant la fin de la journée.
  • 1 jour après.
  • 3 jours après.
  • 1 semaine après.
  • 1 mois après.
  • 6 mois après.

Procédez ensuite à un rappel tous les 6 mois.

Essayez la table des rappel espacés. Adaptez la en fonction de votre capacité à retenir.

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il faut réviser souvent au début, puis de façon de plus en plus espacée, juste avant d’oublier.

A découvrir aussi.

Si cet article vous a plu, faites le connaitre autour de vous.

Comment apprendre par cœur facilement la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789

Abonnez-vous pour être informé des nouvelles parutions d’articles.

 

 

 

 

Petit Papa Noël – comment apprendre par cœur les paroles de la chanson de Tino Rossi

Vous voulez apprendre par cœur les paroles de Petit Papa Noël, la chanson incontournable de Noël, rapidement et facilement ?

« Petit papa Noël, Quand tu descendras du ciel, Avec des jouets par milliers N’oublie pas mon petit soulier… ».

Cliquez sur cet article d’ Apprendre 5 minutes pour apprendre comment mémoriser les paroles de la chanson Petit Papa Noël facilement, grâce à nos techniques de mémorisation.

Vous saurez comment vous souvenir efficacement et définitivement des paroles d’une chanson ou d’une poésie en appliquant la même méthode.

Sommaire

  • Les paroles de la chanson Petit Papa Noël, chantée par Tino Rossi.
  • Comment mémoriser les paroles de la chanson Petit Papa Noël.
    • Se détendre et se concentrer.
    • Écrire et lire en même temps les paroles de la chanson.
    • Faire appel à ses sens et aux émotions pour mémoriser le texte.
    • Observer la structure de la chanson.
    • Comprendre les paroles de la chanson.
    • Technique de mémorisation : la chambre romaine.
    • Créer les images à mémoriser.
    • Mémoriser définitivement les paroles de la chanson.
  • Bonus : la première version de la chanson Petit Papa Noël – Xavier Lemercier.
  • A découvrir aussi.

Les paroles de la chanson Petit Papa Noël, chantée par Tino Rossi.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Petit Papa-Noël - paroles
Petit Papa-Noël – paroles

La version de la chanson Petit papa Noël interprétée par Tino Rossi date de 1946.

Les paroles de la chanson ont été écrites par Raymond Vincy.

La musique a été composée par Henri Martinet, sur une orchestration de Raymond Legrand.

Elle a été enregistrée en 1946 pour le film Destins, de Richard Pottier.

C’est dans ce film que le chanteur Tino Rossi interprète pour la première fois la chanson Petit Papa Noël.

Couplet 1

C’est la belle nuit de Noël,
La neige étend son manteau blanc,
Et les yeux levés vers le ciel,
à genoux, les petits enfants,
Avant de fermer les paupières,
Font une dernière prière.

Refrain

Petit papa Noël,
Quand tu descendras du ciel,
Avec des jouets par milliers,
N’oublie pas mon petit soulier.

Couplet 2

Mais avant de partir,
Il faudra bien te couvrir,
Dehors tu vas avoir si froid,
C’est un peu à cause de moi.

Il me tarde tant que le jour se lève
Pour voir si tu m’as apporté,
Tous les beaux joujoux que je vois en rêve
Et que je t’ai commandés.

Refrain

Petit papa Noël
Quand tu descendras du ciel,
Avec des jouets par milliers,
N’oublie pas mon petit soulier.

Couplet 3

Le marchand de sable est passé
Les enfants vont faire dodo
Et tu vas pouvoir commencer
Avec ta hotte sur le dos
Au son des cloches des églises
Ta distribution de surprises.

Refrain

Petit papa Noël
Quand tu descendras du ciel,
Avec des jouets par milliers,
N’oublie pas mon petit soulier.

Couplet 4

Si tu dois t’arrêter
Sur les toits du monde entier
Tout ça avant demain matin,
Mets-toi vite, vite en chemin.

Et quand tu seras sur ton beau nuage,
Viens d’abord sur notre maison
Je n’ai pas été tous les jours bien sage,
Mais j’en demande pardon.

Refrain

Petit papa Noël
Quand tu descendras du ciel,
Avec des jouets par milliers,
N’oublie pas mon petit soulier.

Comment mémoriser les paroles de la chanson Petit Papa Noël.

Comment apprendre par cœur les paroles d’une chanson ou d’un poème ?

Mémoriser un texte peut sembler difficile au premier abord.

Pourtant, il existe des techniques de mémorisation efficaces et simples à mettre en œuvre.

Nous allons en utiliser quelques unes pour apprendre et retenir les paroles de la chanson Petit Papa Noël.

Se détendre et se concentrer.

Avant d’apprendre le texte de la chanson Petit Papa Noël, choisissez de préférence le moment de la journée où vous êtes le plus en forme et le plus concentré.

Supprimez tout ce qui vous empêche de vous concentrer : bruit, distraction, stress, manque de sommeil, mauvaise alimentation, etc.

Trouvez un endroit confortable, bien éclairé, pour stimuler votre cerveau. adoptez une posture qui facile votre circulation sanguine pour bien irriguer votre  corps.

Faites régulièrement des pauses pour vous détendre, respirez et faites quelques pas pour oxygéner votre cerveau.

Si vous voulez apprendre comment améliorer votre concentration, vous pouvez lire les articles suivants :

Écrire et lire en même temps les paroles de la chanson.

Cette technique va vous permettre de vous concentrer sur chaque vers de la chanson en mobilisant vos yeux, votre voix et votre main.

C’est le premier travail de mémorisation.

Écrire n’est pas indispensable mais cela renforcera votre mémoire en laissant le temps à votre cerveau de faire des associations d’idées pour chaque groupe de mots.

Si vous avez une bonne mémoire kinesthésique (mémoire tactile), vous pouvez écrire plusieurs fois les paroles de la chanson pour vous aider à mémoriser plus facilement.

Lire à haute voix ou chanter les paroles de la chanson renforcera votre mémoire auditive.

Si vous avez une bonne mémoire visuelle, rajouter de la couleur, dessiner ou voir des images ou une vidéo ou un clip en rapport avec la chanson vont également renforcer votre mémorisation.

Faire appel à ses sens et aux émotions pour mémoriser le texte.

Pour mieux vous souvenir, utilisez au maximum vos différents sens et votre mémoire émotionnelle.

  • Déplacez vous, faites des gestes, faites vôtre les émotions véhiculées par les paroles de la chanson. Votre corps se souviendra ainsi plus facilement. Bouger oxygènera votre cerveau et améliorera votre concentration.
  • Faites appel à votre mémoire auditive en prêtant attention aux rimes, aux sonorités.
  • Mobilisez votre mémoire visuelle en vous représentant sous forme d’images les mots, les messages véhiculés par la chanson.
  • Utilisez des moyens mnémoniques comme les acronymes ou les concaténations pour mémoriser certaines phrases ou un enchainement de phrases.

Observer la structure de la chanson.

Nous allons analyser la structure de la chanson Petit Papa Noël pour repérer la façon dont les rimes sont disposées ainsi que les éléments répétitifs.

Le texte à apprendre comprend 4 couplets et un refrain.

Le refrain revenant entre chaque couplet, il suffira de l’apprendre une seule fois et de le chanter ou le réciter après chaque couplet.

Les couplets 1 et 3 comprennent 6 vers.

Les couplets 2 et 4 comprennent 8 vers.

Pour les couplets 1 et 3, les rimes suivent la même structure ABABCC.

Pour les couplets 2 et 4, les rimes suivent la même structure AABB CDCD.

Pour le refrain, les rimes suivent la structure AABB.

Connaitre le contexte de Petit Papa Noël.

Comprendre le texte de la chanson est une phase importante du processus de mémorisation.

Connaitre le contexte dans lequel l’auteur a écrit la chanson permet d’en saisir dans quel état d’esprit il l’a composé, quel message ou quelle émotion il veut faire passer.

Après la Seconde Guerre mondiale, Raymond Vincy écrit les paroles de la chanson Petit Papa Noël en 1946 pour le film Destins, dans lequel il est prévu un chant de Noël.

Tino Rossi ne veut pas interpréter un chant classique. En 1946, après la Libération et la fin de la collaboration, les chansons catholiques ne sont pas bien vues par le gouvernement qui veut supprimer les chants religieux soutenus par le régime de Vichy.

La chanson du même nom existe déjà. Écrite par Xavier Lemercier (Cf. Bonus à la fin de l’article), elle raconte la prière d’un enfant qui demande au Père Noël le retour de son père, prisonnier de guerre en Allemagne.

A la demande de l’impresario Émile Audiffred et du compositeur Henri Martinet, Raymond Vincy réécrit les paroles en supprimant les références à la guerre.

La prière de l’enfant avant de s’endormir évoquera l’importance et la magie de noël et son impatience à découvrir ses cadeaux.

Il s’agit d’une comptine, d’une berceuse chantée lors des fêtes de Noël.

Les paroles et la musique sont simples et faciles à retenir.

Comprendre les paroles de la chanson.

Prenez le temps de lire le texte pour en comprendre le sens, chaque mot, chaque expression afin de faciliter le travail de mémorisation à long terme du cerveau.

Au cours de la lecture, des images vont commencer à apparaître dans votre esprit. Votre cerveau cherche à donner du sens à ce que vous lisez. Il vous rappellera peut-être des souvenirs qu’il cherchera à associer, à rattacher à ce que vous lisez.

La prière de l’enfant évoque des sentiments mélangés.

La peur que le Père Noël l’oublie :

« Quand tu descendras du ciel,
Avec des jouets par milliers,
N’oublie pas mon petit soulier. »

La compassion et la culpabilité pour le Père Noël :

« Mais avant de partir,
Il faudra bien te couvrir,
Dehors tu vas avoir si froid,
C’est un peu à cause de moi. »

L’impatience de découvrir les cadeaux :

« Il me tarde tant que le jour se lève
Pour voir si tu m’as apporté,
Tous les beaux joujoux que je vois en rêve
Et que je t’ai commandés. »

Se faire pardonner pour recevoir des cadeaux :

« Je n’ai pas été tous les jours bien sage,
Mais j’en demande pardon. »

Technique de mémorisation : la chambre romaine.

Le travail préparation de mémorisation réalisé, vous allez pouvoir créer des images mentales pour chaque idée clé de la chanson et les mémoriser dans l’ordre.

Nous allons utiliser un moyen mnémotechnique simple et efficace qui remonte à l’antiquité : le système de la chambre romaine.

  • Choisissez une pièce de votre maison, votre appartement que vous connaissez bien.
  • Choisissez 5 endroits précis où vous placerez les couplets et le refrain.
  • Parcourez la pièce mentalement dans l’ordre pour retrouver les couplets et le refrain.

L’idéal est de choisir une pièce en rapport avec la chanson.

Comme dans la chanson Petit Papa Noël l’enfant prie le Père Noël pour avoir des cadeaux, nous pouvons par exemple choisir comme pièce un salon avec une cheminée.

Si vous manquez de place pour placer vos images ou si cela vous arrange, n’hésitez pas à les stocker à proximité.

Créer les images à mémoriser.

Nous allons stocker dans notre pièce les idées clés de la chanson que nous représenterons sous forme d’images mentales.

Nous allons ranger les images tout au long du parcours que nous avons choisi dans la pièce. Plus tard, en parcourant mentalement notre chemin, nous retrouverons les images clés dans l’ordre.

Les couplets et refrain de la chanson Petit Papa Noël sont très faciles à se représenter mentalement car très visuels.

Chaque couplet ou refrain est une petite histoire à part entière.

Pour les retenir, il suffit de se représenter mentalement chacune de ces histoires.

Couplet 1

« C’est la belle nuit de Noël,
La neige étend son manteau blanc,
Et les yeux levés vers le ciel,
à genoux, les petits enfants,
Avant de fermer les paupières,
Font une dernière prière. »

Pour le couplet 1, le premier endroit est devant la fenêtre du salon.

Nous avons mis en gras les mots clés à retenir et qui serviront de support pour apprendre le couplet 1.

Comme il s’agit d’un couplet faisant directement appel à notre mémoire visuelle, il nous reste à visualiser mentalement l’histoire pour la mémoriser.

Refrain

« Petit papa Noël
Quand tu descendras du ciel,
Avec des jouets par milliers,
N’oublie pas mon petit soulier. »

Pour le refrain, nous allons utiliser la cheminée du salon.

Nous avons mis en gras les mots clés à retenir pour le refrain.

Nous pouvons, par exemple, visualiser mentalement l’histoire suivante :

« Le Père noël  descend de son traineau volant tiré par les rennes,avec sa hotte remplie de jouets, s’approche de la cheminée pour y déposer des jouets à côté des souliers. »

Couplet 2

« Mais avant de partir,
Il faudra bien te couvrir,
Dehors tu vas avoir si froid,
C’est un peu à cause de moi.

Il me tarde tant que le jour se lève
Pour voir si tu m’as apporté,
Tous les beaux joujoux que je vois en rêve
Et que je t’ai commandés. »

Pour le couplet 2, nous allons utiliser la porte du salon.

Nous avons mis en gras les mots clés à retenir pour le couplet 2.

Couplet 3

« Le marchand de sable est passé
Les enfants vont faire dodo
Et tu vas pouvoir commencer
Avec ta hotte sur le dos
Au son des cloches des églises
Ta distribution de surprises. »

Pour le couplet 3, nous allons utiliser l’extérieur de la maison, de l’autre côté de la porte du salon.

Nous avons mis en gras les mots clés à retenir pour le couplet 3.

Couplet 4

« Si tu dois t’arrêter
Sur les toits du monde entier
Tout ça avant demain matin,
Mets-toi vite, vite en chemin.

Et quand tu seras sur ton beau nuage,
Viens d’abord sur notre maison
Je n’ai pas été tous les jours bien sage,
Mais j’en demande pardon. »

Pour le couplet 4, nous allons utiliser le toit de la maison, au dessus du salon.

Nous avons mis en gras les mots clés à retenir pour le couplet 4.

Mémoriser définitivement les paroles de la chanson.

Maintenant que nous avons créé nos histoires, il nous reste à les mémoriser et les retenir définitivement.

Une fois que vous connaissez les paroles de la chanson, répétez-les jusqu’à vous sentir plus à l’aise.

Dites ou chantez ensuite les paroles de la chanson de plus en plus vite en veillant à bien articuler jusqu’à ce que vous arriviez à les répéter sans avoir à réfléchir.

Vous pouvez également enregistrer les paroles de la chanson, les écouter attentivement pour bien vous concentrer dessus et mémoriser, puis les écouter en boucle, même en faisant autre chose.

Pour mémoriser définitivement les paroles de la chanson, nous allons utiliser comme technique de mémorisation les répétitions espacées.

Cette technique repose essentiellement sur les travaux sur la mémoire et l’apprentissage du philosophe allemand Hermann EBBINGAUS.

Afin de ne pas surcharger notre cerveau, nous oublions les informations que nous recevons et de plus en plus vite au fur et à mesure que le temps passe.

Toutefois, il observa qu’au bout d’un certain temps, certaines informations restent en mémoire et qu’en rafraichissant nos connaissances régulièrement et de façon espacée dans le temps, l’oubli était de plus en plus lent.

Pour mémoriser de façon optimale, nous devons bien ancrer nos images dans notre mémoire en les visualisant souvent au début puis les réviser juste avant d’oublier.

Pour mémoriser la chanson, une fois que vous aurez réussi à la chanter ou la réciter une fois, vous pouvez procéder de la manière suivante; ce que nous appellerons la « méthode des uns » :

  • Répéter de suite.
  • Recommencer une minute après.
  • Répéter encore une fois la minute qui suit.
  • Répéter 10 minutes après.
  • Recommencer une heure après.
  • Recommencer 10 heures après (ou avant de vous endormir).
  • Recommencer 10 heures après (ou au réveil).
  • Répéter un jour après.
  • Laisser passer un jour sans répéter.
  • Réviser le lendemain.
  • Répéter une autre fois dans la semaine (3 jours après par exemple).
  • Réviser une semaine après.
  • Laisser passer une semaine.
  • Réviser la semaine suivante.
  • Réviser le mois suivante.
  • Laisser passer un mois.
  • Réviser le mois suivant.
  • Réviser un semestre après.
  • Rafraichir la mémoire tous les semestres.

En procédant ainsi, votre mémorisation à long terme sera très forte.

Au fur et à mesure des rappels, les images mentales que vous aviez créées vont apparaitre sans effort de plus en plus rapidement et facilement.

Bonus : la première version de la chanson Petit Papa Noël – Xavier Lemercier.

Il s’agit de la version de Petit Papa Noël, créée par Xavier Lemercier pour l’opérette d’Emile Audiffred « Ça reviendra » à l’Odéon de Marseille en 1944.

Il s’agit de la prière d’un enfant qui demande au Père Noël le retour de son père, prisonnier de guerre en Allemagne.

Voici les paroles intégrales de la chanson Petit Papa Noël de Xavier Lemercier.

La neige tombe à gros flocons
Dans son lit un petit garçon
En souriant dit « Je voudrais,
Maman, si tu le permettais
Avant d’éteindre la lumière
Fais une dernière prière

Petit Papa Noël
Quand tu descendras du ciel
Avec ta hotte de jouets
N’oublie pas mon petit soulier
Petit Papa Noël
Je voulais, c’est naturel
Te demander de beaux soldats
Que j’aurai conduit aux combats

Mais j’allais parler
A petite Mère
Qui m’a répondu tristement
Il ne faut jamais
Jouer à la guerre
Ça fait pleurer les Mamans
Petit Papa Noël
Quand tu descendras du ciel
Pour que Maman ne pleure pas
Ne m’apporte pas de soldats

Je l’ai vu dans les magasins
Que quelques jouets en bois peints
Mais je sais bien que tout là-haut
Il en existe de plus beaux
Cachés derrière un gros nuage
Et qu’ils sont pour les enfants sages

Petit Papa Noël
Quand tu descendras du ciel
Avec ta hotte de jouets
N’oublie pas mon petit soulier
Petit Papa Noël
Je rêvais, c’est naturel
De jouets neufs plus amusants
Que ceux que j’ai depuis un an

Je t’en avais fait
Une longue liste
Mais ne les apporte pas
Et pour que Maman ne soit plus si triste
Fais revenir mon Papa
Petit Papa Noël
Quand tu descendras du ciel
Pour moi ne prend pas de jouets
Que mon vœu soit exaucé

Petit Papa Noël

A découvrir aussi.