Distance entre Paris et les Grandes Villes de France.

Distance entre Paris et les Grandes Villes de France

Les distances à vol d’oiseau de Paris : Bordeaux (Gironde) = 499 km, Lille (Nord) = 204 km, Lyon (Rhône) = 392 km, Marseille (Bouches-du-Rhône) = 661 km, Strasbourg (Bas-Rhin) = 397 km.

Consultez la liste complète des distances les plus courtes entre Paris, la capitale de la France et les grandes villes françaises en lisant cet article du blog éducatif Apprendre 5 minutes.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.

Vous voudrez certainement recevoir nos LIVRES numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement.

Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 🙂

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Sommaire.

Lire la suite
Distance entre Paris et les Capitales du Monde.

Distance entre Paris et les Capitales du Monde

Les distances à vol d’oiseau de Paris : Berlin (Allemagne) = 878 km, Londres (Royaume-Uni) = 343 km, Moscou (Russie) = 2 486 km, Pékin (Chine) = 8 216 km, Wellington (Nouvelle-Zélande) = 18 986 km.

Consultez la liste complète des distances les plus courtes entre la capitale française Paris et les capitales mondiales en lisant cet article du blog éducatif Apprendre 5 minutes.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.

Vous voudrez certainement recevoir nos LIVRES numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement.

Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 🙂

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Sommaire.

Lire la suite
Les villes de France les plus peuplées.

Comment mémoriser rapidement les Villes les Plus Peuplées de France

Les 10 villes les plus peuplées de France au 1er janvier 2021 sont dans l’ordre Paris, Marseille, Lyon, Toulouse, Nice, Nantes, Montpellier, Strasbourg, Bordeaux et Lille, d’après l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).

Vous cherchez un moyen mnémotechnique simple pour retenir dans l’ordre la liste des communes de France les plus peuplées ?

Vous voulez connaitre le nombre d’habitants des 100 premières villes françaises, correspondant à la population légale ?

Lisez cet article du blog éducatif Apprendre 5 minutes et vous saurez comment mémoriser facilement les 10 villes les plus peuplées de France grâce à une simple astuce mémoire.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.

Vous voudrez certainement recevoir nos LIVRES numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement.

Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 🙂

Sommaire.

👍 APPRENEZ DE FAÇON SIMPLE,

RAPIDE ET EFFICACE.

JE M’ABONNE

pour apprendre et retenir vite et facilement.

C’est gratuit.

Lire la suite
Réchauffement Climatique (de 1850 à nos jours) : Définition, Résumé, Dates clés, Causes, Conséquences, Solutions, Citations.

Réchauffement Climatique – résumé, dates, causes, conséquences, solutions

Résumé du Réchauffement climatique (de 1850 à nos jours) : définition, résumé, dates clés, causes, conséquences, solutions,  citations.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Qu’est-ce que le réchauffement climatique ? Quelles sont les causes du dérèglement climatique ? Quelles sont les grandes dates du changement climatique ? Quelles sont les conséquences du réchauffement planétaire ? quelles sont les solutions pour réduire le réchauffement climatique ?

La planète se réchauffe rapidement.

Les glaciers fondent, le niveau des mers et des océans monte, des forêts disparaissent et des animaux sont en voie de disparition.

Par son activité, l’homme est considéré comme le principal responsable du réchauffement de la planète et de ses conséquences.

Vous voulez connaître les raisons et les effets du changement de climat ?

Vous voulez apprendre l’essentiel sur le réchauffement climatique vite et facilement ?

Vous cherchez un court résumé du réchauffement climatique actuel, évènement important de l’histoire du climat dans le monde ? Vous voulez connaitre les dates clés ?

Vous êtes en CM2, au collège  ou intéressé par le climat et ses conséquences et vous voulez apprendre l’essentiel sur le réchauffement climatique depuis ses débuts en 1850 ?

Lisez ce cours gratuit en ligne du blog éducatif Apprendre 5 minutes pour apprendre rapidement et facilement les informations les plus importants du réchauffement climatique.

Vous trouverez également des citations qui illustreront ce phénomène climatique.

Lire la suite

Drapeau français - sommaire.

Drapeau français – tout savoir sur le drapeau de la France

Drapeau français – tout savoir sur le drapeau tricolore de la France : Signification des couleurs bleu, blanc, rouge du drapeau français, description, dates de l’histoire du drapeau tricolore, citations sur le drapeau de la France, emblème national de la République française.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Lisez cet article d’ Apprendre 5 minutes pour apprendre et retenir l’essentiel sur le drapeau national français, un des principaux symboles de la Cinquième République et de la France et qui inspira de nombreux pays.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Drapeau français - sommaire.
Drapeau français – sommaire.

Sommaire

  • Le drapeau français.
  • Signification des couleurs bleu, blanc, rouge.
  • Histoire du drapeau français.
  • Citations sur le drapeau français.
  • A découvrir aussi.

Le drapeau français.

Né sous la Révolution française, le drapeau tricolore est le drapeau de la France sans interruption depuis 1830.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Drapeau français.
Drapeau français.

Le drapeau français est également appelé « drapeau tricolore » ou « drapeau bleu, blanc,rouge ».

L’article 2 de la Constitution de la Cinquième République indique que « L’emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge. »

Le drapeau de la France est un drapeau de proportion 2:3. Pour une hauteur de deux unités, la longueur est de trois unités.

Le drapeau français est composé de trois bandes verticales bleue, blanche et rouge de largeurs et de longueurs égales.

Une exception toutefois : lors des retransmissions télévisées, la bande blanche du drapeau peut être plus petite, pour des raisons esthétiques, afin que le visage du président de la République française ne soit pas complètement entouré de blanc. Ce fut le cas, en particulier, pour les présidents François Mitterrand et Jacques Chirac.

Signification des couleurs bleu, blanc, rouge.

L’alliance auguste et éternelle entre le monarque et le peuple.

Citation  du maire de Paris Jean Sylvain Bailly, le 17 juillet 1789.

Le drapeau bleu, blanc, rouge est un des symboles de la République et de la France.

Les trois couleurs bleu, blanc, rouge, apparues lors de la Révolution française, sont les symboles de l’unité nationale.

Les couleurs rouge et bleue représentaient les couleurs de la Ville de Paris; la couleur blanche symbolisait le royaume de France.

La réunion des trois couleurs bleu, blanc et rouge signifie « l’alliance auguste et éternelle entre le monarque et le peuple. »; Citation  du maire de Paris Jean Sylvain Bailly, le 17 juillet 1789.

Les trois couleurs bleu, blanc, rouge symbolisent l’unité nationale.

Placer la couleur blanche, symbolisant la royauté et par extension le roi, entre les couleurs bleues et rouges des armoiries de Paris, c’est également montrer que c’est le peuple, et non le roi seul, qui exercera le pouvoir.

Le drapeau français a servi de modèle à de nombreux pays admirateurs des symboles de la France que sont la liberté, l’égalité et la fraternité.

Histoire du drapeau français.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Les dates clés de l'histoire du drapeau français.
Les dates clés de l’histoire du drapeau français.

17 juillet 1789 : Louis XVI reçoit la cocarde tricolore à l’hôtel de ville de Paris.

Les trois couleurs bleu, blanc, rouge ont été portées ensemble, pour la première fois, sous la forme d’une cocarde. La cocarde bleu, blanc, rouge était la marque distinctive de la Garde nationale parisienne dont La Fayette devint le commandant général, le 15 juillet 1789.

Le 17 juillet 1789, au début de la révolution française, quelques jours après la prise de la Bastille, le roi de France Louis XVI se rend à l’hôtel de ville de Paris.

Le maire de Paris, Jean Sylvain Bailly, demande au roi de France Louis XVI d’arborer la cocarde tricolore. Le blanc symbolisait la monarchie; le bleu et le rouge, la ville de Paris.

« Sire, ni votre peuple, ni votre Majesté n’oublieront jamais ce grand jour; c’est le plus beau de la monarchie; c’est l’époque d’une alliance auguste et éternelle entre le monarque et le peuple« .

20 mars 1790 : Écharpe tricolore.

Le 20 mars 1790, l’Assemblée nationale décide par décret que « lorsque les officiers municipaux seront en fonction, ils porteront pour marque distinctive une écharpe aux trois couleurs de la nation : bleu, rouge et blanc ».

15 février 1794 : Pavillon national bleu, blanc, rouge.

Le 20 octobre 1790, le comte Henri de Virieu, représentant de la noblesse du Dauphiné aux États généraux, propose à l’Assemblée nationale, de charger le pavillon maritime d’un carton bleu, blanc, rouge afin « qu’à la couleur qui fut celle du panache d’Henri IV se joignît celle de la liberté reconquise ».

Le 24 octobre 1790, l’Assemblée constituante décide que les vaisseaux de guerre et les navires de commerce porteront un pavillon avec les trois couleurs disposées en trois bandes verticales. Cela pour se différencier du pavillon néerlandais qui a les mêmes couleurs, mais disposées à l’horizontale.

Le 15 février 1794, le décret du 27 pluviôse an II de la Convention Nationale décide de la disposition actuelle du pavillon tricolore.

« Le pavillon national sera formé des trois couleurs nationales, disposées en trois bandes égales, posées verticalement, de manière que le bleu soit attaché à la gaule du pavillon, le blanc au milieu, et le rouge flottant dans les airs. »

L’Assemblée constituante charge le peintre Jacques-Louis David de « fournir les dessins du nouveau pavillon à la nation ».

20 mai 1794 : Naissance du drapeau français.

Le décret du 27 pluviôse an II de la Convention Nationale (15 février 1794) fixe également le jour où le pavillon tricolore deviendra effectif.

« Le pavillon national sera arboré sur tous les vaisseaux de la république le premier jour de prairial; le ministre de la marine donnera en conséquence tous les ordres nécessaires. »

Le 20 mai 1794 – 1er prairial an II – le changement de pavillon devient effectif sur les vaisseaux. C’est la naissance du drapeau français.

Le pavillon de marine sera ensuite adopté comme drapeau national.

13 avril 1814 : Rétablissement du drapeau blanc.

Le 13 avril 1814, sous la Restauration, le Gouvernement provisoire émet un décret rétablissant le drapeau blanc.

« La cocarde blanche est la cocarde française; elle sera prise par toute l’armée. »

« Le pavillon blanc et la cocarde blanche seront arborés sur les bâtiments de guerre et sur les navires du commerce. »

Le drapeau tricolore est remplacé par le drapeau blanc pendant la Restauration, de 1814 à 1830, sauf pendant le retour de Napoléon Ier, lors de la période des Cent-Jours -; le Décret du 9 mars 1815 rétablissant le pavillon tricolore.

01 août 1830 : Rétablissement de la cocarde tricolore.

Le 29 juillet 1830, lors des Trois Glorieuses – 27, 28 et 29 juillet 1830 -, Louis-Philippe, accepte, des mains de La Fayette, le drapeau bleu, blanc, rouge.

Le 1er août 1830, au lendemain des Trois Glorieuses, Louis-Philippe d’Orléans, le futur roi des français Louis-Philippe Ier, rétablit, par ordonnance, la cocarde tricolore, afin de faciliter la réconciliation nationale.

« La nation française reprend ses couleurs. Il ne sera plus porté d’autre cocarde que la cocarde tricolore. »

Le drapeau tricolore restera l’emblème national de la France jusqu’à nos jours.

25 février 1848 : Lamartine défend le drapeau tricolore.

Le 25 février 1848, lors de la proclamation de la Deuxième République, après avoir renversé le roi des Français Louis-Philippe Ier, les insurgés de la Révolution de 1848 veulent un drapeau de France rouge.

Cependant, le poète Alphonse de Lamartine arrive à trouver les mots dans son Discours à l’Hôtel de Ville pour sauver le drapeau tricolore :

« Je repousserai jusqu’à la mort ce drapeau de sang, et vous devez le répudier plus que moi, car le drapeau rouge que vous rapportez n’a jamais fait que le tour du Champ-de-Mars, traîné dans le sang du peuple en 91 et en 93, et le drapeau tricolore a fait le tour du monde, avec le nom, la gloire et la liberté de la patrie. »

5 juillet 1871 : Manifeste du drapeau blanc.

Le 2 septembre 1870, l’empereur des Français Napoléon III signe la capitulation de l’armée impériale française au château de Bellevue, à quelques kilomètres de Sedan, après la défaite de Sedan contre l’armée prussienne, pendant la guerre franco-allemande de 1870.

Le 8 février 1871, les monarchistes remportent les élections législatives de 1871.

L’Assemblée envisage la restauration de la royauté lorsque la France sera libérée de l’occupation allemande.

Prétendant légitimiste aux trônes de France et de Navarre, Henri d’Artois, comte de Chambord et futur Henri V s’il devient roi de France, publie dans l’Union, le Manifeste du 5 juillet 1871.

Le comte de Chambord refuse d’adopter le drapeau tricolore et exige le retour du drapeau blanc.

« je ne laisserai pas arracher de mes mains l’étendard d’Henri IV, de François Ier et de Jeanne d’Arc… Je l’ai reçu comme un dépôt sacré du vieux roi mon aïeul, mourant en exil ; il a toujours été pour moi inséparable du souvenir de la patrie absente ; il a flotté sur mon berceau, je veux qu’il ombrage ma tombe. »

Le 23 octobre 1873, le comte de Chambord publie, dans l’Union, la Lettre à Chesnelong, dans laquelle il confirme son attachement au drapeau blanc et son refus d’adopter le drapeau tricolore.

Ce refus empêchera la Restauration.

18 mars 2003 : Délit d’outrage au drapeau tricolore ou à l’hymne national.

Le 06 octobre 2001, lors du match de football entre la France et l’Algérie,  une partie des spectateurs perturbe l’exécution de la Marseillaise par leurs sifflets, en présence du premier ministre Lionel Jospin.

Ces incidents marquent l’opinion.

Le 11 mai 2002, en finale de la coupe de France de football, des supporteurs corses sifflent la Marseillaise. Le président de la République Jacques Chirac quitte momentanément la tribune.

Le 18 mars 2003, la loi pour la sécurité intérieure, appelée également loi Sarkozy II, crée un délit d’outrage au drapeau national ou à l’hymne national.

Après l’article 433-5 du code pénal, il est inséré un article 433-5-1 ainsi rédigé :
« Art. 433-5-1. – Le fait, au cours d’une manifestation organisée ou réglementée par les autorités publiques, d’outrager publiquement l’hymne national ou le drapeau tricolore est puni de 7 500 euros d’amende.
« Lorsqu’il est commis en réunion, cet outrage est puni de six mois d’emprisonnement et de 7 500 euros d’amende. »

Article 113 de la Loi nº 2003-239 du 18 mars 2003 pour la sécurité intérieure.

Citations sur le drapeau français.

Jean Sylvain Bailly.

Le 17 juillet 1789, Jean Sylvain Bailly, le premier maire de Paris, résume dans son discours au roi de France Louis XVI la signification des couleurs bleu, blanc, rouge, après lui avoir remis la cocarde tricolore :

Sire, ni votre peuple, ni votre Majesté n’oublieront jamais ce grand jour; c’est le plus beau de la monarchie; c’est l’époque d’une alliance auguste et éternelle entre le monarque et le peuple.

Citation de Jean Sylvain Bailly, du 17 juillet 1789.

Décret du 27 pluviôse an II de la Convention Nationale.

Le pavillon national sera formé des trois couleurs nationales, disposées en trois bandes égales, posées verticalement, de manière que le bleu soit attaché à la gaule du pavillon, le blanc au milieu, et le rouge flottant dans les airs.

Extrait du décret du 27 pluviôse an II (15 février 1794).

Napoléon Bonaparte.

Il faut regarder le drapeau comme le domicile ; partout où est le drapeau, là est la France.

Citation de Napoléon Bonaparte, premier consul, au conseil d’état.

Ordonnance de Louis-Philippe.

La nation française reprend ses couleurs. Il ne sera plus porté d’autre cocarde que la cocarde tricolore.

Ordonnance de Louis-Philippe du 1er août 1830.

Alphonse de Lamartine.

Le 25 février 1848, lors de la proclamation de la Deuxième République, après avoir renversé le roi des Français Louis-Philippe Ier, les insurgés veulent un drapeau de France rouge.

Cependant, le poète Alphonse de Lamartine arrive à trouver les mots dans son Discours à l’Hôtel de Ville pour sauver le drapeau tricolore :

Je repousserai jusqu’à la mort ce drapeau de sang, et vous devez le répudier plus que moi, car le drapeau rouge que vous rapportez n’a jamais fait que le tour du Champ-de-Mars, traîné dans le sang du peuple en 91 et en 93, et le drapeau tricolore a fait le tour du monde, avec le nom, la gloire et la liberté de la patrie.

Citation d’Alphonse de Lamartine du 25 février 1848.

A découvrir aussi.

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

Apprendre les dates clés de l'histoire des JO.

Histoire des JO – mémoriser les grandes dates des jeux olympiques

Histoire des JO – mémoriser les grandes dates des jeux olympiques.

Histoire des JO : -776, premiers jeux olympiques à Olympie… 2018, jeux olympiques d’hiver à Pyeongchang. Prochains jeux olympiques : Paris (France), du 26 juillet 2024 au 11 août 2024.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Vous voulez apprendre et retenir vite et facilement les dates de l’histoire des jeux olympiques antiques et modernes ?

Vous cherchez des techniques de mémorisation efficaces pour vous souvenir des dates des JO ?

Lisez cet article d’ Apprendre 5 minutes pour apprendre comment mémoriser les grandes dates de l’histoire des jeux olympiques et retenir l’essentiel.

5 minutes par jour, pendant quelques jours, vous suffirons pour vous souvenir des dates clés des JO.

Nous avons sélectionné des méthodes particulièrement efficaces pour vous aider à retenir par cœur les dates des principaux événements des jeux olympiques.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Apprendre des dates clés de l'histoire des JO.
Apprendre les dates clés de l’histoire des JO.

Sommaire

  • Bref résumé de l’histoire des jeux olympiques.
  • Les grandes dates de l’histoire des jeux olympiques.
  • Comment mémoriser les dates de l’histoire des jeux olympiques.
  • A découvrir aussi.

 Bref résumé de l’histoire des jeux olympiques.

L’origine des JO remonte à la Grèce antique. Les premiers Jeux olympiques antiques furent célébrés en 776 av. J.-C.

Les Jeux olympiques antiques furent célébrés pendant plus de 1000 ans. En 393 après J.-C., l’empereur Théodose Ier abolit les Jeux olympiques antiques par décret, sous la pression religieuse, en interdisant la pratique des cultes païens.

Afin de rendre le sport plus populaire, le français Pierre de Coubertin réintroduit les jeux olympiques à la fin du XIXe siècle.

En 1896, les premiers jeux olympiques modernes ont lieu à Athènes en Grèce.

Les Jeux Olympiques modernes sont organisés tous les quatre ans. Ils ne seront annulés que pendant les deux guerres mondiales.

A l’origine, les jeux olympiques modernes ont lieu uniquement l’été.

En 1924, les premiers jeux olympiques d’hiver ont lieu à Chamonix, en France.

Les XXIII èmes jeux olympiques d’hiver ont lieu à Pyeongchang en Corée du Sud du 9 au 25 février 2018.

Les XXXIIe jeux olympiques d’été ont eu lieu à Tokyo au Japon du 23 juillet 2021 au 8 août 2021.

Les grandes dates de l’histoire des jeux olympiques.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Les Grandes dates des Jeux olympiques (884 av. J.-C - 2018).
Les grandes dates des Jeux olympiques (884 av. J.-C – 2018).

-884 : Iphitos, roi d’Élide en Grèce, instaure les jeux olympiques.

En 884 av. J.-C, Iphitos, roi d’Élide, en Grèce, afin d’apaiser les guerres et les maladies en Grèce consulte l’oracle de Delphes et instaure les jeux olympiques.

L’oracle de Delphes lui déclare que la colère des dieux ne pourra être calmée que si des Jeux olympiques sont organisés.

Iphitos obtient le soutien de Lycurgue, son puissant voisin de Sparte.

Il instaure immédiatement une trêve sacrée – la trêve olympique – suivie de jeux olympiques en l’honneur du dieu Zeus qui se dérouleront tous les 4 ans.

La période de 4 ans entre 2 jeux olympiques s’appelle une olympiade.

« Iphitos, descendant d’Oxylos, et contemporain de Lycurgue, qui donna des lois à Lacédémone, fit célébrer des jeux à Olympie, renouvela les fêtes olympiques, et la trêve dont l’usage avait cessé depuis un temps dont je déterminerai la durée, lorsqu’ayant à parler d’Olympie, j’expliquerai la cause de l’interruption des jeux. [6] Iphitos voyant donc que la Grèce était désolée par des divisions intestines et par une maladie contagieuse, crut devoir aller demander à l’oracle de Delphes un remède à tous ces maux; et la Pythie lui ordonna, dit-on, de rétablir les jeux Olympiques de concert avec les Éléens. Iphitos engagea aussi les Éléens à offrir des sacrifices à Héraclès, qu’ils regardaient auparavant comme leur ennemi. Suivant l’inscription qu’on voit à Olympie, Iphitos était fils d’Haemon ; la plupart des Grecs disent qu’il était fils de Praxonide ; mais suivant les anciens documents écrits des Éléens, son père portait le même nom que lui. »

Citation de PAUSANIAS – « Description de la Grèce » – Livre V ELIDE, chapitre IV.

-776 : Premiers jeux olympiques antiques, remportés par Corèbe d’Élis.

En -776, les premiers Jeux Olympiques se déroulent à Olympie, dans le royaume d’Élide.

Les Jeux Olympiques ne comportent qu’une épreuve, une course à pied, appelée le stadion, d’une longueur d’un stade – un stade a une longueur de 600 pieds d’Héraclès (soit 192,27 mètres). A partir de -724, d’autres épreuves viendront s’ajouter aux jeux olympiques.

En -776, Corèbe d’Élis est le premier champion olympique antique. Il remporte la course à pied (le stadion).

-580 : Les jeux olympiques se professionnalisent.

En -580, à Athènes, le législateur Solon promulgue une loi pour que chaque Athénien vainqueur des jeux olympiques reçoive 500 drachmes.

Solon promulgue cette loi afin de motiver les sportifs athéniens. Il officialise le professionnalisme déjà largement répandu dans toute la Grèce.

-516 : Milon de Crotone remporte son 6ème titre de champion olympique de lutte.

Le lutteur Milon de Crotone est le le plus prestigieux des champions olympiques antiques, avec 6 titres de champion olympique de lutte, le dernier en -516.

En -540, il remporte son premier titre de champion olympique de lutte en junior.

En -532, il emporte son premier titre de champion olympique de lutte en senior et le conservera pendant les 4 jeux olympiques suivants.

Il gagnera également 7 titres aux Jeux Pythiques, 9 titres aux Jeux Néméens et 10 titres aux Jeux Isthmiques.

Milon de Crotone est le le sportif le plus couronné de l’Antiquité.

-468 : Les jeux olympiques durent 5 jours.

A l’origine les jeux olympiques duraient un jour mais ne comportaient qu’une seule épreuve sportive.

Progressivement, de nouvelles compétitions sportives se sont rajoutées au fil des jeux olympiques.

En -684, les jeux olympiques antiques sont organisés sur 3 jours.

A partir de -468, la durée des jeux olympiques antiques est portée à 5 jours.

-146 : Première participation des romains aux jeux olympiques.

La conquête romaine de la Grèce ne marque pas le déclin des JO.

En -146, les romains participent pour la première fois aux jeux olympiques.

-80 : Sylla tente de transférer les jeux olympiques à Rome.

En 80 avant JC, le consul romain Sylla tente de déplacer les jeux olympiques d’Olympie à Rome.

Il attire de nombreux athlètes professionnel grecs, séduits par le montant des primes d’engagement et de victoire, afin de proposer le meilleur spectacle sportif.

Mais cette tentative ne connait pas de suite et les JO se poursuivront à Olympie.

393 : Théodose Ier interdit des jeux olympiques antiques.

L’empereur Théodose Ier, convertit au christianisme et influencé notamment par Saint Ambroise, évêque de Milan, décide d’interdire les JO en raison de leur caractère païen.

En 393 après J.-C, Théodose Ier interdit par décret la pratique des cultes et des jeux païens et par là l’organisation des jeux olympiques.

23 juin 1894 : Rétablissement des jeux olympiques.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Pierre de Coubertin (1863-1937), Rénovateur des Jeux Olympiques.
Pierre de Coubertin (1863-1937), Rénovateur des Jeux Olympiques.

(Création numérique : TinaRebou.com)

Pierre de Coubertin, persuadé de l’importance de l’éducation physique dans le façonnement des esprits, souhaite faire revivre les Jeux olympiques.

Le 25 novembre 1892, lors du cinquième anniversaire de l’Union des sociétés françaises de sports athlétiques (USFSA) – la fédération omnisports française d’athlétisme – à Paris, Pierre de Coubertin appelle à la rénovation des jeux olympiques.

Le Congrès olympique de 1894 est le premier congrès olympique. Organisé par l’Union des sociétés françaises de sports athlétiques (USFSA), il se tient Paris dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne, du 16 au

Le , à Paris, dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne, à la fin du premier congrès olympique, le baron Pierre de Coubertin prononce le discours fondateur de la rénovation des jeux olympiques et fonde le Comité international olympique (CIO).

Le Comité international olympique aura pour mission de réinstaurer les Jeux olympiques antiques et d’organiser cet événement sportif tous les quatre ans.

Le Comité international olympique sélectionne la ville d’Athènes pour accueillir les Jeux olympiques d’été de 1896, appelés également les Jeux de la première olympiade. Ce seront les premiers Jeux olympiques de l’ère moderne.

Le comité international sélectionne également Paris pour accueillir les Jeux olympiques d’été de 1900.

6 avril 1896 : Premiers jeux olympiques modernes à Athènes.

Les Jeux olympiques de 1896, appelés également Jeux de la première olympiade
se déroulent en Grèce, à Athènes, du 6 au 15 avril 1896.

Le Comité international olympique (CIO) organise les JO en Grèce, en référence au pays d’origine des jeux olympiques.

14 mai 1900 : Les jeux olympiques à Paris.

Les Jeux olympiques de 1900, appelés également Jeux de la deuxième olympiade
se déroulent en France, à Paris, du 14 mai au 28 octobre 1900.

Les femmes participent pour la première fois aux jeux olympiques modernes.

La première femme championne olympique est la joueuse de tennis britannique Charlotte Cooper.

01 juillet 1904 : Les jeux olympiques de Saint-Louis.

Les Jeux olympiques d’été de 1904, appelés également les III ème Olympiade, se déroulent aux États-Unis, à Saint-Louis, dans l’État du Missouri, du 01 juillet au 23 novembre 1904.

Les médailles d’or, d’argent et de bronze sont remis pour la première fois aux premier, deuxième et troisième de chaque épreuve, lors des JO d’été de Saint-Louis.

Le gymnaste unijambiste américain Georges Eyser est le premier athlète handicapé participant aux jeux olympiques.

Georges Eyser remporte 6 médailles dont trois en or et deux en argent.

1916 : Les jeux olympiques de Berlin sont annulés.

Les Jeux de la VII ème Olympiade, prévus en 1916 à Berlin, en Allemagne sont annulés à cause de la Première Guerre mondiale.

14 août 1920 : Le drapeau olympique et le serment olympique apparaissent pour la première fois aux Jeux olympiques d’Anvers.

Le 14 août 1920 aux JO d’Anvers, le drapeau olympique flotte pour la première fois lors de Jeux olympiques au stade olympique d’Anvers.

Il fut hissé officiellement lors de la cérémonie d’ouverture à Anvers des Jeux de la VII ème olympiade de l’ère moderne; cérémonie présidée par le roi Albert 1er de Belgique.

Un autre symbole des jeux olympiques, le serment olympique, écrit par Pierre de Coubertin, est prêté pour la première fois par l’escrimeur belge Victor Boin à l’occasion de la cérémonie d’ouverture.

« Nous jurons que nous nous présentons aux Jeux Olympiques en concurrents loyaux, respectueux des règlements qui les régissent et désireux d’y participer dans un esprit chevaleresque, pour l’honneur de nos pays et pour la gloire du sport. »

Avec le développement des sports professionnels, le serment olympique sera modifié par la suite.

25 janvier 1924 : Premiers jeux olympiques d’hiver à Chamonix.

Dans les années 1920, les sports de neige et de glace sont de plus en plus populaires. Le CIO décide d’organiser, une Semaine Internationale des Sports d’Hiver.

Les Jeux olympiques d’hiver de 1924, appelés également 1er Jeux olympiques d’hiver
se déroulent en France, à Chamonix, du 25 janvier au 05 février 1924.

4 mai 1924 : La devise olympique apparait pour la première fois aux jeux olympiques d’été de Paris.

La devise olympique de Pierre de Coubertin empruntée à son ami, l’abbé Henri Louis Rémy Didon, apparaît pour la première fois aux jeux olympiques d’été de 1924, à Paris – la VIII ème Olympiade de l’ère moderne.

« Citius, Altius, Fortius. »

ou en français :

« Plus vite, plus haut, plus fort ».

28 juillet 1928 : La flamme olympique apparait pour la première fois aux jeux olympiques d’été d’Amsterdam.

Les Jeux olympiques d’été de 1928 se déroulent aux Pays-Bas, à Amsterdam, du 17 mai au 12 août 1928.

Le 28 juillet 1928, la flamme olympique est allumée pour la première fois pendant les JO d’été d’Amsterdam, lors de la IX ème Olympiade de l’ère moderne.

La flamme olympique est allumée dans une vasque située au sommet d’une tour au sein de l’Olympic Stadium d’Amsterdam.

01 août 1936 : Hitler préside la cérémonie d’ouverture des JO de Berlin.

Les Jeux olympiques d’été de 1936 se déroulent en Allemagne, à Berlin, du 01 au 16 août 1936.

Le chancelier Adolph Hitler préside la cérémonie d’ouverture de la XI ème Olympiade.

Adolf Hitler veut faire la propagande du nazisme au cours de ces jeux olympiques et démontrer  la supériorité de la race aryenne mais les JO seront marqués par les 4 médailles d’or de l’athlète américain Jesse Owens.

Les JO de Berlin sont les premiers à introduire le relais de la flamme olympique. La torche enflammée sera relayée d’Olympie, en Grèce jusqu’à Berlin.

Les jeux olympiques de 1936 seront les premiers à être filmés pour la télévision.

1940 et 1944 : Les jeux olympiques d’été de Tokyo et de Londres sont annulés.

Les Jeux de la XIIe Olympiade de Tokyo, au Japon, en 1940 et de la XIIIe Olympiade de Londres, en Angleterre, en 1944 sont annulés à cause de la Deuxième Guerre mondiale.

30 janvier 1948 : Les premiers jeux de l’après-guerre à Saint-Moritz.

Les Jeux olympiques d’hiver de 1948, appelés également les 1er Jeux de l’après-guerre
ou V ème jeux olympiques d’hiver se déroulent en Suisse, à Saint-Moritz, du 30 janvier au 08 février 1948.

Les JO de Saint-Moritz sont les premiers jeux olympiques célébrés après la Deuxième Guerre mondiale.

Ils sont également surnommés les « Jeux du Renouveau ».

Le CIO a choisi la ville de Saint-Moritz parce qu’elle se trouve en Suisse, un pays neutre qui n’a pas participé à la Deuxième Guerre mondiale.

6 février 1968 : Les jeux olympiques d’hiver de Grenoble.

Les Jeux olympiques d’hiver de 1968, appelés également les X èmes jeux olympiques d’hiver, se déroulent en France, à Grenoble, du 6 au 18 février 1968.

Lors du relais de la flamme olympique entre Olympie et Grenoble, le parcours célèbrera les massifs montagneux français, en passant dans les Vosges, le Jura, le Massif central, les Pyrénées et les Alpes, après avoir donné un détour en Corse.

Le président de la République française Charles de Gaulle préside la cérémonie d’ouverture des jeux olympiques au stade olympique de Grenoble.

Le président de Gaulle avait soutenu la candidature de la ville de Grenoble aux jeux olympiques, voyant dans l’organisation des JO un moyen d’accroître le prestige de la France tout en modernisant les stations de sports d’hiver afin de promouvoir le tourisme.

Le skieur français Jean-Claude Killy s’illustrera en remportant trois médailles d’or dans les trois disciplines de ski alpin – slalom géant, descente et slalom.

5 septembre 1972 : Prise d’otages par des terroristes palestiniens.

Les Jeux olympiques d’été de 1972, appelés également les XX ème Olympiade, se déroulent en Allemagne de l’Ouest, à Munich, du 26 août au 11 septembre 1972.

Les JO de Munich seront marqués par la mort de neuf athlètes israéliens, abattus lors d’une prise d’otages organisée par un commando palestinien de de l’organisation terroriste Septembre noir, le 5 septembre 1972.

Les Jeux olympiques de Munich seront également marqués par les 7 titres olympiques du nageur américain Mark Spitz.

19 juillet 1980 : Boycott des jeux olympiques de Moscou.

Les Jeux olympiques d’été de 1980, appelés également les XXII ème Olympiade, se déroulent en URSS, à Moscou, du 19 juillet au 3 août 1980.

Suite de l’invasion de l’Afghanistan par l’Union Soviétique en 1979, une cinquantaine de nations, dont les États-Unis boycottent les jeux olympiques.

8 février 1992 : Les jeux olympiques d’hiver d’Albertville.

Les Jeux olympiques d’hiver de 1992, appelés également les XVI èmes jeux olympiques d’hiver, se déroulent en France, à Albertville, du 8 au 23 février 1992.

Si Albertville est le siège des JO, c’est l’ensemble des grandes stations des Alpes françaises qui les accueilleront et en particulier de la Savoie.

Les jeux d’Albertville sont les derniers JO se déroulant la même année que les jeux olympiques d’été.

Le président de la République française François Mitterrand préside la cérémonie d’ouverture des jeux olympiques au théâtre des Cérémonies d’Albertville.

12 février 1994 : Les jeux olympiques d’hiver de Lillehammer.

Les Jeux olympiques d’hiver de 1994, appelés également les XVII èmes jeux olympiques d’hiver, se déroulent en Norvège, à Lillehammer, du 12 au 27 février 1994.

Ce sont les premiers Jeux d’hiver qui ne se déroulent pas la même année que les jeux olympiques d’été.

Depuis les JO de Lillehammer, les jeux olympiques d’hiver sont décalés de deux ans par rapport aux jeux olympiques d’été.

8 août 2008 : Première participation d’athlètes paralympiques aux jeux olympiques d’été à Pékin.

Les Jeux olympiques d’été de 2012, appelés également les XXIX ème Olympiade, se déroulent en Chine, à Pékin, du 8 au 24 août 2008.

Pour la première fois, deux athlètes qualifiées pour les Jeux paralympiques participent aux Jeux olympiques :

  • Le 20 août 2008, la nageuse sud-africaine Natalie du Toit, amputée de la jambe gauche, participe au marathon féminin en eau libre (10 km). Elle obtient la 16ème place sur 10 km en eau libre.
  • La pongiste polonaise Natalia Partyka, née sans avant-bras droit. Elle obtient la 9ème place en double féminin.

9 février 2018 : Les jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang .

Les Jeux olympiques d’hiver de 2018, appelés également les XXIII èmes jeux olympiques d’hiver, se déroulent en Corée du sud, à Pyeongchang, du 9 au 25 février 2018.

Pyeongchang est plus célèbre centre de sport d’hiver de Corée du Sud.

Suite au scandale de dopage d’État organisé par la Russie lors des Jeux olympiques de Sotchi 2014, le Comité international olympique (CIO) a suspendu la Russie des JO de Pyeongchang.

Les athlètes russes pourront toutefois participer aux JO de Pyeongchang sous drapeau olympique, en portant la mention « Athlètes olympiques de Russie » (OAR) et sous réserve qu’il n’aient jamais été suspendus pour dopage et qu’ils se soumettent à des tests indépendants.

Le skieur et biathlète français Martin Fourcade remporte 3 médailles d’or. Martin Fourcade devient l’athlète français le plus titré des jeux olympiques d’hiver et d’été avec 5 médailles d’or.

  • Jeux olympiques 2014 de Sotchi : individuelle, poursuite.
  • Jeux olympiques 2018 de Pyeongchang : poursuite, mass start, relais mixte.

Comment mémoriser les dates de l’histoire des jeux olympiques.

Retenir les dates clés de l’histoire des jeux olympiques est un moyen efficace de situer les principaux événements historiques des JO.

Vous trouverez dans l’article comment mémoriser facilement les dates de l’histoire plusieurs techniques de mémorisation efficaces et des exemples détaillés pour retenir les dates clés sur le long terme.

Voici quelques exemples pour mémoriser les grandes dates de l’histoire des jeux olympiques, qui s’appuient sur la méthode des articulations chiffrées.

Pour rappel, la méthode des articulations chiffrées, appelée aussi code chiffres-sons, système majeur ou grand système est un procédé extrêmement puissant pour mémoriser les chiffres.

La méthode des articulations chiffrées consiste à :

  • convertir les chiffres en consonnes significatives ou en sons suivant un code défini,
  • A les associer à des mots en rajoutant des lettres pour les rendre concrets et les visualiser,
  • A créer une phrase ou une histoire.

A chaque chiffre de zéro à neuf, correspond une consonne ou un son. Voici le tableau complet des articulations chiffrées :

  • 0 : c (ce), s (se), z (ze), t (tion), x (ex : dix).
  • 1 : t, d.
  • 2 : n, ne, gne.
  • 3 : m, me.
  • 4 : r, re.
  • 5 : l, lle.
  • 6 : g (ge), j (je), ch (che), sh (sche).
  • 7 :  g (gue, ga), k (ke, ka), q (que), cue (cas).
  • 8 : f (fe), v(ve), ph (phe).
  • 9 : b, p.

Nous allons utiliser deux techniques particulièrement efficaces :

  1. Assembler les consonnes pour construire un mot ou deux. Par exemple, créer une association mentale entre le nombre 884 et le mot fanfare – 884 = FFR.
  2. Trouvez une série de mots commençant par chaque consonne significative. Par exemple, créer une association mentale entre 776 et les mots « cours, gagne, jeux » – 776 = CGJ.

-884 : Iphitos, roi d’Élide en Grèce, instaure les jeux olympiques.

884 est associé dans la méthode des articulations chiffrées au code « FFR » – 8=F; 4=R ».

Mnémotechniques pour 884 : fanfare, vivre, etc.

Phrase mnémotechnique : « La fanfare d’Iphitos fait vivre les jeux olympiques. »

-776 : premiers jeux olympiques antiques, remportés par Corèbe d’Élis.

776 est associé dans la méthode des articulations chiffrées au code chiffres-sons « KKJ – 7=K;6=J ».

Mnémotechnique pour 776 : caquage.

Définition de caquage : action de mettre des harengs dans un baril – appelé une caque – pour les conserver.

Phrase mnémotechnique : « A Olympie, Corèbe d’Élis est le plus fort au caquage. »

Un autre moyen mnémotechnique pour retenir l’année 776 est de l’associer à une série de mots commençant par la consonne significative.

  • 7 = K = court.
  • 7 = K = gagne.
  • 6 = J = jeux.

Phrase mnémotechnique : « A Olympie, Corèbe d’Élis court et gagne les premiers jeux olympiques. »

Si vous n’arrivez pas à vous souvenir du nom du premier champion olympique Corèbe d’Élis, vous pouvez créer une association mentale entre son nom et une image facilement mémorisable.

Exemple d’association mentale : « Corèbe d’Élis = coureur d’hélices ». Vous pouvez imaginer Corèbe d’Élis en train de courir après des hélices.

393 : Théodose Ier interdit des jeux olympiques antiques.

393 est associé dans la méthode des articulations chiffrées au code chiffres-sons « MPM – 3=M;9=P ».

Mnémotechnique pour 393 : mappemonde.

Phrase mnémotechnique : « Théodose déchire la mappemonde des jeux olympiques. »

23 juin 1894 : Rétablissement des jeux olympiques.

1894 est associé dans la méthode des articulations chiffrées au code chiffres-sons « TVBR – 1=T;8=V;9=B;4=R ».

Mnémotechnique pour 1894 : toit, vibre.

Phrase mnémotechnique : « Le toit vibre quand Pierre de Coubertin annonce le rétablissement des jeux jeux olympiques. »

25 janvier 1924 : Premiers jeux olympiques d’hiver à Chamonix.

1924 est associé dans la méthode des articulations chiffrées au code chiffres-sons « TPNR – 1=T;9=P;2=9;4=R ».

Mnémotechnique pour 1924 : taupinière.

Pour renforcer la mémorisation la mémorisation, vous pouvez utiliser des mnémoniques associés au chiffre 924. 924 correspond à l’année 1924, si vous enlevez le chiffre du millénaire.

Mnémotechniques pour 924 : peignoir, poignard.

Mnémotechnique pour Chamonix : chamois.

Phrase mnémotechnique : « Un chamois en peignoir avec des poignards en guise de ski fonce dans une énorme taupinière. »

Vous pouvez renforcer la mémorisation en imaginant, par exemple, les anneaux olympiques brodés sur le peignoir.

A découvrir aussi.

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

Drapeau olympique - sommaire.

drapeau olympique – tout savoir sur le drapeau des jeux olympiques

Le drapeau olympique, conçu par Pierre de Coubertin en 1913, est un des symboles des jeux olympiques modernes (JO).

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Vous voulez apprendre et mémoriser le drapeau olympique, la signification des anneaux olympiques et de leur couleur, son histoire ?

Lisez cet article d’ Apprendre 5 minutes pour apprendre et retenir en 5 minutes l’essentiel sur le drapeau des jeux olympiques et sur les anneaux olympiques.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Drapeau olympique - sommaire.
Drapeau olympique – sommaire.

Sommaire

  • Le drapeau olympique.
  • Signification des anneaux olympiques.
  • Signification des couleurs du drapeau olympique.
  • Mnémonique des couleurs du drapeau olympique.
  • Histoire du drapeau olympique.
  • Résumé.
  • A découvrir aussi.

Le drapeau olympique.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Drapeau olympique.
Drapeau olympique.

Le drapeau officiel des Jeux olympiques est

  • un drapeau de 2,06 mètres de long et 60 centimes de large.
  • à fond blanc, sans bordure.
  • Au centre, cinq anneaux entrelacés de gauche à droite, de dimensions égales, disposés en deux rangées superposées.
  • Sur la rangée du haut, trois anneaux (de gauche à droite : le bleu, le noir et le rouge).
  • Sur la rangée du bas, deux anneaux (le jaune et le vert).
  • L’ordre d’enchainement des cinq anneaux olympiques est le bleu, le jaune, le noir, le vert et le rouge.
  • L’anneau bleu est en haut, à gauche, à côté de la hampe.
La charte olympique indique :
Le symbole olympique se compose de cinq anneaux entrelacés de dimensions égales (les anneaux olympiques), employés seuls, en une ou cinq couleurs. Lorsque la version en cinq couleurs est utilisée, les couleurs sont, de gauche à droite, le bleu, le jaune, le noir, le vert et le rouge. Les anneaux sont entrelacés de gauche à droite ; l’anneau bleu, le noir et le rouge se trouvent en haut, le jaune et le vert en bas.
Charte olympique, règle 8.

Signification des anneaux olympiques.

Les cinq anneaux olympiques entrelacés représentent symboliquement

  • l’universalité de l’Olympisme : les cinq continents unies par l’olympisme.
  • La rencontre des athlètes du monde entier aux Jeux Olympiques.

La charte olympique précise la symbolique :

Le symbole olympique exprime l’activité du Mouvement olympique et représente l’union des cinq continents et la rencontre des athlètes du monde entier aux Jeux Olympiques.

Charte olympique, règle 8.

Les anneaux représentent le respect, réunissant toutes les nations et les cinq continents sans discrimination. Il symbolisent également les principes diffusés par l’olympisme que sont l’universalité et l’humanisme.

Signification des couleurs du drapeau olympique.

Les six couleurs du drapeau des Jeux olympiques sont le blanc en arrière-plan et les couleurs des 5 anneaux olympiques.

  • Bleu.
  • Jaune.
  • Noir.
  • Vert.
  • Rouge.
  • Blanc.

Les six couleurs du drapeau des Jeux olympiques représentent toutes les nations.

Lorsque le baron Pierre de Coubertin conçu le drapeau olympique en 1913, au moins une de ces 6 couleurs était présente dans le drapeau de chaque pays.

Mnémonique des couleurs du drapeau olympique.

Si vous cherchez un moyens mnémotechnique pour retenir les 6 couleurs du drapeau des Jeux olympiques pour pouvez utiliser l’astuce mnémotechnique suivante.

Il s’agit d’un moyen mnémotechnique basé sur les acronymes – mot formé par les initiales – pour se souvenir des couleurs du drapeau des JO de droite à gauche :

« BRUN JB »

  • B : blanc.
  • R : rouge.
  • U : vert (utilisé pour le vert au lieu de V par l’euphonie, pour que le mot soit plus facile à prononcer).
  • N : noir.
  • J : jaune.
  • B : bleu.

Pour mémoriser plus facilement, nous pouvons imaginer la phrase mnémotechnique suivante à la sonorité proche :

« BRUN GIBET »

  • B : blanc.
  • R : rouge.
  • U : vert.
  • N : noir.
  • GI : jaune.
  • BET : bleu.

Un gibet est une potence.

Pour mémoriser les couleurs du drapeau olympique, vous pouvez faire une association mentale entre le drapeau olympique et l’acronyme.

En utilisant les cinq anneaux olympiques pour symboliser le drapeau olympique, nous pouvons visualiser mentalement l’histoire suivante :

« Un ours brun accroche les anneaux olympiques au bout de la corde d’un gibet. »

La phrase mnémotechnique est courte, visuelle et facile à retenir.

Histoire du drapeau olympique.

23 juin 1894 : Création du Comité international olympique.

Le , à Paris, dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne, à la fin du premier congrès olympique, le baron Pierre de Coubertin fonde le Comité international olympique (CIO).

Le Comité international olympique aura pour mission de réinstaurer les Jeux olympiques antiques et d’organiser cet événement sportif tous les quatre ans.

Le Comité international olympique sélectionne la ville d’Athènes pour accueillir les Jeux olympiques d’été de 1896, appelés également les Jeux de la première olympiade. Ce seront les premiers Jeux olympiques de l’ère moderne.

Le comité international sélectionne également Paris pour accueillir les Jeux olympiques d’été de 1900.

Juillet 1913 : Pierre de Coubertin conçoit le drapeau olympique.

Dans une lettre de juillet 1913, Pierre de Coubertin, fondateur des Jeux Olympiques modernes, dessine les anneaux entrecroisés du drapeau des Jeux olympiques.

17 juin 1914 : Présentation du drapeau olympique au Congrès olympique.

Le 17 juin 1914, Pierre de Coubertin présente pour la première fois le drapeau olympique au  congrès olympique de Paris, qui l’adopte, lors de la séance solennelle qui a lieu en présence du président de la République française Raymond Poincaré.

Paris célébrait lors du congrès olympique le vingtième anniversaire du rétablissement des Jeux Olympiques.

Le drapeau olympique a été fabriqué par Le Bon Marché (24 rue de Sèvres, dans le 7ème arrondissement de Paris) selon les indications de Pierre de Coubertin.

14 août 1920 : Le drapeau olympique apparait pour la première fois aux Jeux olympiques d’Anvers.

Le 14 août 1920 aux Jeux olympiques d’Anvers, le drapeau olympique flotte pour la première fois lors de Jeux olympiques au stade olympique d’Anvers.

Les Jeux Olympiques d’été de 1916, prévus à Berlin, avaient été annulés à cause de la Première Guerre mondiale.

Il fut hissé officiellement lors de la cérémonie d’ouverture à Anvers des Jeux de la VII ème olympiade de l’ère moderne; cérémonie présidée par le roi Albert 1er de Belgique.

Résumé.

Le Baron Pierre de Coubertin, résume en deux phrases la description et la signification du drapeau olympique.

« Le drapeau olympique, on le sait, est tout blanc avec, au centre, cinq anneaux enlacés : bleu, jaune, noir, vert, rouge ; l’anneau bleu en haut et à gauche à côté de la hampe. Ainsi dessiné, il est symbolique ; il représente les cinq parties du monde unies par l’olympisme et ses six couleurs reproduisent celles de tous les drapeaux nationaux qui flottent à travers l’univers de nos jours. »

Citation de Pierre de Coubertin – Textes choisis – 1931.

A découvrir aussi.

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

Événements historiques 2017 en France

2017 – tout savoir pour briller en société

Résumé de l’année 2017 en France et dans le Monde.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

2017 – Vous voulez apprendre l’essentiel sur 2017 (histoire, climat, science, sport, cinéma, etc.) en France et dans le monde ?

Lisez cet article d’ Apprendre 5 minutes pour apprendre ce qu’il faut retenir de 2017 en 5 minutes.

Vous allez apprendre un maximum de choses sur 2017 en 5 minutes pour briller en société ou auprès de vos amis.

Sommaire

  • Le nombre 2017.
  • L’année 2017 dans les calendriers.
  • Événements historiques 2017 en France.
  •  Événements historiques 2017 dans le Monde.
  • Bonus – Cinéma – top 10 des films les plus vus en France.
  • A découvrir aussi.

Le nombre 2017.

Les principales propriétés du nombre 2017 sont les suivantes:

2017 est un nombre premier.

Les seuls diviseurs sont 1 et 2017.

2017 est un nombre premier sexy avec 2011.

Un couple de nombres premiers sexy, en mathématiques, est un couple de nombres premiers qui se suivent et dont la différence est 6.

2027 est le nombre premier suivant 2017.

2017 en chiffre romain : MMXVII.

MMXVII = 1000 + 1000 + 10 + 5 + 1 + 1 = 2000 + 10 + 7 = 2017.

Pour plus d’informations sur les chiffres romains, vous pouvez consulter nos articles

2017 en lettres.

Le nombre 2017 s’écrit deux mille dix-sept en toutes lettres.

L’année 2017 dans les calendriers.

Le calendrier grégorien est le calendrier officiel de la France en vigueur depuis l’abrogation du calendrier républicain le 9 septembre 1805 par le sénatus-consulte impérial du 22 fructidor an XIII, sous Napoléon Ier.

Voici quelques conversions de l’année 2017 du calendrier grégorien dans les autres calendriers :

Conversion de 2017 dans le calendrier républicain.

1er janvier 2017 : Primidi 11 de Nivôse 225 dans le calendrier républicain.

31 décembre 2017 : Décadi 10 de Nivôse 226 dans le calendrier républicain.

Conversion de 2017 dans le calendrier chinois.

Le 1er janvier 2017 fait parti de l’année 4714 du calendrier chinois.

L’année 4714 du calendrier chinois est l’année du Singe de Feu.

Le 28 janvier 2017 est le premier jour de l’année 4715 du calendrier chinois.

Le 15 février 2018 est le dernier jour de l’année 4715 du calendrier chinois.

L’année 4715 du calendrier chinois est l’année du Coq de Feu.

Événements historiques 2017 en France.

Vous pouvez cliquer sur les images pour les agrandir.

Événements historiques 2017 en France
Événements historiques 2017 en France.

2 cartes de France pour situer les événements historiques.

Carte des départements de France métropolitaine et leurs numéros
Carte des départements de France métropolitaine

 

La France d'Outre-Mer
Carte de la France d’Outre-Mer

(Conception graphique : TinaRebou.com)

1 – France.

29 janvier 2017 : l’équipe de France remporte le Championnat du monde de handball masculin 2017.

Le 29 janvier 2017, l’équipe de France de handball masculin remporte la 25ème édition du championnat du monde de handball à Paris contre la Norvège.

C’est le 6ème titre mondial de l’équipe de France de handball masculin.

06 mars 2017 : la tempête Zeus traverse la France métropolitaine.

Le 06 mars 2017, au passage de la tempête Zeus – un ouragan classé en catégorie 3 sur l’échelle de Saffir-Simpson -, le vent souffle violemment en France métropolitaine avec des rafales enregistrées à plus de 190 km/h dans le Finistère et à près de 170 km/h en Corse, causant des dégâts importants et privant 600 000 foyers d’électricité.

20 mars 2017 : mouvement social en Guyane.

Le 20 mars 2017 commence à Kourou le mouvement social en Guyane avant de se généraliser à toute la Guyane.

L’origine du mouvement social en Guyane est lié à l’insécurité et au manque d’infrastructure.

Le 21 avril 2017, l’accord de Guyane dénoue la situation. Le gouvernement du premier ministre Bernard Cazeneuve débloque plus d’un milliard d’euros pour financer un plan d’urgence pour la Guyane en faveur de l’éducation, de la santé et de la sécurité.

14 mai 2017 : investiture d’Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron devient le 25ème président de la République française, élu à cette fonction.

15 mai 2017 : Édouard Philippe est nommé premier ministre.

Le président de la République française nomme Édouard Philippe premier ministre français.

02 juin 2017 : le spationaute Thomas Pesquet quitte la station spatiale internationale et regagne la Terre.

Le 02 juin 2017, le 10ème spationaute français Thomas Pesquet, après 196 jours passés à bord de la station spatiale internationale (ISS), rejoint la Terre, à bord de la capsule Soyouz, dans les steppes du Kazakhstan.

Le 17 novembre 2016, il décollait à bord d’un vaisseau soyouz depuis le cosmodrome de Baïkonour.

Il réalise des expériences scientifiques, des opérations de maintenance et deux sorties extra-véhiculaire dans l’espace.

Il réalise également les photographies du premier Google Street View de la station spatiale internationale.

18 juin 2017 : le parti « La République en Marche » remporte les élections législatives.

Le parti « La République en Marche » obtient la majorité absolue à l’assemblée nationale avec 308 députés sur 577 après le second tour des élections législatives en France.

30 juin 2017 : décès de Simone Veil.

Le 30 juin 2017, Simone Veil décède à Paris.

Figure éminente de la vie politique, ministre de la santé du président de la république Valéry Giscard d’Estaing, elle fit adopter la « loi Veil » dépénalisant le recours par une femme à l’interruption volontaire de grossesse (IVG).

Elle fut également la première présidente du Parlement européen du 17 juillet 1979 au 18 janvier 1982.

06 septembre 2017 : l’ouragan Irma dévaste les Antilles.

Le 06 septembre 2017, l »ouragan Irma, classé en catégorie 5 sur l’échelle de Saffir-Simpson – la graduation la plus élevée -, dévaste plusieurs îles des Antilles françaises, dont Saint-Barthélemy et Saint-Martin.

Le 19 septembre 2017, un nouvel ouragan, classé en catégorie 5, Maria, frappe à son tour les Antilles françaises, en particulier la Martinique et la Guadeloupe.

11 novembre 2017 : Teddy Riner remporte un dixième titre de champion du monde de judo.

Le 11 novembre 2017, le judoka français Teddy Riner remporte la finale des Championnats du monde toutes catégories de judo à Marrakech, au Maroc, face au Belge Toma Nikiforov.

Teddy Riner remporte le 10ème titre mondial de sa carrière.

26 novembre 2017 : l’équipe de France de tennis remporte la coupe Davis.

le 26 novembre 2017, l’équipe de France de tennis masculin remporte la coupe Davis de tennis face à la Belgique, à Villeneuve d’Ascq, en France, pour la 10ème fois de son histoire.

La coupe Davis est considérée comme la coupe du monde de tennis masculin.

C’est la 10ème victoire en coupe Davis de l’équipe de France de tennis.

05 décembre 2017 : décès de Johnny Hallyday.

Le 05 décembre 2017, le célèbre chanteur, compositeur et acteur français Johnny Hallyday – Jean-Philippe Smet, dit Johnny Hallyday, est né le à Paris – décède à Marnes-la-Coquette des suites d’un cancer du poumon.

Johnny Hallyday a été le premier chanteur français à populariser le rock ‘n’ roll en France.

17 décembre 2017 : François Gabart bat le record du tour du monde à la voile en solitaire.

Le 17 décembre 2017, le navigateur François Gabart réalise le tour du monde à la voile en solitaire en 42 jours, 16 heures et 40 minutes à bord du trimaran Macif et pulvérise, de près d’une semaine, le précédent record de Thomas Coville (49 jours, 3 heures et 7 minutes).

17 décembre 2017 : l’équipe de France remporte le Championnat du monde de handball féminin 2017.

Le 17 décembre 2017, l’équipe de France de handball féminin remporte la 23ème édition du championnat du monde de handball à Hambourg, en Allemagne, contre la Norvège.

C’est le 2ème titre mondial de l’équipe de France de handball féminin.

Événements historiques 2017 dans le Monde.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Événements historiques 2017 dans le monde.
Événements historiques 2017 dans le monde.

20 janvier 2017 : investiture de Donald Trump.

Donald Trump devient le 45ème président des États-Unis.

22 février 2017 : TRAPPIST-1 – la NASA annonce la découverte de 3 planètes habitables à 40 années-lumières de la Terre.

Le 22 février 2017, la NASA annonce la découverte dans le système solaire de l’étoile TRAPPIST-1 de 7 planètes dont 3 potentiellement habitables.

Elles portent les noms de TRAPPIST-1e, TRAPPIST-1f et TRAPPIST-1g.

L’étoile TRAPPIST-1 se trouve à 40 années-lumières de la Terre.

TRAPPIST-1 est le premier système solaire observé comprenant autant de planètes de taille similaire à la Terre.

22 mars 2017 : attentat de Westminster à Londres.

Il s’agit de la première attaque sur le sol britannique revendiquée par l’État islamique.

L’attentat de Westminster à Londres, revendiqué par l’État islamique, est une double attaque. Une voiture fonce sur la foule sur le pont de Westminster. Puis, le conducteur de la voiture poignarde mortellement un policier devant le parlement de Londres.

29 mars 2017 : Brexit – procédure de retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne.

Suite au référendum du 23 juin 2016, la première ministre britannique Thérèse May notifie officiellement au président du Conseil européen Donald Tusk, son intention de quitter l’Union européenne et de se retirer de la Communauté européenne de l’énergie atomique.

Le gouvernement britannique a annoncé que la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, appelée Brexit, aurait lieu le 29 mars 2019.

07 juin 2017 : les plus anciens Homo sapiens découverts au Maroc.

Le 07 juin 2017, l’équipe internationale de chercheurs dirigée par le paléoanthropologue français Jean-Jacques Hublin annonce avoir découvert lors de fouilles sur le site de Jebel Irhoud au Maroc.

Ils viennent d’analyser cinq squelettes – trois adultes, un adolescent et un enfant – appartenant à l’espèce de l’homme moderne, Homo sapiens et datant de plus de 300 000 ans.

Cette découverte repousse de 100 000 ans l’apparition des premiers hommes modernes.

26 juillet 2017 : premiers embryons humains modifiés génétiquement aux États-Unis.

Le 26 juillet 2017, la revue MIT Review Technology annonce le premier essai connu de création d’embryons humains génétiquement modifiés aux États-Unis.

Des scientifiques de l’Université des sciences et de la santé d’Oregon ont réussi à modifier des gênes défectueux sur des embryons humains, afin de corriger une mutation génétique responsable d’une maladie cardiaque.

C’est la première fois que des embryons humains sont modifiés génétiquement aux États-Unis et la première fois au monde que l’expérience réussit.

07 septembre 2017 : le Mexique frappé par un violent séisme.

Le 07 septembre 2017 à 23h49 heure locale, un séisme de magnitude 8,2 sur l’échelle de Richter frappe le Mexique.

L’épicentre du séisme est situé dans l’océan Pacifique, à 133 km de la côte pacifique de l’État du Chiapas, dans le sud-ouest du Mexique et est ressenti fortement jusqu’à Mexico, la capitale du Mexique.

Le 19 septembre 2017, un séisme de magnitude 7,1 sur l’échelle de Richter frappe l‘État de Puebla, 32 ans jour pour jour, après le tremblement de terre de 1985, d’une magnitude comparable, qui avait fait environ 10 000 morts.

Ces séismes feront plusieurs centaines de morts.

01 octobre 2017 : référendum sur l’indépendance de la Catalogne.

Le 01 octobre 2017, le gouvernement régional de Catalogne organise un référendum sur l’indépendance de la Catalogne malgré son interdiction par la justice espagnole.

Le 27 octobre 2017, le parlement catalan proclame l’indépendance de la Catalogne. Le gouvernement espagnol met la Catalogne sous tutelle, destitue le parlement catalan et son président et convoque de nouvelles élections régionales.

25 octobre 2017 : Sophia devient le premier androïde à avoir une nationalité.

Le robot humanoïde Sophia, conçu par l’entreprise Hanson Robotics, basée à Hong Kong, pour apprendre en s’habituant au comportement des êtres humains, obtient la nationalité saoudienne lors de la conférence Future Investment Summit à Ryad.

09 décembre 2017 : fin de la guerre en Irak contre l’État islamique.

Le 09 décembre 2017, le premier ministre irakien Haïder al-Abadi annonce que la guerre contre l’État islamique est terminée.

Bonus : Cinéma – top 10 des films les plus vus en France.

Voici la palmarès des 10 films les plus vus en 2017 en France au cinéma.

  • 1 – Moi, Moche et Méchant 3 – date de sortie : 5 juillet 2017.
  • 2 – RAID Dingue – date de sortie : 01 février 2017.
  • 3 – Star Wars – les derniers jedi – date de sortie : 13 décembre 2017.
  • 4 – Valérian et la cité des mille planètes – date de sortie : 26 juillet 2017.
  • 5 – Baby Boss – date de sortie : 29 mars 2017.
  • 6 – Fast & Furious 8 – date de sortie : 12 avril 2017.
  • 7 – Pirates des Caraïbes : la vengeance de Salazar – date de sortie : 24 mai 2017.
  • 8 – Alibi.com – date de sortie : 15 février 2017.
  • 9 – La Belle et la Bête – date de sortie : 22 mars 2017.
  • 10 – Tous en scène – date de sortie : 25 janvier 2017.

A découvrir aussi.

 

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

 

Comment mémoriser facilement la liste des départements français et leurs numéros

Vous voulez mémoriser la liste des départements français et leurs numéros ? Vous voulez apprendre à retenir à quel département correspond un code postal ? Vous cherchez des mnémoniques pour chaque département ?

Lisez cet article d’ Apprendre 5 minutes pour apprendre comment mémoriser vite et facilement la liste complète des départements français et leurs numéros.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Nous allons vous montrer les techniques de mémorisation les plus efficaces pour retenir à long terme les départements français et leurs numéros.

Vous saurez également comment trouver un département français à partir de son numéro et inversement, trouver le numéro du département à partir de son nom.

Vous trouverez dans cet article un exemple de mémorisation pour chaque département de France métropolitaine et pour la France d’Outre-Mer (DROM-COM : départements et régions et collectivités d’outre-mer).

Sommaire

  • La liste des départements français et DROM-COM et numéros de code INSEE.
  • Les techniques de mémorisation.
  • Comment mémoriser tous les départements et numéros de code INSEE.
  • A découvrir aussi.

La liste des départements français et DROM-COM et numéros de code postal.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Carte des départements de France métropolitaine et leurs numéros
Carte des départements de France métropolitaine

(Conception graphique : TinaRebou.com)

France métropolitaine.

  • 01 : Ain
  • 02 : Aisne
  • 03 : Allier
  • 04 : Alpes-de-Haute-Provence
  • 05 : Hautes-Alpes
  • 06 : Alpes-Maritimes
  • 07 Ardèche
  • 08 : Ardennes
  • 09 : Ariège
  • 10 : Aube
  • 11 : Aude
  • 12 : Aveyron
  • 13 : Bouches-du-Rhône
  • 14 : Calvados
  • 15 : Cantal
  • 16 : Charente
  • 17 : Charente-Maritime
  • 18 : Cher
  • 19 : Corrèze
  • 2A : Corse-du-Sud
  • 2B : Haute-Corse
  • 21 : Côte-d’Or
  • 22 : Côtes-d’Armor
  • 23 : Creuse
  • 24 : Dordogne
  • 25 : Doubs
  • 26 : Drôme
  • 27 : Eure
  • 28 : Eure-et-Loir
  • 29 : Finistère
  • 30 : Gard
  • 31 : Haute-Garonne
  • 32 : Gers
  • 33 : Gironde
  • 34 : Hérault
  • 35 : Ille-et-Vilaine
  • 36 : Indre
  • 37 : Indre-et-Loire
  • 38 : Isère
  • 39 : Jura
  • 40 : Landes
  • 41 : Loir-et-Cher
  • 42 : Loire
  • 43 : Haute-Loire
  • 44 : Loire-Atlantique
  • 45 : Loiret
  • 46 : Lot
  • 47 : Lot-et-Garonne
  • 48 : Lozère
  • 49 : Maine-et-Loire
  • 50 : Manche
  • 51 : Marne
  • 52 : Haute-Marne
  • 53 : Mayenne
  • 54 : Meurthe-et-Moselle
  • 55 : Meuse
  • 56 : Morbihan
  • 57 : Moselle
  • 58 : Nièvre
  • 59 : Nord
  • 60 : Oise
  • 61 : Orne
  • 62 : Pas-de-Calais
  • 63 : Puy-de-Dôme
  • 64 : Pyrénées-Atlantiques
  • 65 : Hautes-Pyrénées
  • 66 : Pyrénées-Orientales
  • 67 : Bas-Rhin
  • 68 : Haut-Rhin
  • 69 : Rhône
  • 70 : Haute-Saône
  • 71 : Saône-et-Loire
  • 72 : Sarthe
  • 73 : Savoie
  • 74 : Haute-Savoie
  • 75 : Paris
  • 76 : Seine-Maritime
  • 77 : Seine-et-Marne
  • 78 : Yvelines
  • 79 : Deux-Sèvres
  • 80 : Somme
  • 81 : Tarn
  • 82 : Tarn-et-Garonne
  • 83 : Var
  • 84 : Vaucluse
  • 85 : Vendée
  • 86 : Vienne
  • 87 : Haute-Vienne
  • 88 : Vosges
  • 89 : Yonne
  • 90 : Territoire de Belfort
  • 91 : Essonne
  • 92 : Haut-de-Seine
  • 93 : Seine-Saint-Senis
  • 94 : Val-de-Marne
  • 95 : Val-d’Oise

France d’Outre-Mer

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

La France d'Outre-Mer
Carte de la France d’Outre-Mer

(Conception graphique : TinaRebou.com)

  • 971 : Guadeloupe
  • 972 : Martinique
  • 973 : Guyane
  • 974 : La Réunion
  • 975 : Saint-Pierre-et-Miquelon
  • 976 : Mayotte
  • 977 : Saint-Barthélemy
  • 978 : Saint-Martin
  • 984 : Terres australes et antarctiques françaises
  • 986 : Wallis-et-Futuna
  • 987 : Polynésie française
  • 988 : Nouvelle-Calédonie
  • 989 : Clipperton

Les personnes qui ont aimé cet article ont aussi lu  : Comment mémoriser les Départements et Préfectures vite et facilement.

Les techniques de mémorisation.

Processus de mémorisation.

La France métropolitaine comprend 96 départements et la France d’Outre-Mer 13 départements, régions et collectivités.

Pour retenir les départements français et leur numéros, nous allons chercher un moyen mnémotechnique pour relier département et numéro.

Ce qui fait 109 associations mentales à créer et à apprendre par cœur.

Pas de panique ! Parmi ces associations, vous en connaissez certaines.

Vous n’avez pas besoin de créer de nouvelles associations pour les départements et numéros que vous connaissez déjà : le département où vous êtes né, où vous vivez, les départements limitrophes, les départements que vous avez visités, où vous passez vos vacances, etc.

Vous n’êtes pas obligé d’apprendre la liste des départements dans l’ordre des numéros.

Pour rendre l’exercice plus motivant, vous pouvez commencer par ceux que vous avez envie de connaitre en premier : votre région, celles de vos vacances, de vos amis, etc.

Nous savons que le cerveau adore les images et les histoires mais qu’il a du mal à retenir ce qui est abstrait.

Pour bien mémoriser, nous allons associer le département et le numéro à des images mentales faciles à retenir et créer une histoire mentale avec ces 2 images.

Imaginez l’histoire qui vous passe par la tête. Plus elle vous marquera, plus elle s’imprègnera dans votre cerveau et plus elle sera facile à retenir.

Réviser les histoires mentales avec la méthode des répétitions espacées pour mémoriser définitivement: une heure après, un jour après, deux jours après, quatre jours après, une semaine après, un mois après, puis tous les six mois.

Pratiquez le plus souvent possible. Par exemple, quand vous voyez un code postal sur une lettre ou une plaque d’immatriculation d’un véhicule, essayez de trouver à quel département il correspond.

Avec l’entrainement, l’association se fera automatiquement dans votre esprit et vous trouverez le nom du département ou son numéro instantanément.

Comment mémoriser le nom du département.

Pour associer le département à une image mentale, nous pouvons utiliser des astuces ou des moyens mnémotechniques différents :

  • Vous pouvez faire appel à votre mémoire visuelle et utiliser un symbole que nous associons automatiquement au département. Par exemple, l’emblème des Ardennes est le sanglier. En se représentant mentalement un sanglier, le cerveau fera automatiquement l’association avec le département des Ardennes. Si vous aimez les chevaux, vous pourrez également utiliser un cheval Ardennais comme image mentale.
  • Vous pouvez faire appel à votre mémoire auditive et associer le nom du département à un mot ayant une consonance proche. Par exemple, vous pouvez associer le département de l’Aveyron avec le mot aviron. En voyant, par exemple, comme image mentale une course d’aviron, votre cerveau fera automatiquement l’association avec le département de l’Aveyron.
  • Vous pouvez faire appel à votre mémoire kinesthésique et l’associer à un personnage ou à un objet que vous pouvez appréhender avec votre corps, en bougeant ou en ressentant une émotion. Par exemple, vous pouvez associer le département du Gard au pont du Gard si vous avez fait une activité ou ressenti une émotion forte en rapport avec le pont du Gard. Vous pouvez également vous imaginer en train de le dessiner sur une feuille de papier ou reproduire mentalement les arches du pont avec votre doigt.

Comment retenir le numéro de département.

Retenir un numéro peut sembler difficile car il s’agit d’un concept abstrait. Or notre cerveau retient plus facilement ce qu’il peut appréhender avec nos cinq sens ou qu’il peut associer à une sensation ou à une émotion. Plus vous leur ferez appel, plus vous retiendrez facilement. Voir, entendre, toucher, goûter, sentir, ressentir sont les meilleurs alliés de votre mémoire.

Pour mémoriser plus facilement, nous allons associer chaque numéro de département à un objet ou un personnage qui a une résonance forte en vous.

Pour coder le numéro de département, les deux techniques de mémorisation les plus efficaces sont :

  • Le système des articulations chiffrées.
  • Le Dominic system.

1 – Le système des articulations chiffrées.

Le système des articulations chiffrées – appelée également méthode d’Aimé Paris ou méthode de l’Abbé Moigno – est la technique de mémorisation qui consiste à associer un chiffre à un son pour faciliter sa mémorisation.

La méthode des articulations chiffrées consiste à :

  • Convertir les chiffres en consonnes significatives ou en sons suivant un code défini,
  • A les associer à des mots en rajoutant des lettres pour les rendre concrets et les visualiser.
  • A créer une phrase ou une histoire.

A chaque chiffre de zéro à neuf, correspond une consonne ou un son.

Voici la table codes-sons complète correspondant au système des articulations chiffrées :

  • 0 : c (ce), s (se), z (ze), t (tion), x (ex : dix).
  • 1 : t, d.
  • 2 : n, ne, gne.
  • 3 : m, me.
  • 4 : r, re.
  • 5 : l, lle.
  • 6 : g (ge), j (je), ch (che), sh (sche).
  • 7 :  g (gue, ga), k (ke, ka), q (que), cue (cas).
  • 8 : f (fe), v(ve), ph (phe).
  • 9 : b, p.

La table de rappel du grand système – mnemonic peg system, en anglais – est une extension de la méthode des articulations chiffrées.

Il s’agit d’une table de cent mots courts, faciles à visualiser et à faire bouger, auxquels vous allez associer les nombres 0 à 99, avec la méthode des articulations chiffrées.

Vous trouverez ci-dessous la table de rappel que nous avions utilisé dans l’article Comment mémoriser facilement les chiffres ou les nombres

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

table de rappel
Table de rappel du grand système

2 – Le Dominic system.

Le Dominic system est la technique de mémorisation des chiffres inventée et utilisée par le champion du monde de la mémoire Dominic O’Brien.

Le Dominic system associe chaque paire de chiffres à un mot, en général un personnage. Par extension, dans le système de mémorisation PAOL – Personnage, Action, Objet, Lieu -, le Dominic system est utilisé pour associer les nombres à des personnages, des actions (verbe), des objets et des lieux.

Chaque chiffre de 1 à 0 correspond à une lettre :

  • 1 : A.
  • 2 : B.
  • 3 : C.
  • 4 : D.
  • 5 : E.
  • 6 : S (S est la première lettre du chiffre six).
  • 7 : G.
  • 8 : H.
  • 9 : N (N est la première lettre du chiffre neuf).
  • 0 : O (la forme du O ressemble au chiffre zéro).

Une façon classique d’utiliser le Dominic system, est de créer des personnage dont le prénom ou le nom commence par le code du chiffre. Par exemple :

  • 1 : Astérix.
  • 0 : Olaf.
  • 11 : André Agassi.

Comment mémoriser tous les départements et numéros de code INSEE.

La France métropolitaine.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Table de mémorisation des départements de France métropolitaine
Table de mémorisation des départements de France métropolitaine

Pour mémoriser le numéro de département, nous allons le coder à l’aide du système des articulations chiffrées en nous appuyant sur la table de rappel du grand système.

01 : Ain

La table de rappel du grand système associe le nombre 01 à une assiette. Nous allons donc associer le numéro de département 01 à une assiette.

Pour le département de l’Ain, nous l’associerons aux Huns d’Attila.

Il nous reste à créer une petite histoire en prenant les images dans l’ordre :

  • 01 Ain : assiette, Hun.

Par exemple, nous apercevons un Hun, monté sur un cheval au galop, en train de manger un steak tartare dans une assiette.

Imaginez l’histoire qui vous passe par la tête. Plus elle vous marquera et plus elle s’ancrera facilement dans votre cerveau et plus facilement vous la retiendrez.

Utilisez au maximum, dans vos associations, des personnages en mouvement pour renforcer la mémorisation.

Reprenez le même principe pour les autres départements.

A titre d’exemple, voici les images clés que vous pouvez utiliser pour mémoriser les autres départements.

02 : Aisne

  • 02 Aisne : cygne, laine.

03 : Allier

  • 03 Allier : sumo, allée.

04 : Alpes-de-Haute-Provence

  • 04 Alpes-de-Haute-Provence : cerf, appeau.

05 : Hautes-Alpes

Le mot Hautes-Alpes a une consonance proche du mot OTAN – Organisation du traité de l’Atlantique nord. Nous pouvons associer l’OTAN à la rose des vents à 4 directions qui se trouve sur le drapeau.

  • 05 Hautes-Alpes : salon, OTAN

06 : Alpes-Maritimes

  • 06 Alpes-Maritimes : singe, amarre.

07 Ardèche

Le Pont d’Arc est un pont naturel, situé au début des gorges de l’Ardèche. le Pont d’Arc est le symbole incontournable de l’Ardèche.

  • 07 Ardèche : sac, pont d’Arc.

08 : Ardennes

Le sanglier des Ardennes est un des symboles des Ardennes.

  • 08 Ardennes : savon, sanglier.

09 : Ariège

Ariège commence comme le mot arrière et se termine comme le mot siège. Nous pouvons prendre comme image mentale le siège arrière d’une voiture pour l’associer à l’Ariège.

  • 09 Ariège : sapin, arrière.

10 : Aube

Le mot aube a plusieurs significations en français : le moment de la journée avant le levé du soleil, le vêtement porté par les prêtres et les enfants de cœur, la pièce mécanique en forme de cuillère sur laquelle s’exerce l’action d’un fluide, etc.

  • 10 Aube : tasse, aube.

11 : Aude

Le mot Aude nous fait penser à une hotte. Nous pouvons créer une association en le département de l’Aude et la hotte du Père Noël.

  • 11 Aude : tête, hotte.

12 : Aveyron

  • 12 Aveyron : tonneau, aviron.

13 : Bouches-du-Rhône

  • 13 Bouches-du-Rhône : diamant, bûcheron.

14 : Calvados

  • 14 Calvados : taureau, cave (remplie) d’os.

15 : Cantal

  • 15 Cantal : étoile, Bertrand Cantat.

16 : Charente

  • 16 Charente : donjon, charentaise.

17 : Charente-Maritime

Fort Boyard est un des symboles du département de la Charentes. Nous allons prendre Fort Boyard comme image pour représenter la Charente Maritime.

  • 17 Charente-Maritime : ticket, fort Boyard.

18 : Cher

  • 18 Cher : dauphin, chaire.

19 : Corrèze

Le mot Corrèze nous fait penser à une corbeille de fraises.

  • 19 Corrèze : taupe, corbeille de fraises.

2A : Corse-du-Sud

Le numéro de département de la Corse-du-Sud est 2A. La lettre A est associée à un âne dans notre alphabet des animaux.

Nous prendrons, comme image pour représenter le numéro du département de la Corse-du-Sud (2A), 2 ânes.

  • 2A Corse-du-Sud : 2 ânes, corset.

2B : Haute-Corse

Le numéro de département de la Haute-Corse est 2B. La lettre B est associée à une biche dans l’alphabet des animaux.

  • 2B Haute-Corse : 2 biches, écorce.

21 : Côte-d’Or

Côte-d’Or nous fait penser à un condor. Vous pouvez également faire l’association avec des côtes en or, une chevelure  composée de boucles d’or, le chocolat Côte-d-Or ou toute autre image qui vous vient spontanément à l’esprit.

  • 21 Côte-d’Or : natte, condor.

22 : Côtes-d’Armor

Armor nous fait penser à Amora. Pour représenter le département des Côtes d’Armor, nous allons créer une association en visualisant mentalement un pot de moutarde Amora.

  • 22 Côtes-d’Armor : naine, (moutarde) Amora.

23 : Creuse

  • 23 Creuse : cinéma, creuser.

24 : Dordogne

Dordogne nous fait penser, par exemple, à quelqu’un qui dort sur un lit couvert d’oignons.

  • 24 Dordogne : noir, dort.

25 : Doubs

  • 25 Doubs : nouille, douve.

26 : Drôme

  • 26 Drôme : niche, drone.

27 : Eure

  • 27 Eure : nuque, heure.

28 : Eure-et-Loir

  • 28 Eure-et-Loir : nef, oreille noire.

29 : Finistère

  • 29 Finistère : nappe, Fred Astaire.

30 : Gard

  • 30 Gard : maison, garde.

31 : Haute-Garonne

Le  mot Haute-Garonne nous fait penser à Edgard, le majordome du dessin animé « les Aristochats » des studios Disney.

  • 31 Haute-Garonne : mouton, Edgard.

32 : Gers

  • 32 Gers : moine, geai.

33 : Gironde

  • 33 Gironde : maman, ronde.

34 : Hérault

  • 34 Hérault : marin, héron.

35 : Ille-et-Vilaine

Le mot Ille est Vilaine nous fait penser au film Vilaine et au personnage principal Mélanie, joué par Marilou Berry.

  • 35 Ille-et-Vilaine : moulin, Vilaine.

36 : Indre

  • 36 : mouche, peintre.

37 : Indre-et-Loire

  • 37 Indre-et-Loire : Mickey, éteignoir.

38 : Isère

  • 38 Isère : mauve, lisière.

39 : Jura

  • 39 Jura : myope, Jurassic Park

40 : Landes

Landes nous fait penser au président de la république François Hollande.

  • 40 Landes : rose, François Hollande.

41 : Loir-et-Cher

  • 41 Loir-et-Cher : râteau, maraîchère.

42 : Loire

  • 42 Loire : reine, loir.

43 : Haute-Loire

  • 43 Haute-Loire : rame, gaulois.

44 : Loire-Atlantique

  • 44 Loire-Atlantique : rire, parc aquatique.

45 : Loiret

  • 45 Loiret : rouleau, muret.

46 : Lot

  • 46 Lot : rocher, lotte.

47 : Lot-et-Garonne

  • 47 Lot-et-Garonne : requin, lotte et gardon.

48 : Lozère

  • 48 Lozère : ravin, rosaire.

49 : Maine-et-Loire

  • 49 Maine-et-Loire : robot, main et loir.

50 : Manche

  • 50 Manche : lasso, manche.

51 : Marne

Le mot Marne nous fait penser à marner, à travailler dur pour amender, améliorer la terre.

  • 51 Marne : lutin, marner.

52 : Haute-Marne

  • 52 Haute-Marne : lune, homard.

53 : Mayenne

  • 53 Mayenne : lama, maillet.

54 : Meurthe-et-Moselle

  • 54 Meurthe-et-Moselle : lard, mortadelle.

55 : Meuse

Meuse nous fait penser aux meuses, aux roues à aubes auto-élévatrices qui fonctionnent avec la force hydrauliques et qui montent l’eau, par exemple, dans un réservoir pour irriguer des terres agricoles.

  • 55 Meuse : lilas, meuse.

56 : Morbihan

Le mot Morbihan nous fait penser à billard.

  • 56 Morbihan : luge, billard.

57 : Moselle

Nous allons associer comme image à la Moselle, la demoiselle, le premier avion léger de l’aéronautique, créé par l’ingénieur brésilien Santos-Dumont et qui vola pour la première fois en 1907.

  • 57 Moselle : lac, demoiselle.

58 : Nièvre

  • 58 Nièvre : louve, lièvre.

59 : Nord

Pour représenter le Nord, nous allons prendre comme image une boussole qui indique le Nord magnétique.

  • 59 Nord : lapin, boussole.

60 : Oise

  • 60 Oise : chaise, oiseau.

61 : Orne

  • 61 Orne : château, borne.

62 : Pas-de-Calais

Le Pas-de Calais nous fait penser à l’histoire des six bourgeois de Calais -qui marqua la fin du siège de Calais par les anglais, le 3 août 1347, pendant la guerre de cent ans – venus présenter la reddition de la ville de Calais au roi d’Angleterre Édouard II en chemise, pieds nus et la corde au cou.

Vous pouvez également prendre comme image un palais, un galet ou toute objet,  personnage ou événement avec le lequel vous pouvez faire une association immédiate avec le département du Pas-de-Calais.

  • 62 Pas-de-Calais : chaîne, bourgeois de Calais.

63 : Puy-de-Dôme

  • 63 Puy-de-Dôme : chameau, puits.

64 : Pyrénées-Atlantiques

  • 64 Pyrénées-Atlantiques : chariot, pirate.

65 : Hautes-Pyrénées

Dans les Hautes-Pyrénées, la ville de Lourdes est des principaux lieux de pèlerinage catholique. Nous allons associer le département des Hautes-Pyrénées avec le mot hostie.

  • 65 Hautes-Pyrénées : chalet, hostie.

66 : Pyrénées-Orientales

  • 66 Pyrénées-Orientales : juge, Pierrot.

67 : Bas-Rhin

  • 67 Bas-Rhin : chèque, barre.

68 : Haut-Rhin

Le département du Haut-Rhin nous fait penser à airain, un alliage de cuivre et au serpent d’airain  de Moïse, dans la Bible.

« Moïse fit un serpent d’airain, et le plaça sur une perche ; et quiconque avait été mordu par un serpent, et regardait le serpent d’airain, conservait la vie. » – citation du Livre des Nombres, quatrième livre de la Bible.

  • 68 Haut-Rhin : cheveux, serpent d’airain.

69 : Rhône

  • 69 Rhône : chapeau, Rome.

70 : Haute-Saône

  • 70 Haute-Saône : caisse, ourson.

71 : Saône-et-Loire

  • 71 Saône-et-Loire : couteau, isoloir.

72 : Sarthe

  • 72 Sarthe : canon, Jean-Paul Sartre.

73 : Savoie

  • 73 Savoie : camion, chamois.

74 : Haute-Savoie

  • 74 Haute-Savoie : car, porte-voix.

75 : Paris

Nous allons associer comme image à Paris, la tour Eiffel qui est le symbole universel de Paris.

  • 75 Paris : clou, tour Eiffel.

76 : Seine-Maritime

  • 76 Seine-Maritime : cage, Samaritaine.

77 : Seine-et-Marne

  • 77 Seine-et-Marne : coca, cinéma.

78 : Yvelines

  • 78 Yvelines : café, Évelyne.

79 : Deux-Sèvres

  • 79 Deux-Sèvres : cape, dessert.

80 : Somme

  • 80 Somme : fusée, somme.

81 : Tarn

La traduction du mot anglais barn en français est grange. Nous allons prendre comme image une grange pour l’associer au département du Tarn.

  • 81 Tarn : fête, grange.

82 : Tarn-et-Garonne

  • 82 Tarn-et-Garonne : vigne, grange et gardon.

83 : Var

  • 83 Var : femme, ver.

84 : Vaucluse

  • 84 Vaucluse : forêt, écluse.

85 : Vendée

  • 85 Vendée : filet, vendeur.

86 : Vienne

  • 86 Vienne : vache, valse de Vienne.

87 : Haute-Vienne

  • 87 Haute-Vienne : phoque, opticienne.

88 : Vosges

  • 88 Vosges : fèves, forges.

89 : Yonne

  • 89 Yonne : vapeur, lionne.

90 : Territoire de Belfort

90 Territoire de Belfort : poisson, lion de Belfort.

91 : Essonne

  • 91 Essonne : bâton, Luc Besson.

92 : Haut-de-Seine

  • 92 Haut-de-Seine : bonnet, Robert Hossein.

93 : Seine-Saint-Denis

Saint-Denis nous fait penser à Sidonie, la petite oie du dessin animé Aglaé et Sidonie. Nous allons associer le département Seine-Saint-Denis à Sidonie.

  • 93 Seine-Saint-Denis : pomme, Sidonie.

94 : Val-de-Marne

Le mot Val-de-Marne nous fait penser à Voldemort, le sorcier de la saga Harry Potter. Nous allons créer une association imagée entre le département du Val-de-Marne et Voldemort.

  • 94 Val-de-Marne : poire, Voldemort.

95 : Val-d’Oise

  • 95 Val d’Oise : pelle, ardoise.

La France d’Outre-Mer

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Table de mémorisation des DROM-COM d'Outre-Mer
Table de mémorisation des DROM-COM d’Outre-Mer

Les numéros des départements, régions et collectivités d’outre-mer commencent tous par 9. Nous n’avons pas besoin de faire d’association pour retenir le chiffre 9.

Pour mémoriser le numéro, nous allons le coder à l’aide du Dominic System.

Toutefois, rien ne vous empêche d’utiliser à nouveau le système des articulations chiffrées et la table de rappel du grand système s’il n’y a pas de risque de confusion par rapport aux départements de la France métropolitaine ou toute autre technique de mémorisation.

Vous trouverez plusieurs méthodes de codification des chiffres et des nombres avec des exemples complets dans les articles :

Pour rappel, chaque chiffre de 1 à 0 est codé de la manière suivante :

  • 1 : A.
  • 2 : B.
  • 3 : C.
  • 4 : D.
  • 5 : E.
  • 6 : S (S est la première lettre du chiffre six).
  • 7 : G.
  • 8 : H.
  • 9 : N (N est la première lettre du chiffre neuf).
  • 0 : O (la forme du O ressemble au chiffre zéro).

971 : Guadeloupe

Dans le Dominic system, le chiffre 7 correspond à la lettre G et le chiffre 1 correspond à la lettre A.

Nous allons associer les lettres G et A aux initiales du peintre italien du XVIe siècle Giuseppe Arcimboldo, célèbre pour ses portraits de personnages sont en fait composés de fleurs, fruits, légumes, animaux, personnes ou objets astucieusement disposés.

Le mot Guadeloupe nous fait penser à une loupe. Nous allons associer le département de la Guadeloupe à une loupe.

  • 971 Guadeloupe : Giuseppe Arcimboldo, loupe.

972 : Martinique

  • 972 Martinique : Georges Bush, Martini.

973 : Guyane

  • 973 Guyane : Georges Clooney, guitare.

974 : La Réunion

  • 974 La Réunion : Gérard Depardieu, réunion.

975 : Saint-Pierre-et-Miquelon

  • 975 Saint-Pierre-et-Miquelon : Gad Elmaleh, soupière.

976 : Mayotte

Le nombre 76 correspond aux lettres G et S dans le Dominic System. G et S sont les initiales de la romancière du XIXe siècle Georges Sand. Nous allons associer le code du département de Mayotte à Georges Sand.

Nous aurions pu également l’associer à la voiture citroën GS ou à toute autre image mentale qui vous vient instantanément à votre esprit.

Le nom du département de Mayotte nous fait penser à un maillot de bain.

  • 976 Mayotte : Georges Sand, maillot de bain.

977 : Saint-Barthélemy

Le nombre 77 correspond aux lettres G et G dans le Dominic System qui nous fait penser à la chanteuse Lady Gaga. Nous allons créer une association imagée entre le code de la collectivité d’outre-mer (COM) Saint-Barthélemy et Lady Gaga.

Le nom Saint-Barthélemy nous fait penser au massacre de la Saint-Barthélemy qui eut lieu  à Paris le 24 août 1572 lors des guerres de religion entre catholiques et protestants.

Si vous voulez créer une association plus paisible, vous pouvez associer Saint Barthélemy à une cymbale ou à la transat St-Barth.

  • 977 Saint-Barthélemy : Lady Gaga, massacre.

978 : Saint-Martin

Le territoire d’outre-mer (TOM) Saint-Martin nous fait penser à Saint-Martin – évêque de Tours qui vécut au IVe siècle – et à la scène de la charité de Saint Martin qui le représente en train de partager son manteau avec un mendiant transi de froid.

  • 978 Saint-Martin : Gene Hackman, Saint Martin.

984 : Terres australes et antarctiques françaises

  • 984 Terres australes et antarctiques françaises : Henry Dès, terreau.

986 : Wallis-et-Futuna

  • 986 Wallis-et-Futuna : Henri Salvador, valise.

987 : Polynésie française

Le nom de la collectivité d’outre-mer (COM) Polynésie française nous fait penser à Poly, le poney shetland du feuilleton télévisé Poly.

  • 987 Polynésie française : Hugh Grant, Poly.

988 : Nouvelle-Calédonie

Le nombre 88 correspond aux lettres H et H dans le Dominic system et nous fait penser à Hissène Habré, l’ancien président de la république du Tchad qui avait enlevé entre 1974 et 1977 l’ethnologue française Françoise Claustre avec ses rebelles toubous, lorsqu’il était membre du Front national de libération du Tchad.

  • 988 Nouvelle-Calédonie : Hissène Habré, galet.

989 : Clipperton

  • 989 Clipperton : Henri Nestlé, flipper.

A découvrir aussi.

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

histoire de Paris - les dates clés

Les Dates clés de l’Histoire de Paris

Les dates clés de l’Histoire de Paris.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Mai 52 av. J.-C. : Bataille de Lutèce. 508 : Paris capitale du royaume des Francs. 1163 : construction de Notre-Dame de Paris. 14 juillet 1789 : Prise de la Bastille. 25 août 1944 : libération de Paris. 15 avril 2019 : incendie de Notre-Dame de Paris, etc.

Êtes-vous incollable sur l’Histoire de Paris ? Connaissez-vous les dates clés des grands événements l’Histoire de Paris ? Vous voulez apprendre et retenir vite et facilement la chronologie de l’histoire de la capitale de la France ?

Lisez cet article d’ Apprendre 5 minutes pour apprendre comment mémoriser les grandes dates de l’Histoire de Paris et retenir l’essentiel des grands événements qui ont marqués Histoire de la capitale française.

5 minutes par jour, pendant quelques jours, vous suffirons pour vous souvenir des dates historiques.

Vous trouverez des techniques de mémorisation particulièrement efficaces et facile à utiliser pour mémoriser les événements clés.

Sommaire

  • Les dates clés de l’Histoire de Paris.
  • Comment mémoriser les dates historiques.
  • A découvrir aussi.

Les dates clés de l’Histoire de Paris.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

histoire de Paris - les dates clés
Les grandes dates de l’histoire de Paris.

52 avant Jésus Christ : La bataille de Lutèce.

Lutèce (Lutetia ou Lutetia Parisiorum en latin) – située sur une île de la Seine – est le nom donné par les Romains à la ville gauloise et à son oppidum. Lutetia signifie boue, mais aussi loup.

Les Parisiis, petit peuple gaulois vivant autour de Lutèce ayant refusé, à l’automne 53 avant Jésus Christ, de se rendre à l’Assemblée des principaux États de la Gaule, Jules César considéra ce refus comme une déclaration de guerre.

En 52 avant Jésus Christ, Le lieutenant de Jules César, Titus Labienus, se heurte au chef gaulois Camulogène qui réussit à bloquer les romains dans les marais pour ralentir leur manœuvre.

Revenu sur ses pas, Titus Labienus s’empare par surprise de Melun, fait passer ses troupes sur l’autre rive, se dirige vers Lutèce que les gaulois incendient. La bataille s’engage entre les légions romaines et les gaulois. Les romains finissent par remporter la bataille en mai 52 av. J.-C..

Vers 360 : Lutèce devient Paris.

À partir de 357, le préfet des Gaules Flavius Claudius Julianus, appelé également Julien  l’Apostat, prend ses quartiers d’hiver à Lutèce, après une campagne militaire victorieuse contre des peuples de Germanie.

En 360, Julien l’Apostat est proclamé Auguste, c’est-à-dire empereur romain par ses soldats, en majorité gaulois, qui se sont mutinés contre l’empereur Constance II; celui-ci ayant exigé que Julien qu’il lui envoie deux légions en renfort pour combattre sur le Danube.

Le 3 novembre 361, Julien l’Apostat devient officiellement empereur romain, après que Constance II, depuis son lit de mort, lui ait transmis le pouvoir.

L’empereur Julien rend aux Églises chrétiennes leur liberté religieuse.

En 361, se tient le premier Concile de Paris, sous la présidence de l’évêque Hilaire de Poitiers.

Progressivement le nom de Lutèce va être abandonné pour devenir la Civitas Parisiorum, la ville des Parisii.

Puis, Lutèce prend le nom de ses habitants, les Parisiis et devient Paris.

451 : Siège de Paris par les Huns.

En 451, Attila franchit le Rhin et envahit la Gaule avec son imposante armée, composées de Huns et de tribus soumises aux Huns.

Attila arrive devant Metz qui refuse de se rendre, assiège la ville et massacre ses habitant le 7 avril 451.

Attila et les Huns continuent leur pillage et arrivent aux portes de Paris.

Sainte Geneviève dissuade les parisiens de fuir. Ses mots vont rester célèbres :

« Que les hommes fuient, s’ils veulent, s’ils ne sont plus capables de se battre. Nous les femmes, nous prierons Dieu tant et tant qu’Il entendra nos supplications » – citation de Sainte Geneviève.

Attila se détourne finalement de Paris pour se rendre à Orléans.

Attila leva le siège d’Orléans à l’approche de l’armée du général romain Aétius, se replie en Champagne où il sera battu lors de la bataille des Champs Catalauniques, le 20 juin 451.

508 : Clovis fait de Paris la capitale du royaume des Francs.

Afin d’affermir son pouvoir, Clovis décide de faire de Paris la capitale du royaume des Francs en 508 et s’installe dans le Palais de l’ancien gouvernement romain.

Plusieurs argument plaident en faveur de ce choix :

  • Paris est une ancienne ville de garnison et résidence impériale romaine.
  • L’île de la Cité bénéficie de défenses naturelles.
  • Paris a une bonne position géographique au cœur du royaume des Francs; la ville se trouvant à mi-chemin entre sa terre d’origine, la Germanie et ses récentes conquêtes dans le sud.

Par ce choix, Lyon, ancienne « capitale des Gaules » perd sa suprématie politique au profit de Paris.

28 mars 845 : Siège de Paris par les Vikings.

Venus du Nord de l’Europe – Norvège, Suède et Danemark -, les guerriers Vikings, excellents navigateurs, écument les mers et les fleuves européens, pillant, incendiant et terrorisant la population.

Le 8 juin 793, les Vikings pillent le monastère de Lindisfarne situé sur une île du nord de l’Angleterre, marquant le début des raids vikings.

Profitant de la mort de l’empereur Charlemagne, en 814, que, profitant de la division des Francs, les Vikings multiplient leurs incursions en Occident.

En 841, les drakkars des Vikings remontent pour la première fois la Seine.

Le 12 mai 841, le chef viking Oscherus attaquent le port de Rouen, prennent la ville et la pillent.

Le 20 mars 845, cherchant de nouvelles terres à conquérir et à accroitre son butin, une flotte de 120 drakkars et de 5 000 Vikings remontent la Seine jusqu’à Paris.

Épouvantés, les parisiens essayent d’emporter au loin leurs richesses.

Le 28 mars 845, les Vikings arrivent devant Paris à bord de leurs drakkars.

Les Vikings attaquent et pillent l’île de la Cité, faiblement défendue.

Le roi de Francie Occidentale, Charles II dit le Chauve accepte de payé une rançon de 7000 livres d’argent aux vikings afin d’épargner la ville.

Les vikings attaqueront encore Paris 3 fois, en 856, 861 et 885.

Il faudra attendre l’automne 911 et le traité de Saint-Clair-sur-Epte entre le roi de Francie Occidentale Charles III dit Le Simple et le chef Viking Rollon pour que les pillages cessent.

Rollon et ses Vikings recevaient comme fief la Neustrie; un territoire situé autour de Rouen.

En échange, Rollon s’engageait à être baptisé et à empêcher toute nouvelle incursion des Vikings.

1163 : Début de la construction de Notre-Dame de Paris.

Le 12 octobre 1160, Maurice de Sully est élu évêque de Paris.

A cette époque, la ville de Paris connait une période de forte expansion démographique.

Dès son élection en tant qu’évêque, Maurice de Sully souhaite apporter une réponse à cette expansion démographique par la construction d’une église-cathédrale dédiée à la Vierge Marie (Notre-Dame). La cathédrale Notre-Dame de Paris sera au cœur d’un vaste chantier urbain :

  • Démolition de l’ancienne cathédrale Saint-Étienne.
  • Construction de la cathédrale Notre-Dame de Paris.
  • Aménagement d’un parvis.
  • Reconstruction du palais épiscopal.
  • Reconstruction de l’Hôtel-Dieu de Paris.

Évêque de Paris, Maurice de Sully lance les travaux de construction de la Cathédrale Notre-Dame de Paris au printemps 1163, en présence du Pape Alexandre III et du roi Louis VII.

Les travaux durerons jusqu’en 1345.

La Cathédrale Notre-Dame de Paris, chef d’œuvre de style gothique, est un des monuments les plus emblématiques de Paris.

01 décembre 1420 : Prise de Paris par les anglais.

En pleine guerre de cent ans, la rivalité entre les Armagnacs et les Bourguignons pour imposer leur influence sur le roi de France Charles VI, frappé par la folie en 1392, aboutit à la guerre civile dans Paris.

Le dauphin Charles se réfugie à Bourges en 1418.

Deux ans plus tard, le 21 mai 1420, le roi de France Charles VI et le roi d’Angleterre Henri V signent le Traité de Troyes qui prévoit, qu’après la mort de Charles VI, Henri V lui succèderait, déshéritant le dauphin Charles du royaume de France.

Les partisans du duc de Bourgogne livrent Paris aux Anglais qui l’occuperont jusqu’en 1436.

Le 01 décembre 1420, le roi d’Angleterre Henri V entre à Paris en compagnie du roi de France Charles VI et du duc Philippe III de Bourgogne.

02 août 1546 : Début de la construction du Palais du Louvre.

La construction du palais actuel s’étend sur plusieurs siècles.

François 1er veut construire un palais moderne.

Le 02 août 1546 le projet de l’architecte Pierre Lescot est adopté. Le roi de France François 1er charge Pierre Lescot de remplacer l’ancienne forteresse médiévale par un palais de style Renaissance.

Le palais du Louvre deviendra le plus grand palais d’Europe avec une surface bâtie de 135 000 m2, puis le musée le plus visité au monde.

14 juillet 1789 : Prise de la Bastille.

Sous le règne du roi Louis XVI, la France se porte mal : crise économique et financière, mauvaises récoltes, pauvreté, etc.

Le roi Louis XVI convoque les États généraux le 5 mai 1789.

Très déçus par le roi qui n’évoque pas les réformes attendues mais seulement l’état des finances, les députés du tiers état se proclament Assemblée nationale le 17 juin 1789.

Le 20 juin 1789, réunis dans la salle du jeu de paume à Versailles, les députés prêtent serment de ne se séparer que lorsque la constitution du royaume sera établie

Refusant de se soumettre, le roi Louis XVI positionne des troupes autour de Paris.

La peur d’une répression militaire grandit parmi le peuple et les députés. La France s’agite, les troubles se répandent dans tout le pays et conduisent à la prise de la Bastille le 14 juillet 1789.

C’est le début de la Révolution Française.

15 août 1806 : Début des travaux de l’Arc de Triomphe.

Après l’éclatante victoire lors de la bataille d’Austerlitz, l’empereur Napoléon Ier déclare à ses soldats :

« Vous ne rentrerez dans vos foyers que sous des arcs de Triomphe » – citation de Napoléon Ier.

Le 18 février 1806, par décret impérial, Napoléon Ier ordonne la construction d’un arc de triomphe pour célébrer et perpétuer le souvenir des victoires de l’armée française.

Il charge l’architecte Jean-François-Thérèse Chalgrin de construire l’Arc de Triomphe.

La première pierre est posée le 15 août 1806.

Les travaux de construction se termineront en 1836.

L’Arc de Triomphe sera inauguré le 29 juillet 1836 par le roi des français Louis Philippe Ier, pour célébrer le sixième anniversaire des Trois glorieuses – la deuxième révolution française qui avait porté sur le trône Louis-Philippe.

Il le dédie aux armées de la Révolution et de l’Empire.

Sur les parois de l’Arc de Triomphe sont gravés les noms des 128 batailles et de 660 officiers de la Révolution Française et de l »Empire.

L’Arc de Triomphe est un symbole historique.

La dépouille du Soldat Inconnu de la première guerre mondiale est inhumée le 28 janvier 1921.

La flamme éternelle – appelée également flamme du souvenir – est rallumée tous les jours à 18H30 sur la tombe du Soldat Inconnu depuis le 11 novembre 1923.

29 juin 1853 : Début des travaux haussmanniens.

Président de la République depuis 1848, le neveu de Napoléon Ier devient empereur le 2 décembre 1852, après le coup d’État de l’année précédente.

Paris présente à peu près la même configuration qu’au Moyen Age avec ses rues étroites, peu éclairées et insalubres.

Selon les théories hygiénistes de l’époque, l’étroitesse des rues de Paris et la hauteur des maisons empêchent la circulation de l’air et augmentent les risques de maladie.

Les classes riches quittent de plus en plus ces quartiers insalubres pour s’installer au large dans les faubourgs du nord et de l’ouest.

Lors de son exil en Angleterre, Napoléon III  avait été impressionné par la ville de Londres.

Il veut moderniser Paris et en faire une ville aussi prestigieuse que Londres.

Napoléon III souhaite faciliter la circulation et améliorer l’hygiène.

Le 22 juin 1853, Napoléon III nomme Georges-Eugène Haussmann préfet de la Seine.

Le 29 juin 1853, Napoléon III  donne à Georges-Eugène Haussmann la mission « d’aérer, unifier et embellir la ville ». C’est le début des travaux Haussmanniens.

Les travaux haussmanniens de transformation de Paris commencent et dureront jusqu’en 1870, donnant à Paris son visage actuel, avec de larges avenues droites, des parcs, des immeubles plus hauts, à l’alignement et aux façades strictement réglementés.

Ils vont superposer au Paris du Moyen Age et à ses ruelles pittoresques un Paris plus moderne avec ses grands boulevards et ses places dégagées.

18 mars 1871 : Début de la Commune de Paris.

Le 13 juillet 1870, le chancelier prussien Otto Von Bismarck envoie aux chancelleries étrangères la « dépêche d’Ems », un récit tronqué de l’entretien entre Guillaume de Prusse et l’ambassadeur de France Vincent Benedetti, laissant penser que l’ambassadeur français avait été congédié de façon humiliante.

Le 19 juillet 1870 La France déclare la guerre à la Prusse. La guerre franco-allemande commence.

Les Prussiens envahissent la France et assiègent Paris le 17 septembre 1870.

Le 28 janvier 1871, le journal officiel annonce l’armistice entre le gouvernement de la Défense nationale et le gouvernement allemand mais les parisiens ne veulent pas capituler.

Les parisiens, qui ont souffert de la famine pendant le siège de Paris, ne l’acceptent pas.

Ils ne veulent ni d’une paix humiliante ni du retour de la monarchie.

Le 18 mars 1871, Adolf Thiers, le chef provisoire du nouveau gouvernement, envoie des soldats reprendre les canons qu’avaient achetés les parisiens pour défendre Paris.

Les parisiens dressent des barricades.

Deux généraux sont exécutés par les parisiens. Adolf Thiers ordonne à ses troupes d’évacuer Paris.

Le 28 mars 1871, les parisiens organisent leur propre gouvernement, appelé « la Commune de Paris ».

Ils vont subir un deuxième siège.

Le 21 mai 1871 commence la « semaine sanglante ». Adolf Thiers fait donner l’assaut.

Plusieurs milliers de communards seront tués, suivie d’une terrible répression et de déportations au bagne.

Malgré son échec, la Commune de Paris a montré l’attachement de la capitale à la République. Elle influencera l’évolution politique des années à venir. Karl Marx en fera le symbole du soulèvement contre la bourgeoisie.

31 mars 1889 : Inauguration de la Tour Eiffel.

Le projet d’une tour de 300 mètres de haut nait à l’occasion de l’Exposition universelle de 1889 qui commémore le centenaire de la Révolution française.

Cette démonstration de force a une portée symbolique. Il s’agit d’affirmer la stabilité et la puissance du gouvernement républicain dans une période troublée par le boulangisme.

Il est confié à l’ingénieur Gustave Eiffel.

Le 28 janvier 1887, les travaux débutent sur le Champ-de-Mars.

La construction de la tour Eiffel est une prouesse technique remarquable.

  • La tour est entièrement composée de pièces métalliques fixées par des rivets.
  • La construction est terminée en seulement 2 ans.

L‘inauguration de la tour Eiffel a lieu le 31 mars 1889.

L’exposition reçoit plusieurs millions de visiteurs. La tour Eiffel connait un succès immédiat.

Avec plus de 300 mètres, c’est, à l’époque, la tour la plus haute du monde.

Mais l’édifice doit être démonté au bout de 20 ans.

Gustave Eiffel sauve sa « dame de fer » en lui trouvant une utilité : elle servira de support d’antennes pour les télécommunications (radio, télévision).

Aujourd’hui, elle est également pour le grand public une attraction touristique.

La tour Eiffel est devenu le symbole universel de Paris.

25 août 1944 : Libération de Paris.

Le 1er septembre 1939, l’armée allemande envahit la Pologne sur l’ordre d’Adolf Hitler. C’est le début de la seconde guerre mondiale.

Le 3 septembre 1939, Le Royaume-Uni et la France déclarent la guerre à l’Allemagne.

Le 14 juin 1940, les troupes allemandes entrent à Paris. C’est le début de l’occupation de Paris qui durera jusqu’au 24 août 1944.

Le 6 juin 1944, les Alliés débarquent en Normandie.

Le 19 août 1944, à l’approche des troupes alliées, plusieurs milliers de policiers parisiens s’insurgent et occupent la préfecture de police. C’est le début de l’insurrection de Paris.

La libération de Paris se déroulera du 19 au 24 août 1944.

A la tête de la 2e DB, le général Leclerc entre dans la ville de Paris le 24 août 1944, entrainant la capitulation allemande le 25 août 1944.

Le général de Gaulle arrive dans la soirée à Paris.

Il se rend à l’hôtel de Ville et célèbre la libération de Paris :

Paris outragé ! Paris brisé ! Paris martyrisé ! Mais Paris libéré !

Citation de Charles de Gaulle.

3 mai 1968 : Début des événements de mai 68.

La France est en pleine croissance mais sa jeunesse rêve d’une autre façon de vivre et revendique une libération des mœurs.

Ils se sentent mal compris et critiquent la société de consommation.

A l’Université de Nanterre, la contestation étudiante a commencé dès 1967 à cause de leurs conditions d’enseignement.

Le 3 mai 1968, les événements de mai 68 commencent après la fermeture, le 2 mai 1968, de la faculté de Nanterre.

La police fait évacuer la Sorbonne où se tient un meeting de protestation. Les premières barricades surgissent.

Le cycle manifestations- barricades-répression-violences commence.

La nuit du 10 au 11 mai 1968 constitue le point culminant de la révolte étudiante. Étudiants et CRS vont s’affronter dans des combats de rue. 600 personnes seront arrêtées.

Le mouvement ouvrier décide de se joindre à la contestation et appel à une grève générale pour le 13 mai.

Le 13 mai 1968 la manifestation parisienne rassemble 800 000 personnes. Les manifestants dénoncent aussi la société de consommation et le chômage inhérent au régime capitaliste.

Le mouvement s’étend rapidement à tout le pays. Les grèves et les occupations d’usines se multiplient. La France se retrouve paralysée par 7 millions de grévistes.

Les 25 et 26 mai 1968, le gouvernement, le patronat et les syndicats entament des négociations de Grenelle.

Le 27 mai 1968, les représentants du gouvernement, du patronat et de syndicats signent les accords de Grenelle. Les salariés et les étudiants obtiennent plusieurs avancées significatives, avec des hausses de salaire significatives et de meilleures conditions d’enseignement.

En juin le calme revient.

Mai 68 restera dans l’histoire comme le plus important mouvement social de l’histoire de France du XXe siècle et de la Cinquième République.

15 août 2019 : Incendie de Notre-Dame de Paris.

Lundi 15 août 2019, un violent incendie parti des combles où des travaux étaient en cours détruit la flèche et une grande partie de la toiture de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Notre-Dame de Paris, un des principaux symboles de la ville de Paris, est le monument culturel le plus visité d’Europe avec 13 millions de visiteurs par an.

Comment mémoriser les dates de l’histoire de Paris.

L’Histoire de Paris et l’Histoire de France ont de nombreuses dates en commun.

Retenir les dates clés de l’histoire de Paris est un moyen efficace de situer les principaux événements historiques de la capitale française.

Nous avons vu dans l’article comment mémoriser facilement les dates de l’histoire plusieurs techniques de mémorisation efficaces pour retenir les dates sur le long terme.

Nous allons en montrer une application pratique avec les dates clés de l’histoire de Paris.

Technique de mémorisation.

Nous allons apprendre les dates de l’histoire de Paris à l’aide de la table chiffres-sons et de la table de rappel du grand système que nous avons appris dans l’article comment mémoriser facilement les chiffres ou les nombres.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

table de rappel

Pour retenir plus facilement les événements à mémoriser, nous allons classer les dates par année, mois et jour.

Nous classerons les mois de 1 à 12 et les jours de 01 à 31.

Nous allons rattacher l’année, le mois, le jour et l’évènement à un objet ou un personnage et former une image mentale et créer une histoire.

Le cerveau adore les histoires et fonctionne par association. Associer, c’est créer des liens entre des objets, des personnages, des émotions, etc.

Pour chaque date, nous créerons une histoire en rapport avec l’événement.

Plus les liens sont forts et plus il sera facile de se souvenir.

C’est cette histoire que nous venons de créer que nous allons apprendre et retenir. Nous allons ainsi mémoriser plus facilement et à long terme la date et l’événement.

– 52 (52 avant Jésus Christ) : La bataille de Lutèce.

Pour symboliser le signe moins, nous allons reprendre le symbole qui se trouve dans la table de rappel des symboles mathématiques que nous avions vu dans l’article Comment mémoriser les formules mathématiques ou de physique rapidement et facilement.

Pour représenter le moins, nous utiliserons comme image un panneau sens interdit.

La table de rappel du grand système associe le nombre 52 à la lune. Nous allons donc associer l’année 52 à la lune.

Pour l’évènement, nous associerons la bataille de Lutèce à un combat entre gaulois et romains avec des  luths. Les luths étant associés à Lutèce.

Il nous reste à créer une petite histoire en prenant les images dans l’ordre, c’est à dire :

-52 : panneau sans interdit, lune, luth.

Par exemple, nous apercevons un panneau sans interdit qui monte la nuit dans le ciel, qui se transforme et devient la lune. Sur la lune, des gaulois et des romains se battent à coup de luths.

Imaginez l’histoire qui vous passe par la tête. Plus elle vous marquera et plus elle sera facile à se souvenir.

Vers 360 : Lutèce devient Paris.

Le code chiffres-sons associe, par exemple, le nombre 360 aux sons M (me), G (ge) et C (ce).

Nous allons associer l’année 360 à un magicien.

Nous allons garder notre image mentale du luth pour représenter Lutèce.

Pour représenter Paris nous utiliserons comme symbole la tour Eiffel.

Vous pouvez également prendre comme symbole le navire du blason de la ville de Paris ou tout autre image qui symbolise pour vous rappelle Paris.

Pour mémoriser la date et l’événement, nous allons créer une histoire avec les 3 images.

360 : magicien, luth, tour Eiffel.

Par exemple, nous pouvons retenir l’histoire d’un magicien qui transforme un luth en tour Eiffel.

Nous allons reprendre le même principe pour les autres dates de l’histoire de Paris.

451 : Siège de Paris par les Huns.

Nous allons associer le nombre 451 au jeu de la roulette.

451 : roulette, Huns.

508 : Clovis fait de Paris la capitale du royaume des Francs.

Nous allons symboliser Clovis par une vis, comme dans l’article Comment mémoriser facilement la liste des rois de France.

508 : Lucifer, vis.

28 mars 845 : Siège de Paris par les Vikings.

Nous allons associer le nombre 845 à un frelon.

28 mars 845 : frelon, mât, nef, viking.

1163 : Début de la construction de Notre-Dame de Paris.

Pour représenter l’année 1163, nous allons utiliser deux images.

La table de rappel du grand système associe le nombre 11 à une tête et le nombre 63 à un chameau.

1163 : tête, chameau, Notre-Dame de Paris.

01 décembre 1420 : Prise de Paris par les anglais.

01 décembre 1420 : taureau, noce, tonneau, assiette, drapeau anglais.

02 août 1546 : Début de la construction du Palais du Louvre.

02 août 1546 : étoile, rocher, feu, cygne, Louvre.

14 juillet 1789 : Prise de la Bastille.

Nous allons représenter la prise de la bastille avec un château fort.

14 juillet 1789 : ticket, vapeur, quille, taureau, château.

15 août 1806 : Début des travaux de l’Arc de Triomphe.

15 août 1806 : dauphin, singe, feu, étoile, arc de Triomphe.

29 juin 1853 : Début des travaux haussmanniens.

29 juin 1853 : dauphin, lama, chat, nappe, immeuble.

18 mars 1871 : Début de la Commune de Paris.

Nous avons 2 fois le nombre 18.

Pour représenter le premier nombre 18, nous utiliserons le dauphin comme image mentale.

Nous associerons le deuxième nombre 18 à un dauphin dans un autre contexte, par exemple, dans la glace. Si vous voulez prendre une autre image, vous pouvez utiliser un devin.

18 mars 1871 : dauphin, couteau, mât, dauphin (glace), barricade.

31 mars 1889 : Inauguration de la Tour Eiffel.

31 mars 1889 : dauphin, vapeur, mât, mouton, tour Eiffel.

25 août 1944 : Libération de Paris.

Pour symboliser la libération de Paris, nous utiliserons comme image, le général de Gaulle en train de descendre les champs Élysées à pied.

25 août 1944 : taupe, rire, feu, nouille, De Gaule.

03 mai 1968 : Début des événements de mai 68.

03 mai 1968 : taupe, cheveu, lion, sumo, manifestation étudiante.

A découvrir aussi.

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !