Géographie de l'Afrique - Résumé.

Géographie de l’Afrique – Résumé

L’Afrique, continent tropical chaud, berceau de l’humanité, composé de 54 pays, est le deuxième plus grand continent du monde, après l’Asie par sa taille et par sa population mais c’est aussi le plus pauvre.

Le continent africain est situé au sud de l’Europe, de part et d’autre de l’Équateur, sur 8 000 km de long du Nord au Sud et sur 7 500 km de large d’Est en Ouest.

Selon l’endroit de l’Afrique où l’on se situe, les milieux naturels, les climats et les espèces animales et végétales varient.

Vous êtes en CM2 ou avez envie d’apprendre l’essentiel de la géographie de l’Afrique ?

Lisez ce cours de géographie en ligne gratuit du blog éducatif Apprendre 5 minutes sur le continent africain.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.

Vous voudrez certainement recevoir nos LIVRES numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement.

Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 🙂

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Sommaire.

Lire la suite
Les 7 Sommets les plus hauts du Monde - The Seven Summits.

Mémoriser les 7 Sommets les plus hauts du Monde facilement

Les sept Sommets – Seven Summits en anglais – sont les montagnes les plus élevées de chaque continent.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Le Challenge des 7 Sommets – appelé également challenge des 7 Summits – consiste à réaliser l’ascension du plus haut sommet de chacun des 7 continents.

Atteindre les 7 sommets est un défi des plus difficiles du monde de l’alpinisme.

Vous voulez savoir

  • Quels sont les Sommets les plus hauts de chaque Continent ?
  • Quelle est l’Altitude des points culminants des continents ?
  • Dans quels Pays du Monde se trouvent-ils ?
  • Qui a réalisé la première ascension ?
  • Comment retenir les 7 sommets du monde facilement ?

Lisez cet article du blog éducatif Apprendre 5 minutes pour apprendre comment mémoriser vite et facilement les points culminants de chaque continent et leur altitude.

Sommaire

  • Modèle des 7 continents.
  • Les plus hauts sommets par continent.
  • Mémoriser la liste des points culminants du monde.
  • Comment mémoriser les 7 sommets, le continent et l’altitude.
  • A découvrir aussi.

Modèle des 7 continents.

Selon les critères utilisés, il y a de 4 à 7 continents.

Si nous utilisons le seul critère géographique, un continent est séparé des autres par la mer ou l’océan et se trouvent la même plaque continentale.

Le modèle à 4 continents correspond au seul critère géographique :

  • Amérique.
  • Antarctique.
  • Afro-Eurasie.
  • Océanie.

Le modèle à 7 continents est le modèle utilisé le plus souvent en Europe de l’Ouest. Il intègre également des critères culturels, historiques et politiques.

Par exemple, dans le modèle à 7 continents, l’Europe est séparée de l’Asie par la chaîne de l’Oural en Russie.

  • Afrique.
  • Amérique du Nord.
  • Amérique du Sud.
  • Antarctique.
  • Asie.
  • Europe.
  • Océanie.

Les plus hauts sommets par continent.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Les 7 Sommets les plus hauts du Monde - The Seven Summits.
Les 7 Sommets les plus hauts du Monde – The Seven Summits.

Les plus hauts sommets de chaque continent du modèle à 7 continents sont :

  • Afrique : Kilimandjaro.
  • Amérique du Nord : Denali.
  • Amérique du Sud : Aconcagua.
  • Antarctique : Massif Vinson.
  • Asie : Everest.
  • Europe : Elbrouz.
  • Océanie : Puncak Jaya.

Le Kilimandjaro.

Hauteur.

Le Kilimandjaro est le plus haut sommet de l’Afrique et culmine à 5 892 mètres d’altitude.

Le pic Uhuru, situé sur le volcan Kibo à 5 891,8 mètres d’altitude est le point culminant du Kilimandjaro et de l’Afrique.

Pays.

Situé au Nord-Est de la Tanzanie, le Kilimandjaro est une montagne constituée de 3 volcans éteints, le Shira, le Kibo et le Mawenzi.

Particularité du Kilimandjaro.

« Les neiges du Kilimandjaro » est une nouvelle d’Ernest Hemingway. Les neiges éternelles au sommet symbolisent le Kilimandjaro en Afrique.

Le sommet du Kilimandjaro est couvert de neige et de glace toute l’année. Toutefois, en raison du réchauffement climatique et de la déforestation, les précipitations neigeuses diminuent et la calotte glacière située sur son sommet rétrécie.

La température annuelle moyenne est de 23°C au pied du Kilimandjaro et de -7°C au sommet.

Découverte du Kilimandjaro.

Le 11 mai 1848, le missionnaire allemand Johannes Rebmann découvre le Kilimandjaro.

Première ascension du Kilimandjaro.

Le 6 octobre 1889, le géologue allemand Hans Meyer, accompagné de l’alpiniste autrichien Ludwig Purtscheller et du soldat tanzanien Yohanas Kinyala Lauwodu, réussissent la première ascension du Kilimandjaro et atteignent son sommet.

Le Denali.

Hauteur.

Le Denali – appelé anciennement mont McKinley – est le plus haut sommet de l’Amérique du Nord et culmine à 6 190 mètres d’altitude.

Le Denali présente un volume plus important et une plus haute élévation que l’Everest qui est le plus haut sommet du monde. La base de l’Everest se trouve sur le plateau tibétain autour de 5 200 mètres d’altitude, soit une élévation d’environ 3 600 mètres.La base du Denali se trouve sur un plateau autour de 700 mètres d’altitude, soit une élévation d’environ 5 500 mètres.

Pays.

Le Denali est situé près du centre de l’Alaska aux États-Unis au cœur de la chaîne d’Alaska.

Particularité du Denali.

Le Denali se trouve près de l’Arctique. Le climat très froid et une pression basse au sommet accentuée par la latitude, augmentent le risque de mal des montagnes.

Les vents polaires soufflent en permanence.

Le Denali est un sommet difficile à escalader.

Découverte du Denali.

Le 6 mai 1794, le navigateur britannique Georges Vancouver qui explorait le golfe de Cook en Alaska observe le Denali et le mont Foraker (5 304 mètres d’altitude) – un autre sommet important de la chaîne d’Alaska).

Georges Vancouver est le premier européen à avoir observé le Denali.

Première ascension du Denali.

Le 7 juin 1913, l’expédition codirigée par le prêtre et alpiniste anglais Hudson Stuck et par le guide Harry Karstens réussit la première ascension du Denali et atteint son sommet.

Le premier membre de l’expédition à atteindre le sommet du Denali est l’améridien Walter Harper.

L’Aconcagua.

Hauteur.

L’Aconcagua– surnommé le « colosse de l’Amérique » – est le plus haut sommet de l’Amérique du Sud – et de l’Amérique – et culmine à 6 962 mètres d’altitude.

Pays.

L’Aconcagua est situé en Argentine, près de la frontière du Chili, au cœur de la Cordillère des Andes.

Particularité de l’Aconcagua.

Le climat est aride, la couverture neigeuse est faible et les glaciers sont peu étendus.

Première ascension de l’Aconcagua.

Le 14 janvier 1897, le guide de haute montagne suisse Matthias Zurbriggen réussit seul la première ascension de l’Aconcagua.

Le Massif Vinson.

Hauteur.

Le Massif Vinson– appelé également Mont Vinson – est le plus haut sommet de l’Antarctique et culmine à 4 892 mètres d’altitude.

Pays.

Le Mont Vinson est situé dans l’Antarctique, à environ 1200 km du pôle sud géographique, dans le massif Sentinel de la chaîne Ellsworth – la plus haute chaîne de montagne de l’Antarctique.

Bien que l’Antarctique n’appartienne à aucun pays conformément au traité sur l’Antarctique du 1er décembre 1959 qui gèle les revendications territoriales, le Massif Vinson est inclus dans le Territoire chilien de l’Antarctique, revendiqué par le gouvernement chilien et fait partie du Chili.

Particularité du Massif Vinson.

Le climat est polaire est sec et les températures négatives. Le Massif Vinson est couvert de neige et de glace.

Les températures peuvent atteindre -35 °C lors de l’été austral et -70°C lors de l’hiver austral.

Le blizzard y est fréquent.

Découverte du Massif Vinson.

Le 12 janvier 1958, le glaciologue et géophysicien américain Charles Bentley découvre le Massif Vinson lors d’un survol de reconnaissance en avion.

Première ascension du Massif Vinson.

Le 18 décembre 1966, l’alpiniste américain Nicholas B. Clinch, accompagné de 3 autres alpinistes du club alpin américain réussissent la première ascension du Massif Vinson.

L’Everest.

Hauteur.

L’Everest– appelé également Mont Everest – est le plus haut sommet de l’Asie et culmine à 8 848 mètres d’altitude.

L’Everest est le plus haut sommet du monde au dessus du niveau de la mer.

Pays.

L’Everest est situé à la frontière entre le Népal et la Chine (dans la région autonome du Tibet), dans la chaîne de l’Himalaya. L’Everest est la plus haute frontière entre deux pays.

Le Mont Everest, la chaîne de l’Himalaya et les territoires du Tibet, du Bhoutan, de l’Inde du Nord et du Népal sont désignés comme le « toit du monde ».

Particularité de l’Everest.

Les températures sont très froides au sommet de l’Everest. La température moyenne est de -36°C en janvier – le mois le plus froid – et de -19°C en juillet – le mois le plus chaud.

L’Everest est surnommé le Troisième Pôle.

Les vents peuvent être très violents, en particulier de juin à septembre avec la mousson et de novembre à mars lorsque les courant-jets redescendent depuis le nord.

Découverte de l’Everest.

En 1847, l’arpenteur général britannique Andrew Scott Waugh et son équipe aperçoivent pour la première fois l’Everest.

En 1852, le mathématicien et géomètre indien Radhanath Sikdar est le premier à découvrir que l’Everest est le point culminant de l’Himalaya à partir de calculs trigonométriques.

Première ascension de l’Everest.

Le 29 mai 1953, L’alpiniste et explorateur néo-zélandais Edmund Hillary et le sherpa népalais d’origine tibétaine Tensing Norgay réussissent la première ascension de l’Everest au cours de l’expédition britannique dirigée par le général de brigade John Hunt.

L’Elbrouz.

Hauteur.

L’Elbrouz– appelé également Elbrous – est le plus haut sommet de l’Europe et culmine à 5 642 mètres d’altitude.

Pays.

L’Elbrouz est situé en Russie, dans la chaîne du Grand Caucase, près de la frontière avec la Géorgie.

Particularité de l’Elbrouz.

L’Elbrouz est un volcan endormi ayant connu des éruptions jusqu’au début de notre ère. Son cratère est recouvert de neige et de glace.

Première ascension de l’Elbrouz.

Le 14 juillet 1874, les guides Akhia Sottaiev et Peter Knubel et les alpinistes anglais Horace Walker et Frederick Gardiner réussissent la première ascension du point culminant de l’Elbrouz.

Le Puncak Jaya.

Hauteur.

Le Puncak Jaya– appelé également pyramide Carstensz – est le plus haut sommet de l’Océanie et culmine à 4 884 mètres d’altitude.

Pays.

Le Puncak Jaya est situé en Indonésie sur l’île de la Nouvelle-Guinée, dans la province de Papouasie, au cœur de la chaîne de Surdiman, dans la partie occidentale des monts Maoke.

Particularité du Puncak Jaya.

Le Puncak Jaya fait partie des rares endroits proches de l’équateur possédant des glaciers.

Le climat est de type équatorial avec une faible variation des températures au cours de l’année et une forte pluviométrie. Le maximum des précipitations se produit entre fin décembre et fin mars.

Les températures varient en moyenne de -3ºC à 15ºC avec des éclaircies le matin, des averses de pluie l’après-midi et de la neige le soir.

Découverte du Puncak Jaya.

Le 16 février 1623, le navigateur et explorateur hollandais Jan Carstenszoon est le premier européen à découvrir le Puncak Jaya et à le décrire, au cours de l’expédition qu’il dirige en Nouvelle-Guinée.

Le Puncak Jaya est aussi appelé Pyramide de Carstensz en l’honneur de l’explorateur Jan Carstenszoon.

Première ascension du Puncak Jaya.

Le 13 février 1962, l’alpiniste autrichien Heinrich Harrer, le guide néo-zélandais Philip Temple, l’alpiniste australien Russell Kippax et l’officier de patrouille néerlandais Albert Huizenga réussissent la première ascension du Puncak Jaya.

Mémoriser la liste des points culminants du monde.

Nous avons vu dans l’article Comment Mémoriser les Montagnes de France facilement plusieurs techniques de mémorisation pour mémoriser les sommets des montagnes.

Nous allons reprendre ces techniques pour mémoriser les points culminants du monde.

Aconcagua, Denali, Elbrouz, Everest, Kilimandjaro, Puncak Jaya, Vinson sont les 7 sommets dans l’ordre alphabétiques des 7 continents.

Comment mémoriser la liste des sept sommets ?

La phrase mnémotechnique.

Avec ce moyen mnémotechnique, Il s’agit de créer un phrase mnémotechnique en utilisant des mots commençant par la première lettre du nom de chaque sommet.

Par exemple, nous pouvons créer la phrase mnémotechnique suivante pour retenir la liste des sommets des sept continents :

  • Aconcagua.
  • Denali.
  • Elbrouz.
  • Everest.
  • Kilimandjaro.
  • Puncak Jaya.
  • Vinson.

« Accompagne deux enfants en kayak pour voir le sommet de la montagne. »

  • Accompagne commence par la lettre A comme Aconcagua.
  • Deux commence par la lettre D comme Denali.
  • Enfants commence par la lettre E comme Elbrouz.
  • En commence la lettre E comme Everest.
  • Kayak commence par la lettre K comme Kilimandjaro.
  • Pour commence la lettre P comme Puncak Jaya.
  • Voir commence par la lettre V comme Vinson.

Les mots « le sommet de la montagne » vont être notre crochet mémoire, notre repère mémoriel pour nous rappeler que la phrase mnémotechnique permet de retenir la liste des 7 sommets.

Acronyme.

Pour mémoriser les 7 sommets les plus hauts des continents du monde, nous pouvons utiliser, comme moyen mnémotechnique les acronymes.

La méthode des acronymes consiste à créer un mot à partir de la première lettre de chaque élément de la liste à retenir.

Pour retenir les sommets des 7 montagnes, vous pouvez utiliser l’acronyme suivant :

« ADEEK PV ».

Pour mémoriser plus facilement, nous pouvons remplacer le mot ADDEK par ADIK qui veut dire frère ou sœur, fratrie en indonésien. L’Indonésie étant le pays où se trouve le Puncak Jaya, nous avons une accroche mémorielle.

Pour mémoriser facilement les 7 sommets, nous pouvons imaginer une histoire toute simple : « Nous voyons un indonésien qui apporte un PV à son frère ou à sa sœur en haut du sommet d’une montagne – le Punka Jaya par exemple – et qui lui dit :

« Adik, PV ».

Le système des liaisons (Link Method).

Nous avons une illustration très concrète de cette méthode dans notre article Comment mémoriser rapidement et facilement une liste de courses.

La technique de mémorisation du système des liaisons consiste à imaginer une histoire en reliant dans l’ordre chacun des 7 sommets les plus hauts de chaque continent.

Le système des liaisons fait appel à la mémoire visuelle.

Les noms sont parfois difficiles à retenir. Pour les retenir plus facilement, nous allons trouver une image mentale facile à mémoriser pour représenter le nom de chaque sommet.

Pour rendre les sommets concrets dans notre cerveau, nous feront correspondre leur nom à un mot ayant la même consonance et facile à nous représenter mentalement.

Nous utiliserons comme crochet mémoire le mot montagne, puisque nous devons mémoriser les points culminants. Nous allons créer une image mentale qui relie le crochet mémoriel au premier sommet. Puis une image qui relie le premier sommet au second et ainsi de suite jusqu’au suivant.

  • Aconcagua : anaconda.
  • Denali: dine (au lit).
  • Elbrouz : elle bronze.
  • Everest : Averell (Dalton).
  • Kilimandjaro : Jean-Claude Killy.
  • Puncak Jaya : punk (joyeux).
  • Vinson : buisson.

Nous allons, par exemple, commencer notre histoire en haut de la montagne, qui est notre crochet mémoire.

« Au sommet de la montagne, c’est le soir. Un anaconda dine au lit. La nuit passe, puis le jour se lève.  Il ouvre les volets et aperçoit une personne étendue dans l’herbe. Elle bronze. Elle entend un bruit, sursaute. Elle aperçoit Averell, le plus grand des frères Dalton, qui court en tenue de bagnard, poursuivi par Jean-Claude Killy. A ce moment, une bande de punks joyeux sortent d’un buisson. Ils sont sept, le même nombre que les 7 sommets du monde. »

Comment mémoriser les 7 sommets, le continent et l’altitude.

Nous allons mémoriser les sept continents, leur point culminant en France et leur altitude.

  • Afrique : Kilimandjaro, 5 892 mètres.
  • Amérique du Nord : Denali, 6 190 mètres.
  • Amérique du Sud : Aconcagua, 6 962 mètres.
  • Antarctique : Massif Vinson, 4 892 mètres.
  • Asie : Everest, 8 848 mètres.
  • Europe : Elbrouz, 5 642 mètres.
  • Océanie : Puncak Jaya, 4 884 mètres.

Pour retenir les noms des continents, nous allons utiliser les mnémoniques suivants :

  • Mnémonique pour l’Afrique : brique.
  • Mnémonique pour l’Amérique du Nord : anneau – A pour Amérique et Neau pour Nord.
  • Mnémonique pour l’Amérique du Sud : massueM de Amérique et Su pour Sud.
  • Mnémonique pour Antarctique : tarte.
  • Mnémonique pour Asie : assis.
  • Mnémonique pour Europe : Euro.
  • Mnémonique pour Océanie : océan.

Pour retenir les sommets les plus hauts de chaque continent, nous allons associer chaque point culminant à l’image que nous avions prise avec la technique du système des liaisons (link method).

  • Aconcagua : anaconda.
  • Denali: dine (au lit).
  • Elbrouz : elle bronze.
  • Everest : Averell (Dalton).
  • Kilimandjaro : Jean-Claude Killy.
  • Puncak Jaya : punk (joyeux).
  • Vinson : buisson.

Pour retenir l’altitude de chaque sommet, nous allons utiliser comme moyen mnémotechnique le système des articulations chiffrées.

Le système des articulations chiffrées est une technique de mémorisation qui consiste à associer un chiffre à un son pour faciliter sa mémorisation.

Chaque chiffre de zéro à neuf, correspond une consonne ou un son.

Le code associé à chaque chiffre est le suivant :

  • 0 : c (ce), s (se), z (ze), t (tion), x (ex : dix).
  • 1 : t, d.
  • 2 : n, ne, gne.
  • 3 : m, me.
  • 4 : r, re.
  • 5 : l, lle.
  • 6 : g (ge), j (je), ch (che), sh (sche).
  • 7 :  g (gue, ga), k (ke, ka), q (que), cue (cas).
  • 8 : f (fe), v(ve), ph (phe).
  • 9 : b, p.

Pour associer l’altitude à une image mentale vous pouvez utiliser la table de rappel du grand système que nous avons apprise dans l’article comment mémoriser facilement les chiffres ou les nombres.

Le Kilimandjaro a une altitude de 5 892 mètres.

Nous allons utiliser la table de rappel du grand système pour retenir l’altitude du Kilimandjaro.

Nous décomposons 5 892 en deux chiffres : 58 et 92.

Le nombre 58 correspond au code mnémonique louve.

Le nombre 92 correspond au code mnémonique bonnet.

Pour retenir le nombre 5 892 nous le relierons mentalement à une louve et à un bonnet.

Pour mémoriser les sept sommets les plus hauts des continents et leur altitude, nous avons les associations mentales suivantes :

  • Afrique : Kilimandjaro, 5 892 mètres.
    • Brique, Jean-Claude Killy, louve et bonnet.
  • Amérique du Nord : Denali, 6 190 mètres.
    • Anneau, dine (au lit), château et poisson.
  • Amérique du Sud : Aconcagua, 6 962 mètres.
    • Massue, anaconda, chapeau et chaîne.
  • Antarctique : Massif Vinson, 4 892 mètres.
    • Tarte, buisson, ravin et bonnet.
  • Asie : Everest, 8 848 mètres.
    • Assis, Averell, fève, ravin.
  • Europe : Elbrouz, 5 642 mètres.
    • Euro, elle bronze, luge, reine.
  • Océanie : Puncak Jaya, 4 884 mètres.
    • Océan, punk joyeux, ravin, forêt.

A découvrir aussi.

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

Montagnes de France.

Comment Mémoriser les Montagnes de France facilement

Vous voulez mémoriser la liste des massifs montagneux de France, leurs points culminants et leurs altitudes ? Vous voulez apprendre à retenir à quelle montagne correspond un sommet ? Vous cherchez des mnémoniques pour chaque massif montagneux ?

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Lisez cet article du blog éducatif Apprendre 5 minutes pour apprendre comment mémoriser vite et facilement la liste complète des massifs montagneux français et leurs points culminants.

Nous allons vous montrer les techniques de mémorisation les plus efficaces pour retenir à long terme les montagnes françaises et leurs sommets.

Vous trouverez dans cet article un exemple de mémorisation pour chaque montagne de France métropolitaine et de France d’Outre-Mer.

Sommaire

  • La liste des massifs montagneux français et leurs points culminants.
    • France métropolitaine.
    • France d’Outre-Mer.
    • Points culminants.
  • Mémoriser la liste des massifs montagneux.
    • Phrase mnémotechnique.
    • Acronyme.
    • Le système des liaisons (Link Method).
  • Comment mémoriser tous les montagnes de France et leurs sommets.
  • Bonus : le Massif armoricain.
  • A découvrir aussi.

La liste des massifs montagneux français et leurs points culminants.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Montagnes de France.
Montagnes de France.

France métropolitaine.

Les six massifs métropolitains reconnus par l’article 5 de la « Loi montagne » – Loi n° 85-30 du 9 janvier 1985 relative au développement et à la protection de la montagne – sont :

  • Alpes.
  • Corse.
  • Massif central.
  • Massif jurassien.
  • Pyrénées.
  • Massif vosgien.

France d’Outre-Mer.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

La France d'Outre-Mer
Carte de la France métroplitaine et d’Outre-Mer

(Conception graphique : TinaRebou.com)

Les trois massifs ultramarins dans les départements d’outre-mer reconnus par l’article 4 de la « Loi montagne » – Loi n° 85-30 du 9 janvier 1985 relative au développement et à la protection de la montagne – sont :

  • Massif de Guadeloupe.
  • Massif des Hauts-de-La Réunion.
  • Massif de Martinique.

Points culminants.

Les plus hauts sommets français de chaque massif montagneux sont

En France métropolitaine :

  • Alpes françaises : le Mont Blanc, 4 809 mètres; plus haut sommet d’Europe occidentale et le cinquième d’Europe.
  • Corse : le Monte Cinto, 2 706 mètres.
  • Massif central : le Puy de Sancy, 1 885 mètres.
  • Massif jurassien : le Crêt de la Neige, 1 718 mètres.
  • Pyrénées : le Vignemale, 3 298 mètres.
  • Massif des Vosges : Grand Ballon – appelé également Ballon de Guebwiller, 1 424 mètres.

En France d’Outre-Mer :

  • Massif de Guadeloupe : la Soufrière, 1 467 mètres.
  • Massif des Hauts-de-La Réunion : le Piton des Neiges : 3 070 mètres.
  • Massif de Martinique : Montagne Pelée : 1 397 mètres.

Mémoriser la liste des massifs montagneux.

Pour retenir facilement la liste des massifs montagneux de France métropolitaine et d’Outre-Mer, il existe plusieurs moyens mnémotechniques simples.

Ils reposent tous sur le même principe : créer des associations imagées car notre cerveau mémorise plus facilement les histoires et ce qu’il peut se représenter mentalement.

Pour faciliter le travail de mémorisation, nous allons faire appel à nos sens, nos émotions, à des images animées.

Laissez libre cours à votre imagination et n’hésitez pas à vous amuser à créer des associations imagées.

La phrase mnémotechnique.

Avec ce moyen mnémotechnique, Il s’agit de créer un phrase mnémotechnique en utilisant des mots commençant par la première lettre du nom de chaque massif montagneux.

Par exemple, nous pouvons créer la phrase mnémotechnique suivante pour retenir la liste des montagnes françaises :

  • Alpes.
  • Corse.
  • Massif central.
  • Massif jurassien.
  • Pyrénées.
  • Massif vosgien.
  • Massif de Guadeloupe.
  • Massif des Hauts-de-La Réunion.
  • Massif de Martinique.

« Admire comment ce jeune pic vert grimpe sur la haute montagne. »

  • Admire commence par la lettre A comme les Alpes.
  • Comme commence par la lettre C comme la Corse.
  • Ce commence par la lettre C comme le mot Central (massif central).
  • Jeune commence la lettre J comme Jurassien (massif jurassien).
  • Pic commence par la lettre P comme les Pyrénées.
  • Vert commence la lettre V comme Vosgien (massif vosgien).
  • Grimpe commence par la lettre G comme Guadeloupe.
  • Haute commence par la lettre H comme Hauts (massif des Hauts-de-La-Réunion).
  • Montagne commence par la lettre M comme la Martinique.

Le mot Montagne va être notre crochet mémoire, notre mot repère pour nous rappeler que la phrase mnémotechnique permet de retenir la liste des montagnes françaises.

Acronyme.

Pour mémoriser les 9 massifs montagneux de la France, nous allons utiliser, comme moyen mnémotechnique les acronymes.

La méthode des acronymes consiste à créer un mot à partir de la première lettre de chaque élément de la liste à retenir.

Pour retenir les montagnes françaises, vous pouvez utiliser l’acronyme suivant :

« ACC JV GRMP ».

Pour mémoriser facilement, nous allons nous appuyer sur notre mémoire auditive et imaginer la phrase mnémotechnique suivante à la sonorité proche :

« Assez! Je vais grimper ».

Dans le mot « assez », la lettre S se prononce C.

Le mot « grimper » contient les lettres G, R, M et P.

  • A : Alpes.
  • S : Corse.
  • S : Massif Central.
  • J : Massif Jurassien.
  • V : Massif Vosgien.
  • G : Massif de Guadeloupe.
  • R : Massif des Hauts-de-La Réunion.
  • M : Massif de Martinique.
  • P : Pyrénées.

Le système des liaisons (Link Method).

Nous avons une illustration très concrète de cette méthode dans notre article Comment mémoriser rapidement et facilement une liste de courses.

La technique de mémorisation du système des liaisons consiste à imaginer une histoire en reliant dans l’ordre chacun des massifs montagneux de la France.

Le système des liaisons fait appel à la mémoire visuelle.

Les noms sont parfois difficiles à retenir. Pour les retenir plus facilement, nous allons trouver une image mentale facile à mémoriser pour représenter le nom de chaque massif montagneux.

Pour rendre les massifs montagneux concrets dans notre cerveau, nous leur feront correspondre nous feront correspondre leur nom à un mot ayant la même consonance et facile à nous représenter mentalement.

Nous utiliserons comme crochet mémoire le mot montagne, puisque nous devons mémoriser les massifs montagneux. Nous allons créer une image mentale qui relie le mot XXX à la première montagne. Puis une image qui relie la première montagne à la seconde et ainsi de suite jusqu’à la dernière.

  • Alpes : algue.
  • Corse : écorce.
  • Massif central : centrale nucléaire.
  • Massif jurassien : jurer.
  • Pyrénées : piranha.
  • Massif vosgien : forge.
  • Massif de Guadeloupe : loupe.
  • Massif des Hauts-de-La Réunion : réunion (en haut de la salle de réunion).
  • Massif de Martinique : Martini.

Nous allons, par exemple, commencer notre histoire en haut de la montagne, qui est notre crochet mémoire.

« Le sommet de la montagne est recouvert d’algues. Soudain, les algues se transforment en écorces de pin. Un homme vient en ramasser pour les brûler dans une centrale nucléaire. Il se fait arrêter et jure de ne plus recommencer car, sinon, il sera jeté dans une rivière infectée de piranhas. Finalement on pêche les piranhas et ceux-ci sont envoyées dans une forge. En brûlant, les piranhas se transforment en loupes. Un homme prend une loupe, grimpe en haut d’une salle de réunion pour lire avec la loupe l’étiquette d’une bouteille de Martini. »

Comment mémoriser tous les montagnes de France et leurs sommets.

Nous allons mémoriser les neuf massifs montagneux français, leur point culminant en France et leur altitude.

  • Alpes françaises : le Mont Blanc, 4 809 mètres.
  • Corse : le Monte Cinto, 2 706 mètres.
  • Massif central : le Puy de Sancy, 1 885 mètres.
  • Massif jurassien : le Crêt de la Neige, 1 718 mètres.
  • Pyrénées : le Vignemale, 3 298 mètres.
  • Massif des Vosges : le Grand Ballon, 1 424 mètres.
  • Massif de Guadeloupe : la Soufrière, 1 467 mètres.
  • Massif des Hauts-de-La Réunion : le Piton des Neiges : 3 070 mètres.
  • Massif de Martinique : Montagne Pelée : 1 397 mètres.

Pour retenir les montagnes, nous allons associer chaque massif montagneux à l’image que nous avions prise avec la technique du système des liaisons (link method).

  • Alpes : algue.
  • Corse : écorce.
  • Massif central : centrale nucléaire.
  • Massif jurassien : jurer.
  • Pyrénées : piranha.
  • Massif vosgien : forge.
  • Massif de Guadeloupe : loupe.
  • Massif des Hauts-de-La Réunion : réunion (en haut de la salle de réunion).
  • Massif de Martinique : Martini.

Pour retenir les sommets, nous créerons des images concrètes faciles à visualiser mentalement avec des personnes ou des objets symbolisant le point culminant en France du massif montagneux.

Comme pour les montagnes, nous allons prendre symbole pour les sommets des personnages ou des objets dont le nom a une consonance proche.

Par exemple, nous associerons la Soufrière à une ouvrière; le mot ouvrière ayant une consonance proche de Soufrière.

  • Mont Blanc : manteau blanc.
  • Monte Cinto : mon cintre.
  • Puy de Sancy : puits (rempli) de sangsues.
  • Crêt de la Neige : craie et neige.
  • Vignemale : vigne.
  • Grand ballon : ballon.
  • Soufrière : ouvrière.
  • Piton des Neiges : python et neige.
  • Montagne Pelée : peler.

Pour retenir l’altitude de chaque sommet, nous allons utiliser comme moyen mnémotechnique le système des articulations chiffrées.

Le système des articulations chiffrées est une technique de mémorisation qui consiste à associer un chiffre à un son pour faciliter sa mémorisation.

Chaque chiffre de zéro à neuf, correspond une consonne ou un son.

Le code associé à chaque chiffre est le suivant :

  • 0 : c (ce), s (se), z (ze), t (tion), x (ex : dix).
  • 1 : t, d.
  • 2 : n, ne, gne.
  • 3 : m, me.
  • 4 : r, re.
  • 5 : l, lle.
  • 6 : g (ge), j (je), ch (che), sh (sche).
  • 7 :  g (gue, ga), k (ke, ka), q (que), cue (cas).
  • 8 : f (fe), v(ve), ph (phe).
  • 9 : b, p.

Pour associer l’altitude à une image mentale vous pouvez utiliser la table de rappel du grand système que nous avons apprise dans l’article comment mémoriser facilement les chiffres ou les nombres.

Le Mont Blanc a une altitude de 4 809 mètres.

Nous allons utiliser la table de rappel du grand système pour retenir l’altitude du Mont Blanc.

Nous décomposons 4 809 en deux chiffres : 48 et 09.

Le nombre 48 correspond au code mnémonique ravin.

Le nombre 09 correspond au code mnémonique sapin.

Pour retenir le nombre 4 809 nous le relierons mentalement à un ravin et à un sapin.

Pour mémoriser toutes les montagnes de France métropolitaine et d’Outre-Mer, leurs points culminants en France et leurs altitudes, nous avons les associations mentales suivantes :

  • Alpes françaises : le Mont Blanc, 4 809 mètres.
    • Algues, manteau blanc, ravin et sapin.
  • Corse : le Monte Cinto, 2 706 mètres.
    • Écorce, mon cintre, nuque et singe.
  • Massif central : le Puy de Sancy, 1 885 mètres.
    • Centrale nucléaire, puits de sangsues, dauphin et filet.
  • Massif jurassien : le Crêt de la Neige, 1 718 mètres.
    • Jurer, craie et neige, ticket et dauphin.
  • Pyrénées : le Vignemale, 3 298 mètres.
    • Piranha, vigne, moine et bouffon.
  • Massif des Vosges : le Grand Ballon, 1 424 mètres.
    • Forge, ballon (de basket), taureau et noir.
  • Massif de Guadeloupe : la Soufrière, 1 467 mètres.
    • Loupe, ouvrière, taureau et chèque.
  • Massif des Hauts-de-La Réunion : le Piton des Neiges : 3 070 mètres.
    • Réunion, python et neige, maison et caisse.
  • Massif de Martinique : Montagne Pelée : 1 397 mètres.
    • Martini, peler, diamant et bague.

Bonus : le Massif armoricain.

Le Massif armoricain, situé dans l’Ouest de la France fait partie d’une ancienne chaîne de montagne, la chaîne varisque – appelée également chaîne hercynienne en France.

Le mont des Avaloirs, d’une hauteur de 416 mètres, est le point culminant du Massif armoricain.

Pour mémoriser le nom du Massif armoricain, le mont des Avaloirs qui est son point culminant et son altitude de 416 mètres nous pouvons utiliser les images mnémoniques suivantes :

  • Massif armoricain : armoire.
  • Mont des Avaloirs : abattoir.
  • 416 mètres : roi et donjon.

Pour la hauteur de 416 mètres, vous pouvez également prendre artichaut comme mnémonique.

  • 4 : R.
  • 1 : T.
  • 6 : CH.

A découvrir aussi.

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !