Comment Mémoriser rapidement les Besoins Fondamentaux selon Virginia Henderson

Comment mémoriser rapidement les besoins fondamentaux selon Virginia Henderson ? Comment retenir les 14 besoins fondamentaux dans l’ordre facilement ?

Bienvenue sur Apprendre5minutes. Vous voudrez certainement recevoir nos LIVRES numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Vous êtes étudiant en soins infirmiers et vous cherchez une astuce pour retenir la liste des quatorze besoins fondamentaux de l’Homme décrits par Virginia Henderson dans son modèle de soins, appelé également les 14 besoins de l’être humain ?

Lisez cet article du blog éducatif Apprendre5minutes pour apprendre avec des astuces mémoire simples et des techniques de mémorisation efficaces comment retenir les 14 besoins fondamentaux de l’être humain.

Se souvenir de la liste des besoins fondamentaux, le modèle de soins infirmiers le plus utilisé par les infirmiers et les aides-soignants en France et dans le monde, ne sera plus une difficulté pour vous.

Bienvenue sur Apprendre5minutes. Vous voudrez certainement recevoir nos LIVRES numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Comment Mémoriser rapidement les Besoins Fondamentaux selon Virginia Henderson.
Comment Mémoriser rapidement les Besoins Fondamentaux selon Virginia Henderson.

Sommaire.

👍 APPRENEZ DE FAÇON SIMPLE,

RAPIDE ET EFFICACE.

JE M’ABONNE

pour apprendre et retenir vite et facilement.

C’est gratuit.

Lire la suite
Comment mémoriser un discours facilement.

Comment Mémoriser un Discours facilement

Comment mémoriser un discours ou une présentation facilement ?

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Apprendre par cœur a l’air difficile. Pourtant il existe des techniques de mémorisation simples et efficaces pour retenir un discours, une présentation ou une n’importe quelle intervention orale.

Une fois appris les principes de base, avec de l’entrainement et de la pratique, vous aurez plus d’aisance lors des prises de parole.

Vous vous demandez comment font les politiciens ou les orateurs pour prononcer un discours sans note et parler naturellement ?

Vous cherchez comment mémoriser vite et facilement un discours ?

Lisez cet article du blog éducatif Apprendre 5 minutes pour apprendre en 5 minutes comment retenir efficacement un discours ou une présentation.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Comment mémoriser un discours facilement.
Comment mémoriser un discours facilement.

Sommaire

  • Les erreurs à éviter.
    • Apprendre par cœur.
    • Ne pas faire confiance à sa mémoire.
    • Ne pas répéter le discours.
  • Les profils d’apprentissage.
    • Profil d’apprentissage visuel.
    • Profil d’apprentissage auditif.
    • Profil d’apprentissage kinesthésique.
  • Les techniques de base.
    • Les associations mentales.
    • Le système des liaisons.
    • La méthode des lieux.
    • Le palais de la mémoire.
  • La méthode pour mémoriser un discours.
    • Écrire le discours.
    • Lire à voix haute le discours et le répéter.
    • Mémoriser les points clés.
    • Réviser.
  • A découvrir aussi.

Recevez gratuitement l’article au format PDF.

Laissez-nous juste votre adresse e-mail et vous recevrez gratuitement l’article ‘ Comment Mémoriser un Discours facilement’ au format PDF .

Il fait parti du le livre gratuit ‘Objectif : Apprendre facilement.’

Cliquez sur le lien ci-dessous pour le recevoir.

JE VEUX LE LIVRE

Objectif : Apprendre facilement.

Note : nous n’aimons pas le spam. Votre adresse ne sera jamais partagée.

Lire la suite
Comment Apprendre les Planètes du Système Solaire rapidement et facilement

Comment Apprendre les Planètes du Système Solaire rapidement et facilement

Apprendre et mémoriser rapidement les planètes du système solaire dans l’ordre – Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune – et les planètes naines – Cérès, Pluton,  Éris, Makémaké et Hauméa – est facile à l’aide de moyens mnémotechniques très simples : acronyme, phrase, histoire, chanson, etc.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Vous avez appris à un moment de votre vie les 8 planètes qui tournent autour du Soleil mais vous ne vous rappelez plus leur nom ou leur ordre, qu’elle est la plus proche du Soleil ou la plus éloignée ?

Pour retenir l’ordre des planètes du système solaire et les planètes naines et même plus d’informations sur les satellites naturels du Soleil, il existe plusieurs techniques de mémorisation faciles à apprendre.

Lisez cet article du blog éducatif Apprendre 5 minutes pour apprendre et retenir vite et facilement les planètes du système solaire.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Comment Apprendre les Planètes du Système Solaire rapidement et facilement
Comment Apprendre les Planètes du Système Solaire rapidement et facilement.

Sommaire

  • Définition d’une planète.
  • Liste des planètes du système solaire.
  • Apprendre les planètes avec un acronyme.
  • Méthode des concaténations pour retenir les planètes.
  • Phrases mnémotechniques pour se souvenir de l’ordre des planètes.
  • Le Système des Liaisons pour mémoriser les planètes.
  • Mémoriser les planètes et leurs caractéristiques avec le Palais Mental.
  • Apprendre les planètes avec un chanson.
  • A découvrir aussi.

Définition d’une planète.

L’Union Astronomique Internationale a adopté la définition des planètes le 24 août 2006 lors de la 26e Assemblée générale à Prague.

Une planète est un corps céleste qui

  • est en orbite autour du Soleil,
  • a une masse suffisante pour que sa gravité propre vainque les forces de cohésion interne de façon qu’il parvienne à une forme (presque ronde) en équilibre hydrostatique ( le corps céleste a une masse suffisante pour ne pas s’écraser sous sa propre masse),
  • a nettoyé le voisinage de son orbite (une planète peut nettoyer les corps plus petits par collision, capture ou perturbation gravitationnelle).

Une planète naine est un corps céleste qui respecte les critères d’une planète mais qui n’a pas nettoyé le voisinage de son orbite et n’est pas un satellite.

Liste des planètes du système solaire.

Liste des planètes par ordre croissant d’éloignement du Soleil.

Il y a 8 planètes dans le système solaire.

  1. Mercure.
  2. Vénus.
  3. Terre.
  4. Mars.
  5. Jupiter.
  6. Saturne.
  7. Uranus.
  8. Neptune.

Liste des planètes naines.

Il y a actuellement 5 planètes naines reconnues dans le système solaire.

  1. Cérès.
  2. Pluton.
  3. Éris.
  4. Makémaké.
  5. Hauméa.

Apprendre les planètes avec un acronyme.

Pour mémoriser les planètes qui tournent autour du soleil, nous pouvons utiliser, comme moyen mnémotechnique les acronymes.

La méthode des acronymes consiste à créer un mot ou un ensemble de mots à partir de la première lettre de chaque élément de la liste à retenir.

Retenir les 8 planètes du système solaire.

En prenant la première lettre de chaque planète, nous obtenons le mot

MVTMJSUN

ou l’ensemble de mots

MVT MJSUN

Ce qui peut paraître un peu difficile à retenir.

Pour mémoriser plus facilement l’ordre des planètes, vous pouvons imaginer une phrase courte avec une  sonorité proche ayant un sens pour vous.

Me vois-tu, magicien ?

© apprendre5minutes.wordpress.com.

  • Me : M (Mercure).
  • Vois : V (Vénus).
  • Tu : T (Terre).
  • Ma : M (Mars).
  • Gi : J (Jupiter).
  • Ci : S (Saturne). Se prononce comme « si ».
  • EN : U (Uranus) et N (Neptune). A une sonorité proche de UN, les premières lettres des planètes Uranus et Neptune.

Vous pouvez renforcer la mémorisation en rajoutant le prénom chinois Sun à la fin de la phrase à retenir et en imaginant mentalement écrit SUN sur sa tenue de magicien.

Me vois-tu, magicien Sun ?

© apprendre5minutes.wordpress.com.

Retenir les 5 planètes naines du système solaire.

En prenant la première lettre de chaque planète naine, nous obtenons le mot

CPEMH

Pour mémoriser plus facilement l’ordre des planètes naines, vous pouvons imaginer une phrase courte avec une  sonorité proche ayant un sens pour vous.

Coupe et mâche.

© apprendre5minutes.wordpress.com.

  • Cou : Cérès.
  • Pe : Pluton.
  • Et : Éris.
  • Ma : Makémaké.
  • Che : Hauméa.

Méthode des concaténations pour retenir les planètes.

La méthode des concaténations consiste à mettre bout à bout les premières lettres de chaque mot d’une liste pour s’en souvenir.

La méthode des concaténations fait appel à la mémoire auditive car elle s’appuie sur la musicalité des mots pour les retenir facilement.

Pour mémoriser les 8 planètes du système solaire avec la méthode des concaténations, vous pouvez former une phrase avec les premières lettres de leur nom.

Retenir les 8 planètes du système solaire.

En groupant les premières lettres de chaque nom de planète, nous obtenons la formule

MeVeTeMa Ju SatUrNe.

© apprendre5minutes.wordpress.com.

  • Mercure : Me.
  • Vénus : Ve.
  • Terre : Te.
  • Mars : Ma.
  • Jupiter : Ju.
  • Saturne : Sat.
  • Uranus : Ur.
  • Neptune : Ne.

Astuce : Le nom de la planète Saturne est la concaténation des 3 dernières planètes les plus éloignées du soleil : Saturne (Sat), Uranus (Ur) et Neptune (Ne).

Pour mémoriser plus facilement, vous pouvons imaginer une phrase avec une  sonorité proche ayant un sens pour vous.

Mes vêtements, jeux Saturne.

© apprendre5minutes.wordpress.com.

  • Mercure : Mes.
  • Vénus : vê.
  • Terre : te.
  • Mars : ments.
  • Jupiter : jeux.
  • Saturne : Sat.
  • Uranus : Ur.
  • Neptune : Ne.

Retenir les 5 planètes naines du système solaire.

En groupant les premières lettres de chaque nom de planète naine, nous obtenons la formule

CérPlu ÉriMaHau.

© apprendre5minutes.wordpress.com.

  • Cérès : Cér.
  • Pluton : Plu.
  • Éris : Éri.
  • Makémaké : Ma.
  • Hauméa : Hau.

Astuce : Pour mémoriser plus facilement, vous pouvons imaginer une phrase avec une  sonorité proche ayant un sens pour vous.

Serre plus Éric, Mao.

© apprendre5minutes.wordpress.com.

  • Cérès : Serre.
  • Pluton : Plus.
  • Éris : Éric.
  • Makémaké : Ma.
  • Hauméa : O.

Phrases mnémotechniques pour se souvenir de l’ordre des planètes.

Si vous vous souvenez facilement des paroles d’une chanson ou d’un poème, vous pouvez faire appel à votre mémoire auditive en inventant une histoire, un poème ou une chanson avec la première lettre de chaque nom.

Retenir les 8 planètes du système solaire.

Pour mémoriser les planètes du système solaire dans l’ordre, nous utilisons la phrase mnémotechnique suivante :

Mes vers de terre marron jouent sur une navette.

© apprendre5minutes.wordpress.com.

  • Mercure : Mes.
  • Vénus : vers.
  • Terre : (de) Terre.
  • Mars : marron.
  • Jupiter : jouent.
  • Saturne : sur.
  • Uranus : une.
  • Neptune : navette.

Pour mémoriser les planètes du système solaire, il existe de nombreuses phrases mnémotechniques. En voici quelques unes. Choisissez celle qui est la plus facile à mémoriser pour vous.

Vous pouvez aussi imaginer votre propre phrase mnémotechnique. C’est un bon moyen de la retenir.

Les premières lettres de chaque planète sont :

M V T M J S U N.

Voici quelques exemples de phrases mnémotechniques pour les planètes du système solaire.

  • Mes vers de terre marron jouent sur un navire.
  • Mes vaisseaux de transport montent jusqu’au sommet d’une nébuleuse.
  • Mes vieux taxis montent jusqu’au sommet d’un nuage.

© apprendre5minutes.wordpress.com.

Retenir les 5 planètes naines du système solaire.

Pour mémoriser les planètes naines du système solaire dans l’ordre, nous utilisons la phrase mnémotechnique suivante :

C’est pas encore mon heure.

© apprendre5minutes.wordpress.com.

  • Cérès : C’est.
  • Pluton : pas.
  • Éris : encore.
  • Makémaké : mon.
  • Hauméa : heure.

Le Système des Liaisons pour mémoriser les planètes.

Pour mémoriser les planètes du système planétaire, nous allons utiliser le système des liaisons en inventant une histoire facile à retenir.

Le système des liaisons – appelé également méthode des chaînes ou méthode des liens – est une technique de mémorisation permettant de retenir une liste d’informations en créant une association mentale, appelée lien, entre les éléments consécutifs de la liste.

Chaque élément de la liste est relié au suivant.

Retenir les 8 planètes du système solaire.

Nous allons créer une association entre chaque planète du système solaire et un objet ou un personnage.

  • Mercure : thermomètre à mercure.
  • Vénus : déesse Vénus.
  • Terre : terre.
  • Mars : barre chocolatée (de la marque Mars).
  • Jupiter : jupe.
  • Saturne : Saturnin (le canard jaune de la série télévisée française « Les Aventures de Saturnin ».
  • Uranus : urne.
  • Neptune : trident de Neptune, le dieu romain des eaux vives et des océans.

Nous pouvons inventer une histoire reliant le soleil aux images associées aux planètes.

« Le soleil chauffe tellement qu’il fait éclater un thermomètre. Curieuse, la déesse Vénus s’approche mais trébuche et tombe par terre. Elle aperçoit des barres chocolatées Mars qu’elle met dans le pli de sa jupe et qu’elle porte au canard Saturnin. Saturnin les prend une par une avec son bec les range dans une urne électorale qui se trouve sur une barque. Soudain la barque se renverse et l’urne tombe dans l’eau. Heureusement, le dieu Neptune s’en rend compte et la repêche à temps avec son trident. »

© apprendre5minutes.wordpress.com.

Visualisez mentalement cette histoire et vous vous rendrez compte comment elle est facile à retenir et pendant longtemps.

Retenir les 5 planètes naines du système solaire.

Pour mémoriser les planètes naines du système solaire dans l’ordre, nous allons créer des associations mentales et inventer une histoire pour les relier au soleil.

Nous allons utiliser les associations suivantes.

  • Cérès : CRS (policier des Compagnies républicaines de sécurité).
  • Pluton : Pluto (chien de Mickey).
  • Éris : hérisson.
  • Makémaké : maquette.
  • Hauméa : Oméga (Ω).

Nous pouvons inventer une histoire reliant le soleil aux images associées aux planètes naines.

Le soleil brille. Un CRS essaie de calmer Pluto qui aboie contre un hérisson mais le hérisson a peur et renverse en s’enfuyant une maquette sur laquelle se trouve une sculpture représentant la lettre Oméga (Ω).

© apprendre5minutes.wordpress.com.

Mémoriser les planètes et leurs caractéristiques avec le Palais Mental.

Si vous voulez retenir l’ordre des planètes et des informations associées à ces planètes, vous pouvez utiliser comme technique de mémorisation le palais mental appelé aussi palais de la mémoire, art de mémoire, méthode des loci, méthode des lieux ou méthode du chemin de l’éléphant.

Comment construire un Palais Mental.

Le palais mental fait appel à notre mémoire visuelle et à notre mémoire épisodique.

La mémoire épisodique permet de se souvenir à long terme des événements vécus et de leur contexte (lieu, date, état émotionnel).

Le principe de mémorisation du palais mental est facile à comprendre :

  1. Associer chaque information à retenir à un objet ou un personnage concret. Pour être mémorables, les associations mentales doivent
    • être en mouvement,
    • vous venir immédiatement à l’esprit,
    • faire appel à vos sens,
    • faire appel à vos émotions.
  2. Déterminer un chemin à parcourir (une chambre, un appartement, une maison, un collège, un lycée, un trajet, un endroit ou un parcours d’un jeu vidéo, etc.).
  3. Définir des étapes, des points d’arrêt dans le chemin à parcourir. Ce seront des lieux, des endroits où placer l’information à mémoriser.
  4. Parcourir mentalement dans l’ordre le chemin et visualisez chaque étape.
  5. Placer à chaque étape un objet ou un personnage associé à l’information à retenir.
  6. Parcourir mentalement et dans l’ordre le chemin.
  7. Retrouver, à chaque étape, l’objet ou le personnage associé à l’information à retenir.
  8. Refaire le parcours mentalement de temps en temps pour vérifier que vous vous souvenez des planètes dans l’ordre. Faire des rappels facilite la mémorisation à long terme.

Vous pouvez choisir n’importe quel endroit ou trajet connu ou imaginaire que vous connaissez bien comme palais de la mémoire.

Retenir les planètes du système solaire.

Pour mémoriser les planètes du système solaire, nous pouvons prendre comme exemple de palais mental un chemin imaginaire à emprunter pour aller faire un certain nombre de courses.

Nous allons reprendre nos associations mentales :

  • Mercure : thermomètre.
  • Vénus : déesse Vénus.
  • Terre : terre.
  • Mars : barre chocolatée.
  • Jupiter : jupe.
  • Saturne : Saturnin.
  • Uranus : urne électorale.
  • Neptune : trident de Neptune.

Le palais mental est le trajet pour aller faire les courses.

  • Étape 1 : porte d’entrée.
  • Étape 2 : voiture.
  • Étape 3 : poterie.
  • Étape 4 : épicerie.
  • Étape 5 : magasin de vêtements.
  • Étape 6 : ferme.
  • Étape 7 : mairie.
  • Étape 8 : jardinerie.

Il nous reste à placer les associations mentales des planètes aux points d’arrêt et à imaginer une histoire.

Aujourd’hui, il fait soleil. je vais aller faire les courses. J’ouvre la porte d’entrée à laquelle est accroché un thermomètre géant qui manque de tomber lorsque la porte s’ouvre. Je le rattrape à temps et le replace sur la porte.

Une voiture arrive et s’arrête, conduite par la déesse Vénus. Nous allons faire les courses ensemble.

Nous nous arrêtons à une poterie pour acheter 3 vases en terre cuite. Nous les mettons dans le coffre de la voiture.

Nous nous rendons à l’épicerie et achetons des barres chocolatées et des beignets car c’est Mardi gras. Nous les plaçons dans la voiture, dans les vases en terre.

Nous marchons ensuite jusqu’au magasin de vêtements car Vénus veut s’acheter une jupe. Elle en essaye plusieurs avant d’en choisir une.

Nous allons ensuite à la ferme pour acheter des œufs. Le canard jaune Saturnin vient vers nous et se met à nous parler sans arrêt.

Nous nous rendons ensuite à la mairie pour voter. L’urne électorale est gigantesque et nous devons grimper sur une échelle pour y déposer le bulletin électoral.

En rentrant, nous nous arrêtons à la jardinerie pour acheter une fourche. Nous cherchons où elle se trouve et nous apercevons un trident qui vole, le trident de Neptune, pour nous indiquer la direction.

© apprendre5minutes.wordpress.com.

Vous pouvez également utiliser le palais mental pour mémoriser des informations supplémentaire pour chaque planète.

Il suffit de créer une association mentale pour chaque information et de la rajouter à l’histoire dans chaque étape.

Par exemple, si vous voulez mémoriser également la distance entre la planète et le soleil, vous allez créer une association mentale avec la distance, puis visualiser l’association mentale de la planète, puis celle de la distance.

Par exemple, la distance entre la Terre et le Soleil est de 150 millions de kilomètres.

A l’aide de la méthode des articulations chiffrées, nous pouvons associer le nombre 150 à un adolescent.

Si nous prenons l’adolescent comme association avec la distance de 150 millions de kilomètres entre la Terre et le Soleil, nous pouvons compléter notre histoire comme suit

Nous nous arrêtons à une poterie pour acheter 3 vases en terre cuite. Un adolescent avec un visage couvert de boutons d’acné se propose de nous aider à les porter. Nous les mettons dans le coffre de la voiture.

© apprendre5minutes.wordpress.com.

De même, la distance moyenne entre la planète Mars et le Soleil est de 228 millions de kilomètres.

A l’aide de la méthode des articulations chiffrées, nous pouvons associer le nombre 228 à un nénuphar.

Si nous prenons le nénuphar comme association avec la distance de 228 millions de kilomètres entre Mars et le Soleil, nous pouvons compléter notre histoire comme suit

Nous nous rendons à l’épicerie pour acheter des barres chocolatées et des beignets car c’est Mardi gras. Dans l’épicerie se trouve une mare avec des nénuphars sur lesquels sont posés les barres chocolatées. Nous nous servons d’une épuisette pour attraper les barres chocolatées. Nous rangeons les barres chocolatées et les beignets dans la voiture, dans les vases en terre.

© apprendre5minutes.wordpress.com.

Pour les autres planètes, vous pouvez procéder de même.

Apprendre les planètes avec un chanson.

Si vous avez une bonne mémoire auditive ou si vous aimez apprendre en bougeant vous pouvez retenir plus facilement l’ordre des planètes en imaginant et en chantant les paroles d’une chanson sur les planètes du système solaire sur une musique que vous connaissez bien.

En voici un exemple de paroles de chanson. Mimez les mouvements en chantant la comptine des planètes pour renforcer la mémorisation en faisant appel à votre mémoire kinesthésique.

Comptine des planètes.

Couplet 1 :

Je mets le Soleil devant.

Je mets Vénus derrière.

Je tourne autour de moi.

Je tourne autour du soleil.

Je suis Mercure.

Je suis une planète.

Couplet 2 :

Je mets Mercure devant.

Je mets la Terre derrière.

Je tourne autour de moi.

Je tourne autour du soleil.

Je suis Vénus.

Je suis une planète.

Couplet 3 :

Je mets Vénus devant.

Je mets Mars derrière.

Je tourne autour de moi.

Je tourne autour du soleil.

Je suis la Terre.

Je suis une planète.

Couplet 4 :

Je mets la Terre devant.

Je mets Jupiter derrière.

Je tourne autour de moi.

Je tourne autour du soleil.

Je suis Mars.

Je suis une planète.

Couplet 5 :

Je mets Mars devant.

Je mets Saturne derrière.

Je tourne autour de moi.

Je tourne autour du soleil.

Je suis Jupiter.

Je suis une planète.

Couplet 6 :

Je mets Jupiter devant.

Je mets Uranus derrière.

Je tourne autour de moi.

Je tourne autour du soleil.

Je suis Saturne.

Je suis une planète.

Couplet 7 :

Je mets Saturne devant.

Je mets Neptune derrière.

Je tourne autour de moi.

Je tourne autour du soleil.

Je suis Uranus.

Je suis une planète.

Couplet 8 :

Je mets Uranus devant.

Je mets Pluton derrière.

Je tourne autour de moi.

Je tourne autour du soleil.

Je suis Neptune.

Et je suis la dernière planète.

© apprendre5minutes.wordpress.com.

A découvrir aussi.

Système solaire.

Conquête spatiale.

Techniques de mémorisation.

Plan du blog Apprendre5minutes.

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

Racine carrée de 2 – comment mémoriser les décimales facilement

Racine carrée de 2 – √2 – comment mémoriser les décimales de racine carrée de 2 facilement.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Racine carrée de deux (√2) = 1.414 213 562 373 … Vous voulez apprendre comment mémoriser racine carrée de 2 et ses décimales ?

La mémorisation de racine de 2 est un exercice mental, une gymnastique du cerveau qui fait appel à plusieurs moyens mnémotechniques.

Lisez cet article de Apprendre 5 minutes et vous saurez comment mémoriser facilement les décimales de racine carré de 2.

5 minutes suffisent pour apprendre et retenir les dix premières décimales.

Avec de l’entrainement, vous arriverez sans effort à mémoriser plus de 100 décimales.

Lisez et article d’ Apprendre 5 minutes pour apprendre vite et facilement les 10 techniques de mémorisation les plus efficaces et vous entrainer.

Sommaire

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Mémoriser racine carrée de 2
Mémoriser les décimales de racine carrée de 2

  • Le nombre racine carrée de 2.
  • Mémoriser racine carrée de 2 avec un poème.
  • Mémoriser les chiffres en les associant à des images.
  • Mémoriser avec les lettres de l’alphabet.
  • Mémoriser avec la méthode des rimes numériques.
  • Mémoriser avec la méthode des chiffres-formes.
  • Mémoriser avec la méthode des articulations chiffrées.
  • Mémoriser avec la méthode de la table de rappel du grand système.
  • Mémoriser avec la méthode des loci.
  • Mémoriser 2600 décimales de racine carrée de 2 avec le tableau de la mémoire ou MemoryChart.
  • Mémoriser 100 000 décimales de racine carrée de 2 avec la technique du SEM cube.
  • Autre technique de mémorisation.
  • A découvrir aussi.

Le nombre racine carré de 2

Appelée également constante de Pythagore, racine carrée de 2, notée √2, est le seul nombre réel positif qui, multiplié par lui-même prend pour valeur 2.

Le nombre √2 est connu depuis l’Antiquité, au moins depuis l’époque babylonienne et la tablette YBC 7289 datant entre 1900 et 1600 av. J.-C.

En géométrie :

  • Un carré de côté de longueur 1 à une diagonale de longueur racine carrée de 2.
  • L’hypoténuse d’un triangle rectangle isocèle de côté 1 vaut √2. Il s’agit d’un cas particulier du théorème de Pythagore.

Comme le nombre pi, il s’agit d’un nombre irrationnel.  √2 n’est égal à aucune fraction.

Son nombre de décimales est infini, ce qui en fait un excellent moyen pour tester les capacités de calcul des ordinateurs.

Les 1000 premières décimales du nombre racine carrée de 2 sont les suivantes :

1.
41 42 13 56 23
73 09 50 48 80
16 88 72 42 09
69 80 78 56 96
71 87 53 76 94
80 73 17 66 79
73 79 90 73 24
78 46 21 07 03
88 50 38 75 34
32 76 41 57 27
35 01 38 46 23
09 12 29 70 24
92 48 36 05 58
50 73 72 12 64
41 21 49 70 99
93 58 31 41 32
22 66 59 27 50
55 92 75 57 99
95 05 01 15 27
82 06 05 71 47
01 09 55 99 71
60 59 70 27 45
34 59 68 62 01
47 28 51 74 18
64 08 89 19 86
09 55 23 29 23
04 84 30 87 14
32 14 50 83 97
62 60 36 27 99
52 51 40 79 89
68 72 53 39 65
46 33 18 08 82
96 40 62 06 15
25 83 52 39 50
54 74 57 50 28
77 59 96 17 29
83 55 75 22 03
37 53 18 57 01
13 54 37 46 03
40 84 98 84 71
60 38 68 99 97
06 99 00 48 15
03 05 44 02 77
90 31 64 54 24
78 23 06 84 92
93 69 18 62 15
80 57 84 63 11
15 96 66 87 13
01 30 15 61 85
68 98 72 37 23
52 88 50 92 64
86 12 49 49 77
15 42 18 33 42
04 28 56 86 06
01 46 82 47 20
77 14 35 85 48
74 15 56 57 06
96 77 65 37 20
22 64 85 44 70
15 85 88 01 62
07 58 47 49 22
65 72 26 00 20
85 58 44 66 52
14 58 39 88 93
94 43 70 92 65
91 80 03 11 38
82 46 46 81 57
08 26 30 10 05
94 85 87 04 00
31 86 48 03 42
19 48 97 27 82
90 64 10 45 07
26 36 88 13 13
73 98 55 25 61
17 32 20 40 24
50 91 22 77 00
22 69 41 12 75
73 62 72 80 49
57 38 10 89 67
50 40 18 36 98
68 36 84 50 72
57 99 36 47 29
06 07 62 99 69
41 38 04 75 65
48 23 72 89 97
18 03 26 80 24
74 42 06 29 26
91 24 85 90 52
18 10 04 45 98
42 15 05 91 12
02 49 44 13 41
72 85 31 47 81
05 80 36 03 37
10 77 30 91 82
86 93 14 71 01
71 11 16 83 91
65 81 72 68 89
41 97 58 71 65
82 15 21 28 22
95 18 48 84 72

Mémoriser racine carrée de 2 avec un poème

Si vous vous souvenez facilement des paroles d’une chanson, des conversations que vous entendez, si vous connaissez un grande nombre de mots ou que vous apprenez assez vite les langues étrangères, c’est que vous avez probablement une bonne mémoire auditive.

Un des moyens mnémotechniques pour se souvenir des premières décimales de racine carrée de 2 consiste à retenir un poème.

Le vers suivant est un excellent moyen pour retenir les 10 premières décimales de racine de 2 très rapidement.

A (1) deux (4), ô (1) Dieu (4), de (2) l’ (1) ami (3) poète (5), écoute (6) ce (2) mot (3).

Le nombre de lettres de chaque mot donne le chiffre correspondant.

Une particularité : pour représenter le chiffre 0, nous utiliserons un mot de 10 lettres.

Vous pouvez également inventer votre propre poème de racine carrée de 2. Le plus important est de vous l’approprier et de le rendre le plus mémorable pour vous. Idéalement, en faisant appel à plusieurs de vos sens.

Si vous voulez en apprendre plus sur les techniques de mémorisation d’un poème ou d’une chanson, lisez l’article comment apprendre une chanson rapidement et facilement .

Cette méthode a toutefois ses limites si vous souhaitez apprendre un grand nombre de décimales.

Nous allons voir ci-après d’autres méthodes pour aller plus loin et retrouver plus vite les décimales de racine carrée de 2.

Mémoriser les chiffres en les associant à des images.

Pour représenter les nombres, nous utilisons couramment un système décimal.

Nous allons traduire les chiffres en objets ou en êtres vivants.

Choisissez un objet ou un personnage qui a une résonance forte en vous pour chaque chiffre ou série de chiffres ou utilisez une table standard comme celle que nous vous présenterons à la fin de cet article.

Utilisez au maximum vos sens et la représentation mentale d’objets ou de personnages pour retenir les nombres.

Amusez vous à imaginer une histoire en transformant les nombres en objets ou en personnages. Créez un lien fort en passez de l’un à l’autre.

Plus vous ferez appel à vos sens, à vos sensations ou à vos émotions – positives de préférence – et plus vous retiendrez facilement les nombres.

Procéder ainsi vous permet de créer un lien entre les chiffres pour passer de l’un à l’autre et les mémoriser dans l’ordre.

Mémoriser avec les lettres de l’alphabet.

La technique de mémorisation des lettres de l’alphabet consiste à faire correspondre chaque chiffre de 0 à 9 avec les premières lettres de l’alphabet. Voici les lettres-codes.

  • A = 0,
  • B = 1,
  • C = 2,
  • D = 3,
  • E = 4,
  • F = 5,
  • G = 6,
  • H = 7,
  • I = 8,
  • J = 9.

Pour mémoriser, nous allons procéder avec méthode :

  • Faire correspondre chaque chiffre avec une lettre-code.
  • Pour chaque lettre-code, choisir un mot qui commence par la lettre-code.
  • Imaginer une ou plusieurs phrases mnémoniques avec ces mots.
  • Apprendre la (les) phrases mnémoniques en vous représentant mentalement l’histoire dans votre cerveau.
  • Réviser la phrase mnémonique avec la technique des répétitions espacées (de suite et souvent au début, puis de façon de plus en plus espacée).

Prenons comme exemple les premières décimales de racine carrée de 2 :

1,4142135623.

En faisant correspondre chaque chiffre à une lettre de l’alphabet, nous obtenons les lettres suivantes :

  • B = 1
  • E = 4
  • B = 1
  • E = 4
  • C = 2
  • B = 1
  • D = 3
  • F = 5
  • G = 6
  • C = 2
  • D = 3

Pour mémoriser, nous allons, par exemple, créer et apprendre la phrase mnémotechnique suivante.

« Bernard étudie bien et calcule beaucoup de formules généralement comme Didier »

Mémoriser avec la méthode des rimes numériques.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Système des rimes numériques - table de rappel des chiffres-sons
Système des rimes numériques – table de rappel des chiffres-sons

(Conception graphique : TinaRebou.com)

Vous pouvez faire appel à votre mémoire auditive en utilisant comme moyen mnémotechnique la méthode des rimes numériques.

Il s’agit d’associer les chiffres à des sons pour que le cerveau les retienne plus rapidement.

Vous pouvez convertir les chiffres en objets ou personnages dont le nom rime ou a la même consonance.

Par exemple :

  • Zéro : sceau,
  • Un : Huns, pain,
  • Deux : dé, feu, pneu,
  • Trois : croix,
  • Quatre : cadre, carte, plâtre,
  • Cinq : sphinx, cintre,
  • Six : saucisse,
  • Sept : chaussette,
  • Huit : huitre,
  • Neuf : œuf.

Vous pouvez définir votre propre liste de codes. L’essentiel est de vous l’approprier. Apprenez là à haute voix en la visualisant mentalement jusqu’à ce que cela devienne automatique pour vous.

Pour l’appliquer pour les décimales de racine carrée de deux à mémoriser – 1,4142135623 par exemple -, il suffit ensuite de procéder comme pour la technique de mémorisation des lettres de l’alphabet.

  1. Faire correspondre le chiffre avec le mot-code.
  2. Imaginer une phrase mnémonique ou une histoire mentale avec chacun des mots : « (Un) Pain(prend un) Cadre (et le) Peint, (met) Quatre Pneus (autour du cadre), (un) Hun (prend une) Croix (qui lui sert de volant) (et un) Cintre (pour le pare brise). (Il s’en sert de véhicule, fonce sur un tas de) Saucisses. (Le véhicule prend) Feu (et termine sa course contre une) Croix« .
  3. Apprendre la phrase mnémonique ou l’histoire mentale en vous la représentant dans votre cerveau.
  4. Réviser la phrase mnémonique  ou l’histoire mentale avec la technique des répétitions espacées (de suite et souvent au début, puis de façon de plus en plus espacée).

Mémoriser avec la méthode des chiffres-formes.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Système Nombre-forme - table de rappel des chiffres-formes
Système Nombre-forme – table de rappel des chiffres-formes

(Conception graphique : TinaRebou.com)

Vous pouvez faire appel à votre mémoire visuelle en utilisant comme moyen mnémotechnique la méthode des formes.

Il s’agit d’associer les chiffres à des objets ou des personnages dont la forme évoque celle du chiffre à mémoriser.

Convertissez les chiffres en objets ou personnages dont la forme ressemble au chiffre.

Par exemple :

  • Zéro : rond, cercle, cerceau,
  • Un : crayon, bâton, lance,
  • Deux : cygne,
  • Trois : chameau, hippocampe, seins,
  • Quatre : voilier,
  • Cinq : crochet, S, serpent,
  • Six : bâton de golf, pipe, escargot,
  • Sept : falaise en surplomb,
  • Huit: sablier, paire de jumelles,
  • Neuf : ballon d’enfant avec une ficelle, loupe, drapeau.

Une fois définie votre propre liste de codes, dessinez, coloriez ou photographiez les objets représentant les chiffres pour bien les visualiser et mémoriser leur forme.

Apprenez votre liste de code en prenant le temps de bien vous les représenter dans votre esprit et recommencez l’exercice régulièrement, jusqu’à ce que vous l’ayez assimilé.

Pour l’appliquer pour les décimales de racine carrée de deux à mémoriser – 1,414213562 par exemple -, il suffit ensuite de procéder comme pour la technique de mémorisation des lettres de l’alphabet ou la méthode des rimes numériques.

  1. Faire correspondre le chiffre avec le mot-code.
  2. Imaginer une phrase mnémonique ou une histoire mentale avec chacun des mots : (Une) Lance (fonce vers un) Voilier (qui renvoie la) Lance (vers un autre) Voilier (dans lequel se trouve un) Cygne (qui renvoie la) Lance (vers un) Hippocampe (qui se transforme aussitôt en) Serpent (puis en) Escargot (lorsqu’il rejoint le) Cygne.
  3. Apprendre la phrase mnémonique ou l’histoire mentale en vous la représentant dans votre cerveau.
  4. Réviser la phrase mnémonique  ou l’histoire mentale avec la technique des répétitions espacées (de suite et souvent au début, puis de façon de plus en plus espacée).

Mémoriser avec la méthode des articulations chiffrées.

La méthode des articulations chiffrées, appelée aussi code chiffres-sons, système majeur, major system ou grand système est un procédé extrêmement puissant pour mémoriser les chiffres. Avec un peu d’entrainement, vous pourrez mémoriser sans effort les nombres même les plus compliqués, les dates, les numéros de téléphone et tout ce qui se rapporte aux chiffres.

Elle s’inspire du système de sténographie mis au point au dix neuvième siècle par Monsieur Aimé PARIS.

La méthode des articulations chiffrées consiste à :

  • convertir les chiffres en consonnes significatives ou en sons suivant un code défini,
  • A les associer à des mots en rajoutant des lettres pour les rendre concrets et les visualiser,
  • A créer une phrase ou une histoire.

A chaque chiffre de zéro à neuf, correspond une consonne ou un son. Voici le tableau complet des articulations chiffrées :

  • 0 : c (ce), s (se), z (ze), t (tion), x (ex : dix).
  • 1 : t, d.
  • 2 : n, ne, gne.
  • 3 : m, me.
  • 4 : r, re.
  • 5 : l, lle.
  • 6 : g (ge), j (je), ch (che), sh (sche).
  • 7 :  g (gue, ga), k (ke, ka), q (que), cue (cas).
  • 8 : f (fe), v(ve), ph (phe).
  • 9 : b, p.

Pour l’appliquer aux  décimales de racine carrée de deux à mémoriser – 1,4142135623 par exemple -, il suffit ensuite de procéder comme suit :

Prenons les 10 premières décimales de racine carrée de 2 : 1,4142135623

Pour retenir la suite de décimales de √2 414 21 35 623:

  • La découper en série de 2, 3 ou 4 chiffres.
  • Construire un mot avec la méthode des articulations chiffrées. On commence avec trois ou quatre chiffres et si l’on ne trouve pas de mot, on passe à deux.
  • Passer au groupe de chiffres suivant.
  • Trouver un mot correspondant.
  • Continuer ainsi jusqu’au nombre de décimales à retenir.
  • Construire une histoire ou une phrase mnémonique avec les mots trouvés.
  • Apprendre la phrase mnémonique ou l’histoire mentale en vous la représentant dans votre cerveau.
  • Réviser la phrase mnémonique  ou l’histoire mentale avec la technique des répétitions espacées (de suite et souvent au début, puis de façon de plus en plus espacée).

Nous obtenons les 3 mots suivants :

414 = R, T (ou D), R. Nous prendrons par exemple le mot radar. Nous pourrons nous représenter un radar de contrôle routier pour symboliser les 3 premier chiffres.

21 = N (ou GNE), T (ou D). Nous obtenons le mot nuit pour symboliser les 2 chiffres.

35 = M, L (ou LLE). Nous avons le mot moulin.

623 = G (ou J ou CH), N (ou GNE), M. Nous utiliserons le mot génome. Nous pouvons prendre comme image mentale une structure de la double hélice ADN pour nous représenter le génome.

Il ne nous reste plus qu’à imaginer une histoire avec les mots radar, nuit, moulin et génome à l’aide la méthode des associations imagées.

Nous roulons et apercevons un radar dans la nuit près d’un moulin. Les ailes du moulin sont constituées par la structure ADN (génome).

Nous avons une histoire très visuelle et facile à retenir.

Nous connaissons dans l’ordre les 10 premières décimales de racine carrée de 2.

Notez, que si vous vouliez, vous pourriez également les réciter dans le désordre.

Il ne vous reste plus qu’à appliquer cette méthode pour les autres décimales.

Mémoriser avec la méthode de la table de rappel du grand système.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

table de rappel
Exemple de table de rappel, appelée aussi grand système, pour mémoriser facilement les chiffres.

Maintenant que vous connaissez les principes de mémorisation des nombres, vous pouvez passer à la vitesse supérieure en créant et en apprenant votre propre table de rappel.

La table de rappel du grand système – mnemonic peg system, en anglais – est une extension de la méthode des articulations chiffrées.

La méthode mémorisation est la suivante :

  • Créer une table de 100 mots courts, faciles à visualiser mentalement, auxquels vous allez associer les nombres 0 à 99, avec la méthode des articulations chiffrées.
  • Apprendre  par cœur la table de rappel. Prenez chaque jour cinq à dix minutes pour apprendre sans effort cinq ou dix mots. Il suffit de deux ou trois semaines à peine pour la retenir.
  • Réviser avec la méthode des répétitions espacées pour la mémoriser définitivement: une heure après, un jour après, deux jours après, quatre jours après, une semaine après, un mois après, puis tous les six mois.
  • Pratiquer le plus souvent possible. Entrainez-vous à retenir des listes de nombres à deux chiffres (code à quatre chiffres, date, numéro de téléphone, etc.) avec les mots que vous venez de créer en augmentant progressivement la difficulté.

Voici une table de rappel dont vous pouvez vous inspirer. Le plus important est de construire une liste que vous retiendrez et utiliserez plus facilement.

  • 0 : sceau.
  • 1 : toit.
  • 2 : noix.
  • 3 : mat.
  • 4 : roi.
  • 5 : lion.
  • 6 : chat.
  • 7 : quille, cou.
  • 8 : feu.
  • 9 : pied.
  • 10 : tasse.
  • 11 : tête.
  • 12 : tonneau.
  • 13 : diamant.
  • 14 : taureau.
  • 15 : étoile.
  • 16 : donjon.
  • 17 : ticket.
  • 18 : dauphin.
  • 19 : taupe.
  • 20 : noce.
  • 21 : natte.
  • 22 : naine.
  • 23 : cinéma.
  • 24 : noir.
  • 25 : nouille.
  • 26 : niche.
  • 27 : nuque.
  • 28 : nef.
  • 29 : nappe.
  • 30 : maison.
  • 31 : mouton.
  • 32 : moine.
  • 33 : maman.
  • 34 : marin.
  • 35 : moulin.
  • 36 : mouche.
  • 37 : Mickey, muguet.
  • 38 : mauve.
  • 39 : myope.
  • 40 : rose.
  • 41 : râteau.
  • 42 : reine.
  • 43 : rame.
  • 44 : rire.
  • 45 : rouleau.
  • 46 : rocher.
  • 47 : requin.
  • 48 : ravin.
  • 49 : robot.
  • 50 : lasso.
  • 51 : lutin.
  • 52 : lune.
  • 53 : lama.
  • 54 : lard.
  • 55 : lilas.
  • 56 : luge.
  • 57 : lac.
  • 58 : louve.
  • 59 : lapin.
  • 60 : chaise.
  • 61 : château.
  • 62 : chaîne.
  • 63 : chameau.
  • 64 : chariot.
  • 65 : chalet.
  • 66 : juge.
  • 67 : chèque.
  • 68 : cheveu.
  • 69 : chapeau.
  • 70 : caisse.
  • 71 : couteau.
  • 72 : canon.
  • 73 : camion.
  • 74 : car.
  • 75 : clou.
  • 76 : cage.
  • 77 : coca.
  • 78 : café.
  • 79 : cape.
  • 80 : fusée.
  • 81 : fête.
  • 82 : vigne.
  • 83 : femme.
  • 84 : forêt.
  • 85 : filet.
  • 86 : vache.
  • 87 : phoque.
  • 88 : fève.
  • 89 : vapeur.
  • 90 : poisson.
  • 91 : bâton.
  • 92 : bonnet.
  • 93 : pomme.
  • 94 : poire.
  • 95 : pelle.
  • 96 : pêche.
  • 97 : bague.
  • 98 : bouffon.
  • 99 : papa.

Si vous souhaitez mémoriser les nombres à deux chiffres commençant par 0, comme pour les numéros de téléphone, vous pouvez également vous créer une table supplémentaire.

  • 00 : ciseau.
  • 01 : assiette.
  • 02 : cygne.
  • 03 : sumo.
  • 04 : cerf.
  • 05 : salon.
  • 06 : singe.
  • 07 : sac.
  • 08 : savon.
  • 09 : sapin.

Pour l’appliquer aux décimales de racine carrée de deux à mémoriser – 4142135623 dans notre exemple -, il suffit ensuite de procéder comme suit :

  1. Décomposer la série de chiffres en une suite de 2 chiffres : 41 42 13 56 23.
  2. Faire correspondre chaque nombre de 2 chiffres à un mot-code : râteau = 41;  reine = 42; diamant = 13; luge = 56; cinéma = 23.
  3. Imaginer une phrase mnémonique ou une histoire mentale avec chacun des mots : Nous apercevons un râteau. Une reine prend le râteau pour ratisser des diamants. Elle les mets sur une luge et descend en luge jusqu’au cinéma. Peut importe l’histoire que vous imaginez, du moment qu’elle frappe votre esprit et que vous la visualisez facilement et rapidement.
  4. Apprendre la phrase mnémonique ou l’histoire mentale en vous la représentant dans votre cerveau.
  5. Réviser la phrase mnémonique  ou l’histoire mentale avec la technique des répétitions espacées.

Mémoriser avec la méthode des loci.

Pour accroitre vos performances de mémorisation, vous pouvez combiner la méthode des articulations chiffrées avec la méthode des loci, appelée également méthode des lieux, art de mémoire, palais de la mémoire, chambre romaine ou méthode du chemin d’éléphant.

La méthode des loci ou méthode des lieux ou chambre romaine, consiste à associer une idée, une histoire ou un objet à un lieu que vous pouvez visualiser facilement et immédiatement. Ce peut être votre maison, votre appartement ou une pièce comme votre chambre, un musée que vous connaissez bien, le supermarché où vous faites vos courses, le chemin que vous empruntez pour aller au travail ou prendre des cours, etc.

Il s’agit de découper ce lieu ou ce chemin en plusieurs parties que vous connaissez bien et d’y placer vos images mentales.

Il est important, ensuite, de reparcourir ce chemin dans le même sens pour retrouver dans l’ordre vos images.

Vous avez créé des histoires mentales avec les mots que vous avez formé avec les décimales de racine carrée de deux.

Placez chaque histoire dans chaque partie, chaque emplacement de votre chemin.

Puis, parcourez mentalement votre votre chemin. Vous trouvez à chaque étape l’histoire que vous y avez placé, les mots que vous avez formé. Vous avez reconstitué les décimales de √2.

Mémoriser 2600 décimales de racine carrée de 2 avec le tableau de la mémoire ou MemoryChart.

Si vous voulez mémoriser plus de 1000 décimales de racine carrée de deux, la méthodes des articulations chiffrées, combinée à la méthode des loci commence à trouver ses limites. Il faut trouver un chemin suffisamment long pour y placer toutes les histoires mentales.

La méthode du tableau de la mémoire ou MemoryChart en anglais permet de lever cette barrière et de mémoriser au moins 2600 décimales de racine carrée de deux.

Le principe est le suivant :

  1. Constituer un tableau de :
    • Colonnes numérotées de 0 à 99 (ou moins selon le nombre de décimales à retenir).
    • De lignes numérotées de A à Z.
    • De cellules constituées, par exemples de 10 décimales.
  2. Nommer chaque cellule. Il s’agit d’associer à chaque cellule à un mot à l’aide de la méthode des articulations chiffrées. Par exemple AS pour la cellule A0, ADO pour la cellule A1, ANE pour la cellule A2, etc.
  3. Placer, dans chaque cellule, l’histoire mentale associée à chaque série de décimales.

Vous pouvez mémoriser ainsi jusqu’à 2600 décimales de √2.

Mémoriser 100 000 décimales de racine carrée de 2 avec la technique du SEM cube.

La technique SEM cube – Self Enhanced Memory en anglais – est une extension de la méthode du tableau de la mémoire ou MemoryChart, qui devient un cube, une matrice, un tableau en trois dimensions.

Un tableau en deux dimensions est constitué de dix colonnes et de 10 lignes, représentant 100 cellules.

Le cube est constitué de 100 tableaux de 100 éléments.

Ce qui donne une matrice constituée de 100×100 = 10 000 éléments ou cellules.

Comme pour le tableau de la mémoire – MemoryChart -, il s’agit de trouver une règle de nommage des cellules. Dans chaque cellule, nous placerons dix décimales de racine carrée de deux pour lesquelles nous inventerons une histoire mentale.

En utilisant cette technique , vous saurez comment retenir 100 000 décimales de racine carrée de deux.

Autre technique de mémorisation.

Plutôt que de créer un SEM cube, il est également possible de créer un mot supplémentaire représentant un groupe de nombre (une centaine ou un millier par exemple) et de compléter l’histoire en plaçant ce mot en premier.

En utilisant systématiquement ce mot pour représenter le groupe de nombres, vous pourrez mémoriser plus facilement un plus grand nombre de décimales avec moins d’effort.

A découvrir aussi.

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

10 techniques de mémorisation pour préparer un examen et le réussir

Technique de mémorisation – 10 techniques de mémorisation pour préparer un examen et le réussir.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Vous cherchez des techniques de mémorisation, des astuces pour préparer un examen et le réussir?

Lisez cet article d’ Apprendre 5 minutes pour apprendre en 5 minutes les méthodes de mémorisation les plus efficaces pour la préparation d’un examen.

Une des plus grandes craintes d’un étudiant, c’est de rentrer dans la salle d’examen et de perdre ses moyens et d’oublier tout ce qu’il a appris, tout ce qu’il sait.

Pas de panique, ce cauchemar n’arrivera pas grâce aux techniques que nous avons sélectionnées.

Il y a des astuces, des moyens mnémotechniques simples et faciles à mettre en œuvre pour apprendre ses leçons et se préparer sereinement et en toute confiance pour un examen.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

10 techniques de mémorisation pour préparer un examen
10 techniques de mémorisation pour préparer un examen et le réussir.

Sommaire

Recevez gratuitement l’article au format PDF.

Laissez-nous juste votre adresse e-mail et vous recevrez gratuitement l’article ‘ 10 techniques de mémorisation pour préparer un examen et le réussir’ au format PDF .

Il fait parti du livre gratuit ‘Objectif : Apprendre facilement.’

Cliquez sur le lien ci-dessous pour le recevoir.

JE VEUX LE LIVRE

Objectif : Apprendre facilement.

Note : nous n’aimons pas le spam. Votre adresse ne sera jamais partagée.

1 – Bien s’organiser.

Avant de commencer tout travail de mémorisation, il y a une chose fondamentale à faire. La désorganisation est l’ennemi de la mémoire.

Un espace de travail encombré, des notes, des feuilles de cours non classées, griffonnées, non claires, des informations, des cours mal classés dans votre ordinateur ou difficiles à retrouver, vont compliquer votre travail de mémorisation.

Commencez par vous organiser. Pour étudier dans les meilleures conditions, commencez par ranger l’endroit où vous aller étudier.

Aillez des notes, des supports de cours clairs, bien organisés par thème, par sujet.

Adoptez un ordre, un classement logique pour vos notes, vos cours, qu’ils soient papier ou sur ordinateur.

Mettre physiquement de l’ordre dans votre espace de travail va produire un effet bénéfique pour votre cerveau qui sera plus à même de mémoriser et de se rappeler ce qu’il a appris.

Sommaire.

2 – Le palais de la mémoire.

Le palais de la mémoire – appelé aussi palais mental, art de mémoire, méthode des loci, méthode des lieux ou méthode du chemin de l’éléphant – est une technique de mémorisation très efficace, employée depuis l’antiquité.

Cette méthode mnémotechnique permet de mémoriser facilement un grand nombre d’informations en faisant appel à notre mémoire visuelle.

Le principe de mémorisation est le suivant :

  1. Visualiser mentalement un lieu que vous connaissez bien (maison, appartement, route, école, etc.) en rapport avec ce que vous voulez mémoriser.
  2. Associer un élément du lieu (un arbre, une chaise, un lit, etc.) à une information (événement historique, formule mathématique, etc.) que vous voulez retenir. Si l’information est difficile à retenir telle quelle, transformez la en un objet, une image qui vous y fait penser. Chaque élément du lieu constitue une étape du chemin de l’éléphant, de votre parcours mental.
  3. Pour se rappeler l’information lors de l’examen, il suffit de parcourir dans l’ordre votre chemin mental pour retrouver l’étape où vous avez déposé l’information.
  4. Pour rajouter des informations dans le palais de la mémoire, il suffit de rajouter un lieu ou une étape et d’y associer l’information à mémoriser.

Les orateurs grecs et romains utilisaient cette technique de mémorisation particulièrement efficace pour leurs discours.

Sommaire.

3 – Les mnémoniques.

Lorsque certaines notions d’un cours vous échappent ou que vous n’arrivez pas à vous en souvenir, il va vous falloir présenter ou convertir l’information sous une autre forme, plus facile à retenir.

Par exemple, la technique des acrostiches consiste à prendre la ou les premières lettres d’une série d’informations à retenir et à créer une phrase mnémotechnique.

Par exemple, pour retenir la liste des présidents de la cinquième république, vous pouvez utiliser la phrase mnémotechnique suivante :

« Des Petits Pillards Gouvernent Mais Chacun Subit Hélas! Marchons. »

  • D pour De Gaulle.
  • P pour Pompidou.
  • P pour Poher.
  • G pour Giscard d’Estaing.
  • M pour Miterrand.
  • C pour Chirac.
  • S pour Sarkozy.
  • H pour Hollande.
  • M pour Macron.

Vous pouvez également utiliser la méthode des acronymes, comme moyen mnémotechnique pour mémoriser une liste.

La méthode des acronymes consiste à créer un mot à partir de la première lettre de chaque élément de la liste à retenir.

Par exemple, pour retenir les grands lacs de l’Amérique du Nord, vous pouvez utiliser l’acronyme suivant :

« HOLMES »

  • Huron.
  • Ontario.
  • St Laurent.
  • Michigan.
  • Erié.
  • Supérieur.

Sommaire.

4 – Les phrases rythmiques.

Pour se souvenir d’informations, vous pouvez faire appel à votre mémoire auditive et utiliser des phrases qui riment.

Par exemple, pour vous rappeler comment mémoriser les mois de 30 jours, vous pouvez utiliser la phrase rythmique suivante :

« 30 jours pour septembre,

avril, juin et novembre. »

Vous pouvez créer une phrase rythmique pour retenir une date de l’histoire. Par exemple, pour apprendre et mémoriser l’année du sacre de Louis XIV – 1643 -, vous pouvez utiliser la rime suivante :

« En seize cent quarante trois,

Louis XIV est fait roi. »

Choisissez une mélodie et utilisez la pour répéter à haute voix la phrase rythmique.

Sommaire.

5 – La carte araignée.

Si vous possédez une bonne mémoire photographique, vous pouvez tirer parti de votre mémoire visuelle et associer les informations à retenir à des images. Vous vous rappellerez plus facilement l’information  car, en vous rappelant juste l’image, vous retrouverez l’information.

Même si vous n’avez pas la chance d’avoir naturellement une mémoire photographique, vous pouvez appliquer le même principe.

Disposez vos notes de façon picturale, dans une carte araignée – appelée également diagramme araignée ou spider diagram en anglais.

La carte araignée permet de réaliser des listes spatialisées.

Le principe de la carte araignée est facile à comprendre :

  • Disposer la feuille en format paysage.
  • Dessiner un cercle ou une ellipse au centre de la feuille et noter l’objet, le thème de la carte araignée.
  • Tracer les branches principales et noter les idées ou catégories forces.
  • Tracer les sous-branches et noter les idées secondaires ou les sous-catégories.

Ensuite, quand vous aurez besoin de vous rappeler une information, vous allez vous souvenir de l’emplacement sur la carte araignée et votre cerveau va retrouver l’information associée.

Vous pouvez également renforcer le travail de mémorisation de la leçon en ajoutant des images ou des dessins.

Sommaire.

6 – La chanson.

Vous pouvez utiliser votre mémoire auditive pour apprendre votre cours en inventant ou en utilisant une chanson.

Il s’agit d’une extension de la technique de mémorisation des phrases rythmiques.

Il est généralement plus faciles de se rappeler les paroles d’une chanson que nous aimons que d’une liste d’informations comme des noms, des dates ou des chiffres.

Si vous avez du mal à retenir une grande quantité d’informations, essayez de l’associer avec une mélodie que vous connaissez bien.

Si vous vous souvenez bien de la mélodie, vous retrouverez plus facilement les informations que vous avez associées.

Un exemple connu, pour illustrer cette technique, est la comptine, la chanson pour enfant  « 1, 2, 3, nous irons au bois ».

« 1, 2, 3, nous irons au bois.

4, 5, 6, cueillir des cerises. »

7, 8, 9, dans un panier neuf.

10, 11, 12, elles seront toutes rouges. »

Sommaire.

7 – L’expérimentation.

Parfois, apprendre et retenir une leçon, un cours peut paraitre difficile, voire impossible, si nous ne faisons que lire ce que nous souhaitons apprendre.

Par exemple, vous ne pouvez pas apprendre à conduire un véhicule uniquement en lisant. Vous devez apprendre en conduisant réellement le véhicule.

Si vous pouvez expérimenter ce que vous voulez apprendre, essayer de le faire. L’expérimentation pratique est une excellente façon d’apprendre et l’information restera plus facilement gravée dans votre esprit car vous l’aurez vécu avec intérêt.

Par exemple, si vous devez apprendre une expérience scientifique, essayez de la reproduire dans la vraie vie plutôt que de simplement la lire dans un manuel. Ainsi, lors de l’examen, vous vous rappellerez  ce qui s’est réellement passé lorsque vous avez réalisé l’expérience.

Si vous étudiez une poésie ou une histoire qui s’est passé dans un lieu, essayez de vous y rendre ou de visiter une exposition sur cet endroit ou un film sur le thème.

Cela donnera plus d’intérêt, plus de sens à ce que vous étudiez. Vous comprendrez mieux, solliciterez votre mémoire émotionnelle, ce qui favorisera votre travail de mémorisation de la leçon et le rappel de l’information lors de l’examen.

Sommaire.

8 – La mémoire des odeurs.

La mémoire des odeurs est une mémoire sensorielle, comme la mémoire auditive ou la mémoire visuelle. C’est également une mémoire émotionnelle car sentir une odeur peut déclencher une émotion en nous, associée à un événement, un sentiment.

La mémoire olfactive peut être une aide précieuse, si en respirant une odeur pour la première fois depuis plusieurs année, vous vous retrouvez transporté mentalement à l’époque et dans la situation où vous l’avez senti pour la première fois.

Vous pouvez tirer parti de cette capacité à vous souvenir en créant des associations olfactives avec la leçon que vous étudiez.

Par exemple, une technique de mémorisation faisant appel à votre mémoire olfactive consiste à tamponner votre poignet avec un parfum, un après-rasage ou quelque chose qui a une odeur particulière chaque fois que vous étudiez un thème lors de votre préparation à un examen.

Lors de l’examen pour un thème, si vous tamponnez à nouveau votre poignet avec le même parfum ou le même après-rasage que lorsque vous l’avez étudié en cours ou révisé, cela devrait vous aider à revenir mentalement au moment où vous l’avez appris.

Utilisez un parfum, une odeur différente pour chaque thème de l’examen que vous préparez.

Sommaire.

9 – L’histoire mentale.

Pour que votre cerveau assimile et mémorise un plus grand nombre d’informations, vous pouvez composer une histoire reliant chaque information.

C’est un peu le même principe que pour la technique du palais de la mémoire mais il demande plus d’imagination car l’histoire mentale que vous inventez ne doit pas se trouver dans un espace pré-défini.

Vous pouvez, par exemple, utiliser cette technique de mémorisation pour apprendre une leçon, un cours et retenir une formule mathématique, de physique ou de biochimie facilement.

Vous pouvez, par exemple, associer les différents éléments de la formule à un nom de personne ou d’animal commençant par la même lettre et créer une histoire les mettant en scène.

Comme le cerveau aime et retient facilement les histoires, c’est une méthode particulièrement efficace pour mémoriser des informations complexes ou abstraites.

Sommaire.

10 – Bien dormir.

Cela peut sembler n’être rien mais une des meilleures choses que vous puissiez faire pour aider votre mémoire est une bonne nuit de sommeil.

Les cellules, que vous avez activé en apprenant vos leçons, vos cours, se réactivent pendant que vous dormez.

Pendant le sommeil, le cerveau va traiter les informations que vous avez apprises pendant la journée et les stocker, les ancrer dans la mémoire.

Réviser une leçon, un cours avant de se coucher va faciliter votre travail d’assimilation et de mémorisation.

Bien dormir est une des clés pour réussir un examen.

La veille de l’examen, couchez-vous tôt, pour que, pendant le sommeil, votre cerveau puisse terminer le travail d’assimilation et de mémorisation.

Sommaire.

A découvrir aussi.

Sommaire.

 

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

 

Technique de mémorisation – la méthode des images en retour

Technique de mémorisation – la méthode des images en retour.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Comment bien mémoriser une liste ou un cours ? Apprenez en 5 minutes la méthode des images en retour, une technique de mémorisation et d’apprentissage simple et efficace.

Il s’agit d’un moyen mnémotechnique facile à apprendre, basé sur les associations avec des images mentales.

Vous découvrirai dans cet article d’Apprendre 5 minutes comment la méthode des images en retour peut vous apprendre à retenir une liste de 20 mots, dans l’ordre.

Facile à mettre en œuvre, la méthode de mémorisation des images en retour peut être utilisée immédiatement.

C’est facile et devient ludique avec un peu d’entrainement.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

technique de mémorisation - les images en retour
Technique de mémorisation – la méthode des images en retour.

Sommaire

La méthode des images en retour est un moyen mnémotechnique puissant.

Pour bien mémoriser une liste de mots ou un cours, s’ils sont abstraits, vous allez les convertir en objets ou en êtres vivants faciles à visualiser mentalement.

Il existe des moyens mnémotechniques comme la méthode des Loci ou méthode des lieux pour mémoriser des listes ou un texte de façon efficaces mais si vous avez beaucoup de cours à mémoriser, cela peut vous demander un effort important pour trouver différents lieux pour stocker dans votre cerveau les différents cours.

La méthode des images en retour vous permet de mémoriser directement une liste ou un cours à partir de la première image mentale que vous avez conçu.

Elle peut également venir en complément de la méthode des Loci pour mémoriser des listes ou des textes très longs, par exemple.

Sommaire.

Le principe de mémorisation.

Le principe de cette technique de mémorisation est très simple :

  • Prendre la première image de la liste comme image support.
  • Choisir le nombre d’images que contiendra l’image support.
  • Placer les images dans l’image support.
  • Utiliser la dernière image comme deuxième image support.
  • Utiliser le même nombre d’images pour la deuxième image support.
  • Placer les nouvelles images dans la deuxième image support.
  • Utiliser la dernière image comme troisième image support.
  • Recommencez comme précédemment jusqu’à la dernière image.

Sommaire.

Exemple d’utilisation.

Nous allons prendre comme exemple, la liste de courses que nous avions choisie dans l’article Comment mémoriser rapidement et facilement une liste de courses.

La liste à mémoriser.

  1. Journal.
  2. Pain.
  3. Lait.
  4. Coton.
  5. Chocolat.
  6. Biscuit.
  7. Confiture.
  8. Café.
  9. Sucre.
  10. Poisson.
  11. Pâtes.
  12. Steak.
  13. Petit pois.
  14. Yaourt.
  15. Tomates.
  16. Jambon.
  17. Oeuf.
  18. Salade.
  19. Mouchoir.
  20. Orange.
  21. dentifrice.

Étape 1 : la première image support.

Nous allons prendre, comme première image support, le journal.

Chaque image support contiendra 4 images.

Le journal est notre première image support.

Nous allons lui associer les quatre objets suivants de la liste des courses : pain, lait, coton, chocolat.

Nous avons nos cinq premiers éléments de la liste : un grand journal que nous visualisons en premier. En bas, à gauche du journal, nous voyons le pain. En haut, à gauche du journal, se trouve une bouteille de lait. En haut, à droite, nous voyons un sachet de coton. En bas, à droite, se trouve une tablette de chocolat.

Nous avons reliés les quatre éléments de la liste au journal qui est première image support.

Pour rendre l’ensemble plus facilement mémorisable, vous pouvez vous amuser à donner une forme particulière, à rendre vivant, animés les objets de la liste.

Nous allons maintenant transformer la dernière image, celle de la tablette de chocolat en deuxième image support, en concentrant notre attention sur celle-ci.

Étape 2 : la deuxième image support.

Nous avons pris, comme deuxième image support, la tablette de chocolat.

Nous allons lui associer les quatre objets suivants de la liste des courses : biscuit, confiture, café, sucre.

Nous allons reprendre la même technique de mémorisation que dans l’étape 1.

Nous visualisons en grand la tablette de chocolat qui est notre image support.

En bas, à gauche, nous voyons le paquet de biscuit. En haut, à gauche, se trouve pot de confiture. En, à droite, nous voyons un paquet (ou une tasse) de café. En bas, à droite, se trouve un morceaux de sucre.

Les quatre éléments sont reliés à la tablette de chocolat qui était notre deuxième image support de la méthode des images en retour.

Nous allons maintenant transformer la dernière image, celle du morceau de sucre en troisième image support, en concentrant notre attention sur celle-ci.

Nous appliquons la même technique pour mémoriser les éléments suivants de la liste de courses.

Sommaire.

Astuces et conseils pour bien mémoriser.

L’avantage de cette méthode est qu’il n’y a pas besoin de trouver des images support pour la mémorisation de la liste ou du cours.

Il suffit d’utiliser directement les mots à mémoriser.

Pour bien retenir, fixez vous comme règle d’utiliser toujours le même nombre d’objets ou de personnages par image support.

Ne cherchez pas à retenir trop de mots par image support. Associez environ 4 images à une image support pour une mémorisation efficace.

Les travaux du psychologue américain Georges Armitage MILLER et du professeur de psychiatrie Gordon PARKER ont montré que notre mémoire de travail – la mémoire à court terme – ne peut retenir que quelques mots.

Leurs travaux ont montré que nos capacités moyenne de mémorisation à court terme se limites à sept éléments, à plus ou moins deux.

Ce qui signifie que pour retenir une liste, il faudra la  découper en blocs plus courts.

Concentrez-vous sur une image support à la fois et ses images associées. Ne cherchez pas à tout visualiser à la fois.

Vous ne vous concentrez sur l’image support suivante et les objets ou personnages rattachés qu’une fois l’image support et les éléments associés visualisés. Il sera alors temps de vous concentrer sur l’image support suivante.

Utilisez comme technique de mémorisation, les répétitions espacées.

Nous allons réviser les images mentales juste avant de les oublier. En procédant ainsi, éléments de la liste ou du cours vont s’ancrer au fur et à mesure dans notre mémoire à long terme.

En révisant les images que nous avons imaginées régulièrement et de façon espacée dans le temps, l’oubli sera de plus en plus lent.

Nous aurons besoin de réviser de façon rapproché au début, puis de façon de plus en plus espacée.

Au fur et à mesure des rappels, les images mentales que nous avons créées vont apparaitre sans effort de plus en plus rapidement et facilement.

Sommaire.

Applications de la technique de mémorisation.

Cette technique de mémorisation permet de retenir une liste de plusieurs dizaines d’éléments facilement.

Nous l’avons utilisé pour retenir une liste de courses, une liste d’objet.

Vous pouvez utiliser cette stratégie pour d’autres applications comme, mémoriser les points principaux d’un texte, d’un livre, d’un cours de science, de droit, etc.

La méthode des images en retour permet de mémoriser des informations dans l’ordre et de les retrouver facilement et sans effort.

Le point important est d’associer chaque notion, chaque mot, chaque élément à retenir à un objet, un personnage, un être vivant facile à mémoriser, à retenir pour vous.

Sommaire.

A découvrir aussi.

Sommaire.

 

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

 

Comment mémoriser les formules mathématiques ou de physique rapidement et facilement

Comment mémoriser les formules mathématiques ou de physique rapidement et facilement.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Comment mémoriser des formules mathématiques ou de physique ? Comment les apprendre et les retenir rapidement et facilement ? Vous n’arrivez pas à vous en souvenir. Votre mémoire vous fait défaut ?

Pas de panique, Apprendre 5 minutes va vous apprendre des méthodes simples et infaillibles pour mémoriser les formules sans peine rapidement et facilement et les retenir à coup sûr avec des exemples concrets. Leur mémorisation deviendra un jeu d’enfant pour vous.

En utilisant les bonnes techniques de mémorisation, il suffit de moins de 5 minutes par jour,  pour se souvenir de n’importe quelle formule.

Vous avez du mal à retenir une formule car il s’agit d’un concept abstrait. Le cerveau se rappelle plus facilement de ce qu’il peut appréhender avec les cinq sens, ce qu’il peut associer à une sensation ou à une émotion. Plus vous leur ferez appel, plus vous retiendrez facilement. Voir, entendre, toucher, goûter, sentir, ressentir sont les meilleurs alliés de votre mémoire.

Il y a plusieurs façons de se souvenir d’une formule. Nous allons vous fournir les clés pour apprendre en 5 minutes n’importe quelle formule. C’est facile et cela peut être ludique. Le plus important est d’en avoir l’intention et l’envie. Ensuite, avec les bonnes techniques et l’entrainement, tout devient plus facile et automatique.

Sommaire

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

comment mémoriser une formule mathématique ou physique
comment mémoriser une formule mathématique ou de physique.

Se préparer mentalement à mémoriser.

Mémoriser, c’est un état d’esprit. Soyez concentrez sur l’idée d’apprendre et retenir la formule qui vous intéresse. Ne vous attardez pas sur ce qui a moins d’importance. Ce qui compte pour vous c’est la formule à retenir, la comprendre, ce qu’elle va vous apporter. Trouvez de l’intérêt à la retenir.

Concentration et motivation sont vos principaux alliés.

Alors, détendez-vous, relaxez-vous pour vous concentrer sur votre objectif: vous allez arriver à vous souvenir en utilisant les bonnes techniques de mémorisation.

Supprimez les distractions. Éliminez tout ce qui peut encombrer votre esprit ou interférer avec votre concentration (la télévision allumée, la musique, les conversations, un siège inconfortable, une table encombrée, etc.

Sommaire.

Comprendre la formule à retenir.

Pour bien mémoriser, il faut comprendre ce que vous cherchez à retenir.

Quel est le but de la formule ? A quoi sert-elle ? Quel est son intérêt ?

Quelles sont les unités de mesure ?

Comment elle évolue : qu’est-ce qui faut augmenter ou diminuer sa valeur, etc.

Observez la structure de la formule, les différents éléments qui la composent : signes positifs ou négatifs, rapport, variables, constantes, puissance, racine, etc.

Sommaire.

Retenir une formule avec la méthode des acronymes.

Les acronymes sont un moyen mnémotechnique efficace pour se souvenir simplement et rapidement d’une formule mathématique ou physique.

Il s’agit d’utiliser les initiales de chaque mot.

Par exemples :

SOH CAH TOA: Sinus= Opposé sur Hypoténuse Cosinus= Adjacent sur Hypoténuse Tangente= Opposé sur Adjacent.

Volume d’un cylindre droit = πR²h = π(z.z)a = PiZZA. Avec Z comme rayon et A comme hauteur.

Sommaire.

Mémoriser une formule avec le système des rimes.

Si vous vous souvenez facilement des paroles d’une chanson ou d’un poème, vous pouvez faire appel à votre mémoire auditive en inventant une histoire, un poème ou une chanson avec les lettres de chaque élément de la formule et en trouvant des mots ayant la même sonorité.

En voici deux exemples autour du cercle : circonférence et surface.

Périmètre = 2ΠR = deux PIeRrres.

Surface = πR² = PIeRre CARRÉE.

Vous pouvez continuer ainsi pour d’autres formules en donnant libre cours à votre imagination:

Diamètre D = 2R = DéseRt.

Sommaire.

Vous trouverez des exemples concrets de la méthode des liaisons – link method en anglais – dans nos articles

Il s’agit d’imaginer une histoire en reliant dans l’ordre chaque élément constitutif de la formule. Pour rendre concret les différents composants de  la formule, nous leur feront correspondre un mot ayant la même consonance et facile à nous représenter en faisant appel à notre mémoire visuelle.

Reprenons notre exemple de la surface du cercle, appelée également aire du disque :

Aire= πR²

Nous utiliserons comme point d’ancrage le mot aire, puisque nous devons mémoriser l’aire du disque. Nous allons créer une image mentale qui relie le mot aire au nombre pi. Puis une image qui relie le mot pi au second élément, la lettre R et ainsi de suite.

Nous allons représenter l’aire du disque par une aire d’autoroute. Nous avons notre première image.

Une pie symbolisera le nombre pi.

Pour représenter nous voyons deux gros rats.

Nous allons, par exemple, commencer notre histoire en arrivant sur une aire d’autoroute.

Nous apercevons une pie avec un disque dans le bec et deux gros rats en train d’essayer de l’attraper.

Nous avons une histoire très visuelle et facile à retenir.

Sommaire.

Mémoriser avec la table de rappel des symboles mathématiques.

Nous avons vu que pour mémoriser rapidement et facilement une formule mathématique ou physique, il faut l’associer à des images mentales et créer une histoire à partir de ces représentations mentales.

Il existe beaucoup de formules à retenir.

Pour se faciliter la vie, le plus simple est de se constituer une bibliothèque d’images pour les symboles mathématiques ou physiques et de puiser dedans pour associer la formule à une histoire à mémoriser.

Voici un exemple de table de rappel des symboles mathématiques, constituée d’objets, dont vous pouvez vous inspirer et que vous pourrez compléter. Le plus important est de construire une liste de symboles que vous retiendrez et utiliserez plus facilement, en faisant appel à vos sens ou à vos émotions.

  • + (plus) : pharmacie.
  • – (moins) : panneau sens interdit.
  • * (multiplication) : étoile.
  • / (barre de division) :  barrière.
  • , (virgule) : aiguille.
  • ‘ (apostrophe) : goutte d’eau.
  • ‘ ‘ (double apostrophe) : pluie.
  • ° (degré) : bulle.
  • √ (racine) : garage (porte basculante).
  • ∫ (intégrale) : violon.
  • Σ (somme) : escalier.
  • = (égal) : (rail de) chemin de fer.
  • (  ) (parenthèses ouvrantes et fermantes) : cirque.
  • { } (accolades ouvrantes et fermantes) : rideaux.
  • π (pi) : pont.
  • ∞ (infini) : papillon.

Sommaire.

Mémoriser les variables avec la table de rappel de l’alphabet des animaux.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

alphabet des animaux - mémorisation des lettres A-Z
Exemple de table de rappel de l’alphabet des animaux pour associer un animal à une lettre de l’alphabet.

Nous devons également mémoriser les variables qui correspondent aux 26 lettres de l’alphabet.

Pour les visualiser, nous allons associer chaque lettre de l’alphabet A-Z à des animaux.

Voici un exemple de table de rappel de l’alphabet des animaux qui fait l’association avec les lettres A-Z de l’alphabet.

  • A : âne.
  • B : biche.
  • C : canard.
  • D : dauphin.
  • E : Éléphant.
  • F : Faucon.
  • G : Girafe.
  • H : Hérisson.
  • I : Iguane.
  • J : Jaguar.
  • K : Koala.
  • L : Lapin.
  • M : Mouton.
  • N : Narval.
  • O : Ours.
  • P : Panthère.
  • Q : Quokka (petit marsupial d’Australie).
  • R : Renard.
  • S : Serpent.
  • T : Tigre.
  • U : Unau (paresseux à deux doigts).
  • V : Vache.
  • W : Wallaby.
  • X : Xérus (petit rongeur proche de l’écureuil vivant en Afrique).
  • Y : Yack.
  • Z : Zèbre.

Sommaire.

 Créer une histoire mémorable pour retenir la formule.

Nous allons utiliser les tables de rappel des symboles et l’alphabet des animaux et construire une histoire pour chaque formule à retenir.

Vous pouvez également utiliser la table de rappel du grand système pour représenter les nombres.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

table de rappel
Exemple de table de rappel, appelée aussi grand système, pour mémoriser facilement les chiffres.

La table de rappel du grand système est une extension de la méthodes articulations chiffrées, qui consiste à associer chaque chiffre à une consonne, ce qui permet d’imaginer des mots faciles à mémoriser et décoder.

Voici quelques exemples :

Volume d’une sphère V = 4/3 π R3

V correspond à une vache dans la table de rappel de l’alphabet des animaux.

pour le symbole = nous voyons un chemin de fer.

Le nombre 4 est associé à un roi.

Pour la barre de division, nous avons une barrière.

Le chiffre 3 correspond à un mât dans la table de rappel du grand système.

Pour π, nous voyons un pont.

R correspond à un renard.

Le chiffre 3 correspond à un mât.

v = 4/3 π r3 : vache, chemin de fer, roi, barrière, mât, pont, renard, mât.

Il ne reste plus qu’à imaginer une histoire en visualisant dans l’ordre chacune de ces images.

Pour simplifier l’histoire ou éviter toute ambiguïté avec le chiffre trois, nous pouvons également utiliser le système des rimes :

π r3 : PIeRre CUBE . Nous imaginons une pierre en forme de cube.

L’histoire devient :

Une vache voit sur le chemin de fer un roi en train de marcher. Il arrive devant une barrière de chemin de fer baissée. Il la lève et elle se transforme en mât. Puis il avance, trébuche. Il se retourne et voit ce qui l’a fait trébucher : une grosse pierre en forme de cube.

Notre histoire comprend tous les éléments de la formule mathématique. Les images mentales s’enchaînent dans l’ordre de la formule, ce qui rend plus rapide la mémorisation. Elle est simple, visuelle et facile à mémoriser. Une ou deux répétitions suffisent pour apprendre l’histoire et retrouver la formule.

Convertir les degrés Celsius en Fahrenheit

La formule pour convertir les degrés Celsius (C) en Fahrenheit (F) est la suivante :

F = C * 9/5 + 32

Nous obtenons les images suivantes dans l’ordre :

F = C * 9/5 + 32 : faucon, chemin de fer, canard, étoile, pied, barrière, lion, pharmacie, moine

Il ne nous reste plus qu’à construire une histoire avec les images mentales.

Un faucon vole au dessus d’une voie de chemin de fer. Il aperçoit un canard avec une étoile de shérif sur la poitrine. Il tape très fort du pied sur une barrière pour faire partir un lion. Celui-ci s’enfuit et entre dans une pharmacie où se trouve en moine.

Pour se souvenir de la formule de physique, il vous suffit de revoir votre histoire mentale et de convertir chaque image. Vous avez reconstitué la formule de physique. Vous savez maintenant convertir les degrés Celsius en degrés Fahrenheit.

Sommaire.

Retenir définitivement les formules avec la technique des répétitions espacées.

Nous avons créé des histoires pour chaque formule mathématique ou de physique à retenir.

Nous allons utiliser comme technique de mémorisation, les répétitions espacées.

Nous allons réviser les histoires juste avant de les oublier. En procédant ainsi, les histoires vont s’ancrer au fur et à mesure dans notre mémoire à long terme.

En révisant les histoires que nous avons imaginées régulièrement et de façon espacée dans le temps, l’oubli sera de plus en plus lent.

Nous aurons besoin de réviser de façon rapproché au début, puis de façon de plus en plus espacée.

Au fur et à mesure des rappels, les images mentales que nous avons créées vont apparaitre sans effort de plus en plus rapidement et facilement.

Sommaire.

A découvrir aussi.

 

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

 

 

pi – mémorisation – comment retenir les décimales de pi facilement

Comment mémoriser pi – PI = 3,14 159 265 35 … ? Comment apprendre et retenir vite et facilement le nombre pi et ses décimales ?

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

La mémorisation de pi est un jeu mental, une excellente gymnastique du cerveau qui fait appel à différents moyens mnémotechniques.

Cliquez sur cette article de Apprendre 5 minutes et vous saurez comment mémoriser facilement 100, 1000 décimales de pi ou plus.

5 minutes suffisent pour apprendre et retenir les premières décimales. Avec de l’entrainement, vous en connaitrez plusieurs dizaines.

Si vous voulez aller plus loin, Apprendre 5 minutes vous fera également découvrir des techniques de mémorisation exceptionnelles pour mémoriser plusieurs milliers de décimales.

Sommaire

Le nombre pi

Pi est le rapport constant entre la circonférence d’un cercle et son diamètre.

Son nombre de décimales est infini, ce qui en fait un excellent moyen pour tester les capacités de calcul des ordinateurs.

Les 1000 premières décimales du nombre pi sont les suivantes :

3,
14 15 92 65 35
89 79 32 38 46
26 43 38 32 79
50 28 84 19 71
69 39 93 75 10
58 20 97 49 44
59 23 07 81 64
06 28 62 08 99
86 28 03 48 25
34 21 17 06 79
82 14 80 86 51
32 82 30 66 47
09 38 44 60 95
50 58 22 31 72
53 59 40 81 28
48 11 17 45 02
84 10 27 01 93
85 21 10 55 59
64 46 22 94 89
54 93 03 81 96
44 28 81 09 75
66 59 33 44 61
28 47 56 48 23
37 86 78 31 65
27 12 01 90 91
45 64 85 66 92
34 60 34 86 10
45 43 26 64 82
13 39 36 07 26
02 49 14 12 73
72 45 87 00 66
06 31 55 88 17
48 81 52 09 20
96 28 29 25 40
91 71 53 64 36
78 92 59 03 60
01 13 30 53 05
48 82 04 66 52
13 84 14 69 51
94 15 11 60 94
33 05 72 70 36
57 59 59 19 53
09 21 86 11 73
81 93 26 11 79
31 05 11 85 48
07 44 62 37 99
62 74 95 67 35
18 85 75 27 24
89 12 27 93 81
83 01 19 49 12
98 33 67 33 62
44 06 56 64 30
86 02 13 94 94
63 95 22 47 37
19 07 02 17 98
60 94 37 02 77
05 39 21 71 76
29 31 76 75 23
84 67 48 18 46
76 69 40 51 32
00 05 68 12 71
45 26 35 60 82
77 85 77 13 42
75 77 89 60 91
73 63 71 78 72
14 68 44 09 01
22 49 53 43 01
46 54 95 85 37
10 50 79 22 79
68 92 58 92 35
42 01 99 56 11
21 29 02 19 60
86 40 34 41 81
59 81 36 29 77
47 71 30 99 60
51 87 07 21 13
49 99 99 98 37
29 78 04 99 51
05 97 31 73 28
16 09 63 18 59
50 24 45 94 55
34 69 08 30 26
42 52 23 08 25
33 44 68 50 35
26 19 31 18 81
71 01 00 03 13
78 38 75 28 86
58 75 33 20 83
81 42 06 17 17
76 69 14 73 03
59 82 53 49 04
28 75 54 68 73
11 59 56 28 63
88 23 53 78 75
93 75 19 57 78
18 57 78 05 32
17 12 26 80 66
13 00 19 27 87
66 11 19 59 09
21 64 20 19 89

Si vous voulez vous amuser à épater vos amis, par exemple lors de la journée de pi, le 14 mars – 3/ 14 en notation anglaise, l’approximation habituelle à trois chiffres 3,14 du nombre pi -, voici plusieurs méthodes simples et faciles pour mémoriser les décimales de pi.

Sommaire.

Retenir pi avec un poème

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

poème de pi - moyen mnémotechnique pour retenir les décimales de pi
Poème de pi – comment retenir les décimales de pi – moyen mnémotechnique.

Si vous vous souvenez facilement des paroles d’une chanson, des conversations que vous entendez, si vous connaissez un grande nombre de mots ou que vous apprenez assez vite les langues étrangères, c’est que vous avez probablement une bonne mémoire auditive.

Un des moyens mnémotechniques pour se souvenir des premières décimales de pi consiste à retenir un poème. Ce type de poème s’appelle un « piem ».

Le  poème de Maurice Decerf, permet de retenir plus de 120 décimales de pi.

Le premier vers est un excellent moyen pour retenir les 10 premières décimales de pi très rapidement.

Que (3) j’ (1) aime (4) à (1) faire (5) apprendre (9) ce (2) nombre (6) utile (5) aux (3) sages (5)

Le nombre de lettres de chaque mot donne le chiffre correspondant.

Une particularité : pour représenter le chiffre 0, le poète utilise un mot de 10 lettres.

Voici le poème de Maurice Decerf à retenir, avec les décimales de pi correspondantes.

Que j’aime à faire apprendre ce nombre utile aux sages !
3,1415926535
Immortel Archimède, artiste ingénieur,
8979
Qui de ton jugement peut priser la valeur ?
32384626
Pour moi, ton problème eut de pareils avantages.
43383279
Jadis, mystérieux, un problème bloquait
50288
Tout l’admirable procédé, l’œuvre grandiose
4197169
Que Pythagore découvrit aux anciens Grecs.
399375
O quadrature ! Vieux tourment du philosophe !
105820
Insoluble rondeur, trop longtemps vous avez
974944
Défié Pythagore et ses imitateurs.
59230
Comment intégrer l’espace plan circulaire ?
781640
Former un triangle auquel il équivaudra ?

628620

Nouvelle invention : Archimède inscrira
8998
Dedans un hexagone; appréciera son aire
628034
Fonction du rayon. Pas trop ne s’y tiendra :
825342117
Dédoublera chaque élément antérieur ;
0679
Toujours de l’orbe calculée approchera ;
821480
Définira limite; enfin, l’arc, le limiteur
8651328
De cet inquiétant cercle, ennemi trop rebelle !
2306647
Professeur, enseignez son problème avec zèle !
093844

Il existe des variantes de ce poème. Vous pouvez également inventer votre propre poème de pi. Le plus important est de vous l’approprier et de le rendre le plus mémorable pour vous. Idéalement, en faisant appel à plusieurs de vos sens.

Si vous voulez en apprendre plus sur les techniques de mémorisation d’un poème ou d’une chanson, lisez l’article comment apprendre une chanson rapidement et facilement .

Cette méthode a toutefois ses limites si vous souhaitez apprendre un grand nombre de décimales.

Nous allons voir ci-après d’autres méthodes pour aller plus loin et retrouver plus vite les décimales de pi.

Sommaire.

La méthode des articulations chiffrées

La méthode des articulations chiffrées, appelée aussi code chiffres-sons, système majeur (major system en anglais) ou grand système est un moyen mnémotechnique très efficace pour mémoriser les suites de chiffres.

La méthode des articulations chiffrées consiste à :

  • Convertir les chiffres en consonnes significatives ou en sons suivant un code défini,
  • A les associer à des mots en rajoutant des lettres pour les rendre concrets et les visualiser,
  • A créer une phrase ou une histoire.

A chaque chiffre de zéro à neuf, correspond une consonne ou un son. Voici le tableau complet des articulations chiffrées :

  • 0 : c (ce), s (se), z (ze), t (tion), x (ex : dix).
  • 1 : t, d.
  • 2 : n, ne, gne.
  • 3 : m, me.
  • 4 : r, re.
  • 5 : l, lle.
  • 6 : g (ge), j (je), ch (che), sh (sche).
  • 7 :  g (gue, ga), k (ke, ka), q (que), cue (cas).
  • 8 : f (fe), v(ve), ph (phe).
  • 9 : b, p.

Un moyen mnémotechnique pour retenir la table des codes-sons est la phrase rythmique de M. Aimé PARIS qui indique les principales articulations chiffrées. La première consonne de chaque mot reprend le code-son dans l’ordre.

Sot Tu Nous Mens. Rends Les Chants Que Fit Pan.

Prenons les 10 premières décimales de pi : 3,1415926535

Pour retenir la suite de décimales de pi 1415 926 535:

  • La découper en série de 2, 3 ou 4 chiffres.
  • Construire un mot avec la méthode des articulations chiffrées. On commence avec trois ou quatre chiffres et si l’on ne trouve pas de mot, on passe à deux.
  • Passer au groupe de chiffres suivant.
  • Trouver un mot correspondant.
  • Continuer ainsi jusqu’au nombre de décimales à retenir.
  • Construire une histoire avec les mots trouvés.
  • Retenir l’histoire mentale.

Nous obtenons les 3 mots suivants :

1415 = T (ou D), R, T (ou D), L (ou LLE). Nous prendrons par exemple le mot tarentule. Nous pourrons nous représenter une grosse araignée pour symboliser les 4 premier chiffres.

926 = P (ou B), N, CH (ou J ou G(e) ou SH). Nous obtenons le mot panache. Nous prenons comme image un casque avec un bouquet de plumes.

Remarque : vous pourriez également utiliser le mot péniche.

535 = L (ou LLE), M, L (ou LLE). Nous utiliserons le mot limaille. Nous voyons de la limaille de fer.

Il ne nous reste plus qu’à imaginer une histoire avec les mots tarentule, panache et limaille à l’aide la méthode des associations imagées.

Une grosse araignée (la tarentule) saute sur un casque à plumes (panache) qui se décompose et se transforme en un tas de limailles de fer.

Nous avons une histoire très visuelle et facile à retenir.

Nous connaissons dans l’ordre les 10 premières décimales de pi.

Notez, que si vous vouliez, vous pourriez également les réciter dans le désordre.

Il ne vous reste plus qu’à appliquer cette méthode pour les autres décimales.

Sommaire.

La table de rappel du grand système

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

table de rappel
Exemple de table de rappel, appelée aussi grand système, pour mémoriser facilement les chiffres.

La table de rappel du grand système est une extension de la méthodes articulations chiffrées.

Elle a pour but d’automatiser l’association entre le chiffre et le code-son.

Avec la table de rappel, vous définissez une fois pour toute le codage des chiffres de 0 à 99.

Une fois mémorisée et avec un peu d’entrainement, vous trouverez immédiatement le mot code correspondant au chiffre entre 0 et 99 à mémoriser.

Pour en savoir plus sur la table de rappel du grand système et la méthode des articulations chiffrées, cliquez sur l’article comment mémoriser facilement les chiffres ou les nombres.

Sommaire.

La méthode des loci

Pour accroitre vos performances de mémorisation, vous pouvez combiner la méthode des articulations chiffrées avec la méthode des loci, appelée également méthode des lieux, art de mémoire, palais de la mémoire, chambre romaine ou méthode du chemin d’éléphant.

La méthode des loci ou méthode des lieux ou chambre romaine, consiste, comme son nom l’indique à associer une idée, une histoire ou un objet à un lieu que vous pouvez visualiser facilement et immédiatement. Ce peut être votre maison, votre appartement ou une pièce comme votre chambre, un musée que vous connaissez bien, le supermarché où vous faites vos courses, le chemin que vous empruntez pour aller au travail ou prendre des cours, etc.

Il s’agit de découper ce lieu ou ce chemin en plusieurs parties que vous connaissez bien et d’y placer vos images mentales.

Il est important, ensuite, de reparcourir ce chemin dans le même sens pour retrouver dans l’ordre vos images.

Vous avez créé des histoires mentales avec les mots que vous avez formé avec les décimales de pi.

Placez chaque histoire dans chaque partie, chaque emplacement de votre chemin.

Puis, parcourez mentalement votre votre chemin. Vous trouvez à chaque étape l’histoire que vous y avez placé, les mots que vous avez formé. Vous avez reconstitué les décimales de pi.

Sommaire.

Mémoriser 100 décimales de pi avec la table de rappel et la méthode des loci.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

apprendre les décimales de pi avec la table de rappel du grand système
comment apprendre 100 décimales de pi avec la table de rappel du grand système.

Pour retenir les 100 premières décimales de pi à l’aide de la table de rappel et de la méthode des loci nous allons procéder comme suit :

  • Décomposer les décimales en séries de 4 nombres de 2 chiffres. Ce qui donne « 14 15 92 65 » pour les 8 premières décimales.
  • Convertir en mots les nombres de 2 chiffres à l’aide de la table de rappel. Nous obtenons : taureau, étoile, bonnet, chalet.
  • Placer les 4 mots dans le premier point de passage de votre palais de la mémoire.
  • Créer une histoire mentale avec ces 4 mots et le point de passage. Par exemple, si le premier point de passage est un jardin, vous pouvez imaginer dans le jardin, un taureau qui frissonne en regardant une grande étoile dans la nuit, qui se met un bonnet sur la tête et qui s’avance vers un chalet pour s’abriter du froid.
  • Procéder de même pour les autres décimales.

A titre d’exemple, voici les mots de la table de rappel correspondant aux 100 décimales de pi :

3,
(14 15 92 65) : taureau étoile bonnet chalet
(35 89 79 32) : moulin vapeur cape moine
(38 46 26 43) : mauve rocher niche rame
(38 32 79 50) : mauve moine cape lasso
(28 84 19 71) : nef forêt taupe couteau
(69 39 93 75) : chapeau myope pomme clou
(10 58 20 97) : tasse louve noce bague
(49 44 59 23) : robot rire lapin cinéma
(07 81 64 06) : sac fête chariot singe
(28 62 08 99) : nef chaine savon papa
(86 28 03 48) : vache nef sumo ravin
(25 34 21 17) : nouille marin natte ticket
(06 79) : singe cape.

Entrainez-vous à trouver vos propres histoires pour les décimales de pi. C’est un excellent exercice mental que vous pouvez rendre amusant par le choix de vos histoires.

Sommaire.

Le tableau de la mémoire ou MemoryChart – mémoriser 2600 décimales de pi

Si vous voulez mémoriser plus de 1000 décimales de pi, la méthodes des articulations chiffrées, combinée à la méthode des loci commence à trouver ses limites. Il faut trouver un chemin suffisamment long pour y placer toutes les histoires mentales.

La méthode du tableau de la mémoire ou MemoryChart en anglais permet de lever cette barrière et de mémoriser au moins 2600 décimales de pi.

Le principe est le suivant :

  1. Constituer un tableau de :
    • Colonnes numérotées de 0 à 99 (ou moins selon le nombre de décimales à retenir).
    • De lignes numérotées de A à Z.
    • De cellules constituées, par exemples de 10 décimales.
  2. Nommer chaque cellule. Il s’agit d’associer à chaque cellule à un mot à l’aide de la méthode des articulations chiffrées. Par exemple AS pour la cellule A0, ADO pour la cellule A1, ANE pour la cellule A2, etc.
  3. Placer, dans chaque cellule, l’histoire mentale associée à chaque série de décimales. Par exemple, pour la cellule A0, pour les dix premières décimales de pi – 1415 926 535 – nous avions les mots tarentule, panache et limaille. La cellule A0 s’appelle AS. Nous pouvons imaginer l’histoire suivante : nous voyons une carte à jouer immense représentant un AS de pique. De dessous de cette carte sort une grosse araignée (la tarentule). Elle saute sur un casque à plumes (panache) qui se décompose et se transforme en un tas de limailles de fer.

Vous pouvez mémoriser ainsi jusqu’à 2600 décimales de pi.

Sommaire.

La technique du SEM cube – en route vers le record du monde

La technique SEM cube – Self Enhanced Memory en anglais – est une extension de la méthode du tableau de la mémoire ou MemoryChart, qui devient un cube, une matrice, un tableau en trois dimensions.

Un tableau en deux dimensions est constitué de dix colonnes et de 10 lignes, représentant 100 cellules.

Le cube est constitué de 100 tableaux de 100 éléments.

Ce qui donne une matrice constituée de 100×100 = 10 000 éléments ou cellules.

Comme pour le tableau de la mémoire – MemoryChart -, il s’agit de trouver une règle de nommage des cellules. Dans chaque cellule, nous placerons dix décimales de pi pour lesquelles nous inventerons une histoire mentale.

En utilisant cette technique , vous saurez comment retenir 100 000 décimales de pi.

Sommaire.

Autre technique

Plutôt que de créer un SEM cube, il est également possible de créer un mot supplémentaire représentant un groupe de nombre (une centaine ou un millier par exemple) et de compléter l’histoire en plaçant ce mot en premier.

En utilisant systématiquement ce mot pour représenter le groupe de nombres, vous pourrez mémoriser plus facilement un plus grand nombre de décimales avec moins d’effort.

Sommaire.

Mémoriser définitivement les décimales du nombre nombre pi avec la technique des répétitions espacées.

Maintenant que nous avons créé nos histoires et que nous savons comment les retrouver, il nous reste à les mémoriser et les retenir définitivement.

Nous allons utiliser pour cela, comme technique de mémorisation, les répétitions espacées.

Pour ne pas surcharger notre cerveau, nous oublions naturellement les informations que nous recevons de plus en plus vite au fur et à mesure que le temps passe.

Toutefois, au bout d’un certain temps, certaines informations restent présente dans notre mémoire. En rafraichissant nos connaissances régulièrement et de façon espacée dans le temps, l’oubli est de plus en plus lent.

Pour mémoriser de façon optimale, nous devons ancrer nos images dans notre mémoire en les visualisant souvent au début, puis les réviser juste avant d’oublier. Nous prolongeons ainsi le temps de rétention et nous transférons les images dans la mémoire à long terme.

Pour mémoriser la série de décimales du nombre pi, une fois que vous aurez réussi à la réciter une fois, vous pouvez procéder de la manière suivante :

  • Répéter de suite.
  • Recommencer une minute après.
  • Répéter encore une fois la minute qui suit.
  • Répéter 10 minutes après.
  • Recommencer une heure après.
  • Recommencer 10 heures après (ou avant de vous endormir).
  • Recommencer 10 heures après (ou au réveil).
  • Répéter un jour après.
  • Laisser passer un jour sans répéter.
  • Réviser le lendemain.
  • Répéter une autre fois dans la semaine (3 jours après par exemple).
  • Réviser une semaine après.
  • Laisser passer une semaine.
  • Réviser la semaine suivante.
  • Réviser le mois suivante.
  • Laisser passer un mois.
  • Réviser le mois suivant.
  • Réviser un semestre après.
  • Rafraichir la mémoire tous les semestres.

En procédant ainsi, votre mémorisation à long terme deviendra très forte.

Au fur et à mesure des rappels, les images mentales que vous aviez créées vont apparaitre sans effort de plus en plus rapidement et facilement.

Sommaire.

A découvrir aussi.

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

Comment mémoriser rapidement et facilement une liste de courses

Comment mémoriser rapidement et facilement une liste de courses.

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Comment mémoriser une liste de courses facilement et rapidement, sans note et se souvenir sans rien oublier peut sembler compliquer voire impossible pour la plupart des gens. Même ceux qui ont une excellente mémoire ne peuvent retenir instantanément que quelques mots et cela pendant quelques secondes. Se souvenir d’une liste de courses ou de n’importe quelle liste de mots peut sembler un défi insurmontable et pourtant il existe des techniques de mémorisation, des moyens mnémotechniques efficace pour se rappeler d’une liste facilement et rapidement.

Apprendre 5 minutes va vous apprendre comment mémoriser une liste de courses sans effort en moins de 5 minutes.

Faisons un test. Prenez la liste de courses suivante :

  1. Journal.
  2. Pain.
  3. Lait.
  4. Coton.
  5. Chocolat.
  6. Biscuit.
  7. Confiture.
  8. Café.
  9. Sucre.
  10. Poisson.
  11. Pâtes.
  12. Steak.
  13. Petit pois.
  14. Yaourt.
  15. Tomates.
  16. Jambon.
  17. Oeuf.
  18. Salade.
  19. Mouchoir.
  20. Orange.
  21. dentifrice.

Essayez de mémoriser la liste de courses en 2 minutes avant de lire la suite cet article. Si vous avez essayé, à moins de connaitre les techniques de mémorisation que nous allons vous expliquer, vous avez certainement réussi à vous souvenir d’une partie de la liste de commissions mais pas de tout.

C’est normal, notre mémoire à court terme est limitée. Elle ne permet de retenir qu’un nombre limité d’informations pendant un temps court. elle sert à retenir une information importante sur le moment.

Faire appel à la mémoire visuelle et aux associations

Si nous voulons conserver cette information, nous devons mettre en place un processus d’apprentissage pour faire passer, dans notre cerveau, l’information de la mémoire à court terme à la mémoire à long terme. Dans tout ce que nous verrons, nous allons faire appel aux deux clés principales d’une bonne mémorisation qui sont l’imagination et l’association.

En faisant appel à un maximum de nos sens, nous retiendrons plus facilement la liste de courses.

Le principe de base est le suivant :

  • Visualiser les commissions en les transformant en objets ou personnages remarquables :
    • Les faire grands.
    • Leur donner de la couleur.
    • Les rendre bizarres, étranges.
    • Leur donner du mouvement.
  • Imaginer une histoire pour passer de l’un à l’autre.

Plus votre histoire, vos images seront inhabituelles, marquantes et chargées en émotions et plus facilement vous vous en souviendrez. Faites bougez vos personnages pour rendre votre histoire plus intéressante et facile à retenir.

Nous allons présenter plusieurs moyens mnémotechniques que vous pourrez combiner, si vous le souhaitez, pour vous souvenir de la liste des courses.

Le système des liaisons

Le système des liaisons (Link Method) est la première technique de mémorisation à notre disposition pour se souvenir d’une liste de commissions. Vous l’avez peut-être utilisée dès l’école. Elle trouve une application pratique très efficace pour se rappeler une liste de courses ou de mots.

Il est toujours difficile de mémoriser des informations qui n’ont aucun rapport entre eux. En reliant les informations entre elles, par exemple au moyen d’une histoire ou d’une phrase, vous créez une chaine qui relie les éléments entre eux. Votre cerveau adore les histoires. Il retiendra plus facilement les courses à acheter.

Il s’agit d’une technique basée sur l’image. En imaginant une histoire courte qui relie une course à la suivante, vous faites appel à votre mémoire visuelle. Créer une image qui relie les deux commissions, permet à votre cerveau de les retenir.

  • Trouvez une image mémorable qui correspond à votre liste, par exemple, vous vous garez sur le parking, vous prenez un caddy et entrez dans le supermarché. Cette image correspond au point de départ de la liste et de l’histoire associée. Elle associe la liste à un contexte.
  • Reliez le premier élément de la liste à l’image. Pensez à quelque chose de marquant, d’insolite pour faciliter la mémorisation.
  • Pensez à une nouvelle image pour relier le premier élément au suivant.
  • Continuez à créer des images dans votre esprit pour relier les unes aux autres vos courses.

Prenons, comme exemple, notre liste de courses. Nous allons commencer par associer le journal au pain. Nous pouvons imaginer un journal qui s’enroule autour d’un pain comme s’il s’agissait d’un manteau. Nous allons ensuite associer le pain avec le lait. Nous pouvons imaginer le pain comme un personnage avec des jambes et des bras en train de se verser du lait dans un bol et de le boire. Vous pouvez continuer ainsi jusqu’à la dernière course de la liste.

Si maintenant vous refaites le test, vous allez certainement vous rappeler la plupart des courses grâce à ce moyen mnémotechnique qu’est le système des liaisons.

Vous allez reprendre votre première image mémorable, suivre le lien pour retrouver le premier élément de la liste, suivre le lien pour retrouver le deuxième, etc.

Il s’agit d’une technique de mémorisation très utile pour retenir facilement une liste. Plus vous la pratiquerez et plus vous serez à l’aise et retiendrez facilement grâce à cette technique facile et amusante.

Tant que vos images seront claires dans votre esprit, vous les retiendrez et retrouvez les courses à faire instantanément. Et ce sera d’autant plus facile que c’est vous qui les avez créées.

Pratiquez le système des liaisons jusqu’à ce que cela devienne une habitude, que ce soit pour faire vos courses ou pour mémoriser n’importe quelle liste de mots. Les images dans votre esprit viendront de plus en plus facilement et cela deviendra un jeu pour vous.

Le système de la chambre romaine.

Il s’agit d’une méthode qui remonte à l’antiquité. Les orateur romains visualisaient mentalement une pièce de la maison qu’ils connaissaient bien pour y placer les idées clés de leur discours.

Nous allons utiliser ce principe pour retenir les éléments de la liste de courses à acheter.

  • Choisissez une pièce de votre maison, votre appartement que vous connaissez bien.
  • Choisissez des endroits précis où vous placerez les courses.
  • Parcourez la pièce mentalement dans l’ordre pour retrouver les courses.

Reprenons notre liste de courses comme exemple :

Vous marchez dans le salon. Le mur est couvert d’un papier peint dont les motifs représentent des pages de journal. Vous voyez ensuite deux personnages – un pain et une boîte de lait – en train de discuter assis sur un canapé recouvert d’un plaid en coton de couleur chocolat.

Continuez ainsi jusqu’à la dernière course.

Entrainez-vous d’abord en utilisant une liste de courses pas trop longue, puis quand vous serez plus à l’aise, vous augmenterez le nombre de commissions.

La méthode des lieux ou palais de la mémoire

La méthode des lieux, appelée également art de mémoire, palais de la mémoire, méthode des loci , méthode des chemins ou Grand Système peut être considérée comme une extension du système de la chambre romaine particulièrement efficace pour les longues listes.

Avec la méthode des lieux  vous allez associer chaque course à un lieu que vous connaissez bien et que vous visualisez mentalement.

  • Commencez par mémoriser un endroit que vous connaissez bien (votre maison ou appartement, le quartier ou vous habitez, le jardin public, etc) ou un parcours que vous connaissez bien (le trajet entre votre domicile et votre travail, par exemple).
  • Choisissez autant d’étapes que de commissions à mémoriser.
  • Examinez toujours dans le même ordre chacune des étapes du lieu ou du parcours.
  • Visualisez le chemin que vous parcourez pour passer d’une étape à l’autre.
  • Recommencez de plus en plus vite jusqu’à ce que vous arriviez à vous rappeler mentalement l’ordre de passage dans les différentes étapes.
  • Placez, dans l’ordre, chaque course dans chaque endroit correspondant à une étape. Chacun de ces endroits constitue un point de passage. Créez une image mentale associant le point de passage et la commission.
  • Parcourez mentalement votre chemin et visualisez dans chaque point de passage les courses que vous avez déposées mentalement. En réactivant chaque image mentale associant la course au le point de passage, vous avez réussi à mémoriser dans l’ordre la liste des courses.

Reprenons encore une fois notre liste de courses.

Vous ouvrez la porte de votre appartement ou de votre maison. Vous posez le journal sur le meuble à l’entrée et mettez le pain dans le porte parapluies. Dirigez vous vers la cuisine et versez du lait dans le bol du chat.  Vous renversez du lait par terre et l’essuyez avec du coton. Vous prenez ensuite une plaque de chocolat et un paquet de biscuits que vous mangez. Continuez ainsi en passant d’une pièce à l’autre.

 Répétez et entrainez-vous

Quel que soit le moyen mnémotechnique utilisé pour se souvenir d’une liste de courses, visualisez à nouveau vos images mentales dans l’ordre pour les imprégner dans votre cerveau et vous en souvenir facilement lorsque vous ferez vos courses.

Entrainez vous d’abord avec des listes courtes. Avec le temps, vous allez vous constituer une bibliothèque d’images avec vos commissions transformées en objets ou personnages à laquelle vous ferez appel pour constituer vos images mentales.

Lorsque vous serez plus à l’aise, augmentez progressivement le nombre d’éléments à vous rappeler, jusqu’à constituer de longues listes.

En utilisant ces techniques de mémorisation, vous serez en mesure de vous rappeler facilement et rapidement d’une liste de courses.

 A découvrir aussi.

 

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !

 

Comment mémoriser facilement les chiffres ou les nombres

Comment mémoriser facilement les chiffres ou les nombres ?

Bienvenue sur Apprendre5minutes.  Vous voudrez certainement recevoir nos Livres numériques GRATUITS pour vous aider à Apprendre et Retenir facilement. Cliquez ici pour recevoir vos livres gratuitement ! 😃

Vous aimeriez retenir une date d’anniversaire, un numéro de téléphone, ou un code ? Vous avez des difficultés pour mémoriser des séries de chiffres ou des nombres? Pas de panique, Apprendre 5 minutes va vous apprendre une méthode simple et infaillible pour vous en rappeler à coup sûr.

Vous avez des difficultés à retenir un nombre car il s’agit d’un concept abstrait. Or notre cerveau retient plus facilement ce qu’il peut appréhender avec nos cinq sens ou qu’il peut associer à une sensation ou à une émotion. Plus vous leur ferez appel, plus vous retiendrez facilement. Voir, entendre, toucher, goûter, sentir, ressentir sont les meilleurs alliés de votre mémoire.

Recevez gratuitement l’article au format PDF.

Laissez-nous juste votre adresse e-mail et vous recevrez gratuitement l’article ‘ Comment mémoriser facilement les chiffres ou les nombres’ au format PDF .

Il fait parti du livre gratuit ‘Objectif : Apprendre facilement.’

Cliquez sur le lien ci-dessous pour le recevoir.

JE VEUX LE LIVRE

Objectif : Apprendre facilement.

Note : nous n’aimons pas le spam. Votre adresse ne sera jamais partagée.

Plus vous rendrez les chiffres ou les nombres concrets, plus vous les retiendrez facilement.

Pour représenter les nombres, nous utilisons couramment un système décimal. Nous allons traduire chacun chiffre en objet ou en être vivant. Vous pouvez choisir ou vous approprier un objet ou un personnage qui a une résonance forte en vous pour chaque chiffre ou utiliser une table standard que nous vous présenterons à la fin de cet article.

Vous allez utiliser vos sens et la représentation mentale d’objets ou de personnages pour retenir les nombres. Vous allez créer un lien entre eux  pour passer de l’un à l’autre et les mémoriser dans l’ordre.

Le cerveau adore les histoires et s’en nourrit. C’est pourquoi il les retient si facilement.

Pour mémoriser facilement une série de chiffres , prenez du plaisir à imaginer une histoire en transformant les nombres en objets ou en personnages, créez un lien fort en passez de l’un à l’autre. Plus vous ferez appel à vos sens, à vos sensations ou à vos émotions – positives si possible – et plus vous retiendrez facilement.

Réfléchissez à ce qui vous marque le plus et faites y appel le plus souvent.

Développez votre mémoire auditive avec le système des rimes numériques.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Système des rimes numériques - table de rappel des chiffres-sons
Système des rimes numériques – table de rappel des chiffres-sons

(Conception graphique : TinaRebou.com)

Si vous vous souvenez facilement des paroles d’une chanson, des conversations que vous entendez, si vous connaissez un grande nombre de mots ou que vous apprenez assez vite les langues étrangères, c’est que vous avez probablement une bonne mémoire auditive.

Associez les chiffres à des sons pour que votre cerveau les retienne plus rapidement. Convertissez les chiffres en objets ou personnages dont le nom rime ou a la même consonance.

Par exemple :

  • Zéro : sceau,
  • Un : Huns, pain,
  • Deux : dé, feu, pneu,
  • Trois : croix,
  • Quatre : cadre, carte, plâtre,
  • Cinq : sphinx, cintre,
  • Six : saucisse,
  • Sept : chaussette,
  • Huit : huitre,
  • Neuf : œuf.

Définissez votre propre liste de codes, apprenez là à haute voix en la visualisant mentalement jusqu’à ce que cela devienne automatique pour vous. Faites une pause d’une demi-heure ou d’une heure, puis recommencez pour continuer à la retenir dans l’ordre. Le lendemain, révisez votre liste de code, puis entrainez-vous aussi souvent que possible en imaginant une histoire mettant en scène les objets ou personnages associés aux chiffres. Exercez-vous d’abord sur des cas concrets simples, puis, lorsque vous êtes plus à l’aise, augmentez la difficulté.

Vous pouvez également créer et retenir une liste de codes pour les nombres de zéro à quatre vingt dix neuf. Vous pourrez ainsi retenir plus facilement des séries de deux chiffres.

Développez votre mémoire visuelle avec le système de nombres en forme.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Système Nombre-forme - table de rappel des chiffres-formes
Système Nombre-forme – table de rappel des chiffres-formes

(Conception graphique : TinaRebou.com)

Lorsque vous pensez à une promenade en forêt vous vous souvenez plus des images que des sons des oiseaux, des odeurs des fleurs, du goût des fruits, de la douceur du poil du chat que vous avez caressé ? Au restaurant vous vous souvenez plus de son aménagement, de sa décoration, de la présentation des plats que de la saveur des mets que l’on vous à servit ou de la conversation que vous avez eu ? Vous retenez facilement des choses qui vous sautent aux yeux? Vous avez certainement une bonne mémoire visuelle.

Associez les chiffres à des objets ou des personnages dont la forme vous évoque celle du chiffre à mémoriser.

Par exemple :

  • Zéro : rond, cercle, cerceau,
  • Un : crayon, bâton, lance,
  • Deux : cygne,
  • Trois : chameau, hippocampe, seins,
  • Quatre : voilier,
  • Cinq : crochet, S, serpent,
  • Six : bâton de golf, pipe, escargot,
  • Sept : falaise en surplomb,
  • Huit: sablier, paire de jumelles,
  • Neuf : ballon d’enfant avec une ficelle, loupe, drapeau.

Une fois définie votre propre liste de codes, dessinez, coloriez ou photographiez les objets représentant les chiffres pour bien les visualiser et mémoriser leur forme. Apprenez votre liste de code en prenant le temps de bien vous les représenter dans votre esprit et recommencez l’exercice régulièrement, jusqu’à ce que vous l’ayez assimilé. Entrainez-vous en imaginant des objets ou des personnages en mouvement, colorés. Renforcez l’effet visuel, en les exagérant, en leur faisant se déplacer, exprimer des émotions, etc.

Si vous voulez développer rapidement et facilement votre mémoire visuelle, cliquez sur ce lien.

Utilisez la méthode des lieux pour retrouver facilement le nombre à retenir.

La méthode des lieux, appelée également art de mémoire, méthode des loci ou méthode des chemins, est outil de mémorisation très puissant utilisé dès l’antiquité par les grands orateurs pour mémoriser dans l’ordre de longues listes d’objets.

Son principe est simple et efficace.

Il repose sur le souvenir de lieux que vous connaissez bien auxquels vous allez associez les chiffres.

  • Commencez par mémoriser un endroit que vous connaissez bien (votre maison ou appartement, le quartier ou vous habitez, le jardin public, etc.
  • Examinez toujours dans le même ordre chacune des parties ou des pièces du lieu.
  • Visualisez le chemin que vous parcourez pour passer d’un endroit à l’autre.
  • Recommencez de plus en plus vite jusqu’à ce que vous arriviez à vous rappeler mentalement l’ordre de passage dans les différents endroits.
  • Découpez le nombre à retenir en images représentant un ou plusieurs chiffres et placez les dans l’ordre dans chacun des endroits. Chacun de ces endroits constitue un point de passage.
  • Parcourez mentalement votre chemin et visualisez dans chaque point de passage les images et les chiffres associés. Vous avez réussi à mémoriser dans l’ordre le nombre ou la liste de chiffres!

Et n’oubliez pas : plus vos histoires, vos images seront inhabituelles, marquantes, chargées en émotions et plus facilement vous les retiendrez. Faites bougez vos personnages pour rendre votre histoire plus intéressante et facile à retenir. Mettez de la couleur. Faites appel à votre créativité.

N’utilisez un même personnage ou objet qu’une seule fois dans votre histoire pour éviter les erreurs.

Avec cette méthode, vous pourrez également restituer aussi facilement le nombre ou la série de chiffres dans l’ordre inverse.

Créez des objets ou des personnages avec la méthode des articulations chiffrées.

La méthode des articulations chiffrées, appelée aussi code chiffres-sons, système majeur ou grand système est un procédé extrêmement puissant pour mémoriser les chiffres. Avec un peu d’entrainement, vous allez mémoriser sans effort les nombres même les plus compliqués, les dates, les numéros de téléphone et tout ce qui se rapporte aux chiffres.

Elle s’inspire du système de sténographie mis au point au dix neuvième siècle par Monsieur Aimé PARIS.

La méthode des articulations chiffrées consiste à :

  • convertir les chiffres en consonnes significatives ou en sons suivant un code défini,
  • A les associer à des mots en rajoutant des lettres pour les rendre concrets et les visualiser,
  • A créer une phrase ou une histoire.

A chaque chiffre de zéro à neuf, correspond une consonne ou un son. Voici le tableau complet des articulations chiffrées :

  • 0 : c (ce), s (se), z (ze), t (tion), x (ex : dix).
  • 1 : t, d.
  • 2 : n, ne, gne.
  • 3 : m, me.
  • 4 : r, re.
  • 5 : l, lle (son ll du verbe mouiller), y.
  • 6 : g (ge), j (je), ch (che), sh (sche).
  • 7 :  g (gue, ga), k (ke, ka), q (que), cue (cas).
  • 8 : f (fe), v(ve), ph (phe).
  • 9 : b, p.

Pour retenir facilement cette table, vous avez plusieurs moyens. En voici quelques uns :

  1. La phrase rythmique de M. Aimé PARIS qui indique dans l’ordre les principales articulations chiffrées : « Sot Tu Nous Ments. Rends Les Chants Que Fit Pan. »
  2. Il nous a laissé quelques remarques sur la corrélation entre le chiffre et sa principale consonne associée :
    • s représentant 0 semble formé de 2 zéros.
    • t représentant 1 n’a qu’un jambage et ressemble au chiffre 1.
    • n représentant 2 a 2 jambages.
    • m représentant 3 a 3 jambages.
    • r représentant 4 ressemble à un 4 renversé.
    • l représentant 5 ressemble au 5 que dans l’écriture cursive l’on fait d’un seul trait de plume.
    • j représentant 6 a une boucle en bas comme le chiffre 6.
    • c ou K représentant 7 ressemble comme le chiffre 7, à une sorte de potence.
    • f représentant 8 a deux boucles comme le chiffre 8.
    • P représentant 9 a une boucle a sa partie supérieure comme le chiffre 9.
  3. La formule de M. Guyot-Daubès :
    • 1 – un TauDis.
    • 2 –  deux aGNeaux Nains.
    • 3 – trois-Mats.
    • 4 – quatre Roues.
    • 5 – cinq Loyers.
    • 6 – six Jeunes Chats.
    • 7 – sept Ca Gots.
    • 8 – huit FèVes.
    • 9 – neuf Pieds-Bots.
    • 0 – zéro CiSeau.

Apprenez à retenir plus vite grâce aux tables de rappel.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

table de rappel

Maintenant que vous connaissez les principes de mémorisation des nombres, vous allez pouvoir passer à la vitesse supérieure en créant et en apprenant votre propre table de rappel.

La table de rappel ou grand système est une extension de la méthode des articulations chiffrées.

  • Créez une table de cent mots courts, faciles à visualiser et à faire bouger, auxquels vous allez associer les nombres 0 à 99, avec la méthode des articulations chiffrées.
  • Apprenez la progressivement par cœur. Par exemple, prenez chaque jour cinq à dix minutes pour apprendre sans effort cinq ou dix mots. Il vous suffira ainsi de deux ou trois semaines à peine pour la retenir.
  • Révisez avec la méthode des uns pour la mémoriser définitivement: une heure après, un jour après, une semaine après, un mois après.
  • Entrainez-vous à retenir des listes de nombres à deux chiffres (code à quatre chiffres, date, numéro de téléphone, etc.) avec les mots que vous venez de créer en augmentant progressivement la difficulté.

Voici une table de rappel dont vous pouvez vous inspirer. Le plus important est de construire une liste que vous retiendrez et utiliserez plus facilement.

  • 0 : sceau.
  • 1 : toit.
  • 2 : noix.
  • 3 : mat.
  • 4 : roi.
  • 5 : lion.
  • 6 : chat.
  • 7 : qui(lle), cou, camp, queue, etc.
  • 8 : feu.
  • 9 : pied.
  • 10 : tasse.
  • 11 : tête.
  • 12 : tonneau.
  • 13 : diamant.
  • 14 : taureau.
  • 15 : étoile.
  • 16 : donjon.
  • 17 : ticket.
  • 18 : dauphin.
  • 19 : taupe.
  • 20 : noce.
  • 21 : natte.
  • 22 : naine.
  • 23 : (ci)néma, nem, ennemi, etc.
  • 24 : noir.
  • 25 : nouille, Nil, Noël.
  • 26 : niche.
  • 27 : nuque.
  • 28 : nef.
  • 29 : nappe.
  • 30 : maison.
  • 31 : mouton.
  • 32 : moine.
  • 33 : maman.
  • 34 : marin.
  • 35 : moulin.
  • 36 : mouche.
  • 37 : Mickey, muguet.
  • 38 : mauve.
  • 39 : myope.
  • 40 : rose.
  • 41 : râteau.
  • 42 : reine.
  • 43 : rame.
  • 44 : rire.
  • 45 : rouleau.
  • 46 : rocher.
  • 47 : requin.
  • 48 : ravin.
  • 49 : robot.
  • 50 : lasso.
  • 51 : lutin.
  • 52 : lune.
  • 53 : lama.
  • 54 : lard.
  • 55 : lilas.
  • 56 : luge.
  • 57 : lac.
  • 58 : louve.
  • 59 : lapin.
  • 60 : chaise.
  • 61 : château.
  • 62 : chaîne.
  • 63 : chameau.
  • 64 : chariot.
  • 65 : chalet.
  • 66 : juge.
  • 67 : chèque.
  • 68 : cheveu.
  • 69 : chapeau.
  • 70 : caisse.
  • 71 : couteau.
  • 72 : canon.
  • 73 : camion.
  • 74 : car.
  • 75 : clou.
  • 76 : cage.
  • 77 : coca.
  • 78 : café.
  • 79 : cape.
  • 80 : fusée.
  • 81 : fête.
  • 82 : vigne.
  • 83 : femme.
  • 84 : forêt.
  • 85 : filet.
  • 86 : vache.
  • 87 : phoque.
  • 88 : fève.
  • 89 : vapeur.
  • 90 : poisson.
  • 91 : bâton.
  • 92 : bonnet.
  • 93 : pomme.
  • 94 : poire.
  • 95 : pelle.
  • 96 : pêche.
  • 97 : bague.
  • 98 : bouffon.
  • 99 : papa.

Si vous souhaitez mémoriser les nombres à deux chiffres commençant par 0, comme pour les numéros de téléphone, vous pouvez également vous créer une table supplémentaire.

  • 00 : ciseau.
  • 01 : assiette.
  • 02 : cygne.
  • 03 : sumo.
  • 04 : cerf.
  • 05 : salon.
  • 06 : singe.
  • 07 : sac.
  • 08 : savon.
  • 09 : sapin.

Bonus 1 : mémoriser les dates de l’Histoire.

Maintenant que vous connaissez les bases de la mémorisation, vous savez  comment retenir facilement les dates de l’Histoire.

Nous allons utiliser les articulations chiffrées, créer des objets ou des personnages et les associer pour créer une histoire mémorable avec ces éléments.

Vous pouvez simplifier en supprimant le 1 ou le 2 du millésime à partir de l’an 1000.

Quelques exemples célèbres :

  • Fondation de Rome (-752) : Rome fut fondée à proximité de sept collines (K – L – N = 752 = CoLLiNe).
  • Bataille de Poitiers (732) : A cette bataille, Charles-Martel chassa les sarrasins de nos communes (C – M – N = 732 = CoMMuNe).
  • Convocation des États Généraux (1789) : Louis XVI disait : Cela me convient peu (C – V – P = 789 = ConVient Peu).

Lisez notre article Comment mémoriser facilement les dates d’histoire pour apprendre d’autres moyens mnémotechniques et savoir comment se souvenir des dates historiques.

Bonus 2 : mémoriser les décimales du nombre pi.

Vous avez envie de vous entrainer avec la table des rappels et épater vos amis ? Alors amusez-vous à retenir les 100 premières décimales du nombre pi.

Pour cela nous allons utiliser la table des rappels et la méthode des lieux.

  • Décomposer les décimales en ensembles de 4 nombres de 2 chiffres.
  • Créer des mots avec la table de rappel.
  • Créer des images ou des petits films avec ces quatre mots.
  • Les placer dans un lieu.
  1. Pi = 3,(14 15 92 65) (35 89 79 32) (38 46 26 43) (38 32 79 50) (28 84 19 71) (69 39 93 75) (10 58 20 97) (49 44 59 23) (07 81 64 06) (28 62 08 99) (86 28 03 48) (25 34 21 17) (06 79).
  2. Ce qui donne pour la première série de quatre mots : taureau, étoile, bonnet, chalet pour les quatre premiers mots.
  3. Une petite histoire dans le jardin, qui est notre premier point de passage : un taureau, dans le jardin, regarde l’étoile qui brille dans le ciel. Il frissonne et met un bonnet sur sa tête, puis marche vers le chalet qui ressemble à notre deuxième point de passage.
  4. Vous avez mémorisé les huit premières décimales.
  5. Recommencer de la même manière pour la série de quatre mots suivante : moulin, vapeur, cape, moine. Et ainsi de suite.

Lisez notre article pi – mémorisation – comment retenir les décimales de pi facilement pour apprendre d’autres moyens mnémotechniques et savoir comment se souvenir des décimales du nombre pi.

A découvrir aussi.

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique
Objectif : Apprendre facilement’.

Cliquez ici !