Comment prendre des notes en cours rapidement et facilement

Vous voulez avoir de bonnes notes et réussir dans les études ? Vous savez qu’une bonne prise de notes est indispensable pour bien retenir vos cours et réussir les examens ?

Vous prenez des notes en cours mais vous n’arrivez pas à les mémoriser ? Vous avez tout oublié ? Vous n’arrivez pas à vous souvenir ?

Il existe des astuces et des techniques de prise de notes simples, efficaces et infaillibles qui vont vous permettre de retenir les cours à coup sûr.

Si vous voulez apprendre comment prendre des notes efficaces et faciles à réviser, lisez cet article d’ Apprendre 5 minutes.

Vous y trouverez des astuces simples et pratiques, des méthodes et stratégies de prises de notes efficaces pour apprendre, réviser et retenir efficacement et plus facilement vos notes de cours et réussir vos études.

Sommaire

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Comment prendre des notes en cours rapidement et facilement
Comment prendre des notes en cours rapidement et facilement
  • Pourquoi prendre des notes en cours.
  • Les erreurs à ne pas faire.
    • Écrire tout ce que dit le professeur sans écouter.
    • Prendre des notes sans chercher à comprendre.
    • Ne pas poser de question.
  • Comment se préparer à prendre des notes.
  • Utiliser les techniques d’écoute active.
  • Repérer les moments clés du cours.
  • Les grands principes de la prise de notes efficace.
    • Prendre des notes courtes.
    • Prendre des notes fidèles.
    • Prendre des notes faciles à lire.
  • Comment prendre des notes rapidement.
  • Relire les notes.
  • A découvrir aussi.

Pourquoi prendre des notes en cours.

Lorsque vous suivez un cours à l’école, au lycée ou à la faculté, votre professeur va vous transmettre l’essentiel des informations oralement.

Comprendre ce qu’il vous apprend est important mais ce n’est pas suffisant.

Si vous ne prenez pas de note en cours et que vous ne cherchez pas à retenir, vous allez oublier très rapidement la leçon que vous a enseigné le professeur.

Au cours de ses travaux sur la mémoire et l’apprentissage, le philosophe allemand Hermann EBBINGHAUS a montré que nous oublions naturellement environ 40% des informations au bout d’un jour si nous ne les révisions pas et 60% au bout de deux jours.

Or vous devez être capable de vous rappeler les informations apprises en cours quelques semaines ou mois plus tard, que se soit pour vos devoirs scolaires ou pour réviser un examen.

Certains élèves, lycéens, étudiants n’aiment pas ou ont peur de prendre des notes en cours car ils craignent de ne pas faire suffisamment attention à ce que dit le professeur.

En fait, prendre des notes va :

  • faciliter votre concentration,
  • vous aider à assimiler le cours,
  • commencer le travail de mémorisation.

En écrivant vous serez moins distrait et plus attentif. Écrire va vous aider à ne pas vous disperser.

Votre objectif, lors de la prise de notes en cours doit être d’assimiler les idées, les notions, de s’approprier les savoirs, les connaissances.

Les erreurs à ne pas faire.

Il ne suffit pas de prendre des notes en cours pour réussir à les mémoriser par la suite. Vous l’avez peut-être expérimenté pendant les études.

Passons en revue les principales erreurs que font les étudiants et qui rendent leur prise de notes inefficace.

Écrire tout ce que dit le professeur sans écouter.

Prendre des notes efficaces, c’est bien écouter avant d’écrire.

Vous devriez passer plus de temps à bien écouter ce que dit le professeur qu’à écrire. En écoutant bien, vous allez commencer à assimiler les nouveaux concepts. C’est le meilleur moment pour se poser des questions autour de ces concepts et comprendre la leçon.

Si vous écrivez tout, les notions importantes, les idées-clés risquent d’être noyées au milieu de vos notes et plus difficiles à repérer.

Faites des phrases courtes. Cela vous obligera à enregistrer les informations les plus importantes.

Prendre des notes sans chercher à comprendre.

Prendre des notes, c’est important pour se souvenir mais il est encore plus important de chercher à comprendre les notions complexes.

Sans compréhension, la mémorisation est vouée à l’échec et vous n’arriverez pas à comprendre les cours suivants si ceux-ci font appel à ces nouvelles notions.

Vous devez arriver à comprendre les nouveaux concepts. N’hésitez pas à demander des explications pour pouvoir arriver à suivre et acquérir les nouvelles connaissances pendant les études.

Ne pas poser de question.

Souvent, les élèves n’osent pas poser des questions au professeur pendant le cours, alors que les informations sont encore fraiches dans leur esprit.

Pourtant, si un élève a une question, il est probable que d’autres élèves se posent la même question.

Généralement, le professeur appréciera que les élèves s’intéressent à ce qu’il enseigne.

Essayez de ne pas attendre avant de poser des questions. Si vous ne posez pas de question, alors que vous n’avez pas bien compris la leçon, vous risquez de passer à côté du reste du cours et de ne pas le comprendre non plus.

Comment se préparer à prendre des notes.

« En omettant de vous préparer, vous vous préparez à l’échec. » – citation de Benjamin Franklin.

Avant d’arriver en classe, révisez vos notes sur le cours précédent. Vous aurez assimilé le cours précédent et serez mentalement prêts à comprendre le nouveau cours et à saisir plus rapidement vos notes.

Si vous connaissez le thème du sujet qui sera abordé en cours, recherchez en ligne ou à la bibliothèque des informations, des supports de cours, un résumé sur la leçon suivante.

Pour lire plus vite et retenir efficacement et facilement, lisez notre article Lecture rapide : apprendre à lire vite et mémoriser.

Votre cerveau va commencer à s’imprégner du sujet, faire des associations, des liens avec ce que vous connaissez déjà et faciliter l’apprentissage.

Vérifiez que vous avez tout le matériel dont vous avez besoin pour prendre des notes en cours et qu’il fonctionne : feuilles, carnets, crayons, stylos, surligneurs, etc.

Si vous le pouvez, installez-vous au premier rang ou à un endroit où vous serez le moins distrait, où vous pourrez le mieux vous concentrer.

Utiliser les techniques d’écoute active.

Lors de la prise de notes, n’essayez pas de noter tout ce que vous entendez sans chercher à comprendre la leçon.

Si vous ne faites pas cet effort de compréhension en cours, vous risquez d’être perdu lors de la relecture de vos notes et de devoir faire un effort de recherche important pour essayer de comprendre ce que le professeur a essayé de vous enseigner en cours.

Rappelez-vous. Sans compréhension, vous n’arriverez pas à mémoriser la leçon, à restituer les nouvelles connaissances et les utiliser au cours de vos études ou lors de l’examen.

L’écoute active en cours, c’est se concentrer sur ce que dit ou fait le professeur afin de comprendre et assimiler le cours.

Posez des questions si besoin pour bien comprendre une notion, pendant le cours si vous pouvez, sinon à la fin. Si vous n’avez pas pu le faire en cours, demandez autour de vous le plus tôt possible.

L’écoute active, c’est aussi s’impliquer. Intéressez-vous au cours. Essayez de répondre aux questions du professeur et aux discussions sur le thème du cours. Participez aux expériences réalisées dans le cadre du cours.

L’écoute active, c’est être ensuite capable de reformuler avec vos propres mots ce qui vous a été enseigné, c’est montrer que vous avez compris.

L’écoute active, c’est être capable de résumer ce qu’à dit votre professeur en faisant ressortir les points clés de la leçon.

Repérer les moments clés du cours.

Soyez attentifs au début du cours. Le professeur commence souvent par un aperçu des points qui seront abordés lors du cours. Repérez les éléments clés à retenir et qui vont structurer vos notes.

Si le professeur structure le cours suivant un plan, recopiez le. Il vous servira de support, de repère pour la suite du cours.

Les débuts et les fins de partie du cours sont souvent des synthèses du cours.

Repérez les articulations du cours, les intonations, les gestes qui le structurent et vont mettre en évidence les notions importantes, les idées-clés du cours à écrire. Ce sont, par exemple :

  • Les indicateurs de temps.
  • Les indicateurs de lieu.
  • Les mots indiquant une relation logique : cause, conséquence, opposition, négation, addition, etc.

Soyez attentifs à la fin du cours. De nombreux professeurs terminent par un résumé du cours. La conclusion reprend souvent les mots-clés du cours. Utilisez le pour organiser vos notes. Recopiez les points essentiels de la leçon. Ils vous aideront lors de la révision.

Les grands principes de la prise de notes efficace.

Prendre notes courtes.

Lors de cours, il est très souvent impossible de tout prendre en note. En général, ce n’est pas nécessaire.

Ne notez pas tout ce que dit ou écrit le professeur. Les notes prises en cours doivent vous servir à faire ressortir l’essentiel de la leçon.

Rappelez-vous que vous prenez des notes pour pouvoir les mémoriser par la suite.

Analyser et synthétisez les informations transmises par le professeur pour en retenir l’essentiel.

Repérez les informations les plus importantes de la leçon. Notez les mots-clés et les phrases et idées-clés du cours. Par exemple, notez :

  • les définitions,
  • les théorèmes,
  • les chiffres,
  • les grandes dates,
  • les noms propres,
  • les schémas,
  • les tableaux,
  • les détails les plus importants,
  • etc.

Il n’est pas nécessaire de noter tous les exemples. Notez seulement les exemples qui sont indispensables pour vous pour comprendre la leçon.

Assurez-vous d’avoir bien compris les idées clés du cours. Si besoin, faites vous expliquer et retranscrivez les avec vos propres mots.

Repérez les informations nouvelles. Concentrez vous sur les informations que vous ne saviez pas avant pour être plus efficace.

Prendre des notes fidèles.

Lorsque vous voulez prendre des notes, celles-ci doivent être le reflet exact du contenu du cours et être lisible. C’est aussi important que la rapidité de la prise de notes.

Ne confondez pas les notes de cours et les commentaires personnels. Mettez à part vos commentaires, vos réflexions :

  • entre parenthèses
  • ou sous forme de notes de bas de page
  • ou dans une colonne que vous aurez prévu à cet effet.

Relisez vos notes après le cours ou le soir même. Vous pourrez identifier plus facilement les questions à poser au professeur au début du cours suivant pour bien comprendre et compléter vos notes.

Prendre des notes faciles à lire.

Vos notes doivent vous permettre de réviser facilement et rapidement le cours.

Organisez vos notes. Si vos notes sont en désordre ou difficiles à lire, vous n’aurez pas envie de les relire et de les apprendre. Pensez à numéroter les pages de notes.

Commencez une nouvelle note de cours sur une page blanche, pour bien la repérer ensuite, lorsque vous voudrez a réviser.

Commencez par noter le titre du cours, la date et son objectif.

Écrivez lisiblement. Cela vous évitera de perdre du temps à essayer de vous relire plus tard. Faites en sorte que votre écriture soit claire et lisible.

Laissez une marge importante à gauche. Votre page sera moins remplie et vous aurez plus de place pour y mettre les idées importantes, des mots-clés lors de la relecture de vos notes.

Notez le plan du cours. Vous devez vous retrouver facilement dans les notes. Notez sur une feuille séparée le plan général du cours, au début si le professeur vous le donne, sinon au fur et à mesure de l’avancement du cours. Mettez en évidence les titres et les sous-titres – couleur, soulignement, etc. Décalez les sous-titres vers la droite selon leur niveau d’importance.

Aérez la mise en page des notes. Séparez les idées-clés du cours pour bien les faire ressortir.

  • Sautez des lignes entre les grandes parties du cours.
  • Sautez une ligne entre les parties moins importantes.
  • Revenez à la ligne à chaque paragraphe.
  • Mettez un alinéa au début de chaque paragraphe.
  • Écrivez une seule idée-clé par paragraphe.

« Un bon croquis vaut mieux qu’un long discours. »citation de Napoléon Bonaparte.

Utilisez des aides visuelles pour faire ressortir les idées clés, les notions importantes à mémoriser. Vous pouvez utiliser des :

  • symboles : flèches, points, boîtes, etc.,
  • dessins : croquis, schémas, sketch notes, etc.,
  • diagrammes : cartes araignée, mind map, etc.
  • graphiques,
  • organigrammes,
  • camemberts,
  • couleur.

ou tout autre moyen qui vous convient le mieux pour vous aider à repérer et à faire ressortir ce qui est important à retenir.

Utilisez un code couleur. Un ajout judicieux de couleurs peut rendre les informations plus lisibles et faciles à retenir.

La couleur stimule le cerveau, renforce votre mémoire visuelle en établissant un lien avec l’information à retenir.

Utilisez un code de couleurs identique pour l’ensemble des cours.

Utilisez des couleurs différentes selon les différentes parties du cours. Par exemple :

  • une couleur pour les questions,
  • une autre pour les définitions et les théorèmes,
  • une différente pour la conclusion.

N’abusez toutefois pas des couleurs pour ne pas surcharger votre esprit. Elles doivent servir à faire ressortir l’essentiel de la leçon.

Comment prendre des notes rapidement.

Ce qui compte dans la prise de notes, ce sont les idées-clés plutôt que les phrases.

Noter efficacement, c’est choisir les informations du cours à retenir.

Ne réécrivez pas les phrases complètes du professeur telles quelles.

Écrivez les informations à retenir avec vos propres mots, pour commencer à vous les approprier et faciliter le travail de mémorisation. La prise de notes en cours ne s’adresse qu’à vous.

Prendre des notes efficacement en cours, c’est faire appel à son imagination pour noter plus rapidement les informations de la leçon à retenir.

Pour prendre des notes rapidement, vous pouvez combiner plusieurs techniques de prise de notes. Par exemple :

  • Reformuler et simplifier.
  • Supprimer des mots.
  • Abréger les mots.
  • Utiliser des signes et des symboles.
  • Utiliser des schémas, des dessins, des mind maps.

Écrivez de manière lisible en abrégé pour gagner du temps. Inventez votre propre propre dictionnaire d’abréviations, pour prendre les notes plus vite.

Utilisez les mêmes abréviations pour l’ensemble des cours. Pensez à vous créer une fiche d’abréviations pour les déchiffrer plus facilement lors de la relecture des notes, au moins, tant que vous ne les avez pas mémorisé.

Supprimez tout ce qui n’est pas indispensable pour comprendre.
 Pour prendre les notes plus rapidement, vous pouvez supprimer, par exemple :

  • les articles,
  • les verbes d’état, s’ils ne gênent pas la compréhension (par exemple, les verbes être, paraître, sembler),
  • les commentaires et les digressions.

Relire les notes.

Relisez vos notes dans la journée. Faites appel à votre mémoire à court terme en relisant les notes que vous venez de prendre, après le cours ou dans la soirée.

Vous n’avez pas besoin d’y passer trop de temps. Comme les informations sont encore fraiches dans votre esprit, vous les retiendrez plus facilement.

Profitez en pour noter des informations supplémentaires dont vous vous souvenez et que vous auriez oubliées ou pas eu le temps de noter.

Écrivez le sommaire si vous n’avez pas pu le faire pendant le cours. Il doit refléter la structure, l’enchainement logique du cours.

Vérifiez que vous avez bien compris. Fermez vos notes et essayez de vous expliquer, à voix haute si possible, le sujet du cours. Relisez vos notes pour retrouver les informations que vous avez oubliées. Si vous le pouvez, essayez d’expliquer vos nouvelles connaissances à un ami pour vous assurer que vous avez bien compris la leçon ou que vos notes sont complètes sur le sujet.

Notez les points que vous n’avez pas compris. Vous pourrez, par exemple, demander au professeur ou à un ami ou un autre élève de vous expliquer ce que vous n’avez pas compris.

Écrivez un résumé en bas de page pour faciliter la mémorisation. Le résumé doit contenir les idées-clés et les mots-clés à retenir.

A découvrir aussi.

 

 

Comment mémoriser rapidement ses cours

Comment mémoriser rapidement ses cours ? Comment réviser efficacement ses leçons ?

Vous n’arrivez pas à mémoriser vos cours alors que vous y passez du temps ? La date des examens approche et vous n’arrivez pas à retenir les leçons ?

Pas de panique,  Apprendre 5 minutes va vous apprendre des méthodes simples et infaillibles pour retenir les cours. Retrouvez le moral ! Se souvenir d’un cours, d’une leçon ne sera plus jamais une difficulté pour vous.

Sommaire

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Comment mémoriser rapidement ses cours
Comment mémoriser rapidement ses cours
  • Pourquoi vous ne retenez pas.
  • Choisissez votre espace de travail.
  • Organisez-vous.
  • Évaluez la tâche à accomplir.
  • Ayez confiance en vous.
  • Commencez à apprendre le plus tôt possible.
  • Comprenez ce que vous voulez apprendre.
  • Anticipez l’utilisation future des connaissances.
  • Mémorisez les cours.
  • Comment réviser ses cours en 1 semaine.
  • A découvrir aussi.

Pourquoi vous ne retenez pas.

Vous venez de suivre un cours, une leçon à l’école, au lycée ou à la faculté. Votre professeur a essayé de vous apprendre une matière, vous a présenté un maximum d’informations à retenir.

Vous vous sentez  perdu face à l’ampleur de la tâche. Vous ne savez pas par où commencer ni comment faire pour arriver à retenir.

Vous avez passé des heures et des heures à essayer de retenir vos cours mais rien ne rentre. Vous avez fait des efforts mais vous n’arrivez pas à mémoriser. Vous ne savez pas comment faire pour retenir vos cours.

Vous n’avez pas réussi à assimiler le cours précédent si bien que vous n’arrivez pas à comprendre ce que vous enseigne votre professeur.

Au fur et à mesure de l’avancement de l’année scolaire, vous avez de plus en plus d’informations à assimiler, de connaissances à acquérir et vous commencez à paniquer.

Vous commencez à perdre confiance en vous, vous avez de plus en plus de mal à comprendre les cours suivants et vous commencez à décrocher. Vous êtes découragé, avez envie d’abandonner, de renoncer.

Heureusement, il existe des techniques de mémorisation simples et faciles à utiliser pour arriver à apprendre et mémoriser rapidement ses cours.

En utilisant les bonnes méthodes, de la motivation et de la concentration, vous allez reprendre pied, reprendre confiance en vous et arriver à mémoriser rapidement vos leçons, vos cours.

Choisissez votre espace de travail.

Choisissez un espace de travail, un endroit propice à la concentration.

Choisissez un endroit calme, bien éclairé, dégagé, agréable, bien agencé et qui ne soit pas une source de distraction.

Essayez de vous isoler des autres personnes pour ne pas vous laisser distraire.

Refusez toutes les interruptions. Elles vont vous déconcentrer, vous faire perdre du temps et vous obliger à vous reconcentrer. C’est une perte de temps et d’énergie.

C’est dans le calme, à l’abri des distractions que vous serez le plus efficace et que vous retiendrez le mieux vos leçons.

Organisez-vous.

Avant de commencer tout travail de mémorisation, il y a une chose fondamentale à faire. La désorganisation est l’ennemi de la mémoire.

Un espace de travail encombré, des notes, des feuilles de cours non classées, griffonnées, non claires, des informations, des cours mal classés dans votre ordinateur ou difficiles à retrouver, vont compliquer votre travail de mémorisation.

Commencez par vous organiser. Pour étudier dans les meilleures conditions, commencez par ranger l’endroit où vous aller étudier.

Aillez des notes, des supports de cours clairs, bien organisés par thème, par sujet.

Adoptez un ordre, un classement logique pour vos notes, vos cours, qu’ils soient papier ou sur ordinateur.

Mettre physiquement de l’ordre dans votre espace de travail va produire un effet bénéfique pour votre cerveau qui sera plus à même de mémoriser et de se rappeler ce qu’il a appris.

Évaluez la tâche à accomplir.

La première chose à faire est de savoir d’où vous partez, de faire le point sur la situation.

Quelle quantité d’informations avez-vous à mémoriser ?

Avez-vous tout compris ou bien y a-t-il des informations, des notions que vous n’avez pas compris ?

Êtes-vous en début d’année scolaire, au milieu ou en fin d’année ?

De combien de temps disposez-vous ?

Divisez le nombre de cours, de leçons à apprendre par le nombre de jours dont vous disposez.

Vous n’avez pas à être précis. Le but est de vous faire une idée de ce que qu’il est raisonnable et possible d’apprendre et mémoriser.

Ayez confiance en vous.

« Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles. » – citation de Sénèque tirée des Lettres à Lucilius.

Si vous voulez apprendre et retenir, vous devez commencer par croire que vous allez y arriver, que vous en avez la capacité.

Si vous doutez de vous, commencez par faire le point avec vous. Réfléchissez, repensez à ce que vous faites bien au lieu de ne penser qu’à ce que vous ne réussissez pas. Efforcez-vous à faire cet exercice, même si vous n’avez pas l’habitude de le faire.

Quand vous apprenez un cours, commencez par vous fixer des objectifs modestes mais atteignables.

Puis au fur et à mesure que vous progressez, fixez vous des objectifs un peu plus importants et ainsi de suite. Avancez pas à pas.

Commencez à apprendre le plus tôt possible.

Plus vous serez avancé dans l’année scolaire et moins vous disposerez de temps pour apprendre et assimiler vos leçons.

Il va vous falloir faire des choix parmi les informations à apprendre pour être efficace et y arriver.

Moins vous disposerez de temps et plus vous devrez vous concentrer sur l’essentiel à retenir.

Relisez votre cours le plus tôt possible; dès le soir même, par exemple, tant que c’est encore frais dans votre esprit, pour réactiver les notions vues en cours. Faites appel à votre mémoire à cours terme.

Comprenez ce que vous voulez apprendre.

Si vous voulez apprendre et retenir un cours, une leçon, vous devez comprendre ce que voulez apprendre.

Il y a généralement une progression dans les cours que vous enseigne votre professeur. Les premières leçons vont servir à comprendre les suivantes et ainsi de suite.

Commencez par assimiler les bases. C’est la clé de la compréhension des cours suivants.

  • Vous allez commencer par apprendre un contenu simple et plus facile à comprendre.
  • Vous allez commencer à organiser vos connaissances dans votre cerveau.
  • Vous aurez ensuite plus de facilités pour apprendre des notions plus complexes.
  • Vous allez pouvoir associer les nouvelles connaissances à apprendre avec les bases que vous venez d’acquérir.
  • Cela va renforcer votre motivation et votre confiance en vos capacités à comprendre et retenir.

Posez-vous des questions :

  • Quels sont les objectifs visés par le professeur ?
  • Pourquoi ce cours ? Pourquoi dois-je apprendre cette information ?
  • Dans quel contexte, cette information, ce savoir ou cette méthode a été créé ?
  • A quoi va servir le cours ? Qu’est-ce qu’il va me permettre de comprendre ou de faire ?
  • Comment pourrais-je utiliser ce que je vais apprendre ?
  • A quoi est liée, est associée l’information à connaitre, à apprendre ?

Vous devez trouver l’intérêt, ce que va vous apporter la leçon ou vous permettre de faire le cours.

Donnez du sens à ce que vous apprenez.

Votre envie d’apprendre et de retenir va se renforcer. Vous allez vous mettre dans les bonnes dispositions d’esprit pour chercher à comprendre et mémoriser le cours.

Écoutez bien au début du cours. Il y a de fortes chances pour que votre professeur précise l’objectif, l’intérêt du cours.

Si ce n’est pas le cas ou si vous n’avez pas bien compris, demandez des explications, des précisions à votre professeur.

Si vous ne voyez pas l’intérêt du cours, de la leçon ou si vous n’avez pas bien compris, allez voir votre professeur à la fin du cours et posez-lui des questions. Votre professeur appréciera certainement votre intérêt pour le sujet et vous apportera des précisions.

Anticipez l’utilisation future des connaissances.

Mémoriser c’est stocker des informations pour les réutiliser par la suite.

Vous retiendrez plus facilement les informations si vous avez anticipé leur utilisation future :

  • Comprendre une notion plus complexe.
  • Parler du sujet à quelqu’un.
  • Mener un projet.
  • Résoudre un problème.

Vous avez compris ce que vous a enseigné votre professeur. Pour bien assimiler le cours, réfléchissez comment appliquer ce que vous venez d’apprendre ou à quoi peuvent servir ces connaissances.

Mémorisez les cours.

Maintenant que vous avez

  • Défini dans quel ordre vous allez apprendre les cours.
  • Vu l’intérêt du cours à retenir.
  • Compris son contenu.

Vous êtes prêts à mémoriser.

Repérez les moments de la journée (tôt le matin ou en début de soirée, etc.) où vous êtes le plus concentré, afin d’être le plus efficace.

Lisez le cours à apprendre et repérez, mettez en évidence les articulations logiques (qui relient les informations entre elles).

Repérez les idées-clés, les concepts importants pour synthétiser le contenu du cours.

Faites un résumé dès que vous avez fini de lire, tant que c’est encore frais dans votre esprit.

Les informations doivent se succéder dans un ordre logique afin de renforcer et faciliter la mémorisation.

Pour être le plus efficace dans votre lecture, vous trouverez des astuces et des méthodes faciles à utiliser dans l’article que nous avions écrit pour apprendre à lire vite et retenir.

Pour apprendre les informations de la leçon que vous venez de synthétiser, faites appel aux méthodes de mémorisation les plus performantes.

Créez des images mémorables, des associations entre les informations clés à retenir pour faciliter la mémorisation.

Dès que vous sentez que votre concentration baisse, faites une pause et oxygénez votre cerveau. Il continuera à faire des associations sans que vous fassiez le moindre effort.

Pour apprendre une leçon; un cours efficacement, privilégiez les séances courtes et intenses – 25 minutes par exemple – entrecoupées d’une pause de 5 minutes, plutôt qu’une séance d’apprentissage trop longue. Sinon, vous n’aurez plus assez d’énergie pour mémoriser ce que vous venez d’apprendre en cours.

Révisez plusieurs fois les informations que vous venez d’apprendre pour les mémoriser à long terme. Révisez souvent au début, puis espacez les rappels.

Dormez suffisamment – au moins 7 heures. C’est la clé d’une bonne concentration. Si vous n’êtes pas bien reposé, votre esprit se dispersera facilement et vous serez vite distrait.

Si vous voulez approfondir les techniques de mémorisation, vous trouverez lisez les articles suivants qui expliquent les principales méthodes et astuces pour retenir une leçon.

Comment réviser ses cours en 1 semaine.

Il ne vous reste plus qu’un mois ou même une semaine avant les examens et vous ne savez pas comment faire pour mémoriser aussi rapidement tous vos cours ?

Si vous voulez y arriver, si vous avez la volonté de relever ce défi, alors vous pourrez y parvenir en appliquant la stratégie de mémorisation suivante.

Nous allons reprendre tout ce que nous avons vu jusqu’ici dans cet article et l’appliquer en tenant compte du temps qu’il nous reste.

Nous allons nous fixer un plan de travail sur la période restante avant l’examen, moins un jour.

Le dernier jour sera consacré à régénérer votre cerveau pour être en forme le jour de l’examen.

Par exemple, s’il vous reste une semaine avant l’examen, soit 7 jours, vous allez répartir votre effort d’apprentissage sur 6 jours.

Le but ne sera pas de tout retenir mais de retenir l’essentiel pour optimiser notre effort en fonction du temps dont nous disposons.

  1. Évaluez la quantité d’informations à apprendre. Vous allez certainement vous retrouver face à une énorme quantité d’informations.
  2. Sélectionnez les cours les plus importants.
  3. Lisez le premier cours en appliquant les techniques de lecture rapide.
  4. Notez les idées clés, les informations importantes que vous avez retenu juste après.
  5. Mémorisez les idées clés en utilisant les techniques de mémorisation appropriées.
  6. Faites une pause. Détendez vous avant de reprendre.
  7. Faites de même pour le deuxième et le troisième cours.
  8. Faites une pause plus longue, mangez, reprenez des forces.
  9. Révisez les 3 cours que vous avez appris précédemment. Si besoin, rajoutez une ou deux idées clés que vous auriez oublié de noter.
  10. Apprenez les 3 cours suivants de la même manière.
  11. Relisez vos notes avant d’aller dormir pour les garder dans votre esprit.
  12. Dormez suffisamment – au moins 7 heures – pour régénérer votre cerveau.
  13. Révisez les notes de la veille.
  14. Apprenez les cours suivants comme la veille.
  15. Ménagez vos neurones le dernier jour, détendez-vous, faites du sport, mangez et dormez bien. Si vous avez besoin de vous rassurer, révisez une heure ou deux mais pas plus.

En procédant de cette manière, vous n’aurez peut-être pas 20 sur 20 à l’examen mais vous aurez mis le maximum de chances de votre côté.

A découvrir aussi.

 

 

 

10 techniques de mémorisation pour préparer un examen et le réussir

Vous cherchez des techniques de mémorisation, des astuces pour préparer un examen et le réussir?

Lisez cet article d’ Apprendre 5 minutes pour apprendre en 5 minutes les méthodes de mémorisation les plus efficaces pour la préparation d’un examen.

Une des plus grandes craintes d’un étudiant, c’est de rentrer dans la salle d’examen et de perdre ses moyens et d’oublier tout ce qu’il a appris, tout ce qu’il sait.

Pas de panique, ce cauchemar n’arrivera pas grâce aux techniques que nous avons sélectionnées.

Il y a des astuces, des moyens mnémotechniques simples et faciles à mettre en œuvre pour apprendre ses leçons et se préparer sereinement et en toute confiance pour un examen.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir.

10 techniques de mémorisation pour préparer un examen
10 techniques de mémorisation pour préparer un examen et le réussir.

Sommaire

1 – Bien s’organiser.

Avant de commencer tout travail de mémorisation, il y a une chose fondamentale à faire. La désorganisation est l’ennemi de la mémoire.

Un espace de travail encombré, des notes, des feuilles de cours non classées, griffonnées, non claires, des informations, des cours mal classés dans votre ordinateur ou difficiles à retrouver, vont compliquer votre travail de mémorisation.

Commencez par vous organiser. Pour étudier dans les meilleures conditions, commencez par ranger l’endroit où vous aller étudier.

Aillez des notes, des supports de cours clairs, bien organisés par thème, par sujet.

Adoptez un ordre, un classement logique pour vos notes, vos cours, qu’ils soient papier ou sur ordinateur.

Mettre physiquement de l’ordre dans votre espace de travail va produire un effet bénéfique pour votre cerveau qui sera plus à même de mémoriser et de se rappeler ce qu’il a appris.

Sommaire.

2 – Le palais de la mémoire.

Le palais de la mémoire – appelé aussi palais mental, art de mémoire, méthode des loci, méthode des lieux ou méthode du chemin de l’éléphant – est une technique de mémorisation très efficace, employée depuis l’antiquité.

Cette méthode mnémotechnique permet de mémoriser facilement un grand nombre d’informations en faisant appel à notre mémoire visuelle.

Le principe de mémorisation est le suivant :

  1. Visualiser mentalement un lieu que vous connaissez bien (maison, appartement, route, école, etc.) en rapport avec ce que vous voulez mémoriser.
  2. Associer un élément du lieu (un arbre, une chaise, un lit, etc.) à une information (événement historique, formule mathématique, etc.) que vous voulez retenir. Si l’information est difficile à retenir telle quelle, transformez la en un objet, une image qui vous y fait penser. Chaque élément du lieu constitue une étape du chemin de l’éléphant, de votre parcours mental.
  3. Pour se rappeler l’information lors de l’examen, il suffit de parcourir dans l’ordre votre chemin mental pour retrouver l’étape où vous avez déposé l’information.
  4. Pour rajouter des informations dans le palais de la mémoire, il suffit de rajouter un lieu ou une étape et d’y associer l’information à mémoriser.

Les orateurs grecs et romains utilisaient cette technique de mémorisation particulièrement efficace pour leurs discours.

Sommaire.

3 – Les mnémoniques.

Lorsque certaines notions d’un cours vous échappent ou que vous n’arrivez pas à vous en souvenir, il va vous falloir présenter ou convertir l’information sous une autre forme, plus facile à retenir.

Par exemple, la technique des acrostiches consiste à prendre la ou les premières lettres d’une série d’informations à retenir et à créer une phrase mnémotechnique.

Par exemple, pour retenir la liste des présidents de la cinquième république, vous pouvez utiliser la phrase mnémotechnique suivante :

« Des Petits Pillards Gouvernent Mais Chacun Subit Hélas! Marchons. »

  • D pour De Gaulle.
  • P pour Pompidou.
  • P pour Poher.
  • G pour Giscard d’Estaing.
  • M pour Miterrand.
  • C pour Chirac.
  • S pour Sarkozy.
  • H pour Hollande.
  • M pour Macron.

Vous pouvez également utiliser la méthode des acronymes, comme moyen mnémotechnique pour mémoriser une liste.

La méthode des acronymes consiste à créer un mot à partir de la première lettre de chaque élément de la liste à retenir.

Par exemple, pour retenir les grands lacs de l’Amérique du Nord, vous pouvez utiliser l’acronyme suivant :

« HOLMES »

  • Huron.
  • Ontario.
  • St Laurent.
  • Michigan.
  • Erié.
  • Supérieur.

Sommaire.

4 – Les phrases rythmiques.

Pour se souvenir d’informations, vous pouvez faire appel à votre mémoire auditive et utiliser des phrases qui riment.

Par exemple, pour vous rappeler comment mémoriser les mois de 30 jours, vous pouvez utiliser la phrase rythmique suivante :

« 30 jours pour septembre,

avril, juin et novembre. »

Vous pouvez créer une phrase rythmique pour retenir une date de l’histoire. Par exemple, pour apprendre et mémoriser l’année du sacre de Louis XIV – 1643 -, vous pouvez utiliser la rime suivante :

« En seize cent quarante trois,

Louis XIV est fait roi. »

Choisissez une mélodie et utilisez la pour répéter à haute voix la phrase rythmique.

Sommaire.

5 – La carte araignée.

Si vous possédez une bonne mémoire photographique, vous pouvez tirer parti de votre mémoire visuelle et associer les informations à retenir à des images. Vous vous rappellerez plus facilement l’information  car, en vous rappelant juste l’image, vous retrouverez l’information.

Même si vous n’avez pas la chance d’avoir naturellement une mémoire photographique, vous pouvez appliquer le même principe.

Disposez vos notes de façon picturale, dans une carte araignée – appelée également diagramme araignée ou spider diagram en anglais.

La carte araignée permet de réaliser des listes spatialisées.

Le principe de la carte araignée est facile à comprendre :

  • Disposer la feuille en format paysage.
  • Dessiner un cercle ou une ellipse au centre de la feuille et noter l’objet, le thème de la carte araignée.
  • Tracer les branches principales et noter les idées ou catégories forces.
  • Tracer les sous-branches et noter les idées secondaires ou les sous-catégories.

Ensuite, quand vous aurez besoin de vous rappeler une information, vous allez vous souvenir de l’emplacement sur la carte araignée et votre cerveau va retrouver l’information associée.

Vous pouvez également renforcer le travail de mémorisation de la leçon en ajoutant des images ou des dessins.

Sommaire.

6 – La chanson.

Vous pouvez utiliser votre mémoire auditive pour apprendre votre cours en inventant ou en utilisant une chanson.

Il s’agit d’une extension de la technique de mémorisation des phrases rythmiques.

Il est généralement plus faciles de se rappeler les paroles d’une chanson que nous aimons que d’une liste d’informations comme des noms, des dates ou des chiffres.

Si vous avez du mal à retenir une grande quantité d’informations, essayez de l’associer avec une mélodie que vous connaissez bien.

Si vous vous souvenez bien de la mélodie, vous retrouverez plus facilement les informations que vous avez associées.

Un exemple connu, pour illustrer cette technique, est la comptine, la chanson pour enfant  « 1, 2, 3, nous irons au bois ».

« 1, 2, 3, nous irons au bois.

4, 5, 6, cueillir des cerises. »

7, 8, 9, dans un panier neuf.

10, 11, 12, elles seront toutes rouges. »

Sommaire.

7 – L’expérimentation.

Parfois, apprendre et retenir une leçon, un cours peut paraitre difficile, voire impossible, si nous ne faisons que lire ce que nous souhaitons apprendre.

Par exemple, vous ne pouvez pas apprendre à conduire un véhicule uniquement en lisant. Vous devez apprendre en conduisant réellement le véhicule.

Si vous pouvez expérimenter ce que vous voulez apprendre, essayer de le faire. L’expérimentation pratique est une excellente façon d’apprendre et l’information restera plus facilement gravée dans votre esprit car vous l’aurez vécu avec intérêt.

Par exemple, si vous devez apprendre une expérience scientifique, essayez de la reproduire dans la vraie vie plutôt que de simplement la lire dans un manuel. Ainsi, lors de l’examen, vous vous rappellerez  ce qui s’est réellement passé lorsque vous avez réalisé l’expérience.

Si vous étudiez une poésie ou une histoire qui s’est passé dans un lieu, essayez de vous y rendre ou de visiter une exposition sur cet endroit ou un film sur le thème.

Cela donnera plus d’intérêt, plus de sens à ce que vous étudiez. Vous comprendrez mieux, solliciterez votre mémoire émotionnelle, ce qui favorisera votre travail de mémorisation de la leçon et le rappel de l’information lors de l’examen.

Sommaire.

8 – La mémoire des odeurs.

La mémoire des odeurs est une mémoire sensorielle, comme la mémoire auditive ou la mémoire visuelle. C’est également une mémoire émotionnelle car sentir une odeur peut déclencher une émotion en nous, associée à un événement, un sentiment.

La mémoire olfactive peut être une aide précieuse, si en respirant une odeur pour la première fois depuis plusieurs année, vous vous retrouvez transporté mentalement à l’époque et dans la situation où vous l’avez senti pour la première fois.

Vous pouvez tirer parti de cette capacité à vous souvenir en créant des associations olfactives avec la leçon que vous étudiez.

Par exemple, une technique de mémorisation faisant appel à votre mémoire olfactive consiste à tamponner votre poignet avec un parfum, un après-rasage ou quelque chose qui a une odeur particulière chaque fois que vous étudiez un thème lors de votre préparation à un examen.

Lors de l’examen pour un thème, si vous tamponnez à nouveau votre poignet avec le même parfum ou le même après-rasage que lorsque vous l’avez étudié en cours ou révisé, cela devrait vous aider à revenir mentalement au moment où vous l’avez appris.

Utilisez un parfum, une odeur différente pour chaque thème de l’examen que vous préparez.

Sommaire.

9 – L’histoire mentale.

Pour que votre cerveau assimile et mémorise un plus grand nombre d’informations, vous pouvez composer une histoire reliant chaque information.

C’est un peu le même principe que pour la technique du palais de la mémoire mais il demande plus d’imagination car l’histoire mentale que vous inventez ne doit pas se trouver dans un espace pré-défini.

Vous pouvez, par exemple, utiliser cette technique de mémorisation pour apprendre une leçon, un cours et retenir une formule mathématique, de physique ou de biochimie facilement.

Vous pouvez, par exemple, associer les différents éléments de la formule à un nom de personne ou d’animal commençant par la même lettre et créer une histoire les mettant en scène.

Comme le cerveau aime et retient facilement les histoires, c’est une méthode particulièrement efficace pour mémoriser des informations complexes ou abstraites.

Sommaire.

10 – Bien dormir.

Cela peut sembler n’être rien mais une des meilleures choses que vous puissiez faire pour aider votre mémoire est une bonne nuit de sommeil.

Les cellules, que vous avez activé en apprenant vos leçons, vos cours, se réactivent pendant que vous dormez.

Pendant le sommeil, le cerveau va traiter les informations que vous avez apprises pendant la journée et les stocker, les ancrer dans la mémoire.

Réviser une leçon, un cours avant de se coucher va faciliter votre travail d’assimilation et de mémorisation.

Bien dormir est une des clés pour réussir un examen.

La veille de l’examen, couchez-vous tôt, pour que, pendant le sommeil, votre cerveau puisse terminer le travail d’assimilation et de mémorisation.

Sommaire.

A découvrir aussi.

Sommaire.

Si cet article du blog éducatif  Apprendre 5 Minutes vous a plu, faites le connaitre autour de vous.

10 techniques de mémorisation pour préparer un examen et le réussir

Abonnez-vous pour être informé des nouvelles parutions d’articles.